SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  72
Télécharger pour lire hors ligne
Analyse d’une 
structure en treillis 
Utilisation d’une 
méthode graphique 
Conception de structures 
Automne 2012 
R. Pleau 
École d’architecture, Université Laval
Analyse d’un treillis 2 
Dans cette présentation, nous 20 kN 30 kN 10 kN 
allons voir comment utiliser 
une méthode graphique pour 
calculer les efforts internes 
dans les membrures d’un 
treillis. 
Pour les fins de la 
démonstration, nous 
analyserons la structure 
suivante: 
2 2 2 
2 
2 2 
2 
2 
10 kN 
40 kN
1ère étape 
Calcul des 
réactions d’appui 
3
Calcul des réactions d’appui 4 
Faisons l’équilibre des forces sur 
la structure entière. 
ΣMa = 0 d’où: 
- (20 kN x 2 m) - (30 kN x 6 m) 
- (10 kN x 8 m) + (40 kN x 2 m) 
+ (V2 x 8 m) + (H2 x 4 m) = 0 
On trouve donc: 
8 V2 + 4 H2 = 220 
En simplifiant on obtient: 
2 V2 + H2 = 55 
20 kN 30 kN 10 kN 
a 
2 2 2 
2 
2 2 
2 
2 
10 kN 
40 kN 
V1 
H1 
V2 
H2 
Diagramme de corps libre 
Equation [1]
Considérons maintenant uniquement la portion de la structure 
située à droite de la rotule et traçons son diagramme de corps 
libre. Sur ce diagramme, les forces H et V représentent les 
efforts internes qui sont générés dans la portion manquante 
de la structure. 
2 
30 kN 10 kN 
V2 
H2 
2 2 
a 
Diagramme de corps libre 
H 
V 
5 
Calcul des réactions d’appui
Calcul des réactions d’appui 
La présence d’une rotule au point a 
impose que la somme des moments p/ 
r à ce point doit être nulle. On trouve 
donc que: 
ΣMa = 0 d’où: 
- (30 kN x 2 m) - (10 kN x 4 m) 
+ (V2 x 4 m) - (H2 x 2 m) = 0 
On trouve donc: 
4 V2 - 2 H2 = 100 
En simplifiant on obtient: 
2 V2 - H2 = 50 
Equation [2] 
a 6 
2 
30 kN 10 kN 
V2 
H2 
2 2 
Diagramme de corps libre 
H 
V
Calcul des réactions d’appui 7 
Nous avons maintenant un système de 2 équations avec 2 inconnues: 
2 V2 + H2 = 55 Equation [1] 
2 V2 - H2 = 50 Equation [2] 
En isolant H2 dans l’équation [1] on trouve que: 
H2 = 55 - 2 V2 Equation [3] 
Et en insérant l’équation [3] dans l’équation [2] on obtient: 
2V2 - 55 + 2V2 = 50 
D’où: 
V2 = (50 + 55) ÷ 4 = 26,25 kN 
En reportant cette valeur dans l’équation [1] on trouve enfin que: 
(2 x 26,25) + H2 = 55 
Donc: H2 = 55 - 52,5 = 2,5 kN
Calcul des réactions d’appui 8 
L’équilibre des forces horizontales 
nous donne que: 
ΣFh = 0 d’où: 
H1 = 2,5 + 40 = 42,5 kN 
Et l’équilibre des forces verticales 
nous donne que: 
ΣFv = 0 d’où: 
V1 = 10 + 20 + 30 + 10 - 26,25 
= 43,75 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
a 
2 2 2 
2 
2 2 
2 
2 
10 kN 
40 kN 
V1 
H1 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de corps libre
2eme étape 
Diagramme 
de forme 
et notation 
par intervalles 
9
10 Diagramme de forme 
et notation par intervalles 
20 kN 30 kN 10 kN 
42,5 kN 
2 2 2 
2 
2 2 
2 
2 
10 kN 
40 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
Maintenant que nous avons 
tracé le diagramme de corps 
libre et calculer les réactions 
d’appui de notre structure, on 
peut tracer le diagramme de 
forme. 
Le diagramme de forme est 
une représentation graphique, 
tracée à l’échelle, du 
diagramme de corps libre sur 
laquelle on ajoute une 
notation par intervalles formée 
de chiffres et de lettres.
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
Sur le diagramme de forme, on 
subdivise le pourtour de la structure 
en intervalles que nous désignons 
par des lettres majuscules. 
L’ordre de numérotation n’a pas 
d’importante mais, habituellement, 
on commence par l’extrémité 
gauche et on tourne dans le sens 
horaire. 
A 
11 
L’intervalle A désigne tout le périmètre qui sépare la réaction d’appui 
horizontale de 42,5 kN de la charge verticale de 10 kN. 
On constate que la structure comprend trois membrures qui sont 
adjacentes à l’intervalle A.
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle B désigne tout le 
périmètre qui sépare la charge 
verticale de 10 kN de celle de 
20 kN. 
On constate que la structure 
comprend une seule membrure 
qui est adjacente à l’intervalle B. 
A 
B 12
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle C désigne tout le 
périmètre qui sépare la charge 
verticale de 20 kN de celle de 
30 kN. 
Deux membrures sont 
adjacentes à l’intervalle C. 
A 
B C 13
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle D désigne le 
périmètre qui sépare la charge 
verticale de 30 kN de celle de 
10 kN. 
Une seule membrure est 
adjacente à l’intervalle D. 
A 
B C D 14
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle E désigne le 
périmètre qui sépare la charge 
verticale de 10 kN et la charge 
horizontale de 2,5 kN. 
Une seule membrure est 
adjacente à l’intervalle E. 
A 
B C D 
E 
15
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle F désigne le périmètre 
qui sépare la charge horizontale 
de 2,5 kN et la charge verticale 
de 26,25 kN. 
Aucune membrure n’est 
adjacente à l’intervalle F. 
A 
B C D 
E 
F 
16
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle G désigne le 
périmètre qui sépare la charge 
verticale de 26,25 kN et la 
charge horizontale de 40 kN. 
Cinq membrures sont 
adjacentes à l’intervalle G. 
A 
B C D 
E 
G F 
17
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle H désigne le 
périmètre qui sépare la charge 
horizontale de 40 kN et la 
charge verticale de 43,75 kN. 
Une seule membrure est 
adjacente à l’intervalle H. 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
18
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
L’intervalle I désigne le périmètre 
qui sépare la charge verticale de 
43,75 kN et la charge 
horizontale de 42,5 kN. 
Aucune membrure n’est 
adjacente à l’intervalle I. 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
19
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
Nous avons maintenant identifié 
tout le périmètre extérieur de la 
structure à l’aide de lettres. 
Pour compléter notre système 
de désignation, nous allons 
assigner à chacun des espaces 
triangulaires qui sont formés à 
l’intérieur de la structure un 
chiffre. 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
20 
L’ordre de numérotation n’a pas d’importance mais, généralement, on 
numérotera ces espaces à partir de la gauche et en tournant dans le 
sens horaire. Pour le cas de notre structure, les espaces triangulaires 
intérieurs sont numérotés de 1 à 10.
Identification 
des membrures 
21
Identification des membrures 22 
Chacune des membrures de la 
structure sera identifiée par le 
couple de lettres et/ou de 
chiffres qui désigne les deux 
espaces qui sont adjacents à la 
membrure. 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10
Par exemple, la membrure 
identifiée en vert sur la figure ci-contre 
sera appelée la 
membrure G-6 ou la membrure 
6-G. 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
23
La membrure identifiée en vert 
sur la figure ci-contre deviendra 
la membrure 9-10 ou la 
membrure 10-9. 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
24
La membrure identifiée en vert 
sur la figure ci-contre est 
appelée la membrure A-4 ou la 
membrure 4-A. 
… et ainsi de suite ! 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
25
3eme étape 
Construction 
du polygone 
de forces 
26
Construction du polygone de forces 27 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
Nous sommes maintenant prêts à 
tracer le polygone de forces en 
utilisant une échelle prédéfinie (par 
exemple 1 cm = 10 kN). 
On placera sur le polygone de forces 
des points correspondant aux 
intervalles définis précédemment et 
qui sont désignés par des lettres ou 
des chiffres. Les lignes qui relieront 
ces points représenteront les forces 
externes qui sollicitent la structure 
ainsi que les efforts internes dans les 
membrures.
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
28 
On commence par tracer le 
polygone des forces externes 
qui sollicitent notre structure. 
Pour y parvenir, on parcourt le 
périmètre extérieur de la 
structure dans le sens horaire.
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
1 cm 
On place tout d’abord le point a sur notre Polygone de forces 
polygone de forces. La force A-B est égale à 10 
kN et elle est dirigée vers le bas. Le point b est 
donc située à une distance de 1 cm (puisque 1 
cm = 10 kN) sur une ligne verticale passant par le 
point a. Le point b est situé en-dessous du 
point a car lorsque l’on passe de l’intervalle 
A à l’intervalle B sur le diagramme de forme, 
la force A-B est dirigée vers le bas. 
29 
Pour éviter d’alourdir et de nuire à la 
lisibilité du polygone de forces, on ne 
trace pas les pointes de flèches qui 
indiquent l’orientation des forces
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
Polygone de forces 
En poursuivant notre parcours sur le 
périmètre extérieur de la structure on 
rencontre la charge B-C. Comme 
cette charge est égale à 20 kN et est 
dirigée vers le bas, le point c sera 
situé à 2 cm sous le point b. 
30 
2 cm
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
d 
Polygone de forces 
On rencontre ensuite la charge C-D 
de 30 kN dirigée vers le bas. Le point 
d sera donc situé à 3 cm sous le 
point c. 
31
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
d 
e 
Polygone de forces 
La charge D-E est égale à 10 kN et 
elle est dirigée vers le bas ce qui nous 
permet de placer le point e à 1 cm 
sous le point d. 
32
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
La charge E-F est égale à 2,5 kN et 
dirigée vers la gauche. Cela signifie 
que le point f sera situé à 0,25 cm à 
gauche du point e. 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
d 
f e 
Polygone de forces 
33
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
Polygone de forces 
La force F-G de 26,25 kN est 
dirigée vers le haut. Le point g est 
donc situé à 2,625 cm au-dessus 
du point f. 
34
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
h 
Polygone de forces 
La force G-H de 40 kN est orientée 
vers la gauche ce qui nous permet 
de placer le point h à 4 cm à la 
gauche du point g. 
35
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
Polygone de forces 
La force H-I est égale à 43,75 kN 
et dirigée vers le haut. Le point i 
est donc située à 4,375 cm au-dessus 
du point h. 
36
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
Polygone de forces 
On ferme le périmètre de la 
structure avec la force I-A de 42,5 
kN dirigée vers la droite. Sur le 
polygone de forces, on confirme 
que le point a bien situé à 4,25 cm 
à la droite du point i. 
37
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
Polygone de forces 
Sur la figure ci-contre, nous avons indiqué 
la direction des forces pour bien montrer 
que ce que nous venons de tracer corres-pond 
au polygone des forces externes qui 
sollicitent la structure et que la somme de 
toutes ces forces est bien nulle puisque le 
polygone est fermé. Cet ensemble de 
forces respecte donc les conditions 
d’équilibre statique en translation. 
38
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
Polygone de forces 
On peut maintenant placer les 
chiffres sur le polygone de forces. 
La force A-1 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure A-1 et 
passant par le point a. 
39
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 
Polygone de forces 
La force A-1 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure A-1 et passant 
par le point a. 
De la même façon, la force H-1 est 
placée sur un axe parallèle à la membrure 
H-1 et passant par le point h. 
Le point 1 se trouve donc à 
l’intersection entre ces deux droites. 
40
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
Polygone de forces 
La force 1-2 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure 1-2 et passant 
par le point 1. 
De la même façon, la force G-2 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure G-2 et passant par le point g. 
Le point 2 se trouve donc à l’inter-section 
entre ces deux droites. 
41
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
Polygone de forces 
La force 2-3 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure 2-3 et passant 
par le point 2. 
De la même façon, la force A-3 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure A-3 et passant par le point 
a. 
Le point 3 se trouve donc à l’inter-section 
entre ces deux droites. 
3 
42
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
Polygone de forces 
La force A-4 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure A-4 et passant 
par le point a. 
De la même façon, la force 3-4 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure 3-4 et passant par le point 3. 
Le point 4 se trouve donc à l’inter-section 
entre ces deux droites. 
43 
3 4
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
Polygone de forces 
La force 4-5 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure 4-5 et passant 
par le point 4. 
De la même façon, la force B-5 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure B-5 et passant par le point b. 
Le point 5 se trouve donc à l’inter-section 
entre ces deux droites. 
44 
3 4 
5
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
Polygone de forces 
La force 5-6 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure 5-6 et passant 
par le point 5. 
De la même façon, la force G-6 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure G-6 et passant par le point g. 
Le point 6 se trouve donc à l’inter-section 
entre ces deux droites. 
3 4 
5 
6 
45
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
La force C-7 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure C-7 et passant 
par le point c. 
De la même façon, la force 6-7 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure 6-7 et passant par le point 6. 
Le point 7 se trouve donc à 
l’intersection entre ces deux droites. 
3 4 
5 
6 
46
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
La force C-8 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure C-8 et passant 
par le point c. 
De la même façon, la force G-8 est 
placée sur un axe parallèle à la 
membrure G-8 et passant par le point g. 
Le point 8 se trouve donc à 
l’intersection entre ces deux droites. 
3 4 
5 
6 
47
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
La force D-9 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure D-9 et passant 
par le point d. 
De la même façon, la force 8-9 est placée 
sur un axe parallèle à la membrure 8-9 et 
passant par le point 8. 
Le point 9 se trouve donc à 
l’intersection entre ces deux droites. 
3 4 
5 
6 
9 
48
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
La force 9-10 est placée sur un axe 
parallèle à la membrure 9-10 et passant 
par le point 9. 
De la même façon, la force E-10 est 
placée sur un axe parallèle à la membrure 
E-10 et passant par le point E. 
Le point 10 se trouve donc à 
l’intersection entre ces deux droites. 
3 4 
5 
6 
9 
10 
49
CCoonnssttrruuccttioionn dduu ppoolylyggoonnee ddee foforrcceess 50 
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
Finalement on constate que la dernière 
force inconnue, G-10 ferme bien le 
polygone de force ce qui confirme que 
notre analyse est correcte. 
3 4 
5 
6 
9 
10
4eme étape 
Evaluation des 
efforts internes 
51
Évaluation des efforts internes 52 
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
On peut maintenant déterminer l’intensité des 
efforts internes en mesurant la longueur des 
lignes correspondantes sur le polygone de 
forces.
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
53
Par exemple, on trouve la 
force dans la membrure 5-6 
en mesurant la ligne corres-pondante 
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
sur le polygone 
de forces. 
4,8 cm = 48 kN 
48 
54
Après avoir mesurer tous les 
efforts internes, on les indique 
sur le diagramme d’efforts 
internes. 
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
45 
14 14 
48 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
6445 
55 
60 
86 
45 
40 40 4 
1119 
16 
1930 
1623 
3 
26 
55
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
o 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 7 8 9 
10 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
Pour déterminer la nature des efforts 
internes (tension ou compression), on 
choisit un noeud et on classe les 
intervalles dans l’ordre horaire. 
60 
86 
45 
40 
40 4 
45 
14 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
4 6 
56 
Considérons, par exemple, le noeud o. 
Lorsque l’on tourne autour de ce noeud 
dans le sens horaire, on trouve la 
séquence suivante: 
6-7-G ou G-6-7 ou 7-G-6. 
Pour chacune des membrures adjacentes 
au noeud o, on utilise la séquence horaire 
pour déterminer l’orientation de la force 
interne correspondante sur le polygone 
de force (le point d’origine et le point 
d’arrivée de la force correspond à la 
séquence horaire). Si cette force pointe 
vers le noeud, la membrure est 
comprimée. Si au contraire la force 
est dirigée dans la direction opposée 
au noeud, la membrure est tendue.
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
Dans la membrure 6-7, la force est donc 
orientée du point 6 vers le point 7 sur le 
polygone de forces. Lorsque l’on ramène 
cette force sur le diagramme de forme, 
4 on constate que la membrure est tendue. 
8 
a 
b 
c 
d 
f e 
7 
Polygone de forces 
i 
h 
1 2 
g 
3 4 
5 
6 
9 
10 
o 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
57
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
Dans la membrure 7-G, la force est 
orientée du point 7 vers le point G sur le 
polygone de forces. Lorsque l’on ramène 
cette force sur le diagramme de forme, on 
4 constate que la membrure est comprimée. 
7 
3 Polygone de forces 
o 
8 
a 
b 
c 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
g 
4 
5 
6 
9 
10 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
58
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
Dans la membrure G-6, la force est orientée 
du point G vers le point 6 sur le polygone de 
forces. Lorsque l’on ramène cette force sur le 
diagramme de forme, on constate que la 
4 membrure est comprimée. 
7 
Polygone de forces 
o 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
8 
a 
b 
c 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
g 
3 4 
5 
6 
9 
10 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
Si on examine attentivement le polygone 
de forces, on constate que, en fait, la 
méthode graphique nous a permis de 
faire l’équilibre vectoriel des forces au 
4 point o. 
7 
Polygone de forces 
o 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
8 
a 
b 
c 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
g 
3 4 
5 
6 
9 
10
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
À titre d’exemple additionnel, voyons 
maintenant comment la méthode 
graphique nous permet, en fait, de tracer 
le polygone de forces au pont z. 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
4 
7 
Polygone de forces 
z 
8 
a 
b 
c 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
g 
3 4 
5 
6 
9 
10
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
Plaçons tout d’abord la force 4-5. 
4 
7 
Polygone de forces 
z 
8 
a 
b 
c 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
g 
3 4 
5 
6 
9 
10 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
62
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
Ajoutons-lui la force 5-6. 
4 
8 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
z 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
... puis la force 6-G ... 
4 
8 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
z 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
64
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
... et la force G-2 ... 
4 
8 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
z 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
65
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
... la force 2-3 ... 
4 
8 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
z 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
66
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
5 
6 
7 8 9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
... et finalement la force 3-4. 
On constate que le polygone de 
forces est fermé ce qui signifie que le 
point z est bien en équilibre statique ! 
4 
8 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
z 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
1623 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression 
67
8 
10 kN 
20 kN 30 kN 10 kN 
40 kN 
2 
1 
42,5 kN 
43,75 kN 
26,25 kN 
2,5 kN 
Diagramme de forme 
A 
B C D 
E 
H 
G F 
I 
3 
4 
5 
6 
7 8 9 
10 
3 4 
a 
b 
c 
g 
d 
f e 
i 
h 
1 2 
7 
Polygone de forces 
5 
6 
9 
10 
45 
14 
48 
6445 
55 
1119 
Diagramme d’efforts internes (kN) 
En répétant cette procédure à différents 
noeuds, on détermine la nature des forces 
internes pour chacune des membrures. La 
figure ci-dessous montre le diagramme 
d’efforts internes une fois complété. 
60 
86 
45 
40 40 4 
14 
16 
1930 
16 23 
3 
26 
Efforts de tension 
Efforts de compression
5eme étape 
Choix des 
profilés 
69
Membrure la plus sollicitée et 
ses conditions de retenue 70 
La membrure H-1 est la 
plus sollicitée; elle est 
soumise à un effort de 
compression Pf = 86 kN. 
Ly = 2 m 
Selon l’axe faible 
ky = 1 
Ly = 2 m 
Si on considère que les 
joints sont rotulés et que 
la membrure supérieure 
du treillis ne peut pas se 
déplacer latéralement 
(i.e. le bâtiment est 
contreventé), on trouve 
les conditions de retenue 
du poteau. 
déplacement latéral 
empêché par le revêtement 
de toiture qui agit comme 
Lx = 6 m 
Selon l’axe fort 
kx = 1 
Lx = 6 m 
un diaphragme 
Pf = 86 kN Pf = 86 kN
Choix d’un profilé en bois 
lamellé-collé 71 
Choix: 80 x 190 mm 
Selon l’axe faible 
k = 1 
Ly = 2 m 
Pr = 132 kN > Pf 
Selon l’axe fort 
k = 1 
Lx = 6 m 
Lequ = Lx/(rx/ry) 
= 6000 / 2,38 
≈ 2 500 mm 
Pr = 85 kN ≈ Pf
72 
80 mm 
190 mm 
Les membrures seront orientées de 
façon à ce que le côté le plus long 
soit perpendiculaire au plan du treillis

Contenu connexe

Tendances

17 caténaires tendues
17 caténaires tendues17 caténaires tendues
17 caténaires tenduesrichardpleau
 
Calcul Des Structures Portiques Methode Des Deplacements Jexpoz
Calcul Des Structures Portiques   Methode Des Deplacements JexpozCalcul Des Structures Portiques   Methode Des Deplacements Jexpoz
Calcul Des Structures Portiques Methode Des Deplacements Jexpozjexpoz
 
6 centre de gravité
6 centre de gravité6 centre de gravité
6 centre de gravitérichardpleau
 
charpante metalique 3 4-potelets
charpante metalique 3 4-poteletscharpante metalique 3 4-potelets
charpante metalique 3 4-poteletsmassinissachilla
 
Calcules des portiques. méthodes des déplacements
Calcules des portiques. méthodes des déplacementsCalcules des portiques. méthodes des déplacements
Calcules des portiques. méthodes des déplacementsSami Sahli
 
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenementriad taftaf
 
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresseFessal Kpeky
 
Rapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BARapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BAClément Lay
 
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2Quang Huy Nguyen
 
Résistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalité
Résistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalitéRésistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalité
Résistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalitéAbdelkader SAFA
 
Cours 1 RDM.pptx
Cours 1 RDM.pptxCours 1 RDM.pptx
Cours 1 RDM.pptxRamyBechker
 
Chapitre 04.flexion simple.
Chapitre 04.flexion simple.Chapitre 04.flexion simple.
Chapitre 04.flexion simple.MIMI GC
 
charpante metalique 3 3-lisses de bardages
charpante metalique 3 3-lisses de bardagescharpante metalique 3 3-lisses de bardages
charpante metalique 3 3-lisses de bardagesmassinissachilla
 
9 poutres continues
9 poutres continues9 poutres continues
9 poutres continuesritragc
 

Tendances (20)

14 treillis
14 treillis14 treillis
14 treillis
 
17 caténaires tendues
17 caténaires tendues17 caténaires tendues
17 caténaires tendues
 
15 poteau-2
15 poteau-215 poteau-2
15 poteau-2
 
Calcul Des Structures Portiques Methode Des Deplacements Jexpoz
Calcul Des Structures Portiques   Methode Des Deplacements JexpozCalcul Des Structures Portiques   Methode Des Deplacements Jexpoz
Calcul Des Structures Portiques Methode Des Deplacements Jexpoz
 
6 centre de gravité
6 centre de gravité6 centre de gravité
6 centre de gravité
 
charpante metalique 3 4-potelets
charpante metalique 3 4-poteletscharpante metalique 3 4-potelets
charpante metalique 3 4-potelets
 
Calcules des portiques. méthodes des déplacements
Calcules des portiques. méthodes des déplacementsCalcules des portiques. méthodes des déplacements
Calcules des portiques. méthodes des déplacements
 
1 introduction
1 introduction1 introduction
1 introduction
 
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
137021322 ch-4-les-ouvrages-de-soutenement
 
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
3 descente de_charge_2d_ensam_2007_compresse
 
7 charges
7 charges7 charges
7 charges
 
Rapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BARapport Dimensionnement BA
Rapport Dimensionnement BA
 
12 plancher-Eurocode 2
12 plancher-Eurocode 212 plancher-Eurocode 2
12 plancher-Eurocode 2
 
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
Analyse élastique linéaire avec redistribution selon eurocode 2
 
Résistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalité
Résistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalitéRésistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalité
Résistance d’un poteau en béton présentant un défaut de verticalité
 
Cours 1 RDM.pptx
Cours 1 RDM.pptxCours 1 RDM.pptx
Cours 1 RDM.pptx
 
Chapitre 04.flexion simple.
Chapitre 04.flexion simple.Chapitre 04.flexion simple.
Chapitre 04.flexion simple.
 
charpante metalique 3 3-lisses de bardages
charpante metalique 3 3-lisses de bardagescharpante metalique 3 3-lisses de bardages
charpante metalique 3 3-lisses de bardages
 
9 poutres continues
9 poutres continues9 poutres continues
9 poutres continues
 
7.charges:2015
7.charges:20157.charges:2015
7.charges:2015
 

Similaire à 13 méthode graphique

14- passerelle haubannée
14- passerelle haubannée14- passerelle haubannée
14- passerelle haubannéerichardpleau
 
15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structure15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structurerichardpleau
 
5 efforts internes ds treillis
5 efforts internes ds treillis5 efforts internes ds treillis
5 efforts internes ds treillisrichardpleau
 
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdfTreillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdfGeorgesEponon
 
Mef barre
Mef barreMef barre
Mef barreMED MED
 
Rattrapage 2000 2001
Rattrapage 2000 2001Rattrapage 2000 2001
Rattrapage 2000 2001m.a bensaaoud
 
SBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELU
SBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELUSBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELU
SBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELUMarwan Sadek
 
Ex determ
Ex determEx determ
Ex determbades12
 
18 caténaires comprimées
18  caténaires comprimées18  caténaires comprimées
18 caténaires compriméesrichardpleau
 
Matlab Travaux Pratique
Matlab Travaux Pratique Matlab Travaux Pratique
Matlab Travaux Pratique Smee Kaem Chann
 

Similaire à 13 méthode graphique (20)

14- passerelle haubannée
14- passerelle haubannée14- passerelle haubannée
14- passerelle haubannée
 
16- caténaires
16- caténaires16- caténaires
16- caténaires
 
15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structure15 optimisation d'une structure
15 optimisation d'une structure
 
5 efforts internes ds treillis
5 efforts internes ds treillis5 efforts internes ds treillis
5 efforts internes ds treillis
 
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdfTreillis isostatiques cour et TD.pdf
Treillis isostatiques cour et TD.pdf
 
Mef barre
Mef barreMef barre
Mef barre
 
Rattrapage 2000 2001
Rattrapage 2000 2001Rattrapage 2000 2001
Rattrapage 2000 2001
 
TD 1.pdf
TD 1.pdfTD 1.pdf
TD 1.pdf
 
14 poteau-1
14 poteau-114 poteau-1
14 poteau-1
 
Statistiques
StatistiquesStatistiques
Statistiques
 
SBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELU
SBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELUSBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELU
SBA1 - EC2 - Chap 5 - Flexion simple - ELU
 
Tp 2 vecteur et matrice
Tp 2 vecteur et matriceTp 2 vecteur et matrice
Tp 2 vecteur et matrice
 
Cours-treillis.pdf
Cours-treillis.pdfCours-treillis.pdf
Cours-treillis.pdf
 
DDS Serie 1 exercices
DDS Serie 1 exercicesDDS Serie 1 exercices
DDS Serie 1 exercices
 
Suites numériques
Suites numériquesSuites numériques
Suites numériques
 
Ds 2006 2011
Ds 2006 2011Ds 2006 2011
Ds 2006 2011
 
Ex determ
Ex determEx determ
Ex determ
 
Mécanique des-sols4
Mécanique des-sols4Mécanique des-sols4
Mécanique des-sols4
 
18 caténaires comprimées
18  caténaires comprimées18  caténaires comprimées
18 caténaires comprimées
 
Matlab Travaux Pratique
Matlab Travaux Pratique Matlab Travaux Pratique
Matlab Travaux Pratique
 

Dernier

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.pptessiben
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Majida Antonios, M.Ed.
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Formation
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24BenotGeorges3
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilfrizzole
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...Unidad de Espiritualidad Eudista
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAmar LAKEL, PhD
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfAtelier Canopé 37 - Tours
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 

Dernier (12)

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt0234567778999876554345678898765566.15.ppt
0234567778999876554345678898765566.15.ppt
 
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
Copilot your everyday AI companion- OFFICE 365-
 
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdfBibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
Bibdoc 2024 - Les intelligences artificielles en bibliotheque.pdf
 
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RHM2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
M2i Webinar - CPF 2024 : une stratégie pour booster les performances RH
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 10-04-24
 
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avrilCalendrier de la semaine du 8 au 12 avril
Calendrier de la semaine du 8 au 12 avril
 
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
L'Unité de Spiritualité Eudiste se joint à toute l'Église Universelle et en p...
 
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècleAux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
Aux origines de la sociologie : du XIXème au début XX ème siècle
 
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdfBibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
Bibdoc 2024 - Sobriete numerique en bibliotheque et centre de documentation.pdf
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 

13 méthode graphique

  • 1. Analyse d’une structure en treillis Utilisation d’une méthode graphique Conception de structures Automne 2012 R. Pleau École d’architecture, Université Laval
  • 2. Analyse d’un treillis 2 Dans cette présentation, nous 20 kN 30 kN 10 kN allons voir comment utiliser une méthode graphique pour calculer les efforts internes dans les membrures d’un treillis. Pour les fins de la démonstration, nous analyserons la structure suivante: 2 2 2 2 2 2 2 2 10 kN 40 kN
  • 3. 1ère étape Calcul des réactions d’appui 3
  • 4. Calcul des réactions d’appui 4 Faisons l’équilibre des forces sur la structure entière. ΣMa = 0 d’où: - (20 kN x 2 m) - (30 kN x 6 m) - (10 kN x 8 m) + (40 kN x 2 m) + (V2 x 8 m) + (H2 x 4 m) = 0 On trouve donc: 8 V2 + 4 H2 = 220 En simplifiant on obtient: 2 V2 + H2 = 55 20 kN 30 kN 10 kN a 2 2 2 2 2 2 2 2 10 kN 40 kN V1 H1 V2 H2 Diagramme de corps libre Equation [1]
  • 5. Considérons maintenant uniquement la portion de la structure située à droite de la rotule et traçons son diagramme de corps libre. Sur ce diagramme, les forces H et V représentent les efforts internes qui sont générés dans la portion manquante de la structure. 2 30 kN 10 kN V2 H2 2 2 a Diagramme de corps libre H V 5 Calcul des réactions d’appui
  • 6. Calcul des réactions d’appui La présence d’une rotule au point a impose que la somme des moments p/ r à ce point doit être nulle. On trouve donc que: ΣMa = 0 d’où: - (30 kN x 2 m) - (10 kN x 4 m) + (V2 x 4 m) - (H2 x 2 m) = 0 On trouve donc: 4 V2 - 2 H2 = 100 En simplifiant on obtient: 2 V2 - H2 = 50 Equation [2] a 6 2 30 kN 10 kN V2 H2 2 2 Diagramme de corps libre H V
  • 7. Calcul des réactions d’appui 7 Nous avons maintenant un système de 2 équations avec 2 inconnues: 2 V2 + H2 = 55 Equation [1] 2 V2 - H2 = 50 Equation [2] En isolant H2 dans l’équation [1] on trouve que: H2 = 55 - 2 V2 Equation [3] Et en insérant l’équation [3] dans l’équation [2] on obtient: 2V2 - 55 + 2V2 = 50 D’où: V2 = (50 + 55) ÷ 4 = 26,25 kN En reportant cette valeur dans l’équation [1] on trouve enfin que: (2 x 26,25) + H2 = 55 Donc: H2 = 55 - 52,5 = 2,5 kN
  • 8. Calcul des réactions d’appui 8 L’équilibre des forces horizontales nous donne que: ΣFh = 0 d’où: H1 = 2,5 + 40 = 42,5 kN Et l’équilibre des forces verticales nous donne que: ΣFv = 0 d’où: V1 = 10 + 20 + 30 + 10 - 26,25 = 43,75 kN 20 kN 30 kN 10 kN a 2 2 2 2 2 2 2 2 10 kN 40 kN V1 H1 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de corps libre
  • 9. 2eme étape Diagramme de forme et notation par intervalles 9
  • 10. 10 Diagramme de forme et notation par intervalles 20 kN 30 kN 10 kN 42,5 kN 2 2 2 2 2 2 2 2 10 kN 40 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme Maintenant que nous avons tracé le diagramme de corps libre et calculer les réactions d’appui de notre structure, on peut tracer le diagramme de forme. Le diagramme de forme est une représentation graphique, tracée à l’échelle, du diagramme de corps libre sur laquelle on ajoute une notation par intervalles formée de chiffres et de lettres.
  • 11. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme Sur le diagramme de forme, on subdivise le pourtour de la structure en intervalles que nous désignons par des lettres majuscules. L’ordre de numérotation n’a pas d’importante mais, habituellement, on commence par l’extrémité gauche et on tourne dans le sens horaire. A 11 L’intervalle A désigne tout le périmètre qui sépare la réaction d’appui horizontale de 42,5 kN de la charge verticale de 10 kN. On constate que la structure comprend trois membrures qui sont adjacentes à l’intervalle A.
  • 12. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle B désigne tout le périmètre qui sépare la charge verticale de 10 kN de celle de 20 kN. On constate que la structure comprend une seule membrure qui est adjacente à l’intervalle B. A B 12
  • 13. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle C désigne tout le périmètre qui sépare la charge verticale de 20 kN de celle de 30 kN. Deux membrures sont adjacentes à l’intervalle C. A B C 13
  • 14. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle D désigne le périmètre qui sépare la charge verticale de 30 kN de celle de 10 kN. Une seule membrure est adjacente à l’intervalle D. A B C D 14
  • 15. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle E désigne le périmètre qui sépare la charge verticale de 10 kN et la charge horizontale de 2,5 kN. Une seule membrure est adjacente à l’intervalle E. A B C D E 15
  • 16. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle F désigne le périmètre qui sépare la charge horizontale de 2,5 kN et la charge verticale de 26,25 kN. Aucune membrure n’est adjacente à l’intervalle F. A B C D E F 16
  • 17. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle G désigne le périmètre qui sépare la charge verticale de 26,25 kN et la charge horizontale de 40 kN. Cinq membrures sont adjacentes à l’intervalle G. A B C D E G F 17
  • 18. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle H désigne le périmètre qui sépare la charge horizontale de 40 kN et la charge verticale de 43,75 kN. Une seule membrure est adjacente à l’intervalle H. A B C D E H G F 18
  • 19. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme L’intervalle I désigne le périmètre qui sépare la charge verticale de 43,75 kN et la charge horizontale de 42,5 kN. Aucune membrure n’est adjacente à l’intervalle I. A B C D E H G F I 19
  • 20. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme Nous avons maintenant identifié tout le périmètre extérieur de la structure à l’aide de lettres. Pour compléter notre système de désignation, nous allons assigner à chacun des espaces triangulaires qui sont formés à l’intérieur de la structure un chiffre. A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 20 L’ordre de numérotation n’a pas d’importance mais, généralement, on numérotera ces espaces à partir de la gauche et en tournant dans le sens horaire. Pour le cas de notre structure, les espaces triangulaires intérieurs sont numérotés de 1 à 10.
  • 22. Identification des membrures 22 Chacune des membrures de la structure sera identifiée par le couple de lettres et/ou de chiffres qui désigne les deux espaces qui sont adjacents à la membrure. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10
  • 23. Par exemple, la membrure identifiée en vert sur la figure ci-contre sera appelée la membrure G-6 ou la membrure 6-G. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 23
  • 24. La membrure identifiée en vert sur la figure ci-contre deviendra la membrure 9-10 ou la membrure 10-9. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 24
  • 25. La membrure identifiée en vert sur la figure ci-contre est appelée la membrure A-4 ou la membrure 4-A. … et ainsi de suite ! 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 25
  • 26. 3eme étape Construction du polygone de forces 26
  • 27. Construction du polygone de forces 27 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 Nous sommes maintenant prêts à tracer le polygone de forces en utilisant une échelle prédéfinie (par exemple 1 cm = 10 kN). On placera sur le polygone de forces des points correspondant aux intervalles définis précédemment et qui sont désignés par des lettres ou des chiffres. Les lignes qui relieront ces points représenteront les forces externes qui sollicitent la structure ainsi que les efforts internes dans les membrures.
  • 28. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 28 On commence par tracer le polygone des forces externes qui sollicitent notre structure. Pour y parvenir, on parcourt le périmètre extérieur de la structure dans le sens horaire.
  • 29. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b 1 cm On place tout d’abord le point a sur notre Polygone de forces polygone de forces. La force A-B est égale à 10 kN et elle est dirigée vers le bas. Le point b est donc située à une distance de 1 cm (puisque 1 cm = 10 kN) sur une ligne verticale passant par le point a. Le point b est situé en-dessous du point a car lorsque l’on passe de l’intervalle A à l’intervalle B sur le diagramme de forme, la force A-B est dirigée vers le bas. 29 Pour éviter d’alourdir et de nuire à la lisibilité du polygone de forces, on ne trace pas les pointes de flèches qui indiquent l’orientation des forces
  • 30. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c Polygone de forces En poursuivant notre parcours sur le périmètre extérieur de la structure on rencontre la charge B-C. Comme cette charge est égale à 20 kN et est dirigée vers le bas, le point c sera situé à 2 cm sous le point b. 30 2 cm
  • 31. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c d Polygone de forces On rencontre ensuite la charge C-D de 30 kN dirigée vers le bas. Le point d sera donc situé à 3 cm sous le point c. 31
  • 32. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c d e Polygone de forces La charge D-E est égale à 10 kN et elle est dirigée vers le bas ce qui nous permet de placer le point e à 1 cm sous le point d. 32
  • 33. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme La charge E-F est égale à 2,5 kN et dirigée vers la gauche. Cela signifie que le point f sera situé à 0,25 cm à gauche du point e. A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c d f e Polygone de forces 33
  • 34. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e Polygone de forces La force F-G de 26,25 kN est dirigée vers le haut. Le point g est donc situé à 2,625 cm au-dessus du point f. 34
  • 35. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e h Polygone de forces La force G-H de 40 kN est orientée vers la gauche ce qui nous permet de placer le point h à 4 cm à la gauche du point g. 35
  • 36. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h Polygone de forces La force H-I est égale à 43,75 kN et dirigée vers le haut. Le point i est donc située à 4,375 cm au-dessus du point h. 36
  • 37. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h Polygone de forces On ferme le périmètre de la structure avec la force I-A de 42,5 kN dirigée vers la droite. Sur le polygone de forces, on confirme que le point a bien situé à 4,25 cm à la droite du point i. 37
  • 38. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h Polygone de forces Sur la figure ci-contre, nous avons indiqué la direction des forces pour bien montrer que ce que nous venons de tracer corres-pond au polygone des forces externes qui sollicitent la structure et que la somme de toutes ces forces est bien nulle puisque le polygone est fermé. Cet ensemble de forces respecte donc les conditions d’équilibre statique en translation. 38
  • 39. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h Polygone de forces On peut maintenant placer les chiffres sur le polygone de forces. La force A-1 est placée sur un axe parallèle à la membrure A-1 et passant par le point a. 39
  • 40. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 Polygone de forces La force A-1 est placée sur un axe parallèle à la membrure A-1 et passant par le point a. De la même façon, la force H-1 est placée sur un axe parallèle à la membrure H-1 et passant par le point h. Le point 1 se trouve donc à l’intersection entre ces deux droites. 40
  • 41. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 Polygone de forces La force 1-2 est placée sur un axe parallèle à la membrure 1-2 et passant par le point 1. De la même façon, la force G-2 est placée sur un axe parallèle à la membrure G-2 et passant par le point g. Le point 2 se trouve donc à l’inter-section entre ces deux droites. 41
  • 42. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 Polygone de forces La force 2-3 est placée sur un axe parallèle à la membrure 2-3 et passant par le point 2. De la même façon, la force A-3 est placée sur un axe parallèle à la membrure A-3 et passant par le point a. Le point 3 se trouve donc à l’inter-section entre ces deux droites. 3 42
  • 43. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 Polygone de forces La force A-4 est placée sur un axe parallèle à la membrure A-4 et passant par le point a. De la même façon, la force 3-4 est placée sur un axe parallèle à la membrure 3-4 et passant par le point 3. Le point 4 se trouve donc à l’inter-section entre ces deux droites. 43 3 4
  • 44. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 Polygone de forces La force 4-5 est placée sur un axe parallèle à la membrure 4-5 et passant par le point 4. De la même façon, la force B-5 est placée sur un axe parallèle à la membrure B-5 et passant par le point b. Le point 5 se trouve donc à l’inter-section entre ces deux droites. 44 3 4 5
  • 45. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 Polygone de forces La force 5-6 est placée sur un axe parallèle à la membrure 5-6 et passant par le point 5. De la même façon, la force G-6 est placée sur un axe parallèle à la membrure G-6 et passant par le point g. Le point 6 se trouve donc à l’inter-section entre ces deux droites. 3 4 5 6 45
  • 46. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces La force C-7 est placée sur un axe parallèle à la membrure C-7 et passant par le point c. De la même façon, la force 6-7 est placée sur un axe parallèle à la membrure 6-7 et passant par le point 6. Le point 7 se trouve donc à l’intersection entre ces deux droites. 3 4 5 6 46
  • 47. 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces La force C-8 est placée sur un axe parallèle à la membrure C-8 et passant par le point c. De la même façon, la force G-8 est placée sur un axe parallèle à la membrure G-8 et passant par le point g. Le point 8 se trouve donc à l’intersection entre ces deux droites. 3 4 5 6 47
  • 48. 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces La force D-9 est placée sur un axe parallèle à la membrure D-9 et passant par le point d. De la même façon, la force 8-9 est placée sur un axe parallèle à la membrure 8-9 et passant par le point 8. Le point 9 se trouve donc à l’intersection entre ces deux droites. 3 4 5 6 9 48
  • 49. 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces La force 9-10 est placée sur un axe parallèle à la membrure 9-10 et passant par le point 9. De la même façon, la force E-10 est placée sur un axe parallèle à la membrure E-10 et passant par le point E. Le point 10 se trouve donc à l’intersection entre ces deux droites. 3 4 5 6 9 10 49
  • 50. CCoonnssttrruuccttioionn dduu ppoolylyggoonnee ddee foforrcceess 50 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces Finalement on constate que la dernière force inconnue, G-10 ferme bien le polygone de force ce qui confirme que notre analyse est correcte. 3 4 5 6 9 10
  • 51. 4eme étape Evaluation des efforts internes 51
  • 52. Évaluation des efforts internes 52 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 On peut maintenant déterminer l’intensité des efforts internes en mesurant la longueur des lignes correspondantes sur le polygone de forces.
  • 53. 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 Diagramme d’efforts internes (kN) 53
  • 54. Par exemple, on trouve la force dans la membrure 5-6 en mesurant la ligne corres-pondante 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 Diagramme d’efforts internes (kN) sur le polygone de forces. 4,8 cm = 48 kN 48 54
  • 55. Après avoir mesurer tous les efforts internes, on les indique sur le diagramme d’efforts internes. 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 45 14 14 48 Diagramme d’efforts internes (kN) 6445 55 60 86 45 40 40 4 1119 16 1930 1623 3 26 55
  • 56. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN o 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 7 8 9 10 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) Pour déterminer la nature des efforts internes (tension ou compression), on choisit un noeud et on classe les intervalles dans l’ordre horaire. 60 86 45 40 40 4 45 14 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 4 6 56 Considérons, par exemple, le noeud o. Lorsque l’on tourne autour de ce noeud dans le sens horaire, on trouve la séquence suivante: 6-7-G ou G-6-7 ou 7-G-6. Pour chacune des membrures adjacentes au noeud o, on utilise la séquence horaire pour déterminer l’orientation de la force interne correspondante sur le polygone de force (le point d’origine et le point d’arrivée de la force correspond à la séquence horaire). Si cette force pointe vers le noeud, la membrure est comprimée. Si au contraire la force est dirigée dans la direction opposée au noeud, la membrure est tendue.
  • 57. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) Dans la membrure 6-7, la force est donc orientée du point 6 vers le point 7 sur le polygone de forces. Lorsque l’on ramène cette force sur le diagramme de forme, 4 on constate que la membrure est tendue. 8 a b c d f e 7 Polygone de forces i h 1 2 g 3 4 5 6 9 10 o 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 57
  • 58. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) Dans la membrure 7-G, la force est orientée du point 7 vers le point G sur le polygone de forces. Lorsque l’on ramène cette force sur le diagramme de forme, on 4 constate que la membrure est comprimée. 7 3 Polygone de forces o 8 a b c d f e i h 1 2 g 4 5 6 9 10 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 58
  • 59. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 Dans la membrure G-6, la force est orientée du point G vers le point 6 sur le polygone de forces. Lorsque l’on ramène cette force sur le diagramme de forme, on constate que la 4 membrure est comprimée. 7 Polygone de forces o 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) 8 a b c d f e i h 1 2 g 3 4 5 6 9 10 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression
  • 60. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) Si on examine attentivement le polygone de forces, on constate que, en fait, la méthode graphique nous a permis de faire l’équilibre vectoriel des forces au 4 point o. 7 Polygone de forces o 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 8 a b c d f e i h 1 2 g 3 4 5 6 9 10
  • 61. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) À titre d’exemple additionnel, voyons maintenant comment la méthode graphique nous permet, en fait, de tracer le polygone de forces au pont z. 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 4 7 Polygone de forces z 8 a b c d f e i h 1 2 g 3 4 5 6 9 10
  • 62. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) Plaçons tout d’abord la force 4-5. 4 7 Polygone de forces z 8 a b c d f e i h 1 2 g 3 4 5 6 9 10 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 62
  • 63. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) Ajoutons-lui la force 5-6. 4 8 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 z 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression
  • 64. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) ... puis la force 6-G ... 4 8 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 z 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 64
  • 65. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) ... et la force G-2 ... 4 8 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 z 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 65
  • 66. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) ... la force 2-3 ... 4 8 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 z 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 66
  • 67. 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 5 6 7 8 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) ... et finalement la force 3-4. On constate que le polygone de forces est fermé ce qui signifie que le point z est bien en équilibre statique ! 4 8 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 z 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 1623 3 26 Efforts de tension Efforts de compression 67
  • 68. 8 10 kN 20 kN 30 kN 10 kN 40 kN 2 1 42,5 kN 43,75 kN 26,25 kN 2,5 kN Diagramme de forme A B C D E H G F I 3 4 5 6 7 8 9 10 3 4 a b c g d f e i h 1 2 7 Polygone de forces 5 6 9 10 45 14 48 6445 55 1119 Diagramme d’efforts internes (kN) En répétant cette procédure à différents noeuds, on détermine la nature des forces internes pour chacune des membrures. La figure ci-dessous montre le diagramme d’efforts internes une fois complété. 60 86 45 40 40 4 14 16 1930 16 23 3 26 Efforts de tension Efforts de compression
  • 69. 5eme étape Choix des profilés 69
  • 70. Membrure la plus sollicitée et ses conditions de retenue 70 La membrure H-1 est la plus sollicitée; elle est soumise à un effort de compression Pf = 86 kN. Ly = 2 m Selon l’axe faible ky = 1 Ly = 2 m Si on considère que les joints sont rotulés et que la membrure supérieure du treillis ne peut pas se déplacer latéralement (i.e. le bâtiment est contreventé), on trouve les conditions de retenue du poteau. déplacement latéral empêché par le revêtement de toiture qui agit comme Lx = 6 m Selon l’axe fort kx = 1 Lx = 6 m un diaphragme Pf = 86 kN Pf = 86 kN
  • 71. Choix d’un profilé en bois lamellé-collé 71 Choix: 80 x 190 mm Selon l’axe faible k = 1 Ly = 2 m Pr = 132 kN > Pf Selon l’axe fort k = 1 Lx = 6 m Lequ = Lx/(rx/ry) = 6000 / 2,38 ≈ 2 500 mm Pr = 85 kN ≈ Pf
  • 72. 72 80 mm 190 mm Les membrures seront orientées de façon à ce que le côté le plus long soit perpendiculaire au plan du treillis