LES ÉTAPES DU
CHANGEMENT
La	
  courbe	
  du	
  deuil	
  

Eric	
  ROLLAND	
  
06.03.75.00.12	
  
rolland-­‐eric@tremplin-­...
La courbe du deuil
Choc et
sidération

	
  

	
  

Courbe des étapes
du deuil
(Inspirée des travaux
d'Elisabeth KüblerRoss...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  

	
  

Le déni, le refus, la
négation :

Cette étape est d’autant
plus forteme...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  

Le déni, le refus, la négation

La colère :

	
  

	
  

Cela se manifeste pl...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  
	
  

Le déni, le refus, la négation

La colère

	
  

La Peur et la dépressio...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  
	
  

Le déni, le refus, la négation

La colère

	
  
	
  

Courbe des étapes
...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  
	
  

Le déni, le refus, la négation

La colère

	
  
	
  

	
  

La Peur et l...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  
Le Pardon

	
  

Le déni, le refus, la négation

La colère

	
  

Pardon à soi...
La courbe du deuil
Choc et sidération

	
  

	
  

Quête du sens et de
renouveau

	
  

Le déni, le refus, la négation

La...
La courbe du deuil
Choc et sidération

La Sérénité (accès au
nouvel attachement) :

	
  

	
  
	
  

	
  

La Peur et la d...
La courbe du deuil
Choc et sidération

La Sérénité (accès au nouvel
attachement) :

	
  

La personne a fait la paix avec ...
La courbe du deuil
Le	
  deuil	
  commence	
  par	
  le	
  choc	
  de	
  la	
  perte	
  :	
  
	
  si	
  le	
  moment	
  de...
Courbe du deuil-Les étapes de l'acceptation du changement
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Courbe du deuil-Les étapes de l'acceptation du changement

16 969 vues

Publié le

La courbe du deuil, ou les étapes d'acceptation du changement

Publié dans : Business

Courbe du deuil-Les étapes de l'acceptation du changement

  1. 1. LES ÉTAPES DU CHANGEMENT La  courbe  du  deuil   Eric  ROLLAND   06.03.75.00.12   rolland-­‐eric@tremplin-­‐rh.com  
  2. 2. La courbe du deuil Choc et sidération     Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy    
  3. 3. La courbe du deuil Choc et sidération     Le déni, le refus, la négation : Cette étape est d’autant plus fortement ressentie que l’attachement est rompu de façon soudaine, inattendue « C’est pas possible, pas moi, pas maintenant »  « Non...…c'est impossible, vous vous trompez... »         Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy    
  4. 4. La courbe du deuil Choc et sidération   Le déni, le refus, la négation La colère :     Cela se manifeste plus ou moins fort suivant les personnalités. Cela va du ronchonnement, à l'accusateur jusqu'à fureur  « Ce n’est pas juste »,  « Ils n’avaient pas le droit »,  « Pourquoi moi ? »             Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy    
  5. 5. La courbe du deuil Choc et sidération     Le déni, le refus, la négation La colère   La Peur et la dépression :     Peur pour soi ou peur pour les autres, peur ponctuelle ou angoisse globale. Le monde apparaît comme une source de dangers insurmontables. Ici apparaît les problèmes très concrets : matériels, mobilité, argent...voire de négociation et de marchandage. « Qu’est-ce que je vais devenir », «Comment vais-je faire face », «Oui, mais…bon...»             Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy    
  6. 6. La courbe du deuil Choc et sidération     Le déni, le refus, la négation La colère     Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy     La Peur et la dépression   La Tristesse      Etape décisive et difficile pour affronter la réalité car on prend conscience que ce qui a été fait et qu’il n’y a plus rien à faire. C'est souvent là, que l'on ne dit plus grand chose et que les larmes sortent comme une libération.  
  7. 7. La courbe du deuil Choc et sidération     Le déni, le refus, la négation La colère       La Peur et la dépression Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy     La Tristesse    L’acceptation :   Dans cette démarche d’acceptation, c’est la personne qui vit le deuil qui passe au premier plan et non plus l’objet du deuil « C’est dur mais c’est ainsi et je vais continuer à vivre le mieux possible. », « Bon et moi maintenant !... enfin ! »      
  8. 8. La courbe du deuil Choc et sidération   Le Pardon   Le déni, le refus, la négation La colère   Pardon à soi-même, renoncer à l’illusion de la toute puissance, ne plus se laisser envahir par la culpabilité. Puis, vient le pardon aux auteurs de la perte. « De toute façon, ils n'avaient pas le choix... », « A sa place, j'aurai peut-être fait la même chose...»           La Peur et la dépression Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy     La Tristesse      L’acceptation    
  9. 9. La courbe du deuil Choc et sidération     Quête du sens et de renouveau   Le déni, le refus, la négation La colère       La Peur et la dépression Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy     La Tristesse      Révélation du cadeau caché : « grâce à tout ça, j’ai pu... » Il s’agit de reconnaître et d’accepter que le deuil a permis de faire des choses non envisageables dans l’ancienne situation.   Le Pardon   L’acceptation  
  10. 10. La courbe du deuil Choc et sidération La Sérénité (accès au nouvel attachement) :         La Peur et la dépression La personne a fait la paix avec ce moment de vie sans excès d’émotion. Elle vit dans l’ici et maintenant et ce qui lui arrive aujourd’hui a plus de retentissement que le passé. Quête du sens et de renouveau   Si un nouveau projet se dessine, la personne est capable d’y adhérer et même d'en être moteur. Le Pardon       Le déni, le refus, la négation La colère   Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy     La Tristesse        L’acceptation  
  11. 11. La courbe du deuil Choc et sidération La Sérénité (accès au nouvel attachement) :   La personne a fait la paix avec ce moment de vie sans excès d’émotion. Elle vit dans l’ici et maintenant et ce qui lui arrive aujourd’hui a plus de retentissement que le passé. Si un nouveau projet se dessine, la personne est capable d’y adhérer et même d'en être moteur.         Cette étape est d’autant plus fortement Le déni, le refus, la négation :   ressentie que l’attachement est rompu de façon soudaine, inattendue « C’est pas possible, pas moi, pas maintenant »  « Non...…c'est impossible, vous vous trompez... »     Révélation du cadeau caché : « grâce à tout ça, j’ai pu... » Il s’agit de reconnaître et d’accepter que le deuil a permis de faire des choses non envisageables dans l’ancienne situation.     La colère :   Cela se manifeste plus ou moins fort suivant les personnalités.   Cela va du ronchonnement, à l'accusateur jusqu'à fureur    « Ce n’est pas juste »,    « Ils n’avaient pas le droit »,    « Pourquoi moi ? »   La Peur et la dépression :   Peur pour soi ou peur pour les autres, peur ponctuelle ou angoisse globale.   Le monde apparaît comme une source de dangers insurmontables.   Ici apparaît les problèmes très concrets : matériels, mobilité, argent...voire de négociation et de marchandage.   « Qu’est-ce que je vais devenir »,   «Comment vais-je faire face »,   «Oui, mais…bon...»   La Tristesse    Quête du sens et de renouveau   Le Pardon   Courbe des étapes du deuil (Inspirée des travaux d'Elisabeth KüblerRoss) Graphique amélioré par Evelyne Bissone Jeufroy           Pardon à soi-même, renoncer à l’illusion de la toute puissance, ne plus se laisser envahir par la culpabilité. Puis, vient le pardon aux auteurs de la perte. « De toute façon, ils n'avaient pas le choix... », « A sa place, j'aurai peut-être fait la même chose...» L’acceptation :       Dans cette démarche d’acceptation, c’est la personne qui vit le deuil qui passe au premier plan et non plus l’objet du deuil « C’est dur mais c’est ainsi et je vais continuer à vivre le mieux possible. », « Bon et moi maintenant !... enfin ! »     Etape décisive et difficile pour affronter la réalité car on prend conscience que ce qui a été fait et qu’il n’y a plus rien à faire. C'est souvent là, que l'on ne dit plus grand chose et que les larmes sortent comme une libération.        
  12. 12. La courbe du deuil Le  deuil  commence  par  le  choc  de  la  perte  :    si  le  moment  de  la  perte  n’est  pas  perçu  le  travail  de  deuil  ne  peut  pas  s’engager.       Ce#e  courbe  du  deuil  se  divise  en  deux  phases  :  une  phase  de  descente,  puis  une  phase   de  remontée  avec  différentes  étapes.     Chaque  deuil  relève  d’une  démarche  singulière,  mais  nécessite  de  passer  par  ces   différentes  étapes.  Sachant  qu'il  pra@quement  impossible  de  passer  du  choc  à  la   sérénité,  et  que  l’évolu@on  n’est  pas  linéaire.  

×