SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  38
Télécharger pour lire hors ligne
Université Cheikh Anta Diop de Dakar
F a c u l t é d e s L e t t r e s e t S c i e n c e s H u m a i n e s
D é p a r t e m e n t d e G é o g r a p h i e
Master 1 ESD
UE ….
Territoires, flux, réseaux
Dr Ibrahima Sylla
Enseignant titulaireEnseignant titulaire
Département Géographie
UCAD
• Concepts de base
– Territoire
– Flux
– Réseaux
Plan indicatif
– Réseaux
• Problématiques géographiques
– Circulation, Transport
– Aménagement du territoire
• Des réseaux informatiques à la société en réseau : des
« territoires commutés »
– Fantasmes et allégories
– Mythe de la grande disparition, troubles– Mythe de la grande disparition, troubles
– Ils sont là, les géographes !
• Société de l’information, enjeux de la « société en réseau »
– Les politiques d'aménagement (étude
Éléments de bibliographie
Cf. www.coinderecherche.com
Le territoire ?
• Jacques Lévy, Dictionnaire de la géographie et de
l’espace des sociétés. Belin, 2003.l’espace des sociétés. Belin, 2003.
« Le territoire est un espace à métrique
topographique »
• Jean-Paul Ferrier, Dictionnaire de la géographie
et de l’espace des sociétés. Belin, 2003.
« Territoire : toute portion humanisée de la surface
terrestre »
• Bernard Debarbieux, Dictionnaire de la
géographie et de l’espace des sociétés. Belin,
2003.2003.
« Le territoire est un agencement de ressources
matérielles et symboliques capable de structurer
les conditions pratiques de l’existence d’un
individu ou d’un collectif social et d’informer enindividu ou d’un collectif social et d’informer en
retour cet individu et ce collectif social sur sa
propre identité »
• R. Brunet, R. ferras, H. Théry : Les mots de la
géographie, Dictionnaire critique. Reclus, la
Documentation française. 1993.Documentation française. 1993.
- Espace approprié ;
- Maille de la gestion de l’espace ;
- Tient à la « projection » sur un espace donné- Tient à la « projection » sur un espace donné
des structures spécifiques d’un groupe
humain. »
• Jacques Scheibling : Qu’est-ce que la
géographie ? Hachette 1994.
–Une terre, avec des contraintes et des
aptitudes ;
–Un espace socialisé, modelé par une société,
ce qui implique une forme d’organisation duce qui implique une forme d’organisation du
pouvoir »
• Finalement,
–une portion d’espace géographique (#–une portion d’espace géographique (#
espace),
–bornée (limites), appropriée (societes),
administrée (pouvoir), aménagée (gestion,
gouvernance).gouvernance).
• Utilisé par plusieurs disciplines (maths, économie,
physique, informatique…)
• En géographie, la notion est comrise avant tout comme
Flux ?
• En géographie, la notion est comrise avant tout comme
l’expression d’une circulation entre lieux sur une
infrastructure (J.-M. Offner, "Flux", dans J. Lévy et M.
Lussault (dir.), Dictionnaire de la géographie et de
l'espace des sociétés, Belin, Paris, 2003, pp. 367 et
368.368.
• Nécessairement engendré par des différences existant
entre deux ou plusieurs lieux (d’où la notion de
ifférenciation spatiale).
• Sens concret : « un ensemble de lignes entrelacées »
• Sens figuré : « un ensemble de relations »
Réseau ?
• Sens figuré : « un ensemble de relations »
C’est donc un ensemble interconnecté (avec des composants
et des interrelations) permettant une circulation
– de flux (eau, air, huile...)
– d'éléments finis (marchandises, informations, personnes...)
CaractéristiquesCaractéristiques
– Matériel, exemple des transports, informatique (ordis)
– Immatériel, comme les réseaux sociaux,
– Abstrait ou symbolique, comme dans les représentations
(perceptions)
À vous !
Comment penser …Comment penser …
Les transports ?
L’aménagement du territoire sénégalais ?
• Concepts de base
– Territoire
– Flux
– Réseaux
Plan indicatif
– Réseaux
• Problématiques géographiques
– Circulation, Transport
– Aménagement du territoire
• Des réseaux informatiques à la société en réseau : des
« territoires commutés »
– Fantasmes et allégories
– Mythe de la grande disparition, troubles– Mythe de la grande disparition, troubles
– Ils sont là, les géographes !
• Société de l’information, enjeux de la « société en réseau »
– TIC et modes de vie
– Politiques d'aménagement
Évolution vs révolution
• Depuis toujours : divers moyens de
communication, supports de diffusioncommunication, supports de diffusion
d’information, échanges à plusieurs échelles
• Il était une fois :
–explorateurs
–caravaniers (marchands égyptiens, grecs ou–caravaniers (marchands égyptiens, grecs ou
romains et autres) réalisation du commerce,
échangeant épices et esclaves avec le Moyen-
Orient
• Des moyens et outils :
– chevaux et chameaux
– corne, gong, tam-tam, etc.– corne, gong, tam-tam, etc.
– nuage de fumée
– griot
– arbre à palabre
• XXIe siècle : instantanéité des communications et
accroissement des possibilités de circulation deaccroissement des possibilités de circulation de
l’information
• Évolution voire révolution pour les uns et les autres
• Evolutions notoires
– bêtes remplacées par moyens de transport mécaniques
(camions, bateaux, trains, avions et autres), transportant
plus et plus vite
– progrès des moyens de transport d’information (matière– progrès des moyens de transport d’information (matière
première immatérielle essentielle des sociétés
contemporaines).
• « les machines ne cessent de déplacer les frontières
physiques, intellectuelles et mentales » écrit Armand
Mattelart (La mondialisation de la communication, PUF,
QSJ n°3181, 2005)
Mattelart (La mondialisation de la communication, PUF,
QSJ n°3181, 2005)
• Vint alors la « société de l’information », notion diffuse,
au choix « par défaut »
• Une kyrielle de terminologies
• « village planétaire » Marshall McLuhan, Quentin
Fiore, The Medium is the Massage: An Inventory ofFiore, The Medium is the Massage: An Inventory of
Effects, New York, Bantam Books / Random House,
1967.
• « société de communication » Neveu Erik, Une
société de communication, Montchrestien, 1994.
• « société commutative » Guillaume Marc, « Société• « société commutative » Guillaume Marc, « Société
commutative, l’avènement de l’homme spectral »,
Quaderni, Automne 1996, n°30.
• « société technétronique » Zbigniew Brzezinski, La
révolution technétronique, Calmann-Lévy, 1970.
• « société informationnelle » Henri Laborit, Société
informationnelle, idées pour l’autogestion, Editions duinformationnelle, idées pour l’autogestion, Editions du
Cerf, 1973 ; Anne Mayère, La société informationnelle,
L’Harmattan, Communication, avril 1997
• « société en réseaux » Manuel Castells, La société en
réseaux, Paris, Fayard, 1998.
et puis récemment « sociétés du savoir » qui serait un• et puis récemment « sociétés du savoir » qui serait un
prolongement voire un substitut de la « société de
l’information » Rapport mondial de l’Unesco (2005).
• Consensus: le moteur est les TIC
(technologies de l’information et de la
communication)
• Notion polysémique• Notion polysémique
–« Un ensemble disparate qui va des techniques
rudimentaires d’alerte à l’acheminement du
courrier par voie terrestre ou par réseaux
électriques ou électroniques » (Emmanuel Eveno,électriques ou électroniques » (Emmanuel Eveno,
Les pouvoirs urbains face aux technologies
d’information et de communication, PUF, QSJ
n°3156, 1997)
–« un ensemble convergent des
technologies de la micro-électronique, de
l’informatique (machines et logiciels), desl’informatique (machines et logiciels), des
télécommunications /diffusion et de
l’optoélectronique » (Manuel Castells, 2001,
La société en réseau. L’ère de l’information,
Paris, Fayard, 2001)Paris, Fayard, 2001)
• « des objets matériels, outils, procédés, qu’à
des objets immatériels, des connaissances,
des contenus, des symboles et couvrent les
trois branches de la communication : les
télécommunications (téléphone, transmission
par câble, ou par satellite), l’informatique au
sens large et l’audiovisuel » Annie Chéneau-
Loquay (dir.), Mondialisation et technologiesLoquay (dir.), Mondialisation et technologies
de la communication en Afrique, Paris,
Karthala, 2004.
• Succincte
– « l’ensemble des outils matériels et immatériels qui rendent
possible la production et la diffusion d’objets langagiers
(discours, images et autres)» Emmanuel Eveno, in Jacques
Levy et Michel Lussault (dir.), 2003.
• Introduction (surtout avec Internet) d’une
nouvelle dimension dans les échanges etnouvelle dimension dans les échanges et
l’interactivité, autant au niveau local qu’à
l’échelle globale
• Constats nécessaires:
– Presque tous les secteurs sont pénétrés par les TIC,
– obligation d’y réfléchir, soit pour y adhérer, soit pour poser
cette question cruciale :cette question cruciale :
• face à un projet de société de l’information qui se réduit le plus
souvent à une techno-utopie, à un déterminisme techno-marchand,
comment faire pour opposer des projets sociaux et d'autres formes
d'appropriation de ces technologies qui pénètrent la société ?
• longue tradition de dichotomie, de conception• longue tradition de dichotomie, de conception
manichéenne des révolutions techniques, et
d’appréhension plurielle de l’idée de nouveauté par la
communauté scientifique
Fantasmes et allégories
• depuis l’inauguration en 1794, entre Paris et Lille,
du télégraphe optique de l’ingénieur français
Claude Chappe, les scientifiques et les hommesClaude Chappe, les scientifiques et les hommes
politiques ont eu un discours exalté sur les
promesses émancipatrices des technologies de
communication à distance
• Celle-ci est alors vantée comme le moyen pour• Celle-ci est alors vantée comme le moyen pour
reconstruire, à l'échelle d'un territoire, les conditions
de l'agora athénienne
• Donc vers une société urbaine
• Quelques auteurs
–Pierre Lévy décida d’aimer le monde actuel et
qui assuma honnêtement sa position :qui assuma honnêtement sa position :
• « j’ai décidé d’aimer ce monde tel qu’il est. En
adoptant cette attitude, j’ai la sensation très nette de
mieux le comprendre que si je le dénonçais ou si je
le critiquais. Ce livre est un chant d’amour au monde
contemporain et à l’avenir qu’il porte dans son sein »
affirmait-il. Pierre Levy, 2000, World Philosophie,affirmait-il. Pierre Levy, 2000, World Philosophie,
Paris, Editions Odile Jacob, Coll. Le Champ
Médiologique.
• Joël de Rosnay (Joël de Rosnay, L’homme
symbiotique, Editions Points, avril 1997) prédit
l’arrivée, dans la seconde moitié du troisième
millénaire, de l’homme symbiotique, futur habitantmillénaire, de l’homme symbiotique, futur habitant
d’un futur organisme planétaire dit cybionte, formé à
partir de la « cybernétique » et de la « biologie ».
• Paul Virilio, auteur d’Esthétique de la disparition et
de La bombe informatique, etc. avança des thèsesde La bombe informatique, etc. avança des thèses
avant-gardistes à propos de la société de
l’information, mais sous un ton très catastrophiste.
• Thomas H. Davenport (« Privilégier l'information sur
la technologie », Les Échos, 17 février 2008),
– « imaginez-vous dans un monde obnubilé par la– « imaginez-vous dans un monde obnubilé par la
plomberie. Dans cet univers étrange, des centaines de
livres, de magazines et même quelques chaînes de
télévision traitent uniquement de la plomberie et font
éloge des dernières innovations (…). Assez
curieusement, on retrouve la même situation dans notre
propre monde. Remplacez les équipements depropre monde. Remplacez les équipements de
plomberie par des ordinateurs et les tuyaux par des
réseaux, et ce scénario devient soudain réalité ».
• Pour capter leur public, les auteurs
– « font appel à ses émotions : l’un des ressorts consiste à
l’effrayer, à manipuler la métaphore dans la plus parfaite des
ambigüités.
– Le mot " révolution" est une sorte de refrain : nous serions
en train de vivre une révolution qui aurait pour conséquence
l’installation d’une société de l’information globale. Nous
vivrions ainsi la fin prochaine des distances physiques, le
déclin lent et irrésistible de la géographie : tout comme la
société moderne a cherché à se débarrasser de la
"pensée magique", la société de l’information se serait"pensée magique", la société de l’information se serait
affranchie de la "pensée géographique"». Emmanuel Eveno,
« Le "village global" ou le mythe d’un monde
interconnecté ? », Café géo, 3 mars 2004.
Mythe de la grande disparition, troubles
• Début: années 1970
• Fondement : l’indifférenciation spatiale• Fondement : l’indifférenciation spatiale
• Myriade d’idées reçues
• Croyances vivaces dans le corps social et
les écrits des chercheurs
• Manque de recul épistémologique
remarquable
• Paternité du mythe de l’abolition de l’espace
géographique à l’auteur canadien Marshall
MacLuhan (oxymore « village global »)
–Ouvrage : McLuhan Marshall, 1962, The
Gutenberg Galaxy, Toronto; trad. fr., La galaxie
Gutenberg face à l’ère de l’électronique, Tours,
Mame, 1972.
–Il se fonde sur la possibilité d’annuler le–Il se fonde sur la possibilité d’annuler le
déplacement matériel des personnes et des
biens par substitution d’une circulation
instantanée de messages entre ces personnes
• À la réflexion sur les effets de la révolution des
télécommunications et de l’informatisation dans les
années 1960, M. McLuhan avait apporté deux idées
forces:
– D’une part, il a prolongé la réflexion des ethnologues et des
historiens en soulignant le rôle des médias dans le modelage
de la conscience sociale et des formes de la culture : aux
mass-médias qui se mettent en place correspond une société
de masse dont il convient de comprendre le dynamisme et la
logique.
– D’autre part, il a montré que la société qui résulte de la
révolution des médias a perdu ses racines locales pour
acquérir une dimension mondiale. Le temps du village
planétaire arrivait alors inéluctablement.
• La pensée macluhanienne a donné lieu à plusieurs
discours idéologiques très prolixes sur la fin des
distances, l’abolition de l’espace, l’ubiquité, etc.
• Ces discours suggèrent « un mode de proximité• Ces discours suggèrent « un mode de proximité
simple, homogène et convivial, découlant de la
mise en contact de chaque habitant de la planète
avec les autres grâce aux télécommunications.
Comme si la planète avait rétréci et que nous étions
tous voisins ». (Sarah Tesse, « Les technologies detous voisins ». (Sarah Tesse, « Les technologies de
l’Information et de la Communication annulent-elles
l’espace ? », Communication aux Doctoriales du
GDR TIC & Société, 15-16 janvier 2007.
Quelques auteurs
• Richard O’Brien, 1992, Global financial integration:
the end of geography, Council on Foreign Relations
Press, New York, 120 pages.Press, New York, 120 pages.
• Nicolas Negroponte, 1995, L’homme numérique.
Comment le multimédia et les autoroutes de
l’information vont changer notre vie, Paris, Robert
Laffont, Coll. Pocket, 291 pages.
• Marc Guillaume, « Société commutative :• Marc Guillaume, « Société commutative :
l’avènement de l’homme spectral », In Territoires
éclatés, le rôle des technologies de communication,
Revue Quaderni, n°30, automne 1996, pp. 81-92.
• Jean Chesneaux, Habiter le temps, Bayard
Editions, 1996.
• Paul Virilio, « Fin de l’histoire, ou Fin de la• Paul Virilio, « Fin de l’histoire, ou Fin de la
Géographie ? Un monde surexposé », in Le
Monde Diplomatique, août 1997.
• Manuel Castells, 1998, Fin de millénaire,
Paris, Fayard, 492 pages.Paris, Fayard, 492 pages.
• Et Nicolas Negroponte, directeur du Media Lab au
Massachusetts Institute of Technology.
– Ouvrage : L’homme numérique. Comment le multimédia
et les autoroutes de l’information vont changer notre vie,
Paris, Robert Laffont, Coll. PocketParis, Robert Laffont, Coll. Pocket
– « si je pouvais vraiment voir les Alpes de ma fenêtre
électronique dans mon salon à Boston, entendre le son
des cloches des vaches, et sentir le purin (numérique) en
été, j’aurais vraiment l’impression d’être en Suisse ;
s’interrogeait ensuite : « si, au lieu d’aller travailler en
conduisant mes atomes en ville, je me branche sur mon
bureau et que je fasse mon travail électroniquement, oùbureau et que je fasse mon travail électroniquement, où
se trouve exactement mon lieu de travail ?», pour, enfin,
conclure que « l’ère de la post-information va éliminer les
limites géographiques ».
• Et Paul Virilio,
• Article : « Fin de l’histoire, ou Fin de la Géographie ?
Un monde surexposé », in Le Monde Diplomatique,
août 1997.août 1997.
• « après la "fin de l’histoire" prématurément annoncée
par Francis Fukuyama il y a quelques années, la
mondialisation annonce, en fait, la fin de la géographie,
la fin de l’espace d’une petite planète en suspension
dans l’éther électronique de nos modernes moyens dedans l’éther électronique de nos modernes moyens de
télécommunications. […] A défaut d’une "fin de
l’histoire", c’est donc bien à la fin de la géographie que
nous assistons ».
• Cette littérature prolixe prédit :
–l’avènement d’une "société sans distance"
–d’un "espace transparent" ou isotrope–d’un "espace transparent" ou isotrope
–d’un espace entièrement inter-relié
–d’un espace peuplé d’individus sans attaches
territoriales
–d’un espace avec de nouvelles formes de–d’un espace avec de nouvelles formes de
relations sociales
• un espace sans distance physique, ni distance
sociale
• un environnement mondialisé• un environnement mondialisé
• une réactualisation douteuse et approximative
du concept macluhanien de "Village global" »
• » (cf. Emmanuel Eveno, « La géographie de la
société de l’information : entre abîmes etsociété de l’information : entre abîmes et
sommets », NETCOM, 2004).
• …
Ils sont là, les géographes

Contenu connexe

Tendances

Cours: la planification urbaine durable
Cours: la planification urbaine durableCours: la planification urbaine durable
Cours: la planification urbaine durableArchi Guelma
 
L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France
L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France
L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France Abderrahim Rahmi
 
Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...
Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...
Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...3dd espace de concertation
 
Armature urbaine 02
Armature urbaine 02Armature urbaine 02
Armature urbaine 02Sami Sahli
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAbdelkader Bafdil Archi
 
Equipements publiques
Equipements publiquesEquipements publiques
Equipements publiquesSami Sahli
 
Planification urbaine 02
Planification urbaine 02Planification urbaine 02
Planification urbaine 02Sami Sahli
 
Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015
Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015
Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015François-Florimond FLUCK
 
Projet urbain 01
Projet urbain 01Projet urbain 01
Projet urbain 01Sami Sahli
 
Planification urbaine
Planification urbainePlanification urbaine
Planification urbaineSami Sahli
 
Equipements culturels structurants
Equipements culturels structurantsEquipements culturels structurants
Equipements culturels structurantsLa French Team
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05Sami Sahli
 
L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel
L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel
L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel ssuser7fd743
 
Politique de la ville pour un développement urbain durable
Politique de la ville pour un développement urbain durablePolitique de la ville pour un développement urbain durable
Politique de la ville pour un développement urbain durableSami Sahli
 
Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine Hayat GOUDJIL
 

Tendances (20)

Cours: la planification urbaine durable
Cours: la planification urbaine durableCours: la planification urbaine durable
Cours: la planification urbaine durable
 
L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France
L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France
L’étude comparative des instruments d’urbanisme en Algérie et en France
 
Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...
Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...
Les 10 principes essentiels de l’enseignement du projet urbain par Michèle Tr...
 
Armature urbaine 02
Armature urbaine 02Armature urbaine 02
Armature urbaine 02
 
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lyncAnalyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
Analyse urbain de la ville de tipasa approche de kevin lync
 
Equipements publiques
Equipements publiquesEquipements publiques
Equipements publiques
 
Planification urbaine 02
Planification urbaine 02Planification urbaine 02
Planification urbaine 02
 
Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015
Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015
Mémoire m2 ITER "Ville malléable" F.-F. FLUCK 09.2015
 
PDAU sétif 2010
PDAU sétif 2010PDAU sétif 2010
PDAU sétif 2010
 
Projet urbain
Projet urbainProjet urbain
Projet urbain
 
Atelier projet urbain
Atelier  projet urbain Atelier  projet urbain
Atelier projet urbain
 
Projet urbain 01
Projet urbain 01Projet urbain 01
Projet urbain 01
 
Planification urbaine
Planification urbainePlanification urbaine
Planification urbaine
 
Equipements culturels structurants
Equipements culturels structurantsEquipements culturels structurants
Equipements culturels structurants
 
Tissu urbain
Tissu urbainTissu urbain
Tissu urbain
 
Projet urbain 05
Projet urbain 05Projet urbain 05
Projet urbain 05
 
L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel
L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel
L'analyse des politiques publiques par le modèle séquentiel
 
La croissance urbaine
La croissance urbaine La croissance urbaine
La croissance urbaine
 
Politique de la ville pour un développement urbain durable
Politique de la ville pour un développement urbain durablePolitique de la ville pour un développement urbain durable
Politique de la ville pour un développement urbain durable
 
Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine Projet urbain sur Bardo Constantine
Projet urbain sur Bardo Constantine
 

En vedette

Cours Analyse de documents géographiques_Intro sur Géographie
Cours Analyse de documents géographiques_Intro sur GéographieCours Analyse de documents géographiques_Intro sur Géographie
Cours Analyse de documents géographiques_Intro sur GéographieIbrahima Sylla
 
Rédaction scientifique_Partie 2
Rédaction scientifique_Partie 2Rédaction scientifique_Partie 2
Rédaction scientifique_Partie 2Ibrahima Sylla
 
Rédaction scientifique_Partie 3
Rédaction scientifique_Partie 3Rédaction scientifique_Partie 3
Rédaction scientifique_Partie 3Ibrahima Sylla
 
Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1Ibrahima Sylla
 
Cartographie et sig 2014
Cartographie et sig 2014Cartographie et sig 2014
Cartographie et sig 2014Ibrahima Sylla
 
Analyse de Documents Géographiques - Partie 2
Analyse de Documents Géographiques - Partie 2Analyse de Documents Géographiques - Partie 2
Analyse de Documents Géographiques - Partie 2Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG_Partie3
Cartographie et SIG_Partie3Cartographie et SIG_Partie3
Cartographie et SIG_Partie3Ibrahima Sylla
 
Analyse de Documents Géographiques - Partie 1
Analyse de Documents Géographiques - Partie 1Analyse de Documents Géographiques - Partie 1
Analyse de Documents Géographiques - Partie 1Ibrahima Sylla
 
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1Ibrahima Sylla
 
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG_Partie1
Cartographie et SIG_Partie1Cartographie et SIG_Partie1
Cartographie et SIG_Partie1Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG 2016 - Partie 2
Cartographie et SIG 2016 - Partie 2Cartographie et SIG 2016 - Partie 2
Cartographie et SIG 2016 - Partie 2Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG 2016 - Partie 3
Cartographie et SIG 2016 - Partie 3Cartographie et SIG 2016 - Partie 3
Cartographie et SIG 2016 - Partie 3Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG 2016 - Partie 1
Cartographie et SIG 2016 - Partie 1Cartographie et SIG 2016 - Partie 1
Cartographie et SIG 2016 - Partie 1Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG_Partie2
Cartographie et SIG_Partie2Cartographie et SIG_Partie2
Cartographie et SIG_Partie2Ibrahima Sylla
 
Cartographie et SIG_Partie4
Cartographie et SIG_Partie4Cartographie et SIG_Partie4
Cartographie et SIG_Partie4Ibrahima Sylla
 
OTB: logiciel libre de traitement d'images satellites
OTB: logiciel libre de traitement d'images satellitesOTB: logiciel libre de traitement d'images satellites
OTB: logiciel libre de traitement d'images satellitesotb
 

En vedette (20)

Cours Analyse de documents géographiques_Intro sur Géographie
Cours Analyse de documents géographiques_Intro sur GéographieCours Analyse de documents géographiques_Intro sur Géographie
Cours Analyse de documents géographiques_Intro sur Géographie
 
Rédaction scientifique_Partie 2
Rédaction scientifique_Partie 2Rédaction scientifique_Partie 2
Rédaction scientifique_Partie 2
 
Rédaction scientifique_Partie 3
Rédaction scientifique_Partie 3Rédaction scientifique_Partie 3
Rédaction scientifique_Partie 3
 
Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1Rédaction scientifique_Partie 1
Rédaction scientifique_Partie 1
 
Cartographie et sig 2014
Cartographie et sig 2014Cartographie et sig 2014
Cartographie et sig 2014
 
Analyse de Documents Géographiques - Partie 2
Analyse de Documents Géographiques - Partie 2Analyse de Documents Géographiques - Partie 2
Analyse de Documents Géographiques - Partie 2
 
Cartographie et SIG_Partie3
Cartographie et SIG_Partie3Cartographie et SIG_Partie3
Cartographie et SIG_Partie3
 
Analyse de Documents Géographiques - Partie 1
Analyse de Documents Géographiques - Partie 1Analyse de Documents Géographiques - Partie 1
Analyse de Documents Géographiques - Partie 1
 
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 1
 
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2
Cours de géographie urbaine 2016 - Partie 2
 
Cartographie et SIG_Partie1
Cartographie et SIG_Partie1Cartographie et SIG_Partie1
Cartographie et SIG_Partie1
 
Cartographie et SIG 2016 - Partie 2
Cartographie et SIG 2016 - Partie 2Cartographie et SIG 2016 - Partie 2
Cartographie et SIG 2016 - Partie 2
 
Cartographie et SIG 2016 - Partie 3
Cartographie et SIG 2016 - Partie 3Cartographie et SIG 2016 - Partie 3
Cartographie et SIG 2016 - Partie 3
 
Cartographie et SIG 2016 - Partie 1
Cartographie et SIG 2016 - Partie 1Cartographie et SIG 2016 - Partie 1
Cartographie et SIG 2016 - Partie 1
 
Géographie urbaine
Géographie urbaineGéographie urbaine
Géographie urbaine
 
Cartographie et SIG_Partie2
Cartographie et SIG_Partie2Cartographie et SIG_Partie2
Cartographie et SIG_Partie2
 
Cartographie et SIG_Partie4
Cartographie et SIG_Partie4Cartographie et SIG_Partie4
Cartographie et SIG_Partie4
 
Conf Ado 29dec 07
Conf Ado 29dec 07Conf Ado 29dec 07
Conf Ado 29dec 07
 
Cours SIG
Cours SIGCours SIG
Cours SIG
 
OTB: logiciel libre de traitement d'images satellites
OTB: logiciel libre de traitement d'images satellitesOTB: logiciel libre de traitement d'images satellites
OTB: logiciel libre de traitement d'images satellites
 

Similaire à Territoires, flux et réseaux_Partie 1

Numérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectivesNumérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectivesClément Dussarps
 
Le communautisme
Le communautismeLe communautisme
Le communautismeEl Ourouba
 
Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)
Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)
Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)Clément Dussarps
 
Forum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace publicForum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace publicCap'Com
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueDr Sebastien Poulain
 
Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014
Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014
Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014Fábio Fonseca de Castro
 
Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...
Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...
Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...Dr Sebastien Poulain
 
Les précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériquesLes précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériquesVincent Mabillot
 
Le design de l'expérience à l'heure de la révolution numérique
Le design de l'expérience à l'heure de la révolution numériqueLe design de l'expérience à l'heure de la révolution numérique
Le design de l'expérience à l'heure de la révolution numériqueStéphane Vial
 
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limitesPostmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limitesDr Sebastien Poulain
 
Sciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasosSciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasosNinou Haiko
 
Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009Alexandre Serres
 
Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1
Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1
Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1Julien PIERRE
 
Systèmes d'information, société de l'information
Systèmes d'information, société de l'informationSystèmes d'information, société de l'information
Systèmes d'information, société de l'informationClément Dussarps
 
Humanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératiesHumanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératiesOlivier Le Deuff
 
Mp pour esiea 03 10 2014
Mp pour esiea 03 10 2014Mp pour esiea 03 10 2014
Mp pour esiea 03 10 2014mpuech
 
Analyse du Discours Numérique R ARCE
Analyse du Discours Numérique R ARCEAnalyse du Discours Numérique R ARCE
Analyse du Discours Numérique R ARCERe Abibi
 
Introduction aux digital humanities
Introduction aux digital humanitiesIntroduction aux digital humanities
Introduction aux digital humanitiesOpenEdition
 

Similaire à Territoires, flux et réseaux_Partie 1 (20)

Numérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectivesNumérique et société : outils, usages et perspectives
Numérique et société : outils, usages et perspectives
 
Le communautisme
Le communautismeLe communautisme
Le communautisme
 
Smart city 19juin2013
Smart city 19juin2013Smart city 19juin2013
Smart city 19juin2013
 
Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)
Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)
Théories des Sciences de l'Information et de la Communication (partie 1)
 
Humanisme numerique
Humanisme numeriqueHumanisme numerique
Humanisme numerique
 
Forum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace publicForum2021_GA1 Espace public
Forum2021_GA1 Espace public
 
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistiqueGenealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
Genealogie meta-radiophonique d’une normalisation post-monopolistique
 
Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014
Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014
Conférence belèm du vendredi 7 novembre 2014
 
Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...
Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...
Les postradiomorphoses : enjeux et limites de l appropriation des nouvelles t...
 
Les précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériquesLes précurseurs des médias numériques
Les précurseurs des médias numériques
 
Le design de l'expérience à l'heure de la révolution numérique
Le design de l'expérience à l'heure de la révolution numériqueLe design de l'expérience à l'heure de la révolution numérique
Le design de l'expérience à l'heure de la révolution numérique
 
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limitesPostmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
Postmodernité et postradiomorphoses : contexte, enjeux et limites
 
Sciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasosSciences impliquées en médiasos
Sciences impliquées en médiasos
 
Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009Master1 Histoire Internet 2008 2009
Master1 Histoire Internet 2008 2009
 
Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1
Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1
Histoire et sociologie du numérique, chapitre 1
 
Systèmes d'information, société de l'information
Systèmes d'information, société de l'informationSystèmes d'information, société de l'information
Systèmes d'information, société de l'information
 
Humanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératiesHumanités numériques et littératies
Humanités numériques et littératies
 
Mp pour esiea 03 10 2014
Mp pour esiea 03 10 2014Mp pour esiea 03 10 2014
Mp pour esiea 03 10 2014
 
Analyse du Discours Numérique R ARCE
Analyse du Discours Numérique R ARCEAnalyse du Discours Numérique R ARCE
Analyse du Discours Numérique R ARCE
 
Introduction aux digital humanities
Introduction aux digital humanitiesIntroduction aux digital humanities
Introduction aux digital humanities
 

Dernier

Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmacieLoloshka
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSKennel
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSKennel
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...Faga1939
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSKennel
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Gilles Le Page
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeXL Groupe
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSKennel
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Alain Marois
 

Dernier (18)

Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_EtudiantActeur.pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour PharmaciePharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
Pharmacologie des cardiotoniques pour Pharmacie
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Conférence_SK.pdf
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_FormationRecherche.pdf
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA                 .
DO PALÁCIO À ASSEMBLEIA .
 
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
LA MONTÉE DE L'ÉDUCATION DANS LE MONDE DE LA PRÉHISTOIRE À L'ÈRE CONTEMPORAIN...
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Atelier_IA.pdf
 
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
Presentation de la plateforme Moodle - avril 2024
 
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directeLe Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
Le Lean sur une ligne de production : Formation et mise en application directe
 
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdfSciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
SciencesPo_Aix_InnovationPédagogique_Bilan.pdf
 
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
Zotero avancé - support de formation doctorants SHS 2024
 

Territoires, flux et réseaux_Partie 1

  • 1. Université Cheikh Anta Diop de Dakar F a c u l t é d e s L e t t r e s e t S c i e n c e s H u m a i n e s D é p a r t e m e n t d e G é o g r a p h i e Master 1 ESD UE …. Territoires, flux, réseaux Dr Ibrahima Sylla Enseignant titulaireEnseignant titulaire Département Géographie UCAD
  • 2. • Concepts de base – Territoire – Flux – Réseaux Plan indicatif – Réseaux • Problématiques géographiques – Circulation, Transport – Aménagement du territoire • Des réseaux informatiques à la société en réseau : des « territoires commutés » – Fantasmes et allégories – Mythe de la grande disparition, troubles– Mythe de la grande disparition, troubles – Ils sont là, les géographes ! • Société de l’information, enjeux de la « société en réseau » – Les politiques d'aménagement (étude
  • 3. Éléments de bibliographie Cf. www.coinderecherche.com
  • 4. Le territoire ? • Jacques Lévy, Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés. Belin, 2003.l’espace des sociétés. Belin, 2003. « Le territoire est un espace à métrique topographique » • Jean-Paul Ferrier, Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés. Belin, 2003. « Territoire : toute portion humanisée de la surface terrestre »
  • 5. • Bernard Debarbieux, Dictionnaire de la géographie et de l’espace des sociétés. Belin, 2003.2003. « Le territoire est un agencement de ressources matérielles et symboliques capable de structurer les conditions pratiques de l’existence d’un individu ou d’un collectif social et d’informer enindividu ou d’un collectif social et d’informer en retour cet individu et ce collectif social sur sa propre identité »
  • 6. • R. Brunet, R. ferras, H. Théry : Les mots de la géographie, Dictionnaire critique. Reclus, la Documentation française. 1993.Documentation française. 1993. - Espace approprié ; - Maille de la gestion de l’espace ; - Tient à la « projection » sur un espace donné- Tient à la « projection » sur un espace donné des structures spécifiques d’un groupe humain. »
  • 7. • Jacques Scheibling : Qu’est-ce que la géographie ? Hachette 1994. –Une terre, avec des contraintes et des aptitudes ; –Un espace socialisé, modelé par une société, ce qui implique une forme d’organisation duce qui implique une forme d’organisation du pouvoir »
  • 8. • Finalement, –une portion d’espace géographique (#–une portion d’espace géographique (# espace), –bornée (limites), appropriée (societes), administrée (pouvoir), aménagée (gestion, gouvernance).gouvernance).
  • 9. • Utilisé par plusieurs disciplines (maths, économie, physique, informatique…) • En géographie, la notion est comrise avant tout comme Flux ? • En géographie, la notion est comrise avant tout comme l’expression d’une circulation entre lieux sur une infrastructure (J.-M. Offner, "Flux", dans J. Lévy et M. Lussault (dir.), Dictionnaire de la géographie et de l'espace des sociétés, Belin, Paris, 2003, pp. 367 et 368.368. • Nécessairement engendré par des différences existant entre deux ou plusieurs lieux (d’où la notion de ifférenciation spatiale).
  • 10. • Sens concret : « un ensemble de lignes entrelacées » • Sens figuré : « un ensemble de relations » Réseau ? • Sens figuré : « un ensemble de relations » C’est donc un ensemble interconnecté (avec des composants et des interrelations) permettant une circulation – de flux (eau, air, huile...) – d'éléments finis (marchandises, informations, personnes...) CaractéristiquesCaractéristiques – Matériel, exemple des transports, informatique (ordis) – Immatériel, comme les réseaux sociaux, – Abstrait ou symbolique, comme dans les représentations (perceptions)
  • 11. À vous ! Comment penser …Comment penser … Les transports ? L’aménagement du territoire sénégalais ?
  • 12. • Concepts de base – Territoire – Flux – Réseaux Plan indicatif – Réseaux • Problématiques géographiques – Circulation, Transport – Aménagement du territoire • Des réseaux informatiques à la société en réseau : des « territoires commutés » – Fantasmes et allégories – Mythe de la grande disparition, troubles– Mythe de la grande disparition, troubles – Ils sont là, les géographes ! • Société de l’information, enjeux de la « société en réseau » – TIC et modes de vie – Politiques d'aménagement
  • 13. Évolution vs révolution • Depuis toujours : divers moyens de communication, supports de diffusioncommunication, supports de diffusion d’information, échanges à plusieurs échelles • Il était une fois : –explorateurs –caravaniers (marchands égyptiens, grecs ou–caravaniers (marchands égyptiens, grecs ou romains et autres) réalisation du commerce, échangeant épices et esclaves avec le Moyen- Orient
  • 14. • Des moyens et outils : – chevaux et chameaux – corne, gong, tam-tam, etc.– corne, gong, tam-tam, etc. – nuage de fumée – griot – arbre à palabre • XXIe siècle : instantanéité des communications et accroissement des possibilités de circulation deaccroissement des possibilités de circulation de l’information • Évolution voire révolution pour les uns et les autres
  • 15. • Evolutions notoires – bêtes remplacées par moyens de transport mécaniques (camions, bateaux, trains, avions et autres), transportant plus et plus vite – progrès des moyens de transport d’information (matière– progrès des moyens de transport d’information (matière première immatérielle essentielle des sociétés contemporaines). • « les machines ne cessent de déplacer les frontières physiques, intellectuelles et mentales » écrit Armand Mattelart (La mondialisation de la communication, PUF, QSJ n°3181, 2005) Mattelart (La mondialisation de la communication, PUF, QSJ n°3181, 2005) • Vint alors la « société de l’information », notion diffuse, au choix « par défaut »
  • 16. • Une kyrielle de terminologies • « village planétaire » Marshall McLuhan, Quentin Fiore, The Medium is the Massage: An Inventory ofFiore, The Medium is the Massage: An Inventory of Effects, New York, Bantam Books / Random House, 1967. • « société de communication » Neveu Erik, Une société de communication, Montchrestien, 1994. • « société commutative » Guillaume Marc, « Société• « société commutative » Guillaume Marc, « Société commutative, l’avènement de l’homme spectral », Quaderni, Automne 1996, n°30.
  • 17. • « société technétronique » Zbigniew Brzezinski, La révolution technétronique, Calmann-Lévy, 1970. • « société informationnelle » Henri Laborit, Société informationnelle, idées pour l’autogestion, Editions duinformationnelle, idées pour l’autogestion, Editions du Cerf, 1973 ; Anne Mayère, La société informationnelle, L’Harmattan, Communication, avril 1997 • « société en réseaux » Manuel Castells, La société en réseaux, Paris, Fayard, 1998. et puis récemment « sociétés du savoir » qui serait un• et puis récemment « sociétés du savoir » qui serait un prolongement voire un substitut de la « société de l’information » Rapport mondial de l’Unesco (2005).
  • 18. • Consensus: le moteur est les TIC (technologies de l’information et de la communication) • Notion polysémique• Notion polysémique –« Un ensemble disparate qui va des techniques rudimentaires d’alerte à l’acheminement du courrier par voie terrestre ou par réseaux électriques ou électroniques » (Emmanuel Eveno,électriques ou électroniques » (Emmanuel Eveno, Les pouvoirs urbains face aux technologies d’information et de communication, PUF, QSJ n°3156, 1997)
  • 19. –« un ensemble convergent des technologies de la micro-électronique, de l’informatique (machines et logiciels), desl’informatique (machines et logiciels), des télécommunications /diffusion et de l’optoélectronique » (Manuel Castells, 2001, La société en réseau. L’ère de l’information, Paris, Fayard, 2001)Paris, Fayard, 2001)
  • 20. • « des objets matériels, outils, procédés, qu’à des objets immatériels, des connaissances, des contenus, des symboles et couvrent les trois branches de la communication : les télécommunications (téléphone, transmission par câble, ou par satellite), l’informatique au sens large et l’audiovisuel » Annie Chéneau- Loquay (dir.), Mondialisation et technologiesLoquay (dir.), Mondialisation et technologies de la communication en Afrique, Paris, Karthala, 2004.
  • 21. • Succincte – « l’ensemble des outils matériels et immatériels qui rendent possible la production et la diffusion d’objets langagiers (discours, images et autres)» Emmanuel Eveno, in Jacques Levy et Michel Lussault (dir.), 2003. • Introduction (surtout avec Internet) d’une nouvelle dimension dans les échanges etnouvelle dimension dans les échanges et l’interactivité, autant au niveau local qu’à l’échelle globale
  • 22. • Constats nécessaires: – Presque tous les secteurs sont pénétrés par les TIC, – obligation d’y réfléchir, soit pour y adhérer, soit pour poser cette question cruciale :cette question cruciale : • face à un projet de société de l’information qui se réduit le plus souvent à une techno-utopie, à un déterminisme techno-marchand, comment faire pour opposer des projets sociaux et d'autres formes d'appropriation de ces technologies qui pénètrent la société ? • longue tradition de dichotomie, de conception• longue tradition de dichotomie, de conception manichéenne des révolutions techniques, et d’appréhension plurielle de l’idée de nouveauté par la communauté scientifique
  • 23. Fantasmes et allégories • depuis l’inauguration en 1794, entre Paris et Lille, du télégraphe optique de l’ingénieur français Claude Chappe, les scientifiques et les hommesClaude Chappe, les scientifiques et les hommes politiques ont eu un discours exalté sur les promesses émancipatrices des technologies de communication à distance • Celle-ci est alors vantée comme le moyen pour• Celle-ci est alors vantée comme le moyen pour reconstruire, à l'échelle d'un territoire, les conditions de l'agora athénienne • Donc vers une société urbaine
  • 24. • Quelques auteurs –Pierre Lévy décida d’aimer le monde actuel et qui assuma honnêtement sa position :qui assuma honnêtement sa position : • « j’ai décidé d’aimer ce monde tel qu’il est. En adoptant cette attitude, j’ai la sensation très nette de mieux le comprendre que si je le dénonçais ou si je le critiquais. Ce livre est un chant d’amour au monde contemporain et à l’avenir qu’il porte dans son sein » affirmait-il. Pierre Levy, 2000, World Philosophie,affirmait-il. Pierre Levy, 2000, World Philosophie, Paris, Editions Odile Jacob, Coll. Le Champ Médiologique.
  • 25. • Joël de Rosnay (Joël de Rosnay, L’homme symbiotique, Editions Points, avril 1997) prédit l’arrivée, dans la seconde moitié du troisième millénaire, de l’homme symbiotique, futur habitantmillénaire, de l’homme symbiotique, futur habitant d’un futur organisme planétaire dit cybionte, formé à partir de la « cybernétique » et de la « biologie ». • Paul Virilio, auteur d’Esthétique de la disparition et de La bombe informatique, etc. avança des thèsesde La bombe informatique, etc. avança des thèses avant-gardistes à propos de la société de l’information, mais sous un ton très catastrophiste.
  • 26. • Thomas H. Davenport (« Privilégier l'information sur la technologie », Les Échos, 17 février 2008), – « imaginez-vous dans un monde obnubilé par la– « imaginez-vous dans un monde obnubilé par la plomberie. Dans cet univers étrange, des centaines de livres, de magazines et même quelques chaînes de télévision traitent uniquement de la plomberie et font éloge des dernières innovations (…). Assez curieusement, on retrouve la même situation dans notre propre monde. Remplacez les équipements depropre monde. Remplacez les équipements de plomberie par des ordinateurs et les tuyaux par des réseaux, et ce scénario devient soudain réalité ».
  • 27. • Pour capter leur public, les auteurs – « font appel à ses émotions : l’un des ressorts consiste à l’effrayer, à manipuler la métaphore dans la plus parfaite des ambigüités. – Le mot " révolution" est une sorte de refrain : nous serions en train de vivre une révolution qui aurait pour conséquence l’installation d’une société de l’information globale. Nous vivrions ainsi la fin prochaine des distances physiques, le déclin lent et irrésistible de la géographie : tout comme la société moderne a cherché à se débarrasser de la "pensée magique", la société de l’information se serait"pensée magique", la société de l’information se serait affranchie de la "pensée géographique"». Emmanuel Eveno, « Le "village global" ou le mythe d’un monde interconnecté ? », Café géo, 3 mars 2004.
  • 28. Mythe de la grande disparition, troubles • Début: années 1970 • Fondement : l’indifférenciation spatiale• Fondement : l’indifférenciation spatiale • Myriade d’idées reçues • Croyances vivaces dans le corps social et les écrits des chercheurs • Manque de recul épistémologique remarquable
  • 29. • Paternité du mythe de l’abolition de l’espace géographique à l’auteur canadien Marshall MacLuhan (oxymore « village global ») –Ouvrage : McLuhan Marshall, 1962, The Gutenberg Galaxy, Toronto; trad. fr., La galaxie Gutenberg face à l’ère de l’électronique, Tours, Mame, 1972. –Il se fonde sur la possibilité d’annuler le–Il se fonde sur la possibilité d’annuler le déplacement matériel des personnes et des biens par substitution d’une circulation instantanée de messages entre ces personnes
  • 30. • À la réflexion sur les effets de la révolution des télécommunications et de l’informatisation dans les années 1960, M. McLuhan avait apporté deux idées forces: – D’une part, il a prolongé la réflexion des ethnologues et des historiens en soulignant le rôle des médias dans le modelage de la conscience sociale et des formes de la culture : aux mass-médias qui se mettent en place correspond une société de masse dont il convient de comprendre le dynamisme et la logique. – D’autre part, il a montré que la société qui résulte de la révolution des médias a perdu ses racines locales pour acquérir une dimension mondiale. Le temps du village planétaire arrivait alors inéluctablement.
  • 31. • La pensée macluhanienne a donné lieu à plusieurs discours idéologiques très prolixes sur la fin des distances, l’abolition de l’espace, l’ubiquité, etc. • Ces discours suggèrent « un mode de proximité• Ces discours suggèrent « un mode de proximité simple, homogène et convivial, découlant de la mise en contact de chaque habitant de la planète avec les autres grâce aux télécommunications. Comme si la planète avait rétréci et que nous étions tous voisins ». (Sarah Tesse, « Les technologies detous voisins ». (Sarah Tesse, « Les technologies de l’Information et de la Communication annulent-elles l’espace ? », Communication aux Doctoriales du GDR TIC & Société, 15-16 janvier 2007.
  • 32. Quelques auteurs • Richard O’Brien, 1992, Global financial integration: the end of geography, Council on Foreign Relations Press, New York, 120 pages.Press, New York, 120 pages. • Nicolas Negroponte, 1995, L’homme numérique. Comment le multimédia et les autoroutes de l’information vont changer notre vie, Paris, Robert Laffont, Coll. Pocket, 291 pages. • Marc Guillaume, « Société commutative :• Marc Guillaume, « Société commutative : l’avènement de l’homme spectral », In Territoires éclatés, le rôle des technologies de communication, Revue Quaderni, n°30, automne 1996, pp. 81-92.
  • 33. • Jean Chesneaux, Habiter le temps, Bayard Editions, 1996. • Paul Virilio, « Fin de l’histoire, ou Fin de la• Paul Virilio, « Fin de l’histoire, ou Fin de la Géographie ? Un monde surexposé », in Le Monde Diplomatique, août 1997. • Manuel Castells, 1998, Fin de millénaire, Paris, Fayard, 492 pages.Paris, Fayard, 492 pages.
  • 34. • Et Nicolas Negroponte, directeur du Media Lab au Massachusetts Institute of Technology. – Ouvrage : L’homme numérique. Comment le multimédia et les autoroutes de l’information vont changer notre vie, Paris, Robert Laffont, Coll. PocketParis, Robert Laffont, Coll. Pocket – « si je pouvais vraiment voir les Alpes de ma fenêtre électronique dans mon salon à Boston, entendre le son des cloches des vaches, et sentir le purin (numérique) en été, j’aurais vraiment l’impression d’être en Suisse ; s’interrogeait ensuite : « si, au lieu d’aller travailler en conduisant mes atomes en ville, je me branche sur mon bureau et que je fasse mon travail électroniquement, oùbureau et que je fasse mon travail électroniquement, où se trouve exactement mon lieu de travail ?», pour, enfin, conclure que « l’ère de la post-information va éliminer les limites géographiques ».
  • 35. • Et Paul Virilio, • Article : « Fin de l’histoire, ou Fin de la Géographie ? Un monde surexposé », in Le Monde Diplomatique, août 1997.août 1997. • « après la "fin de l’histoire" prématurément annoncée par Francis Fukuyama il y a quelques années, la mondialisation annonce, en fait, la fin de la géographie, la fin de l’espace d’une petite planète en suspension dans l’éther électronique de nos modernes moyens dedans l’éther électronique de nos modernes moyens de télécommunications. […] A défaut d’une "fin de l’histoire", c’est donc bien à la fin de la géographie que nous assistons ».
  • 36. • Cette littérature prolixe prédit : –l’avènement d’une "société sans distance" –d’un "espace transparent" ou isotrope–d’un "espace transparent" ou isotrope –d’un espace entièrement inter-relié –d’un espace peuplé d’individus sans attaches territoriales –d’un espace avec de nouvelles formes de–d’un espace avec de nouvelles formes de relations sociales
  • 37. • un espace sans distance physique, ni distance sociale • un environnement mondialisé• un environnement mondialisé • une réactualisation douteuse et approximative du concept macluhanien de "Village global" » • » (cf. Emmanuel Eveno, « La géographie de la société de l’information : entre abîmes etsociété de l’information : entre abîmes et sommets », NETCOM, 2004).
  • 38. • … Ils sont là, les géographes