SlideShare une entreprise Scribd logo
Approche par compétences et
situations complexes
DIJON Décembre 2017
UFRSTAPS/DAFOP Dijon
Jc WECKERLE
UFRSTAPS LYON 1
Définition de la compétence
• S4C, Mars 2015
• « Une compétence est l’aptitude à mobiliser ses
ressources (connaissances, capacités, attitudes)
pour accomplir une tâche ou faire face à une
situation complexe ou inédite »
• PERRENOUD (1999) : une compétence est une
possibilité d’action efficace face à une famille de
situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on
dispose à la fois des connaissances nécessaires et
de la possibilité de les mobiliser à bon escient, en
temps opportun, pour identifier et résoudre de
vrais problèmes.
Définition de l’approche par compétence
• Consiste à construire des référentiels de formation
• Consiste à construire des situations (complexes) pour faciliter
l’acquisition et la validation des compétences
• Consiste à réfléchir une démarche d’enseignement pour faciliter la
réussite des élèves dans ces situations
Définition de la situation complexe
• Les tâches complexes apprennent aux élèves à gérer des situations
qui mobilisent simultanément différents types ressources (ressources
nécessaires dans l’APSA, méthodologies, sociales…)
• Dans des conditions +/- voisines de celles où les élèves ont appris.
• Construire une situation
complexe
Exemples
Situation
Complexe
Contraintes de
l’école, Référentiel
de formation, S4C
Situation
Voisine
Situation
ciblée
1.
3.
5.
6.
Travail sur une ressource
qui semble faire défaut.
2.
• Exploiter une situation
complexe pour mieux intégrer
• Valider en situation complexe
4a.
Exploiter une situation
complexe pour faciliter le
réinvestissement
4b.
1.Emergence de propositions
didactiques
LA TRANSPOSITION DIDACTIQUE
SELECTION DES SAVOIRS et EMERGENCE DE FORMES
DE PRATIQUE SPECIFIQUES
SARREMEJANE, didactique et culture scolaire, 2002
Le critère temporel ( temps
restreint, périodicité)
Le critère spatial (Distance des
élèves, )
Le groupe (nombreux,
hétérogènes)
L’évaluation (obligation,
faisabilité)
Le critère des finalités :
Le référentiel de
formation
LE S4C
Les compétences
générales
Les AFC
De la logique descendante à une logique
spécifique à l’école
• La situation de référence.
• Les Formes de Pratiques Scolaires
• Situation Epreuve preuve
• Les situations complexes
• Les dispositifs complexes
La pratique sociale de l’APSA est
première.
La forme.
L’articulation entre la pratique sociale et la
spécificité du contexte scolaire est
première.
Le fond « Vivre l’APSA ».
La dimension inclusive
La dimension intégrative
2-Exemples de situations
complexes
Le jeu des 7 ballons
Le BANCO à 2
L’enchainement en gymnastique
Les voies typées
+30s
Le jeu des 7 ballons BODA, HEROS, HONORE 2008
Le Jeu des 7 ballons. BODA, HEROS, HONORE 2008
Niveau Temps Contrat 5 contre
5
Contrat 5 contre
4
Contrat 5 contre
3
N1 30 s à 1 mn 4 points 3 points 1 point
N2 1 mn à 1 mn 30 5 points 4 points 3 points
N3 1 mn 30 à 2 mn 7 points 5 points 4 points
N4 2 mn à 2 mn 30 8 points 7 points 5 points
N5 Plus de 2mn 30 10 points 8,5 points 7 points
BINGO
Situation du bingo à deux en badminton (site académie de bordeaux)
BINGO
Matchs en 15points
Un bingo = 3 points
(3 BINGO pour le joueur
3 BINGO pour le coach)
1 BINGO par échange
Une situation complexe en gymnastique.
ATR Roulade avant Roulade arrière Saut
1. 1. 1. 1.
2. 2. 2. 2.
4 4. 4. 4.
0. une chute
1. 3 pas
2. 1pas
3. 1 arrêt
5. Enchainé
/16
/15
À l’avance
Niveau ?
Ordre ?
Etude de cas : WECKERLE, LORCA 2017
3-Construire des situations
complexes pour faire acquérir
les compétences
Quelques principes de construction de la
situation complexe
• a- Elle porte sur un objet d’enseignement précis.
• b- Elle permet la mobilisation et l’appropriation d’un ensemble de
ressources/savoirs
• c- Elle a un caractère inclusif
• d- Elle doit permettre la validation des différents domaines du socle
• e- Elle doit s’inscrire dans une progressivité
a-La situation complexe doit renvoyer à un
objet d’enseignement précis
• Ce qui vaut le coup d’être enseigner en regard de la spécificité de
l’APSA
• Ce qui est enseignable dans ce qui vaut le coup
- L’alternative conserver/progresser en sport collectif.
- Reconnaître et exploiter un volant favorable
- Enchaîner des éléments
- L’utilisation des appuis pédestres en escalade
Variété des objets d’enseignement /APSA
• Des APSA où l’objet d’enseignement évolue selon le niveau du cursus
• Le jeu long court au badminton plutôt que le jeu gauche droite…. vers
un jeu plus varié où l’on prend en compte l’adversaire pour
marquer…. vers un jeu plus varié où l’on prend en compte les
caractéristiques de l’adversaire.
• Des APSA où l’objet d’enseignement reste le même mais où les
conditions de réalisation changent.
• Le dilemme conserver/ progresser en football peut être décliné à
différents niveaux
Accorder la forme et l’objet d’enseignement
• Trouver une forme de pratique qui oblige les élèves à se confronter à
l’objet d’enseignement et compatible avec les contraintes scolaires de
temps et d’hétérogénéité.
• Le jeu des 7 ballons
• Le BINGO à deux
b-La situation complexe doit permettre de mobiliser/
s’approprier différentes ressources/savoirs
• Situation
complexe
• Technique de passe, de
protection, de tir, de contrôle
de la balle.
• Se démarquer à distance de
passe.
• Prendre en compte les
résultats antérieurs
• Définir collectivement une
stratégie.
• Participer aux rôles sociaux
• Perdre et gagner loyalement
• Techniques de frappes
• Reconnaître une situation
favorable dans le jeu
• Reconnaître une situation
favorable pour l’autre
• Se mettre d’accord tous les
deux et affiner les
caractéristiques de la situation
favorables
• Jouer son rôle d’observateur
coach
• Accepter les erreurs de son
partenaires
• Perdre et gagner loyalement
b-La situation complexe doit permettre de mobiliser/
s’approprier différentes ressources/savoirs
Saury, J., Ria, L., Sève, C., Gal-Petitfaux, N. (2006). Action ou cognition située : enjeux
scientifiques et intérêts pour l’enseignement de l’EPS. Revue EP.S., 321, 5-11.
Apprendre, c’est construire de nouvelles connaissances, et en valider ou en
invalider d’autres au fil du déroulement de mon action .
Situation du bingo à deux en badminton
Savoirs : Lorsque le volant est haut
et court, il y a une situation
favorable pour smasher
Connaissances :
Individualisation du principe en
regard de la puissance du smash
Individualisation en regard de mon
jeu / adversaire
BINGO
BINGO
Le jeu des 7 ballons BODA, HEROS, HONORE 2008
Une activité d’enquête (éventuellement collective)
• Essai / erreur / Essai / erreur /….
• Essai / erreur / Réflexion / essai /erreur / Réflexion /…
Evaluation
formatrice
: Constat
Réalisation
en SC ou
dans des SA
Projet
plus ou
moins
élaboré
Projet d’action
personnalisé
Projet
d’apprentissage
c-Mettre tous les élèves en réussite, caractère
inclusif
• Rapport au savoir DEVELAY 1996
• Décalage optimal ( ALLAL 1979)
• Etayage ( BRUNER 1983)
• Paradigme socioconstructiviste
Tenir compte des aspirations différentes des élèves
dans le traitement de l’objet d’enseignement
• Le jeu fort et placé en badminton
• Le jeu groupé ou déployé en rugby
• L’escalade en dalle ou en dévers
• L’aspect acrobatique ou esthétique en gymnastique
Différenciation compétence performance
Paquette (2002)
La performance n’est pas
liée ici qu’au résultat de
l’action.
La performance peut résider
dans la permanence du
résultat
Le niveau de performance
est lié aux conditions dans
lesquelles s ’exprime la
compétence
Les différentes dimensions de la performance
• La performance est le résultat obtenu.
• La stabilité de ce résultat.
• Le niveau d’aide apporté dans l’obtention des résultats
• Le niveau de difficulté de la tâche dans laquelle s’exerce la
compétence.
• On va donc parler d’un niveau de performance dans
l’exercice d’une compétence.
Etayage
BINGO
BINGO
Bronze :L’adversaire
est obligé de servir
court
Argent : L’adversaire
est légèrement
décalé sur mon
service
Or : Match normal
(Diamant : contre un
joueur non connu)
Toujours 6 BINGO (pas 8 ou 10)
Etayage
Des « situations
d’apprentissage »
sont incluses
dans le dispositif
3 niveaux de
performance
différents pour
chaque épreuve
Performance
« résultat »
Performance
« conditions »
Performance
stabilité ? : Ici,
l’élève doit faire
une fois l’épreuve
pour la valider
4-Permettre la validation des items du socle
Les différents items du socle sont validés dans une situation globale
où différentes ressources appartenant à des domaines différents
doivent être mises en synergie.
Exemple en gymnastique
Domaine 1 :
langage du
corps
Domaine 5 :
Culture
Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages
des arts et du corps
Invention, élaboration, production
Élaborer et réaliser, seul ou à plusieurs, un projet
artistique et/ou acrobatique pour provoquer une
émotion du public.
Enchainement
Domaine 2 :
méthodes et
outils
Organiser son travail personnel, Coopérer et
réaliser des projets.
Utiliser des procédés simples de composition et
d’interprétation.
Respect du projet
Domaine 3 :
citoyen
Faire preuve de responsabilité, respecter les règles
de la vie collective, s’engager et prendre des
initiatives. Construire un regard critique sur ses
prestations et celles des autres, en utilisant le
numérique.
Différence jugement élève / jugement enseignant
10 et - 27 et +
NM MF MS TBM
1 à 2 0
NM MF MS TBM
1 à 2 0
NM MF MS TBM
Exemple du jeu des 7 ballons
Domaine 1 :
langage du corps
Domaine 5 :
Culture
Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des
arts et du corps
Invention, élaboration, production
Réaliser des actions décisives en situation favorable
afin de faire basculer le rapport de force en sa faveur
ou en faveur de son équipe. -
Le barème permettant l’attribution de points en
fonction du temps total marqué au cours des 7
attaques valide la compétence de manière globale
pour les deux domaines du socle.
Domaine 2 :
méthodes et
outils
Organiser son travail personnel, Coopérer et réaliser
des projets.
S’inscrire dans un projet de jeu pour rechercher le
gain du match. -Adapter son engagement moteur en
fonction de son état physique et du rapport de force.
Le critère de validation de ce domaine 2 doit être
relatif à la cohérence des choix effectués et donc à la
variation plus ou moins importante des résultats
obtenus au fil des essais.
Domaine 3 :
citoyen
Faire preuve de responsabilité, respecter les règles de
la vie collective, s’engager et prendre des initiatives.
- Être solidaire de ses partenaires et respectueux de
son (ses) adversaire(s) et de l’arbitre. - Observer et co-
arbitrer. - Accepter le résultat de la rencontre et
savoir l’analyser avec objectivité.
La validation de ses compétences relatives aux rôles
sociaux et au domaine trois du socle commun se fait
par l’utilisation d’une grille comportementale,
révélatrice de différents niveaux d’intériorisation de la
règle, permettant de situer quatre niveaux dans la
réalisation des rôles sociaux.
Valider une compétence (X. ROEGIERS –
Rabat, mars 2006 )
• Définir des critères.
• Le critère est considéré comme une qualité que doit respecter le
produit d’une tâche complexe. Il est pris dans le sens d’un critère de
correction d’une production. Cela signifie qu’un critère sera une
qualité que l’on attend de la production d’un élève : une production
précise, une production cohérente, une production originale, etc.
• Définir des indicateurs.
• Les indicateurs sont de l'ordre de l'observable en situation, et ont une
valence positive ou négative. Ils précisent un critère, ils permettent
d’opérationnaliser un critère.
La temporalité pour évaluer
• Le jour J
• Evaluation au fil de l’eau: le niveau de compétence validé au cours du
cycle est acquis pour le restant du cycle.
• Evaluation choisie : l’élève choisit le moment de l’évaluation
• Une part pendant le cycle, une part à la fin : une situation
d’intégration ( 75%), une situation de réinvestissement des Acquis (
25%)
5- Elle doit être pensée en progressivité.
Progressivité dans
la séquence
Progressivité dans
le cursus
Progressivité dans le cursus.
Prévoir son déplacement 5e
Dans des voies typées pieds
Non maîtrisé fragile Satisfaisante Très bonne
Les étapes s’appuient sur les 6
repères :
• la qualité de pose de pieds sur les
prises ;
• la coordination et la dissociation
des actions motrices pour grimper ;
• la confiance dans le matériel et
l’assurance (moulinette) ;
• le choix d’une voie adaptée à ses
ressources ;
• l’attitude générale de grimpeur ;
• la précision et la rigueur des
manipulations du matériel
Progressivité dans le cursus.
Annoncer le nombre de prise de mains ( prises
vissées)
Diminuer le nombre de prises de mains en dalle.
2 mains sur une prises + 1 prise
Diminuer le nombre de prises de main en fissures.
Bordure = 0 prise
Diminuer le nombre de prises de mains en dièdre
Mains à plats = 0 prise
Diminuer le nombre de prises de mains en
dévers. Inversée = 0 prise
Prévoir son déplacement 3e
Dans des voies typées coordination
Non maîtrisé fragile Satisfaisante Très bonne
Les étapes s’appuient sur les 6
repères :
• la qualité de pose de pieds sur les
prises ;
• la coordination et la dissociation
des actions motrices pour grimper ;
• la confiance dans le matériel et
l’assurance (moulinette) ;
• le choix d’une voie adaptée à ses
ressources ;
• l’attitude générale de grimpeur ;
• la précision et la rigueur des
manipulations du matériel
Conclusion
Au travers de ses caractéristiques la situation
complexe présente un caractère motivant
• Répondre au aspirations de tous
• Mettre tout le monde en réussite rapidement
• Présenter une sensibilité au progrès
• Faciliter la mise en projet
• Cela fonctionne !!!
• En établissement scolaire mais à l’université aussi
Résistances au changement
41
Quelques exemples de point qui perturbent les acteurs :
• Tension entre le local / National.
Les équipes d’établissement créent leur propres épreuves : Quelle équité sur le plan nationale ?
• Tension entre le transversal et le disciplinaire.
L’approche par compétence tend à privilégier des compétences transversales au détriment des savoirs
disciplinaires. La validation des différents domaine tend à faire disparaître le contexte disciplinaire dans
lesquels la compétence a été validée.
• Tension entre le culturel et le scolaire
L’approche amène à penser des dispositifs dont la forme s’éloigne de la pratiques sociales de référence.
Les dispositifs permettent pourtant de mettre en avant le fond culturel des pratiques sociales
• Remise en cause d’une culture de l’évaluation.
L’approche par compétence oblige également à repenser la nature des épreuves d’évaluation.
La validation par compétences n’est pas compatible avec l’obtention d’une moyenne générale.
• Reconsidération du rôle de l’enseignant.
L’enseignant accompagne les choix de l’élève. Les problèmes qui émergent ne sont pas toujours connus
à l’avance par l’enseignant. On est obligé d’improviser…

Contenu connexe

Tendances

Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1
jc WECKERLE
 
Pagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghe
Pagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghePagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghe
Pagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghe
Calzetti & Mariucci Editori
 
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Caroline Weckerle
 
Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde.
jc WECKERLE
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
jc WECKERLE
 
Développer aspects Te -Ta
Développer aspects Te -TaDévelopper aspects Te -Ta
Développer aspects Te -Ta
kamel chemek
 
Chelsea mourinho bible 39 1st team drills
Chelsea mourinho bible 39 1st team drillsChelsea mourinho bible 39 1st team drills
Chelsea mourinho bible 39 1st team drills
Kostadin Angelov
 
Calcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partita
Calcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partitaCalcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partita
Calcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partita
Calzetti & Mariucci Editori
 
Les frappes à mi-court
Les frappes à mi-courtLes frappes à mi-court
Les frappes à mi-court
jc WECKERLE
 
José Mourinho Exercises
José Mourinho ExercisesJosé Mourinho Exercises
José Mourinho Exercises
Valerii Fomenkov
 
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansEtude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
jc WECKERLE
 
Coordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smashCoordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smash
jc WECKERLE
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numérique
jc WECKERLE
 
Kinogramme tactique
Kinogramme tactiqueKinogramme tactique
Kinogramme tactique
jc WECKERLE
 
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Matthew Pearson
 
Rondos - Up Back Through
Rondos - Up Back ThroughRondos - Up Back Through
Rondos - Up Back Through
Inspire Coach Education
 
Plano de treino_93
Plano de treino_93Plano de treino_93
Plano de treino_93
Ricardo Ribeiro
 
Notions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonNotions tactiques en badminton
Notions tactiques en badminton
jc WECKERLE
 
Coach Juan Carlos GARRIDO
Coach Juan Carlos GARRIDOCoach Juan Carlos GARRIDO
Coach Juan Carlos GARRIDO
Fundação Real Madrid
 
CRUYFF, J. - Positional Game
CRUYFF, J. - Positional GameCRUYFF, J. - Positional Game
CRUYFF, J. - Positional Game
Fundação Real Madrid
 

Tendances (20)

Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1Cycle de badminton N4, exemple 1
Cycle de badminton N4, exemple 1
 
Pagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghe
Pagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghePagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghe
Pagine da calcio 360 esercizi perfezionamento tattico vanlerberghe
 
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
Analyser, interpréter le jeu en badminton pour trouver des situations d'entra...
 
Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde. Exemple de cycle N3, seconde.
Exemple de cycle N3, seconde.
 
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badmintonDossier 1 analyse de mon jeu en badminton
Dossier 1 analyse de mon jeu en badminton
 
Développer aspects Te -Ta
Développer aspects Te -TaDévelopper aspects Te -Ta
Développer aspects Te -Ta
 
Chelsea mourinho bible 39 1st team drills
Chelsea mourinho bible 39 1st team drillsChelsea mourinho bible 39 1st team drills
Chelsea mourinho bible 39 1st team drills
 
Calcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partita
Calcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partitaCalcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partita
Calcio. Registrazione del lavoro di allenamento e della partita
 
Les frappes à mi-court
Les frappes à mi-courtLes frappes à mi-court
Les frappes à mi-court
 
José Mourinho Exercises
José Mourinho ExercisesJosé Mourinho Exercises
José Mourinho Exercises
 
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ansEtude de cas : débutants 4 / 6ans
Etude de cas : débutants 4 / 6ans
 
Coordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smashCoordination et vitesse du smash
Coordination et vitesse du smash
 
Badminton numérique
Badminton numériqueBadminton numérique
Badminton numérique
 
Kinogramme tactique
Kinogramme tactiqueKinogramme tactique
Kinogramme tactique
 
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)Wolves F.C. Academy (Technical Program)
Wolves F.C. Academy (Technical Program)
 
Rondos - Up Back Through
Rondos - Up Back ThroughRondos - Up Back Through
Rondos - Up Back Through
 
Plano de treino_93
Plano de treino_93Plano de treino_93
Plano de treino_93
 
Notions tactiques en badminton
Notions tactiques en badmintonNotions tactiques en badminton
Notions tactiques en badminton
 
Coach Juan Carlos GARRIDO
Coach Juan Carlos GARRIDOCoach Juan Carlos GARRIDO
Coach Juan Carlos GARRIDO
 
CRUYFF, J. - Positional Game
CRUYFF, J. - Positional GameCRUYFF, J. - Positional Game
CRUYFF, J. - Positional Game
 

Similaire à Approche par compétence et situations complexes en EPS

Jeux et apprentissages 02 06 14
Jeux et apprentissages 02 06 14Jeux et apprentissages 02 06 14
Jeux et apprentissages 02 06 14
Marie-Hélène Fasquel
 
LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)
LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)
LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)
Thibaut TATRY
 
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Jean-Loup Castaigne
 
7 clics pour réussir son tpe
7 clics pour réussir son tpe7 clics pour réussir son tpe
7 clics pour réussir son tpeCdi_LgtBaimbridge
 
Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. ClauzardMini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
philip61
 
Guide de l'éducateur M12
Guide de l'éducateur M12Guide de l'éducateur M12
Guide de l'éducateur M12
Thibaut TATRY
 
Jeux et apprentissages 20 mars 2014
Jeux et apprentissages 20 mars 2014Jeux et apprentissages 20 mars 2014
Jeux et apprentissages 20 mars 2014
Marie-Hélène Fasquel
 
Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)
Thibaut TATRY
 
Cg paul eluard projet eps
Cg paul eluard projet epsCg paul eluard projet eps
Cg paul eluard projet epseluardroncq
 
P sipeyre, experience pedagogique
P sipeyre, experience pedagogiqueP sipeyre, experience pedagogique
P sipeyre, experience pedagogiqueicm13
 
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. ClauzardAnalyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
philip61
 
Design et developpement ADDIE
Design et developpement ADDIEDesign et developpement ADDIE
Design et developpement ADDIE
RanaMohsen9
 
De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...
De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...
De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...
Claudespringer
 
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013 Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013 Philippe Watrelot
 
Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)
Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)
Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)
ComSanté
 
Flipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants Innovants
Flipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants InnovantsFlipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants Innovants
Flipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants Innovants
Marie-Hélène Fasquel
 
Choisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintes
Choisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintesChoisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintes
Choisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintes
Jérôme Bocquet
 

Similaire à Approche par compétence et situations complexes en EPS (20)

Jeux et apprentissages 02 06 14
Jeux et apprentissages 02 06 14Jeux et apprentissages 02 06 14
Jeux et apprentissages 02 06 14
 
LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)
LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)
LIVRET ECOL'OVALE (ANNEXE EXEMPLE SEANCES RUGBY EN PRIMAIRE)
 
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
Formation des nouveaux Enseignants-Chercheurs, IMT-A 2018
 
7 clics pour réussir son tpe
7 clics pour réussir son tpe7 clics pour réussir son tpe
7 clics pour réussir son tpe
 
Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. ClauzardMini guide du formateur, compil de P. Clauzard
Mini guide du formateur, compil de P. Clauzard
 
Guide de l'éducateur M12
Guide de l'éducateur M12Guide de l'éducateur M12
Guide de l'éducateur M12
 
Atelierdanieljmartin
AtelierdanieljmartinAtelierdanieljmartin
Atelierdanieljmartin
 
Atelierdanieljmartin
AtelierdanieljmartinAtelierdanieljmartin
Atelierdanieljmartin
 
Jeux et apprentissages 20 mars 2014
Jeux et apprentissages 20 mars 2014Jeux et apprentissages 20 mars 2014
Jeux et apprentissages 20 mars 2014
 
Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)
Guide de l'éducateur moins de 12 ans (2023)
 
Cg paul eluard projet eps
Cg paul eluard projet epsCg paul eluard projet eps
Cg paul eluard projet eps
 
P sipeyre, experience pedagogique
P sipeyre, experience pedagogiqueP sipeyre, experience pedagogique
P sipeyre, experience pedagogique
 
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. ClauzardAnalyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
Analyse du travail enseignant, essai de lisibilité par P. Clauzard
 
Design et developpement ADDIE
Design et developpement ADDIEDesign et developpement ADDIE
Design et developpement ADDIE
 
De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...
De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...
De la tâche simple à la tâche complexe. Quelles évolutions pédagogiques et év...
 
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013 Séance 1  évaluation pstg  novembre 2013
Séance 1 évaluation pstg novembre 2013
 
Le jeu de rôle marielos
Le jeu de rôle marielosLe jeu de rôle marielos
Le jeu de rôle marielos
 
Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)
Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)
Les jeux éducatifs et la santé - Rencontre du GRMS (08-02-11)
 
Flipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants Innovants
Flipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants InnovantsFlipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants Innovants
Flipped classroom & gamification - 7ème forum des Enseignants Innovants
 
Choisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintes
Choisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintesChoisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintes
Choisir un jeu adaptée aux objectifs pédagogiques et aux contraintes
 

Plus de jc WECKERLE

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
jc WECKERLE
 
Analyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinAnalyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carin
jc WECKERLE
 
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
jc WECKERLE
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
jc WECKERLE
 
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéeUtilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
jc WECKERLE
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibad
jc WECKERLE
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
jc WECKERLE
 
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETAnalyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
jc WECKERLE
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
jc WECKERLE
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
jc WECKERLE
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ans
jc WECKERLE
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
jc WECKERLE
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
jc WECKERLE
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2
jc WECKERLE
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escalade
jc WECKERLE
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
jc WECKERLE
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
jc WECKERLE
 

Plus de jc WECKERLE (17)

Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badmintonInfluence  des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
Influence des feedbacks dans l'apprentissage du service long au badminton
 
Analyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carinAnalyse technique de mon service. r.carin
Analyse technique de mon service. r.carin
 
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
Le badminton en unss (union nationale du sport scolaire)
 
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguyAnalyse haut niveau blog   peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
Analyse haut niveau blog peyrachon romane - salamo maxime - de vermont tanguy
 
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectéeUtilité du coaching - efficacité raquette connectée
Utilité du coaching - efficacité raquette connectée
 
Badminton Handibad
Badminton HandibadBadminton Handibad
Badminton Handibad
 
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse Analyse du jeu placé par Victor Fosse
Analyse du jeu placé par Victor Fosse
 
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVETAnalyse technique du service par Guillaume BREVET
Analyse technique du service par Guillaume BREVET
 
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
La place-de-la-france-dans-le-badminton-mondial-
 
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong weiEtude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
Etude de cas : Open de chine 2015, lin dan vs lee chong wei
 
Etude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ansEtude de cas : débutantes 12ans
Etude de cas : débutantes 12ans
 
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romainAnalyse technique peyrachon romane et fabre romain
Analyse technique peyrachon romane et fabre romain
 
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1Analyser le jeu en badminton : exemple 1
Analyser le jeu en badminton : exemple 1
 
Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2Analyser le jeu : exemple 2
Analyser le jeu : exemple 2
 
Apports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escaladeApports biomécaniques en escalade
Apports biomécaniques en escalade
 
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escaladeApports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
Apports sociologiques relatifs à la pratique de l'escalade
 
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
Motivation- modèle classe - roch chouinard - 2009
 

Dernier

Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 

Dernier (6)

Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 

Approche par compétence et situations complexes en EPS

  • 1. Approche par compétences et situations complexes DIJON Décembre 2017 UFRSTAPS/DAFOP Dijon Jc WECKERLE UFRSTAPS LYON 1
  • 2. Définition de la compétence • S4C, Mars 2015 • « Une compétence est l’aptitude à mobiliser ses ressources (connaissances, capacités, attitudes) pour accomplir une tâche ou faire face à une situation complexe ou inédite » • PERRENOUD (1999) : une compétence est une possibilité d’action efficace face à une famille de situations, qu’on arrive à maîtriser parce qu’on dispose à la fois des connaissances nécessaires et de la possibilité de les mobiliser à bon escient, en temps opportun, pour identifier et résoudre de vrais problèmes.
  • 3. Définition de l’approche par compétence • Consiste à construire des référentiels de formation • Consiste à construire des situations (complexes) pour faciliter l’acquisition et la validation des compétences • Consiste à réfléchir une démarche d’enseignement pour faciliter la réussite des élèves dans ces situations
  • 4. Définition de la situation complexe • Les tâches complexes apprennent aux élèves à gérer des situations qui mobilisent simultanément différents types ressources (ressources nécessaires dans l’APSA, méthodologies, sociales…) • Dans des conditions +/- voisines de celles où les élèves ont appris.
  • 5. • Construire une situation complexe Exemples Situation Complexe Contraintes de l’école, Référentiel de formation, S4C Situation Voisine Situation ciblée 1. 3. 5. 6. Travail sur une ressource qui semble faire défaut. 2. • Exploiter une situation complexe pour mieux intégrer • Valider en situation complexe 4a. Exploiter une situation complexe pour faciliter le réinvestissement 4b.
  • 7. LA TRANSPOSITION DIDACTIQUE SELECTION DES SAVOIRS et EMERGENCE DE FORMES DE PRATIQUE SPECIFIQUES SARREMEJANE, didactique et culture scolaire, 2002 Le critère temporel ( temps restreint, périodicité) Le critère spatial (Distance des élèves, ) Le groupe (nombreux, hétérogènes) L’évaluation (obligation, faisabilité) Le critère des finalités : Le référentiel de formation LE S4C Les compétences générales Les AFC
  • 8. De la logique descendante à une logique spécifique à l’école • La situation de référence. • Les Formes de Pratiques Scolaires • Situation Epreuve preuve • Les situations complexes • Les dispositifs complexes La pratique sociale de l’APSA est première. La forme. L’articulation entre la pratique sociale et la spécificité du contexte scolaire est première. Le fond « Vivre l’APSA ». La dimension inclusive La dimension intégrative
  • 9. 2-Exemples de situations complexes Le jeu des 7 ballons Le BANCO à 2 L’enchainement en gymnastique Les voies typées
  • 10. +30s Le jeu des 7 ballons BODA, HEROS, HONORE 2008
  • 11. Le Jeu des 7 ballons. BODA, HEROS, HONORE 2008 Niveau Temps Contrat 5 contre 5 Contrat 5 contre 4 Contrat 5 contre 3 N1 30 s à 1 mn 4 points 3 points 1 point N2 1 mn à 1 mn 30 5 points 4 points 3 points N3 1 mn 30 à 2 mn 7 points 5 points 4 points N4 2 mn à 2 mn 30 8 points 7 points 5 points N5 Plus de 2mn 30 10 points 8,5 points 7 points
  • 12. BINGO Situation du bingo à deux en badminton (site académie de bordeaux) BINGO Matchs en 15points Un bingo = 3 points (3 BINGO pour le joueur 3 BINGO pour le coach) 1 BINGO par échange
  • 13. Une situation complexe en gymnastique. ATR Roulade avant Roulade arrière Saut 1. 1. 1. 1. 2. 2. 2. 2. 4 4. 4. 4. 0. une chute 1. 3 pas 2. 1pas 3. 1 arrêt 5. Enchainé /16 /15 À l’avance Niveau ? Ordre ?
  • 14. Etude de cas : WECKERLE, LORCA 2017
  • 15. 3-Construire des situations complexes pour faire acquérir les compétences
  • 16. Quelques principes de construction de la situation complexe • a- Elle porte sur un objet d’enseignement précis. • b- Elle permet la mobilisation et l’appropriation d’un ensemble de ressources/savoirs • c- Elle a un caractère inclusif • d- Elle doit permettre la validation des différents domaines du socle • e- Elle doit s’inscrire dans une progressivité
  • 17. a-La situation complexe doit renvoyer à un objet d’enseignement précis • Ce qui vaut le coup d’être enseigner en regard de la spécificité de l’APSA • Ce qui est enseignable dans ce qui vaut le coup - L’alternative conserver/progresser en sport collectif. - Reconnaître et exploiter un volant favorable - Enchaîner des éléments - L’utilisation des appuis pédestres en escalade
  • 18. Variété des objets d’enseignement /APSA • Des APSA où l’objet d’enseignement évolue selon le niveau du cursus • Le jeu long court au badminton plutôt que le jeu gauche droite…. vers un jeu plus varié où l’on prend en compte l’adversaire pour marquer…. vers un jeu plus varié où l’on prend en compte les caractéristiques de l’adversaire. • Des APSA où l’objet d’enseignement reste le même mais où les conditions de réalisation changent. • Le dilemme conserver/ progresser en football peut être décliné à différents niveaux
  • 19. Accorder la forme et l’objet d’enseignement • Trouver une forme de pratique qui oblige les élèves à se confronter à l’objet d’enseignement et compatible avec les contraintes scolaires de temps et d’hétérogénéité. • Le jeu des 7 ballons • Le BINGO à deux
  • 20. b-La situation complexe doit permettre de mobiliser/ s’approprier différentes ressources/savoirs • Situation complexe • Technique de passe, de protection, de tir, de contrôle de la balle. • Se démarquer à distance de passe. • Prendre en compte les résultats antérieurs • Définir collectivement une stratégie. • Participer aux rôles sociaux • Perdre et gagner loyalement • Techniques de frappes • Reconnaître une situation favorable dans le jeu • Reconnaître une situation favorable pour l’autre • Se mettre d’accord tous les deux et affiner les caractéristiques de la situation favorables • Jouer son rôle d’observateur coach • Accepter les erreurs de son partenaires • Perdre et gagner loyalement
  • 21. b-La situation complexe doit permettre de mobiliser/ s’approprier différentes ressources/savoirs Saury, J., Ria, L., Sève, C., Gal-Petitfaux, N. (2006). Action ou cognition située : enjeux scientifiques et intérêts pour l’enseignement de l’EPS. Revue EP.S., 321, 5-11. Apprendre, c’est construire de nouvelles connaissances, et en valider ou en invalider d’autres au fil du déroulement de mon action .
  • 22. Situation du bingo à deux en badminton Savoirs : Lorsque le volant est haut et court, il y a une situation favorable pour smasher Connaissances : Individualisation du principe en regard de la puissance du smash Individualisation en regard de mon jeu / adversaire BINGO BINGO
  • 23. Le jeu des 7 ballons BODA, HEROS, HONORE 2008
  • 24. Une activité d’enquête (éventuellement collective) • Essai / erreur / Essai / erreur /…. • Essai / erreur / Réflexion / essai /erreur / Réflexion /… Evaluation formatrice : Constat Réalisation en SC ou dans des SA Projet plus ou moins élaboré Projet d’action personnalisé Projet d’apprentissage
  • 25. c-Mettre tous les élèves en réussite, caractère inclusif • Rapport au savoir DEVELAY 1996 • Décalage optimal ( ALLAL 1979) • Etayage ( BRUNER 1983) • Paradigme socioconstructiviste
  • 26. Tenir compte des aspirations différentes des élèves dans le traitement de l’objet d’enseignement • Le jeu fort et placé en badminton • Le jeu groupé ou déployé en rugby • L’escalade en dalle ou en dévers • L’aspect acrobatique ou esthétique en gymnastique
  • 27. Différenciation compétence performance Paquette (2002) La performance n’est pas liée ici qu’au résultat de l’action. La performance peut résider dans la permanence du résultat Le niveau de performance est lié aux conditions dans lesquelles s ’exprime la compétence
  • 28. Les différentes dimensions de la performance • La performance est le résultat obtenu. • La stabilité de ce résultat. • Le niveau d’aide apporté dans l’obtention des résultats • Le niveau de difficulté de la tâche dans laquelle s’exerce la compétence. • On va donc parler d’un niveau de performance dans l’exercice d’une compétence.
  • 29. Etayage BINGO BINGO Bronze :L’adversaire est obligé de servir court Argent : L’adversaire est légèrement décalé sur mon service Or : Match normal (Diamant : contre un joueur non connu) Toujours 6 BINGO (pas 8 ou 10)
  • 30. Etayage Des « situations d’apprentissage » sont incluses dans le dispositif 3 niveaux de performance différents pour chaque épreuve Performance « résultat » Performance « conditions » Performance stabilité ? : Ici, l’élève doit faire une fois l’épreuve pour la valider
  • 31. 4-Permettre la validation des items du socle Les différents items du socle sont validés dans une situation globale où différentes ressources appartenant à des domaines différents doivent être mises en synergie.
  • 32. Exemple en gymnastique Domaine 1 : langage du corps Domaine 5 : Culture Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps Invention, élaboration, production Élaborer et réaliser, seul ou à plusieurs, un projet artistique et/ou acrobatique pour provoquer une émotion du public. Enchainement Domaine 2 : méthodes et outils Organiser son travail personnel, Coopérer et réaliser des projets. Utiliser des procédés simples de composition et d’interprétation. Respect du projet Domaine 3 : citoyen Faire preuve de responsabilité, respecter les règles de la vie collective, s’engager et prendre des initiatives. Construire un regard critique sur ses prestations et celles des autres, en utilisant le numérique. Différence jugement élève / jugement enseignant 10 et - 27 et + NM MF MS TBM 1 à 2 0 NM MF MS TBM 1 à 2 0 NM MF MS TBM
  • 33. Exemple du jeu des 7 ballons Domaine 1 : langage du corps Domaine 5 : Culture Comprendre, s'exprimer en utilisant les langages des arts et du corps Invention, élaboration, production Réaliser des actions décisives en situation favorable afin de faire basculer le rapport de force en sa faveur ou en faveur de son équipe. - Le barème permettant l’attribution de points en fonction du temps total marqué au cours des 7 attaques valide la compétence de manière globale pour les deux domaines du socle. Domaine 2 : méthodes et outils Organiser son travail personnel, Coopérer et réaliser des projets. S’inscrire dans un projet de jeu pour rechercher le gain du match. -Adapter son engagement moteur en fonction de son état physique et du rapport de force. Le critère de validation de ce domaine 2 doit être relatif à la cohérence des choix effectués et donc à la variation plus ou moins importante des résultats obtenus au fil des essais. Domaine 3 : citoyen Faire preuve de responsabilité, respecter les règles de la vie collective, s’engager et prendre des initiatives. - Être solidaire de ses partenaires et respectueux de son (ses) adversaire(s) et de l’arbitre. - Observer et co- arbitrer. - Accepter le résultat de la rencontre et savoir l’analyser avec objectivité. La validation de ses compétences relatives aux rôles sociaux et au domaine trois du socle commun se fait par l’utilisation d’une grille comportementale, révélatrice de différents niveaux d’intériorisation de la règle, permettant de situer quatre niveaux dans la réalisation des rôles sociaux.
  • 34. Valider une compétence (X. ROEGIERS – Rabat, mars 2006 ) • Définir des critères. • Le critère est considéré comme une qualité que doit respecter le produit d’une tâche complexe. Il est pris dans le sens d’un critère de correction d’une production. Cela signifie qu’un critère sera une qualité que l’on attend de la production d’un élève : une production précise, une production cohérente, une production originale, etc. • Définir des indicateurs. • Les indicateurs sont de l'ordre de l'observable en situation, et ont une valence positive ou négative. Ils précisent un critère, ils permettent d’opérationnaliser un critère.
  • 35. La temporalité pour évaluer • Le jour J • Evaluation au fil de l’eau: le niveau de compétence validé au cours du cycle est acquis pour le restant du cycle. • Evaluation choisie : l’élève choisit le moment de l’évaluation • Une part pendant le cycle, une part à la fin : une situation d’intégration ( 75%), une situation de réinvestissement des Acquis ( 25%)
  • 36. 5- Elle doit être pensée en progressivité. Progressivité dans la séquence Progressivité dans le cursus
  • 37. Progressivité dans le cursus. Prévoir son déplacement 5e Dans des voies typées pieds Non maîtrisé fragile Satisfaisante Très bonne Les étapes s’appuient sur les 6 repères : • la qualité de pose de pieds sur les prises ; • la coordination et la dissociation des actions motrices pour grimper ; • la confiance dans le matériel et l’assurance (moulinette) ; • le choix d’une voie adaptée à ses ressources ; • l’attitude générale de grimpeur ; • la précision et la rigueur des manipulations du matériel
  • 38. Progressivité dans le cursus. Annoncer le nombre de prise de mains ( prises vissées) Diminuer le nombre de prises de mains en dalle. 2 mains sur une prises + 1 prise Diminuer le nombre de prises de main en fissures. Bordure = 0 prise Diminuer le nombre de prises de mains en dièdre Mains à plats = 0 prise Diminuer le nombre de prises de mains en dévers. Inversée = 0 prise Prévoir son déplacement 3e Dans des voies typées coordination Non maîtrisé fragile Satisfaisante Très bonne Les étapes s’appuient sur les 6 repères : • la qualité de pose de pieds sur les prises ; • la coordination et la dissociation des actions motrices pour grimper ; • la confiance dans le matériel et l’assurance (moulinette) ; • le choix d’une voie adaptée à ses ressources ; • l’attitude générale de grimpeur ; • la précision et la rigueur des manipulations du matériel
  • 40. Au travers de ses caractéristiques la situation complexe présente un caractère motivant • Répondre au aspirations de tous • Mettre tout le monde en réussite rapidement • Présenter une sensibilité au progrès • Faciliter la mise en projet • Cela fonctionne !!! • En établissement scolaire mais à l’université aussi
  • 41. Résistances au changement 41 Quelques exemples de point qui perturbent les acteurs : • Tension entre le local / National. Les équipes d’établissement créent leur propres épreuves : Quelle équité sur le plan nationale ? • Tension entre le transversal et le disciplinaire. L’approche par compétence tend à privilégier des compétences transversales au détriment des savoirs disciplinaires. La validation des différents domaine tend à faire disparaître le contexte disciplinaire dans lesquels la compétence a été validée. • Tension entre le culturel et le scolaire L’approche amène à penser des dispositifs dont la forme s’éloigne de la pratiques sociales de référence. Les dispositifs permettent pourtant de mettre en avant le fond culturel des pratiques sociales • Remise en cause d’une culture de l’évaluation. L’approche par compétence oblige également à repenser la nature des épreuves d’évaluation. La validation par compétences n’est pas compatible avec l’obtention d’une moyenne générale. • Reconsidération du rôle de l’enseignant. L’enseignant accompagne les choix de l’élève. Les problèmes qui émergent ne sont pas toujours connus à l’avance par l’enseignant. On est obligé d’improviser…