SlideShare une entreprise Scribd logo
15 Mars 2011




Commentaires de GLC au sujet du séisme au
Japon et des conditions actuelles du marché
Nous sommes tous consternés devant la catastrophe qui afflige le Japon et dont les répercussions continuent de se
faire sentir. Du point de vue humain, la situation est tragique. Et comme si ce n’était pas assez, elle cause
beaucoup d’incertitude sur les marchés financiers, qui étaient déjà perturbés par les récents événements
géopolitiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient.

CE QUE NOUS AVONS CONSTATÉ
Comme dans le cas de la plupart des catastrophes naturelles et perturbations géopolitiques d’envergure, les
marchés financiers réagissent en adoptant des positions plus défensives, les investisseurs se départissant de leurs
actifs les plus risqués. Jusqu’à maintenant, nous avons constaté ce qui suit :
      Des liquidations massives sur le marché boursier japonais (Le Nikkei a chuté de plus de 15 pour cent au
         cours des deux derniers jours.)
      Un repli modéré sur les marchés boursiers mondiaux
      Un mouvement vers les « valeurs refuges »
              o Baisse du rendement des bons du Trésor des États-Unis (hausse des cours obligataires)
              o Hausse du prix de l’or
      Une baisse des prix des marchandises
              o Diminution du prix du pétrole d’environ 4 $ le baril (prix néanmoins élevé depuis le début de
                   l’année)
      Les actions liées aux compagnies d’assurance de dommages, aux marchés boursiers japonais et à
         l’industrie nucléaire (p. ex. GE et les actions de sociétés spécialisées dans l’uranium) ont été
         particulièrement touchées, ce qui n’est surprenant dans les circonstances.

CE QUE NOUS PRÉVOYONS – ÉCONOMIE
L’économie japonaise subira des pertes cette année en raison des perturbations importantes qu’elle connaîtra en
matière d’approvisionnement et d’infrastructure, mais on s’attend à ce qu’elle connaisse rapidement une remontée
puisque les activités de reconstruction et le soutien de la Banque du Japon viendront stimuler la croissance
économique.

Nous prévoyons que l’impact sur l’économie mondiale sera modeste. Le Japon représente environ 8,7 pour cent
du produit intérieur brut (PIB) mondial selon les données de 2010 (selon le Fonds monétaire international [FMI]).
Bien que les perturbations de production et d’approvisionnement auront probablement des répercussions dans le
monde entier, une grande partie de la production pourra être effectuée ailleurs, surtout que l’Amérique du Nord
affiche actuellement une capacité excédentaire. À titre d’exemple, même si le PIB du Japon perdait 1,5 pour cent
(ce qui représente une baisse importante) des suites du séisme, l’économie mondiale ne connaîtrait en
conséquence qu’une perte de moins de 0,2 pour cent.

Le principal impact économique se fera probablement sentir dans des secteurs spécifiques plutôt que dans
l’ensemble de l’économie mondiale. Comme pour les autres épisodes de perturbations économiques, la situation
fera du tort à certaines industries, alors qu’elle procurera des occasions à d’autres.

CE QUE NOUS PRÉVOYONS – MARCHÉS FINANCIERS
S’il y a une chose que les investisseurs détestent, c’est l’incertitude. Après pratiquement toutes les catastrophes
naturelles, l’effet sur les marchés financiers se fait généralement sentir pendant une courte période. Dans la
présente situation, la catastrophe n’est pas terminée, et les investisseurs étaient déjà un peu déstabilisés par les
Groupe de gestion d’actifs GLC                            1 de 2                                            15 mars 2011
www.groupeglc.com
 
 
15 Mars 2011




événements au Moyen-Orient et la reprise économique mondiale en émergence. Il pourrait s’écouler encore un peu
de temps avant que les perspectives négatives et les préoccupations des investisseurs s’estompent.

D’un point de vue général, nous prévoyons ce qui suit :
     Prix des marchandises : Bien que la situation pourrait faire diminuer la demande de pétrole à court terme,
        les risques de problèmes d’approvisionnement au Moyen-Orient ont l’effet inverse, en exerçant une
        pression à la hausse sur les prix du pétrole. Nous nous attendons à une hausse de la demande pour une
        vaste gamme de matériaux de base une fois les efforts de reconstruction amorcés.
     Marchés boursiers : La liquidation de titres constatée jusqu’à maintenant a été principalement motivée par
        des émotions plutôt que par des répercussions fondamentales réelles sur les sociétés mêmes. Au fur et à
        mesure que les inconnues se révéleront, les perspectives des investisseurs deviendront plus positives, et
        les marchés boursiers devraient reprendre de la vigueur. Le marché boursier canadien, en particulier,
        devrait bien tirer son épingle du jeu puisqu’il n’est pas fortement lité à l’économie japonaise. De plus, nous
        pourrions voir les investisseurs se départir de leurs actions japonaises au profit de titres d’autres régions,
        comme le Canada et les États-Unis.
     Marché obligataire : Le marché obligataire a jusqu’à maintenant profité de la fuite vers les titres sûrs. Nous
        prévoyons que les rendements demeureront modestes, au niveau où ils se situaient avec le séisme, étant
        donné que certaines inquiétudes demeurent chez les investisseurs et qu’une légère diminution de la
        croissance économique est prévue.

CE QUE NOUS FAISONS À GLC
Chacune des équipes de placement de GLC (GIGWL, Gestion des capitaux London et Laketon) a revu ses
stratégies en fonction des événements récents – comme à l’accoutumée – pour tirer profit des occasions qui
pourraient se présenter en raison des mouvements sur les marchés financiers. Nous sommes d’avis que les
marchés réagissent généralement de façon disproportionnée dans une situation comme celle-ci. Pour beaucoup
d’investisseurs, c’est pratiquement une réaction réflexe que de réagir à un tel événement en fuyant les marchés.
Nos gestionnaires de portefeuille se consacrent plutôt à comprendre la nature de la situation, à départager le vrai
du faux et à déterminer si un changement de stratégie de placement pourrait positionner les portefeuilles de telle
sorte qu’ils tirent profit à long terme de l’incertitude à court terme. Pendant les périodes de volatilité des marchés,
où il peut s’avérer difficile de faire abstraction des sentiments humains et d’éliminer les biais liés aux impressions
personnelles au moment de prendre des décisions, les avantages d’une gestion de portefeuille professionnelle
apparaissent très clairement.

QUE DEVRAIS-JE FAIRE?
Comme investisseur à long terme, vous mettez toutes les chances de votre côté en continuant à suivre votre
programme de placement à long terme. Personne ne sait comment se terminera la situation au Japon. Toutefois,
de tels événements nous rappellent toujours qu’il ne faut pas perdre de vue nos objectifs de placement à long
terme. Ils font aussi valoir l’importance de la diversification. Un portefeuille bien diversifié a peu de risques d’avoir
une forte pondération de titres concentrés dans une ou deux industries. Dès lors, la diversification peut avoir pour
avantage d’atténuer les effets de la volatilité à court terme et des reculs brusques du marché. Les manchettes sont
percutantes, mais en revanche l’impact net sur un portefeuille bien diversifié a été modeste. Il se pourrait même
qu’il soit chose du passé dans deux ou trois semaines, quand les marchés reviendront à une perspective
économique mondiale plus globale.
 
GCL, tous droits réservés. Vous ne pouvez ni reproduire, ni distribuer, ni utiliser autrement toute partie du présent article sans l’autorisation écrite préalable du
Groupe de gestion d’actifs GLC.


Les opinions exprimées dans le présent commentaire n’engagent que le Groupe de gestion d’actifs GLC ltée (« GLC ») à la date de leur
publication et peuvent changer sans préavis. Ce commentaire n’est présenté qu’à titre d’information et n’a pas pour but d’inciter le lecteur à
acheter ou à vendre des produits de placement précis, ni de fournir des conseils juridiques ou fiscaux. Tout investisseur potentiel devrait étudier
avec soin les documents de placement avant de prendre la décision d’investir et s’adresser à son conseiller pour obtenir des conseils en fonction
de sa situation particulière. 

Groupe de gestion d’actifs GLC                                                      2 de 2                                                                  15 mars 2011
www.groupeglc.com
 
 

Contenu connexe

Tendances

I week nantes-2019-tarneaud
I week nantes-2019-tarneaudI week nantes-2019-tarneaud
I week nantes-2019-tarneaud
CCI Nantes St-Nazaire
 
Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009hassan1488
 
Crise financiere mondiale 02
Crise financiere mondiale 02Crise financiere mondiale 02
Crise financiere mondiale 02Sami Sahli
 
La Crise De 2008
La Crise De 2008La Crise De 2008
La Crise De 2008
Régis Vansnick
 
La crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectives
La crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectivesLa crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectives
La crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectives
Université Saint Joseph de Beyrouth
 
Crise financiere mondiale 01
Crise financiere mondiale 01Crise financiere mondiale 01
Crise financiere mondiale 01Sami Sahli
 
solutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaer
solutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaersolutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaer
solutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaer
Marc Tirel
 
Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014
Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014
Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014
OECD, Economics Department
 
Syz & co syz asset management - point de vue 8 février 2013
Syz & co   syz asset management - point de vue 8 février 2013Syz & co   syz asset management - point de vue 8 février 2013
Syz & co syz asset management - point de vue 8 février 2013
Banque_SYZ
 
Quantitative Easing (Why and How)
Quantitative Easing (Why and How)Quantitative Easing (Why and How)
Quantitative Easing (Why and How)Laurent Samuel
 
[FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence
[FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence [FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence
[FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence
NN Investment Partners
 
Risque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéresRisque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéres
Soukaina BELAYACHI
 
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
Alaeddine Mannai
 
Fed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la crise
Fed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la criseFed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la crise
Fed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la crise
Manon Cuylits
 
Flash marches du 15/10/14 OFI AM
Flash marches du 15/10/14 OFI AMFlash marches du 15/10/14 OFI AM
Flash marches du 15/10/14 OFI AM
OFI Asset Management
 
Crise economique
Crise economiqueCrise economique
Crise economiqueGUO_WEN
 
Syz & co syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013
Syz & co   syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013Syz & co   syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013
Syz & co syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013
Banque_SYZ
 
Juillet 2010
Juillet 2010Juillet 2010
Juillet 2010
Martin Leduc
 
Commentaires de novembre 2010
Commentaires de novembre 2010Commentaires de novembre 2010
Commentaires de novembre 2010Martin Leduc
 

Tendances (20)

I week nantes-2019-tarneaud
I week nantes-2019-tarneaudI week nantes-2019-tarneaud
I week nantes-2019-tarneaud
 
Crise des subprimes
Crise des subprimesCrise des subprimes
Crise des subprimes
 
Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009Crise economique-de-2008-2009
Crise economique-de-2008-2009
 
Crise financiere mondiale 02
Crise financiere mondiale 02Crise financiere mondiale 02
Crise financiere mondiale 02
 
La Crise De 2008
La Crise De 2008La Crise De 2008
La Crise De 2008
 
La crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectives
La crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectivesLa crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectives
La crise économique et financière mondiale : enjeux et perspectives
 
Crise financiere mondiale 01
Crise financiere mondiale 01Crise financiere mondiale 01
Crise financiere mondiale 01
 
solutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaer
solutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaersolutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaer
solutions systémiques à la Crise 2008, présentation Bernard Lietaer
 
Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014
Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014
Évolutions économiques récentes et perspectives à court terme, mars 2014
 
Syz & co syz asset management - point de vue 8 février 2013
Syz & co   syz asset management - point de vue 8 février 2013Syz & co   syz asset management - point de vue 8 février 2013
Syz & co syz asset management - point de vue 8 février 2013
 
Quantitative Easing (Why and How)
Quantitative Easing (Why and How)Quantitative Easing (Why and How)
Quantitative Easing (Why and How)
 
[FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence
[FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence [FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence
[FR] The ripple effect - Multi-Asset Market Intelligence
 
Risque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéresRisque et crisses financiéres
Risque et crisses financiéres
 
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)La crise  financiere 2007 2008(subprime mortgage)
La crise financiere 2007 2008(subprime mortgage)
 
Fed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la crise
Fed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la criseFed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la crise
Fed contre BCE: le match des politiques monétaires face à la crise
 
Flash marches du 15/10/14 OFI AM
Flash marches du 15/10/14 OFI AMFlash marches du 15/10/14 OFI AM
Flash marches du 15/10/14 OFI AM
 
Crise economique
Crise economiqueCrise economique
Crise economique
 
Syz & co syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013
Syz & co   syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013Syz & co   syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013
Syz & co syz asset management - 1 mois en 10 images 18 janvier 2013
 
Juillet 2010
Juillet 2010Juillet 2010
Juillet 2010
 
Commentaires de novembre 2010
Commentaires de novembre 2010Commentaires de novembre 2010
Commentaires de novembre 2010
 

Similaire à Commentaires au sujet du séisme au Japon et des conditions actuelles du marché

Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)
CCEF Australie
 
Perspectives macro 131_fr
Perspectives macro 131_frPerspectives macro 131_fr
Perspectives macro 131_frCherradi -
 
[FR] Column on Multi-Asset
[FR] Column on Multi-Asset[FR] Column on Multi-Asset
[FR] Column on Multi-Asset
NN Investment Partners
 
Rétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David MartinRétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David Martin
La Française
 
Commentaires d\'avril 2012
Commentaires d\'avril 2012Commentaires d\'avril 2012
Commentaires d\'avril 2012Martin Leduc
 
Le marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_international
Le marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_internationalLe marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_international
Le marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_internationalhaakoo
 
I2 acc eur french 20170405
I2 acc eur french 20170405I2 acc eur french 20170405
I2 acc eur french 20170405
kbasset
 
Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...
Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...
Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...
Forums financiers de Wallonie
 
Syz & co syz asset management - point de vue 27 février 2013
Syz & co   syz asset management - point de vue 27 février 2013Syz & co   syz asset management - point de vue 27 février 2013
Syz & co syz asset management - point de vue 27 février 2013Banque_SYZ
 
I2 acc usd french 20170405
I2 acc usd french 20170405I2 acc usd french 20170405
I2 acc usd french 20170405
kbasset
 
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IMInterview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
AssurFinance
 
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n37 (juin 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande  n37 (juin 2012)Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande  n37 (juin 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n37 (juin 2012)
CCEF Australie
 
Rétrospective de l'année 2019 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année 2019 en dessins par David MartinRétrospective de l'année 2019 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année 2019 en dessins par David Martin
La Française
 
X acc usd french 20170202
X acc usd french 20170202X acc usd french 20170202
X acc usd french 20170202
kbasset
 
KB Star Funds - KIID (20170202_FR)
KB Star Funds - KIID (20170202_FR)KB Star Funds - KIID (20170202_FR)
KB Star Funds - KIID (20170202_FR)
kbasset
 
Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...
Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...
Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...
SarahLacaisse
 
Syz & co syz asset management - repères
Syz & co   syz asset management - repèresSyz & co   syz asset management - repères
Syz & co syz asset management - repères
Banque_SYZ
 
I acc usd french 20170405
I acc usd french 20170405I acc usd french 20170405
I acc usd french 20170405
kbasset
 

Similaire à Commentaires au sujet du séisme au Japon et des conditions actuelles du marché (20)

Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n36 (mai 2012)
 
Perspectives macro 131_fr
Perspectives macro 131_frPerspectives macro 131_fr
Perspectives macro 131_fr
 
[FR] Column on Multi-Asset
[FR] Column on Multi-Asset[FR] Column on Multi-Asset
[FR] Column on Multi-Asset
 
Rétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David MartinRétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année économique 2018 en dessins par David Martin
 
Commentaires d\'avril 2012
Commentaires d\'avril 2012Commentaires d\'avril 2012
Commentaires d\'avril 2012
 
Le marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_international
Le marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_internationalLe marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_international
Le marche boursier_marocain_face_aux_courants_a_l_international
 
I2 acc eur french 20170405
I2 acc eur french 20170405I2 acc eur french 20170405
I2 acc eur french 20170405
 
Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...
Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...
Dix ans après, vers une nouvelle crise économique et financière ? Mythe ou ré...
 
Septembre 2010
Septembre 2010Septembre 2010
Septembre 2010
 
Syz & co syz asset management - point de vue 27 février 2013
Syz & co   syz asset management - point de vue 27 février 2013Syz & co   syz asset management - point de vue 27 février 2013
Syz & co syz asset management - point de vue 27 février 2013
 
I2 acc usd french 20170405
I2 acc usd french 20170405I2 acc usd french 20170405
I2 acc usd french 20170405
 
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IMInterview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
Interview François Divet - Portfolio Manager AXA-IM
 
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n37 (juin 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande  n37 (juin 2012)Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande  n37 (juin 2012)
Lettre économique Japon, Corée, Australie et Nouvelle-Zélande n37 (juin 2012)
 
Rétrospective de l'année 2019 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année 2019 en dessins par David MartinRétrospective de l'année 2019 en dessins par David Martin
Rétrospective de l'année 2019 en dessins par David Martin
 
Octobre 2010
Octobre 2010Octobre 2010
Octobre 2010
 
X acc usd french 20170202
X acc usd french 20170202X acc usd french 20170202
X acc usd french 20170202
 
KB Star Funds - KIID (20170202_FR)
KB Star Funds - KIID (20170202_FR)KB Star Funds - KIID (20170202_FR)
KB Star Funds - KIID (20170202_FR)
 
Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...
Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...
Conférence Saxo Banque 15/11- Normalisation de la politique monétaire, liquid...
 
Syz & co syz asset management - repères
Syz & co   syz asset management - repèresSyz & co   syz asset management - repères
Syz & co syz asset management - repères
 
I acc usd french 20170405
I acc usd french 20170405I acc usd french 20170405
I acc usd french 20170405
 

Plus de Martin Leduc

December 2012 Commentary
December 2012 CommentaryDecember 2012 Commentary
December 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de décembre 2012
Commentaires de décembre 2012Commentaires de décembre 2012
Commentaires de décembre 2012Martin Leduc
 
November 2012 Commentary
November 2012 CommentaryNovember 2012 Commentary
November 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de novembre 2012
Commentaires de novembre 2012Commentaires de novembre 2012
Commentaires de novembre 2012Martin Leduc
 
October 2012 Commentary
October 2012 CommentaryOctober 2012 Commentary
October 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires d\'octobre 2012
Commentaires d\'octobre 2012Commentaires d\'octobre 2012
Commentaires d\'octobre 2012Martin Leduc
 
September 2012 Commentary
September 2012 CommentarySeptember 2012 Commentary
September 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de septembre 2012
Commentaires de septembre 2012Commentaires de septembre 2012
Commentaires de septembre 2012Martin Leduc
 
August 2012 Commentary
August 2012 CommentaryAugust 2012 Commentary
August 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires août 2012
Commentaires août 2012Commentaires août 2012
Commentaires août 2012Martin Leduc
 
July 2012 Commentary
July 2012 CommentaryJuly 2012 Commentary
July 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de juillet 2012
Commentaires de juillet 2012Commentaires de juillet 2012
Commentaires de juillet 2012Martin Leduc
 
June 2012 Commentary
June 2012 CommentaryJune 2012 Commentary
June 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de Juin 2012
Commentaires de Juin 2012Commentaires de Juin 2012
Commentaires de Juin 2012Martin Leduc
 
May 2012 Commentary
May 2012 CommentaryMay 2012 Commentary
May 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de mai 2012
Commentaires de mai 2012Commentaires de mai 2012
Commentaires de mai 2012Martin Leduc
 
March 2012 Commentary
March 2012 CommentaryMarch 2012 Commentary
March 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de mars 2012
Commentaires de mars 2012Commentaires de mars 2012
Commentaires de mars 2012Martin Leduc
 
January 2012 Commentary
January 2012 CommentaryJanuary 2012 Commentary
January 2012 Commentary
Martin Leduc
 
Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012Martin Leduc
 

Plus de Martin Leduc (20)

December 2012 Commentary
December 2012 CommentaryDecember 2012 Commentary
December 2012 Commentary
 
Commentaires de décembre 2012
Commentaires de décembre 2012Commentaires de décembre 2012
Commentaires de décembre 2012
 
November 2012 Commentary
November 2012 CommentaryNovember 2012 Commentary
November 2012 Commentary
 
Commentaires de novembre 2012
Commentaires de novembre 2012Commentaires de novembre 2012
Commentaires de novembre 2012
 
October 2012 Commentary
October 2012 CommentaryOctober 2012 Commentary
October 2012 Commentary
 
Commentaires d\'octobre 2012
Commentaires d\'octobre 2012Commentaires d\'octobre 2012
Commentaires d\'octobre 2012
 
September 2012 Commentary
September 2012 CommentarySeptember 2012 Commentary
September 2012 Commentary
 
Commentaires de septembre 2012
Commentaires de septembre 2012Commentaires de septembre 2012
Commentaires de septembre 2012
 
August 2012 Commentary
August 2012 CommentaryAugust 2012 Commentary
August 2012 Commentary
 
Commentaires août 2012
Commentaires août 2012Commentaires août 2012
Commentaires août 2012
 
July 2012 Commentary
July 2012 CommentaryJuly 2012 Commentary
July 2012 Commentary
 
Commentaires de juillet 2012
Commentaires de juillet 2012Commentaires de juillet 2012
Commentaires de juillet 2012
 
June 2012 Commentary
June 2012 CommentaryJune 2012 Commentary
June 2012 Commentary
 
Commentaires de Juin 2012
Commentaires de Juin 2012Commentaires de Juin 2012
Commentaires de Juin 2012
 
May 2012 Commentary
May 2012 CommentaryMay 2012 Commentary
May 2012 Commentary
 
Commentaires de mai 2012
Commentaires de mai 2012Commentaires de mai 2012
Commentaires de mai 2012
 
March 2012 Commentary
March 2012 CommentaryMarch 2012 Commentary
March 2012 Commentary
 
Commentaires de mars 2012
Commentaires de mars 2012Commentaires de mars 2012
Commentaires de mars 2012
 
January 2012 Commentary
January 2012 CommentaryJanuary 2012 Commentary
January 2012 Commentary
 
Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012Commentaires de janvier 2012
Commentaires de janvier 2012
 

Commentaires au sujet du séisme au Japon et des conditions actuelles du marché

  • 1. 15 Mars 2011 Commentaires de GLC au sujet du séisme au Japon et des conditions actuelles du marché Nous sommes tous consternés devant la catastrophe qui afflige le Japon et dont les répercussions continuent de se faire sentir. Du point de vue humain, la situation est tragique. Et comme si ce n’était pas assez, elle cause beaucoup d’incertitude sur les marchés financiers, qui étaient déjà perturbés par les récents événements géopolitiques en Afrique du Nord et au Moyen-Orient. CE QUE NOUS AVONS CONSTATÉ Comme dans le cas de la plupart des catastrophes naturelles et perturbations géopolitiques d’envergure, les marchés financiers réagissent en adoptant des positions plus défensives, les investisseurs se départissant de leurs actifs les plus risqués. Jusqu’à maintenant, nous avons constaté ce qui suit :  Des liquidations massives sur le marché boursier japonais (Le Nikkei a chuté de plus de 15 pour cent au cours des deux derniers jours.)  Un repli modéré sur les marchés boursiers mondiaux  Un mouvement vers les « valeurs refuges » o Baisse du rendement des bons du Trésor des États-Unis (hausse des cours obligataires) o Hausse du prix de l’or  Une baisse des prix des marchandises o Diminution du prix du pétrole d’environ 4 $ le baril (prix néanmoins élevé depuis le début de l’année)  Les actions liées aux compagnies d’assurance de dommages, aux marchés boursiers japonais et à l’industrie nucléaire (p. ex. GE et les actions de sociétés spécialisées dans l’uranium) ont été particulièrement touchées, ce qui n’est surprenant dans les circonstances. CE QUE NOUS PRÉVOYONS – ÉCONOMIE L’économie japonaise subira des pertes cette année en raison des perturbations importantes qu’elle connaîtra en matière d’approvisionnement et d’infrastructure, mais on s’attend à ce qu’elle connaisse rapidement une remontée puisque les activités de reconstruction et le soutien de la Banque du Japon viendront stimuler la croissance économique. Nous prévoyons que l’impact sur l’économie mondiale sera modeste. Le Japon représente environ 8,7 pour cent du produit intérieur brut (PIB) mondial selon les données de 2010 (selon le Fonds monétaire international [FMI]). Bien que les perturbations de production et d’approvisionnement auront probablement des répercussions dans le monde entier, une grande partie de la production pourra être effectuée ailleurs, surtout que l’Amérique du Nord affiche actuellement une capacité excédentaire. À titre d’exemple, même si le PIB du Japon perdait 1,5 pour cent (ce qui représente une baisse importante) des suites du séisme, l’économie mondiale ne connaîtrait en conséquence qu’une perte de moins de 0,2 pour cent. Le principal impact économique se fera probablement sentir dans des secteurs spécifiques plutôt que dans l’ensemble de l’économie mondiale. Comme pour les autres épisodes de perturbations économiques, la situation fera du tort à certaines industries, alors qu’elle procurera des occasions à d’autres. CE QUE NOUS PRÉVOYONS – MARCHÉS FINANCIERS S’il y a une chose que les investisseurs détestent, c’est l’incertitude. Après pratiquement toutes les catastrophes naturelles, l’effet sur les marchés financiers se fait généralement sentir pendant une courte période. Dans la présente situation, la catastrophe n’est pas terminée, et les investisseurs étaient déjà un peu déstabilisés par les Groupe de gestion d’actifs GLC 1 de 2 15 mars 2011 www.groupeglc.com    
  • 2. 15 Mars 2011 événements au Moyen-Orient et la reprise économique mondiale en émergence. Il pourrait s’écouler encore un peu de temps avant que les perspectives négatives et les préoccupations des investisseurs s’estompent. D’un point de vue général, nous prévoyons ce qui suit :  Prix des marchandises : Bien que la situation pourrait faire diminuer la demande de pétrole à court terme, les risques de problèmes d’approvisionnement au Moyen-Orient ont l’effet inverse, en exerçant une pression à la hausse sur les prix du pétrole. Nous nous attendons à une hausse de la demande pour une vaste gamme de matériaux de base une fois les efforts de reconstruction amorcés.  Marchés boursiers : La liquidation de titres constatée jusqu’à maintenant a été principalement motivée par des émotions plutôt que par des répercussions fondamentales réelles sur les sociétés mêmes. Au fur et à mesure que les inconnues se révéleront, les perspectives des investisseurs deviendront plus positives, et les marchés boursiers devraient reprendre de la vigueur. Le marché boursier canadien, en particulier, devrait bien tirer son épingle du jeu puisqu’il n’est pas fortement lité à l’économie japonaise. De plus, nous pourrions voir les investisseurs se départir de leurs actions japonaises au profit de titres d’autres régions, comme le Canada et les États-Unis.  Marché obligataire : Le marché obligataire a jusqu’à maintenant profité de la fuite vers les titres sûrs. Nous prévoyons que les rendements demeureront modestes, au niveau où ils se situaient avec le séisme, étant donné que certaines inquiétudes demeurent chez les investisseurs et qu’une légère diminution de la croissance économique est prévue. CE QUE NOUS FAISONS À GLC Chacune des équipes de placement de GLC (GIGWL, Gestion des capitaux London et Laketon) a revu ses stratégies en fonction des événements récents – comme à l’accoutumée – pour tirer profit des occasions qui pourraient se présenter en raison des mouvements sur les marchés financiers. Nous sommes d’avis que les marchés réagissent généralement de façon disproportionnée dans une situation comme celle-ci. Pour beaucoup d’investisseurs, c’est pratiquement une réaction réflexe que de réagir à un tel événement en fuyant les marchés. Nos gestionnaires de portefeuille se consacrent plutôt à comprendre la nature de la situation, à départager le vrai du faux et à déterminer si un changement de stratégie de placement pourrait positionner les portefeuilles de telle sorte qu’ils tirent profit à long terme de l’incertitude à court terme. Pendant les périodes de volatilité des marchés, où il peut s’avérer difficile de faire abstraction des sentiments humains et d’éliminer les biais liés aux impressions personnelles au moment de prendre des décisions, les avantages d’une gestion de portefeuille professionnelle apparaissent très clairement. QUE DEVRAIS-JE FAIRE? Comme investisseur à long terme, vous mettez toutes les chances de votre côté en continuant à suivre votre programme de placement à long terme. Personne ne sait comment se terminera la situation au Japon. Toutefois, de tels événements nous rappellent toujours qu’il ne faut pas perdre de vue nos objectifs de placement à long terme. Ils font aussi valoir l’importance de la diversification. Un portefeuille bien diversifié a peu de risques d’avoir une forte pondération de titres concentrés dans une ou deux industries. Dès lors, la diversification peut avoir pour avantage d’atténuer les effets de la volatilité à court terme et des reculs brusques du marché. Les manchettes sont percutantes, mais en revanche l’impact net sur un portefeuille bien diversifié a été modeste. Il se pourrait même qu’il soit chose du passé dans deux ou trois semaines, quand les marchés reviendront à une perspective économique mondiale plus globale.   GCL, tous droits réservés. Vous ne pouvez ni reproduire, ni distribuer, ni utiliser autrement toute partie du présent article sans l’autorisation écrite préalable du Groupe de gestion d’actifs GLC. Les opinions exprimées dans le présent commentaire n’engagent que le Groupe de gestion d’actifs GLC ltée (« GLC ») à la date de leur publication et peuvent changer sans préavis. Ce commentaire n’est présenté qu’à titre d’information et n’a pas pour but d’inciter le lecteur à acheter ou à vendre des produits de placement précis, ni de fournir des conseils juridiques ou fiscaux. Tout investisseur potentiel devrait étudier avec soin les documents de placement avant de prendre la décision d’investir et s’adresser à son conseiller pour obtenir des conseils en fonction de sa situation particulière.  Groupe de gestion d’actifs GLC 2 de 2 15 mars 2011 www.groupeglc.com