SlideShare une entreprise Scribd logo
Animaux de renteSCiENCES & PRATiQUE
24
www.depecheveterinaire.com
La Dépêche Vétérinaire | N°1355 du 25 juin au 1er
juillet 2016
PPC : mise à jour des modalités de surveillance
des suidés d’élevage
Une note de service de la DGAL du 7 juin présente les moda-
lités d’épidémiosurveillance de la peste porcine classique chez
les suidés d’élevage (porcs et sangliers). Les principaux volets
sont constitués d’un dépistage annuel réalisé à l’abattoir (dépis-
tage sérologique aléatoire), sur les reproducteurs réformés et
dans les élevages de sélection et de multiplication.
Un nouveau mécanisme génétique de transfert
de résistance identifié chez des Pasteurellacées
Laurent MASCARON
BOviNS
La microbiologiste et généticienne Geo-
vana Brenner Michael (institut Friedrich
Loeffler,Allemagne) a décrit de nouveaux
supports génétiques de résistance aux
antibiotiques mis en évidence depuis
2012dansdesespècesdePasteurellacées
à partir d’isolats associés à des cas de
maladie respiratoire bovine survenus aux
Etats-Unis lors du symposiumARAE*,le
30 juin 2015 àTours.
Distincts des plasmides, les ICE** ou élé-
ments intégratifs conjugatifs font partie du
génômebactérienditaccessoireetcontiennent
différents gènes de résistance aux antibio-
tiques. Ils sont transférables par conjugaison
d’une espèce bactérienne à une autre et pour-
raient jouer un rôle dans l’émergence de
souches de pasteurelles multirésistantes chez
les bovins.
Nouveaux éléments génétiques
mobiles de résistance
En 2012, l’équipe de Geovana Brenner Michael
(Institut Friedrich Loeffler,Allemagne) a mis en
évidence le premier ICE découvert chez Pas-
teurella multocida par séquençage d’une
souche isolée d’un cas de maladie respiratoire
bovine survenu en feedlot aux Etats-Unis
(Brenner et al. 2012). Cette séquence compre-
nait 88 gènes dont 12 gènes responsables de
différentes résistances aux antibiotiques.
En 2015, la même équipe a mis en évidence
pour la première fois le même type d’élément
génétique (ICE Mh1) par séquençage d’une
souche de Mannheimia haemolytica isolée
d’un cas clinique respiratoire bovin survenu en
2007 en Pennsylvanie (Eidam et al. 2015).
Le but de ces travaux était d’étudier génétique-
ment un ensemble de souches multirésis-
tantes de Pasteurella multocida et Mannhei-
mia haemolytica isolées dans des fermes
d’engraissement en Amérique du Nord (feed-
lots) et résistantes aux macrolides, en parte-
nariat avec la firme Zoetis.
Les ICE sont des portions de génôme bacté-
rien qui comprennent un nombre variable de
gènes dont certains sont responsables de dif-
férentes résistances aux antibiotiques. Ce sont
des éléments génétiques mobiles qui peuvent
être transmis d’une bactérie à l’autre par conju-
gaison, à l’origine d’un risque de dissémination
rapide de gènes de résistance multiples.
Transfert possible de résistances
multiples à d’autres bactéries
Ils ont été identifiés par PCR chez plusieurs
espèces de Pasteurellacées (Histophilus
somni, Pasteurella multocida, Mannheimia
haemolytica) dans des cas de maladies respi-
ratoires bovines aux Etats-Unis (Klima et al.
2014).
Le risque lié à ces nouveaux supports géné-
tiques de résistance est que, en l’absence de
plasmides,lesICEsonttransférablesparconju-
gaison à d’autres cellules hôtes comme Pas-
teurella multocida, Mannheimia haemolytica
et Escherichia coli, conférant en un transfert
unique une multirésistance à différents anti-
biotiques.
A propos des éléments décrits par Geovana
Brenner Michael, « la structure d’ICE Mh1 et
ICE Pmu1 suggère un ancêtre commun qui a
recombinéavecunautreICE»,a-t-elledéclaré.
Erosion de l’antibiosensibilité
des pasteurelles isolées de
maladies respiratoires bovines
On note en effet depuis plusieurs années en
Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis) une
tendance à l’érosion chez les bovins de la sen-
sibilité aux antibiotiques de Mannheimia hae-
molytica, pathogène majeur associé au com-
plexe BPIE.
Ainsi parmi 304 souches terrain isolées en
2009 de cas cliniques respiratoires, on a
constaté par détermination de la CMI*** une
proportion non négligeable d’isolats résistants
(6,6 % pour l’enrofloxacine ; 8,6 % pour le flor-
fenicol ; 8,9 % pour la tulathromycine ; 27,3 %
pour la tilmicosine) (Portis et al. 2012).
En France, bien que les mêmes mécanismes
génétiques de résistance n’aient pas été
décrits,uneétudeamontréentre2005et2009
une proportion de souches terrain sensibles à
latulathromycineendiminutionde2,96%pour
Pasteurella multocida et de 4,04 % pour
Mannheimia haemolytica, déterminée par la
méthode de l’antibiogramme sur les prélève-
ments réalisés lors de maladie respiratoire
bovine et acheminés au laboratoire ISAE de
Rennes (Bonnier et Le Dréan 2010).
Les rapports du Resapath**** qui présentent
annuellement les données d’antibiogrammes
de très nombreux laboratoires de diagnostic
en niveau national ont pareillement noté une
évolution décroissante de la sensibilité des
souches bovines de Pasteurella multocida et
de Mannheimia haemolytica vis-à-vis de la tula-
thromycine jusqu’à l’année 2012, date à partir
de laquelle la tulathromycine n’est plus apparue
dans la liste des antibiotiques testés figurant
dans le rapport.
Ainsi 88 % des souches de Mannheimia hae-
molytica ont été constatées sensibles à la
tulathromycine par la méthode des disques sur
les données 2011 contre 93 % sur les données
2010 et 98 % sur les données 2009.
Pour Pasteurella multocida, les proportions de
sensibilité des souches vis-à-vis de la tulathro-
mycine rapportées par le Resapath ont été de
82 % pour les données 2011 contre 96 % pour
les données 2010 et 97 % pour les données
2009.
On notera par ailleurs que depuis la mise sur
le marché de la tulathromycine (Draxxin ND)
en 2004, d’autres macrolides longue action ont
été commercialisés (gamithromycine - Zactran
ND - depuis 2008 et tildipirosine – Zuprevo ND
- depuis 2011), avec des mécanismes de résis-
tance génétique des bactéries cibles en partie
communs (Michael et al. 2012b). n
* ARAE : Antimicrobial resistance in animals and the environ-
ment.
** EIC : élément intégratif conjugatif.
*** CMI : concentration minimale inhibitrice.
**** Resapath : Réseau d’épidémiosurveillance de l’antibio-
résistance des bactéries pathogènes animales.
Références
Bonnier M., Le Dréan E. - Evolution comparée des antibioré-
sistances en bovins sur deux syndromes. Journées SNGTV
2010, 761-768.
EidamC.etal.-AnalysisandcomparativegenomicsofICEMh1,
a novel integrative and conjugative element (ICE) of Mannhei-
mia haemolytica. J Antimicrob Chemother 2015; 70: 93–97.
Klima C. L. et al. - Pathogens of bovine respiratory disease in
North American feedlots conferring multidrug resistance via
integrative conjugative elements. J Clin Microbiol 2014; 52:
438–48.
Michael G. B. et al. - ICEPmu1, an integrative conjugative ele-
ment (ICE) of Pasteurella multocida : structure and transfer. J
Antimicrob Chemother 2012; 67: 91–100.
Michael G. B. et al. - Increased MICs of gamithromycin and
tildipirosin in the presence of the genes erm(42) and msr(E)-
mph(E) for bovine Pasteurella multocida and Mannheimia
haemolytica . J Antimicrob Chemother 2012; 67(6):1555-7.
Portis E. et al. - A ten-year (2000–2009) study of antimicrobial
susceptibility of bacteria that cause bovine respiratory disease
complex — Mannheimia haemolytica, Pasteurella multocida
and Histophilus somni — in the United States and Canada. J
Vet Diagn Invest 2012; 24: 932–44.
En
Bref…
«Les iCE sont
des portions de
génôme bacté-
rien qui com-
prennent des
gènes dont
certains sont
responsables de
résistances aux
antibiotiques.»
LaurentMascaron
Mixalina-Fotolia.com
Du côté des antibios
On note depuis plusieurs années en Amérique du Nord
une tendance à l’érosion chez les bovins de la sensibilité
aux antibiotiques de Mannheimia haemolytica, pathogène
majeur associé au complexe BPIE.

Contenu connexe

Tendances

Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD StudentsLecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 
Poster 64 microbiologie
Poster 64 microbiologiePoster 64 microbiologie
Poster 64 microbiologie
JIB Congress
 
Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...
Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...
Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...
Pasteur_Tunis
 
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Clinical Immunology Laboratory, HMRUO, Oran.
 

Tendances (20)

Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD StudentsLecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
Lecture:Immune Therapy for 3rd year MD Students
 
Poster 64 microbiologie
Poster 64 microbiologiePoster 64 microbiologie
Poster 64 microbiologie
 
Anophèles transgéniques dans la lutte contre le paludisme: est-ce réaliste?
Anophèles transgéniques dans la lutte contre le paludisme: est-ce réaliste?Anophèles transgéniques dans la lutte contre le paludisme: est-ce réaliste?
Anophèles transgéniques dans la lutte contre le paludisme: est-ce réaliste?
 
Le pharmacien d'officine face a l'antibiorésistance
Le pharmacien d'officine face a l'antibiorésistanceLe pharmacien d'officine face a l'antibiorésistance
Le pharmacien d'officine face a l'antibiorésistance
 
Résistance de Plasmodium vivax à la chloroquine
Résistance de Plasmodium vivax à la chloroquineRésistance de Plasmodium vivax à la chloroquine
Résistance de Plasmodium vivax à la chloroquine
 
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017Lecture Immune Therapy PharmD 2017
Lecture Immune Therapy PharmD 2017
 
Médicaments antipaludiques quinoléiques et les marqueurs génétiques de résist...
Médicaments antipaludiques quinoléiques et les marqueurs génétiques de résist...Médicaments antipaludiques quinoléiques et les marqueurs génétiques de résist...
Médicaments antipaludiques quinoléiques et les marqueurs génétiques de résist...
 
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communauteEmergeance des bacteries multiresistantes en communaute
Emergeance des bacteries multiresistantes en communaute
 
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux QuinoléiquesMécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
Mécanismes de Résistance de Plasmodium aux Quinoléiques
 
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
Génétique humaine et la sensibilité à l'infection palustre: aperçu sur l'état...
 
La réponse immunitaire humorale et le dosage des anticorps
La réponse immunitaire humorale et le dosage des anticorpsLa réponse immunitaire humorale et le dosage des anticorps
La réponse immunitaire humorale et le dosage des anticorps
 
Français: Dr. Raymond J. Dattwyler
Français: Dr. Raymond J. DattwylerFrançais: Dr. Raymond J. Dattwyler
Français: Dr. Raymond J. Dattwyler
 
Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...
Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...
Caractéristiques biologiques de Mycoplasma meleagridiset Mycoplasma gallinaru...
 
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017Lecture Immune Therapy Quiz MD Students  2017
Lecture Immune Therapy Quiz MD Students 2017
 
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques ImmunologiquesQuizz Thérapeutiques Immunologiques
Quizz Thérapeutiques Immunologiques
 
Acs polyclonaux et monoclonaux master 2014
Acs polyclonaux et monoclonaux master 2014Acs polyclonaux et monoclonaux master 2014
Acs polyclonaux et monoclonaux master 2014
 
Polymorphisme des gènes hrpII et pldh chez Plasmodium
Polymorphisme des gènes hrpII et pldh chez PlasmodiumPolymorphisme des gènes hrpII et pldh chez Plasmodium
Polymorphisme des gènes hrpII et pldh chez Plasmodium
 
Applications dans l'évaluation de l'impact des interventions dans lutte contr...
Applications dans l'évaluation de l'impact des interventions dans lutte contr...Applications dans l'évaluation de l'impact des interventions dans lutte contr...
Applications dans l'évaluation de l'impact des interventions dans lutte contr...
 
Caractérisation de chitinases chez les nématodes
Caractérisation de chitinases chez les nématodesCaractérisation de chitinases chez les nématodes
Caractérisation de chitinases chez les nématodes
 
Poster 65 microbiologie
Poster 65 microbiologiePoster 65 microbiologie
Poster 65 microbiologie
 

Similaire à Article nouveau mécanisme résistance Pasteurelles LMascaron Dépêche Vet N°1355 p24

Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...
Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...
Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...
Laurent MASCARON
 
Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...
Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...
Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...
Laurence Delhaes
 
François Brial Biologiste cv
François Brial Biologiste cvFrançois Brial Biologiste cv
François Brial Biologiste cv
François Brial
 
How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015
How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015
How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015
Laurent MASCARON
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
drmouheb
 

Similaire à Article nouveau mécanisme résistance Pasteurelles LMascaron Dépêche Vet N°1355 p24 (20)

Limiter l’antibiorésistance : Un enjeu de santé animale et de santé publique
Limiter l’antibiorésistance : Un enjeu de santé animale et de santé publiqueLimiter l’antibiorésistance : Un enjeu de santé animale et de santé publique
Limiter l’antibiorésistance : Un enjeu de santé animale et de santé publique
 
Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...
Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...
Review of ESVV congress with focus on viral emerging diseases MASCARON Dépêch...
 
Génétique humaine et susceptibilité au paludisme
Génétique humaine et susceptibilité au paludismeGénétique humaine et susceptibilité au paludisme
Génétique humaine et susceptibilité au paludisme
 
Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...
Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...
Caractérisation de l’écosystème broncho pulmonaire chez les patients atteints...
 
Antibiothérapie : des risques pour l’animal, et surtout pour l’homme
Antibiothérapie : des risques pour l’animal, et surtout pour l’homme Antibiothérapie : des risques pour l’animal, et surtout pour l’homme
Antibiothérapie : des risques pour l’animal, et surtout pour l’homme
 
Immunité des insectes et paludisme
Immunité des insectes et paludismeImmunité des insectes et paludisme
Immunité des insectes et paludisme
 
Sommet 2021 Quoi de neuf en santé des jeunes bovins ?
Sommet 2021 Quoi de neuf en santé des jeunes bovins ?Sommet 2021 Quoi de neuf en santé des jeunes bovins ?
Sommet 2021 Quoi de neuf en santé des jeunes bovins ?
 
François Brial Biologiste cv
François Brial Biologiste cvFrançois Brial Biologiste cv
François Brial Biologiste cv
 
Approches vaccinologiques
Approches vaccinologiquesApproches vaccinologiques
Approches vaccinologiques
 
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygoteCycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
Cycle biologique de Plasmodium: du gamétocyte au zygote
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
 
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
Quels sont les vaccins envisageables dans la lutte contre le paludisme?
 
Rendement parasitaire chez l'anophèle
Rendement parasitaire chez l'anophèleRendement parasitaire chez l'anophèle
Rendement parasitaire chez l'anophèle
 
How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015
How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015
How to optimise cattle vaccination Dépêche Vet april 2015
 
DELI-test pour l'évaluation de la chimiosensibilité in vitro de Plasmodium fa...
DELI-test pour l'évaluation de la chimiosensibilité in vitro de Plasmodium fa...DELI-test pour l'évaluation de la chimiosensibilité in vitro de Plasmodium fa...
DELI-test pour l'évaluation de la chimiosensibilité in vitro de Plasmodium fa...
 
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
Les tests de sensibilite aux antibiotiques / Antimicrobial susceptibility tes...
 
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapieLe manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
Le manuel du généraliste 2 de l'antibiotique a l'antibiothérapie
 
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
Diversité génétique de Plasmodium falciparum : facteur limitant pour la reche...
 
Brugere picoux 3
Brugere picoux 3Brugere picoux 3
Brugere picoux 3
 
Exemple d'un essai vaccinal contre le vaccinal: principes, étapes et résultats
Exemple d'un essai vaccinal contre le vaccinal: principes, étapes et résultatsExemple d'un essai vaccinal contre le vaccinal: principes, étapes et résultats
Exemple d'un essai vaccinal contre le vaccinal: principes, étapes et résultats
 

Plus de Laurent MASCARON

Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...
Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...
Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...
Laurent MASCARON
 
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Laurent MASCARON
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Laurent MASCARON
 
Déclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANT
Déclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANTDéclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANT
Déclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANT
Laurent MASCARON
 
Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...
Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...
Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...
Laurent MASCARON
 
Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...
Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...
Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...
Laurent MASCARON
 
Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015
Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015
Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015
Laurent MASCARON
 
Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014
Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014
Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014
Laurent MASCARON
 

Plus de Laurent MASCARON (8)

Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...
Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...
Article productions bovines françaises LMascaron Dépêche Vétérinaire mai 2016...
 
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
Leptospirose l'impact en médecine vétérinaire LMascaron Dépêche Vet février 2016
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
 
Déclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANT
Déclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANTDéclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANT
Déclaration activité Organisme de Formation LAURENT MASCARON CONSULTANT
 
Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...
Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...
Article good respiratory health of calves for optimal productivity and lifecy...
 
Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...
Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...
Vaccination in cattle seldom regarded as prevention by farmers DEPECHE VET Ap...
 
Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015
Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015
Antibiotherapy guidelines AVEF Depeche Vet jan 2015
 
Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014
Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014
Equine flu vaccines OIE updated Merial Depeche Vet nov 2014
 

Article nouveau mécanisme résistance Pasteurelles LMascaron Dépêche Vet N°1355 p24

  • 1. Animaux de renteSCiENCES & PRATiQUE 24 www.depecheveterinaire.com La Dépêche Vétérinaire | N°1355 du 25 juin au 1er juillet 2016 PPC : mise à jour des modalités de surveillance des suidés d’élevage Une note de service de la DGAL du 7 juin présente les moda- lités d’épidémiosurveillance de la peste porcine classique chez les suidés d’élevage (porcs et sangliers). Les principaux volets sont constitués d’un dépistage annuel réalisé à l’abattoir (dépis- tage sérologique aléatoire), sur les reproducteurs réformés et dans les élevages de sélection et de multiplication. Un nouveau mécanisme génétique de transfert de résistance identifié chez des Pasteurellacées Laurent MASCARON BOviNS La microbiologiste et généticienne Geo- vana Brenner Michael (institut Friedrich Loeffler,Allemagne) a décrit de nouveaux supports génétiques de résistance aux antibiotiques mis en évidence depuis 2012dansdesespècesdePasteurellacées à partir d’isolats associés à des cas de maladie respiratoire bovine survenus aux Etats-Unis lors du symposiumARAE*,le 30 juin 2015 àTours. Distincts des plasmides, les ICE** ou élé- ments intégratifs conjugatifs font partie du génômebactérienditaccessoireetcontiennent différents gènes de résistance aux antibio- tiques. Ils sont transférables par conjugaison d’une espèce bactérienne à une autre et pour- raient jouer un rôle dans l’émergence de souches de pasteurelles multirésistantes chez les bovins. Nouveaux éléments génétiques mobiles de résistance En 2012, l’équipe de Geovana Brenner Michael (Institut Friedrich Loeffler,Allemagne) a mis en évidence le premier ICE découvert chez Pas- teurella multocida par séquençage d’une souche isolée d’un cas de maladie respiratoire bovine survenu en feedlot aux Etats-Unis (Brenner et al. 2012). Cette séquence compre- nait 88 gènes dont 12 gènes responsables de différentes résistances aux antibiotiques. En 2015, la même équipe a mis en évidence pour la première fois le même type d’élément génétique (ICE Mh1) par séquençage d’une souche de Mannheimia haemolytica isolée d’un cas clinique respiratoire bovin survenu en 2007 en Pennsylvanie (Eidam et al. 2015). Le but de ces travaux était d’étudier génétique- ment un ensemble de souches multirésis- tantes de Pasteurella multocida et Mannhei- mia haemolytica isolées dans des fermes d’engraissement en Amérique du Nord (feed- lots) et résistantes aux macrolides, en parte- nariat avec la firme Zoetis. Les ICE sont des portions de génôme bacté- rien qui comprennent un nombre variable de gènes dont certains sont responsables de dif- férentes résistances aux antibiotiques. Ce sont des éléments génétiques mobiles qui peuvent être transmis d’une bactérie à l’autre par conju- gaison, à l’origine d’un risque de dissémination rapide de gènes de résistance multiples. Transfert possible de résistances multiples à d’autres bactéries Ils ont été identifiés par PCR chez plusieurs espèces de Pasteurellacées (Histophilus somni, Pasteurella multocida, Mannheimia haemolytica) dans des cas de maladies respi- ratoires bovines aux Etats-Unis (Klima et al. 2014). Le risque lié à ces nouveaux supports géné- tiques de résistance est que, en l’absence de plasmides,lesICEsonttransférablesparconju- gaison à d’autres cellules hôtes comme Pas- teurella multocida, Mannheimia haemolytica et Escherichia coli, conférant en un transfert unique une multirésistance à différents anti- biotiques. A propos des éléments décrits par Geovana Brenner Michael, « la structure d’ICE Mh1 et ICE Pmu1 suggère un ancêtre commun qui a recombinéavecunautreICE»,a-t-elledéclaré. Erosion de l’antibiosensibilité des pasteurelles isolées de maladies respiratoires bovines On note en effet depuis plusieurs années en Amérique du Nord (Canada, Etats-Unis) une tendance à l’érosion chez les bovins de la sen- sibilité aux antibiotiques de Mannheimia hae- molytica, pathogène majeur associé au com- plexe BPIE. Ainsi parmi 304 souches terrain isolées en 2009 de cas cliniques respiratoires, on a constaté par détermination de la CMI*** une proportion non négligeable d’isolats résistants (6,6 % pour l’enrofloxacine ; 8,6 % pour le flor- fenicol ; 8,9 % pour la tulathromycine ; 27,3 % pour la tilmicosine) (Portis et al. 2012). En France, bien que les mêmes mécanismes génétiques de résistance n’aient pas été décrits,uneétudeamontréentre2005et2009 une proportion de souches terrain sensibles à latulathromycineendiminutionde2,96%pour Pasteurella multocida et de 4,04 % pour Mannheimia haemolytica, déterminée par la méthode de l’antibiogramme sur les prélève- ments réalisés lors de maladie respiratoire bovine et acheminés au laboratoire ISAE de Rennes (Bonnier et Le Dréan 2010). Les rapports du Resapath**** qui présentent annuellement les données d’antibiogrammes de très nombreux laboratoires de diagnostic en niveau national ont pareillement noté une évolution décroissante de la sensibilité des souches bovines de Pasteurella multocida et de Mannheimia haemolytica vis-à-vis de la tula- thromycine jusqu’à l’année 2012, date à partir de laquelle la tulathromycine n’est plus apparue dans la liste des antibiotiques testés figurant dans le rapport. Ainsi 88 % des souches de Mannheimia hae- molytica ont été constatées sensibles à la tulathromycine par la méthode des disques sur les données 2011 contre 93 % sur les données 2010 et 98 % sur les données 2009. Pour Pasteurella multocida, les proportions de sensibilité des souches vis-à-vis de la tulathro- mycine rapportées par le Resapath ont été de 82 % pour les données 2011 contre 96 % pour les données 2010 et 97 % pour les données 2009. On notera par ailleurs que depuis la mise sur le marché de la tulathromycine (Draxxin ND) en 2004, d’autres macrolides longue action ont été commercialisés (gamithromycine - Zactran ND - depuis 2008 et tildipirosine – Zuprevo ND - depuis 2011), avec des mécanismes de résis- tance génétique des bactéries cibles en partie communs (Michael et al. 2012b). n * ARAE : Antimicrobial resistance in animals and the environ- ment. ** EIC : élément intégratif conjugatif. *** CMI : concentration minimale inhibitrice. **** Resapath : Réseau d’épidémiosurveillance de l’antibio- résistance des bactéries pathogènes animales. Références Bonnier M., Le Dréan E. - Evolution comparée des antibioré- sistances en bovins sur deux syndromes. Journées SNGTV 2010, 761-768. EidamC.etal.-AnalysisandcomparativegenomicsofICEMh1, a novel integrative and conjugative element (ICE) of Mannhei- mia haemolytica. J Antimicrob Chemother 2015; 70: 93–97. Klima C. L. et al. - Pathogens of bovine respiratory disease in North American feedlots conferring multidrug resistance via integrative conjugative elements. J Clin Microbiol 2014; 52: 438–48. Michael G. B. et al. - ICEPmu1, an integrative conjugative ele- ment (ICE) of Pasteurella multocida : structure and transfer. J Antimicrob Chemother 2012; 67: 91–100. Michael G. B. et al. - Increased MICs of gamithromycin and tildipirosin in the presence of the genes erm(42) and msr(E)- mph(E) for bovine Pasteurella multocida and Mannheimia haemolytica . J Antimicrob Chemother 2012; 67(6):1555-7. Portis E. et al. - A ten-year (2000–2009) study of antimicrobial susceptibility of bacteria that cause bovine respiratory disease complex — Mannheimia haemolytica, Pasteurella multocida and Histophilus somni — in the United States and Canada. J Vet Diagn Invest 2012; 24: 932–44. En Bref… «Les iCE sont des portions de génôme bacté- rien qui com- prennent des gènes dont certains sont responsables de résistances aux antibiotiques.» LaurentMascaron Mixalina-Fotolia.com Du côté des antibios On note depuis plusieurs années en Amérique du Nord une tendance à l’érosion chez les bovins de la sensibilité aux antibiotiques de Mannheimia haemolytica, pathogène majeur associé au complexe BPIE.