SlideShare une entreprise Scribd logo
Mr. SOLTANI Chokri - 2018
1
Cette présentation n’est pas un cours sur la ventilation ou sur les risques
chimiques
 Cette présentation ne cible pas uniquement les spécialistes de la ventilation
 Elle cible les personnes dans une entreprise qui confrontent un problème de
ventilation
 Cette présentation n’est pas une démarche de conception des systèmes de
ventilation
 C’est présentation décrit une démarche à suivre pour résoudre un problème
de ventilation dans l’entreprise par des personnes pas nécessairement des
spécialistes
 C’est une démarche qui décrit surtout les aspects suivants :
Les difficultés rencontrés face à une problème de ventilation industrielle ou de
captage d’un polluant
Les étapes d’une démarche efficace
Les facteurs de réussite
Comment mettre en place une démarche efficace
Les règles de bonne conduite
Délimitation de l’objet de cette présentation…
3
SOMMAIRE
LA PREVENTION DES RISQUES CHIMIQUES
• La ventilation en chiffres…
• Les enjeux de la ventilation
• Analyse fonctionnelle de la ventilation
Introduction
• Les difficultés des entreprises face aux problèmes de la ventilation
Pourquoi mettre en place une démarche ? …
• Les caractéristiques d’une démarche efficace
• Les étapes de la démarche
Comment mettre une démarche efficace ?
Conclusion
4
INTRODUCTION
La ventilation en chiffres…
Les enjeux de la ventilation
Analyse fonctionnelle de la ventilation
Chaque jour :
Une personne respire 15 000 litres d'air en
moyenne; soit plus de 5,4 millions de litres d'air
respirés chaque année ou bien encore 17 cl par
seconde.
notre corps a besoin seulement de 2 l d'eau !
Le record du monde d’apnée statique (3 minutes non..)
Agé de 31 ans, Goran Čolak, originaire de la Croatie a
retenu son souffle pendant 22 minutes et 32 secondes
sous l'eau après inhalation d'oxygène pur. Il s'inscrit ainsi
au Livre Guinness des records en brisant de 10 secondes le
record de l'Allemand Tom Sietas qui était de 22 minutes et
22 secondes.20 févr. 2014
La ventilation en chiffres: …
5
L‘Homme passe 90% de son temps dans les espaces clos :
bureaux, habitations, écoles …Les 9/10 de l’air que nous
respirons sont donc conditionnés par la qualité de l’air
intérieur.
l’air intérieur est dix fois plus pollué que l’air extérieur!!!
Les acariens sont responsables d'environ 45% des
allergies
Aujourd'hui, 25 à 30% de la population sont
allergiques
La ventilation en chiffres: …
6
Les enjeux de la ventilation: …
7
LES AUTRES ENJEUX : Des enjeux en termes d’image et de responsabilité juridique…
Un enjeu social (la santé
physique et mentale des employés).
Un enjeu économique direct (la
réduction des coûts).
Des enjeux environnementaux
Les enjeux de la ventilation: …
GABES BY NIGHT… 8
Les enjeux de la ventilation: …
9
L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2016 a dressé la liste des villes les
plus polluées dans le monde. Certaines villes de notre pays ont « réussi » à se
frayer une place dans cette triste liste :
SIAPE SFAX…
Tunis, Sfax, Sousse et Bizerte.
http://www.realites.com.tn/2016/05/ce-sont-les-villes-tunisiennes-les-plus-polluees/
Les enjeux de la ventilation: … Les industries les plus inculpées
1. Les industries de
bois
2. Le construction
mécanique
3. Les briqueteries 4. Les marbreries
5. Les fonderies 6. Les traitements de
surface
7. Les cimenteries 8. Les industries
polluantes
Palmarès des « industries » inculpées
10
UN SYSTEME DE VENTILATION
ENERGIES:
Electrique
Réseau triphasé
230/400 V et 50 Hz
ORDRES /ACTIONS
DE L’OPERATEUR
- Arrêt d’urgence…
- Marche/Arrêt
, ,
Comptes-rendus
Pertes énergétiques:
R
REGLAGES DE SECURITE:
- Mode de fonctionnement des
ventilateurs
- Protections
- Réglages démarreur
TRAITER ET ASSURER
UNE CIRCULATION DE
L’AIR
AIR EXTERIEUR AIR VICIE EN SORTIE
W EC
CONFIGURATIONS:
- Zone de travail
- Mode de marche
- Consignation
Pression P ( bar)
Débit Q ( l/s)
Accidents et Maladies Pr
11
ANALYSE FONCTIONNELLE D’UN SYSTEME DE VENTILATION
AIR AMBIANT
AIR VENTILE SALUBRE
12
Assurer une
alimentation continue
d'air extérieur frais.
Maintenir une
température et un taux
d'humidité confortables.
Réduire les risques
d'incendie et
d'explosion.
Réduire ou diluer les
contaminants en
suspension dans l'air.
ANALYSE FONCTIONNELLE D’UN SYSTEME DE VENTILATION
AIR EXTERIEUR
AIR AMBIANT
AIR VICIE EN SORTIE
AIR VENTILE SALUBRE
UN SYSTEME DE VENTILATION
VARIABILITES : Les fonctions, les spécialités , Les technologies , Les réglementations , Les risques …
Pertes énergétiques:
Bruits, Vibrations, Chaleurs
Accidents et Maladies Pr:
Air et GAZ toxiques…
Incendie et explosion…
POURQUOI METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE ?
13
Pourquoi
mettre
en place
une
démarche
Thème mal appréhendés par
les PME: Savoir , Démarche,
moyens de financement…
Technologies , moyens et
types d’installations très variés
Dangerosité des produits
utilisées: CMR ,toxiques ,
respiratoires
Augmentation des accidents
graves : incendies explosions
ATEX..
Coûts exorbitants : Installation
, maintenance ,énergétique…
La plupart des postes de
travail sont exposés
Conséquences néfastes:
l’entreprise, les salariés et
l’environnement
Ignorance de la
réglementation applicable:
Santé ,Environnement ,
Industrie ,Incendie ..
Pourquoi mettre en place une démarche ? …
14
Les difficultés des entreprises : Organisationnelles , Techniques et Humaines ..
15
16UNE ENTREPRISE DE FABRICATION DES PIECES POUR AUTOMOBILES
CAS REEL
17
La majorité des postes de travail sont
exposés aux gaz..
Les dispositifs d’aspiration sur les machines
sont inefficaces ou inexistants
CAS REEL
UNE ENTREPRISE DE FABRICATION DES PIECES POUR AUTOMOBILES
COMMENT METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE DE
VENTILATION EFFICACE?
18
19
Etape 1 : Préparer la démarche
DEMARCHE PARTICIPATIVE…
DEMARCHE MULTIDISCIPLINAIRE…
DEMARCHE GLOBALE…
Commentmettreenplaceunedémarche?
Etape 1 : Préparer la démarche
Etape 2 : Analyser la situation
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
Etape 4: Mettre en œuvre
le plan d’actions
Etape 5 : Réévaluer la
situation
20
 Faire constituer une équipe de travail
 Faire participer tous les acteurs
 Veiller à la multidisciplinarité des spécialistes
 Faire un diagnostic général de la situation
 Définir les contraintes et les impacts
 Identifier et évaluer tous les dangers
 Analyser les conditions d’exposition des travailleurs
 Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation
 Tenir compte des contraintes de production (, température, humidité..)
 Traiter tous les dangers et les risques aux postes étudies
 Respecter les principes généraux de la prévention
 Planifier une étude aéraulique le cas échéant
 Valider les actions et l’étude
 Définir le budget du projet
Les cinq étapes de la démarche
QAI
• QAI ET LES SOURCES
POLLUANTES
ASPECTS
• LES ESPECTS
ERGONOMIQUES
IMPACTS • LES IMPACTS
Etape 2 : Analyser la situation
 Faire un diagnostic général de la situation
 Définir les contraintes et les impacts (production, incidences..) sur l’entreprise et autres
 Identifier et évaluer tous les dangers et risques aux postes étudies
 Analyser les conditions d’exposition des travailleurs
Les Sources et les compositions des polluants?
les contraintes ET les impacts?
Les autres facteurs de risques (multi expositions..)?
Comment faire
l’analyse ?
QAI 1 : Exigences
règlementaires de la
qualité de l’air : cubage ,
O2, CO2..
QAI 2 : sources de
pollutions spécifiques
internes
QAI 3 : sources de
pollutions spécifiques
externes
QAI 4 : Systèmes de
ventilation existants :
naturel , VMC , CVC..
QAI 5 : Mesures de
paramétres : VLE ,VME
..
22
QAI
LAQUALITEDEL’AIR
LeCahierdesCharges
Etape 2 : Analyser la situation
La QAI
ERG1 : Le confort du
poste de travail..
ERG2 : Aspects
Humains :
compétences , Form..
ERG3: Aspects
techniques :
Contraintes de
production
ERG4 : Aspects
Intervention et
contrôles
ERG5: Aspects
organisationnels :..
23
LES ASPECTS
LesAspectsErgonomiques
LeCahierdesCharges
Etape 2 : Analyser la situation
Aspects ERG
SST: Impacts sanitaires :
FDS , FT , Rap MT..
ENV : Impacts sur
l’environnement :
ANPE..
ENER : Impacts
énergétiques : ANME ,
Audits..
PRD : Impacts sur la
production :
REG : Exigences
règlementaires et
normatives des
activités
24
IMPACTS:
Lesimpacts
LeCahierdesCharges
Etape 2 : Analyser la situation
IMPACTS
Etape 1 :
Préparer la
démarche
Etape 2 :
Analyser la
situation
Etape 3 :
Etablir un plan
d’actions
Etape 4:
Mettre en
œuvre
Etape 5 :
Réévaluer la
situation
Éviter ou supprimer le risque
Évaluer et réduire le risque
Remplacer et substituer les Produits Dangereux
les mesures de protection techniques
Les mesures organisationnelles
Former et informer les salariés
3
25
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
 Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation
 Respecter les principes généraux de la prévention
 Planifier une étude aéraulique et le CDC
 Valider les actions ,l’étude et le budget
Respecter les principes
généraux de la prévention
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
Les mesures techniques
Mécanisation ou aut
omatisation des
procédés
Travail en vase clos
Encoffrement
Réduction des
émissions
captage intégré à
l’outil portatif
Captage des polluants
à la source et ou
Ventilation générale
26
Respecterlesprincipesgénérauxdelaprévention?
EX : Cabine de peinture automatisée dans la
fabrication du mobilier
EX :Ensachage mécanisé de ciment afin de
réduire les émissions de poussières dans une
cimenterie
EX: Travail sous sorbonne dans un
laboratoire de recherche
EX: Abattage de poussières par un
canon brumisateur
EX: Ponceuse portative équipée d’une
buse d’aspiration des poussières
Éviter les risques, si possible en les
supprimant
Réduire r les risques
Remplacer et substituer les Produits
Dangereux
les mesures de protection techniques
Les mesures organisationnelles
Former et informer les salariés
Les autres mesures…
Respecter les principes
généraux de la prévention
27
Respecterlesprincipesgénérauxdelaprévention?
Procédures d’entretien
des installations (gaines ,
filtres..)
Limitation du temps de
travail aux postes
exposés et Restriction
de l’accès aux locaux
ATEX
Gestion du stockage des
produits chimiques
(stocks inutilisés,
limitation des quantités
stockées…)
les mesures d’hygiène
et d’urgence
Les mesures organisationnelles
• Deux types d'inspection et d'entretien peuvent être réalisés :
• l'un par l'utilisateur qui s'occupera principalement le nettoyage et dépoussiérage
des parties directement accessibles du système, le remplacement des filtres et le
contrôle des bruits venant du ventilateur,
• l'autre par l'installateur qui agira sur les parties plus techniques ou moins
accessibles de l'installation (conduits, ventilateurs, récupérateur de chaleur,...)
Procédures d’entretien des
installations (gaines , filtres..)
28
Respecterlesprincipesgénérauxdelaprévention?
Etape 1 :
Préparer la
démarche
Etape 2 :
Analyser la
situation
Etape 3 :
Etablir un plan
d’actions
Etape 4:
Mettre en
œuvre
Etape 5 :
Réévaluer la
situation
La conception des systèmes aérauliques
Respecter les 9 principes de la ventilation
Appliquer les règles de bonne conduite dans les
GUIDES DE VENTILATION DE L’INRS
Rédiger un CDC par un bureau d’études ou par un
expert
3
29
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
 Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation
 Respecter les principes généraux de la prévention
 Planifier une étude aéraulique et le CDC
 Valider les actions ,l’étude et le budget
Planifier une étude
aéraulique et le CDC
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
La conception des systèmes
aérauliques
31UNE BRIQUETERIE EN TUNISIE
Risque de maladies respiratoires : Silicose…
Tous des postes de travail sont exposés aux poussières..
3 équipes de nettoyage des poussières au sol..
 2 Accidents Mortels lors de nettoyage des BT
Aucun dispositif d’aspiration sur les broyeurs ou machines
 Conséquences sur: l’entreprise, les salariés et l’environnement
CAS REEL
32
Risque de maladies respiratoires : Silicose…
Tous des postes de travail sont exposés aux poussières..
3 équipes de nettoyage des poussières au sol..
 2 Accidents Mortels lors de nettoyage des BT
Aucun dispositif d’aspiration sur les broyeurs ou machines
 Conséquences sur: l’entreprise, les salariés et
l’environnement
CAS REEL
UNE BRIQUETERIE EN TUNISIE
33
Même fabricant des machines en
Europe !!!
34
Gaine de ventilation
générale
Gaines de Transport
des polluants
Dispositif de captage
enveloppant
La ventilation générale
Inconvénients de la ventilation générale :
1/ la pollution se diffuse, non seulement au
poste de travail, mais dans l ’ensemble du
local (dilution)
2/ difficulté de calcul du débit à mettre en
œuvre
Croyance erronée
Fabrication de la Colle
néoprène
 Des colles néoprène contenant
des solvants volatils ,toxiques et
inflammables
 la pollution se diffuse, non
seulement au poste de travail, mais
dans l ’ensemble du local (dilution)
 Exposition pour tous les employés
présents
 Exposition aux risques chimiques
et aux risques d’explosion…
Fabrication du meuble Opération de peinture
 Local de peinture non isolé
 port des EPI conforme !!!!
 Extraction murale inefficace
 De la peinture contenant des solvants volatils
,toxiques et inflammables
Ventilation locale Vs ventilation générale
LES PRINCIPES À RESPECTER POUR
RÉUSSIR UN CAPTAGE À LA SOURCE
1
6
8
11
5
3
4
7
2
9
10
12
13
14
40
T
T
TRANSPORT DES POLLUANTS/V4
16
LES 9 PRINCIPES DE LA VENTILATION
envelopper au maximum la zone de production des polluants ;
capter au plus près de la zone d’émission ;
placer le dispositif d’aspiration de manière adéquat
utiliser les mouvements naturels des polluants. i ;
induire une vitesse d’air suffisante ;
répartir uniformément les vitesses d’air
Le rejet de l’air pollué loin de l’air neuf
Compenser l’air extrait
Eviter les courants d’air
1
8
11
5
3
4
7
2
9
10
12
15
41
P
16
DEPRESSION OU SURPRESSION / LES DEBITS D’AIR
N EX P
Il faut différencier ensuite deux grands types de salles :
les salles en surpression par rapport à la pression atmosphérique pour éviter que divers polluants
(poussières, bactéries...) puissent entrer, que l'on retrouve principalement dans l'industrie
pharmaceutique et électronique ;
les salles en dépression par rapport à la pression atmosphérique pour éviter que divers contaminants
(virus, bactéries, spores, ...) ne puissent sortir, dans ce cas l'air vicié extrait, passe à travers un filtre
absolu avant d'être évacué vers l'extérieur .
42
REDUIRE LA CONSOMMATION ENERGETIQUE
1
2
3
4
5
6
7
8
9
Les organes de prévention
ATEX
Chemené de
découplage
Évent d’explosion
Évent d’explosion
clapet de
découplage
ventilateur anti-
étincelle
Évent d’explosion
Des liaisons
équipotentielles
Mise à la terre de
l’installation
un média filtrant
antistatique
Silo de stockage
ZONE20
ZONE20
ZONE21
Etape 1 :
Préparer la
démarche
Etape 2 :
Analyser la
situation
Etape 3 :
Etablir un plan
d’actions
Etape 4:
Mettre en
œuvre
Etape 5 :
Réévaluer la
situation
La conception des systèmes aérauliques
Respecter les 9 principes de la ventilation
Appliquer les règles de bonne conduite dans les
GUIDES DE VENTILATION DE L’INRS
Rédiger un CDC par un bureau d’études ou par un
expert
3
44
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
 Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation
 Respecter les principes généraux de la prévention
 Planifier une étude aéraulique et le CDC
 Valider les actions ,l’étude et le budget
Planifier une étude
aéraulique et le CDC
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
LES GUIDES DE VENTILATION DE
L'INRS
45
Les guides de ventilation de l'INRS
Afin d’aider les entreprises à aborder la thématique de la
ventilation, l’INRS propose une vingtaine de guides de
ventilation (de 0 à 22).
Certains traitent le sujet de manière générale et donnent
les bases, c’est le cas des numéros suivants :
Guide 0 : Principes généraux de ventilation - ED 695
Guide 1 : L’assainissement de l’air des locaux de travail -
ED 657
Guide 10 : Le dossier d’installation de ventilation - ED
6008
Les autres sont spécifiques à une activité:
(ex : guide 2 ED 651 : cuves et traitement de surface
ou guide 7 ED 668 : opérations de soudage à l’arc et de
coupage).
46
Les guides de ventilation de l'INRS
0 : Principes généraux de
ventilation - ED 695
1 : L’assainissement de l’air
des locaux de travail - ED 657
2 : Cuves et bains de
traitement de surface - ED
651
3 : Mise en oeuvre manuelle
des polyesters stratifiés - ED
665
4 : Ventilation des postes de
décochage en fonderie - ED
662
5 : Ventilation des ateliers
d'encollage de petits objets
(chaussures) - ED 672
6 : Captage et traitement des
aérosols de fluides de coupe -
ED 972
7 : Opérations de soudage à
l’arc et de coupage - ED 668
8 : Ventilation des espaces
confinés - ED 703
9.1 : Cabines d'application par
pulvérisation de produits
liquides - ED 839
9.2 : Cabines d'application par
projection de peintures en
poudre - ED 928
9.3 : Pulvérisation de produits
liquides. Objets lourds ou
encombrants - ED 906
10 : Le dossier d’installation
de ventilation - ED 6008
11 : Sérigraphie - ED 6001
12 : Seconde transformation
du bois - ED 750
13 : Fabrication des
accumulateurs au plomb - ED
746
14 : Décapage, dessablage,
dépolissage au jet libre en
cabine - ED 768
15 : Réparation des radiateurs
automobiles - ED 752
16 : Ateliers de fabrication de
prothèses dentaires - ED 760
17 : Emploi des matériaux
pulvérulents - ED 767
18 : Sorbonnes de laboratoire
- ED 795
19 : Usines de dépollution des
eaux résiduaires et ouvrages
d'assainissement - ED 820
20 : Postes d'utilisation
manuelle de solvants - ED
6049
21 : Atelier de plasturgie - ED
6146
22 : Laboratoires d'anatomie
et de cytologie pathologiques
- ED 6185
47
EXEMPLE 1 : LES POSTES DE SOUDAGE
48
49
CAS REEL
La plupart des postes de travail sont exposés: Soudage, meulage..
Dangerosité des produits utilisées: Fumées toxiques , PD,…
Conséquences sur: l’entreprise, les salariés et l’environnement
Augmentation des ATMP graves : incendies , Respiratoires..
Risques mal gérés par l’entreprise
Ignorance de la réglementation SST ET AUTRES…
SOUDAGE POINTAGE MEULAGE
UNE ENTREPRISE DE CONSTRUCTION MECANIQUE…
50
la solution choisie ???
CAS REEL 3
UNE ENTREPRISE DE CONSTRUCTION MECANIQUE…
La conception des
dispositifs d’aspiration…
51
PB3 : Espace de
travail non isolé
PB2: Adéquation
types aspirateurs
et pièces à souder
PB1 :Adéquation
nombre aspirateurs
et espace
PB7: Bras articulés
pour tous procédés
de soudage
PB8: Bras articulés
et longueurs de
porté
PB9 : Bras articulés
et formes des
capteurs
PB10 : BA et choix des
puissances d’aspiration
PB4 : Gaine de
transport des
fumées et sections
PB5 : Gaines
encombrantes
PB6 :
Dépoussiéreur
placé dans l’atelier
PROBLEMATIQUE D’UNE
ENTREPRISE DE CM….
CAS REEL 3
Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
1234
Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
Etape 1 :
Préparer la
démarche
Etape 2 :
Analyser la
situation
Etape 3 :
Etablir un plan
d’actions
Etape 4:
Mettre en
œuvre
Etape 5 :
Réévaluer la
situation
La conception des systèmes aérauliques
Respecter les 9 principes de la ventilation
Appliquer les règles de bonne conduite dans les
GUIDES DE VENTILATION DE L’INRS
Rédiger un CDC par un bureau d’études ET le Dossier
d’installation
3
56
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
 Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation
 Respecter les principes généraux de la prévention
 Planifier une étude aéraulique et le CDC
 Valider les actions ,l’étude et le budget
Planifier une étude
aéraulique et le CDC
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
LE DOSSIER D’INSTALLATION DE
VENTILATION
DOSSIER D’INSTALLATION
Pour chaque installation, il faut constituer un dossier qui doit comprendre en particulier :
un descriptif de toute l’installation avec ses caractéristiques (débit d’air sur chacune des machines, efficacité
de filtration du dépoussiéreur, débit total d’air extrait, débit d’air neuf introduit, etc...),
les valeurs de références relevées après la mise en route de l’installation (débit d’air et pression sur chaque point de
mesurage notamment),
 la conduite à tenir en cas de panne ou de dysfonctionnement,
un dossier de maintenance avec :
un recueil des opérations de maintenance et d’entretien,
la liste des aménagements et réglages,
es résultats des contrôles périodiques.
Il faut donc, dès la commande, obtenir de l’installateur tous les éléments pour instruire le dossier d’installation y
compris un engagement pour le relevé des valeurs de références (débits d’air en particulier).
Le Guide n° 10 : Le dossier d’installation de ventilation - ED 6008
-Le dossier est soumis pour avis au CSST et constitue un élément important pour la
formation des salariés à leur poste de travail.
59
CONCLUSION
60
CONCLUSION
• Une démarche structurée doit être mise en place pour chaque étude de ventilation
La ventilation présente des enjeux considérables pour l’entreprise , pour les
travailleurs et pour l’environnement
Etape 1 : Préparer la démarche
Etape 2 : Analyser la situation
Etape 3 : Etablir un plan d’actions
Etape 4: Mettre en œuvre
le plan d’actions
Etape 5 : Réévaluer la
situation
61
Les cinq étapes de la démarche
 Faire constituer une équipe de travail
 Faire participer tous les acteurs
 Veiller à la multidisciplinarité des spécialistes
 Faire un diagnostic général de la situation
 Définir les contraintes de production
 Identifier et évaluer tous les dangers
 Analyser les conditions d’exposition des travailleurs
 Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation
 Tenir compte des contraintes de production (, température, humidité..)
 Traiter tous les dangers et les risques aux postes étudies
 Respecter les principes généraux de la prévention
 Planifier une étude aéraulique et le CDC
 Valider les actions ,l’étude et le budget
62
CONCLUSION
• Une démarche à suivre STRUCTUREE
• Les 9 principes de ventilation RESPECTES
• Un cahier des charges EFFICIENT avec obligation des RESULTAS
• Respecter (selon le dossier d’installation ) les actions de maintenance STRICTES
pour maintenir l’efficacité de l’installation
Une étude aéraulique efficace nécessite :
63
CONCLUSION
Enfin, il faut admettre que la conception et la réalisation d’une
installation de ventilation est un problème complexe…
Cet Atelier est une bonne occasion pour partager une réflexion
commune autour de ce thème et notamment de discuter sur :
Les pistes d’améliorations
Les modalités d’accompagnement de l’entreprise à faire face à
un problème de ventilation
MERCI
64/+++

Contenu connexe

Tendances

Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteur
FFSNW Formation
 
Prevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteurPrevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteur
FFSNW Formation
 

Tendances (20)

Risques généraux
Risques généraux Risques généraux
Risques généraux
 
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à  la sécurité des machinesLes outils en ligne dédies à  la sécurité des machines
Les outils en ligne dédies à la sécurité des machines
 
ISO SME SMI HSE.pptx
ISO SME SMI  HSE.pptxISO SME SMI  HSE.pptx
ISO SME SMI HSE.pptx
 
Travailler en securite
Travailler en securiteTravailler en securite
Travailler en securite
 
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.pptevaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
evaluation des risque chimiques sur les lieux de travail.ppt
 
Règlementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteurRèglementation travail en hauteur
Règlementation travail en hauteur
 
Document f.risque impact 2018
Document f.risque  impact 2018Document f.risque  impact 2018
Document f.risque impact 2018
 
Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE Extrait du Guide du Responsable HSE
Extrait du Guide du Responsable HSE
 
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdWGuide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
Guide hygiène et sécurité - télécharger : http://goo.gl/NoFrdW
 
Prevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteurPrevention des risques de chutes de hauteur
Prevention des risques de chutes de hauteur
 
Hygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travailHygiène et sécurité au travail
Hygiène et sécurité au travail
 
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001I NSTRUCTIONS HSE  ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
I NSTRUCTIONS HSE ACCIDENT DE TRAVAIL ET MALADIE PROFESSIONNELLES ISO 45001
 
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPTRISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
RISQUES DANS LE BATIMENT.PPT
 
Prévention des risques chimiques
Prévention des  risques chimiques   Prévention des  risques chimiques
Prévention des risques chimiques
 
Formation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptxFormation Produits Chimiques.pptx
Formation Produits Chimiques.pptx
 
Gestes et postures 2017
Gestes et postures  2017Gestes et postures  2017
Gestes et postures 2017
 
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle   Démarche d'analyse de la manutention manuelle
Démarche d'analyse de la manutention manuelle
 
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 sBriefing hse, minutes sécurité..5 s
Briefing hse, minutes sécurité..5 s
 
THEME INDUCTION HSE .pptx
THEME  INDUCTION HSE   .pptxTHEME  INDUCTION HSE   .pptx
THEME INDUCTION HSE .pptx
 
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE  0670255402
La reglementation hse / HAMMANI BACHIR CONSULTANT FORMATEUR HSE 0670255402
 

Similaire à La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle

QSE - Environnement
QSE - EnvironnementQSE - Environnement
QSE - Environnement
EGB Learning
 
Atelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundo
Atelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundoAtelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundo
Atelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundo
Brice Kosinski
 
Analyse du cycle de vie des matériaux de construction S.Belboom
Analyse du cycle de vie des matériaux de construction S.BelboomAnalyse du cycle de vie des matériaux de construction S.Belboom
Analyse du cycle de vie des matériaux de construction S.Belboom
nmaricq
 
Système de management environnemental
Système de management environnementalSystème de management environnemental
Système de management environnemental
Bouchaib Samawi
 
Norme de securité1
Norme de securité1Norme de securité1
Norme de securité1
Khalil HIBA
 

Similaire à La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle (20)

Les outils de management du développement durable
Les outils de management du développement durableLes outils de management du développement durable
Les outils de management du développement durable
 
Icpwe 2003 tlemcen
Icpwe 2003 tlemcenIcpwe 2003 tlemcen
Icpwe 2003 tlemcen
 
Webinaire Risques Chimiques Pro "Je prends en main le programme via le site I...
Webinaire Risques Chimiques Pro "Je prends en main le programme via le site I...Webinaire Risques Chimiques Pro "Je prends en main le programme via le site I...
Webinaire Risques Chimiques Pro "Je prends en main le programme via le site I...
 
Formation ISO14001:2015
Formation ISO14001:2015Formation ISO14001:2015
Formation ISO14001:2015
 
presentation ACV (2).pptx
presentation ACV (2).pptxpresentation ACV (2).pptx
presentation ACV (2).pptx
 
Guide de la qualité de l’air intérieur
Guide de la qualité de l’air intérieurGuide de la qualité de l’air intérieur
Guide de la qualité de l’air intérieur
 
Diderot
DiderotDiderot
Diderot
 
STAGE QSE 2021.pptx
STAGE QSE 2021.pptxSTAGE QSE 2021.pptx
STAGE QSE 2021.pptx
 
QSE - Environnement
QSE - EnvironnementQSE - Environnement
QSE - Environnement
 
Atelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundo
Atelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundoAtelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundo
Atelier ASTech - décembre 2013 - EcoMundo
 
Communication : Santé publique et sécurité sanitaire et environnement : Mr L...
Communication  : Santé publique et sécurité sanitaire et environnement : Mr L...Communication  : Santé publique et sécurité sanitaire et environnement : Mr L...
Communication : Santé publique et sécurité sanitaire et environnement : Mr L...
 
Système de management de l'Environnement - ISO 14001 V 2015-
Système de management  de l'Environnement      - ISO 14001 V 2015-Système de management  de l'Environnement      - ISO 14001 V 2015-
Système de management de l'Environnement - ISO 14001 V 2015-
 
Analyse du cycle de vie des matériaux de construction S.Belboom
Analyse du cycle de vie des matériaux de construction S.BelboomAnalyse du cycle de vie des matériaux de construction S.Belboom
Analyse du cycle de vie des matériaux de construction S.Belboom
 
Système de management environnemental
Système de management environnementalSystème de management environnemental
Système de management environnemental
 
Webinaire TPE des Cliniques vétérinaires le 10/03
Webinaire TPE des Cliniques vétérinaires le 10/03Webinaire TPE des Cliniques vétérinaires le 10/03
Webinaire TPE des Cliniques vétérinaires le 10/03
 
Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)
Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)
Ecodesign et l'économie circulaire - Bart Soenen (Midi DD 16/09/2014)
 
Norme de securité1
Norme de securité1Norme de securité1
Norme de securité1
 
Présentation Commerciale Caprisk Development
Présentation Commerciale Caprisk DevelopmentPrésentation Commerciale Caprisk Development
Présentation Commerciale Caprisk Development
 
RMT TRAVAIL_ 290922_Goutille Fabienne.pdf
RMT TRAVAIL_ 290922_Goutille Fabienne.pdfRMT TRAVAIL_ 290922_Goutille Fabienne.pdf
RMT TRAVAIL_ 290922_Goutille Fabienne.pdf
 
Eco conception - Mise à jour Juillet 2014
Eco conception - Mise à jour Juillet 2014Eco conception - Mise à jour Juillet 2014
Eco conception - Mise à jour Juillet 2014
 

La prevention des risques chimiques et la ventilation industrielle

  • 2. Cette présentation n’est pas un cours sur la ventilation ou sur les risques chimiques  Cette présentation ne cible pas uniquement les spécialistes de la ventilation  Elle cible les personnes dans une entreprise qui confrontent un problème de ventilation  Cette présentation n’est pas une démarche de conception des systèmes de ventilation  C’est présentation décrit une démarche à suivre pour résoudre un problème de ventilation dans l’entreprise par des personnes pas nécessairement des spécialistes  C’est une démarche qui décrit surtout les aspects suivants : Les difficultés rencontrés face à une problème de ventilation industrielle ou de captage d’un polluant Les étapes d’une démarche efficace Les facteurs de réussite Comment mettre en place une démarche efficace Les règles de bonne conduite Délimitation de l’objet de cette présentation…
  • 3. 3 SOMMAIRE LA PREVENTION DES RISQUES CHIMIQUES • La ventilation en chiffres… • Les enjeux de la ventilation • Analyse fonctionnelle de la ventilation Introduction • Les difficultés des entreprises face aux problèmes de la ventilation Pourquoi mettre en place une démarche ? … • Les caractéristiques d’une démarche efficace • Les étapes de la démarche Comment mettre une démarche efficace ? Conclusion
  • 4. 4 INTRODUCTION La ventilation en chiffres… Les enjeux de la ventilation Analyse fonctionnelle de la ventilation
  • 5. Chaque jour : Une personne respire 15 000 litres d'air en moyenne; soit plus de 5,4 millions de litres d'air respirés chaque année ou bien encore 17 cl par seconde. notre corps a besoin seulement de 2 l d'eau ! Le record du monde d’apnée statique (3 minutes non..) Agé de 31 ans, Goran Čolak, originaire de la Croatie a retenu son souffle pendant 22 minutes et 32 secondes sous l'eau après inhalation d'oxygène pur. Il s'inscrit ainsi au Livre Guinness des records en brisant de 10 secondes le record de l'Allemand Tom Sietas qui était de 22 minutes et 22 secondes.20 févr. 2014 La ventilation en chiffres: … 5
  • 6. L‘Homme passe 90% de son temps dans les espaces clos : bureaux, habitations, écoles …Les 9/10 de l’air que nous respirons sont donc conditionnés par la qualité de l’air intérieur. l’air intérieur est dix fois plus pollué que l’air extérieur!!! Les acariens sont responsables d'environ 45% des allergies Aujourd'hui, 25 à 30% de la population sont allergiques La ventilation en chiffres: … 6
  • 7. Les enjeux de la ventilation: … 7 LES AUTRES ENJEUX : Des enjeux en termes d’image et de responsabilité juridique… Un enjeu social (la santé physique et mentale des employés). Un enjeu économique direct (la réduction des coûts). Des enjeux environnementaux
  • 8. Les enjeux de la ventilation: … GABES BY NIGHT… 8
  • 9. Les enjeux de la ventilation: … 9 L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2016 a dressé la liste des villes les plus polluées dans le monde. Certaines villes de notre pays ont « réussi » à se frayer une place dans cette triste liste : SIAPE SFAX… Tunis, Sfax, Sousse et Bizerte. http://www.realites.com.tn/2016/05/ce-sont-les-villes-tunisiennes-les-plus-polluees/
  • 10. Les enjeux de la ventilation: … Les industries les plus inculpées 1. Les industries de bois 2. Le construction mécanique 3. Les briqueteries 4. Les marbreries 5. Les fonderies 6. Les traitements de surface 7. Les cimenteries 8. Les industries polluantes Palmarès des « industries » inculpées 10
  • 11. UN SYSTEME DE VENTILATION ENERGIES: Electrique Réseau triphasé 230/400 V et 50 Hz ORDRES /ACTIONS DE L’OPERATEUR - Arrêt d’urgence… - Marche/Arrêt , , Comptes-rendus Pertes énergétiques: R REGLAGES DE SECURITE: - Mode de fonctionnement des ventilateurs - Protections - Réglages démarreur TRAITER ET ASSURER UNE CIRCULATION DE L’AIR AIR EXTERIEUR AIR VICIE EN SORTIE W EC CONFIGURATIONS: - Zone de travail - Mode de marche - Consignation Pression P ( bar) Débit Q ( l/s) Accidents et Maladies Pr 11 ANALYSE FONCTIONNELLE D’UN SYSTEME DE VENTILATION AIR AMBIANT AIR VENTILE SALUBRE
  • 12. 12 Assurer une alimentation continue d'air extérieur frais. Maintenir une température et un taux d'humidité confortables. Réduire les risques d'incendie et d'explosion. Réduire ou diluer les contaminants en suspension dans l'air. ANALYSE FONCTIONNELLE D’UN SYSTEME DE VENTILATION AIR EXTERIEUR AIR AMBIANT AIR VICIE EN SORTIE AIR VENTILE SALUBRE UN SYSTEME DE VENTILATION VARIABILITES : Les fonctions, les spécialités , Les technologies , Les réglementations , Les risques … Pertes énergétiques: Bruits, Vibrations, Chaleurs Accidents et Maladies Pr: Air et GAZ toxiques… Incendie et explosion…
  • 13. POURQUOI METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE ? 13 Pourquoi mettre en place une démarche
  • 14. Thème mal appréhendés par les PME: Savoir , Démarche, moyens de financement… Technologies , moyens et types d’installations très variés Dangerosité des produits utilisées: CMR ,toxiques , respiratoires Augmentation des accidents graves : incendies explosions ATEX.. Coûts exorbitants : Installation , maintenance ,énergétique… La plupart des postes de travail sont exposés Conséquences néfastes: l’entreprise, les salariés et l’environnement Ignorance de la réglementation applicable: Santé ,Environnement , Industrie ,Incendie .. Pourquoi mettre en place une démarche ? … 14 Les difficultés des entreprises : Organisationnelles , Techniques et Humaines ..
  • 15. 15
  • 16. 16UNE ENTREPRISE DE FABRICATION DES PIECES POUR AUTOMOBILES CAS REEL
  • 17. 17 La majorité des postes de travail sont exposés aux gaz.. Les dispositifs d’aspiration sur les machines sont inefficaces ou inexistants CAS REEL UNE ENTREPRISE DE FABRICATION DES PIECES POUR AUTOMOBILES
  • 18. COMMENT METTRE EN PLACE UNE DÉMARCHE DE VENTILATION EFFICACE? 18
  • 19. 19 Etape 1 : Préparer la démarche DEMARCHE PARTICIPATIVE… DEMARCHE MULTIDISCIPLINAIRE… DEMARCHE GLOBALE… Commentmettreenplaceunedémarche?
  • 20. Etape 1 : Préparer la démarche Etape 2 : Analyser la situation Etape 3 : Etablir un plan d’actions Etape 4: Mettre en œuvre le plan d’actions Etape 5 : Réévaluer la situation 20  Faire constituer une équipe de travail  Faire participer tous les acteurs  Veiller à la multidisciplinarité des spécialistes  Faire un diagnostic général de la situation  Définir les contraintes et les impacts  Identifier et évaluer tous les dangers  Analyser les conditions d’exposition des travailleurs  Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation  Tenir compte des contraintes de production (, température, humidité..)  Traiter tous les dangers et les risques aux postes étudies  Respecter les principes généraux de la prévention  Planifier une étude aéraulique le cas échéant  Valider les actions et l’étude  Définir le budget du projet Les cinq étapes de la démarche
  • 21. QAI • QAI ET LES SOURCES POLLUANTES ASPECTS • LES ESPECTS ERGONOMIQUES IMPACTS • LES IMPACTS Etape 2 : Analyser la situation  Faire un diagnostic général de la situation  Définir les contraintes et les impacts (production, incidences..) sur l’entreprise et autres  Identifier et évaluer tous les dangers et risques aux postes étudies  Analyser les conditions d’exposition des travailleurs Les Sources et les compositions des polluants? les contraintes ET les impacts? Les autres facteurs de risques (multi expositions..)? Comment faire l’analyse ?
  • 22. QAI 1 : Exigences règlementaires de la qualité de l’air : cubage , O2, CO2.. QAI 2 : sources de pollutions spécifiques internes QAI 3 : sources de pollutions spécifiques externes QAI 4 : Systèmes de ventilation existants : naturel , VMC , CVC.. QAI 5 : Mesures de paramétres : VLE ,VME .. 22 QAI LAQUALITEDEL’AIR LeCahierdesCharges Etape 2 : Analyser la situation La QAI
  • 23. ERG1 : Le confort du poste de travail.. ERG2 : Aspects Humains : compétences , Form.. ERG3: Aspects techniques : Contraintes de production ERG4 : Aspects Intervention et contrôles ERG5: Aspects organisationnels :.. 23 LES ASPECTS LesAspectsErgonomiques LeCahierdesCharges Etape 2 : Analyser la situation Aspects ERG
  • 24. SST: Impacts sanitaires : FDS , FT , Rap MT.. ENV : Impacts sur l’environnement : ANPE.. ENER : Impacts énergétiques : ANME , Audits.. PRD : Impacts sur la production : REG : Exigences règlementaires et normatives des activités 24 IMPACTS: Lesimpacts LeCahierdesCharges Etape 2 : Analyser la situation IMPACTS
  • 25. Etape 1 : Préparer la démarche Etape 2 : Analyser la situation Etape 3 : Etablir un plan d’actions Etape 4: Mettre en œuvre Etape 5 : Réévaluer la situation Éviter ou supprimer le risque Évaluer et réduire le risque Remplacer et substituer les Produits Dangereux les mesures de protection techniques Les mesures organisationnelles Former et informer les salariés 3 25 Etape 3 : Etablir un plan d’actions  Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation  Respecter les principes généraux de la prévention  Planifier une étude aéraulique et le CDC  Valider les actions ,l’étude et le budget Respecter les principes généraux de la prévention Etape 3 : Etablir un plan d’actions
  • 26. Les mesures techniques Mécanisation ou aut omatisation des procédés Travail en vase clos Encoffrement Réduction des émissions captage intégré à l’outil portatif Captage des polluants à la source et ou Ventilation générale 26 Respecterlesprincipesgénérauxdelaprévention? EX : Cabine de peinture automatisée dans la fabrication du mobilier EX :Ensachage mécanisé de ciment afin de réduire les émissions de poussières dans une cimenterie EX: Travail sous sorbonne dans un laboratoire de recherche EX: Abattage de poussières par un canon brumisateur EX: Ponceuse portative équipée d’une buse d’aspiration des poussières
  • 27. Éviter les risques, si possible en les supprimant Réduire r les risques Remplacer et substituer les Produits Dangereux les mesures de protection techniques Les mesures organisationnelles Former et informer les salariés Les autres mesures… Respecter les principes généraux de la prévention 27 Respecterlesprincipesgénérauxdelaprévention? Procédures d’entretien des installations (gaines , filtres..) Limitation du temps de travail aux postes exposés et Restriction de l’accès aux locaux ATEX Gestion du stockage des produits chimiques (stocks inutilisés, limitation des quantités stockées…) les mesures d’hygiène et d’urgence
  • 28. Les mesures organisationnelles • Deux types d'inspection et d'entretien peuvent être réalisés : • l'un par l'utilisateur qui s'occupera principalement le nettoyage et dépoussiérage des parties directement accessibles du système, le remplacement des filtres et le contrôle des bruits venant du ventilateur, • l'autre par l'installateur qui agira sur les parties plus techniques ou moins accessibles de l'installation (conduits, ventilateurs, récupérateur de chaleur,...) Procédures d’entretien des installations (gaines , filtres..) 28 Respecterlesprincipesgénérauxdelaprévention?
  • 29. Etape 1 : Préparer la démarche Etape 2 : Analyser la situation Etape 3 : Etablir un plan d’actions Etape 4: Mettre en œuvre Etape 5 : Réévaluer la situation La conception des systèmes aérauliques Respecter les 9 principes de la ventilation Appliquer les règles de bonne conduite dans les GUIDES DE VENTILATION DE L’INRS Rédiger un CDC par un bureau d’études ou par un expert 3 29 Etape 3 : Etablir un plan d’actions  Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation  Respecter les principes généraux de la prévention  Planifier une étude aéraulique et le CDC  Valider les actions ,l’étude et le budget Planifier une étude aéraulique et le CDC Etape 3 : Etablir un plan d’actions
  • 30. La conception des systèmes aérauliques
  • 31. 31UNE BRIQUETERIE EN TUNISIE Risque de maladies respiratoires : Silicose… Tous des postes de travail sont exposés aux poussières.. 3 équipes de nettoyage des poussières au sol..  2 Accidents Mortels lors de nettoyage des BT Aucun dispositif d’aspiration sur les broyeurs ou machines  Conséquences sur: l’entreprise, les salariés et l’environnement CAS REEL
  • 32. 32 Risque de maladies respiratoires : Silicose… Tous des postes de travail sont exposés aux poussières.. 3 équipes de nettoyage des poussières au sol..  2 Accidents Mortels lors de nettoyage des BT Aucun dispositif d’aspiration sur les broyeurs ou machines  Conséquences sur: l’entreprise, les salariés et l’environnement CAS REEL UNE BRIQUETERIE EN TUNISIE
  • 33. 33 Même fabricant des machines en Europe !!!
  • 34. 34 Gaine de ventilation générale Gaines de Transport des polluants Dispositif de captage enveloppant
  • 35. La ventilation générale Inconvénients de la ventilation générale : 1/ la pollution se diffuse, non seulement au poste de travail, mais dans l ’ensemble du local (dilution) 2/ difficulté de calcul du débit à mettre en œuvre Croyance erronée
  • 36. Fabrication de la Colle néoprène  Des colles néoprène contenant des solvants volatils ,toxiques et inflammables  la pollution se diffuse, non seulement au poste de travail, mais dans l ’ensemble du local (dilution)  Exposition pour tous les employés présents  Exposition aux risques chimiques et aux risques d’explosion…
  • 37. Fabrication du meuble Opération de peinture  Local de peinture non isolé  port des EPI conforme !!!!  Extraction murale inefficace  De la peinture contenant des solvants volatils ,toxiques et inflammables
  • 38. Ventilation locale Vs ventilation générale
  • 39. LES PRINCIPES À RESPECTER POUR RÉUSSIR UN CAPTAGE À LA SOURCE
  • 40. 1 6 8 11 5 3 4 7 2 9 10 12 13 14 40 T T TRANSPORT DES POLLUANTS/V4 16 LES 9 PRINCIPES DE LA VENTILATION envelopper au maximum la zone de production des polluants ; capter au plus près de la zone d’émission ; placer le dispositif d’aspiration de manière adéquat utiliser les mouvements naturels des polluants. i ; induire une vitesse d’air suffisante ; répartir uniformément les vitesses d’air Le rejet de l’air pollué loin de l’air neuf Compenser l’air extrait Eviter les courants d’air
  • 41. 1 8 11 5 3 4 7 2 9 10 12 15 41 P 16 DEPRESSION OU SURPRESSION / LES DEBITS D’AIR N EX P Il faut différencier ensuite deux grands types de salles : les salles en surpression par rapport à la pression atmosphérique pour éviter que divers polluants (poussières, bactéries...) puissent entrer, que l'on retrouve principalement dans l'industrie pharmaceutique et électronique ; les salles en dépression par rapport à la pression atmosphérique pour éviter que divers contaminants (virus, bactéries, spores, ...) ne puissent sortir, dans ce cas l'air vicié extrait, passe à travers un filtre absolu avant d'être évacué vers l'extérieur .
  • 42. 42 REDUIRE LA CONSOMMATION ENERGETIQUE 1 2 3 4 5 6 7 8 9
  • 43. Les organes de prévention ATEX Chemené de découplage Évent d’explosion Évent d’explosion clapet de découplage ventilateur anti- étincelle Évent d’explosion Des liaisons équipotentielles Mise à la terre de l’installation un média filtrant antistatique Silo de stockage ZONE20 ZONE20 ZONE21
  • 44. Etape 1 : Préparer la démarche Etape 2 : Analyser la situation Etape 3 : Etablir un plan d’actions Etape 4: Mettre en œuvre Etape 5 : Réévaluer la situation La conception des systèmes aérauliques Respecter les 9 principes de la ventilation Appliquer les règles de bonne conduite dans les GUIDES DE VENTILATION DE L’INRS Rédiger un CDC par un bureau d’études ou par un expert 3 44 Etape 3 : Etablir un plan d’actions  Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation  Respecter les principes généraux de la prévention  Planifier une étude aéraulique et le CDC  Valider les actions ,l’étude et le budget Planifier une étude aéraulique et le CDC Etape 3 : Etablir un plan d’actions
  • 45. LES GUIDES DE VENTILATION DE L'INRS 45
  • 46. Les guides de ventilation de l'INRS Afin d’aider les entreprises à aborder la thématique de la ventilation, l’INRS propose une vingtaine de guides de ventilation (de 0 à 22). Certains traitent le sujet de manière générale et donnent les bases, c’est le cas des numéros suivants : Guide 0 : Principes généraux de ventilation - ED 695 Guide 1 : L’assainissement de l’air des locaux de travail - ED 657 Guide 10 : Le dossier d’installation de ventilation - ED 6008 Les autres sont spécifiques à une activité: (ex : guide 2 ED 651 : cuves et traitement de surface ou guide 7 ED 668 : opérations de soudage à l’arc et de coupage). 46
  • 47. Les guides de ventilation de l'INRS 0 : Principes généraux de ventilation - ED 695 1 : L’assainissement de l’air des locaux de travail - ED 657 2 : Cuves et bains de traitement de surface - ED 651 3 : Mise en oeuvre manuelle des polyesters stratifiés - ED 665 4 : Ventilation des postes de décochage en fonderie - ED 662 5 : Ventilation des ateliers d'encollage de petits objets (chaussures) - ED 672 6 : Captage et traitement des aérosols de fluides de coupe - ED 972 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668 8 : Ventilation des espaces confinés - ED 703 9.1 : Cabines d'application par pulvérisation de produits liquides - ED 839 9.2 : Cabines d'application par projection de peintures en poudre - ED 928 9.3 : Pulvérisation de produits liquides. Objets lourds ou encombrants - ED 906 10 : Le dossier d’installation de ventilation - ED 6008 11 : Sérigraphie - ED 6001 12 : Seconde transformation du bois - ED 750 13 : Fabrication des accumulateurs au plomb - ED 746 14 : Décapage, dessablage, dépolissage au jet libre en cabine - ED 768 15 : Réparation des radiateurs automobiles - ED 752 16 : Ateliers de fabrication de prothèses dentaires - ED 760 17 : Emploi des matériaux pulvérulents - ED 767 18 : Sorbonnes de laboratoire - ED 795 19 : Usines de dépollution des eaux résiduaires et ouvrages d'assainissement - ED 820 20 : Postes d'utilisation manuelle de solvants - ED 6049 21 : Atelier de plasturgie - ED 6146 22 : Laboratoires d'anatomie et de cytologie pathologiques - ED 6185 47
  • 48. EXEMPLE 1 : LES POSTES DE SOUDAGE 48
  • 49. 49 CAS REEL La plupart des postes de travail sont exposés: Soudage, meulage.. Dangerosité des produits utilisées: Fumées toxiques , PD,… Conséquences sur: l’entreprise, les salariés et l’environnement Augmentation des ATMP graves : incendies , Respiratoires.. Risques mal gérés par l’entreprise Ignorance de la réglementation SST ET AUTRES… SOUDAGE POINTAGE MEULAGE UNE ENTREPRISE DE CONSTRUCTION MECANIQUE…
  • 50. 50 la solution choisie ??? CAS REEL 3 UNE ENTREPRISE DE CONSTRUCTION MECANIQUE…
  • 51. La conception des dispositifs d’aspiration… 51 PB3 : Espace de travail non isolé PB2: Adéquation types aspirateurs et pièces à souder PB1 :Adéquation nombre aspirateurs et espace PB7: Bras articulés pour tous procédés de soudage PB8: Bras articulés et longueurs de porté PB9 : Bras articulés et formes des capteurs PB10 : BA et choix des puissances d’aspiration PB4 : Gaine de transport des fumées et sections PB5 : Gaines encombrantes PB6 : Dépoussiéreur placé dans l’atelier PROBLEMATIQUE D’UNE ENTREPRISE DE CM…. CAS REEL 3
  • 52. Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
  • 53. Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668 1234
  • 54. Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
  • 55. Le Guide n° 7 : Opérations de soudage à l’arc et de coupage - ED 668
  • 56. Etape 1 : Préparer la démarche Etape 2 : Analyser la situation Etape 3 : Etablir un plan d’actions Etape 4: Mettre en œuvre Etape 5 : Réévaluer la situation La conception des systèmes aérauliques Respecter les 9 principes de la ventilation Appliquer les règles de bonne conduite dans les GUIDES DE VENTILATION DE L’INRS Rédiger un CDC par un bureau d’études ET le Dossier d’installation 3 56 Etape 3 : Etablir un plan d’actions  Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation  Respecter les principes généraux de la prévention  Planifier une étude aéraulique et le CDC  Valider les actions ,l’étude et le budget Planifier une étude aéraulique et le CDC Etape 3 : Etablir un plan d’actions
  • 57. LE DOSSIER D’INSTALLATION DE VENTILATION
  • 58. DOSSIER D’INSTALLATION Pour chaque installation, il faut constituer un dossier qui doit comprendre en particulier : un descriptif de toute l’installation avec ses caractéristiques (débit d’air sur chacune des machines, efficacité de filtration du dépoussiéreur, débit total d’air extrait, débit d’air neuf introduit, etc...), les valeurs de références relevées après la mise en route de l’installation (débit d’air et pression sur chaque point de mesurage notamment),  la conduite à tenir en cas de panne ou de dysfonctionnement, un dossier de maintenance avec : un recueil des opérations de maintenance et d’entretien, la liste des aménagements et réglages, es résultats des contrôles périodiques. Il faut donc, dès la commande, obtenir de l’installateur tous les éléments pour instruire le dossier d’installation y compris un engagement pour le relevé des valeurs de références (débits d’air en particulier). Le Guide n° 10 : Le dossier d’installation de ventilation - ED 6008 -Le dossier est soumis pour avis au CSST et constitue un élément important pour la formation des salariés à leur poste de travail.
  • 60. 60 CONCLUSION • Une démarche structurée doit être mise en place pour chaque étude de ventilation La ventilation présente des enjeux considérables pour l’entreprise , pour les travailleurs et pour l’environnement
  • 61. Etape 1 : Préparer la démarche Etape 2 : Analyser la situation Etape 3 : Etablir un plan d’actions Etape 4: Mettre en œuvre le plan d’actions Etape 5 : Réévaluer la situation 61 Les cinq étapes de la démarche  Faire constituer une équipe de travail  Faire participer tous les acteurs  Veiller à la multidisciplinarité des spécialistes  Faire un diagnostic général de la situation  Définir les contraintes de production  Identifier et évaluer tous les dangers  Analyser les conditions d’exposition des travailleurs  Proposer des actions d’améliorations et de maitrise de la situation  Tenir compte des contraintes de production (, température, humidité..)  Traiter tous les dangers et les risques aux postes étudies  Respecter les principes généraux de la prévention  Planifier une étude aéraulique et le CDC  Valider les actions ,l’étude et le budget
  • 62. 62 CONCLUSION • Une démarche à suivre STRUCTUREE • Les 9 principes de ventilation RESPECTES • Un cahier des charges EFFICIENT avec obligation des RESULTAS • Respecter (selon le dossier d’installation ) les actions de maintenance STRICTES pour maintenir l’efficacité de l’installation Une étude aéraulique efficace nécessite :
  • 63. 63 CONCLUSION Enfin, il faut admettre que la conception et la réalisation d’une installation de ventilation est un problème complexe… Cet Atelier est une bonne occasion pour partager une réflexion commune autour de ce thème et notamment de discuter sur : Les pistes d’améliorations Les modalités d’accompagnement de l’entreprise à faire face à un problème de ventilation