Cardiologie interventionnelle 
de l’enfant. 
Ahmad AKHAVI 
CHU de Reims 
GRCI France 2014
Radio-protection. 
• Limiter le temps de scopie. 
• Travailler en scopie faible. 
• Cadence image: 15 images/s 
• Distance...
Indications. 
• Manoeuvre de Rashkind. 
• Valvuloplastie pulmonaire ou aortique. 
• Dilatation d’une recoarctation. 
• Pos...
Rashkind. 
• W. Rashkind en 1963 
• Création d’une CIA dans 
la transposition simple 
des gros vaisseaux. 
• P a r v o i e...
Atrésie pulmonaire. 
• Jade, née à 35 SA, cyanose à 80% à J1. 
• Diagnostic d’atrésie pulmonaire à septum intact, 
avec hy...
Sténose valvulaire 
pulmonaire critique. 
• Mme B., adressée à 32 SA pour asymétrie des cavités 
cardiaques . 
• Sténose v...
Coarctation de l’aorte. 
• Mme O, adressée à 27 SA pour asymétrie des 
cavités cardiaques. 
• VD plus large que le VG, asy...
Coarctation de l’aorte. 
• Ayoub, né à 38 SA, 2950g. 
• Coarctation modérée à la fermeture du canal artériel. 
• Coarctati...
Sténose valvulaire aortique. 
• l’indication de valvuloplastie percutanée fait 
débat parmi les cardio-pédiatres. 
• On ut...
Quel est votre diagnostic? 
• Mme A. adressée à 26 SA pour impression de 
cardiomégalie foetale. 
• Pas d’anomalie anatomi...
Agénésie d’Arantius. 
• Zahra, née à 36 SA , 2800g, bonne adaptation 
néonatale , pas d’insuffisance cardiaque. 
• J7, som...
Stents, branches de l’AP. 
• Stents proximaux : souvent dans les pathologies 
de la voie droite (Exemple: tétralogie de Fa...
Fermeture de CIA. 
• Nadjeul, 26 mois, T21, retard de croissance, 6780g. 
• CIA de 8 mms, HTAP (PAPs à 50 mmHg). 
• Qp/Qs ...
Fermeture de canal artériel. 
• Souffle cardiaque. 
• Dilatation des cavités gauches. 
• Absence d’HTAP. 
• Risque théoriq...
Notre cohorte de 
prematurés. 
• 15 prématurés. 
• Age gestationnel de naissance : 26,2 SA (24 à 28 SA) 
• Age à la procéd...
Evolution. 
• 1 décès après une tentative échouée: 24 SA, 680g. 
• 2 décès à distance: 24 SA (ECUN), 26 SA 
(Insuffisance ...
Merci de votre 
attention.
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Cardiologie interventionnelle en pédiatrie
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Cardiologie interventionnelle en pédiatrie

712 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
712
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
497
Actions
Partages
0
Téléchargements
2
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Cardiologie interventionnelle en pédiatrie

  1. 1. Cardiologie interventionnelle de l’enfant. Ahmad AKHAVI CHU de Reims GRCI France 2014
  2. 2. Radio-protection. • Limiter le temps de scopie. • Travailler en scopie faible. • Cadence image: 15 images/s • Distance patient-source. • Limiter l’utilisation de produit de contraste. • Utiliser l’échographie pendant les procédures.
  3. 3. Indications. • Manoeuvre de Rashkind. • Valvuloplastie pulmonaire ou aortique. • Dilatation d’une recoarctation. • Pose de stent, voie droite ou gauche. • Fermeture de canal artériel. • Fermeture CIA et CIV.
  4. 4. Rashkind. • W. Rashkind en 1963 • Création d’une CIA dans la transposition simple des gros vaisseaux. • P a r v o i e v e i n e u s e ombilicale ou fémorale. • S o u s s c o p i e o u s i m p l e m e n t s o u s échographie au lit du patient.
  5. 5. Atrésie pulmonaire. • Jade, née à 35 SA, cyanose à 80% à J1. • Diagnostic d’atrésie pulmonaire à septum intact, avec hypoplasie modérée du VD. • Perforation de la valve par courant de radio-fréquence, puis dilatation par un ballonnet coronaire puis un ballonnet de 8 mm. • Sténose résiduelle significative 15 jours après la procédure, redilatation au ballonnet de 10 mm.
  6. 6. Sténose valvulaire pulmonaire critique. • Mme B., adressée à 32 SA pour asymétrie des cavités cardiaques . • Sténose valvulaire pulmonaire très serrée avec hypoplasie modérée du VD. • Cardiopathie ducto-dépendante, accouchement niveau III, prostaglandine, dilatation percutanée dans les premiers jours. • Charlie, née à 39 SA, 3420g, cyanose à 80% malgré les prostaglandines, dilatation percutanée en urgence.
  7. 7. Coarctation de l’aorte. • Mme O, adressée à 27 SA pour asymétrie des cavités cardiaques. • VD plus large que le VG, asymétrie des gros vaisseaux, pas d’anomalie mitrale, risque néonatale de coarctation de l’aorte à la fermeture du canal artériel.
  8. 8. Coarctation de l’aorte. • Ayoub, né à 38 SA, 2950g. • Coarctation modérée à la fermeture du canal artériel. • Coarctation serrée à 1 mois, mais fonction VG normale. • Cure chirurgicale à 2 mois car début HVG et HTA. • Coarctation résiduelle dilatée 4 mois après la chirurgie.
  9. 9. Sténose valvulaire aortique. • l’indication de valvuloplastie percutanée fait débat parmi les cardio-pédiatres. • On utilise un ballonnet au maximum du même diamètre que l’anneau aortique. • La fui t e aor t ique n’ a pas les mêmes conséquences qu’une fuite pulmonaire. • Voie antérograde si FOP, ou rétrograde.
  10. 10. Quel est votre diagnostic? • Mme A. adressée à 26 SA pour impression de cardiomégalie foetale. • Pas d’anomalie anatomique, mais dilatation des cavités droites et du sinus coronaire. • La veine ombilicale dilatée. • Difficulté à voir le canal d’Arantius.
  11. 11. Agénésie d’Arantius. • Zahra, née à 36 SA , 2800g, bonne adaptation néonatale , pas d’insuffisance cardiaque. • J7, somnolence, hypotonie, difficulté à boire • Hyper-ammoniémie en raison d’un shunt porto-cave. • Fermeture percutanée par un plug vasculaire. • Normalisation de l’ammoniémie en 48h
  12. 12. Stents, branches de l’AP. • Stents proximaux : souvent dans les pathologies de la voie droite (Exemple: tétralogie de Fallot) • Stents distaux : Indication plus discutée (Atrésie pulmonaire à septum ouvert, 22q1.1 ou le syndrome de Di George)
  13. 13. Fermeture de CIA. • Nadjeul, 26 mois, T21, retard de croissance, 6780g. • CIA de 8 mms, HTAP (PAPs à 50 mmHg). • Qp/Qs à 2, dilatation des cavités droites. • Bronchiolite oblitérante, sous O2 la nuit et les siestes. • Indication de fermeture de CIA: Chirurgie ou percutanée.
  14. 14. Fermeture de canal artériel. • Souffle cardiaque. • Dilatation des cavités gauches. • Absence d’HTAP. • Risque théorique de l’endocardite. • Ne pas fermer les petits canaux « silencieux », mais…
  15. 15. Notre cohorte de prematurés. • 15 prématurés. • Age gestationnel de naissance : 26,2 SA (24 à 28 SA) • Age à la procédure : 29,9 (26 à 37 SA) soit en moyenne 17 jours. • poids: 1035g, (680 à 2000g) • Durée de rayonnement: 9,7 min ( 7 à 23 min) • Dose de rayonnement: 0,5 Gray/cm2
  16. 16. Evolution. • 1 décès après une tentative échouée: 24 SA, 680g. • 2 décès à distance: 24 SA (ECUN), 26 SA (Insuffisance rénale). • 1 syndrome de grêle court suite à une ECUN. • Evolution favorable pour les autres.
  17. 17. Merci de votre attention.

×