+ 
ENCGT - Master de recherche en Science de gestion 
- S1 
2013/2014 
Encadré par : Dr. Ahmed MAGHNI 
Réalisé par : 
Haja...
Master de recherche en Sciences de gestion
Econ 2051. Economie du Travail Burno van der Linden (institut de recherches 
économiques et sociales, Economics School of ...
Économie de travail : définition & 
objet
+ 
Emploi 
Chômag 
e 
Salaire 
Master de recherche en Sciences de gestion
+ 
Le système de 
l'économie de 
travail 
Acteurs 
principaux 
Master de recherche en Sciences de gestion 
Les ménages 
Le...
+ 
Comprendre les tensions sur le marché du 
travail, dues aux tensions entre les acteurs du 
marché du travail. 
Analyser...
+ 
Master de recherche en Sciences de gestion 
L’étude 
de 
salariat 
Échange de service 
de travail 
Comportements et 
tr...
+ Economi 
e de 
travail 
Travail 
Economi 
e 
Emploi 
(Quantité) 
Salaire 
(Prix ) 
Marché 
Théories 
Master de recherche...
+ 
Master de recherche en Sciences de gestion
Théorie du capital humain 
Théorie de prospection d’emploi 
Théorie de signale 
Marché transitionnel
+ 
L’application des principes classiques du marché à la relation de 
l'emploi suppose la vérification de deux hypothèses ...
+ 
Marshall : ne conteste pas l’utilité 
économique des sommes 
investies dans la formation ou la 
santé, bien au contrair...
+ 
KH 
Capacité 
productive 
Investissem 
ent 
intellectuel 
Fait partie de Σ des 
capacités 
économiquement 
productive 
...
+ 
L’offreur de 
travail c’est 
lui-même le 
demandeur 
d’informations 
Cherche à répondre à des 
interrogations : Salaire...
+ 
Salaire 
proposé 
Salaire 
d’accep 
tation 
Master de recherche en Sciences de gestion 
Emploi 
refusé 
Chômage 
volont...
+ 
Tri des signes 
Concurrence 
parfaite 
Information 
parfaite 
Concurrence 
imparfaite 
Information 
imparfaite 
La form...
+ 
Les MTT visent à procurer une mobilité protégée 
en agissant sur les transitions, considérées 
comme des passerelles ap...
+ 
Master de recherche en Sciences de gestion 
• En donnant plus de pouvoir via des transferts en 
terme de participation ...
+ 
La première porte sur la nécessité de prendre en compte sinon la totalité 
du moins l’essentiel des dimensions pertinen...
Théorie des contrats implicites 
Théorie de l’économie contractuelle 
Théorie du salaire d’efficience 
Théorie de l’économ...
+ 
Objectifs 
Fonctionnement moins 
erratique pour les 
salariés 
Salaire stable 
Master de recherche en Sciences de gesti...
+ 
Le passage de la macro à la micro donne lieu à plusieurs 
séries de travaux qui ont également pour ambition 
d’explique...
+ 
Master de recherche en Sciences de gestion
+ 
Pour éviter les coûts de rotation de la main d’oeuvre qui 
dépendent aux mêmes des coûts d’embauche, de formation et 
d...
+ 
L’impact sur l’efficacité productive du salarié quand celui-ci a le 
sentiment d’être bien traité par le patron en rece...
+ 
• Le principal ignore les capacités de son agent, 
l’employeur ignore quelles sont exactement les 
capacités productive...
+ 
L’ambition de cette théorie est de fournir une 
solution de sortie de crise stagflationiste : 
En proposant une réforme...
La théorie des syndicats 
La théorie des négociations salariales 
La théorie du dualisme au sein des firmes 
Le dualisme d...
+ 
La théorie des syndicats est confrontée 
au problème de l’élaboration des intérêts 
collectifs de la fonction à partir ...
+ 
Elle traite d’abord des relations entre actions des syndicats et 
décisions des firmes : 
2 types de modèles selon la b...
+ 
La théorie des négociations explique ensuite certaines formes 
de chômage : 
Master de recherche en Sciences de gestion
+ 
Technologie et ses contraintes Capacité d’innovation de l’entreprise 
Master de recherche en Sciences de gestion
+ 
Marché primaire 
• Emplois stable, bien rémunéré, bien 
défendus par les syndicats (à fort 
taux de syndicalisation), à...
L’approche conventionnaliste 
L’entreprise lieu de coordination : de 
l’entreprise marchande à l’entreprise 
civique
+ 
La théorie des conventions cherche à comprendre : 
Comment les individus confrontés à des situations 
marquées par l’in...
+ 
L. Boltanski et L. Thévenot décrivent quatre mondes impliqués dans 
l’action économique et «dont l’identification perme...
+ 
L’entreprise 
marchande 
Master de recherche en Sciences de gestion 
L’entreprise 
civique
+ 
L’entreprise reprend dans le cadre de l’approche 
conventionnaliste toute sa dimension, elle n’est plus la 
«boîte noir...
Cas particulier du système du marché 
Marocain du travail
+ 
Au Maroc, une part importante de la force de travail (autour de 
39.1 % en 2012) est employée dans le secteur agricole....
+ 
La majorité des salariés travaille dans le secteur urbain privé. 
Les emplois du secteur public (gouvernement central, ...
+ 
Comme dans de nombreux pays en développement le 
chômage déclaré au Maroc est essentiellement un phénomène 
urbain. 
En...
+ 
La réglementation du 
salaire minimum 
Master de recherche en Sciences de gestion 
Les processus 
institutionnels 
d’ap...
Master de recherche en Sciences de gestion 
Conclusion
Economie de Travail et GRH
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Economie de Travail et GRH

524 vues

Publié le

Economie de Travail et GRH

Publié dans : Direction et management
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
524
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
28
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • La contribution de chaque salarié est alors rémunérée par un salaire obtenu par simple ajustement de l’offre et de la demande
    Cette transparence ôte toute substance aux éventuels problèmes de motivation ou d’effort, car tout salarié peut être repéré et sanctionné.
  • La théorie du Job Search dit que l’offreur de travail c’est lui-même le demandeur d’informations qui cherche à répondre à des interrogations concernant les aspects déterminant de l’emploi.
  • Le salaire de réserve est celui qui égalise cette marginalité entre le coût et le gain de la recherche d’emploi en permettant d’assurer l’acceptation de l’emploi qui garantie un salaire ajusté au salaire d’acceptation.
    Dans le cas contraire, un chômage volontaire sera créé, cela expliquera une forme d’investissement dans le but est d’améliorer le taux du salaire, si le taux de chômage n’est pas critique, sinon l’investissement va se dévaloriser.
  • Théorie de signale concerne touts les signes permettant de faciliter l’opération de tri et de sélection des employés potentiels.
    L’employeur ne connait rien sur les capacités des candidats, c’est pour cela le risque d’information imparfaite présente un degré élevé.
    En comparaison avec la théorie du capital humain, qui considère la formation et le seul signe révélateur des potentialités des candidats
  • Il s’agit d’un mot-valise, c’est-à-dire qu’il est composé d’une partie du mot flexibilité et d’une partie du mot sécurité. Une invention néerlandaise de la fin du 20e siècle qui vise à corriger un déséquilibre entre les travailleurs réguliers et les travailleurs atypiques et à accroître la participation des groupes « marginaux » sur le marché du travail en encourageant la création de droits et de prestations en emploi pour les emplois atypiques (emplois temporaires, travail à temps partiel, etc.)
  • On distingue alors  :
  • Economie de Travail et GRH

    1. 1. + ENCGT - Master de recherche en Science de gestion - S1 2013/2014 Encadré par : Dr. Ahmed MAGHNI Réalisé par : Hajar EL GUERI Hanae GUENOUNI Rajae EL MOUSTAOUI
    2. 2. Master de recherche en Sciences de gestion
    3. 3. Econ 2051. Economie du Travail Burno van der Linden (institut de recherches économiques et sociales, Economics School of Louvain, université catholique de Louvain 4 Octobre 2011). Economie du travail et GRH : Tiré de la thèse de doctorat : Pratiques et perceptions de la GRH des entreprises industrielles marocaines. Pr : Ahmed Maghni ENCGT. Le marché du travail un panorama des théries économiques, de l’orthodoxe aux hétérodoxes, Christian BIALES, professeur de chaire supérieure en économie et gestion. www.christianbiales.net Politique du marché du travail et chômage au Maroc : Une analyse quantitative, Pierre Richard Agénor* et Karim El Aynaoui* Banque mondiale, Washington DC 20433. Flexicurité et marchés transitionnels du travail : esquisse d’une réflexion normative, Bernard Gazier, travail et emploi n°113 Janvier- Mars 2008. http//: www.emploi.gov.ma/index.php/fr/emploi/etudes-etenquetes-sur-l-emploi. html
    4. 4. Économie de travail : définition & objet
    5. 5. + Emploi Chômag e Salaire Master de recherche en Sciences de gestion
    6. 6. + Le système de l'économie de travail Acteurs principaux Master de recherche en Sciences de gestion Les ménages Les entreprises Acteurs secondaires Les partenaires sociaux Les représentants des travailleurs et du patronat L'Etat La législation du travail Enseignemant obligatoire, système d'assurance ...
    7. 7. + Comprendre les tensions sur le marché du travail, dues aux tensions entre les acteurs du marché du travail. Analyser les implications des politiques publiques. Master de recherche en Sciences de gestion
    8. 8. + Master de recherche en Sciences de gestion L’étude de salariat Échange de service de travail Comportements et transactions relatifs à l’O&D de travail
    9. 9. + Economi e de travail Travail Economi e Emploi (Quantité) Salaire (Prix ) Marché Théories Master de recherche en Sciences de gestion
    10. 10. + Master de recherche en Sciences de gestion
    11. 11. Théorie du capital humain Théorie de prospection d’emploi Théorie de signale Marché transitionnel
    12. 12. + L’application des principes classiques du marché à la relation de l'emploi suppose la vérification de deux hypothèses de base : L’homogénéit é du travail Master de recherche en Sciences de gestion La perfection de l’information Ce principe fait du travail une simple marchandise. Ce principe permet d’avancer qu'employé et employeur s’engagent dans un contrat dit «complet ».
    13. 13. + Marshall : ne conteste pas l’utilité économique des sommes investies dans la formation ou la santé, bien au contraire. Il considère que le capital le plus précieux est celui investi dans les êtres humains. La théorie du capital humain a été relancée dans 60 les années par l’école de Chicago, sous l’impulsion de T. Shultz et G. Becker : Pour ces auteurs, le niveau d’éducation favorise une amélioration des compétences, ces dernières étant elles-mêmes sources de productivité et justifient alors des salaires plus élevés. Master de recherche en Sciences de gestion
    14. 14. + KH Capacité productive Investissem ent intellectuel Fait partie de Σ des capacités économiquement productive Master de recherche en Sciences de gestion Selon le niveau de l’investissement dans la formation se détermine celui du salaire
    15. 15. + L’offreur de travail c’est lui-même le demandeur d’informations Cherche à répondre à des interrogations : Salaires, les emplois, les qualifications, les conditions de travail… Le coût de visite d’entreprise est déterminé selon le nombre optimal des visites, ainsi que si ce coût égalisera le nombre optimal des visites, à ce niveau l’offreur arrêtera sa Master de recherche en Sciences de gestion prospection.
    16. 16. + Salaire proposé Salaire d’accep tation Master de recherche en Sciences de gestion Emploi refusé Chômage volontaire Taux de chômage n’est pas critique Une forme d’investissement dans le but est d’améliorer le taux du salaire Investissement va se dévaloriser Taux de chômage est critique
    17. 17. + Tri des signes Concurrence parfaite Information parfaite Concurrence imparfaite Information imparfaite La formation est le seul signe révélateur Master de recherche en Sciences de gestion
    18. 18. + Les MTT visent à procurer une mobilité protégée en agissant sur les transitions, considérées comme des passerelles appelées à devenir des objets de négociation et de gestion systématique. C’est toute une variété des outils susceptibles d’être combinés dans ce cadre, et adaptés à une logique de flexicurité conçue sur le long terme et sur une base négociée collectivement. Master de recherche en Sciences de gestion
    19. 19. + Master de recherche en Sciences de gestion • En donnant plus de pouvoir via des transferts en terme de participation décisionnelle ; Accroître la liberté individuelle • Dans la gestion des risques sociaux et des risques associés au marché du travail ; Promouvoir la solidarité • Celui-ci prend le plus souvent la forme d’un mélange de contributions publiques et privées dans la formulation et la mise en oeuvre des politiques correspondantes ; Rechercher l’efficacité • Contrôle, évaluation et autorégulation, par une démarche décentralisée ou par le management par objectifs ; Mobiliser l’arsenal des techniques de gestion des risques
    20. 20. + La première porte sur la nécessité de prendre en compte sinon la totalité du moins l’essentiel des dimensions pertinentes. Il en résulte une opposition simple entre deux versions au moins de la « flexicurité », l’une se révélant tronquée et devant être écartée. La deuxième porte sur l’obligation de s’intéresser à la variété des outils qui peuvent être mobilisés dans ce cadre, et à la manière dont ils peuvent être combinés. Enfin, il convient dans le cadre européen, de prendre en compte la diversité des situations nationales et « sociétales ». Master de recherche en Sciences de gestion
    21. 21. Théorie des contrats implicites Théorie de l’économie contractuelle Théorie du salaire d’efficience Théorie de l’économie de partage
    22. 22. + Objectifs Fonctionnement moins erratique pour les salariés Salaire stable Master de recherche en Sciences de gestion Fonctionnement Les entreprises jouait le rôle des assureurs Le salaire Walrassien
    23. 23. + Le passage de la macro à la micro donne lieu à plusieurs séries de travaux qui ont également pour ambition d’expliquer la rigidité des salaires, et qui portent notamment sur : La stratégie d’embauche des firmes au niveau d’un bassin d’emploi. La distinction, au sein du marché du travail, d’un secteur contractuel et d’un secteur concurrentiel. L’indexation des salaires, qui rigidifie le salaire réel et semble favoriser le chômage. Master de recherche en Sciences de gestion
    24. 24. + Master de recherche en Sciences de gestion
    25. 25. + Pour éviter les coûts de rotation de la main d’oeuvre qui dépendent aux mêmes des coûts d’embauche, de formation et de licenciement, intérêt pour les firmes de retenir leurs salariés, spécialement dans le segment primaire du marché du travail. (J. Stiglitz). Ce raisonnement est renforcé par l’opposition entre les « insiders » et les « outsiders » La qualité du travail est d’autant plus déterminante que le capital accumulé est coûteux. Master de recherche en Sciences de gestion
    26. 26. + L’impact sur l’efficacité productive du salarié quand celui-ci a le sentiment d’être bien traité par le patron en recevant par exemple un salaire supérieur au salaire d’acceptation. (G.Akerlof). Les acteurs en présence n’ont pas les moyens d’observer parfaitement leur environnement et ne disposent pas tous de la même quantité d’information (hypothèse d’asymétrie informationnelle). Master de recherche en Sciences de gestion
    27. 27. + • Le principal ignore les capacités de son agent, l’employeur ignore quelles sont exactement les capacités productives de son salarié. • L’employeur ne peut estimer avec certitude l’efficacité du travail fourni par son salarié Master de recherche en Sciences de gestion
    28. 28. + L’ambition de cette théorie est de fournir une solution de sortie de crise stagflationiste : En proposant une réforme profonde du mode de rémunération pour rendre compatible stabilité des prix et réalisation du plein-emploi. Master de recherche en Sciences de gestion
    29. 29. La théorie des syndicats La théorie des négociations salariales La théorie du dualisme au sein des firmes Le dualisme du marché du travail : La théorie de la segmentation
    30. 30. + La théorie des syndicats est confrontée au problème de l’élaboration des intérêts collectifs de la fonction à partir des préférences individuelles ; Master de recherche en Sciences de gestion Ce qui engendre des difficultés qui se présente dans le conflit entre les travailleurs hétérogènes au niveau de grade et au niveau du métier.
    31. 31. + Elle traite d’abord des relations entre actions des syndicats et décisions des firmes : 2 types de modèles selon la base des Master de recherche en Sciences de gestion négociations Le modèle de contrats optimaux : étudie les marchandages entre syndicats et firmes en supposant que les négociations portent à la fois sur l’emploi et sur le salaire. Le modèle conclut que plus le pouvoir syndical est fort, plus les négociations sont favorables à la fois aux salariés et à l’emploi. Le modèle de « droit à gérer » : étudie les marchandages syndicats-firmes en ne faisant porter les négociations que sur le salaire, le niveau d’emploi étant du ressort exclusif des firmes. Plus le pouvoir syndical permet des augmentations de salaire et plus l’emploi se dégrade.
    32. 32. + La théorie des négociations explique ensuite certaines formes de chômage : Master de recherche en Sciences de gestion
    33. 33. + Technologie et ses contraintes Capacité d’innovation de l’entreprise Master de recherche en Sciences de gestion
    34. 34. + Marché primaire • Emplois stable, bien rémunéré, bien défendus par les syndicats (à fort taux de syndicalisation), à évolution de carriére intéressante, avec des avantages sociaux importants et des conditions de travail satisfaisante. Master de recherche en Sciences de gestion Marché secondaire • Emplois précaires, mal rémunéré, peu défendus par les syndicats (à faible taux de syndicalisation), offrant peu de promotion, peu d'avantages sociaux et des conditions de travail difficiles.
    35. 35. L’approche conventionnaliste L’entreprise lieu de coordination : de l’entreprise marchande à l’entreprise civique
    36. 36. + La théorie des conventions cherche à comprendre : Comment les individus confrontés à des situations marquées par l’incertitude décident du comportement qu’ils vont adopter et comment, de ces multiples décisions individuelles, se dégage une certaine convergence, un certain ajustement des comportements des uns et des autres. Master de recherche en Sciences de gestion
    37. 37. + L. Boltanski et L. Thévenot décrivent quatre mondes impliqués dans l’action économique et «dont l’identification permet d’éclaircir les confrontations des contraintes ‘sociales’, économiques’ et ‘techniques’. ». La nature marchande La nature industrielle La nature domestique La nature civique Master de recherche en Sciences de gestion
    38. 38. + L’entreprise marchande Master de recherche en Sciences de gestion L’entreprise civique
    39. 39. + L’entreprise reprend dans le cadre de l’approche conventionnaliste toute sa dimension, elle n’est plus la «boîte noire » de la théorie néoclassique. Elle est ouverte sur son environnement. Ce cadre apparaît donc plus fructueux afin d’essayer de comprendre la réalité de l’entreprise et de voir comment elle s’adapte à différentes contraintes. Il permet d’expliquer en partie les politiques de GRH pratiquées en égard à la convention constitutive dominante. Master de recherche en Sciences de gestion
    40. 40. Cas particulier du système du marché Marocain du travail
    41. 41. + Au Maroc, une part importante de la force de travail (autour de 39.1 % en 2012) est employée dans le secteur agricole. Cette proportion est relativement élevée puisque dans les pays à revenu moyen, elle est d’environ 35 %. En même temps, les femmes continuent à ne représenter que 22.8 % de la force de travail urbaine. Master de recherche en Sciences de gestion
    42. 42. + La majorité des salariés travaille dans le secteur urbain privé. Les emplois du secteur public (gouvernement central, autorités locales, entreprises publiques) représentent, une proportion assez importante de la force de travail occupée. Le reste des travailleurs sont des aides familiaux non rémunérés, des apprentis, des employeurs ou des travailleurs à domicile Master de recherche en Sciences de gestion
    43. 43. + Comme dans de nombreux pays en développement le chômage déclaré au Maroc est essentiellement un phénomène urbain. En 2012, le taux de chômage urbain a été de 14% contre 13,59% en 2011. En 2012, ceci équivaut à une population de 5,4 million de chômeurs par rapport à une population active de 9,4 millions. Master de recherche en Sciences de gestion
    44. 44. + La réglementation du salaire minimum Master de recherche en Sciences de gestion Les processus institutionnels d’appariement Les réglementations de l’embauche et du licenciement Les syndicats
    45. 45. Master de recherche en Sciences de gestion Conclusion

    ×