SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
Télécharger pour lire hors ligne
Biennales des conseillers fourragers – octobre 2023
Mettre des essais en fermes :
Comment, quelles utilisations,
intérêts et limites ?
Vincent VIGIER (CA15) et Stéphane BOULENT (CRAB)
Mettre des essais en fermes : deux chambres d’agriculture témoignent
Objectifs généraux:
▪ Répondre rapidement à des interrogations d’éleveurs
▪ Apporter des repères techniques de pratiques innovantes
▪ Développer des actions/animations spécifiques sur un territoire
Les caractéristiques des essais fermes:
▪ Une facilité de mise en œuvre avec un budget limité
▪ S’adapter aux contraintes des exploitants
▪ Des protocoles critiquables scientifiquement
Vincent VIGIER
Référent technique fourrages bio pour
les Chambres d’agriculture d’AURA
Stéphane BOULENT
Conseiller agriculture biologique & fourrage à la
Chambre d’agriculture régionale de Bretagne
Semis direct de méteil et d’espèces
prairiales dans les prairies vivantes;
Cantal - 2020 à 2022 -
Projet PEPIT AURA.
Intercultures estivales à pâturer;
Bretagne - 2021 à 2023 -
Accompagnement Bassins Versants.
Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes
Le Projet PEPIT Semis direct dans les prairies vivantes a testé, de 2020 à 2022, l’introduction d’une petite
proportion de cultures fourragères et d’espèces prairiales dans des prairies dégradées du Cantal.
Le défi technique était de réaliser un lit de semences adapté aux grosses graines de méteil fourrager sans
détruire la prairie en place.
• Pour quel objectif ? Améliorer le rendement de la première coupe et regarnir la prairie.
• Maitre d’œuvre : Chambre d’agriculture du Cantal.
• Suivi : 12 parcelles d’agriculteurs de 400 à 1100 m d’altitude
• Trois semoirs directs utilisés (Simtech, Great Plains et Bednar Omega)
• Mélanges céréaliers à base de seigle fourrager, avoine et vesce commune ou velue
• Rechargement prairial avec RGH 10 kg + trèfle violet 5 kg/ha
• 2 modalités : semis direct et témoin
• Mesures effectuées : rendement, pesée séparée des espèces semées et valeur alimentaire.
Choix des semoirs capables de créer un lit de semences dans la prairie vivante
Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes
Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes
Dispositif PEPIT : financement de programmes de recherche développement par le Conseil régional
AURA
Durée : 3 ans
Main d’œuvre mobilisée : 60 jours de conseiller expérimentateur-coordinateur + 2 stages de fin
d’étude (licence pro 4 mois)
Partenaires scientifiques : Priscilla NOTE et Juliette BLOOR, station de Laqueuille, Herbipôle de
l’INRAE.
Cout du projet avec frais d’analyses : 40 000 €
Taux de subvention PEPIT : 60 %
Tester des intercultures estivales
Renforcer l’autonomie alimentaire face au déficit fourrager
• Prolonger le pâturage en période estivale
Renouveler les prairies sans diminuer l’accessibilité
Maintenir une couverture des sols
• Etablir un itinéraire vertueux pour une meilleure qualité de l’eau
CA BZH
De 2021 à 2023
24 plateformes d’observations
5 à 6 ha semés/an
11 Bassins Versants impliqués
Objectifs généraux:
Tester des intercultures estivales
associées à des légumineuses
Tester des intercultures estivales
Témoin M 1 M 2 M 3 M 4 M 5
RGI RGI Teff grass Chicorée Avoine 2n Chicorée
TA Colza TA TA TA Avoine 2n
TA
Dose (Kg/ha) 25 21 20 13 30 28
Dose (Kg/ha) 15 10 15 6 10 10 3 10 20 10 3 15 10
Coût (€/ha) 85 74 115 82 89 123
Des modalités identiques partout et aux densités de
semis équivalentes
Une plateforme visible pour les éleveurs en juin/juillet
Une coordination régionale (achat de semence,
protocole de suivi et de récolte, traitement de
données/résultats, communication)
Mesures effectuées sur 2 cycles de récolte :
Evaluer le potentiel fourrager
Analyser les valeurs alimentaires
Qualifier la composition des associations
Tester des intercultures estivales
Dispositif: Financement par les Bassins Versants
Durée: 3 ans
Main d’œuvre mobilisée: Par plateforme d’observation => 12 jrs de conseillers herbi/agro + 3 jrs de coordination
Partenaires: Semencier + Bassins Versants
Coût du projet: Par plateforme d’observation => 7 500 € coûts indirects + 1000 à 1500 € coûts directs
Taux de subvention: 80 % du temps d’animation; 50 à 70 % des frais directs
05/06 01/07 15/07 15/08 – 01/09
15/05
CA BZH
Protocoles CA15 et CRAB des essais en fermes
• Petit matériel : Sculpte haie, quadrat, seau et balance romaine électronique.
• Répétition de 4-5 quadrats de 0.25 m² par modalité.
• Pesée et analyse des valeurs alimentaires des échantillons.
• Tri et pesée séparée des espèces semées + diverses.
• Evaluation économique de l’itinéraire et des modalités testées
Simplicité de mise en œuvre
CA 15 CRAB
• Minimum 900 m² de plateforme
• Semis avant le 15 mai
• Condition similaire à un semis de prairie
• Pas de fertilisation minérale ni désherbage
• Observation à 20 & 40 jrs post semis
• Mesure hauteur herbomètre
• Notation de la densité initiale du couvert de la
prairie de 1 (peu dense) à 5 (très dense)
• Test de compaction au pénétromètre (10 tests
/modalité; on mesure la profondeur de la sonde
lorsqu’elle rencontre une résistance >300 PSI
(Pound per Inch) soit 60 kg/cm².
• Rapidité et simplicité de mise en œuvre = réactivité pour évaluer l’innovation en ferme.
• Réalisable par un stagiaire ou par des collègues conseillers non spécialisés.
• Démultipliable sur plusieurs sites et zones pédoclimatiques avec une coordination régionale.
• Point d’ancrage local pour des animations bout de champs.
• Des indicateurs de conduite et des résultats synthétiques pour les agriculteurs.
Mise en place de l’essai au lycée agricole d’Aurillac et à
l’INRAE de Marcenat lors des journées Herbe de Nos
Montagnes 2018
Répartition des semences - 2023 PO Innovaction - 2022
Protocoles CA15 et CRAB des essais en fermes
Les limites de ce protocole d’essais en fermes
• Qui dit expérimentation en ferme, dit contraintes d’élevage (passage d’animaux avant récolte, témoin non
représentatif en bordure de parcelle, contraintes des exploitants,…).
• Certaines récoltes ont lieu trop précocement (1ère coupe 2022) car il faut passer avant les récoltes des
agriculteurs, gérer plusieurs sites et obtenir les résultats des analyses de fourrages pour le mémoire de fin
d’étude.
• Représentativité des 4 quadrats de 0.25 m² ? comment représenter au plus juste l’ensemble d’une
parcelle ?
• Pas de répétitions, ni de tests statistiques.
• Méthode qui surestime le rendement « réel » d’une parcelle agricole - on ne récolte jamais les zones sous
peuplées ou de terre nue.
• Variabilité du mode opératoire lorsque les récoltes et les observations sont réalisées par différents
préleveurs.
• Coïncider les périodes de récolte avec les congés estivaux
Les résultats du semis direct dans les prairies vivantes
Dispositif PEPIT : résultat de 12 parcelles d’agriculteurs de 2020 à 2022
Fauche très
précoce en 2022 …
mémoire de fin
d’étude oblige !
Les résultats du semis direct dans les prairies vivantes
Bilan technico économique du semis direct dans les prairies vivantes
Cout du semis direct (tarifs automne 2022) = 360 €/ha soit l’équivalent de 2
Tonnes de foin livrées.
Itinéraire technique exigeant (voir diapo suivante)
Gain du semis direct = 3,3 T de MS/ha mesurées sur 2 ans et 3 coupes précoces
= 3,8 T de foin brut /ha + pâtures d’automne sur deux ans.
Autres effets positifs :
• Gain en Matière azotée totale de 0,4 à 0,8 point sur les premières coupes
mais cet écart est non significatif.
• Perméabilité du sol : une parcelle sur deux améliorée (test au pénétromètre)
• Plus de trèfles blancs dans une parcelle sur trois; espèce non semée mais
effet scarification, levée de dormance ou multiplication des stolons ?
Les résultats du semis direct dans les prairies vivantes
Une technique exigeante : 5 règles à respecter
• La Prairie de départ doit être dégradée : note de densité de couvert végétal < 3.
• Choix de l’outil de semis direct : très agressif selon le couvert en place et l’épaisseur du mat racinaire.
• Période du semis = Automne et attendre des conditions de sol réhydraté. Ne pas dépasser la fin septembre
en altitude et la mi octobre en zone piémont.
• Choix des espèces : agressives à l’installation et précoces à montaison = seigle, avoine, vesce, ray grass et
trèfle violet ou blanc géant.
• Fertilisation azotée = minimum 60 unités d’azote/ha (25 m3 de lisier/ha) en sortie d’hiver au redémarrage
de la végétation.
Les résultats des intercultures estivales
3 années fourragères différentes
2 récoltes en 100 jours de pousse. Un fourrage disponible à partir de Juillet
En moyenne 4.3 T MS/ha (culture de printemps). 2/3 du rendement au 1er cycle
Potentiel fourrager
2.3 2.8 3.0
2.4 2.6 2.6
1.3
1.2
2.1
2.5 1.7
2.3
3.6
3.9
5.1 4.9
4.3
4.8
0.0
1.0
2.0
3.0
4.0
5.0
6.0
RGI/TA RGI/Colza Teff grass/TA Chicorée/TA Avoine 2n/TA Chicorée/Avoine/TA
T
MS/ha
Moyenne de rendement cumulé 1er & 2eme cycle 2021-2023 (t MS/ha)
1er cycle 2ème cycle
217 197 208 224 212 217
227 245
198 212 227 212
RGI/TA RGI/Colza Teff grass/TA Chicorée/TA Avoine 2n/TA Chicorée/Avoine/TA
0
100
200
300
Moyenne MAT (g/kg MS) 1er & 2e cycle 2021-2023
Moyenne MAT 1er cycle (g/kg/kg MS) Moyenne MAT 2e cycle (g/kg/kg MS)
Les résultats des intercultures estivales
En moyenne sur les 2 cycles 15
à 20 % de légumineuses
Ttes les modalités
> 0.94 UFL & 197 g de MAT
Valeurs alimentaires
0.98
1.02
0.94
1.01
0.98
1.02
0.98
0.99 0.99 0.99
0.94
1.01
RGI/TA RGI/Colza Teff grass/TA Chicorée/TA Avoine 2n/TA Chicorée/Avoine/TA
0.90
0.93
0.96
0.99
1.02
1.05
Moyenne UFL (g/kg MS) 1er & 2e cycle 2021-2023
Moyenne UFL 1er cycle (g/kg/kg MS) Moyenne UFL 2e cycle (g/kg/kg MS)
Les résultats des intercultures estivales
Conclusion
L’avoine et le colza présentent des croissances rapides mais sont peu pérennes.
Un fourrage disponible à partir de juillet : 3.4 à 5.5 T MS/ha. 2 récoltes en moins de 100 jours
Valeurs alimentaires plus que correctes: 1 UFL et + de 20 % MAT
Le RGI et Trèfle Alexandrie supportent moins les fortes températures
Le Teff grass et la Chicorée résistent mieux aux conditions séchantes et présentent une capacité de pousse sur le
2ème cycle
Vigilance sur la souplesse d’exploitation au pâturage et la gestion des épis (Avoine et Teff grass)
Des coûts de production maitrisés : 40 € / T MS / Ha
Contacts
• Vigier Vincent – CA 15 – vincent.vigier@cantal.chambagri.fr
• Boulent Stéphane – CRAB – stephane.boulent@bretagne.chambagri.fr

Contenu connexe

Tendances

CLASSIFICATION DES SOLS classification LCPC Classification GMTR
CLASSIFICATION DES SOLS classification  LCPC Classification GMTRCLASSIFICATION DES SOLS classification  LCPC Classification GMTR
CLASSIFICATION DES SOLS classification LCPC Classification GMTRtaha490556
 
Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...
Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...
Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...Institut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défisGAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défisInstitut de l'Elevage - Idele
 
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...Institut de l'Elevage - Idele
 
SPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminants
SPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminantsSPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminants
SPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminantsInstitut de l'Elevage - Idele
 
France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...
France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...
France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...Institut de l'Elevage - Idele
 

Tendances (6)

CLASSIFICATION DES SOLS classification LCPC Classification GMTR
CLASSIFICATION DES SOLS classification  LCPC Classification GMTRCLASSIFICATION DES SOLS classification  LCPC Classification GMTR
CLASSIFICATION DES SOLS classification LCPC Classification GMTR
 
Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...
Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...
Evolution de la consommation de viande d’agneau en France, Cassandre Matras (...
 
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défisGAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
GAL2022 - Valorisation des veaux laitiers : enjeux et défis
 
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
GAL2022 - Dynamiques territoriales, renouvellement des actifs et attractivité...
 
SPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminants
SPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminantsSPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminants
SPACE 2023 Les chiffres clés de l'Environnement en élevage de ruminants
 
France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...
France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...
France CARBON AGRI Association - second appel à projet - informations aux por...
 

Similaire à [Biennales 23] Mettre des essais en fermes : comment, quelles utilisations, intérêts et limites ?

1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...Institut de l'Elevage - Idele
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!Institut de l'Elevage - Idele
 
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...Institut de l'Elevage - Idele
 
Cap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdf
Cap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdfCap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdf
Cap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
Cap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et Ouest
Cap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et OuestCap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et Ouest
Cap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et OuestInstitut de l'Elevage - Idele
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...Institut de l'Elevage - Idele
 
15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers
15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers
15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragersInstitut de l'Elevage - Idele
 
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...Institut de l'Elevage - Idele
 
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovinTech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovinInstitut de l'Elevage - Idele
 
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...Institut de l'Elevage - Idele
 
Webinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdf
Webinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdfWebinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdf
Webinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 

Similaire à [Biennales 23] Mettre des essais en fermes : comment, quelles utilisations, intérêts et limites ? (20)

Le concept de la Ferme 3.0
Le concept de la Ferme 3.0Le concept de la Ferme 3.0
Le concept de la Ferme 3.0
 
Sommet2018 biothemas reine mathilde
Sommet2018 biothemas reine mathildeSommet2018 biothemas reine mathilde
Sommet2018 biothemas reine mathilde
 
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
1 2019 biennales_ Estimer le rendement en herbe valorisée au pâturage avec HE...
 
23-11-3 webinaire InnOvin_agrivoltaïsme.pdf
23-11-3 webinaire InnOvin_agrivoltaïsme.pdf23-11-3 webinaire InnOvin_agrivoltaïsme.pdf
23-11-3 webinaire InnOvin_agrivoltaïsme.pdf
 
Breizhlégum'eau : un réseau basses fuites d'azote
Breizhlégum'eau : un réseau basses fuites d'azoteBreizhlégum'eau : un réseau basses fuites d'azote
Breizhlégum'eau : un réseau basses fuites d'azote
 
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
10 atelier 4-du nouveau pour accompagger le conseil en pce!
 
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdfwebinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
webinaire UMT SeSAM du 14 décembre 2022.pdf
 
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
Sommet 2019 Un revenu plus stable grâce à l’association pertinente des cultur...
 
Cap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdf
Cap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdfCap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdf
Cap Protéines Space 2022 Autonomie protéique et multiperformance.pdf
 
Cap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et Ouest
Cap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et OuestCap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et Ouest
Cap Protéines Space 2022 Culture du soja dans les régions Centre et Ouest
 
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
[Biennales conseillers fourragers 2017] Atelier 8 fonctionnement et travaux d...
 
15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers
15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers
15 2019 biennales_ Accompagner l'évolution des systèmes fourragers
 
REDCap - présentation des résultats PME3
REDCap - présentation des résultats PME3REDCap - présentation des résultats PME3
REDCap - présentation des résultats PME3
 
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
JTO2018 5 Quel élevage ovin allaitant demain en zone polyculture élevage du G...
 
Space 2022 - Reine Mathilde V2.pdf
Space 2022 - Reine Mathilde V2.pdfSpace 2022 - Reine Mathilde V2.pdf
Space 2022 - Reine Mathilde V2.pdf
 
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovinTech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
Tech-Ovin 2021 : Re va bio perspectives développement tech-ovin
 
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
[#GALait] Des systèmes fourragers équilibrés, durables et résilients: Maïs fo...
 
webinaires InnOvin_Diaporama du 8 juillet 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 8 juillet 2022.pdfwebinaires InnOvin_Diaporama du 8 juillet 2022.pdf
webinaires InnOvin_Diaporama du 8 juillet 2022.pdf
 
Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...
Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...
Atelier 2 - Les technologies au service de la nutrition des plantes : Présent...
 
Webinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdf
Webinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdfWebinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdf
Webinaire RMT AF - 17.10.2023 - focus résultats du projet ApaCHe.pdf
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdfP 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
P 8 RABALLAND Bâtiment porc de demain.pdf
 

[Biennales 23] Mettre des essais en fermes : comment, quelles utilisations, intérêts et limites ?

  • 1. Biennales des conseillers fourragers – octobre 2023 Mettre des essais en fermes : Comment, quelles utilisations, intérêts et limites ? Vincent VIGIER (CA15) et Stéphane BOULENT (CRAB)
  • 2. Mettre des essais en fermes : deux chambres d’agriculture témoignent Objectifs généraux: ▪ Répondre rapidement à des interrogations d’éleveurs ▪ Apporter des repères techniques de pratiques innovantes ▪ Développer des actions/animations spécifiques sur un territoire Les caractéristiques des essais fermes: ▪ Une facilité de mise en œuvre avec un budget limité ▪ S’adapter aux contraintes des exploitants ▪ Des protocoles critiquables scientifiquement Vincent VIGIER Référent technique fourrages bio pour les Chambres d’agriculture d’AURA Stéphane BOULENT Conseiller agriculture biologique & fourrage à la Chambre d’agriculture régionale de Bretagne Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes; Cantal - 2020 à 2022 - Projet PEPIT AURA. Intercultures estivales à pâturer; Bretagne - 2021 à 2023 - Accompagnement Bassins Versants.
  • 3. Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes Le Projet PEPIT Semis direct dans les prairies vivantes a testé, de 2020 à 2022, l’introduction d’une petite proportion de cultures fourragères et d’espèces prairiales dans des prairies dégradées du Cantal. Le défi technique était de réaliser un lit de semences adapté aux grosses graines de méteil fourrager sans détruire la prairie en place. • Pour quel objectif ? Améliorer le rendement de la première coupe et regarnir la prairie. • Maitre d’œuvre : Chambre d’agriculture du Cantal. • Suivi : 12 parcelles d’agriculteurs de 400 à 1100 m d’altitude • Trois semoirs directs utilisés (Simtech, Great Plains et Bednar Omega) • Mélanges céréaliers à base de seigle fourrager, avoine et vesce commune ou velue • Rechargement prairial avec RGH 10 kg + trèfle violet 5 kg/ha • 2 modalités : semis direct et témoin • Mesures effectuées : rendement, pesée séparée des espèces semées et valeur alimentaire.
  • 4. Choix des semoirs capables de créer un lit de semences dans la prairie vivante Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes
  • 5. Semis direct de méteil et d’espèces prairiales dans les prairies vivantes Dispositif PEPIT : financement de programmes de recherche développement par le Conseil régional AURA Durée : 3 ans Main d’œuvre mobilisée : 60 jours de conseiller expérimentateur-coordinateur + 2 stages de fin d’étude (licence pro 4 mois) Partenaires scientifiques : Priscilla NOTE et Juliette BLOOR, station de Laqueuille, Herbipôle de l’INRAE. Cout du projet avec frais d’analyses : 40 000 € Taux de subvention PEPIT : 60 %
  • 6. Tester des intercultures estivales Renforcer l’autonomie alimentaire face au déficit fourrager • Prolonger le pâturage en période estivale Renouveler les prairies sans diminuer l’accessibilité Maintenir une couverture des sols • Etablir un itinéraire vertueux pour une meilleure qualité de l’eau CA BZH De 2021 à 2023 24 plateformes d’observations 5 à 6 ha semés/an 11 Bassins Versants impliqués Objectifs généraux: Tester des intercultures estivales associées à des légumineuses
  • 7. Tester des intercultures estivales Témoin M 1 M 2 M 3 M 4 M 5 RGI RGI Teff grass Chicorée Avoine 2n Chicorée TA Colza TA TA TA Avoine 2n TA Dose (Kg/ha) 25 21 20 13 30 28 Dose (Kg/ha) 15 10 15 6 10 10 3 10 20 10 3 15 10 Coût (€/ha) 85 74 115 82 89 123 Des modalités identiques partout et aux densités de semis équivalentes Une plateforme visible pour les éleveurs en juin/juillet Une coordination régionale (achat de semence, protocole de suivi et de récolte, traitement de données/résultats, communication) Mesures effectuées sur 2 cycles de récolte : Evaluer le potentiel fourrager Analyser les valeurs alimentaires Qualifier la composition des associations
  • 8. Tester des intercultures estivales Dispositif: Financement par les Bassins Versants Durée: 3 ans Main d’œuvre mobilisée: Par plateforme d’observation => 12 jrs de conseillers herbi/agro + 3 jrs de coordination Partenaires: Semencier + Bassins Versants Coût du projet: Par plateforme d’observation => 7 500 € coûts indirects + 1000 à 1500 € coûts directs Taux de subvention: 80 % du temps d’animation; 50 à 70 % des frais directs 05/06 01/07 15/07 15/08 – 01/09 15/05 CA BZH
  • 9. Protocoles CA15 et CRAB des essais en fermes • Petit matériel : Sculpte haie, quadrat, seau et balance romaine électronique. • Répétition de 4-5 quadrats de 0.25 m² par modalité. • Pesée et analyse des valeurs alimentaires des échantillons. • Tri et pesée séparée des espèces semées + diverses. • Evaluation économique de l’itinéraire et des modalités testées Simplicité de mise en œuvre CA 15 CRAB • Minimum 900 m² de plateforme • Semis avant le 15 mai • Condition similaire à un semis de prairie • Pas de fertilisation minérale ni désherbage • Observation à 20 & 40 jrs post semis • Mesure hauteur herbomètre • Notation de la densité initiale du couvert de la prairie de 1 (peu dense) à 5 (très dense) • Test de compaction au pénétromètre (10 tests /modalité; on mesure la profondeur de la sonde lorsqu’elle rencontre une résistance >300 PSI (Pound per Inch) soit 60 kg/cm².
  • 10. • Rapidité et simplicité de mise en œuvre = réactivité pour évaluer l’innovation en ferme. • Réalisable par un stagiaire ou par des collègues conseillers non spécialisés. • Démultipliable sur plusieurs sites et zones pédoclimatiques avec une coordination régionale. • Point d’ancrage local pour des animations bout de champs. • Des indicateurs de conduite et des résultats synthétiques pour les agriculteurs. Mise en place de l’essai au lycée agricole d’Aurillac et à l’INRAE de Marcenat lors des journées Herbe de Nos Montagnes 2018 Répartition des semences - 2023 PO Innovaction - 2022 Protocoles CA15 et CRAB des essais en fermes
  • 11. Les limites de ce protocole d’essais en fermes • Qui dit expérimentation en ferme, dit contraintes d’élevage (passage d’animaux avant récolte, témoin non représentatif en bordure de parcelle, contraintes des exploitants,…). • Certaines récoltes ont lieu trop précocement (1ère coupe 2022) car il faut passer avant les récoltes des agriculteurs, gérer plusieurs sites et obtenir les résultats des analyses de fourrages pour le mémoire de fin d’étude. • Représentativité des 4 quadrats de 0.25 m² ? comment représenter au plus juste l’ensemble d’une parcelle ? • Pas de répétitions, ni de tests statistiques. • Méthode qui surestime le rendement « réel » d’une parcelle agricole - on ne récolte jamais les zones sous peuplées ou de terre nue. • Variabilité du mode opératoire lorsque les récoltes et les observations sont réalisées par différents préleveurs. • Coïncider les périodes de récolte avec les congés estivaux
  • 12. Les résultats du semis direct dans les prairies vivantes Dispositif PEPIT : résultat de 12 parcelles d’agriculteurs de 2020 à 2022 Fauche très précoce en 2022 … mémoire de fin d’étude oblige !
  • 13. Les résultats du semis direct dans les prairies vivantes Bilan technico économique du semis direct dans les prairies vivantes Cout du semis direct (tarifs automne 2022) = 360 €/ha soit l’équivalent de 2 Tonnes de foin livrées. Itinéraire technique exigeant (voir diapo suivante) Gain du semis direct = 3,3 T de MS/ha mesurées sur 2 ans et 3 coupes précoces = 3,8 T de foin brut /ha + pâtures d’automne sur deux ans. Autres effets positifs : • Gain en Matière azotée totale de 0,4 à 0,8 point sur les premières coupes mais cet écart est non significatif. • Perméabilité du sol : une parcelle sur deux améliorée (test au pénétromètre) • Plus de trèfles blancs dans une parcelle sur trois; espèce non semée mais effet scarification, levée de dormance ou multiplication des stolons ?
  • 14. Les résultats du semis direct dans les prairies vivantes Une technique exigeante : 5 règles à respecter • La Prairie de départ doit être dégradée : note de densité de couvert végétal < 3. • Choix de l’outil de semis direct : très agressif selon le couvert en place et l’épaisseur du mat racinaire. • Période du semis = Automne et attendre des conditions de sol réhydraté. Ne pas dépasser la fin septembre en altitude et la mi octobre en zone piémont. • Choix des espèces : agressives à l’installation et précoces à montaison = seigle, avoine, vesce, ray grass et trèfle violet ou blanc géant. • Fertilisation azotée = minimum 60 unités d’azote/ha (25 m3 de lisier/ha) en sortie d’hiver au redémarrage de la végétation.
  • 15. Les résultats des intercultures estivales 3 années fourragères différentes 2 récoltes en 100 jours de pousse. Un fourrage disponible à partir de Juillet En moyenne 4.3 T MS/ha (culture de printemps). 2/3 du rendement au 1er cycle Potentiel fourrager 2.3 2.8 3.0 2.4 2.6 2.6 1.3 1.2 2.1 2.5 1.7 2.3 3.6 3.9 5.1 4.9 4.3 4.8 0.0 1.0 2.0 3.0 4.0 5.0 6.0 RGI/TA RGI/Colza Teff grass/TA Chicorée/TA Avoine 2n/TA Chicorée/Avoine/TA T MS/ha Moyenne de rendement cumulé 1er & 2eme cycle 2021-2023 (t MS/ha) 1er cycle 2ème cycle
  • 16. 217 197 208 224 212 217 227 245 198 212 227 212 RGI/TA RGI/Colza Teff grass/TA Chicorée/TA Avoine 2n/TA Chicorée/Avoine/TA 0 100 200 300 Moyenne MAT (g/kg MS) 1er & 2e cycle 2021-2023 Moyenne MAT 1er cycle (g/kg/kg MS) Moyenne MAT 2e cycle (g/kg/kg MS) Les résultats des intercultures estivales En moyenne sur les 2 cycles 15 à 20 % de légumineuses Ttes les modalités > 0.94 UFL & 197 g de MAT Valeurs alimentaires 0.98 1.02 0.94 1.01 0.98 1.02 0.98 0.99 0.99 0.99 0.94 1.01 RGI/TA RGI/Colza Teff grass/TA Chicorée/TA Avoine 2n/TA Chicorée/Avoine/TA 0.90 0.93 0.96 0.99 1.02 1.05 Moyenne UFL (g/kg MS) 1er & 2e cycle 2021-2023 Moyenne UFL 1er cycle (g/kg/kg MS) Moyenne UFL 2e cycle (g/kg/kg MS)
  • 17. Les résultats des intercultures estivales Conclusion L’avoine et le colza présentent des croissances rapides mais sont peu pérennes. Un fourrage disponible à partir de juillet : 3.4 à 5.5 T MS/ha. 2 récoltes en moins de 100 jours Valeurs alimentaires plus que correctes: 1 UFL et + de 20 % MAT Le RGI et Trèfle Alexandrie supportent moins les fortes températures Le Teff grass et la Chicorée résistent mieux aux conditions séchantes et présentent une capacité de pousse sur le 2ème cycle Vigilance sur la souplesse d’exploitation au pâturage et la gestion des épis (Avoine et Teff grass) Des coûts de production maitrisés : 40 € / T MS / Ha
  • 18. Contacts • Vigier Vincent – CA 15 – vincent.vigier@cantal.chambagri.fr • Boulent Stéphane – CRAB – stephane.boulent@bretagne.chambagri.fr