SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  27
Année internationale du pastoralisme :
Quels cadres ? Quelles initiatives en
cours de réflexion ? … à vos idées !
Marie-Odile Nozières-Petit, Charlotte Dehays & Joseph Boussion
Journée annuelle d’échanges UMT Pasto
1er février 2024
1
1. C’est quoi l’année internationale
du pastoralisme ?
2
•Accroître la compréhension mondiale de
l'importance des parcours et des pasteurs pour la
sécurité alimentaire, l'économie, l'environnement
et l'héritage culturel
•Contribuer à combler les lacunes en matière de
connaissances sur les terres de parcours et les
éleveurs par le biais de la recherche et de la
communication participatives
•Promouvoir une politique et une législation
éclairées et fondées sur la science pour les
générations actuelles et futures
•Mobiliser les populations du monde entier pour
qu'elles saisissent les nouvelles opportunités
offertes par les terres de parcours et le
pastoralisme
1. C’est quoi l’année internationale
du pastoralisme ?
3
Des groupes régionaux multi-parties pour créer des partenariats :
● élargir le réseau des organisations de soutien et des gouvernements dans
les 11 régions du monde
● travailler avec le gouvernement de Mongolie et le groupe de soutien
international de l'IYRP pour planifier et mettre en œuvre les activités de
l'IYRP dans ces régions
Rôle centrale des organisations pastorales dans les RISGs & leurs activitées
1. C’est quoi l’année internationale
du pastoralisme ?
4
● Recherche et publication conjointes
● Dossiers / déclarations politiques
● Rassemblements de bergers
● Campagnes sur les réseaux sociaux
● Expositions Films / Photos
● Salons de l'innovation pastorale
● Événements parallèles
● Conférences / Webinars … etc
1. C’est quoi l’année internationale
du pastoralisme ?
5
● Sensibilisation accrue de la science et de la société à la contribution des
parcours et des bergers à la sécurité alimentaire, à l'économie, à
l'environnement et à l'héritage culturel
● Résolutions adoptées par les Nations unies et d'autres entités internationales en
faveur des terres de parcours et des bergers
● Changements dans les politiques nationales, régionales et mondiales en faveur
de la gestion durable des ressources des parcours par les bergers et les autres
parties prenantes
● Augmenter les investissements durables et éthiques dans les terres de parcours
et les moyens de subsistance des bergers
1. C’est quoi l’année internationale
du pastoralisme ?
6
● Rassembler et analyser les résultats des recherches existants (examen scientifique)
● Identifier les lacunes en matière de connaissances et d'informations - et les nouvelles
opportunités
● Stimuler et engager la recherche participative pour combler les lacunes et explorer les
opportunités
● Analyser la politique internationale existante en rapport avec le thème
● Identifier des "cibles" (organismes internationaux, conventions, événements, etc.) pour un
plaidoyer fondé sur la science et l'expérience.
● Élaborer des stratégies sur les messages appropriés pour ces cibles, y compris
l'identification de porte-parole ou d'"ambassadeurs" pour les faire passer.
● S'engager avec les bergers et d'autres membres du réseau de l'IYRP (y compris d'autres
groupes de travail) dans la diffusion de ces messages, y compris pour la sensibilisation
du public.
1. C’est quoi l’année internationale
du pastoralisme ?
7
Grands traits de l’élevage
pastoral aujourd’hui en
France 1er février 2024
Marie-odile Nozières-Petit, (INRAE),
Avec la collaboration de
Fabienne Launay et Laura Etienne (Idele)
Charles-Henri Moulin (L’Institut Agro, Montpellier SupAgro),
8
UMT Pasto « Ressources et transformations des systèmes pastoraux en territoires
méditerranéens »
9
Pour définir l’élevage pastoral
Un temps de travail spécifique lors de la journée d’échange de 2019
+ un numéro spécial dans la revue Fourrages
dont un article spécifiquement sur ce sujet
Dans la littérature, 2 grandes définitions de l’élevage pastoral
 Pâturage extensif sur parcours
(Blench, 1999; FAO, 2002; McGahey et al., 2014)
i.e.
« l’ensemble des activités d’élevage valorisant, par un pâturage extensif, les
ressources fourragères spontanées des espaces naturels, pour assurer tout
ou partie de l’alimentation des animaux »
(AFP Association Française de Pastoralisme, 2020)
 Moyen de subsistance fondé sur l’élevage de bétail
(Ayantunde et al. 2011 ; Ben Hounet et al., 2016; Zinsstag et al., 2016)
Faisant l’objet d’une attention spécifique des gouvernements, ONG…
Végétation
- très hétérogène (horizontalement et verticalement),
- variable également dans le temps.
Avec
- des parcours, où strate herbacée et arbustive (feuilles, fleurs, fruits) ont plus ou
moins d’importance.
- Production de la strate herbacée, faible en volume, très saisonnée, aléatoire
 Des surfaces peu productives, rarement mécanisables
 Une grande diversité de milieux, de ressources alimentaires
 Mobilité des troupeaux et des hommes, quotidienne et saisonnière
 Sensibilité accrue aux aléas climatiques
Au cœur, le pâturage d’une végétation spontanée
10
En réalité, des élevage agropastoraux
11
• Occupation des sols :
Des parcours inclus dans:
• 8,3 millions d’ha de STH,
• 2,8 millions d’ha de Landes, Friches et Garrigues
• 17 millions d’ha de bois
• Enquêtes pastorales (Massifs) et référentiel parcellaire graphique (PAC)
Exemple des Alpes: 1,3 millions d’ha avec l’enquête pastorale 2012-2014; 0,8 millions d’ha avec
RPG 2015
Des surfaces d’importance difficile à évaluer
• En 2018, en France: 2,2 millions d’ha
recensés par le RPG
61% de surface pastorale - herbe
prédominante
27% de surface pastorale – ligneux
prédominants
11% de bois pâturés
Part des surfaces pastorales
dans les différentes régions françaises
12
• 35 000 exploitations avec « élevage significatif », considérées « de type
pastoral »,
• soit 18% des exploitations avec « élevage significatif »
• Majoritaires dans certains territoires français
• Une diversité d’espèces
Des types de cheptel variés
13
Part des surfaces pastorales dans l’alimentation des
animaux
Prairies
21%
Fourrages
distribués
22%
Autres (céréales,
vignes, vergers…)
5%
Pelouses
32%
Parcours boisés -
landes et bois
20%
Parcours
52%
Contribution des différences ressources à la matière sèche ingérée pour 104 élevages
agropastoraux des régions PACA, Occitanie, AURA et Corse
(source : extraction base de données StratPasto, décembre 2020 ; traitement Idele, n= 104).
14
Une activité productive
 Des produits de nature différente et plus ou moins transformés
• Animaux vifs pour la reproduction ou pour la viande
• Lait liquide, fermenté, fromages
• Viande fraiche et charcuterie
• Laine, cuirs et peaux
Valorisés dans une grande diversité de débouchés
o Démarches collectives mettant en avant leur qualité (SIQO)
o Circuits courts et/ou locaux
Exemples autour de l’ovin
15
… peu artificialisée, valorisant des espaces remarquables
 Des démarches de « labellisation » de cette dimension
Par exemple, Les Causses et Cévennes, patrimoine mondial de l’humanité (UNESCO)
 Cette valorisation participe de
la construction de l’autonomie
fourragère
=> A bénéfices réciproques
 Participe, par le pâturage, de la préservation de
formes de biodiversité
(Médail et Quézel, 1999; Casasus et al., 2007; Lepart et al., 2011; Cox et
Underwood, 2011; )
Source: Idele, AHDB Meat Services, Teagasc, in Topliff et la., 2009
Charges opérationnelles dans
différents types d’élevages ovins
en 2007
16
… conduite par des personnes avec un rapport particulier à
la nature et aux compétences spécifiques
 Un temps de travail très structuré par la mobilité et la garde
 Des organisations particulières du travail, avec une présence
importante du salariat
 Faire pâturer des ressources pastorales: des compétences
spécifiques pour gérer
• Complexité
• Variabilité et aléas
…
17
 Des systèmes en capacité de maintenir un fonctionnement face à des
chocs et stress, complexes, cumulés, de différente nature:
 Mobilité
 Savoir-faire anciens et complexes
 Ressources alimentaires variées et importantes en surface (pas tj accessibles)
 Races diverses et adaptées à ces milieux (préservation également de la
biodiversité domestique)
 Cas d’étude pertinent pour la recherche,
en particulier quand il s’agit
d’accompagner la transition agroécologique
 Mais des phénomènes globaux qui les fragilisent
18
… présentant une forte adaptabilité
19
Des fragilités
 Sensibilité de fond aux aléas climatiques, mais … changement en cours
 Une dépendance
 Au marché (prix et organisation des filières)
 Aux aides PAC
 Une activité sur des territoires à haute valeur environnementale, avec d’autres
usagers, nombreux
 Une activité soumise à la prédation
Demande de pâturage sur de nouveaux espaces
Changement climatique
Prédation et
acceptabilité des
moyens de protection
En conclusion
Journée du Président de l’académie vétérinaire de France – 4 novembre 2021
Une production présentant
- des atouts en particulier pour la transition agro-écologique,
- des savoirs anciens d’autres plus innovants
…qui peuvent être remobilisés par d’autres formes d’élevage
Des fragilités qui doivent être accompagnées
20
21
Merci de votre attention
marie-odile.nozieres-petit@inrae.fr
3. Temps collaboratif
22
● Objectif : Créer une synergie globale (dans un fonctionnement décentralisé)
en mettant en avant les ponts/ liens entre les actions mises en place.
● Sentez-vous libre de dire ce que vous voulez, gardez à l’esprit que c’est un
temps de construction collective
● Déroulement en 2 temps :
▪ Temps n°1 : Identifier les actions menées
▪ Temps n°2 : Identifier des référents et les attentes vis-à-vis de l’UMT Pasto
23
• Temps n°1 : Identifier les actions menées et échanger
3. Temps collaboratif
Ecrire sur un post-it l’action que vous avez prévue puis
placez le sur la frise
Règles :
• L’action doit obligatoirement correspondre à un des 12
thèmes prévus pour 2026
• Celui qui propose une action s’engage à l’organiser
Choisissez la couleur du post-it selon le type d’action :
- Bleu : action/ production
- Rose : animation public pasto
- Jaune/ vert : communication public autre
24
• Temps n°2 : identifier des référents et les attentes vis-à-vis de l’UMT Pasto
3. Temps collaboratif
Règles :
• L’attente doit obligatoirement correspondre à un des 12
thèmes prévus
Qui veut être référent ? (groupe Europe, UMT, territoire…)
1) Par groupe de 5-6, échangez vos idées d’actions et vos
attentes vis-à-vis de l’UMT Pasto
1) Notez-les sur un post-it (même code couleur que tout à
l’heure) puis placer le post-it sur le thème correspondant
4. Présentation et temps d’échange sur
le Sommet de l’Elevage
25
26
Merci de votre
participation!
www.umt-pastomediterre.org
Journée UMT Pasto
1er février 2024
27

Contenu connexe

Similaire à 2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx

Les grands traits de l'élevage pastoral aujourd'hui
Les grands traits de l'élevage pastoral aujourd'huiLes grands traits de l'élevage pastoral aujourd'hui
Les grands traits de l'élevage pastoral aujourd'huiInstitut de l'Elevage - Idele
 
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...BTC CTB
 
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...ILRI
 
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)ExternalEvents
 
Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...
Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...
Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...fnsea
 
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agricultureAIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agricultureDamien Vincke
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Ministère de l'Environnement
 
Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...
Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...
Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...Agropolis International
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaiseslaisnenouvelle
 
Organisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETIT
Organisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETITOrganisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETIT
Organisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETITRIAAM
 
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...Brussels Briefings (brusselsbriefings.net)
 
Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...
Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...
Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...Agropolis International
 
Evolutions relations agriculture_elevage
Evolutions relations agriculture_elevageEvolutions relations agriculture_elevage
Evolutions relations agriculture_elevagePatrickTanz
 
Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...
Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...
Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...Agropolis International
 
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Biodiversité
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA BiodiversitéRapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Biodiversité
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA BiodiversitéLISEA
 
Présentation global hort paepard brazzaville 2013
Présentation global hort paepard brazzaville 2013Présentation global hort paepard brazzaville 2013
Présentation global hort paepard brazzaville 2013Francois Stepman
 

Similaire à 2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx (20)

Les grands traits de l'élevage pastoral aujourd'hui
Les grands traits de l'élevage pastoral aujourd'huiLes grands traits de l'élevage pastoral aujourd'hui
Les grands traits de l'élevage pastoral aujourd'hui
 
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
Les programmes agriculture au Maroc dans la perspective du changement climati...
 
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
Des Solutions pour aménager la gestion des pâturages: Recherches et innovatio...
 
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
Promoting Origin-linked quality products in four countries (GTF/RAF/426/ITA)
 
1 enjeux dumontplantureux - indibio nov 2014
1 enjeux dumontplantureux - indibio nov 20141 enjeux dumontplantureux - indibio nov 2014
1 enjeux dumontplantureux - indibio nov 2014
 
Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...
Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...
Recueil des actions des partenaires agricoles et ruraux en faveur de la biodi...
 
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
Briefing de Bruxelles n.60; Elizabeth Nsimadala: Agriculteurs et systèmes ali...
 
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agricultureAIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
AIGx - Pierre Mathy - Avenir de l'agriculture
 
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
Gestion intégrée du bassin versant transfrontalier de la rivière libón, répub...
 
Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...
Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...
Dossier Agropolis International n° 20 "Changement climatique : impacts et ada...
 
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaisesRapport de WWF sur les entreprises françaises
Rapport de WWF sur les entreprises françaises
 
Organisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETIT
Organisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETITOrganisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETIT
Organisation des filières et agro-sylvo-pastoralisme - NOZIERES-PETIT
 
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
Anselme Bakudila Mbuta: «Liens entre traditions alimentaires et éducation : l...
 
Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...
Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...
Dossier Agropolis International : Agronomie -plantes, cultivées et systèmes d...
 
Prairies multiespèces
Prairies multiespècesPrairies multiespèces
Prairies multiespèces
 
Evolutions relations agriculture_elevage
Evolutions relations agriculture_elevageEvolutions relations agriculture_elevage
Evolutions relations agriculture_elevage
 
Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...
Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...
Dossier thématique Agropolis International "Ressources en eau : préservation ...
 
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
4.Journée UMT 2024_Session végétation_Jouven Dehays.pdf
 
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Biodiversité
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA BiodiversitéRapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Biodiversité
Rapport d'activité et liste des projets 2015-2016 - Fondation LISEA Biodiversité
 
Présentation global hort paepard brazzaville 2013
Présentation global hort paepard brazzaville 2013Présentation global hort paepard brazzaville 2013
Présentation global hort paepard brazzaville 2013
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele

MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...Institut de l'Elevage - Idele
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesInstitut de l'Elevage - Idele
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseInstitut de l'Elevage - Idele
 

Plus de Institut de l'Elevage - Idele (20)

Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
Note agro-climatique n°2 - 17 Avril 2024
 
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
MaxForGoat aux JTCs : l'impact des modalités de distribution des fourrages en...
 
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptxWebinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
Webinaire lésions podales_04.04.2024.pptx
 
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
#Pause travail 8 Dubreuil femmes 9 avril 2024 (1).pdf
 
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
Replay du Webinaire CARE 4 DAIRY - 25 mars 2024
 
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
2 1 FUSELIER Prise en compte OW Société.pdf
 
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
2 2 VILLAIN Truies libres en maternité.pdf
 
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
2 3 MESSAGER Enrichissements poulets.pdf
 
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
2 4 COUTANT Litiere malaxée Vaches laitières.pdf
 
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
2 5 MOREL Dimensionnement logettes Vaches laitières.pdf
 
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
2 7 GERARD conduite des truies en liberté.pdf
 
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
2 8 LERUSTE loger les veaux laitiers par deux
 
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
2 9 LEFOUL Logement veaux de boucherie.pdf
 
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
2 10 GUIOCHEAU Aires dexercices Vaches laitières.pdf
 
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdfP 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
P 16 TALLET etat émotionnel des animaux.pdf
 
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdfP 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
P 15 MARTIN Robotisation déplacement remplacement.pdf
 
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectivesP 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
P 14 DEPERSIN Réglementation BEA actualités et perspectives
 
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins AllemagneP 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
P 13 ROGUET démarches bien-être et impact sur les bâtiments porcins Allemagne
 
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durablesP 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
P 11 GALLAY vision 2030 pour des Constructions durables
 
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisseP 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
P 9 GRESSET bea et constructions agricoles en suisse
 

2.Journée UMT 2024_Session IYRP_Nozière Dehays.pptx

  • 1. Année internationale du pastoralisme : Quels cadres ? Quelles initiatives en cours de réflexion ? … à vos idées ! Marie-Odile Nozières-Petit, Charlotte Dehays & Joseph Boussion Journée annuelle d’échanges UMT Pasto 1er février 2024 1
  • 2. 1. C’est quoi l’année internationale du pastoralisme ? 2 •Accroître la compréhension mondiale de l'importance des parcours et des pasteurs pour la sécurité alimentaire, l'économie, l'environnement et l'héritage culturel •Contribuer à combler les lacunes en matière de connaissances sur les terres de parcours et les éleveurs par le biais de la recherche et de la communication participatives •Promouvoir une politique et une législation éclairées et fondées sur la science pour les générations actuelles et futures •Mobiliser les populations du monde entier pour qu'elles saisissent les nouvelles opportunités offertes par les terres de parcours et le pastoralisme
  • 3. 1. C’est quoi l’année internationale du pastoralisme ? 3 Des groupes régionaux multi-parties pour créer des partenariats : ● élargir le réseau des organisations de soutien et des gouvernements dans les 11 régions du monde ● travailler avec le gouvernement de Mongolie et le groupe de soutien international de l'IYRP pour planifier et mettre en œuvre les activités de l'IYRP dans ces régions Rôle centrale des organisations pastorales dans les RISGs & leurs activitées
  • 4. 1. C’est quoi l’année internationale du pastoralisme ? 4 ● Recherche et publication conjointes ● Dossiers / déclarations politiques ● Rassemblements de bergers ● Campagnes sur les réseaux sociaux ● Expositions Films / Photos ● Salons de l'innovation pastorale ● Événements parallèles ● Conférences / Webinars … etc
  • 5. 1. C’est quoi l’année internationale du pastoralisme ? 5 ● Sensibilisation accrue de la science et de la société à la contribution des parcours et des bergers à la sécurité alimentaire, à l'économie, à l'environnement et à l'héritage culturel ● Résolutions adoptées par les Nations unies et d'autres entités internationales en faveur des terres de parcours et des bergers ● Changements dans les politiques nationales, régionales et mondiales en faveur de la gestion durable des ressources des parcours par les bergers et les autres parties prenantes ● Augmenter les investissements durables et éthiques dans les terres de parcours et les moyens de subsistance des bergers
  • 6. 1. C’est quoi l’année internationale du pastoralisme ? 6 ● Rassembler et analyser les résultats des recherches existants (examen scientifique) ● Identifier les lacunes en matière de connaissances et d'informations - et les nouvelles opportunités ● Stimuler et engager la recherche participative pour combler les lacunes et explorer les opportunités ● Analyser la politique internationale existante en rapport avec le thème ● Identifier des "cibles" (organismes internationaux, conventions, événements, etc.) pour un plaidoyer fondé sur la science et l'expérience. ● Élaborer des stratégies sur les messages appropriés pour ces cibles, y compris l'identification de porte-parole ou d'"ambassadeurs" pour les faire passer. ● S'engager avec les bergers et d'autres membres du réseau de l'IYRP (y compris d'autres groupes de travail) dans la diffusion de ces messages, y compris pour la sensibilisation du public.
  • 7. 1. C’est quoi l’année internationale du pastoralisme ? 7
  • 8. Grands traits de l’élevage pastoral aujourd’hui en France 1er février 2024 Marie-odile Nozières-Petit, (INRAE), Avec la collaboration de Fabienne Launay et Laura Etienne (Idele) Charles-Henri Moulin (L’Institut Agro, Montpellier SupAgro), 8 UMT Pasto « Ressources et transformations des systèmes pastoraux en territoires méditerranéens »
  • 9. 9 Pour définir l’élevage pastoral Un temps de travail spécifique lors de la journée d’échange de 2019 + un numéro spécial dans la revue Fourrages dont un article spécifiquement sur ce sujet Dans la littérature, 2 grandes définitions de l’élevage pastoral  Pâturage extensif sur parcours (Blench, 1999; FAO, 2002; McGahey et al., 2014) i.e. « l’ensemble des activités d’élevage valorisant, par un pâturage extensif, les ressources fourragères spontanées des espaces naturels, pour assurer tout ou partie de l’alimentation des animaux » (AFP Association Française de Pastoralisme, 2020)  Moyen de subsistance fondé sur l’élevage de bétail (Ayantunde et al. 2011 ; Ben Hounet et al., 2016; Zinsstag et al., 2016) Faisant l’objet d’une attention spécifique des gouvernements, ONG…
  • 10. Végétation - très hétérogène (horizontalement et verticalement), - variable également dans le temps. Avec - des parcours, où strate herbacée et arbustive (feuilles, fleurs, fruits) ont plus ou moins d’importance. - Production de la strate herbacée, faible en volume, très saisonnée, aléatoire  Des surfaces peu productives, rarement mécanisables  Une grande diversité de milieux, de ressources alimentaires  Mobilité des troupeaux et des hommes, quotidienne et saisonnière  Sensibilité accrue aux aléas climatiques Au cœur, le pâturage d’une végétation spontanée 10
  • 11. En réalité, des élevage agropastoraux 11
  • 12. • Occupation des sols : Des parcours inclus dans: • 8,3 millions d’ha de STH, • 2,8 millions d’ha de Landes, Friches et Garrigues • 17 millions d’ha de bois • Enquêtes pastorales (Massifs) et référentiel parcellaire graphique (PAC) Exemple des Alpes: 1,3 millions d’ha avec l’enquête pastorale 2012-2014; 0,8 millions d’ha avec RPG 2015 Des surfaces d’importance difficile à évaluer • En 2018, en France: 2,2 millions d’ha recensés par le RPG 61% de surface pastorale - herbe prédominante 27% de surface pastorale – ligneux prédominants 11% de bois pâturés Part des surfaces pastorales dans les différentes régions françaises 12
  • 13. • 35 000 exploitations avec « élevage significatif », considérées « de type pastoral », • soit 18% des exploitations avec « élevage significatif » • Majoritaires dans certains territoires français • Une diversité d’espèces Des types de cheptel variés 13
  • 14. Part des surfaces pastorales dans l’alimentation des animaux Prairies 21% Fourrages distribués 22% Autres (céréales, vignes, vergers…) 5% Pelouses 32% Parcours boisés - landes et bois 20% Parcours 52% Contribution des différences ressources à la matière sèche ingérée pour 104 élevages agropastoraux des régions PACA, Occitanie, AURA et Corse (source : extraction base de données StratPasto, décembre 2020 ; traitement Idele, n= 104). 14
  • 15. Une activité productive  Des produits de nature différente et plus ou moins transformés • Animaux vifs pour la reproduction ou pour la viande • Lait liquide, fermenté, fromages • Viande fraiche et charcuterie • Laine, cuirs et peaux Valorisés dans une grande diversité de débouchés o Démarches collectives mettant en avant leur qualité (SIQO) o Circuits courts et/ou locaux Exemples autour de l’ovin 15
  • 16. … peu artificialisée, valorisant des espaces remarquables  Des démarches de « labellisation » de cette dimension Par exemple, Les Causses et Cévennes, patrimoine mondial de l’humanité (UNESCO)  Cette valorisation participe de la construction de l’autonomie fourragère => A bénéfices réciproques  Participe, par le pâturage, de la préservation de formes de biodiversité (Médail et Quézel, 1999; Casasus et al., 2007; Lepart et al., 2011; Cox et Underwood, 2011; ) Source: Idele, AHDB Meat Services, Teagasc, in Topliff et la., 2009 Charges opérationnelles dans différents types d’élevages ovins en 2007 16
  • 17. … conduite par des personnes avec un rapport particulier à la nature et aux compétences spécifiques  Un temps de travail très structuré par la mobilité et la garde  Des organisations particulières du travail, avec une présence importante du salariat  Faire pâturer des ressources pastorales: des compétences spécifiques pour gérer • Complexité • Variabilité et aléas … 17
  • 18.  Des systèmes en capacité de maintenir un fonctionnement face à des chocs et stress, complexes, cumulés, de différente nature:  Mobilité  Savoir-faire anciens et complexes  Ressources alimentaires variées et importantes en surface (pas tj accessibles)  Races diverses et adaptées à ces milieux (préservation également de la biodiversité domestique)  Cas d’étude pertinent pour la recherche, en particulier quand il s’agit d’accompagner la transition agroécologique  Mais des phénomènes globaux qui les fragilisent 18 … présentant une forte adaptabilité
  • 19. 19 Des fragilités  Sensibilité de fond aux aléas climatiques, mais … changement en cours  Une dépendance  Au marché (prix et organisation des filières)  Aux aides PAC  Une activité sur des territoires à haute valeur environnementale, avec d’autres usagers, nombreux  Une activité soumise à la prédation Demande de pâturage sur de nouveaux espaces Changement climatique Prédation et acceptabilité des moyens de protection
  • 20. En conclusion Journée du Président de l’académie vétérinaire de France – 4 novembre 2021 Une production présentant - des atouts en particulier pour la transition agro-écologique, - des savoirs anciens d’autres plus innovants …qui peuvent être remobilisés par d’autres formes d’élevage Des fragilités qui doivent être accompagnées 20
  • 21. 21 Merci de votre attention marie-odile.nozieres-petit@inrae.fr
  • 22. 3. Temps collaboratif 22 ● Objectif : Créer une synergie globale (dans un fonctionnement décentralisé) en mettant en avant les ponts/ liens entre les actions mises en place. ● Sentez-vous libre de dire ce que vous voulez, gardez à l’esprit que c’est un temps de construction collective ● Déroulement en 2 temps : ▪ Temps n°1 : Identifier les actions menées ▪ Temps n°2 : Identifier des référents et les attentes vis-à-vis de l’UMT Pasto
  • 23. 23 • Temps n°1 : Identifier les actions menées et échanger 3. Temps collaboratif Ecrire sur un post-it l’action que vous avez prévue puis placez le sur la frise Règles : • L’action doit obligatoirement correspondre à un des 12 thèmes prévus pour 2026 • Celui qui propose une action s’engage à l’organiser Choisissez la couleur du post-it selon le type d’action : - Bleu : action/ production - Rose : animation public pasto - Jaune/ vert : communication public autre
  • 24. 24 • Temps n°2 : identifier des référents et les attentes vis-à-vis de l’UMT Pasto 3. Temps collaboratif Règles : • L’attente doit obligatoirement correspondre à un des 12 thèmes prévus Qui veut être référent ? (groupe Europe, UMT, territoire…) 1) Par groupe de 5-6, échangez vos idées d’actions et vos attentes vis-à-vis de l’UMT Pasto 1) Notez-les sur un post-it (même code couleur que tout à l’heure) puis placer le post-it sur le thème correspondant
  • 25. 4. Présentation et temps d’échange sur le Sommet de l’Elevage 25
  • 26. 26