SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  68
i -voix
Un projet pédagogique
pour relier culture du livre
et civilisation de l’écran
Jean-Michel Le Baut
Professeur de lettres, Brest (Académie de Rennes)
UN PROJET ETWINNING
PAR LES LITTERAIRES
DU LYCEE DE L’IROISE
A BREST (France)
ET LES ELEVES APPRENANT LE
FRANCAIS AU LICEO CECIONI
A LIVOURNE (Italie)
i-voix
UN ESPACE
DE LECTURE ET D’ECRITURE,
DE CREATION ET D’ECHANGE,
AUTOUR DE LA LITTERATURE
USAGE DES BLOGS
« Ecrire ne saurait être qu’un acte de fraternité (…) avec la poésie de ses semblables »
(Georges Perros)
D’OCTOBRE 2008 A JANVIER 2016 :
 20 242 ARTICLES
publiés par les lycéens français et italiens sur le blog
 20 485 COMMENTAIRES
 1 182 000 VISITEURS
 2 445 000 PAGES VUES
UN BILAN QUANTITATIF
(PROVISOIRE …)
LE TEXTE DU
LECTEUR
L’ENJEU DU
DESTINATAIRE
DE NOUVEAUX GESTES
D’ECRITURE
Sélectionner
Couper
Coller
Poème réalisé
à partir des titres
de tous les poèmes
du recueil
"L'alphabet des ombres".
(titres en mauve)
Insérer
Remplacer
Transformer
Faire des
liens
Partager
Hypertextualité
TEXTUALITE NUMERIQUE
MANIF POETIQUE
Poème-slogan : Rimbaud par Florence Carte mentale poétique: Bruno Doucey par Morgane
Publicité : Balzac par Elise Trip Advisor: Balzac par Ysoline
Ask.fm : Laclos par Camille
SMS : Musset par Corentin
Montage : Claude Chambard par Nicolas
Meetic : Marivaux par Thibault
Nuage : Mathilde Roux par Iris
Nuage : Marguerite Duras par Léna
Nuage : Michaël Glück par Léna
1- Faire l’expérience vivante
de la littérature
DE NOUVEAUX HORIZONS PEDAGOGIQUES
MANIF POETIQUE
L’éducation de
Gargantua 2.0
=
@gargantua21
« On ne naît pas géant, on le devient. »
1534 : L’humaniste François Rabelais publie :
Et si Gargantua avait connu Twitter ?
Et si Gargantua
avait tweeté une journée
auprès de son maître humaniste Ponocrates ?
Réveil
Matinée
Epilogue
REVUES ET CORRIGEES
PAR LES LYCEENS D’I-VOIX
En 1555, l’imprimeur Jean de Tournes
publie à Lyon un recueil des Œuvres de
Louise Labé.
En 2015, les lycéens d’i-voix découvrent
à Brest un manuscrit inconnu : les Sonnets
de Louise Labé écrits de la main de la
Belle Cordière elle-même !
Or ce manuscrit présente d’intéressantes
variantes par rapport au recueil alors
publié.
Voici ces variantes enfin révélées, avec
annotations par les lycéens eux-mêmes !
Sonnet 23
1555 Variante
Las ! que me sert que si parfaitement
Louas jadis et ma tresse dorée
Et de mes yeux la beauté comparée
A deux Soleils, dont Amour finement
Tira les traits causes de mon tourment ?
Où êtes vous, pleurs de peu de durée ?
Et mort par qui devait être saluée (1)
Ta ferme amour et itéré serment ?
Doncques c'était le but de ta réglisse(2)
De me soumettre au joug malin du vice ? (3)
Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois,
Etant outrée et de dépit et d'ire;
Mais je m'assur', quelque part que tu sois,
Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
Sonnet 23
Notes
(1) Dans la version manuscrite apparaît le mot
"saluée". On comprend que Louise Labé lui
ait préféré "honorée" pour l'allitération en
[r] qu'il renforce et pour éviter la
redondance qu'instaure le double sens de
"saluée" (= valorisée, honorée mais la mort
= le salut)
(2) Oups ! Lapsus révélateur... Visiblement,
l'Amour n'aurait pas dû être la seule
préoccupation de Louise Labé, son estomac,
probablement gargouillant, a voulu le lui
faire savoir ! Sur la version manuscrite, le
mot est raturé avec force, on comprend
aisément que la Belle Cordière s'en veuille
d'avoir laissé une trivialité telle que la faim
venir perturber sa poésie...
Variante
Las ! que me sert que si parfaitement
Louas jadis et ma tresse dorée
Et de mes yeux la beauté comparée
A deux Soleils, dont Amour finement
Tira les traits causes de mon tourment ?
Où êtes vous, pleurs de peu de durée ?
Et mort par qui devait être saluée (1)
Ta ferme amour et itéré serment ?
Doncques c'était le but de ta réglisse(2)
De me soumettre au joug malin du vice ? (3)
Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois,
Etant outrée et de dépit et d'ire;
Mais je m'assur', quelque part que tu sois,
Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
Sonnet 23
Notes (suite)
(3) Vers très obscur. Le mot "joug" connote un
asservissement très fort, une relation où l'homme
n'est pas maître mais le Maître. Louise Labé l'a
vite compris et a refusé de donner cette image là
de la relation et d'elle-même. En outre, le mot mis
en valeur à la rime est étrange : "vice", comme si
elle jugeait elle-même selon des principes
religieux son désir passé comme une faute, alors
que nous savons très bien que ce n'est
absolument pas le cas. Ou peut-être fait-elle
référence au fait d'accorder son attention, son
coeur et son désir à quelqu'un qui n'est que
"regards détournés" ? De plus, du point de vue des
sonorités, le vers de la version manuscrite
montrait une allitération en [m] bien plus douce
que celle, sifflante en [s] finalement choisie.
Notre chère Louise Labé était apparemment bien
fatiguée (peut-être était-ce la faute à toutes ces
"noires nuits vainement attendues" ?),
heureusement, une relecture a permis correction !
Variante
Las ! que me sert que si parfaitement
Louas jadis et ma tresse dorée
Et de mes yeux la beauté comparée
A deux Soleils, dont Amour finement
Tira les traits causes de mon tourment ?
Où êtes vous, pleurs de peu de durée ?
Et mort par qui devait être saluée (1)
Ta ferme amour et itéré serment ?
Doncques c'était le but de ta réglisse(2)
De me soumettre au joug malin du vice ? (3)
Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois,
Etant outrée et de dépit et d'ire;
Mais je m'assur', quelque part que tu sois,
Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
Sonnet 23
Notes (suite)
(4) Quitte à laisser la timidité derrière soi et
clamer son amour, autant le faire jusqu'au
bout ! La poétesse lyonnaise s'est ravisée,
dans les tercets, il n'est plus question
d'amour mais de regrets empreints de
souffrance, "Amant" n'avait clairement pas
sa place ici.
(5) Louise Labé a manifestement aimé plus,
désiré plus. Et elle veut sans doute ici voir
l'homme passer du côté des "plus". Elle lui a
donné l'opportunité de faire plus que
"lou(er)" sa beauté, il l'a refusée, il doit
maintenant souffrir plus. Pour ce qui est du
sens, les mots se tenaient et percutaient
peut-être davantage. Pourquoi les avoir
changés ? Peut-être pour faire apparaître
l'allitération tranchante en [t] ? « Qu'autant
que moi tu souffres de martyre. »
Variante
Las ! que me sert que si parfaitement
Louas jadis et ma tresse dorée
Et de mes yeux la beauté comparée
A deux Soleils, dont Amour finement
Tira les traits causes de mon tourment ?
Où êtes vous, pleurs de peu de durée ?
Et mort par qui devait être saluée (1)
Ta ferme amour et itéré serment ?
Doncques c'était le but de ta réglisse(2)
De me soumettre au joug malin du vice ? (3)
Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois,
Etant outrée et de dépit et d'ire;
Mais je m'assur', quelque part que tu sois,
Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
2- Conquérir la monde par la littérature
DE NOUVEAUX HORIZONS PEDAGOGIQUES
i-poèmes
Etape 1 : Photographier
= Prendre une photo originale (insolite,
étrange, amusante, fascinante,
étonnante ...) de son environnement
But : faites découvrir à vos camarades une
image originale de votre ville (ou région)
Etape 2 : Publier
= Envoyer cette photo sur le site Twitter
où tout le monde va pouvoir la voir et la
récupérer
Consigne : tweeter au moins une photo en
utilisant le hashtag #imivoix (pour
"image i-voix") et en précisant le lieu
Etape 3 : Choisir
= Parcourir l’ensemble des tweets
comprenant le hashtag #imivoix et choisir
une photo que l’on trouve intéressante,
susceptible d’inspirer l’écriture
Conseil : choisir de préférence une photo qui
a été envoyée par un élève de l’autre pays et
qui n’a pas été encore choisie par quelqu’un
Etape 4 : Regarder
1. Description objective de l'image :
– nommez tous les éléments perçus sur la photo
– identifiez les caractéristiques iconographiques :
couleurs, effets d’ombre ou de lumière, cadrage,
jeux sur les lignes, les formes, les plans …
2. Description subjective de l'image : expliquez les
effets produits par la photo
= sentiments ? sensations ? impressions ?
connotations ? rêves ? souvenirs ? réflexions ?...
Description imivoix par Bénédicte
Photo de Giulia
Je vois des bateaux amarrés
Je vois des lampadaires allumés
Je vois une foule de gens
Je vois des chaises en plastique
Je vois des grands bâtiments de
chaque côté du canal
Je vois des fenêtres
Je vois un fil électrique
Je vois un pont joignant les
deux quais
Je vois des toiles en plastique
bleu
La lumière des lampadaires se reflète dans l'eau, cela donne
l'impression de voir un miroir de la ville. La photo possède des
traits linéaires importants. Par exemple les lignes des deux quais
ainsi que le contour des immeubles et des fenêtres. Tout cela est
très rectiligne, ce qui donne un aspect structuré à la photo. Le
dessus du pont est dans cette continuité. Mais le dessous du
pont est en forme de demi cercle, il est en plein milieu de la
photo ce qui vient casser ce rythme, il y a comme un rupture. De
plus, ce demi cercle est accentué par son reflet dans l'eau. Malgré
ça, j'ai l'impression et j'ai envie que cette ville continue avec plus
de lumières plus de bateaux, plus gens, plus de reflets... De plus
les couleurs font partie intégrante de la photo. Au fond, on
remarque une masse colorée, jaune, vert, bleu rouge... Ce qui me
donne envie de penser que c'est un arlequin qui déambule dans
les rues de la ville. Les façades des bâtiments sont également
rehaussées de blanc, de rose ou encore de gris ce qui se marient
bien ensemble. Malgré les nombreux détails présents, l'image
reste agréable à regarder. Lorsque j'ai vu cette photo pour la
première fois, je n'avais qu'une envie : m'y glisser et siroter un
verre au bord du quai ou encore me mêler à cette foule. Cette
photo m'a donné envie de danser, il y a comme un aspect festif
qui émane d’elle. J'ai juste envie de prendre un bateau et d'aller
me balader sur le canal pour m'enfoncer loin, loin dans la nuit !
Etape 5 : Lire
Enfance (III)
Au bois il y a un oiseau, son chant vous arrête et vous
fait rougir.
Il y a une horloge qui ne sonne pas.
Il y a une fondrière avec un nid de bêtes blanches.
Il y a une cathédrale qui descend et un lac qui monte.
Il y a une petite voiture abandonnée dans le taillis,
ou qui descend le sentier en courant, enrubannée.
Il y a une troupe de petits comédiens en costumes,
aperçus sur la route à travers la lisière du bois.
Il y a enfin, quand l’on a faim et soif, quelqu’un qui
vous chasse.
Arthur Rimbaud Illuminations (1886)
Etape 6 : Ecrire
Vous écrirez un poème en prose
inspiré de la photographie que vous
avez choisie et du poème « Enfance »
de Rimbaud.
Etape 7 : Publier
1. Publication de chaque fragment sur Twitter avec
photo jointe. Hashtag : #ipoème
Etape 7 : Publier
2. Publication du poème entier sur le blog i-voix
avec photo insérée :
• titre : i-poème – Titre au choix
• catégorie : Poésie – divers
• indication dans l’article : « poème en prose
réalisé à partir d’une photo de … adressée via
Twitter par … »
Illumination
Il y a une illumination de vie sur
tes rebords de pierre.
Il y a cet arc qui laisse couler ta vie.
Il y a le lieu, miroir d'embarcations
inanimées.
Il y a ces grands bâtiments qui
sillonnent tes quais, s'engouffrent
dans la pénombre de la nuit.
Il y aura toi traversé par un canal
inabouti .
Il y aura toi piétiné par des
sandales usées .
Il y aura toi éclairé par un
semblant d'impatience.
Poème en prose écrit par Bénédicte à partir d’une photo partagée par Giulia
Famille
A la maison il y a une berceuse, qui cajole ses filles
avec amour.
Il y a des fraises, rouges, entières ou coupées de
moitié, qui, ensemble, peignent des lignes légères, en
harmonie.
Il y a un nid, mignon et agréable, qui défend les
secrets les plus chers d'une famille unie.
Il y a une façade de pierres et béton avec des
blanches ouvertures qui laissent la place à
l'imagination humaine.
Il y a mon petit cœur chaviré par mille mémoires, qui
joue avec mon triste sourire et mes larmes heureuses.
Il y a mon corps encore enfant, qui a besoin d'une
étreinte amicale.
Il y a, enfin, quand je suis confuse dans un vide
infini, un rayon de lumière qui serre mes mains.
Poème en prose écrit par Rebecca à partir d’une photo partagée par Théo
Everywhere in the world ?
CHARLES BAUDELAIRE
Anywhere out of the world 1869
Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. Celui-ci voudrait souffrir
en face du poêle, et celui-là croit qu’il guérirait à côté de la fenêtre.
Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas, et cette question de déménagement en est une
que je discute sans cesse avec mon âme.
« Dis-moi, mon âme, pauvre âme refroidie, que penserais-tu d’habiter Lisbonne ? Il doit y faire chaud, et
tu t’y ragaillardirais comme un lézard. Cette ville est au bord de l’eau ; on dit qu’elle est bâtie en marbre, et que le
peuple y a une telle haine du végétal, qu’il arrache tous les arbres. Voilà un paysage selon ton goût ; un paysage
fait avec la lumière et le minéral, et le liquide pour les réfléchir ! »
Mon âme ne répond pas.
« Puisque tu aimes tant le repos, avec le spectacle du mouvement, veux-tu venir habiter la Hollande, cette
terre béatifiante ? Peut-être te divertiras-tu dans cette contrée dont tu as souvent admiré l’image dans les musées.
Que penserais-tu de Rotterdam, toi qui aimes les forêts de mâts, et les navires amarrés au pied des maisons ? »
Mon âme reste muette.
« Batavia te sourirait peut-être davantage ? Nous y trouverions d’ailleurs l’esprit de l’Europe marié à la
beauté tropicale. »
Pas un mot. — Mon âme serait-elle morte ?
« En es-tu donc venue à ce point d’engourdissement que tu ne te plaises que dans ton mal ? S’il en est
ainsi, fuyons vers les pays qui sont les analogies de la Mort. — Je tiens notre affaire, pauvre âme ! Nous ferons nos
malles pour Tornéo. Allons plus loin encore, à l’extrême bout de la Baltique ; encore plus loin de la vie, si c’est
possible ; installons-nous au pôle. Là le soleil ne frise qu’obliquement la terre, et les lentes alternatives de la
lumière et de la nuit suppriment la variété et augmentent la monotonie, cette moitié du néant. Là, nous pourrons
prendre de longs bains de ténèbres, cependant que, pour nous divertir, les aurores boréales nous enverront de
temps en temps leurs gerbes roses, comme des reflets d’un feu d’artifice de l’Enfer ! »
Enfin, mon âme fait explosion, et sagement elle me crie : « N’importe où ! n’importe où ! pourvu que ce
soit hors de ce monde ! »
Atelier d’écriture
Et si comme Baudelaire
nous dialoguions avec notre âme ?
Et si à notre tour
nous décidions de nous approprier le monde
tout à la fois par la géographie et la poésie ?
Et si nous essayions de
cartographier notre imaginaire ?
A la manière de Baudelaire mais avec
les outils du 21ème siècle, notamment
de cartographie numérique, les lycéens
d'i-voix ont été invités à composer
collectivement un "Anywhere out of
the world 2015".
Carte originale :
les lieux élus
par Baudelaire
Carte finale :
les lieux élus
par Baudelaire
et les lycéens d’i-voix
« Dis-moi, mon âme, ma frêle âme glacée
de pluie, que dirais-tu de t'envoler pour la
côte Basque ? Ce pays est si beau qu'il se
pare de mélancolie lorsqu'on le quitte. Là-
bas, le bleu immense du ciel enlace la
montagne. La mer ondule comme dansant
au son d'une fête. Dans le vert tendre qui se
déploie moutonnent les toits d'ardoises
rouges. De la baie de Saint-Jean-de-Luz à
celle de Hendaye, ondoie un murmure
charmant, un froissement de feuilles et de
terre chaude. Du haut de la Rhune coiffée
de brume, nous n'aurons qu'à tendre les
bras pour effleurer les nuages, et retirer nos
doigts tout poudrés de ciel. Dans les ruelles,
se coulant contre les murs blancs et les
pavés tièdes inondés de lumière, flotte le
sucre d'un parfum bleu et acidulé, au goût
de myrtilles et de prunes gorgées de soleil.
Là, nous pourrons prendre de longs bains
de nuit calme, tressant le chant des grillons
et l'odeur douce, fraîche et grisante de l'été.
Dans l'air pulsera le pouls scintillant et
lourd des orages olympiens, juste sous le
liseré mauve de l'horizon. »
Mon âme ne souffle mot, mais je la sens se
ranimer, tiédir, puis s'embraser d'un
engouement ivre pour ce bonheur dépeint.
Chère âme, que dirais-tu d'aller habiter la ville
la plus européenne d'Amérique du Sud ? Une
ville où il fait bon vivre, où l'imagination est au
pouvoir. Nous descendrions dans la rue, au
sein même du Caminito, au creux d'un cocoon
de couleurs frappant les yeux et le cœur. Des
talons de feu marquant les temps. Souffle le
papillon musique, effleure notre épaule. Que
penserais-tu de cette rue cloisonnée de paradis,
toi qui voudrais être au plus près de la vie si
c'était possible ? Tu aimerais cette Olympe, où
les couleurs content leur délivrance à notre
enfance passée. L'océan de soleil émanant des
murs éblouirait notre peau. Nuances et
caresses au fond de ton esprit. La nuit venue,
ces ombres lumineuses roulent sur la route
d'une architecture coloniale. Chaque souffle
n'est plus que flaque enflammée de liberté. Tu
ne pourrais plus quitter cette terre où toute
pauvreté devient beauté.«
Mon âme sort du coin obscur où elle avait
trouvé refuge. Des ailes se délient, elle
avance lentement dans une brume de coton et
je vois dans ses yeux l'étincelle bleue se
rallumer. Ses pupilles s'immobilisent et mon
âme s'écrie : " Là bas ! "
i-voix
USAGE DES BLOGS
Un recueil
de Jacques Ancet
sous forme de VDM
par Laura-Louise
« En suivant les différents chemins, à vous de retrouver le vrai poème de Bruno
Doucey intitulé Petite fugue iranienne : poème 1 paru dans le recueil S'il existe un
pays.
A vous de jouer !! »
(Labyrinthe poétique : Bruno Doucey par Elise)
USAGE DES BLOGS
« Ecrire ne saurait être qu’un acte de fraternité (…) avec la poésie de ses semblables »
(Georges Perros)

Contenu connexe

Tendances (20)

Madeleine de Proust
Madeleine de ProustMadeleine de Proust
Madeleine de Proust
 
marcel proust et sa recherche
marcel proust et sa recherchemarcel proust et sa recherche
marcel proust et sa recherche
 
La trajectoire du « petit astre » 
La trajectoire du « petit astre » La trajectoire du « petit astre » 
La trajectoire du « petit astre » 
 
4° exercices figures de style
4° exercices figures de style4° exercices figures de style
4° exercices figures de style
 
Francês 2007
Francês 2007Francês 2007
Francês 2007
 
« L'Invitation au Voyage »
« L'Invitation au Voyage »« L'Invitation au Voyage »
« L'Invitation au Voyage »
 
Paul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existencePaul verlaine la méprise d'une existence
Paul verlaine la méprise d'une existence
 
Les figures de style
Les figures de styleLes figures de style
Les figures de style
 
Borges l'aleph (1952)
Borges   l'aleph (1952)Borges   l'aleph (1952)
Borges l'aleph (1952)
 
L'albatros
L'albatrosL'albatros
L'albatros
 
Les rimes
Les rimesLes rimes
Les rimes
 
La poésie definition
La poésie definitionLa poésie definition
La poésie definition
 
Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16Pres intro poésie 16
Pres intro poésie 16
 
Prose poétique
Prose poétiqueProse poétique
Prose poétique
 
Interview la tour
Interview la tourInterview la tour
Interview la tour
 
Le k
 Le k Le k
Le k
 
vous avez-dit poésie ?
vous avez-dit poésie ?vous avez-dit poésie ?
vous avez-dit poésie ?
 
03 10-07 la-tonalite-d-un-texte
03 10-07 la-tonalite-d-un-texte03 10-07 la-tonalite-d-un-texte
03 10-07 la-tonalite-d-un-texte
 
Les registres de textes avec exemples
Les registres de textes avec exemplesLes registres de textes avec exemples
Les registres de textes avec exemples
 
Pierre de Ronsard par Pina Martoriello
Pierre de Ronsard par Pina MartorielloPierre de Ronsard par Pina Martoriello
Pierre de Ronsard par Pina Martoriello
 

Similaire à Présentation du projet i-voix (janvier 2016)

Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)i-voix
 
Lacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecritsLacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecritsanattaembe
 
Infolettre avril 2011
Infolettre avril 2011Infolettre avril 2011
Infolettre avril 2011cbbhaillan
 
Dissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docx
Dissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docxDissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docx
Dissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docxCorentinChauvel1
 
DP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdf
DP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdfDP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdf
DP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdfLorenzo Soccavo
 
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésieLa ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésieS Maillard
 
Présentation "Armité" d'Anthony Milans
Présentation "Armité" d'Anthony MilansPrésentation "Armité" d'Anthony Milans
Présentation "Armité" d'Anthony MilansEditions du Pantheon
 
Devoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiens
Devoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiensDevoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiens
Devoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiensFrançoise Cahen
 
Présenation Émanations, Nassif Amir Farhat
Présenation Émanations, Nassif Amir FarhatPrésenation Émanations, Nassif Amir Farhat
Présenation Émanations, Nassif Amir FarhatEditions du Pantheon
 
Présenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide JoachimPrésenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide JoachimEditions du Pantheon
 
Présentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc MoulinesPrésentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc MoulinesEditions du Pantheon
 
Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015
Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015
Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015Régis F. Stauder
 
Http www.merieau.fr partenaires
Http   www.merieau.fr partenairesHttp   www.merieau.fr partenaires
Http www.merieau.fr partenairesdebeljackitatjana
 
Présentation "Pluie de vers", Pierre Mauget
Présentation "Pluie de vers", Pierre MaugetPrésentation "Pluie de vers", Pierre Mauget
Présentation "Pluie de vers", Pierre MaugetEditions du Pantheon
 
Présentation "Mes sages et provocations", Vielcroc
Présentation "Mes sages et provocations", VielcrocPrésentation "Mes sages et provocations", Vielcroc
Présentation "Mes sages et provocations", VielcrocEditions du Pantheon
 
Preparation dissertation-roman
Preparation dissertation-romanPreparation dissertation-roman
Preparation dissertation-romanlolilol3589
 
Spleen de paris presentation
Spleen de paris presentationSpleen de paris presentation
Spleen de paris presentationglederma
 

Similaire à Présentation du projet i-voix (janvier 2016) (20)

Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)Louise Labé - Sonnets (variantes)
Louise Labé - Sonnets (variantes)
 
Lacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecritsLacan, jacques - autres ecrits
Lacan, jacques - autres ecrits
 
Infolettre avril 2011
Infolettre avril 2011Infolettre avril 2011
Infolettre avril 2011
 
Dissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docx
Dissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docxDissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docx
Dissertation Bijan Filippini Prix Latourette 2023.docx
 
DP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdf
DP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdfDP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdf
DP-Terres-de-fiction-Lorenzo-Soccavo-Bozon2Xéd.pdf
 
Gustave flaubert et madame bovary
Gustave flaubert  et  madame bovaryGustave flaubert  et  madame bovary
Gustave flaubert et madame bovary
 
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésieLa ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
La ville aux 19ème et 20ème siècles en poésie
 
Présentation "Armité" d'Anthony Milans
Présentation "Armité" d'Anthony MilansPrésentation "Armité" d'Anthony Milans
Présentation "Armité" d'Anthony Milans
 
Devoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiens
Devoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiensDevoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiens
Devoir maison manuel scolaire [tsanta] Tableaux parisiens
 
Écrivains
ÉcrivainsÉcrivains
Écrivains
 
Présenation Émanations, Nassif Amir Farhat
Présenation Émanations, Nassif Amir FarhatPrésenation Émanations, Nassif Amir Farhat
Présenation Émanations, Nassif Amir Farhat
 
Présenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide JoachimPrésenation Havre de Paix, Placide Joachim
Présenation Havre de Paix, Placide Joachim
 
Présentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc MoulinesPrésentation "Le club des voyant", Marc Moulines
Présentation "Le club des voyant", Marc Moulines
 
Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015
Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015
Bilan d'étape des chercheurs invités et associés de la BnF en 2015
 
Http www.merieau.fr partenaires
Http   www.merieau.fr partenairesHttp   www.merieau.fr partenaires
Http www.merieau.fr partenaires
 
Présentation "Pluie de vers", Pierre Mauget
Présentation "Pluie de vers", Pierre MaugetPrésentation "Pluie de vers", Pierre Mauget
Présentation "Pluie de vers", Pierre Mauget
 
Présentation "Mes sages et provocations", Vielcroc
Présentation "Mes sages et provocations", VielcrocPrésentation "Mes sages et provocations", Vielcroc
Présentation "Mes sages et provocations", Vielcroc
 
Voyelles
VoyellesVoyelles
Voyelles
 
Preparation dissertation-roman
Preparation dissertation-romanPreparation dissertation-roman
Preparation dissertation-roman
 
Spleen de paris presentation
Spleen de paris presentationSpleen de paris presentation
Spleen de paris presentation
 

Plus de i-voix

CARTOGRAPHIES
CARTOGRAPHIESCARTOGRAPHIES
CARTOGRAPHIESi-voix
 
Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022
Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022
Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022i-voix
 
Présentation-projet-etwinning 2020--2021
Présentation-projet-etwinning 2020--2021Présentation-projet-etwinning 2020--2021
Présentation-projet-etwinning 2020--2021i-voix
 
Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar
Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar
Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar i-voix
 
Montaigne - La rencontre à Rouen avec 3 Indiens
Montaigne - La rencontre à Rouen avec 3 IndiensMontaigne - La rencontre à Rouen avec 3 Indiens
Montaigne - La rencontre à Rouen avec 3 Indiensi-voix
 
Le projet etwinning i-voix 2019-2020
Le projet etwinning i-voix 2019-2020Le projet etwinning i-voix 2019-2020
Le projet etwinning i-voix 2019-2020i-voix
 
Presentation de la pièce Lorenzaccio
Presentation de la pièce LorenzaccioPresentation de la pièce Lorenzaccio
Presentation de la pièce Lorenzaccioi-voix
 
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Voyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Voyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumièresi-voix
 
Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019
Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019
Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019i-voix
 
Amour ou possession ?
Amour ou possession ?Amour ou possession ?
Amour ou possession ?i-voix
 
Obsession
ObsessionObsession
Obsessioni-voix
 
Le Jeu de l'Amour et du Hasard sur Meetic
Le Jeu de l'Amour et du Hasard sur MeeticLe Jeu de l'Amour et du Hasard sur Meetic
Le Jeu de l'Amour et du Hasard sur Meetici-voix
 
L'humaniste Montaigne
L'humaniste MontaigneL'humaniste Montaigne
L'humaniste Montaignei-voix
 
L'humaniste Rabelais
L'humaniste RabelaisL'humaniste Rabelais
L'humaniste Rabelaisi-voix
 
La renaissance en France
La renaissance en FranceLa renaissance en France
La renaissance en Francei-voix
 

Plus de i-voix (20)

CARTOGRAPHIES
CARTOGRAPHIESCARTOGRAPHIES
CARTOGRAPHIES
 
Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022
Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022
Présentation du projet etwinning i-voix 2021-2022
 
Présentation-projet-etwinning 2020--2021
Présentation-projet-etwinning 2020--2021Présentation-projet-etwinning 2020--2021
Présentation-projet-etwinning 2020--2021
 
Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar
Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar
Poemes-portraits des personnages de Marguerite Yourcenar
 
Montaigne - La rencontre à Rouen avec 3 Indiens
Montaigne - La rencontre à Rouen avec 3 IndiensMontaigne - La rencontre à Rouen avec 3 Indiens
Montaigne - La rencontre à Rouen avec 3 Indiens
 
Le projet etwinning i-voix 2019-2020
Le projet etwinning i-voix 2019-2020Le projet etwinning i-voix 2019-2020
Le projet etwinning i-voix 2019-2020
 
Presentation de la pièce Lorenzaccio
Presentation de la pièce LorenzaccioPresentation de la pièce Lorenzaccio
Presentation de la pièce Lorenzaccio
 
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Anouk et Véra à travers la philosophie des Lumières
 
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Ameline et Emma à travers la philosophie des Lumières
 
Voyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel d'Evann et Eloïse à travers la philosophie des Lumières
 
Voyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Margaux et Romane à travers la philosophie des Lumières
 
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
 
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des LumièresVoyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
Voyage virtuel de Gwladis et Léa à travers la philosophie des Lumières
 
Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019
Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019
Présentation du projet etwinning i-voix 2018-2019
 
Amour ou possession ?
Amour ou possession ?Amour ou possession ?
Amour ou possession ?
 
Obsession
ObsessionObsession
Obsession
 
Le Jeu de l'Amour et du Hasard sur Meetic
Le Jeu de l'Amour et du Hasard sur MeeticLe Jeu de l'Amour et du Hasard sur Meetic
Le Jeu de l'Amour et du Hasard sur Meetic
 
L'humaniste Montaigne
L'humaniste MontaigneL'humaniste Montaigne
L'humaniste Montaigne
 
L'humaniste Rabelais
L'humaniste RabelaisL'humaniste Rabelais
L'humaniste Rabelais
 
La renaissance en France
La renaissance en FranceLa renaissance en France
La renaissance en France
 

Dernier

Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 37
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 37
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 

Dernier (18)

Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 

Présentation du projet i-voix (janvier 2016)

  • 1. i -voix Un projet pédagogique pour relier culture du livre et civilisation de l’écran Jean-Michel Le Baut Professeur de lettres, Brest (Académie de Rennes)
  • 2. UN PROJET ETWINNING PAR LES LITTERAIRES DU LYCEE DE L’IROISE A BREST (France) ET LES ELEVES APPRENANT LE FRANCAIS AU LICEO CECIONI A LIVOURNE (Italie) i-voix UN ESPACE DE LECTURE ET D’ECRITURE, DE CREATION ET D’ECHANGE, AUTOUR DE LA LITTERATURE USAGE DES BLOGS « Ecrire ne saurait être qu’un acte de fraternité (…) avec la poésie de ses semblables » (Georges Perros)
  • 3.
  • 4.
  • 5. D’OCTOBRE 2008 A JANVIER 2016 :  20 242 ARTICLES publiés par les lycéens français et italiens sur le blog  20 485 COMMENTAIRES  1 182 000 VISITEURS  2 445 000 PAGES VUES UN BILAN QUANTITATIF (PROVISOIRE …)
  • 8.
  • 13. Poème réalisé à partir des titres de tous les poèmes du recueil "L'alphabet des ombres". (titres en mauve)
  • 15.
  • 21. TEXTUALITE NUMERIQUE MANIF POETIQUE Poème-slogan : Rimbaud par Florence Carte mentale poétique: Bruno Doucey par Morgane Publicité : Balzac par Elise Trip Advisor: Balzac par Ysoline
  • 22. Ask.fm : Laclos par Camille SMS : Musset par Corentin Montage : Claude Chambard par Nicolas Meetic : Marivaux par Thibault
  • 23. Nuage : Mathilde Roux par Iris Nuage : Marguerite Duras par Léna Nuage : Michaël Glück par Léna
  • 24. 1- Faire l’expérience vivante de la littérature DE NOUVEAUX HORIZONS PEDAGOGIQUES MANIF POETIQUE
  • 25. L’éducation de Gargantua 2.0 = @gargantua21 « On ne naît pas géant, on le devient. »
  • 26. 1534 : L’humaniste François Rabelais publie :
  • 27. Et si Gargantua avait connu Twitter ?
  • 28.
  • 29. Et si Gargantua avait tweeté une journée auprès de son maître humaniste Ponocrates ?
  • 31.
  • 34. REVUES ET CORRIGEES PAR LES LYCEENS D’I-VOIX En 1555, l’imprimeur Jean de Tournes publie à Lyon un recueil des Œuvres de Louise Labé. En 2015, les lycéens d’i-voix découvrent à Brest un manuscrit inconnu : les Sonnets de Louise Labé écrits de la main de la Belle Cordière elle-même ! Or ce manuscrit présente d’intéressantes variantes par rapport au recueil alors publié. Voici ces variantes enfin révélées, avec annotations par les lycéens eux-mêmes !
  • 35. Sonnet 23 1555 Variante Las ! que me sert que si parfaitement Louas jadis et ma tresse dorée Et de mes yeux la beauté comparée A deux Soleils, dont Amour finement Tira les traits causes de mon tourment ? Où êtes vous, pleurs de peu de durée ? Et mort par qui devait être saluée (1) Ta ferme amour et itéré serment ? Doncques c'était le but de ta réglisse(2) De me soumettre au joug malin du vice ? (3) Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois, Etant outrée et de dépit et d'ire; Mais je m'assur', quelque part que tu sois, Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
  • 36. Sonnet 23 Notes (1) Dans la version manuscrite apparaît le mot "saluée". On comprend que Louise Labé lui ait préféré "honorée" pour l'allitération en [r] qu'il renforce et pour éviter la redondance qu'instaure le double sens de "saluée" (= valorisée, honorée mais la mort = le salut) (2) Oups ! Lapsus révélateur... Visiblement, l'Amour n'aurait pas dû être la seule préoccupation de Louise Labé, son estomac, probablement gargouillant, a voulu le lui faire savoir ! Sur la version manuscrite, le mot est raturé avec force, on comprend aisément que la Belle Cordière s'en veuille d'avoir laissé une trivialité telle que la faim venir perturber sa poésie... Variante Las ! que me sert que si parfaitement Louas jadis et ma tresse dorée Et de mes yeux la beauté comparée A deux Soleils, dont Amour finement Tira les traits causes de mon tourment ? Où êtes vous, pleurs de peu de durée ? Et mort par qui devait être saluée (1) Ta ferme amour et itéré serment ? Doncques c'était le but de ta réglisse(2) De me soumettre au joug malin du vice ? (3) Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois, Etant outrée et de dépit et d'ire; Mais je m'assur', quelque part que tu sois, Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
  • 37. Sonnet 23 Notes (suite) (3) Vers très obscur. Le mot "joug" connote un asservissement très fort, une relation où l'homme n'est pas maître mais le Maître. Louise Labé l'a vite compris et a refusé de donner cette image là de la relation et d'elle-même. En outre, le mot mis en valeur à la rime est étrange : "vice", comme si elle jugeait elle-même selon des principes religieux son désir passé comme une faute, alors que nous savons très bien que ce n'est absolument pas le cas. Ou peut-être fait-elle référence au fait d'accorder son attention, son coeur et son désir à quelqu'un qui n'est que "regards détournés" ? De plus, du point de vue des sonorités, le vers de la version manuscrite montrait une allitération en [m] bien plus douce que celle, sifflante en [s] finalement choisie. Notre chère Louise Labé était apparemment bien fatiguée (peut-être était-ce la faute à toutes ces "noires nuits vainement attendues" ?), heureusement, une relecture a permis correction ! Variante Las ! que me sert que si parfaitement Louas jadis et ma tresse dorée Et de mes yeux la beauté comparée A deux Soleils, dont Amour finement Tira les traits causes de mon tourment ? Où êtes vous, pleurs de peu de durée ? Et mort par qui devait être saluée (1) Ta ferme amour et itéré serment ? Doncques c'était le but de ta réglisse(2) De me soumettre au joug malin du vice ? (3) Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois, Etant outrée et de dépit et d'ire; Mais je m'assur', quelque part que tu sois, Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
  • 38. Sonnet 23 Notes (suite) (4) Quitte à laisser la timidité derrière soi et clamer son amour, autant le faire jusqu'au bout ! La poétesse lyonnaise s'est ravisée, dans les tercets, il n'est plus question d'amour mais de regrets empreints de souffrance, "Amant" n'avait clairement pas sa place ici. (5) Louise Labé a manifestement aimé plus, désiré plus. Et elle veut sans doute ici voir l'homme passer du côté des "plus". Elle lui a donné l'opportunité de faire plus que "lou(er)" sa beauté, il l'a refusée, il doit maintenant souffrir plus. Pour ce qui est du sens, les mots se tenaient et percutaient peut-être davantage. Pourquoi les avoir changés ? Peut-être pour faire apparaître l'allitération tranchante en [t] ? « Qu'autant que moi tu souffres de martyre. » Variante Las ! que me sert que si parfaitement Louas jadis et ma tresse dorée Et de mes yeux la beauté comparée A deux Soleils, dont Amour finement Tira les traits causes de mon tourment ? Où êtes vous, pleurs de peu de durée ? Et mort par qui devait être saluée (1) Ta ferme amour et itéré serment ? Doncques c'était le but de ta réglisse(2) De me soumettre au joug malin du vice ? (3) Pardonne-moi, Amant (4), à cette fois, Etant outrée et de dépit et d'ire; Mais je m'assur', quelque part que tu sois, Que plus (5) que moi tu souffres de martyre.
  • 39. 2- Conquérir la monde par la littérature DE NOUVEAUX HORIZONS PEDAGOGIQUES
  • 41. Etape 1 : Photographier = Prendre une photo originale (insolite, étrange, amusante, fascinante, étonnante ...) de son environnement But : faites découvrir à vos camarades une image originale de votre ville (ou région)
  • 42.
  • 43. Etape 2 : Publier = Envoyer cette photo sur le site Twitter où tout le monde va pouvoir la voir et la récupérer Consigne : tweeter au moins une photo en utilisant le hashtag #imivoix (pour "image i-voix") et en précisant le lieu
  • 44.
  • 45. Etape 3 : Choisir = Parcourir l’ensemble des tweets comprenant le hashtag #imivoix et choisir une photo que l’on trouve intéressante, susceptible d’inspirer l’écriture Conseil : choisir de préférence une photo qui a été envoyée par un élève de l’autre pays et qui n’a pas été encore choisie par quelqu’un
  • 46. Etape 4 : Regarder 1. Description objective de l'image : – nommez tous les éléments perçus sur la photo – identifiez les caractéristiques iconographiques : couleurs, effets d’ombre ou de lumière, cadrage, jeux sur les lignes, les formes, les plans … 2. Description subjective de l'image : expliquez les effets produits par la photo = sentiments ? sensations ? impressions ? connotations ? rêves ? souvenirs ? réflexions ?...
  • 47.
  • 48. Description imivoix par Bénédicte Photo de Giulia Je vois des bateaux amarrés Je vois des lampadaires allumés Je vois une foule de gens Je vois des chaises en plastique Je vois des grands bâtiments de chaque côté du canal Je vois des fenêtres Je vois un fil électrique Je vois un pont joignant les deux quais Je vois des toiles en plastique bleu La lumière des lampadaires se reflète dans l'eau, cela donne l'impression de voir un miroir de la ville. La photo possède des traits linéaires importants. Par exemple les lignes des deux quais ainsi que le contour des immeubles et des fenêtres. Tout cela est très rectiligne, ce qui donne un aspect structuré à la photo. Le dessus du pont est dans cette continuité. Mais le dessous du pont est en forme de demi cercle, il est en plein milieu de la photo ce qui vient casser ce rythme, il y a comme un rupture. De plus, ce demi cercle est accentué par son reflet dans l'eau. Malgré ça, j'ai l'impression et j'ai envie que cette ville continue avec plus de lumières plus de bateaux, plus gens, plus de reflets... De plus les couleurs font partie intégrante de la photo. Au fond, on remarque une masse colorée, jaune, vert, bleu rouge... Ce qui me donne envie de penser que c'est un arlequin qui déambule dans les rues de la ville. Les façades des bâtiments sont également rehaussées de blanc, de rose ou encore de gris ce qui se marient bien ensemble. Malgré les nombreux détails présents, l'image reste agréable à regarder. Lorsque j'ai vu cette photo pour la première fois, je n'avais qu'une envie : m'y glisser et siroter un verre au bord du quai ou encore me mêler à cette foule. Cette photo m'a donné envie de danser, il y a comme un aspect festif qui émane d’elle. J'ai juste envie de prendre un bateau et d'aller me balader sur le canal pour m'enfoncer loin, loin dans la nuit !
  • 49. Etape 5 : Lire Enfance (III) Au bois il y a un oiseau, son chant vous arrête et vous fait rougir. Il y a une horloge qui ne sonne pas. Il y a une fondrière avec un nid de bêtes blanches. Il y a une cathédrale qui descend et un lac qui monte. Il y a une petite voiture abandonnée dans le taillis, ou qui descend le sentier en courant, enrubannée. Il y a une troupe de petits comédiens en costumes, aperçus sur la route à travers la lisière du bois. Il y a enfin, quand l’on a faim et soif, quelqu’un qui vous chasse. Arthur Rimbaud Illuminations (1886)
  • 50. Etape 6 : Ecrire Vous écrirez un poème en prose inspiré de la photographie que vous avez choisie et du poème « Enfance » de Rimbaud.
  • 51. Etape 7 : Publier 1. Publication de chaque fragment sur Twitter avec photo jointe. Hashtag : #ipoème
  • 52.
  • 53.
  • 54.
  • 55. Etape 7 : Publier 2. Publication du poème entier sur le blog i-voix avec photo insérée : • titre : i-poème – Titre au choix • catégorie : Poésie – divers • indication dans l’article : « poème en prose réalisé à partir d’une photo de … adressée via Twitter par … »
  • 56. Illumination Il y a une illumination de vie sur tes rebords de pierre. Il y a cet arc qui laisse couler ta vie. Il y a le lieu, miroir d'embarcations inanimées. Il y a ces grands bâtiments qui sillonnent tes quais, s'engouffrent dans la pénombre de la nuit. Il y aura toi traversé par un canal inabouti . Il y aura toi piétiné par des sandales usées . Il y aura toi éclairé par un semblant d'impatience. Poème en prose écrit par Bénédicte à partir d’une photo partagée par Giulia
  • 57. Famille A la maison il y a une berceuse, qui cajole ses filles avec amour. Il y a des fraises, rouges, entières ou coupées de moitié, qui, ensemble, peignent des lignes légères, en harmonie. Il y a un nid, mignon et agréable, qui défend les secrets les plus chers d'une famille unie. Il y a une façade de pierres et béton avec des blanches ouvertures qui laissent la place à l'imagination humaine. Il y a mon petit cœur chaviré par mille mémoires, qui joue avec mon triste sourire et mes larmes heureuses. Il y a mon corps encore enfant, qui a besoin d'une étreinte amicale. Il y a, enfin, quand je suis confuse dans un vide infini, un rayon de lumière qui serre mes mains. Poème en prose écrit par Rebecca à partir d’une photo partagée par Théo
  • 58. Everywhere in the world ?
  • 59. CHARLES BAUDELAIRE Anywhere out of the world 1869 Cette vie est un hôpital où chaque malade est possédé du désir de changer de lit. Celui-ci voudrait souffrir en face du poêle, et celui-là croit qu’il guérirait à côté de la fenêtre. Il me semble que je serais toujours bien là où je ne suis pas, et cette question de déménagement en est une que je discute sans cesse avec mon âme. « Dis-moi, mon âme, pauvre âme refroidie, que penserais-tu d’habiter Lisbonne ? Il doit y faire chaud, et tu t’y ragaillardirais comme un lézard. Cette ville est au bord de l’eau ; on dit qu’elle est bâtie en marbre, et que le peuple y a une telle haine du végétal, qu’il arrache tous les arbres. Voilà un paysage selon ton goût ; un paysage fait avec la lumière et le minéral, et le liquide pour les réfléchir ! » Mon âme ne répond pas. « Puisque tu aimes tant le repos, avec le spectacle du mouvement, veux-tu venir habiter la Hollande, cette terre béatifiante ? Peut-être te divertiras-tu dans cette contrée dont tu as souvent admiré l’image dans les musées. Que penserais-tu de Rotterdam, toi qui aimes les forêts de mâts, et les navires amarrés au pied des maisons ? » Mon âme reste muette. « Batavia te sourirait peut-être davantage ? Nous y trouverions d’ailleurs l’esprit de l’Europe marié à la beauté tropicale. » Pas un mot. — Mon âme serait-elle morte ? « En es-tu donc venue à ce point d’engourdissement que tu ne te plaises que dans ton mal ? S’il en est ainsi, fuyons vers les pays qui sont les analogies de la Mort. — Je tiens notre affaire, pauvre âme ! Nous ferons nos malles pour Tornéo. Allons plus loin encore, à l’extrême bout de la Baltique ; encore plus loin de la vie, si c’est possible ; installons-nous au pôle. Là le soleil ne frise qu’obliquement la terre, et les lentes alternatives de la lumière et de la nuit suppriment la variété et augmentent la monotonie, cette moitié du néant. Là, nous pourrons prendre de longs bains de ténèbres, cependant que, pour nous divertir, les aurores boréales nous enverront de temps en temps leurs gerbes roses, comme des reflets d’un feu d’artifice de l’Enfer ! » Enfin, mon âme fait explosion, et sagement elle me crie : « N’importe où ! n’importe où ! pourvu que ce soit hors de ce monde ! »
  • 60. Atelier d’écriture Et si comme Baudelaire nous dialoguions avec notre âme ? Et si à notre tour nous décidions de nous approprier le monde tout à la fois par la géographie et la poésie ? Et si nous essayions de cartographier notre imaginaire ? A la manière de Baudelaire mais avec les outils du 21ème siècle, notamment de cartographie numérique, les lycéens d'i-voix ont été invités à composer collectivement un "Anywhere out of the world 2015".
  • 61. Carte originale : les lieux élus par Baudelaire Carte finale : les lieux élus par Baudelaire et les lycéens d’i-voix
  • 62. « Dis-moi, mon âme, ma frêle âme glacée de pluie, que dirais-tu de t'envoler pour la côte Basque ? Ce pays est si beau qu'il se pare de mélancolie lorsqu'on le quitte. Là- bas, le bleu immense du ciel enlace la montagne. La mer ondule comme dansant au son d'une fête. Dans le vert tendre qui se déploie moutonnent les toits d'ardoises rouges. De la baie de Saint-Jean-de-Luz à celle de Hendaye, ondoie un murmure charmant, un froissement de feuilles et de terre chaude. Du haut de la Rhune coiffée de brume, nous n'aurons qu'à tendre les bras pour effleurer les nuages, et retirer nos doigts tout poudrés de ciel. Dans les ruelles, se coulant contre les murs blancs et les pavés tièdes inondés de lumière, flotte le sucre d'un parfum bleu et acidulé, au goût de myrtilles et de prunes gorgées de soleil. Là, nous pourrons prendre de longs bains de nuit calme, tressant le chant des grillons et l'odeur douce, fraîche et grisante de l'été. Dans l'air pulsera le pouls scintillant et lourd des orages olympiens, juste sous le liseré mauve de l'horizon. » Mon âme ne souffle mot, mais je la sens se ranimer, tiédir, puis s'embraser d'un engouement ivre pour ce bonheur dépeint.
  • 63. Chère âme, que dirais-tu d'aller habiter la ville la plus européenne d'Amérique du Sud ? Une ville où il fait bon vivre, où l'imagination est au pouvoir. Nous descendrions dans la rue, au sein même du Caminito, au creux d'un cocoon de couleurs frappant les yeux et le cœur. Des talons de feu marquant les temps. Souffle le papillon musique, effleure notre épaule. Que penserais-tu de cette rue cloisonnée de paradis, toi qui voudrais être au plus près de la vie si c'était possible ? Tu aimerais cette Olympe, où les couleurs content leur délivrance à notre enfance passée. L'océan de soleil émanant des murs éblouirait notre peau. Nuances et caresses au fond de ton esprit. La nuit venue, ces ombres lumineuses roulent sur la route d'une architecture coloniale. Chaque souffle n'est plus que flaque enflammée de liberté. Tu ne pourrais plus quitter cette terre où toute pauvreté devient beauté.« Mon âme sort du coin obscur où elle avait trouvé refuge. Des ailes se délient, elle avance lentement dans une brume de coton et je vois dans ses yeux l'étincelle bleue se rallumer. Ses pupilles s'immobilisent et mon âme s'écrie : " Là bas ! "
  • 65. Un recueil de Jacques Ancet sous forme de VDM par Laura-Louise
  • 66. « En suivant les différents chemins, à vous de retrouver le vrai poème de Bruno Doucey intitulé Petite fugue iranienne : poème 1 paru dans le recueil S'il existe un pays. A vous de jouer !! » (Labyrinthe poétique : Bruno Doucey par Elise)
  • 67.
  • 68. USAGE DES BLOGS « Ecrire ne saurait être qu’un acte de fraternité (…) avec la poésie de ses semblables » (Georges Perros)

Notes de l'éditeur

  1. .
  2. Insérer, c’est ajouter des mots ou des phrases à un texte : on incorpore le texte à sa propre langue tout en y mettant son grain de sel…