SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  11
Télécharger pour lire hors ligne
Badminton
Niveau 3, classe de 2nde
Julia, Léa, Diane et Camille
L3EM UFRSTAPS LYON1
Cours de JC.WECKERLE
Caractéristiques des
élèves
Dans la classe En badminton
-Majoritairement sportifs
(2 en surpoids)
-Logique fonctionnelle
ou de performance
selon leur sexe
-Deux sous groupes
-Mixité non
naturelle
-Niveau homogène
-Pas de rupture de jeu
-Déplacements
athlétiques
trajectoire en cloche
-Dégagé haut
■ CA : « pour gagner le match, s’investir et produire volontairement des
trajectoires variées en identifiant et utilisant des espaces libres pour mettre
son adversaire en situation favorable »
■ Projet de classe :
Créer une cohésion de groupe pour limiter les tensions et les sous groupes
tout en favorisant la mixité pour mélanger les formes de jeu
(performance/maitrise).
 Passer d’élèves qui ont du mal à rompre l’échange à des
élèves qui sont dans une logique de rupture dès le service en
privilégiant la technique (court-long) et la tactique (observation
du placement des joueurs sur le terrain adverse)
 Passer d’élèves qui sont dans une logique de renvoi
(majoritairement en cloche ou en dégagé haut) à des élèves
qui placent en utilisant des trajectoires variées comme le
smash, l’amorti, le dégagé le revers et le coup droit
 Passer d’élèves qui ont tendance à créer des groupes distincts
amenant des tensions et ne favorisant pas la mixité à des élèves
qui se mélangent plus facilement et qui sont dans une logique
d’entraide, favorisant l’investissement.
Jeu fort
Jeu placé
Service
 Cycle composé de 10 séances, découpées
en 3 thèmes
Fin de chaque séance : 30-40 min de matches à thème pour valider des
compétences. (1thème = 3 séances).
 Chaque thème se compose de 3 niveaux : bronze, argent et or.
Les élèves disposent de 3 séances pour gravir ces niveaux et donc valider les
compétences.
 Composition du match : 8 équipes de 3 et 1 équipe de 4 par niveau.
-Ils réalisent des matches en 1c1 par 3 pendant 20min. Le gagnant reste et celui qui
attendait rentre. Au bout de 3 victoires le gagnant cède sa place.
-Match en 9 points : possibilité de gagner par le score ou par la Mort Subite (MS)
-Les élèves choisissent le niveau qu’ils veulent Bronze, Argent ou Or.
-Un niveau est validé lorsque le joueur à effectué au moins 2 MS et qu’il a gagné plus
de fois par MS que par le score.
-A la fin de la 3ème séance, nous regardons quel niveau le plus haut à été validé et
nous lui attribuons ainsi des points /6
Bronze validé : 2/6 Argent validé : 4/6 Or validé : 6/6
 Chaque thème pouvant rapporter jusqu’à 6 points
 donc 18 pts en tout.
 2 pts pour l’investissement.
■ Jeu placé : ■ Jeu fort : ■ Jeu fort-placé
choix de zones choix de smash Choix de zones
par bingo + smash par bingo
Séances 1-2-3 Séances 4-5-6 Séances 7-8-9
INTERVENTION de l’enseignant
① Situation 1 :
Guidage et feedback par poule et par arrêt : l’enseignant choisi un
moment propice pour commencer à faire réfléchir les élèves sur les
placements des joueurs = « Où viser à ce moment là? ». On utilise des
feedbacks interrogatifs s’adressant à un petit groupe (Théorie de
Schmidt)
.Rassemblement :
-On questionne les élèves sur l’intérêt de faire reculer l’adversaire et la
zone à viser à ce moment là et les coups utilisés. (On utilise un CDR
pédagogique)
-On fait donc émerger des principes d’actions techniques et tactiques
que l’on confirme et démontre (Théorie des bases de connaissance).
Les principes techniques : prendre le volant devant soi avec une
préparation identique à celle du smash
Les principes tactiques : faire reculer l’adversaire en zone arrière pour le
mettre en retard sur notre amorti. Viser le côté opposé au placement de
l’adversaire
② Situation 2 :
Intervention du professeur : guidage et aménagement de la situation en
fonction des profils :
- Si l’élève n’a pas compris l’utilisation de la zone avant : S’il marque en
zone avant il gagne 4 pts
- Si l’élève n’a pas compris la technique : le placement : Le joueur est
obligé d’avancer au niveau des plots de la zone avant juste après avoir
fait un coup en zone arrière et a fait reculer l’adversaire en zone arrière.
① Situation 1
-But : Gagner le match avec un maximum de coups à 3pts.
-Dispositif : Poule de 4 de même niveau, tous les joueurs
jouent (pas d’observateur) match sur demi-terrain. Match en 9
points. Règlement normal mais smash interdits et 3 pts si coup
gagnant après déblocage de la zone arrière (l’adversaire recul
derrière les plots).
-Critères de réussite :
Avoir fait reculer l’adversaire pour marquer un 3pts 3 fois au
cours du tournois. (durant les 3 matchs)
-Critères de réalisation :
Utiliser le dégagé pour faire reculer l’adversaire.
Lorsque l’adversaire est en zone arrière, viser la zone avant.
② Situation 2 : Retour en situation 1 + aménagement.
-But : Gagner le match avec davantage de 3pts que lors de la S1.
-Dispositif : idem que la situation 1 mais 3pts = marquer en
zone avant par un amorti après avoir fait reculer l’adversaire,
suite à la verbalisation des principes d’actions.
-Critères de réussite :
Avoir fait reculer l’adversaire pour marquer au moins 5 x 3pts au
cours du tournois.
-Critères de réalisation :
Principes techniques et tactiques de l’amorti
Utiliser le dégagé pour faire reculer l’adversaire.
Objectif de la séquence : faire acquérir aux élèves les principes d’actions
(techniques et tactiques) de l’amorti
Intervention de l’enseignant
③ Situation 3
Démonstration avant de commencer la situation. (Théorie des
bases de connaissances) ↘ le temps de pratique
Guidage et feedbacks par groupe (poule) et individuels.
Il repère des profils type puis met en place des situations ciblées
techniques et tactiques en fonction de cela.
-l’élève qui n’a pas la technique de l’amorti
-l’élève a la technique mais pas la tactique
④ Situation : différents ateliers en fonction des
différents profils = choix (latitude, mise en projet, autonomie)
- Si l’élève a compris mais ne sait pas faire : Travail technique
on favorise la répétition par la pratique en bloc constante
(Théorie de Schmidt) en lui donnant des feedbacks pour lui faire
sentir (contrôle), et en le filmant pour lui montrer sa posture et
position favorable.
- Si l’élève n’a pas compris : Travail tactique  Routine
droite/gauche
le professeur passe vers les binômes et fait évoluer la situation
en fonction des profils.
Evolution 1 : J2 à le droit à la pénétration d’un bras dans le
demi-terrain (J1 doit faire son amorti encore plus sur le côté
pour que J2 ne le rattrape pas)
Evolution 2: Situation normale, J2 n’est plus bloqué dans le
demi-terrain.
J1 devra comprendre qu’il doit alors réaliser des amortis de plus
en plus proches des couloirs latéraux.
(Répétition : en bloc puis progressive Théorie de Schmidt et des
aptitudes)
③ Situation 3 : Combo
-But : Gagner le match en marquant le plus possible par un
enchaînement de coup.
-Dispositif : Match en 7 pts
Règlement normal, se gagne par le score ou lors de la réalisation de
2 combos : coup en zone de fond + coup en zone avant + marque le
point.
-Critères de réussites :
Gagner plus de match par combo que par le score.
-Critères de réalisation :
Principes techniques et tactiques de l’amorti
④ 2 Ateliers
-But : améliorer le travail technique et tactique des élèves en
fonction de leurs difficultés.
●Multi-volant : Par binôme, l’un envoie des volants puis l’autre
réalise des amortis.
On échange toutes de 3 min.
-Critères de réussite : réussir 7/10 amortis
-Critères de réalisation : prendre le volant devant soi avec une
préparation identique à celle du smash
● Routine droite/gauche : Par binôme, sur terrain
J1 service long qui bloque J2 d’un côté du terrain (demi-terrain
droite ou gauche), puis J1 réalise un amorti dans l’autre demi-
terrain. Inverse les rôles. On inverse au bout de 5min
-Critères de réussites : réussir 5 fois chacun
-Critères de réalisation : fixer son adversaire au fond sur un côté,
puis avancer pour jouer amorti côté opposé.
⑤ Mort-subite de fin de séance sur le thème du
jeu placé
Objectif: faire acquérir au élèves les PA technique et tactique du smash
①Situation 1: match à thème.
But: gagner ses matchs pour arriver au 1er terrain
Dispositif: Matchs sous forme de montée-descente.
-Sur demi terrain, tout le monde joue, tous couloirs
autorisés.
-Mise en jeu alternée et réglementée: service long.
Maintenir 2 dégagés minimum, puis quand volant
favorable, smasher.
Les smash seulement rapportent des points.
-Le 1er arrivé à 3 smash crie « STOP » ce qui engendre la
rotation des joueurs. Pendant 15 minutes.
Critères de réussite: 2 dégagés minimum après la mise
en jeu avant de smasher. Réussir 3 smash.
Critères de réalisation: attendre que le volant soit
favorable = volant haut en milieu de terrain, pour
smasher.
INTERVENTION de l’enseignant
①Situation 1:
Conseils et guidage.
-Il repère les élèves qui ont des difficultés à réaliser et
donne des indications sur le moment favorable
« maintenant !»
-Il repère les élèves qui n’arrivent pas à smasher et
aménage la situation : on valide lors de trajectoire
tendue. (Théorie de
Regroupement:
-Durant 3 minutes, les élèves se regroupent par 5-6, sur
une feuillie, ils recensent les principes d’action
techniques et tactiques du smash.
-Un représentant de chaque groupe les donnent à
haute voix à l’ensemble de la classe. L’enseignant les
notent, puis en vue des réponses, sélectionne celles qui
sont les plus judicieuses = prendre le volant devant soi
le plus tôt possible, être en milieu de terrain et viser
soit le corps de l’adversaire soit, l’espace libre. Théorie
des bases de connaissances. Une démonstration est
faite par 2 élèves.
② Situation 2: Choix de l’atelier :
1) TECHNIQUE: élève échoue car ne sait pas faire
But: smasher
Dispositif: les élèves sont en dyade dissymétrique.
L’un réalise des lobs vers le milieu de terrain. Et l’autre part du
fond et avance lorsque le volant sort de la raquette pour réaliser
un smash sous le filet.
Critère de réussite: réussir 7/10 smash
Critères de réalisation: PA smash
2) TACTIQUE: élève échoue car ne sais pas quand le faire
But: gagner le match
Dispositif: 4 par terrain, 2 dyades dissymétriques. Les 2
débutants jouent puis les deux meilleurs jouent.
-Match normal en 11pts avec le coach qui annonce BANCO (1 par
échange) lors d’un volant favorable pour un smash de son
coéquipier. Les points des binômes s’additionnent.
-2 matchs chacun de 11pts, un BANCO rapporte 3pts.
-Tenir une fiche avec le nombre de BANCO énoncés et le nombre
de BANCO réussis  Statistiques.
Critères de réussite: gagner le match avec des banco, avoir
autant de banco annoncés que de banco réussis.
③ Mort subite sur le thème du smash
Intervention de l’enseignant
② Situation 2:
1) TECHNIQUE :
L’enseignant passe vers les élèves pour donner des FB
en fonction des profils d’élèves: il fait tester différentes
solutions:
-Position sur le terrain : partir du filet, du milieu de
terrain, puis partir du fond. Qu’est ce qui fonctionne
mieux ? Pourquoi ?
- Position du corps : se mettre de face, puis de profil.
- Prendre le volant au-dessus de soi, puis devant soi.
 En fonction des profils il fait évoluer la situation:
viser le terrain adverse
(Exploration des extrêmes : Théorie des systèmes
dynamiques).
2) TACTIQUE :
L’enseignant, en vue des statistiques des banco
(annoncés/réussis) questionne les élèves: « pourquoi
ton coach a dit banco à ce moment là? »
Il supervise et vérifie que les banco ne sont pas donnés
à tors et à travers
(Donne des repères sonores pour structurer le
mouvement : Théorie de Schmidt  Focus externe).
Régulations faites lors de la soutenance par jc WECKERLE
Deux exemples d’organisation des séances
SA 1
SA 2
SA 3
Situation complexe
Situation
complexe
Régulation
ponctuelles
dans la situation
complexe elle
même
Situations ciblées en
opposition
permettant de
traiter un problème
précis
Exercices de
travail
d’habiletés
Triple concordance
Objectifs - Evaluation
●Evaluation = validation d’acquis progressifs,
tout au long du trimestre  chaque séance
■ Les objectifs moteurs, concernant la logique de
rupture par le jeu placé (dégagé, amorti) et le jeu fort
(smash), sont des compétences que les élèves valident
au fur et à mesure du cycle = 3 séances pour la validation
de chacune.
Donne une idée précise de son niveau = source de
motivation et d’investissement.
■ Les objectifs non moteurs = dispositif permet de
rencontrer des élèves différents à chaque fois et nécessite
le fair-play = groupes de niveau le plus souvent.
Choix du niveau travaillé = Autonomie par la nécessaire
connaissance de soi pour la meilleure note possible et
facteur de sens et d’investissement
= note sur l’investissement.
Situation d’apprentissage - Objectifs
SA = lien continuel avec nos objectifs et les
caractéristiques de la classe.
■ Notre objectif moteur principal est de faire passer les
élèves dans une logique de rupture par la tactique et la
techniques grâce à des coups placés et forts.
 Nos séquences d’apprentissages visent
l’apprentissage des coups placés par le dégagé et
l’amorti et fort par l’apprentissage du smash, par des
situations problèmes incitant à la réflexion des principes
d’actions des thèmes travaillés, des matches à thèmes
puis des ateliers de tactique et technique en fonction
des profils observés.
■ Le recours à des formes de groupements différentes
(dyades dissymétriques, affinitaire, de niveau…) répond
à notre objectif non moteur, permettant une ouverture
aux autres, une mixité plus naturelle ainsi qu’une
dynamique de classe favorable à un apprentissage
optimal et facteur de motivation.
Evaluation - Situations d’apprentissage
Système d’évaluation  lien direct avec nos SA.
■ Cycle divisé en 3 thèmes (placé - fort - placé/fort)
durant lesquels les élèves travaillent des
compétences liées au thème travaillé durant les SA.
 Exemple : thème jeu placé, les élèves travaillent
l’amorti. Puis validation du jeu placé par l’amorti
durant évaluation de fin de séance.
■ A la fin de chaque séance, ils se font évaluer sur
les compétences du thème qu’ils ont travaillées
durant les SA = ils possèdent ces 3 séances pour
atteindre l’acquisition des compétences du thème.

Contenu connexe

Tendances

Analyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantAnalyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantjc WECKERLE
 
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Caroline Weckerle
 
Les techniques de déplacement
Les techniques de déplacementLes techniques de déplacement
Les techniques de déplacementjc WECKERLE
 
Les frappes à mi-court
Les frappes à mi-courtLes frappes à mi-court
Les frappes à mi-courtjc WECKERLE
 
Entraîner la stratégie en badminton
Entraîner la stratégie en badmintonEntraîner la stratégie en badminton
Entraîner la stratégie en badmintonjc WECKERLE
 
Exemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsExemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsjc WECKERLE
 
Notions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonNotions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonjc WECKERLE
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladejc WECKERLE
 
Les frappes de fond de court au badminton
Les frappes de fond de court au badmintonLes frappes de fond de court au badminton
Les frappes de fond de court au badmintonjc WECKERLE
 
MESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVO
MESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVOMESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVO
MESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVOYonanca.com Futbol Studio
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonjc WECKERLE
 
SUB13 - Programação de Atividades (2012)
SUB13 - Programação de Atividades (2012)SUB13 - Programação de Atividades (2012)
SUB13 - Programação de Atividades (2012)Leandro Zago
 
Arsenal rapid attack
Arsenal rapid attackArsenal rapid attack
Arsenal rapid attackPeter North
 
Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012
Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012 Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012
Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012 Patrizio Bruzzo
 
Situation complexe en volley-ball
Situation complexe en volley-ballSituation complexe en volley-ball
Situation complexe en volley-ballCollège CAPEYRON
 
FC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de Jogo
FC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de JogoFC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de Jogo
FC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de JogoRenato Moreira
 
Esercitazione esame finale
Esercitazione esame finaleEsercitazione esame finale
Esercitazione esame finaleDanilo Centazzo
 
Training session: zonal defending, postional attack and counterataack
Training session: zonal defending,  postional attack and counterataackTraining session: zonal defending,  postional attack and counterataack
Training session: zonal defending, postional attack and counterataackVítor Gouveia
 

Tendances (20)

Analyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutantAnalyse vidéo débutant
Analyse vidéo débutant
 
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
 
Les techniques de déplacement
Les techniques de déplacementLes techniques de déplacement
Les techniques de déplacement
 
Les frappes à mi-court
Les frappes à mi-courtLes frappes à mi-court
Les frappes à mi-court
 
Entraîner la stratégie en badminton
Entraîner la stratégie en badmintonEntraîner la stratégie en badminton
Entraîner la stratégie en badminton
 
Exemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en epsExemples de situations complexes en eps
Exemples de situations complexes en eps
 
Notions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonNotions tactiques en badminton
Notions tactiques en badminton
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escalade
 
Les frappes de fond de court au badminton
Les frappes de fond de court au badmintonLes frappes de fond de court au badminton
Les frappes de fond de court au badminton
 
MESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVO
MESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVOMESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVO
MESOCICLO ATAQUE COMBINATIVO @ ANDRES RAMOS @ CADF DEPORTIVO
 
Offensive transitions
Offensive transitionsOffensive transitions
Offensive transitions
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
 
SUB13 - Programação de Atividades (2012)
SUB13 - Programação de Atividades (2012)SUB13 - Programação de Atividades (2012)
SUB13 - Programação de Atividades (2012)
 
Arsenal rapid attack
Arsenal rapid attackArsenal rapid attack
Arsenal rapid attack
 
Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012
Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012 Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012
Corso Uefa A - Settore Tecnico Coverciano - 31/10/2011 - 17/05/2012
 
Situation complexe en volley-ball
Situation complexe en volley-ballSituation complexe en volley-ball
Situation complexe en volley-ball
 
Mag61
Mag61Mag61
Mag61
 
FC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de Jogo
FC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de JogoFC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de Jogo
FC Barcelona - Exercícios para a Construção do Sistema de Jogo
 
Esercitazione esame finale
Esercitazione esame finaleEsercitazione esame finale
Esercitazione esame finale
 
Training session: zonal defending, postional attack and counterataack
Training session: zonal defending,  postional attack and counterataackTraining session: zonal defending,  postional attack and counterataack
Training session: zonal defending, postional attack and counterataack
 

Similaire à Exemple de cycle N3, seconde.

Badminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariatBadminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariatjc WECKERLE
 
Séance atelier n°4 (mars 2022)
Séance atelier n°4 (mars 2022)Séance atelier n°4 (mars 2022)
Séance atelier n°4 (mars 2022)Thibaut TATRY
 
SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)
SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)
SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)Thibaut TATRY
 
150915 - Règlement chpt régionaux jeunes
150915 - Règlement chpt régionaux jeunes150915 - Règlement chpt régionaux jeunes
150915 - Règlement chpt régionaux jeunesComiteBasketCalvados
 
Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)
Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)
Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)Thibaut TATRY
 
séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)
séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)
séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)Thibaut TATRY
 
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)Thibaut TATRY
 
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)Thibaut TATRY
 
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Thibaut TATRY
 
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdfSÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdfThibaut TATRY
 
Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)
Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)
Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)Thibaut TATRY
 
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Thibaut TATRY
 
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdfSÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdfThibaut TATRY
 
Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)
Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)
Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)Thibaut TATRY
 
Séance atelier n°2 (nov 2021)
Séance atelier n°2 (nov 2021)Séance atelier n°2 (nov 2021)
Séance atelier n°2 (nov 2021)Thibaut TATRY
 
Jeu vers l’avant (433)148.pdf
Jeu vers l’avant (433)148.pdfJeu vers l’avant (433)148.pdf
Jeu vers l’avant (433)148.pdfJoseNavasRivas
 
Séance atelier n°3 (décembre 2019)
Séance atelier n°3 (décembre 2019)Séance atelier n°3 (décembre 2019)
Séance atelier n°3 (décembre 2019)Thibaut TATRY
 
Séance atelier n°1 (octobre 2021)
Séance atelier n°1 (octobre 2021)Séance atelier n°1 (octobre 2021)
Séance atelier n°1 (octobre 2021)Thibaut TATRY
 

Similaire à Exemple de cycle N3, seconde. (18)

Badminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariatBadminton bep secrétariat
Badminton bep secrétariat
 
Séance atelier n°4 (mars 2022)
Séance atelier n°4 (mars 2022)Séance atelier n°4 (mars 2022)
Séance atelier n°4 (mars 2022)
 
SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)
SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)
SÉANCE ATELIER N°4 (école de rugby, mars-avril)
 
150915 - Règlement chpt régionaux jeunes
150915 - Règlement chpt régionaux jeunes150915 - Règlement chpt régionaux jeunes
150915 - Règlement chpt régionaux jeunes
 
Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)
Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)
Séance atelier n°4 (mars-avril 2019)
 
séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)
séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)
séance atelier n°4 (mars 2024, école de rugby)
 
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2020)
 
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)
SÉANCE ATELIER N°4 (mars 2023)
 
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
 
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdfSÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2023).pdf
 
Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)
Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)
Séance atelier n°3 (janvier-février 2019)
 
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)Séance atelier n°3 (janvier 2022)
Séance atelier n°3 (janvier 2022)
 
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdfSÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdf
SÉANCE ATELIER N°3 (janvier 2024).pdf
 
Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)
Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)
Séance atelier n°3 (école de rugby, janvier février)
 
Séance atelier n°2 (nov 2021)
Séance atelier n°2 (nov 2021)Séance atelier n°2 (nov 2021)
Séance atelier n°2 (nov 2021)
 
Jeu vers l’avant (433)148.pdf
Jeu vers l’avant (433)148.pdfJeu vers l’avant (433)148.pdf
Jeu vers l’avant (433)148.pdf
 
Séance atelier n°3 (décembre 2019)
Séance atelier n°3 (décembre 2019)Séance atelier n°3 (décembre 2019)
Séance atelier n°3 (décembre 2019)
 
Séance atelier n°1 (octobre 2021)
Séance atelier n°1 (octobre 2021)Séance atelier n°1 (octobre 2021)
Séance atelier n°1 (octobre 2021)
 

Plus de jc WECKERLE

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonjc WECKERLE
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numériquejc WECKERLE
 
Analyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinAnalyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinjc WECKERLE
 
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)jc WECKERLE
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyjc WECKERLE
 
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéeUtilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéejc WECKERLE
 
Coordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smashCoordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smashjc WECKERLE
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibadjc WECKERLE
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse jc WECKERLE
 
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETAnalyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETjc WECKERLE
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-jc WECKERLE
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weijc WECKERLE
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansjc WECKERLE
 
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansEtude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansjc WECKERLE
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainjc WECKERLE
 
Kinogramme tactique
Kinogramme tactiqueKinogramme tactique
Kinogramme tactiquejc WECKERLE
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1jc WECKERLE
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2jc WECKERLE
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladejc WECKERLE
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009jc WECKERLE
 

Plus de jc WECKERLE (20)

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numérique
 
Analyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinAnalyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carin
 
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
 
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéeUtilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
 
Coordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smashCoordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smash
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibad
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
 
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETAnalyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ans
 
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansEtude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
 
Kinogramme tactique
Kinogramme tactiqueKinogramme tactique
Kinogramme tactique
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
 

Exemple de cycle N3, seconde.

  • 1. Badminton Niveau 3, classe de 2nde Julia, Léa, Diane et Camille L3EM UFRSTAPS LYON1 Cours de JC.WECKERLE
  • 2. Caractéristiques des élèves Dans la classe En badminton -Majoritairement sportifs (2 en surpoids) -Logique fonctionnelle ou de performance selon leur sexe -Deux sous groupes -Mixité non naturelle -Niveau homogène -Pas de rupture de jeu -Déplacements athlétiques trajectoire en cloche -Dégagé haut ■ CA : « pour gagner le match, s’investir et produire volontairement des trajectoires variées en identifiant et utilisant des espaces libres pour mettre son adversaire en situation favorable » ■ Projet de classe : Créer une cohésion de groupe pour limiter les tensions et les sous groupes tout en favorisant la mixité pour mélanger les formes de jeu (performance/maitrise).
  • 3.  Passer d’élèves qui ont du mal à rompre l’échange à des élèves qui sont dans une logique de rupture dès le service en privilégiant la technique (court-long) et la tactique (observation du placement des joueurs sur le terrain adverse)  Passer d’élèves qui sont dans une logique de renvoi (majoritairement en cloche ou en dégagé haut) à des élèves qui placent en utilisant des trajectoires variées comme le smash, l’amorti, le dégagé le revers et le coup droit  Passer d’élèves qui ont tendance à créer des groupes distincts amenant des tensions et ne favorisant pas la mixité à des élèves qui se mélangent plus facilement et qui sont dans une logique d’entraide, favorisant l’investissement. Jeu fort Jeu placé Service
  • 4.  Cycle composé de 10 séances, découpées en 3 thèmes Fin de chaque séance : 30-40 min de matches à thème pour valider des compétences. (1thème = 3 séances).  Chaque thème se compose de 3 niveaux : bronze, argent et or. Les élèves disposent de 3 séances pour gravir ces niveaux et donc valider les compétences.  Composition du match : 8 équipes de 3 et 1 équipe de 4 par niveau. -Ils réalisent des matches en 1c1 par 3 pendant 20min. Le gagnant reste et celui qui attendait rentre. Au bout de 3 victoires le gagnant cède sa place. -Match en 9 points : possibilité de gagner par le score ou par la Mort Subite (MS) -Les élèves choisissent le niveau qu’ils veulent Bronze, Argent ou Or. -Un niveau est validé lorsque le joueur à effectué au moins 2 MS et qu’il a gagné plus de fois par MS que par le score. -A la fin de la 3ème séance, nous regardons quel niveau le plus haut à été validé et nous lui attribuons ainsi des points /6 Bronze validé : 2/6 Argent validé : 4/6 Or validé : 6/6  Chaque thème pouvant rapporter jusqu’à 6 points  donc 18 pts en tout.  2 pts pour l’investissement.
  • 5. ■ Jeu placé : ■ Jeu fort : ■ Jeu fort-placé choix de zones choix de smash Choix de zones par bingo + smash par bingo Séances 1-2-3 Séances 4-5-6 Séances 7-8-9
  • 6. INTERVENTION de l’enseignant ① Situation 1 : Guidage et feedback par poule et par arrêt : l’enseignant choisi un moment propice pour commencer à faire réfléchir les élèves sur les placements des joueurs = « Où viser à ce moment là? ». On utilise des feedbacks interrogatifs s’adressant à un petit groupe (Théorie de Schmidt) .Rassemblement : -On questionne les élèves sur l’intérêt de faire reculer l’adversaire et la zone à viser à ce moment là et les coups utilisés. (On utilise un CDR pédagogique) -On fait donc émerger des principes d’actions techniques et tactiques que l’on confirme et démontre (Théorie des bases de connaissance). Les principes techniques : prendre le volant devant soi avec une préparation identique à celle du smash Les principes tactiques : faire reculer l’adversaire en zone arrière pour le mettre en retard sur notre amorti. Viser le côté opposé au placement de l’adversaire ② Situation 2 : Intervention du professeur : guidage et aménagement de la situation en fonction des profils : - Si l’élève n’a pas compris l’utilisation de la zone avant : S’il marque en zone avant il gagne 4 pts - Si l’élève n’a pas compris la technique : le placement : Le joueur est obligé d’avancer au niveau des plots de la zone avant juste après avoir fait un coup en zone arrière et a fait reculer l’adversaire en zone arrière. ① Situation 1 -But : Gagner le match avec un maximum de coups à 3pts. -Dispositif : Poule de 4 de même niveau, tous les joueurs jouent (pas d’observateur) match sur demi-terrain. Match en 9 points. Règlement normal mais smash interdits et 3 pts si coup gagnant après déblocage de la zone arrière (l’adversaire recul derrière les plots). -Critères de réussite : Avoir fait reculer l’adversaire pour marquer un 3pts 3 fois au cours du tournois. (durant les 3 matchs) -Critères de réalisation : Utiliser le dégagé pour faire reculer l’adversaire. Lorsque l’adversaire est en zone arrière, viser la zone avant. ② Situation 2 : Retour en situation 1 + aménagement. -But : Gagner le match avec davantage de 3pts que lors de la S1. -Dispositif : idem que la situation 1 mais 3pts = marquer en zone avant par un amorti après avoir fait reculer l’adversaire, suite à la verbalisation des principes d’actions. -Critères de réussite : Avoir fait reculer l’adversaire pour marquer au moins 5 x 3pts au cours du tournois. -Critères de réalisation : Principes techniques et tactiques de l’amorti Utiliser le dégagé pour faire reculer l’adversaire. Objectif de la séquence : faire acquérir aux élèves les principes d’actions (techniques et tactiques) de l’amorti
  • 7. Intervention de l’enseignant ③ Situation 3 Démonstration avant de commencer la situation. (Théorie des bases de connaissances) ↘ le temps de pratique Guidage et feedbacks par groupe (poule) et individuels. Il repère des profils type puis met en place des situations ciblées techniques et tactiques en fonction de cela. -l’élève qui n’a pas la technique de l’amorti -l’élève a la technique mais pas la tactique ④ Situation : différents ateliers en fonction des différents profils = choix (latitude, mise en projet, autonomie) - Si l’élève a compris mais ne sait pas faire : Travail technique on favorise la répétition par la pratique en bloc constante (Théorie de Schmidt) en lui donnant des feedbacks pour lui faire sentir (contrôle), et en le filmant pour lui montrer sa posture et position favorable. - Si l’élève n’a pas compris : Travail tactique  Routine droite/gauche le professeur passe vers les binômes et fait évoluer la situation en fonction des profils. Evolution 1 : J2 à le droit à la pénétration d’un bras dans le demi-terrain (J1 doit faire son amorti encore plus sur le côté pour que J2 ne le rattrape pas) Evolution 2: Situation normale, J2 n’est plus bloqué dans le demi-terrain. J1 devra comprendre qu’il doit alors réaliser des amortis de plus en plus proches des couloirs latéraux. (Répétition : en bloc puis progressive Théorie de Schmidt et des aptitudes) ③ Situation 3 : Combo -But : Gagner le match en marquant le plus possible par un enchaînement de coup. -Dispositif : Match en 7 pts Règlement normal, se gagne par le score ou lors de la réalisation de 2 combos : coup en zone de fond + coup en zone avant + marque le point. -Critères de réussites : Gagner plus de match par combo que par le score. -Critères de réalisation : Principes techniques et tactiques de l’amorti ④ 2 Ateliers -But : améliorer le travail technique et tactique des élèves en fonction de leurs difficultés. ●Multi-volant : Par binôme, l’un envoie des volants puis l’autre réalise des amortis. On échange toutes de 3 min. -Critères de réussite : réussir 7/10 amortis -Critères de réalisation : prendre le volant devant soi avec une préparation identique à celle du smash ● Routine droite/gauche : Par binôme, sur terrain J1 service long qui bloque J2 d’un côté du terrain (demi-terrain droite ou gauche), puis J1 réalise un amorti dans l’autre demi- terrain. Inverse les rôles. On inverse au bout de 5min -Critères de réussites : réussir 5 fois chacun -Critères de réalisation : fixer son adversaire au fond sur un côté, puis avancer pour jouer amorti côté opposé. ⑤ Mort-subite de fin de séance sur le thème du jeu placé
  • 8. Objectif: faire acquérir au élèves les PA technique et tactique du smash ①Situation 1: match à thème. But: gagner ses matchs pour arriver au 1er terrain Dispositif: Matchs sous forme de montée-descente. -Sur demi terrain, tout le monde joue, tous couloirs autorisés. -Mise en jeu alternée et réglementée: service long. Maintenir 2 dégagés minimum, puis quand volant favorable, smasher. Les smash seulement rapportent des points. -Le 1er arrivé à 3 smash crie « STOP » ce qui engendre la rotation des joueurs. Pendant 15 minutes. Critères de réussite: 2 dégagés minimum après la mise en jeu avant de smasher. Réussir 3 smash. Critères de réalisation: attendre que le volant soit favorable = volant haut en milieu de terrain, pour smasher. INTERVENTION de l’enseignant ①Situation 1: Conseils et guidage. -Il repère les élèves qui ont des difficultés à réaliser et donne des indications sur le moment favorable « maintenant !» -Il repère les élèves qui n’arrivent pas à smasher et aménage la situation : on valide lors de trajectoire tendue. (Théorie de Regroupement: -Durant 3 minutes, les élèves se regroupent par 5-6, sur une feuillie, ils recensent les principes d’action techniques et tactiques du smash. -Un représentant de chaque groupe les donnent à haute voix à l’ensemble de la classe. L’enseignant les notent, puis en vue des réponses, sélectionne celles qui sont les plus judicieuses = prendre le volant devant soi le plus tôt possible, être en milieu de terrain et viser soit le corps de l’adversaire soit, l’espace libre. Théorie des bases de connaissances. Une démonstration est faite par 2 élèves.
  • 9. ② Situation 2: Choix de l’atelier : 1) TECHNIQUE: élève échoue car ne sait pas faire But: smasher Dispositif: les élèves sont en dyade dissymétrique. L’un réalise des lobs vers le milieu de terrain. Et l’autre part du fond et avance lorsque le volant sort de la raquette pour réaliser un smash sous le filet. Critère de réussite: réussir 7/10 smash Critères de réalisation: PA smash 2) TACTIQUE: élève échoue car ne sais pas quand le faire But: gagner le match Dispositif: 4 par terrain, 2 dyades dissymétriques. Les 2 débutants jouent puis les deux meilleurs jouent. -Match normal en 11pts avec le coach qui annonce BANCO (1 par échange) lors d’un volant favorable pour un smash de son coéquipier. Les points des binômes s’additionnent. -2 matchs chacun de 11pts, un BANCO rapporte 3pts. -Tenir une fiche avec le nombre de BANCO énoncés et le nombre de BANCO réussis  Statistiques. Critères de réussite: gagner le match avec des banco, avoir autant de banco annoncés que de banco réussis. ③ Mort subite sur le thème du smash Intervention de l’enseignant ② Situation 2: 1) TECHNIQUE : L’enseignant passe vers les élèves pour donner des FB en fonction des profils d’élèves: il fait tester différentes solutions: -Position sur le terrain : partir du filet, du milieu de terrain, puis partir du fond. Qu’est ce qui fonctionne mieux ? Pourquoi ? - Position du corps : se mettre de face, puis de profil. - Prendre le volant au-dessus de soi, puis devant soi.  En fonction des profils il fait évoluer la situation: viser le terrain adverse (Exploration des extrêmes : Théorie des systèmes dynamiques). 2) TACTIQUE : L’enseignant, en vue des statistiques des banco (annoncés/réussis) questionne les élèves: « pourquoi ton coach a dit banco à ce moment là? » Il supervise et vérifie que les banco ne sont pas donnés à tors et à travers (Donne des repères sonores pour structurer le mouvement : Théorie de Schmidt  Focus externe).
  • 10. Régulations faites lors de la soutenance par jc WECKERLE Deux exemples d’organisation des séances SA 1 SA 2 SA 3 Situation complexe Situation complexe Régulation ponctuelles dans la situation complexe elle même Situations ciblées en opposition permettant de traiter un problème précis Exercices de travail d’habiletés
  • 11. Triple concordance Objectifs - Evaluation ●Evaluation = validation d’acquis progressifs, tout au long du trimestre  chaque séance ■ Les objectifs moteurs, concernant la logique de rupture par le jeu placé (dégagé, amorti) et le jeu fort (smash), sont des compétences que les élèves valident au fur et à mesure du cycle = 3 séances pour la validation de chacune. Donne une idée précise de son niveau = source de motivation et d’investissement. ■ Les objectifs non moteurs = dispositif permet de rencontrer des élèves différents à chaque fois et nécessite le fair-play = groupes de niveau le plus souvent. Choix du niveau travaillé = Autonomie par la nécessaire connaissance de soi pour la meilleure note possible et facteur de sens et d’investissement = note sur l’investissement. Situation d’apprentissage - Objectifs SA = lien continuel avec nos objectifs et les caractéristiques de la classe. ■ Notre objectif moteur principal est de faire passer les élèves dans une logique de rupture par la tactique et la techniques grâce à des coups placés et forts.  Nos séquences d’apprentissages visent l’apprentissage des coups placés par le dégagé et l’amorti et fort par l’apprentissage du smash, par des situations problèmes incitant à la réflexion des principes d’actions des thèmes travaillés, des matches à thèmes puis des ateliers de tactique et technique en fonction des profils observés. ■ Le recours à des formes de groupements différentes (dyades dissymétriques, affinitaire, de niveau…) répond à notre objectif non moteur, permettant une ouverture aux autres, une mixité plus naturelle ainsi qu’une dynamique de classe favorable à un apprentissage optimal et facteur de motivation. Evaluation - Situations d’apprentissage Système d’évaluation  lien direct avec nos SA. ■ Cycle divisé en 3 thèmes (placé - fort - placé/fort) durant lesquels les élèves travaillent des compétences liées au thème travaillé durant les SA.  Exemple : thème jeu placé, les élèves travaillent l’amorti. Puis validation du jeu placé par l’amorti durant évaluation de fin de séance. ■ A la fin de chaque séance, ils se font évaluer sur les compétences du thème qu’ils ont travaillées durant les SA = ils possèdent ces 3 séances pour atteindre l’acquisition des compétences du thème.