Intérêts des modèles animaux en paludologie

863 vues

Publié le

Intérêts des modèles animaux en paludologie - Présentation de la 2e édition du Cours international « Atelier Paludisme » - LAMINOU MAMAN Ibrahim - CERMES - BP 10887, NIAMEY, Niger - Etudiant en Thèse - lamine@cermes.ne

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
863
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
3
Actions
Partages
0
Téléchargements
5
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Intérêts des modèles animaux en paludologie

  1. 1. INTERETS DES MODELESANIMAUX EN PALUDOLOGIE lamine@cermes.ne
  2. 2. plan1. Qu’est ce qu’un modèle animal ?2. Pourquoi un modèle animal ?3. Quels sont les modèles animaux utilisés ?4. Quelques résultats
  3. 3. 1. Qu’est ce qu’un modèle animal? «C’est un modèle permettant détudier la biologie, le comportement, ou un processus pathologique spontané ou induit, celui-ci ayant un ou plusieurs aspects communs avec le phénomène équivalent chez lhumain»
  4. 4. 2. POURQUOI UN MODELE ?Absence d’un hôte unique spécifiquedes 4 plasmodies de l’hommeComprendre la biologie et lapathologie palustreParenté génétique des modèles.Processus morbide comparableEthique (Pathogenèse, virulence)
  5. 5. 2.1. LES RESERVESRésultats non transposables ?Homme ≠ sourisAnimaux « protégés »
  6. 6. 2.2. CRITERES DE CHOIXHomologie du processus étudiéFaisabilité de l’étudeRelation : Hôte-parasite comparableCoût : gorille ?Facilité de manipulation : contention
  7. 7. 3. Les modèles animaux en paludologie1.Modèle simien (macaque, siamiri, aotus) 1.1 les plasmodies simiennes 1.2 les données biologiques2.Modèle murin ( souris ) 2.1 les plasmodies murines 2.2 les données biologiques3.Modèle aviaire
  8. 8. 3.1. Modèle simien Asie : Macaque Singe Afrique : chimpanzé Amérique : Saimiri, AotusNB: Splénectomie nécessaire
  9. 9. 3.2. Simiens et leurs plasmodies Macaque/ P. cynomolgi Chimpanzé/P. knowlesi Saïmiri/ P. brasilianum Aotus/ P. coatneyi
  10. 10. 2. Modèle murin 2.1 Plasmodies murines- P. v. brucechwatti -P. c. chabaudi- P. y. nigeriensis -p. c. petteri -P. y.yoelli -P. berghei - P c adami- P. c chabaudi -P.v. vinkei - P. v. lentum- P. vinckei - P. y. killichi- P. y yoelli
  11. 11. 2.2. Paramètres biologiques de Plasmodies murines Infection Naturelle:- Virulence est faible- Parasitemie faible: < 0.01% Infection expérimentale:- Hypervirulence (lethale)- Parasitemie > 2 à 3%✦ Modification génétique Thamnomys rutilans
  12. 12. 2.2. Cycle biologique Phase Sporogonie Hépatique ErythrocytairePlasmodiumP. bergei A. stephensi 50 h 21h 21° / 12-14 jP. yoelli A. stephensi 23 °/ 10-15 j 45 h 18hP. chabaudi A. stephensi 54 h 24h 24° / 12-13 j
  13. 13. 4. Quelques résultats Thérapeutique (artemisinine ) Pathogenèse ( le neuropaludisme) Recherche vaccinale (MSP-1 19) Biologie (infectiologie )
  14. 14. 1. Pharmacologie(Macaca assamensis, Thamnomys rutilans) Inoculation de Plasmodium inui Administration d’artemisinine ✦ L’artemisinine a fait preuve de son efficacité thérapeutique en éliminant le parasite. ✦ Action sur la mitochondrie Jiang JB, Jacobs G et al.1985: Qinghaosu induced changes in the morphology of Plasmodium inui; Am J Trop Med Hyg. 34(3):424-8. a
  15. 15. Efficacité thérapeutique (Homo sapiens sapiens )http://www.artecom.com.cn/html/france/products/products/product2.htm
  16. 16. 4.2. Neuropaludisme (singe rhésus ) 1. Inoculation de P. coatneyi 2. Infestation sévère à J2 : 20 à 28% 3. Coupes histologiques de cerveau✦ knobs✦ Cytoadhérence (cerveau)✦ Présence de recepteur CD36, TSP et ICAM-1✦ Congestion cérébrale et des poumons. Aikawa M et al. 1992 , A primate model for human cerebral malaria: Plasmodium coatneyi-infected rhesus monkeys. Am J Trop Med Hyg. 46(4):391-7.
  17. 17. 4.3. Recherche vaccinale (Thamnomys rutilans)1. Inoculation de MSP-1 19 de P. berghei2. Dosage des Anticorps✦ Synthèse d’anticorps inhibant l’invasion in vitro d’hématies humaines par P. falciparum✦ Le modèle est acceptable MAIS pas un vaccin Koning-Ward TF, ODonnell RA et al.:2003, A new rodent model to assess blood stage immunity to the Plasmodium falciparumantigen merozoite surface protein 119 revealsa protective role for invasioninhibitory antibodies. J Exp Med.;198(6):869-75. Epub
  18. 18. 4.4. Infestation expérimentale (Saimiri) Inoculation de P. falciparum ( 1/CDC d’Indochine et Palo Alto d’Ouganda) Guérison sans symptomatologie ✦ Le Saimiri n’est pas un bon modèle d’étude du paludisme à P.falciparum Pye D, OBrien CM et al.1994, Plasmodium falciparum infection of splenectomized and intact Guyanan Saimiri monkeys. J Parasitol.;80(4):558-62.
  19. 19. Qu’est-ce qu’un bon modèle animal ?
  20. 20. merci de votre aimable attention

×