ÊTRE OUNE PAS ÊTRE                                                PraTIC-o-Pratiques (SJochemsUQAM)BRANCHÉ ?DÉFIS PRATIC-O...
BIENVENUE!• Présentation des personnes participantes• Présentation de l’animatrice       Sylvie Jochems       Professeure ...
PLAN DE L’ATELIER1. Que sont les TIC ? Qu’est-ce que le web 2.0 ?2. Quels sont les usages des TIC par les jeunes au   Québ...
PETITE NOTE SUR LA MÉTHODOLOGIE• Puisque nous avons le défi de présenter l’état des  connaissances et à la fois d’accorder...
QUE SONT LES TIC ?      PARTIE 1      PraTIC-o-Pratiques                           5      (SJochemsUQAM)
TICTECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE LA COMMUNICATION                               PraTIC-o-Pratiques (SJochemsUQAM)   6
UN PEU DHISTOIREL’INFORMATION AU COEURDU DÉVELOPPEMENT DES SOCIÉTÉS ●1940 – le début de linformatique ● 1945 – le premier ...
Le Web 2.0, cest ...                    S. Jochems (UQAM)
LES TIC ÇA NOUS TIQUENT ! CONTRE-DISCOURS QUI PERSISTE SUR LES USAGES DES TIC EN TRAVAIL SOCIAL• "La Technologie na rien à...
POURTANT, LES TIC SONT LÀ DANS NOS VIES!STATISTIQUES QUÉBÉCOISES SUR LES USAGES DES TICAu Québec en 2011• 80,4% des adulte...
UnE internaute québécoisE c’est une personne de 18 ans et plus qui utilise Internet.Réf.: CEFRIO http://www.cefrio.qc.ca/f...
POURTANT, LES MÉDIAS SOCIAUX SONT DÉJÀ DANS NOS VIES!STATISTIQUES : LES QUÉBÉCOIS-ES TOUJOURS ADEPTES DES MÉDIAS SOCIAUX E...
QUELS SONT LES USAGES DES TIC PAR LES JEUNES AU QUÉBEC ?           PARTIE 2           PraTIC-o-Pratiques                  ...
VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIRE         QUE FONT LES JEUNES AVEC LES TIC              À VOTRE ORGANISME ?• Rien de part...
STATISTIQUES (CEFRIO) SUR LES JEUNES AU QUÉBEC             LA GÉNÉRATION Y                    18 À 24 ANS EN 2011• Les 18 ...
STATISTIQUES (CEFRIO) SUR LES JEUNES AU QUÉBEC                    LA GÉNÉRATION C                       (« COMMUNICATION »...
STATISTIQUES (CEFRIO) SUR LES JEUNES AU QUÉBEC                           LA GÉNÉRATION C                            (« COM...
QUELS SONT LES USAGES DES TIC     EN INTERVENTION SOCIALE ETEN ACTION COMMUNAUTAIRE AU QUÉBEC?             PARTIE 3       ...
VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIRE              QUE FAITES-VOUS AVEC LES TIC             DANS VOTRE TRAVAIL-JEUNESSE ?•   ...
VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIREQUELS SONT LES DÉFIS OU PROBLÈMES QUE VOUS   RENCONTREZ DANS LES USAGES DES TIC       PO...
INTERVENTION AUPRÈS DE JEUNESBRISER L’ISOLEMENT, INFORMER, CONTACTER UN-E INTERVENANT-E                                   ...
Utilisation de vidéosExemple : La maison des jeunes de Brossard                                  S. Jochems (UQAM)
GROUPE FACEBOOKExemple : Le Rassemblement de la jeunesse citoyenne (RAJE citoyenne).                                      ...
LES USAGES DES TIC,QU’EST-CE QUE ÇA CHANGE ?          PARTIE 4          PraTIC-o-Pratiques                               2...
CE QUE LES USAGES DES TIC PAR LA GÉNÉRATION CPEUVENT CHANGER DANS LES ORGANISMES JEUNESSE                  PraTIC-o-Pratiq...
CE QUE LES USAGES DES TIC                           PEUVENT CHANGER                 DANS LES ORGANISMES JEUNESSE« Les jeun...
ET AUSSI … LES ORGANISATIONS SONT DE +EN+       DANS LA MIRE DES INTERNAUTES QUÉBÉCOIS                 SUR LES MÉDIAS SOCI...
« PAS ICI… »HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=B2TLAY4DGSC
UNE ORGANISATION 2.0 !1 et 2 le Web 2.0 et les communications unifiées, sont issues du monde civil.1. Le Web 2.0 fait réfé...
ENJEUX ÉCONOMIQUES DES PRATIC COMMUNAUTAIRES  RÉDUIRE LES COÛTS DE LA TÉLÉPHONIEET DES DÉPLACEMENTS DE REPRÉSENTATION     ...
COLLABORER PAR LA CO-ÉCRITURE      SUR GOOGLE DOCUMENTS                                          1                        ...
“Internet pousse les murs tout en enlevant le plancher”                 CARDON, Dominique (2010). La démocratie Internet. ...
Féministes 18 à 35 ans: Soyons notre propre message!Prendre la parole et publier sur un blogue, c’est prendre du pouvoir !...
Filles et jeunes femmes: Soyons notre propre message!Prendre la parole et publier sur un blogue, c’est prendre du pouvoir ...
Soyons notre      Témoigner, dénoncer, c’est (se)propre message!   rendre visible et prendre du pouvoir                   ...
Soyons notre propre médium de communication!    « Prenez le contrôle de la technologie! »                                 ...
QUELLES PRATICVOULONS-NOUS DÉVELOPPEREN INTERVENTION JEUNESSE ?          PARTIE 5          PraTIC-o-Pratiques             ...
VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIRE     QUELS USAGES, QUELLES PRATIC, DEVRAIENT    ÊTRE DÉVELOPPÉS EN INTERVENTION JEUNESSE...
ET POUR DÉVELOPPER CES PRATIC  EN INTERVENTION JEUNESSEQUELQUES CONNAISSANCES À RETENIR …             PraTIC-o-Pratiques  ...
QUELQUES MYTHES À DÉFAIRE …      P/R AUX TIC ET À L’ENGAGEMENT SOCIAL• La communication est virtuelle  • La communication ...
L’ENGAGEMENT SOCIAL             CHANGE ET SE DIVERSIFIE• Individualisation n’est pas individualisme (Le Bart, 2009).• Rése...
DES PRINCIPES À RETENIR1. Les usagerEs des TIC sont à la fois    lecteurs-auteurs-émetteurs-destinataires2. Les usages des...
MERCI POUR VOTREPARTICIPATION !
ON VOUS INVITE À NOUS REJOINDRE SURnotre Page facebook https://www.facebook.com/PraTICcomm
Site web PraTIC http://www.pratic.uqam.ca/                      PraTIC-o-Pratiques                                        ...
QUELQUES RÉFÉRENCESStatistiques du CEFRIO• Génération C (2012) http://www.cefrio.qc.ca/publications/liste-des-publications...
NOTE BIOGRAPHIQUE                                          SYLVIE JOCHEMSProfil:• Professeure à l’École de travail social ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Etre ou ne pas être branché? Un défi praTIC-o-pratique à relever!

537 vues

Publié le

Colloque intervenantEs Jeunesse agglomération Longueuil 2012 presentation atelier-etreounepasetrebranche_vcleusb-2avril

Publié dans : Technologie
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
537
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
6
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Etre ou ne pas être branché? Un défi praTIC-o-pratique à relever!

  1. 1. ÊTRE OUNE PAS ÊTRE PraTIC-o-Pratiques (SJochemsUQAM)BRANCHÉ ?DÉFIS PRATIC-O-PRATIQUES À RELEVER ATELIER RÉALISÉ DANS LE CADRE DU COLLOQUE DES INTERVENANTES JEUNESSE AGGLOMÉRATION LONGUEUIL, 2012 1
  2. 2. BIENVENUE!• Présentation des personnes participantes• Présentation de l’animatrice Sylvie Jochems Professeure et chercheure École de travail social (UQAM) Membre du LabCMO (Laboratoire de communication médiatisée par ordinateur)• Plan de l’atelierNB: ceci est la version Clé USB du 2 avril 2012. La version finale sera disponiblesur le site http://www.pratic.uqam.ca/ à partir du 17 avril 2012. PraTIC-o-Pratiques 2 (SJochemsUQAM)
  3. 3. PLAN DE L’ATELIER1. Que sont les TIC ? Qu’est-ce que le web 2.0 ?2. Quels sont les usages des TIC par les jeunes au Québec ?3. Quels sont les usages des TIC en intervention sociale et en action communautaire au Québec?4. Les usages des TIC, qu’est-ce que ça change ?5. Quelles praTIC voulons-nous développer en intervention jeunesse ? PraTIC-o-Pratiques 3 (SJochemsUQAM)
  4. 4. PETITE NOTE SUR LA MÉTHODOLOGIE• Puisque nous avons le défi de présenter l’état des connaissances et à la fois d’accorder du temps à la discussion et ce, à l’intérieur de 75 minutes …• Une consultation pré-atelier a été effectuée en ligne en mars et avril 2012.• Notez que pour préserver l’anonymat des personnes répondantes, le nom des organismes mentionnés dans les réponses ainsi que l’ordre des répondantEs ont été modifiés. PraTIC-o-Pratiques 4 (SJochemsUQAM)
  5. 5. QUE SONT LES TIC ? PARTIE 1 PraTIC-o-Pratiques 5 (SJochemsUQAM)
  6. 6. TICTECHNOLOGIES DE LINFORMATION ET DE LA COMMUNICATION PraTIC-o-Pratiques (SJochemsUQAM) 6
  7. 7. UN PEU DHISTOIREL’INFORMATION AU COEURDU DÉVELOPPEMENT DES SOCIÉTÉS ●1940 – le début de linformatique ● 1945 – le premier micro-ordinateur ● 1965 – lhypertexte (Ted Nelson) ● 1969 – Arpanet, le premier Internet . 1975 – Création de la cie Microsoft . 1981 – MS-DOS ● 1985 – le réseau des superordinateurs (backbone) -- Projet GNU et Free Software Fondation (Richard Stallman) . 1990 – Windows 3.0 ------------------------------------------------------- - 1994 – World Wide Web (Tim Berners-Lee) . 1996 – premiers navigateurs, explosion de lInternet . 1999 -- 1er téléphone Blackberry (RIM) . 2004 – Facebook . 2006 – Twitter . 2009 - (janvier) 1ère génération Ipad, tablette électronique S. Jochems (UQAM)
  8. 8. Le Web 2.0, cest ... S. Jochems (UQAM)
  9. 9. LES TIC ÇA NOUS TIQUENT ! CONTRE-DISCOURS QUI PERSISTE SUR LES USAGES DES TIC EN TRAVAIL SOCIAL• "La Technologie na rien à avoir avec le travail social“• "Les TIC, ça naide pas les gens les plus pauvres et vulnérables de la société. Développer des praTIC, ce nest pas pertinent socialement “• "Militer avec Facebook, cest du militantisme virtuel qui nest pas réel"• "Utiliser les TIC, ça encourage linvidualisme“• "Développer des praTIC, ça nuit aux réels liens sociaux“• "Les usages des TIC sont du loisir et ne servent qu’à s’amuser“• "L’usage des TIC incite les gens à s’isoler."
  10. 10. POURTANT, LES TIC SONT LÀ DANS NOS VIES!STATISTIQUES QUÉBÉCOISES SUR LES USAGES DES TICAu Québec en 2011• 80,4% des adultes québécois utilisent Internet de façon régulière.Pourcentage de la population québécoise qui possède :• 56% un téléphone cellulaire• 1 adulte sur 4, soit 25,4% possède un téléphone intelligent; • 46,6% des 18-24 ans • 36,5% des 35-44 ans• 5,2% des adultes québécois possède une tablette numérique• En 2009, 91% des 12-24 avaient accès à Internet à la maison. (CEFRIO, NETendances 2011)
  11. 11. UnE internaute québécoisE c’est une personne de 18 ans et plus qui utilise Internet.Réf.: CEFRIO http://www.cefrio.qc.ca/fileadmin/documents/Publication/NETendances-Vol1-1.pdf S. Jochems (UQAM)
  12. 12. POURTANT, LES MÉDIAS SOCIAUX SONT DÉJÀ DANS NOS VIES!STATISTIQUES : LES QUÉBÉCOIS-ES TOUJOURS ADEPTES DES MÉDIAS SOCIAUX EN 2011Au Québec, 73 % des internautes(adultes), réalisent au moins une activité surles médias sociaux minimalementune fois par mois .Les activités qu’ils préfèrent en 2011 sont :• de consulter du contenu (69,9 % des internautes),• d’interagir (56 % des internautes)• ou d’entretenir un profil (par exemple sur Facebook, LinkedIn, MySpace ou encore Twitter : 52 % des internautes),• tandis que des activités comme le relais d’information (40,6 % des internautes)• et la création de contenu (36 % des internautes) sont moins populaires .
  13. 13. QUELS SONT LES USAGES DES TIC PAR LES JEUNES AU QUÉBEC ? PARTIE 2 PraTIC-o-Pratiques 13 (SJochemsUQAM)
  14. 14. VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIRE QUE FONT LES JEUNES AVEC LES TIC À VOTRE ORGANISME ?• Rien de particulier. À moins de répondre au cell (message texte lors une rencontre avec nous)• Message Txt, Facebook, Youtube,• Une utilisation constante et complète. Se donner des rendez-vous, communiquer avec leurs amis et même, pour les familles reconstituées, permet de communiquer avec le parent quils voient peu. Pour les cellulaires et les I-Pad, ce qui minquiète cest quils veulent toujours le nouveau modèle, même si leur appareil fonctionne très bien.• Ils peuvent se servir des ordinateurs pour faire de la recherche demploi. Cependant, dès quils ont une minute, ils vont sur facebook. De plus, ils utilisent le cellulaire, surtout les textos, pendant les activités de groupe.• Présentement à [l’organisme], les ado sur-utilisent les TIC. Par exemple, ils senvoient des messages texte entre eux, même lorsquils sont dans [l’organisme] en même temps, mais dans 2 locaux différents. De plus, ils ont tous des téléphones cellulaires, et parfois même sils nont pas de "minutes" dedans ils les trainent avec eux et les utilisent pour faire autre chose que parler. Pour ce qui est des réseaux sociaux, ils sont omniprésents. Sils ne sont pas en train de les utiliser, ils sont en train den parler. Ils publient des statuts ou ils changent leur photo de profil et attendent de voir combien de personnes vont "liker" . Ils participent à des chicanes sur facebook... Ils viennent de découvrir twitter et ils "twitt" ce quils font à chaque 5 minutes... PraTIC-o-Pratiques 14 (SJochemsUQAM)
  15. 15. STATISTIQUES (CEFRIO) SUR LES JEUNES AU QUÉBEC LA GÉNÉRATION Y 18 À 24 ANS EN 2011• Les 18 à 24 ans passent en moyenne près de 2 heures 45 minutes de plus par semaine sur les médias sociaux que l’ensemble des adultes québécois (8 heures 36 minutes chez les 18 à 24 ans contre 5 heures 54 minutes pour l’ensemble des adultes québécois). PraTIC-o-Pratiques 15 (SJochemsUQAM)
  16. 16. STATISTIQUES (CEFRIO) SUR LES JEUNES AU QUÉBEC LA GÉNÉRATION C (« COMMUNICATION » 12 À 24 ANS EN 2008)Né en 1996 1994 1992 1990 1987 1984 12 ans 14 ans 16 ans 18 ans 21 ans 24 ans . Remarquons que la 1ère génération d’Ipad n’existait pas encore (2008). PraTIC-o-Pratiques 16 (SJochemsUQAM) p.5
  17. 17. STATISTIQUES (CEFRIO) SUR LES JEUNES AU QUÉBEC LA GÉNÉRATION C (« COMMUNICATION » 12 À 24 ANS EN 2008) Né en 1996 1994 1992 1990 1987 1984 12 ans 14 ans 16 ans 18 ans 21 ans 24 ans .« Les filles jasent, Les Internautesles gars jouent » participants (19%), moinsPhilippe Aubé, Dir. nombreux queCEFRIO (p.6) les internautes spectateurs (41%). (p.10) PraTIC-o-Pratiques 17 (SJochemsUQAM) p.5 p.7
  18. 18. QUELS SONT LES USAGES DES TIC EN INTERVENTION SOCIALE ETEN ACTION COMMUNAUTAIRE AU QUÉBEC? PARTIE 3 PraTIC-o-Pratiques 18 (SJochemsUQAM)
  19. 19. VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIRE QUE FAITES-VOUS AVEC LES TIC DANS VOTRE TRAVAIL-JEUNESSE ?• Essentiellement de la promotion ou un tactique de rejoindre les jeunes ou les gens ciblés pour favoriser nos activités et nos événements de financement. Notre site Web est une fenêtre sur le monde et nous devons le faire connaître.• Message sur le site facebook de [l’organisme]• Seulement internet est utilisé• Nous avons créé un compte facebook afin de rejoindre le plus facilement nos jeunes pour les convier à des activités, ou leur communiquer des informations importantes. Nous utilisons parfois youtube pour présenter des vidéo aux jeunes dans le cadre dactivités diverses. Nous utilisons internet pour faire la majorité de nos recherches. Nous utilisons google pour créer des documents partagés. Nous communiquons beaucoup par courriel• Je fais de la recherche pour mes clients sur internet surtout sur les programmes de formation et les perspectives professionnelles. De plus, je dois communiquer avec les agents des CLE avec loutil de gestion en ligne. PraTIC-o-Pratiques 19 (SJochemsUQAM)
  20. 20. VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIREQUELS SONT LES DÉFIS OU PROBLÈMES QUE VOUS RENCONTREZ DANS LES USAGES DES TIC POUR VOTRE TRAVAIL-JEUNESSE ?• PAS ASSEZ DOUVERTURE ....COMMENT ME SERVIR DES TIC ... pour rejoindre mes élèves• Les défis sont surtout au niveau de garder lattention des jeunes sans être dérangé par les cellulaires. Ils doivent connaître létiquette de lusage du cellulaire. Les problèmes sont, entre autre, la dépendance aux nouvelles et moins nouvelles technologies. Cette dépendance engendre des problèmes au niveau des présences, des retards et beaucoup de troubles de sommeil.• Surtout léthique. Où sarrête notre responsabilité en tant quintervenant si un jeune nous rejoins sur Facebook pour nous dire quils vont vraiment mal, voir même des pensées suicidaires? Où se trouve la frontière entre le travail et la vie privée.• Certains intervenants qui quittent [l’organisme] nont pas la même éthique que les autres: certains acceptent les demandes damitié sur les réseaux sociaux et dautres non. La communication par courriel entre les employés nest pas toujours facile: parfois certaines personnes oublient de répondre aux courriels et les autres attendent trop longtemps pour la réponse. Intervenants qui "texte" ou vont sur facebook sur leur heures de travail.• Cest plutôt au niveau de la prévention que cela minterresse, je travaille avec des jeunes ayant commis des délit et de plus en plus les "TIC" sont utilisés lors de ces délits (intimidation, menaces, harcèlement...) PraTIC-o-Pratiques 20 (SJochemsUQAM)
  21. 21. INTERVENTION AUPRÈS DE JEUNESBRISER L’ISOLEMENT, INFORMER, CONTACTER UN-E INTERVENANT-E S. Jochems (UQAM)
  22. 22. Utilisation de vidéosExemple : La maison des jeunes de Brossard S. Jochems (UQAM)
  23. 23. GROUPE FACEBOOKExemple : Le Rassemblement de la jeunesse citoyenne (RAJE citoyenne). S. Jochems (UQAM)
  24. 24. LES USAGES DES TIC,QU’EST-CE QUE ÇA CHANGE ? PARTIE 4 PraTIC-o-Pratiques 24 (SJochemsUQAM)
  25. 25. CE QUE LES USAGES DES TIC PAR LA GÉNÉRATION CPEUVENT CHANGER DANS LES ORGANISMES JEUNESSE PraTIC-o-Pratiques p.33 25 (SJochemsUQAM)
  26. 26. CE QUE LES USAGES DES TIC PEUVENT CHANGER DANS LES ORGANISMES JEUNESSE« Les jeunes se serventde plus en plus du Webpour communiquer etaccéder à leur réseaude contacts. S’ils serendent compte qu’ilsne peuvent pas utiliserau travail ce qui estsouvent pour eux unvéritable outilprofessionnel en plusd’être un outil desocialisation, ilspourraient déciderd’aller travailler ailleurs.Ils ont l’impressionqu’avec le Web, on sedirige vers un mondede plus en plus ouvert ;alors, ils ne voudrontpas faire carrière dansun environnement qu’ilsconsidèrent fermé. »— Jérôme Thibaudeau, directeurdes Communications, ministère desFinances, Québec ; propos tenuspendant le colloque GénérationC. PraTIC-o-Pratiques p.39 26 (SJochemsUQAM)
  27. 27. ET AUSSI … LES ORGANISATIONS SONT DE +EN+ DANS LA MIRE DES INTERNAUTES QUÉBÉCOIS SUR LES MÉDIAS SOCIAUXPrès du tiers des internautes québécois qui utilisent les médiassociaux y ont déjà suivi une marque, une entreprise, unorganisme ou un ministère (31 %), par exemple sur Facebook ouTwitter,et c’est un peu plus de la moitié de ces derniers qui ont déjàinteragi avec une entreprise ou un organisme (56 %) sur unmédia social .Dans ce contexte, il est difficile pour les organisationsquébécoises d’ignorer ce moyen de communication privilégiéauprès de leur population priorisée. CEFRIO (2011). L’engouement pour les médias sociaux au Québec, Netendances, vol. 2, no1, p. 4. PraTIC-o-Pratiques 27 (SJochemsUQAM) S. Jochems (UQAM)
  28. 28. « PAS ICI… »HTTP://WWW.YOUTUBE.COM/WATCH?V=B2TLAY4DGSC
  29. 29. UNE ORGANISATION 2.0 !1 et 2 le Web 2.0 et les communications unifiées, sont issues du monde civil.1. Le Web 2.0 fait référence à l’utilisation d’outils 2.0 sur le portail de l’organisme, tels que l’annuaire etl’organigramme dynamique, les réseaux et espaces métier, les blogues, wikis et forum, etc.2. Les communications unifiées font référence aux outils de communication en temps réel tels que lamessagerie instantanée, le live meeting, le partage de bureau, etc.3. Le X as a Service, est pour sa part issue du monde économique. Elle fait référence à l’informatiqueen nuage et constitue une nouvelle façon de consommer les technologies de l’information à faiblescoûts, stockées sur un serveur hébergeant et accessibles par fureteur Web ou mobile.4. La gestion collaborative, est issue du monde juridique. Elle fait référence aux processus de gestionde la connaissance, aux données patrimoniales, aux règles d’affaires et d’archivage, etc.L’interrelation de ces quatre dimensions au sein de l’organisation 2.0 fait émerger de nouveauxusages, par et pour les collaborateurs. © CEFRIO et Atelya expert conseil 2011 - Tous droits réservés p.13 PraTIC-o-Pratiques 29 (SJochemsUQAM) S. Jochems (UQAM)
  30. 30. ENJEUX ÉCONOMIQUES DES PRATIC COMMUNAUTAIRES RÉDUIRE LES COÛTS DE LA TÉLÉPHONIEET DES DÉPLACEMENTS DE REPRÉSENTATION S. Jochems (UQAM)
  31. 31. COLLABORER PAR LA CO-ÉCRITURE SUR GOOGLE DOCUMENTS 1 1. Je remarque qu’il y a une autre personne qui a actuellement 2 ouvert ce même document 2. Je peux voir qui, où et ce que cette personne est en train d’écrire Nb: De la même façon, elle peut voir ce que j’écris actuellement ! SJ et KMO Novembre 2011 31
  32. 32. “Internet pousse les murs tout en enlevant le plancher” CARDON, Dominique (2010). La démocratie Internet. Promesses et limites, éditions Seuil, pp.10,43. S. Jochems (UQAM)
  33. 33. Féministes 18 à 35 ans: Soyons notre propre message!Prendre la parole et publier sur un blogue, c’est prendre du pouvoir ! S. Jochems (UQAM)
  34. 34. Filles et jeunes femmes: Soyons notre propre message!Prendre la parole et publier sur un blogue, c’est prendre du pouvoir ! S. Jochems (UQAM)
  35. 35. Soyons notre Témoigner, dénoncer, c’est (se)propre message! rendre visible et prendre du pouvoir S. Jochems (UQAM)
  36. 36. Soyons notre propre médium de communication! « Prenez le contrôle de la technologie! » “Internet est un instrument contre l’infantilisation des citoyens dans un régime qui est censé leur confier le pouvoir” (Cardon, 2010: S. Jochems (UQAM) p.100).
  37. 37. QUELLES PRATICVOULONS-NOUS DÉVELOPPEREN INTERVENTION JEUNESSE ? PARTIE 5 PraTIC-o-Pratiques 37 (SJochemsUQAM)
  38. 38. VOS RÉPONSES À NOTRE QUESTIONNAIRE QUELS USAGES, QUELLES PRATIC, DEVRAIENT ÊTRE DÉVELOPPÉS EN INTERVENTION JEUNESSE ?• Je ne suis pas contre lusage des réseaux sociaux comme facebook, tant que cet usage est responsable et éthique et quil reste dans le cadre du travail et non en utilisant le compte facebook personnel de lintervenant. Il peut être utilisé comme moyen de communication et de promotion dactivités, mais ils serait peut-être intéressant aussi comme moyen de relation daide.• courriel des élèves accessibles• jaimerais parler le bon langage pour mieux me faire entendre auprès des ados.• Je crois quune formation ou atelier crée pour les jeunes concernant létiquette en lien avec les TIC serait un outil aidant. De plus, comme les jeunes se servent des TIC, il serait intéressant de trouver un moyen de pouvoir communiquer avec eux sur les réseaux sociaux, sans toutefois briser le lien professionnel.• information/éducation des conséquences dun clic sur lordi afin de prévenir.• Faire connaître nos ressources à tout lensemble de notre communauté. Nous aider à recruter des jeunes qui ont besoin de nos services, mais également offrir des services de communications à toutes personnes qui veulent de linformation. PraTIC-o-Pratiques 38 (SJochemsUQAM)
  39. 39. ET POUR DÉVELOPPER CES PRATIC EN INTERVENTION JEUNESSEQUELQUES CONNAISSANCES À RETENIR … PraTIC-o-Pratiques 39 (SJochemsUQAM)
  40. 40. QUELQUES MYTHES À DÉFAIRE … P/R AUX TIC ET À L’ENGAGEMENT SOCIAL• La communication est virtuelle • La communication écrite, sur vidéo, … c’est un réel lien social !• L’impact des TIC est bon ou mauvais sur nos pratiques sociales • Les TIC ne déterminent pas les usages des humains (anti- « déterminisme technique »)• La communication est moins bonne qu’avant • Les formes de communication sont différentes !• Les jeunes ne s’engagent plus comme avant • Les jeunes s’engagent différemment ! PraTIC-o-Pratiques 40 (SJochemsUQAM)
  41. 41. L’ENGAGEMENT SOCIAL CHANGE ET SE DIVERSIFIE• Individualisation n’est pas individualisme (Le Bart, 2009).• Réseaux et non pas pyramide (Boltanski et Chiapello, 1999) • Nébuleuses et constellations plus que galaxies (Castells, 1999)• Publier d’abord, filtrer ensuite (Cardon et Granjon, 2010)• Critique artistique en plus de la critique sociale (Boltanski et Thévenot, 1991). PraTIC-o-Pratiques 41 (SJochemsUQAM)
  42. 42. DES PRINCIPES À RETENIR1. Les usagerEs des TIC sont à la fois lecteurs-auteurs-émetteurs-destinataires2. Les usages des TIC ont un sens (voire des sens!)3. Les usagerEs des TIC peuvent être des acteurs sociaux, des actrices sociales4. Les liens sociaux sur le web sont réels5. Parler, écrire, communiquer = agir ! PraTIC-o-Pratiques (SJochemsUQAM) 42
  43. 43. MERCI POUR VOTREPARTICIPATION !
  44. 44. ON VOUS INVITE À NOUS REJOINDRE SURnotre Page facebook https://www.facebook.com/PraTICcomm
  45. 45. Site web PraTIC http://www.pratic.uqam.ca/ PraTIC-o-Pratiques 45 (SJochemsUQAM)
  46. 46. QUELQUES RÉFÉRENCESStatistiques du CEFRIO• Génération C (2012) http://www.cefrio.qc.ca/publications/liste-des-publications/categorie/generation-c/• L’engouement pour les médias sociaux (2011) http://www.cefrio.qc.ca/fileadmin/documents/Publication/NET_1- MediasSociaux_finalavecliens_.pdf#search=%22m%C3%A9dias%20sociaux%22Essai synthèse sur les usages des TIC• Jauréguiberry, Francis et Serge Proulx (2011). Usages et enjeux des technologies de communication, éditions Erès, 141 pages.Publications de S. Jochems• Panet-Raymond, Jean, Lavoie, Jocelyne et Jochems, Sylvie (2011). Chap. 6 « La communication en action communautaire », dans Panet-Raymond et Lavoie . Pratiques de laction communautaire, PUQ.• Couture, Haralanova, Jochems et Proulx (2010). Portrait de lengagement envers les logiciels libres, notes de recherche de léquipe de laxe 1 du LabCMO au CIRST, UQAM. Disponible à: http://cmo.uqam.ca/contenu/note-recherche-portrait-lengagement-logiciels-libres-quebec• Jochems, Sylvie (2009) «Surfer sur la mer de linformation ou comment garder le cap sans se noyer: recherche- action auprès de groupes de femmes du Québec» revue Intervention, OPTSQ.• Jochems, Sylvie et Maryse Rivard (sous la direction de) (2008). Dossier «TIC et citoyenneté: de nouvelles pratiques sociales dans la société de linformation», revue Nouvelles Pratiques Sociales, 21(1).• Jochems, Sylvie (2007). «Les Pra-TIC en organisation communautaire au Québec», dans BOURQUE, COMEAU, FAVREAU et FRÉCHETTE (dir.) Lorganisation communautaire: fondements, approches et champs de pratique, PUQ, chap.21: 325-338.• Jochems, Sylvie (2007). «La fracture numérique: un problème social?» dans H. Dorvil (ed) Les problèmes sociaux: théories et méthodologies de lintervention sociale, tome IV, PUQ. PraTIC-o-Pratiques 46 (SJochemsUQAM)
  47. 47. NOTE BIOGRAPHIQUE SYLVIE JOCHEMSProfil:• Professeure à l’École de travail social de l’UQAM http://www.travailsocial.uqam.ca/Page/jochems_sylvie.aspx• Courriel: jochems.sylvie@uqam.ca• Membre du LabCMO (Communication médiatisée par ordinateur) www.cmo.uqam.ca• Page facebook PraTICcommunautaires https://www.facebook.com/PraTICcommProjets de services aux collectivités2003-2004 Animatrice en partenariat avec Maryse Rivard, agente de communication du CDEACF (Centre dedocumentation sur l’éducation des adultes et la condition féminine). Formation pan-québécoise « TIC etcitoyenneté », Guide d’accompagnement: http://bv.cdeacf.ca/EA_PDF/29109.pdf2005-2007 Chercheure principale en partenariat avec Katherine Macnaughton-Osler, agente Netfemmes.Recherche-action sur les pratiques informationnelles des groupes de femmes membres du CDEACF. Rapport:http://bv.cdeacf.ca/CF_PDF/101978.pdf2010-2011 Responsable du projet-pilote « Soigner ses TIC communautaires ». Partenaires: Fédération des associationsde familles monoparentales et recomposées du Québec, Centre régional de formation de Lanaudière et Relais-femmes2012- … Professeure-chercheure. Projet (à définir). Partenaire: Table de concertation Jeunesse Lachine (TCJL).2012-2013-… Chercheure principale. Recherche-action sur les usages des TIC en intervention Jeunesse au Québec(à définir). Partenaire: Regroupement des Auberges du cœur du Québec.2012-2014 Responsable du projet de formation pan-québécois « Soigner ses TIC communautaires: mythes, enjeux etusages des TIC » . Partenaires: Réseau des tables régionales de groupes de femmes du Québec, Fédération desassociations de familles monoparentales et recomposées du Québec, Relais-femmes. Coordination par KatherineMacnaughton-Osler. PraTIC-o-Pratiques 47 (SJochemsUQAM)

×