Enquête sur la distribution des publications territoriales <ul><li>Dominique Mégard </li></ul><ul><li>déléguée générale Ca...
Enquête réalisée par questionnaire en ligne <ul><li>au mois de juin 2010 </li></ul>
Répartition des 154 collectivités ayant répondu :
La publication type des collectivités territoriales est un magazine mensuel  entre 20 et 36 pages, publiée sur papier recy...
<ul><li>À noter :  </li></ul><ul><li>un journal hebdomadaire, publication d’une CA, avec 5 postes alloués à sa réalisation...
12 lettres d’informations  dont 4 trimestrielles, 3 semestrielles,  3 mensuelles, une bimestrielle et une bimensuelle - Pr...
Pour mémoire : “Le Monde” publie à  500 000 exemplaires sur les 154 réponses, 8 collectivités publient à + de 500 000 exem...
La distribution 96 % font de la distribution toute boite. 3 collectivités seulement répondent ne pas faire appel à la dist...
La distribution toutes boîtes À quel prestataire faites-vous appel pour la distribution toutes boîtes ? - distributeurs in...
Quand il y a un distributeur principal et d’autres moyens de distribution (par ordre d’importance), on retrouve :  - des a...
- ratés dans la distribution boîtes aux lettres - difficulté à faire desservir certains secteurs - réclamations systématiq...
Médiapost : 55 réponses, réparties comme suit : 32 ont  Médiapost comme distributeur unique  6 n’ont que le “toute boîtes”...
Adrexo : 35 en distributeur principal.  16 ont Adrexo en distributeur unique. Pour les autres,  en complément : vacataires...
Pour les autres répondants : 24 ont répondu aucun distributeur dont une commune de 110000 habitants.  Seulement 2 d’entre ...
Mais seulement 16 collectivités insatisfaites sur les 112 ont recours à l’évaluation. Et sur ces 16, 11 déclarent qu’il ex...
Budget 12% des collectivités consacrent chaque année un budget de 100 à 200 000 € à leur publication 18% de 200 à 300 000 ...
Ce qui représente un coût moyen  par an et par  habitant  de moins de 1 € pour 46 % d’entre elles Mais qui atteint + de 3 ...
Pour essayer de mesurer mieux, nous avons ajouté au coût de la publication, l’estimation des moyens internes utilisés. Le ...
Budget En réfléchissant sur la proportion de la distribution dans le coût total de la publication territoriale (sur les co...
Budget - La proportion la plus failble consacrée à la distribution : surtout des communes de - 35000 habitants 1 seul dépa...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Enquête Cap'Com sur la distribution des publications territoriales

1 789 vues

Publié le

  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Enquête Cap'Com sur la distribution des publications territoriales

  1. 1. Enquête sur la distribution des publications territoriales <ul><li>Dominique Mégard </li></ul><ul><li>déléguée générale Cap’Com </li></ul>
  2. 2. Enquête réalisée par questionnaire en ligne <ul><li>au mois de juin 2010 </li></ul>
  3. 3. Répartition des 154 collectivités ayant répondu :
  4. 4. La publication type des collectivités territoriales est un magazine mensuel entre 20 et 36 pages, publiée sur papier recyclé.
  5. 5. <ul><li>À noter : </li></ul><ul><li>un journal hebdomadaire, publication d’une CA, avec 5 postes alloués à sa réalisation </li></ul><ul><li>3 bimensuels </li></ul><ul><li>Des rythmes qu’il faut tenir ! </li></ul>
  6. 6. 12 lettres d’informations dont 4 trimestrielles, 3 semestrielles, 3 mensuelles, une bimestrielle et une bimensuelle - Provenant de communes et de communautés de communes. Un seul département
  7. 7. Pour mémoire : “Le Monde” publie à 500 000 exemplaires sur les 154 réponses, 8 collectivités publient à + de 500 000 exemplaires dont 3 à plus d’un million : 4 régions, 2 départements, 1 communauté urbaine et Paris
  8. 8. La distribution 96 % font de la distribution toute boite. 3 collectivités seulement répondent ne pas faire appel à la distribution toutes boites : 3 journaux , un bimestriel, un semestriel et un quadrimestriel. Les 3 le laisse en libre service et ont néanmoins un envoi adressé. 1 fait du « colportage » : le magazine de la région Rhône-Alpes (500 000 à 1 million d’exemplaires). 87 % font de la distribution libre service services publics (mairies, administrations décentralisées, pôle emploi, etc.), lieux de passage (gares, lieux culturels, universités, etc.), cabinets de professions libérales, hôtels, lieux étudiants, commerces et lieux touristiques 66 % font de la distribution par courrier adressé Un mode généralement complémentaire à d’autres L es sources d’adresses : les abonnements à la demande sont les plus fréquents , ensuite vient les fichiers administratifs et les listes électorales. La distribution main à main , le colportage, est peu développé (5%). 7 collectivités : 3 sont publiés à plus de 500000 exemplaires (1 à plus d’1 million (le magazine “À Paris”) , 1 entre 5000 et 10000 ex; 2 entre 10000 et 50000 et 1 entre 100 000 et 500000 ex. Toutes sauf le magazine Rhône-Alpes passent par une distribution toutes boîtes. Toutes sont disponibles en libre-service et toutes sauf le magazine “Val de Marne” le sont aussi par une distribution adressée.
  9. 9. La distribution toutes boîtes À quel prestataire faites-vous appel pour la distribution toutes boîtes ? - distributeurs indépendants - entreprises d’insertion - agents municipaux
  10. 10. Quand il y a un distributeur principal et d’autres moyens de distribution (par ordre d’importance), on retrouve : - des agents municipaux - des autres prestataires privés - des vacataires ponctuels - des élus volontaires/bénévoles - des entreprises d’insertion
  11. 11. - ratés dans la distribution boîtes aux lettres - difficulté à faire desservir certains secteurs - réclamations systématiques sur chaque numéro... Et en même temps, difficulté à faire comprendre aux habitants qu'en mettant leurs boites aux lettres derrière une porte avec vigik, code ou clé, ça n'aide pas à recevoir le Magazine... - rues mal distribuées - stop pub non faits - docs qui dépasssent de la boîte - délai assez longs pour tout couvrir - laissé en vrac dans l'entrée des immeubles mélange avec les autres prospectus 73% des collectivités interrogées (112/154) sont insatisfaites du mode de distribution.
  12. 12. Médiapost : 55 réponses, réparties comme suit : 32 ont Médiapost comme distributeur unique 6 n’ont que le “toute boîtes” en moyen de distribution. Les autres font soit aussi du libre service et /ou du courrier adressé. 9 ont d’autres distributeurs en plus du distributeur principal (Adrexo, Discom, Ropalex) 14 font appel à des vacataires ponctuels, entreprise d’insertion, élus volontaires ou agents municipaux sur les 55, 37 ont recours à une distribution par courrier adressé 45 ont recours à la mise en libre service sur les 55 réponses , 55 affirment qu’ils sont mécontents 
  13. 13. Adrexo : 35 en distributeur principal. 16 ont Adrexo en distributeur unique. Pour les autres, en complément : vacataires ponctuels, prestataires privés, entreprise d’insertion, élus volontaires et agents municipaux 27 effectuent en sus une mise en libre service. 23 ont recours aux courriers adressés. 27 ont recours à la mise en libre service. Sur les 35, 27 sont insatisfaits.
  14. 14. Pour les autres répondants : 24 ont répondu aucun distributeur dont une commune de 110000 habitants. Seulement 2 d’entre elles ne procèdent pas à une distribution libre service. 15 ont aussi une distribution par courrier adressé : abonnement à la demande, listes électorales... 13 collectivités ont recours uniquement à des agents municipaux (distribution toute boîte) . 3 uniquement par élus volontaires ou bénévoles. 4 à des vacataires ponctuels. 4 à un mix des trois + des bénévoles. 5 « seulement » sont insatisfaits : difficultés d’accès aux bâtiments (digicodes), quelques cas de non distribution, distribution trop longue, étalée sur plusieurs jours (3 communes entre 8 000 et 42000 et 2 cc 5500 et 8000)
  15. 15. Mais seulement 16 collectivités insatisfaites sur les 112 ont recours à l’évaluation. Et sur ces 16, 11 déclarent qu’il existe des pénalités suite à une mauvaise évaluation. Sur les 26% de satisfaits (soit 40 collectivités) 6 ont quand même recours à une évaluation. Mais une seule ( Rézé Mensuel) répond qu’en cas de mauvaise évaluation, il existe un système de pénalités. Les collectivités interrogées (112/154) sont insatisfaites du mode de distribution.
  16. 16. Budget 12% des collectivités consacrent chaque année un budget de 100 à 200 000 € à leur publication 18% de 200 à 300 000 € Près de 5% + de 500 000 €
  17. 17. Ce qui représente un coût moyen par an et par habitant de moins de 1 € pour 46 % d’entre elles Mais qui atteint + de 3 euros pour 6%
  18. 18. Pour essayer de mesurer mieux, nous avons ajouté au coût de la publication, l’estimation des moyens internes utilisés. Le coût total représente donc pour les réflexions qui suivront : Cpub° + Cmoyens internes utilisés + Cdistrib°
  19. 19. Budget En réfléchissant sur la proportion de la distribution dans le coût total de la publication territoriale (sur les collectivités de +10000 habitants soit 124 collectivités) Texte
  20. 20. Budget - La proportion la plus failble consacrée à la distribution : surtout des communes de - 35000 habitants 1 seul département. pour chacun - de 3 % (même - 2%) pour chacun pas plus de 2 équivalents temps pleins <ul><li>La proportion la plus forte consacrée à la distribution : </li></ul><ul><li>de grosses collectivités : départements </li></ul><ul><li>(40,7 %, 37 %...) </li></ul><ul><li>pas toujours des équivalents temps pleins importants : </li></ul><ul><li>- 1 à 3 équivalent temps pleins pour les départements (1 va jusqu’à 5 !) </li></ul><ul><li>- 1 à 2 pour les régions </li></ul>

×