Atelier opac nouvelle generation

1 971 vues

Publié le

journee d'etude INIIST - octobre 2010 - intervenante : christine fleury

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 971
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
276
Actions
Partages
0
Téléchargements
24
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Atelier opac nouvelle generation

  1. 1. ATELIER « OPAC 2.0 » Journées d’étude INIST- 22 octobre 2010 - Intervenante : Christine Fleury , conservatrice à l’ABES
  2. 2. Comme au bon vieux temps ???
  3. 3. Comme au bon vieux temps ???
  4. 4. Les bibliothèques : digital native Z39.50 : pionnier des protocoles d'échange OPACs « Online Public Access Catalog » = une des premières réalisations à grande échelle du principe de séparation entre Louise Addis, bibliothécaire du contenu et mise en page Stanford Linear Accelerator Center (SLAC) : première bibliothécaire - webmaster
  5. 5. Du stock au flux ?
  6. 6. OPAC nouvelle génération : des catalogues plus ouverts
  7. 7. … se mettre à la place de l’usager
  8. 8. … et de ses usages multiples
  9. 9. « On veut tout !!! » Une recherche simplifiée et intuitive à la « Plutôt trop de bruit que du silence !!! » Une navigation rapide et ergonomique « de facettes en rebonds, de nuages en nuages » La possibilité d'aller voir ailleurs .... et de revenir « extension du domaine de la recherche »
  10. 10. Que ça coule de source ... Une recherche Intuitive Rapide Efficace Des résultats Enrichis Récupérables .. et Recyclables
  11. 11. … plus de rapidité « fini les OPACS poussiéreux »
  12. 12. … plus de confort Christophe Curien, Le rat de bibliothèque
  13. 13. Des résultats enrichis …  en savoir plus : biographies , sommaires, table des matières, résumés …  visualiser : vignettes (Amazon, Google Book, locales )  accéder au document en texte intégral  se situer : géolocalisation (GoogleMap ..)  savoir ce qu'en pensent les autres  savoir ce qu'ont emprunté les autres  obtenir une traduction .... même approximative !!!
  14. 14. … des services personnalisés  récupérer les résultats d'une recherche, citer, extraire des bibliographies  être informé en temps réel accéder aux services de la bibliothèque partout où je me trouve (ENT, navigateur, igoogle ou netvibes, téléphone portable…) commander des copies en ligne = copy on demand (cf Espresso Book Machine de Google)
  15. 15. ... la force du lien  Se sentir partie prenante d'une communauté (d'intérêt, de lecteurs ...)  Pouvoir donner son avis sur les ouvrages  Pouvoir communiquer facilement avec la bibliothèque et les autres lecteurs
  16. 16. … les multiples réponses des bibliothèques
  17. 17. Catalogue 2.0 ??? Principe L'information circule de la bibliothèque vers l'usager et de l'usager vers la bibliothèque = adaptation rapide et permanente des services. Axes  nouvelles interfaces = la bibliothèque comme facilitateur  nouvelle structuration des données = sortie du deep web = visibilité accrue sur le Web  nouveaux services = la bibliothèque partie prenante des communautés du Web
  18. 18. Encarts « à la google » Principe : On part d’une recherche simple (qui cible éventuellement plusieurs bases de données ou environnements) sur l’index « tous les mots »
  19. 19. Navigation à facettes ... …. puis on affine = Visualisation des résultats sous différents angles : nuages, listes de facettes, navigation dans les concepts.. Principes : feuilletage des index Tris Limitations et rebonds : langues, supports , années …
  20. 20. Comment ? nouvelle structuration des données Implantation du modèle FRBR = Des notices mieux liées entre elles • l’oeuvre et ses manifestations • les relations entre les personnes • item / exemplaires D’après une Diapo d’Emmanuelle Bermes
  21. 21. Résultats enrichis ??? Visuels (couvertures, illustrations …) Biographies Sommaires Table des matières Résumés Géolocalisation : où trouver l’ouvrage ? où se passe l’histoire … Accès au texte intégral Extension de la recherche vers d’autres environnements
  22. 22. Des résultats enrichis … par les autres D’après une Diapo d’Emmanuelle Bermes
  23. 23. Le catalogue dans le link data D’après une Diapo d’Emmanuelle Bermes
  24. 24. Catalogue 2.0 et réseaux sociaux La bibliothèque s’implante dans les réseaux sociaux = mise en relation de personnes partageant les mêmes centres d’intérêts personnels ou professionnels = communautés en ligne
  25. 25. Catalogue 2.0 = un catalogue participatif Commentaires des lecteurs - cf BABELTHEQUE Recommandations des bibliothèques : « ont lu aussi » Recommandation des lecteurs : vote ; « a aimé » Tagging et nuages de mots clés Folksonomies = indexation sociale … et interactif Partage de liens (via FB, Twitter, digg….) Partage d’étagères virtuelles (my library..) Alertes RSS: abonnements sur des requêtes, des nouveautés …
  26. 26. Dissémination des données ... « ce qu’on a de plus intéressant ce ne sont pas nécessairement des interfaces, mais des données; et il faut aller mettre nos données là où sont les usagers, en leur permettant de se les approprier. » Nicolas Morin
  27. 27. Visites virtuelles catalogues nouvelle génération Objectifs : Découvrir de nouvelles interfaces Expérimenter des méthodes de recherche et d’exploitation des résultats + Notions de communautés de lecteurs Consignes : - partir d’une recherche commune pour tester les fonctionnalités et services - essayer différents types de recherche - identifier les fonctionnalités 2.0
  28. 28. Chercher / Search • Titre du Chapitre 6 ? Harry Potter and the sorcerer's stone • Quel prix littéraire (Award) en 2010 ? by Rowling, J. K. • Où puis je trouver cela ? Publisher, Date: New York : A.A. Levine Books , 100 1 $aRowling, J. K. 1998. 240 10 $aHarry Potter and the ISBN 0590353403 (hardcover) philosopher's stone  • … et cela ? @book{ Rowling1998hpa, author={Rowling, J. K. and GrandPre, Mary}, title={Harry Potter and the sorcerer's stone}, publisher={A.A. Levine Books},  « address={New York}, year={1998}, edition={1. American ed.}, ISBN={0-590-35340-3 (hardcover) ;}, • … et cela ? “I LOVE books like this almost as much as i love 2 read! J.K. Rowling is absolutely AMAZING!!!! Harry is a lovable character and this book was GREAT!” • et enfin cela ? extension Wikipedia
  29. 29. Visites virtuelles LIBRIS – catalogue suédois Nashville Library (Encore - Innovative interface) Quenn's Library (Aquabrowser) Bibliothèque Nationale d’Australie (Vufind) SMARTCat – Hong Kong (Scriblio- Wordpress) Miami Dade Library System Lamson Library (OCLC / Worldcat local) Worldcat - OCLC Communautés de lecteurs Librarything Google Book Babelio et la Babelthèque Libfly (Archimed)
  30. 30. Principales offres d'Opac 2.0 AFI – Opac 2.0 Bibfly - Archimed BibLibre- KohaLivelink Decalog – Sezhame OPAC Ex Libris – Primo Info Global Solution – Webopac Innovative Interface Ltd – Encore Medialab Solution B.V – Aquabrowser Library OCLC – Worldcat local Vufind Wordpress - Scriblio
  31. 31. En savoir plus ...  L'enrichissement des catalogues ? Et après ? Pierre-Yves Duchemin - dossier : Mort et transfiguration des catalogues BBF 2005, t.50, n 4 – lire  Les catalogues des bibliothèques : du web invisible au web social Isabelle de Kaenel et Pablo Iriarte - Bibliothèque Universitaire de Médecine de Lausanne  Bibliothèque 2.0, le futur immédiat ? Dossier Arabesques n 48 oct.nov.dec. 2007  Content Management Systems in Libraries : Case Studies Bradford Lee Eden - Scarecrow Press (juillet 2008)  Le catalogue de la bibliothèque à l'ère du Web 2.0 : Etude des opacs de nouvelle génération Marc Maisonneuve - ADBS (août 2008)
  32. 32. À suivre ... Cette présentation est placée sous licence creative commons

×