SlideShare une entreprise Scribd logo
2.2 Les cycles de nutriments dans les
écosystèmes
•

•

•

Les nutriments sont des substances chimiques nécessaires à la croissance et autres
processus vitaux.
 Les nutriments se déplacent dans la biosphère grâce à des cycles de nutriments ou des
échanges.
 Les nutriments qui s’accumulent dans certaines régions se nomment des réservoirs.
 Normalement, la quantité de nutriments qui entre dans un réservoir est égale à la
quantité de nutriments qui en sort.
Les activités humaines peuvent influer l’équilibre naturel des cycles de nutriments.
 Le défrichage, l’agriculture, l’expansion urbaine, l’exploitation minière, l’industrie et le
transport motorisé peuvent tous augmenter les quantités de nutriments plus rapidement
que ce que les réservoirs peuvent absorber.
 Les excès de nutriments dans la biosphère peuvent avoir des conséquences
importantes.
Il y a 5 éléments nécessaires à la vie:
 Les cycles du carbone, de l’hydrogène, de l’oxygène et de l’azote cycle entre le monde
du vivants et l’atmosphère.
 Le cycle du phosphore dans les roches sédimentaires.
Voir pages 68 - 70
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle du carbone
•

Les cellules de tout être vivant contiennent des milliards d’atomes de carbone
 Le carbone est une composante essentielle des réactions chimiques qui soutiennent
la vie.

•

Le carbone peut être mis en réserve à plusieurs endroits.
 Les réservoirs à court terme de carbone se trouvent dans les organismes terrestres et
aquatiques, les matières organiques au sol et dans le CO2 de l’atmosphère et dans les
couches supérieures de l’océan.
 Les réservoirs à long terme de carbone se trouvent dans les eaux intermédiaires et
profondes de l’océan sous forme dissoute, les gisements de charbon, les gisements
pétroliers et gaziers et dans les sédiments marins.

•

La roches sédimentaires et les sédiments marins sont les plus grands réservoirs
à long terme de carbone.
 Les particules de sols et la matière organique en décomposition s’accumulent en
couches au sol ou au fond des océans.
 Lentement, après de nombreuses années et sous grande pression le charbon, le
pétrole et le gaz naturel se forment.
 Les couches de coquillages forment aussi des dépôts de sédiments qui se transforme
en carbonate puis en calcaire.

•

Les réservoirs de carbones sont aussi appelés puits de carbone.

Voir pages 71 - 72

(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle du carbone (suite)
•

Le carbone est recyclé dans les écosystèmes de plusieurs façons:
 Photosynthèse: les plantes (producteurs) utilisent l’énergie du soleil pour et le
carbone de l’atmosphère (CO2) pour produire des glucides (sucres).
 CO2 + H2O + énergie (lumière solaire) → C6H12O6 + O2
 La photosynthèse a aussi lieu dans les cyanobactéries et les algues.
 Respiration cellulaire: les consommateurs convertissent les glucides et l’oxygène en
énergie.
 C6H12O6 + O2 → CO2 + H2O + énergie
 L’énergie libérée est utilisée pour la croissance, les réparations et la reproduction.
 Décomposition: les décomposeurs convertissent la cellulose en CO2
 La cellulose est un glucide que la plupart des organismes ne peuvent pas
dégrader.
 Processus océaniques: le CO2 est dissout dans l’eau nordique froide et se met à
couler.
 Les courants océaniques se dirigent vers les tropiques où l’eau réchauffée monte
et libère le CO2
 Ce processus est appelé mélange des eaux océaniques.
 Eruptions volcaniques et feux- les éruptions volcaniques relâchent du CO2
 Les feux de forêts relâchent aussi du CO2
Voir pages 73 - 76
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle du carbone (suite)

(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle du carbone (suite)
• Plusieurs activités humaines influencent le cycle du carbone.
 Depuis le début de la révolution industrielle il y a 160 ans, les quantités de CO 2
ont augmenté de 30% à cause de l’utilisation de combustibles fossiles.
 L’augmentation de CO2 dans les 160 000 années précédentes était de 1-3%
 Le carbone sort des réservoirs à long terme plus rapidement que sa
capacité naturelle le permettrait lorsqu’on extrait le charbon, le pétrole et le
gaz naturel.
 Le CO2 est aussi un gaz à effet de serre qui enferme la chaleur dans
l’atmosphère.
 Le défrichage nécessaire à l’agriculture et l’expansion urbaine réduit le
nombre de plantes qui absorbent et convertissent le CO 2.
 Les plantes cultivées enlèvent
moins de carbone de l’atmosphère
que ne le font les plantes naturelles.
Voir page 77
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle du phosphore
•

Le phosphore est essentiel à une variété de processus vitaux.
 Le phosphore fait partie de la molécule qui transporte l’énergie dans les cellules
vivantes.
 Le phosphore contribue au développement des racines des plantes, au renforcement
de la tige et à la production des graines.
 Dans les animaux, le phosphore et le calcium sont importants pour les os .

•

Le phosphore n’est pas entreposé dans l’atmosphère.
 Il est plutôt piégé dans le phosphate (PO43–, HPO42–, H2PO4–) qui forme la roche
phosphatée et les sédiments des fonds marins.

•

La météorisation libère le phosphate dans le sol.
 La météorisation est le processus de dégradation de la roche en petits fragments.
 La météorisation chimique, via la pluie acide ou les lichens libèrent des phosphates.
 La météorisation physique comme le vent, la pluie ou le gel libèrent des particules de
roches et de phosphates dans le sol.
 Les phosphates sont ensuite absorbés par les plantes, qui sont ensuite mangés par
les animaux.
 La météorisation n’a pas lieu s’il n’y a pas de soulèvement géologique pour pages 83 la84
Voir exposer roche à la météorisation chimique et physique.

(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle du phosphore (suite)
Les cycles des nutriments:
Le cycle du phosphore (suite)
• Les humains ajoutent du phosphore excédentaire à l’environnement
en fabriquant des engrais et des détergents.
 Le phosphore excédentaire entre dans l’écosystème plus rapidement qu’il n’est
emmagasiné dans les réserves naturelles.

• Les humains peuvent aussi réduire les réserves de phosphore.
La déforestation et brûler les forêts enlève le phosphore des arbres et le
phosphore de cendre retourne dans les cours d’eau.

Cycle de l’azote et du phosphore:
http://www.youtube.com/watch?v=lXsAP3G1a5Y&feature=related

Voir page 85
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle de l’azote
•

•

•

L’azote est une composante importante de l’ADN et des protéines
 Chez les animaux, les protéines sont indispensables aux fonctions musculaires
 Chez les plantes, l’azote est important pour la croissance.
Le plus grand réservoir d’azote est dans l’atmosphère sous forme de N2.
 Environ 78% de l’atmosphère terrestre est composé de N2 gazeux.
 L’azote est aussi mis en réserve dans l’océan et dans le sol sous
forme de matière organique
 De petite réserve d’azote sont retrouvés dans les écosystèmes
terrestres et dans les lacs et marais.

L’azote est transféré grâce à des processus impliquant
les plantes.
1. La fixation de l’azote
2. La nitrification
3. L’assimilation
Voir page 78
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle de l’azote (suite)
1. La fixation de l’azote est la conversion du N2 gazeux en composé contenant du

nitrate (NO3–) ou de l’ammonium (NH4+)
 Les composés contenant du nitrate et de l’ammonium peuvent être utilisés par
les plantes.
 La fixation de l’azote se fait à 3 endroits:
A. Dans l’atmosphère – Les éclairs fournissent l’énergie nécessaire pour que le
N2 gazeux réagisse avec le O2 gazeux pour former des nitrates et des
composés azotés.
 Ces composés entre dans le sol grâce à la pluie.
 Ce processus permet la fixation que d’une petite quantité d’azote.
B. Dans le sol- des bactéries fixatrices d’azote comme le Rhizobium
convertissent le N2 gazeux en ions ammonium.
 Ces bactéries vivent sur les nodules des racines de légumineuses
 La plante donne du sucre aux bactéries et la bactérie donne de l’azote à
la plante.
C. Dans l’eau – certaines espèces de cyanobactéries convertissent aussi le N2

(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle de l’azote (suite)

2. La nitrification a lieu lorsque des bactéries nitrifiantes du sol convertissent
l’ammonium en nitrate.



3.

L’ammonium est d’abord converti en nitrite (NO2–), puis en nitrate.
Des décomposeurs peuvent aussi libérer l’azote des animaux morts et de l’urée.

Quand le nitrate est disponible, il entre dans les racines des plantes (l’assimilation)



•

Les nitrates sont incorporés dans les protéines des plantes.
Les herbivores mangent ensuite les plantes et utilisent leur azote pour la synthèse de leu
ADN et de leurs protéines.

L’azote est retourné à
l’atmosphère via la dénitrification.



Les nitrates sont convertissent en N2
grâce à des bactéries dénitrifiants.
Le N2 retourne aussi dans l’atmosphère
lors des éruptions volcaniques.

Voir page 80

(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle de l’azote (suite)
•

Les excès d’azote se dissouent dans l’eau de pluie et entre dans
les cours d’eau puis se déposent dans les sédiments au fond des lacs et
des océans et n’est alors plus disponibles.

Voir page 81
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les cycles des nutriments:
Le cycle de l’azote (suite)
•

Les activités humaines influencent aussi le cycle de l’azote



À cause des activités humaines, la quantité d’azote dans l’écosystème a doublé durant les
50 dernières années.
La combustion des combustibles fossiles et le traitement des égouts libèrent de grande
quantité d’oxyde d’azote (NO) et de dioxyde d’azote (NO2).




Les feux de forêt entraînent aussi la libération de composés azotés qui augmentent la
quantité de pluies acides en produisant de l’acide nitrique (HNO3).

Les agriculteurs utilisent des engrais chimiques qui contiennent beaucoup d’azote
 Les excès d’azote sont lessivés dans les cours d’eau (lessivage).
• Ces quantités accrues d’azote entraînent la croissance des algues, processus
nommé eutrophisation (la décomposition de plantes causé par des nutriments
en excès)
• Ces algues utilisent tout le CO2 et le O2 ce qui bloque la lumière du soleil et tue
ainsi plusieurs organismes aquatiques.
• Les pluies acides peuvent aussi causer l’eutrophisation.
Voir pages 82 - 83
(c) McGraw Hill Ryerson 2007
Les effets des changements liés aux cycles de
nutriments sur la biodiversité
• Chaque changement dans un des cycles des nutriments
(C, H, O, N ou P) peut avoir un grand impact sur la biodiversité.
 Les changements au cycle du carbone contribuent aux changements climatiques
 Les changements dans la température et dans le niveau de l’eau peuvent
affecter drastiquement un écosystème.
 Les changements influencent tous les autres
organsimes de la chaîne alimentaire.
 Des concentrations élevées d’azote peuvent permettre à
certaines plantes de supplanter d’autres espèces, réduisant
ainsi les ressources pour tous les autres espèces de la
chaîne alimentaire.
 Des concentrations réduites de phosphore peuvent inhiber
la croissance de certaines algues qui sont de très
importants producteurs dans la chaîne alimentaire et donc nuire à tous les
consommateurs.
Voir pages 86 - 87
(c) McGraw Hill Ryerson 2007

Contenu connexe

Tendances

Les exigences de la norme iso 9001 version 2015
Les exigences de la norme iso 9001 version 2015Les exigences de la norme iso 9001 version 2015
Les exigences de la norme iso 9001 version 2015
Rajaeben3
 
Le Choix d'investissement
Le Choix d'investissementLe Choix d'investissement
Le Choix d'investissementZouhir Nmili
 
BTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides aminesBTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides amines
FranckRencurel
 
Mise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEK
Mise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEKMise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEK
Mise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEK
IbtissemSlimeni
 
Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...
Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...
Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...
ExternalEvents
 
Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5
Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5
Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5
ISACA Chapitre de Québec
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
FranckRencurel
 
ISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL FormationISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL FormationXL Formation
 
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Ministère du Tourisme - Maroc
 
Rapport financier semestriel 2013
Rapport financier semestriel 2013 Rapport financier semestriel 2013
Rapport financier semestriel 2013 Eurazeo
 
Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...
Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...
Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...
Institut de l'Elevage - Idele
 
Etude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementEtude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementjabbouriyassir01
 
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
Parti Djibouti
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
SalmaZaghba1
 
Cours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiariCours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiari
Lakhiarii
 
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
onepoint x weave
 
BRC (1).pptx
BRC (1).pptxBRC (1).pptx
BRC (1).pptx
KhadidjaMedjahdi1
 
"Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010"
"Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010""Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010"
"Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010"
ExternalEvents
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
Abdel Hårii
 
Cadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projetCadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projetJamaity
 

Tendances (20)

Les exigences de la norme iso 9001 version 2015
Les exigences de la norme iso 9001 version 2015Les exigences de la norme iso 9001 version 2015
Les exigences de la norme iso 9001 version 2015
 
Le Choix d'investissement
Le Choix d'investissementLe Choix d'investissement
Le Choix d'investissement
 
BTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides aminesBTS diététique Acides amines
BTS diététique Acides amines
 
Mise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEK
Mise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEKMise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEK
Mise en place d'un dispositif de veille dans le cadre PACKTEK
 
Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...
Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...
Guide des bonnes pratiques de production du safran de la region de Taliouine-...
 
Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5
Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5
Évolution des bonnes pratiques en sécurité de l'information avec COBIT 5
 
BTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinalBTS diététique Le microbiote intestinal
BTS diététique Le microbiote intestinal
 
ISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL FormationISO 14001 - XL Formation
ISO 14001 - XL Formation
 
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
Le guide de bonne gestion environnementale en hôtellerie
 
Rapport financier semestriel 2013
Rapport financier semestriel 2013 Rapport financier semestriel 2013
Rapport financier semestriel 2013
 
Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...
Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...
Gestion des alertes et des crises alimentaires en France - Journée Réglementa...
 
Etude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnementEtude d impact sur l environnement
Etude d impact sur l environnement
 
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
AUDIT ENVIRONNEMENTAL DU DÉPÔT D’HYDROCARBURES DE LA SOCIETE « HORIZON TERMIN...
 
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.pptCours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
Cours hygiène et sécurité alimentaire.ppt
 
Cours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiariCours acides amines_lakhiari
Cours acides amines_lakhiari
 
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
[Gestion des risques et conformite] mettre en place une demarche erm
 
BRC (1).pptx
BRC (1).pptxBRC (1).pptx
BRC (1).pptx
 
"Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010"
"Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010""Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010"
"Agronomie Durable Principes et Pratiques Ouarzazate, 2010"
 
La sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoireLa sécurité au laboratoire
La sécurité au laboratoire
 
Cadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projetCadre logique d'un projet
Cadre logique d'un projet
 

En vedette

MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF
MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRFMBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF
MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF
St Florent 18400 Démocratie Participative
 
Developpement durable & IT pour les Entreprises Green
Developpement durable & IT pour les Entreprises GreenDeveloppement durable & IT pour les Entreprises Green
Developpement durable & IT pour les Entreprises Green
prevost
 
Les propositions du Shift Project pour le marché du carbone européen
Les propositions du Shift Project pour le marché du carbone européenLes propositions du Shift Project pour le marché du carbone européen
Les propositions du Shift Project pour le marché du carbone européen
The Shift Project
 
B sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcycles
B sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcyclesB sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcycles
B sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcycles
Rai University
 
Végétation & confort
Végétation & confortVégétation & confort
Végétation & confortSami Sahli
 
Biogeochemical cycle
Biogeochemical cycleBiogeochemical cycle
Biogeochemical cycle
Jaxy Peilun
 
Nitrogen
NitrogenNitrogen
Nitrogen
AgVentures, LLC
 
Coal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara Mining
Coal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara MiningCoal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara Mining
Coal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara Mining
Carl Jerald Castillejos
 
Artificial Nitrogen Fixation
Artificial Nitrogen FixationArtificial Nitrogen Fixation
Artificial Nitrogen Fixation
Sai Ram
 
Aqa a2 biology unit 4 complete
Aqa a2 biology unit 4 completeAqa a2 biology unit 4 complete
Aqa a2 biology unit 4 complete
andymartin
 
Nitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine Garcia
Nitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine GarciaNitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine Garcia
Nitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine Garcia
Rizalian
 
Evolution (Core)
Evolution (Core)Evolution (Core)
Evolution (Core)
Stephen Taylor
 
Nitrogen cycle
Nitrogen cycleNitrogen cycle
Nitrogen cycle
Sayeed Ahmad
 
COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE
LS-Elearning
 
Biogeochemical Cycles/Environmental Science
Biogeochemical Cycles/Environmental ScienceBiogeochemical Cycles/Environmental Science
Biogeochemical Cycles/Environmental Science
Joemar Cabradilla
 
Lab.8 isolation of nitrogen fixer bacteria
Lab.8 isolation of nitrogen fixer bacteriaLab.8 isolation of nitrogen fixer bacteria
Lab.8 isolation of nitrogen fixer bacteria
Hama Nabaz
 
IB Biology 5.3 Slides: Classification & Taxonomy
IB Biology 5.3 Slides: Classification & TaxonomyIB Biology 5.3 Slides: Classification & Taxonomy
IB Biology 5.3 Slides: Classification & Taxonomy
Jacob Cedarbaum
 
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural SelectionIB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
Jacob Cedarbaum
 
Biogeochemical cycles
Biogeochemical cyclesBiogeochemical cycles
Biogeochemical cycles
Shakopee Public Schools
 
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy FlowIB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
Jacob Cedarbaum
 

En vedette (20)

MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF
MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRFMBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF
MBA - Permaculture - Comprendre l'Origine et l'utilisation du BRF
 
Developpement durable & IT pour les Entreprises Green
Developpement durable & IT pour les Entreprises GreenDeveloppement durable & IT pour les Entreprises Green
Developpement durable & IT pour les Entreprises Green
 
Les propositions du Shift Project pour le marché du carbone européen
Les propositions du Shift Project pour le marché du carbone européenLes propositions du Shift Project pour le marché du carbone européen
Les propositions du Shift Project pour le marché du carbone européen
 
B sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcycles
B sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcyclesB sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcycles
B sc micro, biotech, biochem i es u 4 biogeochemicalcycles
 
Végétation & confort
Végétation & confortVégétation & confort
Végétation & confort
 
Biogeochemical cycle
Biogeochemical cycleBiogeochemical cycle
Biogeochemical cycle
 
Nitrogen
NitrogenNitrogen
Nitrogen
 
Coal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara Mining
Coal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara MiningCoal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara Mining
Coal Mining - Effects on BioGeoChemical Cycles - Semirara Mining
 
Artificial Nitrogen Fixation
Artificial Nitrogen FixationArtificial Nitrogen Fixation
Artificial Nitrogen Fixation
 
Aqa a2 biology unit 4 complete
Aqa a2 biology unit 4 completeAqa a2 biology unit 4 complete
Aqa a2 biology unit 4 complete
 
Nitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine Garcia
Nitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine GarciaNitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine Garcia
Nitrogen Cycle & How Do Human Activities Affect the Ecosystem by Divine Garcia
 
Evolution (Core)
Evolution (Core)Evolution (Core)
Evolution (Core)
 
Nitrogen cycle
Nitrogen cycleNitrogen cycle
Nitrogen cycle
 
COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE COURS GEOCHIMIE
COURS GEOCHIMIE
 
Biogeochemical Cycles/Environmental Science
Biogeochemical Cycles/Environmental ScienceBiogeochemical Cycles/Environmental Science
Biogeochemical Cycles/Environmental Science
 
Lab.8 isolation of nitrogen fixer bacteria
Lab.8 isolation of nitrogen fixer bacteriaLab.8 isolation of nitrogen fixer bacteria
Lab.8 isolation of nitrogen fixer bacteria
 
IB Biology 5.3 Slides: Classification & Taxonomy
IB Biology 5.3 Slides: Classification & TaxonomyIB Biology 5.3 Slides: Classification & Taxonomy
IB Biology 5.3 Slides: Classification & Taxonomy
 
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural SelectionIB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
IB Biology 5.1-5.2 Slides: Evolution & Natural Selection
 
Biogeochemical cycles
Biogeochemical cyclesBiogeochemical cycles
Biogeochemical cycles
 
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy FlowIB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
IB Biology 4.1-4.2 Slides: Ecosystems & Energy Flow
 

Similaire à Chapitre 2.2: Les cycles de nutriments

3679059.ppt
3679059.ppt3679059.ppt
3679059.ppt
CarloPrevil
 
Protection de l'environnement Mr. aleka
Protection de l'environnement Mr. alekaProtection de l'environnement Mr. aleka
Protection de l'environnement Mr. aleka
Ferdinand NANOUDJIBE NGARTARA
 
écosystème marin
écosystème marinécosystème marin
écosystème marin
FSTT
 
Effet de serre
Effet de serreEffet de serre
Effet de serreSami Sahli
 
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à OrléansGEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
Michel BARBEAU
 
Cours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdf
Cours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdfCours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdf
Cours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdf
salmazligui21
 
Carbone Air
Carbone AirCarbone Air
Carbone Airvguili
 
Per4 themes
Per4 themesPer4 themes
Per4 themes
yahia
 
1a guide ademe grand public changement climatique
1a guide ademe grand public changement climatique1a guide ademe grand public changement climatique
1a guide ademe grand public changement climatique
Youssef EL ARFAOUI
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureAgriculture Nouvelle
 
Power point sur l'énergie libre
Power point sur l'énergie librePower point sur l'énergie libre
Power point sur l'énergie libremonki9
 
Tpeweb
TpewebTpeweb
Tpewebmonki9
 
Réchauffement climatique
Réchauffement climatiqueRéchauffement climatique
Réchauffement climatique
Jessica Andraos
 
Ecosistema
EcosistemaEcosistema
Ecosistema
josefinarivera
 
passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2
passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2
passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2
shamballa
 
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
FADOUAELBABILI3
 

Similaire à Chapitre 2.2: Les cycles de nutriments (20)

Sciences
SciencesSciences
Sciences
 
3679059.ppt
3679059.ppt3679059.ppt
3679059.ppt
 
Protection de l'environnement Mr. aleka
Protection de l'environnement Mr. alekaProtection de l'environnement Mr. aleka
Protection de l'environnement Mr. aleka
 
écosystème marin
écosystème marinécosystème marin
écosystème marin
 
Effet de serre
Effet de serreEffet de serre
Effet de serre
 
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à OrléansGEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
GEV Conférence sur l'Aquaponie au lycée Jean ZAY à Orléans
 
Cours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdf
Cours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdfCours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdf
Cours Ecologie S3 Chapitre 4C.pdf
 
Carbone Air
Carbone AirCarbone Air
Carbone Air
 
Per4 themes
Per4 themesPer4 themes
Per4 themes
 
1a guide ademe grand public changement climatique
1a guide ademe grand public changement climatique1a guide ademe grand public changement climatique
1a guide ademe grand public changement climatique
 
Smart agriculture FR
Smart agriculture FRSmart agriculture FR
Smart agriculture FR
 
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agricultureDe quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
De quoi se nourrit une plante : les bases de l agriculture
 
Power point sur l'énergie libre
Power point sur l'énergie librePower point sur l'énergie libre
Power point sur l'énergie libre
 
Tpeweb
TpewebTpeweb
Tpeweb
 
Réchauffement climatique
Réchauffement climatiqueRéchauffement climatique
Réchauffement climatique
 
Ecosistema
EcosistemaEcosistema
Ecosistema
 
passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2
passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2
passage des organismes animaux aquatique au milieu terrestre partie 2
 
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsxFonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
Fonctionnement_global_des_Ecosystemes.ppsx
 
Et puis la terre
Et puis la terreEt puis la terre
Et puis la terre
 
Ecologie 3.2
Ecologie 3.2Ecologie 3.2
Ecologie 3.2
 

Plus de mllemarin38

Chapitre 8 Electricité
Chapitre 8 ElectricitéChapitre 8 Electricité
Chapitre 8 Electricitémllemarin38
 
Chapitre 8.1 notes
Chapitre 8.1 notesChapitre 8.1 notes
Chapitre 8.1 notesmllemarin38
 
Chapitre 8.2 Notes
Chapitre 8.2 NotesChapitre 8.2 Notes
Chapitre 8.2 Notesmllemarin38
 
Révision de ch1 + 2
Révision de ch1 + 2Révision de ch1 + 2
Révision de ch1 + 2
mllemarin38
 
Chapitre 2.3 la bioaccumulation
Chapitre 2.3 la bioaccumulationChapitre 2.3 la bioaccumulation
Chapitre 2.3 la bioaccumulation
mllemarin38
 
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction SexuéeLe chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
mllemarin38
 
Mini debat 7 years war
Mini debat 7 years warMini debat 7 years war
Mini debat 7 years warmllemarin38
 
Les pronoms directes
Les pronoms directesLes pronoms directes
Les pronoms directesmllemarin38
 
Pronoms indirecte
Pronoms indirectePronoms indirecte
Pronoms indirectemllemarin38
 
6 raisons pour la confédération
6 raisons pour la confédération6 raisons pour la confédération
6 raisons pour la confédérationmllemarin38
 
Notes: Unité 2.1- 2.3
Notes: Unité 2.1- 2.3Notes: Unité 2.1- 2.3
Notes: Unité 2.1- 2.3
mllemarin38
 
Densitevolumemass
DensitevolumemassDensitevolumemass
Densitevolumemass
mllemarin38
 

Plus de mllemarin38 (18)

Chapitre 9.2
Chapitre 9.2 Chapitre 9.2
Chapitre 9.2
 
Chapitre 9.1
Chapitre 9.1Chapitre 9.1
Chapitre 9.1
 
Chapitre 8 Electricité
Chapitre 8 ElectricitéChapitre 8 Electricité
Chapitre 8 Electricité
 
Chapitre 8.1 notes
Chapitre 8.1 notesChapitre 8.1 notes
Chapitre 8.1 notes
 
Chapitre 8.2 Notes
Chapitre 8.2 NotesChapitre 8.2 Notes
Chapitre 8.2 Notes
 
Ecologie 3.1
Ecologie 3.1Ecologie 3.1
Ecologie 3.1
 
Ecologie 3.3
Ecologie 3.3Ecologie 3.3
Ecologie 3.3
 
Révision de ch1 + 2
Révision de ch1 + 2Révision de ch1 + 2
Révision de ch1 + 2
 
Chapitre 2.3 la bioaccumulation
Chapitre 2.3 la bioaccumulationChapitre 2.3 la bioaccumulation
Chapitre 2.3 la bioaccumulation
 
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction SexuéeLe chapitre 6: Reproduction Sexuée
Le chapitre 6: Reproduction Sexuée
 
Mini debat 7 years war
Mini debat 7 years warMini debat 7 years war
Mini debat 7 years war
 
Les pronoms directes
Les pronoms directesLes pronoms directes
Les pronoms directes
 
Pronoms indirecte
Pronoms indirectePronoms indirecte
Pronoms indirecte
 
6 raisons pour la confédération
6 raisons pour la confédération6 raisons pour la confédération
6 raisons pour la confédération
 
Notes: Unité 2.1- 2.3
Notes: Unité 2.1- 2.3Notes: Unité 2.1- 2.3
Notes: Unité 2.1- 2.3
 
Chapter10
Chapter10 Chapter10
Chapter10
 
Densitevolumemass
DensitevolumemassDensitevolumemass
Densitevolumemass
 
Chaptr 5.1
Chaptr 5.1Chaptr 5.1
Chaptr 5.1
 

Dernier

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
BenotGeorges3
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
Friends of African Village Libraries
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
M2i Formation
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Billy DEYLORD
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
Txaruka
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
WarlockeTamagafk
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
cristionobedi
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
caggoune66
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Oscar Smith
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
Txaruka
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
mrelmejri
 

Dernier (13)

Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
Newsletter SPW Agriculture en province du Luxembourg du 12-06-24
 
Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024Burkina Faso library newsletter May 2024
Burkina Faso library newsletter May 2024
 
Iris van Herpen. pptx
Iris            van        Herpen.     pptxIris            van        Herpen.     pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
Formation M2i - Onboarding réussi - les clés pour intégrer efficacement vos n...
 
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
Cycle de Formation Théâtrale 2024 / 2025
 
Iris et les hommes.pptx
Iris      et         les      hommes.pptxIris      et         les      hommes.pptx
Iris et les hommes.pptx
 
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdfEdito-B1-francais Manuel to learning.pdf
Edito-B1-francais Manuel to learning.pdf
 
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
Formation Intelligence Artificielle pour dirigeants- IT6-DIGITALIX 24_opt OK_...
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van         Herpen.      pptxIris         van         Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation  Lock Out Tag Out.pptxProcédure consignation  Lock Out Tag Out.pptx
Procédure consignation Lock Out Tag Out.pptx
 
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La JeunesseConseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
Conseils pour Les Jeunes | Conseils de La Vie| Conseil de La Jeunesse
 
Iris van Herpen. pptx
Iris         van        Herpen.      pptxIris         van        Herpen.      pptx
Iris van Herpen. pptx
 
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
Impact des Critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sur les...
 

Chapitre 2.2: Les cycles de nutriments

  • 1. 2.2 Les cycles de nutriments dans les écosystèmes • • • Les nutriments sont des substances chimiques nécessaires à la croissance et autres processus vitaux.  Les nutriments se déplacent dans la biosphère grâce à des cycles de nutriments ou des échanges.  Les nutriments qui s’accumulent dans certaines régions se nomment des réservoirs.  Normalement, la quantité de nutriments qui entre dans un réservoir est égale à la quantité de nutriments qui en sort. Les activités humaines peuvent influer l’équilibre naturel des cycles de nutriments.  Le défrichage, l’agriculture, l’expansion urbaine, l’exploitation minière, l’industrie et le transport motorisé peuvent tous augmenter les quantités de nutriments plus rapidement que ce que les réservoirs peuvent absorber.  Les excès de nutriments dans la biosphère peuvent avoir des conséquences importantes. Il y a 5 éléments nécessaires à la vie:  Les cycles du carbone, de l’hydrogène, de l’oxygène et de l’azote cycle entre le monde du vivants et l’atmosphère.  Le cycle du phosphore dans les roches sédimentaires. Voir pages 68 - 70 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 2. Les cycles des nutriments: Le cycle du carbone • Les cellules de tout être vivant contiennent des milliards d’atomes de carbone  Le carbone est une composante essentielle des réactions chimiques qui soutiennent la vie. • Le carbone peut être mis en réserve à plusieurs endroits.  Les réservoirs à court terme de carbone se trouvent dans les organismes terrestres et aquatiques, les matières organiques au sol et dans le CO2 de l’atmosphère et dans les couches supérieures de l’océan.  Les réservoirs à long terme de carbone se trouvent dans les eaux intermédiaires et profondes de l’océan sous forme dissoute, les gisements de charbon, les gisements pétroliers et gaziers et dans les sédiments marins. • La roches sédimentaires et les sédiments marins sont les plus grands réservoirs à long terme de carbone.  Les particules de sols et la matière organique en décomposition s’accumulent en couches au sol ou au fond des océans.  Lentement, après de nombreuses années et sous grande pression le charbon, le pétrole et le gaz naturel se forment.  Les couches de coquillages forment aussi des dépôts de sédiments qui se transforme en carbonate puis en calcaire. • Les réservoirs de carbones sont aussi appelés puits de carbone. Voir pages 71 - 72 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 3. Les cycles des nutriments: Le cycle du carbone (suite) • Le carbone est recyclé dans les écosystèmes de plusieurs façons:  Photosynthèse: les plantes (producteurs) utilisent l’énergie du soleil pour et le carbone de l’atmosphère (CO2) pour produire des glucides (sucres).  CO2 + H2O + énergie (lumière solaire) → C6H12O6 + O2  La photosynthèse a aussi lieu dans les cyanobactéries et les algues.  Respiration cellulaire: les consommateurs convertissent les glucides et l’oxygène en énergie.  C6H12O6 + O2 → CO2 + H2O + énergie  L’énergie libérée est utilisée pour la croissance, les réparations et la reproduction.  Décomposition: les décomposeurs convertissent la cellulose en CO2  La cellulose est un glucide que la plupart des organismes ne peuvent pas dégrader.  Processus océaniques: le CO2 est dissout dans l’eau nordique froide et se met à couler.  Les courants océaniques se dirigent vers les tropiques où l’eau réchauffée monte et libère le CO2  Ce processus est appelé mélange des eaux océaniques.  Eruptions volcaniques et feux- les éruptions volcaniques relâchent du CO2  Les feux de forêts relâchent aussi du CO2 Voir pages 73 - 76 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 4. Les cycles des nutriments: Le cycle du carbone (suite) (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 5. Les cycles des nutriments: Le cycle du carbone (suite) • Plusieurs activités humaines influencent le cycle du carbone.  Depuis le début de la révolution industrielle il y a 160 ans, les quantités de CO 2 ont augmenté de 30% à cause de l’utilisation de combustibles fossiles.  L’augmentation de CO2 dans les 160 000 années précédentes était de 1-3%  Le carbone sort des réservoirs à long terme plus rapidement que sa capacité naturelle le permettrait lorsqu’on extrait le charbon, le pétrole et le gaz naturel.  Le CO2 est aussi un gaz à effet de serre qui enferme la chaleur dans l’atmosphère.  Le défrichage nécessaire à l’agriculture et l’expansion urbaine réduit le nombre de plantes qui absorbent et convertissent le CO 2.  Les plantes cultivées enlèvent moins de carbone de l’atmosphère que ne le font les plantes naturelles. Voir page 77 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 6. Les cycles des nutriments: Le cycle du phosphore • Le phosphore est essentiel à une variété de processus vitaux.  Le phosphore fait partie de la molécule qui transporte l’énergie dans les cellules vivantes.  Le phosphore contribue au développement des racines des plantes, au renforcement de la tige et à la production des graines.  Dans les animaux, le phosphore et le calcium sont importants pour les os . • Le phosphore n’est pas entreposé dans l’atmosphère.  Il est plutôt piégé dans le phosphate (PO43–, HPO42–, H2PO4–) qui forme la roche phosphatée et les sédiments des fonds marins. • La météorisation libère le phosphate dans le sol.  La météorisation est le processus de dégradation de la roche en petits fragments.  La météorisation chimique, via la pluie acide ou les lichens libèrent des phosphates.  La météorisation physique comme le vent, la pluie ou le gel libèrent des particules de roches et de phosphates dans le sol.  Les phosphates sont ensuite absorbés par les plantes, qui sont ensuite mangés par les animaux.  La météorisation n’a pas lieu s’il n’y a pas de soulèvement géologique pour pages 83 la84 Voir exposer roche à la météorisation chimique et physique. (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 7. Les cycles des nutriments: Le cycle du phosphore (suite)
  • 8. Les cycles des nutriments: Le cycle du phosphore (suite) • Les humains ajoutent du phosphore excédentaire à l’environnement en fabriquant des engrais et des détergents.  Le phosphore excédentaire entre dans l’écosystème plus rapidement qu’il n’est emmagasiné dans les réserves naturelles. • Les humains peuvent aussi réduire les réserves de phosphore. La déforestation et brûler les forêts enlève le phosphore des arbres et le phosphore de cendre retourne dans les cours d’eau. Cycle de l’azote et du phosphore: http://www.youtube.com/watch?v=lXsAP3G1a5Y&feature=related Voir page 85 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 9. Les cycles des nutriments: Le cycle de l’azote • • • L’azote est une composante importante de l’ADN et des protéines  Chez les animaux, les protéines sont indispensables aux fonctions musculaires  Chez les plantes, l’azote est important pour la croissance. Le plus grand réservoir d’azote est dans l’atmosphère sous forme de N2.  Environ 78% de l’atmosphère terrestre est composé de N2 gazeux.  L’azote est aussi mis en réserve dans l’océan et dans le sol sous forme de matière organique  De petite réserve d’azote sont retrouvés dans les écosystèmes terrestres et dans les lacs et marais. L’azote est transféré grâce à des processus impliquant les plantes. 1. La fixation de l’azote 2. La nitrification 3. L’assimilation Voir page 78 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 10. Les cycles des nutriments: Le cycle de l’azote (suite) 1. La fixation de l’azote est la conversion du N2 gazeux en composé contenant du nitrate (NO3–) ou de l’ammonium (NH4+)  Les composés contenant du nitrate et de l’ammonium peuvent être utilisés par les plantes.  La fixation de l’azote se fait à 3 endroits: A. Dans l’atmosphère – Les éclairs fournissent l’énergie nécessaire pour que le N2 gazeux réagisse avec le O2 gazeux pour former des nitrates et des composés azotés.  Ces composés entre dans le sol grâce à la pluie.  Ce processus permet la fixation que d’une petite quantité d’azote. B. Dans le sol- des bactéries fixatrices d’azote comme le Rhizobium convertissent le N2 gazeux en ions ammonium.  Ces bactéries vivent sur les nodules des racines de légumineuses  La plante donne du sucre aux bactéries et la bactérie donne de l’azote à la plante. C. Dans l’eau – certaines espèces de cyanobactéries convertissent aussi le N2 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 11. Les cycles des nutriments: Le cycle de l’azote (suite) 2. La nitrification a lieu lorsque des bactéries nitrifiantes du sol convertissent l’ammonium en nitrate.   3. L’ammonium est d’abord converti en nitrite (NO2–), puis en nitrate. Des décomposeurs peuvent aussi libérer l’azote des animaux morts et de l’urée. Quand le nitrate est disponible, il entre dans les racines des plantes (l’assimilation)   • Les nitrates sont incorporés dans les protéines des plantes. Les herbivores mangent ensuite les plantes et utilisent leur azote pour la synthèse de leu ADN et de leurs protéines. L’azote est retourné à l’atmosphère via la dénitrification.   Les nitrates sont convertissent en N2 grâce à des bactéries dénitrifiants. Le N2 retourne aussi dans l’atmosphère lors des éruptions volcaniques. Voir page 80 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 12. Les cycles des nutriments: Le cycle de l’azote (suite) • Les excès d’azote se dissouent dans l’eau de pluie et entre dans les cours d’eau puis se déposent dans les sédiments au fond des lacs et des océans et n’est alors plus disponibles. Voir page 81 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 13. Les cycles des nutriments: Le cycle de l’azote (suite) • Les activités humaines influencent aussi le cycle de l’azote   À cause des activités humaines, la quantité d’azote dans l’écosystème a doublé durant les 50 dernières années. La combustion des combustibles fossiles et le traitement des égouts libèrent de grande quantité d’oxyde d’azote (NO) et de dioxyde d’azote (NO2).   Les feux de forêt entraînent aussi la libération de composés azotés qui augmentent la quantité de pluies acides en produisant de l’acide nitrique (HNO3). Les agriculteurs utilisent des engrais chimiques qui contiennent beaucoup d’azote  Les excès d’azote sont lessivés dans les cours d’eau (lessivage). • Ces quantités accrues d’azote entraînent la croissance des algues, processus nommé eutrophisation (la décomposition de plantes causé par des nutriments en excès) • Ces algues utilisent tout le CO2 et le O2 ce qui bloque la lumière du soleil et tue ainsi plusieurs organismes aquatiques. • Les pluies acides peuvent aussi causer l’eutrophisation. Voir pages 82 - 83 (c) McGraw Hill Ryerson 2007
  • 14. Les effets des changements liés aux cycles de nutriments sur la biodiversité • Chaque changement dans un des cycles des nutriments (C, H, O, N ou P) peut avoir un grand impact sur la biodiversité.  Les changements au cycle du carbone contribuent aux changements climatiques  Les changements dans la température et dans le niveau de l’eau peuvent affecter drastiquement un écosystème.  Les changements influencent tous les autres organsimes de la chaîne alimentaire.  Des concentrations élevées d’azote peuvent permettre à certaines plantes de supplanter d’autres espèces, réduisant ainsi les ressources pour tous les autres espèces de la chaîne alimentaire.  Des concentrations réduites de phosphore peuvent inhiber la croissance de certaines algues qui sont de très importants producteurs dans la chaîne alimentaire et donc nuire à tous les consommateurs. Voir pages 86 - 87 (c) McGraw Hill Ryerson 2007