Nutri

531 vues

Publié le

Publié dans : Santé & Médecine
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Nutri

  1. 1. Evaluation des risques liés aux pratiques alimentaires d’amaigrissement - ANSES 6 décembre 2011
  2. 2. ANSES• Juillet Agence: Nationaleentre l’AFSSA et 2010 Fusion de Sécurité l’AFSSETSanitaire de l’Alimentation, de l’environnement et du travail• Mission de veille, d’expertise, de recherche et de référence• Evaluation des risques
  3. 3. Constat• En France, population de +18 ans – Surpoids: 32% Problème de santé publique majeur – Obésité: 15%• Culte de l’image du corps – 50% des femmes de corpulence normale ont suivi un régime amaigrissant
  4. 4. Objectifs• Identifier les conséquences des régimes• Proposer une politique de prévention• Elaboration PNNS 3• Comparaison de 15 régimes
  5. 5. PNNS• Amélioration de l’état de santé de l’ensemble de la population Plan National Nutrition Santé• Agir sur la nutrition• 3 versions• Lancé en janvier 2001
  6. 6. PNNS• Recommandations fiables• Facteurs de protection• Prévention des maladies• 12 principes généraux• Campagne d’information
  7. 7. L’évaluation• Groupe de travail• Comité « nutrition humaine »• Rapport soumis à des consultations• Une quinzaine de contributions• Publication mai 2011
  8. 8. Les régimes• Régime alimentaire : couvre les besoins qualitatif et quantitatif : équilibre de la balance énergétique  maintien du poids• Régime amaigrissant : établit un déficit énergétique  perte de poids
  9. 9. Extrement nettoie le tube digestif rapide perte de poids trophypocalorique et concluant rapidehyperglucidique : effet yo-yo fonte musculaire etSoupe au chou osseuseTrès hypocalorique et protides, lipides à volonté, glucides concluant maladieshyperlipidique : interdits peu d’effet yo-yo cardiovasculaires,  CsMontignac fonte musculaireHypocalorique et 3 catégories d’aliments : vert, orange, perte de poids lente et pas de risques :hyperglucidique : W.W rouge, groupe de soutien constante, long terme menu équilibréHyperprotéique et interdits : féculent, MG, charcuterie, perte de poids moyenne déséquilibre, carence,extrement laitage, jus de fruits, desserts, chocolat retour alimentation ostéoporose, problèmehypocalorique : et alcool normale : nouvelle prise oculaire, dermatoseScarsdale de poidsHyperprotéique et très aliments riches en protéines et pauvres stabiliser la perte de poids frustration, fatiguehypocalorique : Fricker en calories à long termeHyperprotéique et manger tout en moins grande quantité 600, 900 ou 1400 kcal/j fatiguehypocalorique : Cohen augmenter en énergie, fruits et légumes  poids à long termeHyperlipidique et Bœuf, volaille, fruits de mer, porc, effet yo-yo carence, négligehypocalorique : Miami fromage 0%, œufs, légumes, huile de l’exercice physique, colza et d’olive perte de muscleHyperprotéique et non 100 aliments à volonté riche en perte de poids rapide fatigue, carence, manquehypocalorique : Dukan protéine (viandes maigres, poisson reprise de poids lors d’une de gras, lassitude frais, œufs et laitage) alimentation normaleHyperlipidique et non faible qté de glucide et de calorie  poids déficit calorique, pas dehypocalorique : Zone relation entre les ≠ molécules reprise de poids rééducation alimentaire énergétiques, repas < 500 kcal
  10. 10. Les régimes• Comparaison des différents régimes par rapport à l’INCA2 avec en référence l’ANC et le BNM
  11. 11. ANC• Valeurs nutritionnelles conseillées Apport Nutritionnel Conseillé• Calculés en fonction des besoins et des réserves• Moyenne pour englober une majorité de la population
  12. 12. BNM• Quantité de nutrimentsMinimum pour Besoin Nutritionnel moyens couvrir les besoins nets d’une personne en bonne santé
  13. 13. INCA 2• Base de données des Nationale Etude Individuelle consommations d’une portion Consommations de la des représentative population française 2 Alimentaires• Suivre les évolutions de la consommation• Evaluation des apports nutritifs• Evaluation des risques liés à l’alimentation
  14. 14. ConséquencesPopulation générale:• Reprise de poids• Perte de masse maigre et du capital osseux• Troubles digestifs et constipations• Calcul biliaire• Inflammation hépatique• Insuffisance rénale• Risque cardiovasculaire• Trouble du rythme cardiaque• Mort subite
  15. 15. ConséquencesPopulation spécifique:• Chez la femme enceinte: ralentissement du développement et de la croissance fœtale• Conséquences sur la santé ultérieure de l’enfant• Influence sur la composition nutritionnelle du lait maternelle• Chez l’enfant et l’adolescent, ralentissement de la croissance et du développement pubertaire, tendinite, déminéralisation osseuse, carence• Personnes âgées: perte musculaire et déminéralisation du squelette
  16. 16. ConséquencesPsychologique:• Réduction de la ration alimentaire d’où frustration• Perturbation du comportement alimentaire• Régime à répétition risque de boulimieEn cas d’échec:• Dépression• Perte de l’estime de soi
  17. 17. Recommandations
  18. 18. Recommandations• Prise en charge spécialisée• Cadre interdisciplinaire (médecin)• Evolution des habitudes alimentaires• Activité physique régulière
  19. 19. Conclusion de l’avis• Perte de poids sans avis médical risquée• Habitudes alimentaires combinées avec activités physiques• Prise en charge personnalisée• Mise en avant des risques des régimes amaigrissants• Possibilités d’autres études
  20. 20. Critique• Le rapport critique mais ne propose pas de solution• Mise en avant d’évidence• N’évoque pas des bénéfices des régimes• Abstraction de la dangerosité de l’obésité
  21. 21. Réponse face à la parution de l’avisDes associations:• AFDN d’accord avec l’anses• GROS critique le manque d’analyse et de solution
  22. 22. Réponse face à la parution de l’avisDe la part des médecins:• Révolte de la part du Dr. Dukan, régime le plus touché, met en avant les problèmes de l’obésité si on agit pas dessus, mais également que les chiffres sont erronés• Le Dr. Cohen regrette que le rapport fasse des généralités sur les régimes et que de toute manière les personnes voulant absolument maigrir le feront• Weight watcher se félicite d’être l’un des seuls régimes pas critiqués, du à sa diversité, son équilibre alimentaire et sa longévité
  23. 23. Conclusion• L’abus est en général mauvais pour la santé• L’obésité reste un problème face auquel nous n’avons pas de solution miracle• Les régimes propose des solutions a un problème de santé publique mais engendre d’autres désagréments• L’anses révèle ces problèmes mais ne propose pas de solution
  24. 24. Sources• www.anses.fr• www.mangerbouger.fr• www.bfmtv.com• www.regime.net• www.alimentation.gouv.fr• www.aujourdhui.com• Le Monde, 14 janvier 2011

×