SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  18
#10 – AVRIL 2016
ÇA BOURGEONNE
Serait-ce l’effet du printemps ? Les mouvements et projets se multiplient en ce
mois d’avril, tellement que nous avons eu du mal à faire notre sélection pour ce
dixième numéro du Fil Retail ! La part belle est faite aux distributeurs: la grande
distribution est représentée par Lidl et Carrefour, qui prennent fièrement la parole
en télévision. Leclerc n’est pas en reste, puisque nous l’avons retrouvé lors de
nos pérégrinations au Salon du Marketing Point de Vente. La distribution
spécialisée, quant à elle, s’articule autour de la diversification de Gamm vert, ou
encore le revirement inattendu du mariage Fnac – Darty.
Excellente lecture.
#10 – AVRIL 2016
#SOMMAIRE
#CONT
ACTS
MARCHÉ
Leclerc
aux Popai Awards
DATA
Les distributeurs et
les attentes clients
BREAKING
Carrefour
se montre bio
GEEK
Minority Retail
BILAN
Darty préfère
Conforama
BREAKING
De la randonnée
au potager
surgelé
À LA UNE
Lidl s’attaque aux
géants
#ÀLAUNE
LIDL
s’attaque aux géants
enseignement : bouleverser l’hégémonie des marques par une démonstration ordinaire
#ÀLAUNE#ÀLAUNE
Après s’être attaqué à la grande distribution avec les spots « On est mal patron », Lidl enfonce le clou et confronte
ses produits de MDD aux géants de l’agroalimentaire. Est mise en scène la dégustation d’un produit de marque
nationale face à son homologue de marque distributeur : Magnum et Grand Mère sont les premiers à passer sous le
couperet; suivi de peu par Teisseire, Yoplait ou Kinder. Si le résulat gustatif apparaît identique, l’accent lui, est mis
sur le contraste des prix. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? Alors qu’on pensait le procédé chasse gardée de
E.Leclerc, Lidl se lance dans un combat frontal non seulement avec les industriels, mais aussi avec « l’enseigne la
moins chère » en marchant sur ses platebandes ! Une manière non avouée de vouloir tirer la notoriété à soi ? Une
initiative agressive, mais maline dans un contexte de constante baisse du pouvoir d’achat. Source: CBNEWS.
DE LA RANDONNÉE
au potager surgelé
#BREAKING
enseignement : dynamiser un marché atone en transformant son modèle économique
#ÀLAUNE#BREAKING
Après la création de son rayon alimentaire de terroir, Gamm vert amorce un second épisode de sa diversification.
Déjà positionné comme l’équipementier de proximité pour les activités « dans la nature », l’enseigne décide d’aller
plus loin en s’engageant sur le secteur de la randonnée – un espace dédié à l’activité est en test dans 22 magasins.
Plus étonnant, le choix du tenant du potager de se mettre aux surgelés ! C’est donc 14 jardineries du réseau qui ont
ajouté dans leurs rayons une cinquantaine de produits surgelés 100% terroir et 100% élaborés en France. Si l’offre
randonnée découle naturellement de l’offre initiale de l’enseigne, le choix des surgelés résonne lui comme une
révolution sur le marché du jardin. Mutation la proposition commerciale ou innovation de rupture ? Cette initiative a
toujours le mérite de donner une nouvelle impulsion à la fréquentation des points de vente. Source : Altaviawatch.
LES DISTRIBUTEURS
et les attentes clients
#DATA
enseignement : se reconnecter aux besoins des consommateurs pour faire évoluer et faire préférer son business
#ÀLAUNE#DATA
Les usages des consommateurs évoluent plus vite que la capacité des distributeurs à y répondre, d’après le dernier
rapport Accenture. Voici les trois points structurants qui en ressortent: tout d’abord, le mobile! 40% des
consommateurs ont effectué un achat sur leur mobile en 2015, soit +10% par rapport à 2014. Investir dans une
application permettant le m-commerce est clé… Pourtant, seulement 58% des applications des commerçants
permettent de réaliser des achats. Deuxième point, les attentes vis-à-vis des promotions en temps réel: qui dit
augmentation de la part du mobile dans l’expérience d’achat dit immédiateté. Aujourd’hui, seulement 7% des
commerçants se disent en mesure d’envoyer des promotions en temps réel. Enfin, seulement 1 consommateur sur 2
se déclare satisfait de son interaction avec les vendeurs. Source: Rapport Accenture Adaptive Retail.
MINORITY
retail
#GEEK
enseignement : les objets connectés reliés au parcours consommateur évitent l’abyme du gadget
#ÀLAUNE#GEEK
Puisque les objets intelligents s’immiscent dans le quotidien, ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils
s’intègrent dans le parcours d’achat. Une expérience du point de vente physique aux supports virtuels c’est ce
qu’offre Carrefour avec Pikit, une scanette permettant de scanner le code-barres ou de dicter le nom d’un produit.
Celui-ci s’ajoute alors automatiquement à la liste de courses, consultable depuis l’application mobile Carrefour Drive
ou depuis le web. Autre révolution, le sac connecté d’Adobe, identifiant instantanément chaque produit que l’on y
dépose. Ce dernier, ayant préalablement enregistré vos coordonnées bancaires, paiera automatiquement vos
courses à la sortie du magasin. S’agit-il de faciliter les commandes, d’optimiser l’expérience client ou de travailler la
fidélisation ? Ce dont nous sommes sûrs, c’est que digital et retail font plus que très bon ménage. Source : LSA.
LECLERC
aux Popai Awards
#MARCHÉ
enseignement : un premier pas malin vers la digitalisation, autant pour le distributeur que pour le consommateur
#ÀLAUNE#MARCHÉ
L’institution des POPAI a décidé de récompenser E.Leclerc, et plus précisément le magasin de Cannes La Bocca,
qui a mis en place des écrans et stop-rayons digitaux pour communiquer sur le programme de fidélité via le prisme
des promotions. Première étape, les consommateurs font poser une puce NFC sur leur carte, technologie qui
permettra de télécharger sans contact les coupons de réduction. Ensuite, la sélection de ces derniers: les
consommateurs choisissent ceux qui les intéressent, via les écrans à l’accueil ou les stop-rayons. La dernière étape
se joue en caisse – lorsque la carte est scannée, les réductions sont immédiatement appliquées. Toutefois, si les
produits ne sont pas achetés le jour même, les coupons chargés restent disponibles pendant deux semaines pour un
prochain achat. De quoi susciter les achats d’impulsion, ou travailler le retour en magasin. Source: POPAI 2016.
CARREFOUR SE
MONTRE BIO
#BREAKING
enseignement : profiter d’une étude consommateur pour rehausser image et notoriété
#ÀLAUNE#BREAKING
Véritable pionnier de la démocratisation des produits bio depuis 20 ans, Carrefour signe aujourd’hui seulement son
premier spot TV lui étant entièrement consacré. Il s’agit d’une déclinaison de la campagne « Je suis l’optimiste »
diffusée plus tôt cette année. La publicité nous immerge dans un catalogue de paysages bucoliques où sont
présentés les produits bio de l’enseigne, à la fois dans leur « état naturel » comme sous leur « silouette Carrefour ».
Un spot responsabilisant et aspirationnel, reprenant les clés d’identification de l’optimisme de l’enseigne. Carrefour
indique vouloir mettre en avant les résultats d’une étude Nielsen, qui placent l’enseigne comme le 1er distributeur
généraliste en France pour les produits bio. Réalité, ou superbe prétexte pour peaufiner sa nouvelle plateforme de
communication ? Il semblerait que « parler bio » soit un jargon qui a encore de beaux jours devant lui. Source :
LSA.
DARTY PRÉFÈRE
Conforama
#BILAN
enseignement : rien n’est jamais joué tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la partie
#ÀLAUNE#BILAN
Coup de tonnerre : Darty se marie à Conforama plutôt qu’à la Fnac. Sacré revers pour l’enseigne culturelle, qui avait
obtenu un accord pour un rachat en actions et versement liquide. Quelles en sont les raisons? Financières d’abord:
Darty a retenu le plus offrant – mais aussi business. En effet, le rapprochement entre Conforama et Darty soulève
moins de questions que celui envisagé avec la Fnac: le spécialiste du meuble réalise 60% de son chiffre d’affaires
sur la vente de produits complémentaires à l’offre d’électroménager de Darty. D’autre part, la répartition des points
de vente sur le territoire Français est plus intéressante: les Conforama sont situés dans des zones de périphérie, loin
des Darty présents dans les centres villes et les galeries marchandes. Peu de risque de chevauchement donc,
rendant le deal plus acceptable par l’Autorité de la Concurrence, et ainsi plus à même d’aboutir. Source: Le Monde.
LaëtitiaGarsaud
Channel Planner
laetitia.garsaud@extreme.fr
01 40 99 82 48
www.extreme.fr
Céline PAPINOT
Responsable New Business
celine.papinot@extreme.fr
01 40 99 81 59
www.extreme.fr
#WHO’S WHO?

Contenu connexe

Tendances

Tendances (20)

FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - JUIN 2016
 
Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014
Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014
Collaboratif et Retail - Altavia Watch - juin 2014
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2015
 
Best of 2015 altavia watch - version française
Best of 2015 altavia watch - version françaiseBest of 2015 altavia watch - version française
Best of 2015 altavia watch - version française
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - FÉVRIER 2017
 
FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - OCTOBRE 2016
 
Best Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version française
Best Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version françaiseBest Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version française
Best Of Altavia Watch 2013 (Retail Innovations) - Version française
 
Vitrines, les nouvelles interfaces multi-canal
Vitrines, les nouvelles interfaces multi-canalVitrines, les nouvelles interfaces multi-canal
Vitrines, les nouvelles interfaces multi-canal
 
Best Of 2012 - Altavia Watch
Best Of 2012 - Altavia WatchBest Of 2012 - Altavia Watch
Best Of 2012 - Altavia Watch
 
Playbook gamification et programmes de fidélité
Playbook gamification et programmes de fidélitéPlaybook gamification et programmes de fidélité
Playbook gamification et programmes de fidélité
 
Vers des consommateurs responsables? par Altavia Watch
Vers des consommateurs responsables? par Altavia WatchVers des consommateurs responsables? par Altavia Watch
Vers des consommateurs responsables? par Altavia Watch
 
Retail Tour
Retail TourRetail Tour
Retail Tour
 
Snack-S10-2016
Snack-S10-2016Snack-S10-2016
Snack-S10-2016
 
FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016
FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2016
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2015LE FIL RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2015
 
Avis consommateurs en magasin - Slideshare Altavia Watch - Novembre 2014
Avis consommateurs en magasin - Slideshare Altavia Watch - Novembre 2014Avis consommateurs en magasin - Slideshare Altavia Watch - Novembre 2014
Avis consommateurs en magasin - Slideshare Altavia Watch - Novembre 2014
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUILLET 2015
 
Grande distribution et applications mobiles en France
Grande distribution et applications mobiles en FranceGrande distribution et applications mobiles en France
Grande distribution et applications mobiles en France
 
SUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSO
SUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSOSUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSO
SUMMER PLAYBOOK by HighCo DATA : DIGITAL, RETAIL & EXPÉRIENCE CONSO
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2016
 

Similaire à FIL RETAIL BY EXTREME - AVRIL 2016

Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01
Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01
Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01
Edouard Lemaire
 

Similaire à FIL RETAIL BY EXTREME - AVRIL 2016 (20)

Playbook Backtoschool Highco Data
Playbook Backtoschool Highco Data Playbook Backtoschool Highco Data
Playbook Backtoschool Highco Data
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015
LE FIL RETAIL BY EXTREME - SEPTEMBRE 2015
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - DECEMBRE 2016
 
Distribution, et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...
Distribution,  et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...Distribution,  et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...
Distribution, et révolution digitale : cross-canal, multicanale ...
 
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
Grande distribution et revolution digitale : multicanal crosscanal magasins c...
 
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017
LE FIL RETAIL BY EXTREME - JANVIER 2017
 
Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014
Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014
Carnet des Tendances Retail - EQUIPMAG 2014
 
Shopper Observer 2018 - Havas Paris
Shopper Observer 2018 - Havas Paris Shopper Observer 2018 - Havas Paris
Shopper Observer 2018 - Havas Paris
 
Mémento - Le magasin de demain
Mémento - Le magasin de demainMémento - Le magasin de demain
Mémento - Le magasin de demain
 
Playbook tendances fidelisation vf
Playbook tendances fidelisation vfPlaybook tendances fidelisation vf
Playbook tendances fidelisation vf
 
[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store
[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store
[heaven] Digital highlights by heaven #5 - Drive to Store
 
Le Shop and Go chez Lidl France
Le Shop and Go chez Lidl FranceLe Shop and Go chez Lidl France
Le Shop and Go chez Lidl France
 
Snack S5 2016
Snack S5 2016Snack S5 2016
Snack S5 2016
 
Nouveau paradigme du commerce ... parceque le client le veut.
Nouveau paradigme du commerce ... parceque le client le veut.Nouveau paradigme du commerce ... parceque le client le veut.
Nouveau paradigme du commerce ... parceque le client le veut.
 
Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01
Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01
Nouveauparadigmeducommerce 141215104816-conversion-gate01
 
FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?
FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?
FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?
 
FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?
FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019? FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?
FidMe | Comment cibler le shopper connecté en 2019?
 
Memoire la publicité programatique mobile et le rapport marque consommateur ...
Memoire  la publicité programatique mobile et le rapport marque consommateur ...Memoire  la publicité programatique mobile et le rapport marque consommateur ...
Memoire la publicité programatique mobile et le rapport marque consommateur ...
 
Zapping retail de l'année 2017
Zapping retail de l'année 2017Zapping retail de l'année 2017
Zapping retail de l'année 2017
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUIN 2015
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUIN 2015LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUIN 2015
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - JUIN 2015
 

Plus de Extreme

Plus de Extreme (15)

Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17
Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17 Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17
Le Fil Beauté By Extreme_n°64 juin 17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17
Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17
Le Fil Beauté By Extreme_n°62 mars17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17
Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17
Le Fil Beauté By Extreme_n°61 février17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17
Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17
Le Fil Beauté By Extreme_n°60 janvier17
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°59 novembre16
 
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016
LE FIL DU RETAIL BY EXTREME - NOVEMBRE 2016
 
Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16
Le Fil Beauté By Extreme_n°58 octobre16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16
Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16
Le Fil Beauté by Extreme_n°57 sept16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16
Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16
Le Fil Beauté by Extreme_n°56 juillet16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16
Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16
Le Fil Beauté by Extreme_n°55 juin16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16
Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16
Le Fil Beauté by Extreme_n°54 mai16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16
Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16
Le Fil Beauté by Extreme_n°53 avril16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16
Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16
Le Fil Beauté by Extreme_n°52 mars16
 
Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16
Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16
Le Fil Beauté by Extreme_n°51 fev16
 
Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16
Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16
Le Fil Beauté Crazy by Extreme_n°50 Janv16
 

FIL RETAIL BY EXTREME - AVRIL 2016

  • 2. ÇA BOURGEONNE Serait-ce l’effet du printemps ? Les mouvements et projets se multiplient en ce mois d’avril, tellement que nous avons eu du mal à faire notre sélection pour ce dixième numéro du Fil Retail ! La part belle est faite aux distributeurs: la grande distribution est représentée par Lidl et Carrefour, qui prennent fièrement la parole en télévision. Leclerc n’est pas en reste, puisque nous l’avons retrouvé lors de nos pérégrinations au Salon du Marketing Point de Vente. La distribution spécialisée, quant à elle, s’articule autour de la diversification de Gamm vert, ou encore le revirement inattendu du mariage Fnac – Darty. Excellente lecture. #10 – AVRIL 2016
  • 3. #SOMMAIRE #CONT ACTS MARCHÉ Leclerc aux Popai Awards DATA Les distributeurs et les attentes clients BREAKING Carrefour se montre bio GEEK Minority Retail BILAN Darty préfère Conforama BREAKING De la randonnée au potager surgelé À LA UNE Lidl s’attaque aux géants
  • 5. enseignement : bouleverser l’hégémonie des marques par une démonstration ordinaire #ÀLAUNE#ÀLAUNE Après s’être attaqué à la grande distribution avec les spots « On est mal patron », Lidl enfonce le clou et confronte ses produits de MDD aux géants de l’agroalimentaire. Est mise en scène la dégustation d’un produit de marque nationale face à son homologue de marque distributeur : Magnum et Grand Mère sont les premiers à passer sous le couperet; suivi de peu par Teisseire, Yoplait ou Kinder. Si le résulat gustatif apparaît identique, l’accent lui, est mis sur le contraste des prix. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un ? Alors qu’on pensait le procédé chasse gardée de E.Leclerc, Lidl se lance dans un combat frontal non seulement avec les industriels, mais aussi avec « l’enseigne la moins chère » en marchant sur ses platebandes ! Une manière non avouée de vouloir tirer la notoriété à soi ? Une initiative agressive, mais maline dans un contexte de constante baisse du pouvoir d’achat. Source: CBNEWS.
  • 6. DE LA RANDONNÉE au potager surgelé #BREAKING
  • 7. enseignement : dynamiser un marché atone en transformant son modèle économique #ÀLAUNE#BREAKING Après la création de son rayon alimentaire de terroir, Gamm vert amorce un second épisode de sa diversification. Déjà positionné comme l’équipementier de proximité pour les activités « dans la nature », l’enseigne décide d’aller plus loin en s’engageant sur le secteur de la randonnée – un espace dédié à l’activité est en test dans 22 magasins. Plus étonnant, le choix du tenant du potager de se mettre aux surgelés ! C’est donc 14 jardineries du réseau qui ont ajouté dans leurs rayons une cinquantaine de produits surgelés 100% terroir et 100% élaborés en France. Si l’offre randonnée découle naturellement de l’offre initiale de l’enseigne, le choix des surgelés résonne lui comme une révolution sur le marché du jardin. Mutation la proposition commerciale ou innovation de rupture ? Cette initiative a toujours le mérite de donner une nouvelle impulsion à la fréquentation des points de vente. Source : Altaviawatch.
  • 8. LES DISTRIBUTEURS et les attentes clients #DATA
  • 9. enseignement : se reconnecter aux besoins des consommateurs pour faire évoluer et faire préférer son business #ÀLAUNE#DATA Les usages des consommateurs évoluent plus vite que la capacité des distributeurs à y répondre, d’après le dernier rapport Accenture. Voici les trois points structurants qui en ressortent: tout d’abord, le mobile! 40% des consommateurs ont effectué un achat sur leur mobile en 2015, soit +10% par rapport à 2014. Investir dans une application permettant le m-commerce est clé… Pourtant, seulement 58% des applications des commerçants permettent de réaliser des achats. Deuxième point, les attentes vis-à-vis des promotions en temps réel: qui dit augmentation de la part du mobile dans l’expérience d’achat dit immédiateté. Aujourd’hui, seulement 7% des commerçants se disent en mesure d’envoyer des promotions en temps réel. Enfin, seulement 1 consommateur sur 2 se déclare satisfait de son interaction avec les vendeurs. Source: Rapport Accenture Adaptive Retail.
  • 11. enseignement : les objets connectés reliés au parcours consommateur évitent l’abyme du gadget #ÀLAUNE#GEEK Puisque les objets intelligents s’immiscent dans le quotidien, ce n’était qu’une question de temps avant qu’ils s’intègrent dans le parcours d’achat. Une expérience du point de vente physique aux supports virtuels c’est ce qu’offre Carrefour avec Pikit, une scanette permettant de scanner le code-barres ou de dicter le nom d’un produit. Celui-ci s’ajoute alors automatiquement à la liste de courses, consultable depuis l’application mobile Carrefour Drive ou depuis le web. Autre révolution, le sac connecté d’Adobe, identifiant instantanément chaque produit que l’on y dépose. Ce dernier, ayant préalablement enregistré vos coordonnées bancaires, paiera automatiquement vos courses à la sortie du magasin. S’agit-il de faciliter les commandes, d’optimiser l’expérience client ou de travailler la fidélisation ? Ce dont nous sommes sûrs, c’est que digital et retail font plus que très bon ménage. Source : LSA.
  • 13. enseignement : un premier pas malin vers la digitalisation, autant pour le distributeur que pour le consommateur #ÀLAUNE#MARCHÉ L’institution des POPAI a décidé de récompenser E.Leclerc, et plus précisément le magasin de Cannes La Bocca, qui a mis en place des écrans et stop-rayons digitaux pour communiquer sur le programme de fidélité via le prisme des promotions. Première étape, les consommateurs font poser une puce NFC sur leur carte, technologie qui permettra de télécharger sans contact les coupons de réduction. Ensuite, la sélection de ces derniers: les consommateurs choisissent ceux qui les intéressent, via les écrans à l’accueil ou les stop-rayons. La dernière étape se joue en caisse – lorsque la carte est scannée, les réductions sont immédiatement appliquées. Toutefois, si les produits ne sont pas achetés le jour même, les coupons chargés restent disponibles pendant deux semaines pour un prochain achat. De quoi susciter les achats d’impulsion, ou travailler le retour en magasin. Source: POPAI 2016.
  • 15. enseignement : profiter d’une étude consommateur pour rehausser image et notoriété #ÀLAUNE#BREAKING Véritable pionnier de la démocratisation des produits bio depuis 20 ans, Carrefour signe aujourd’hui seulement son premier spot TV lui étant entièrement consacré. Il s’agit d’une déclinaison de la campagne « Je suis l’optimiste » diffusée plus tôt cette année. La publicité nous immerge dans un catalogue de paysages bucoliques où sont présentés les produits bio de l’enseigne, à la fois dans leur « état naturel » comme sous leur « silouette Carrefour ». Un spot responsabilisant et aspirationnel, reprenant les clés d’identification de l’optimisme de l’enseigne. Carrefour indique vouloir mettre en avant les résultats d’une étude Nielsen, qui placent l’enseigne comme le 1er distributeur généraliste en France pour les produits bio. Réalité, ou superbe prétexte pour peaufiner sa nouvelle plateforme de communication ? Il semblerait que « parler bio » soit un jargon qui a encore de beaux jours devant lui. Source : LSA.
  • 17. enseignement : rien n’est jamais joué tant que l’arbitre n’a pas sifflé la fin de la partie #ÀLAUNE#BILAN Coup de tonnerre : Darty se marie à Conforama plutôt qu’à la Fnac. Sacré revers pour l’enseigne culturelle, qui avait obtenu un accord pour un rachat en actions et versement liquide. Quelles en sont les raisons? Financières d’abord: Darty a retenu le plus offrant – mais aussi business. En effet, le rapprochement entre Conforama et Darty soulève moins de questions que celui envisagé avec la Fnac: le spécialiste du meuble réalise 60% de son chiffre d’affaires sur la vente de produits complémentaires à l’offre d’électroménager de Darty. D’autre part, la répartition des points de vente sur le territoire Français est plus intéressante: les Conforama sont situés dans des zones de périphérie, loin des Darty présents dans les centres villes et les galeries marchandes. Peu de risque de chevauchement donc, rendant le deal plus acceptable par l’Autorité de la Concurrence, et ainsi plus à même d’aboutir. Source: Le Monde.
  • 18. LaëtitiaGarsaud Channel Planner laetitia.garsaud@extreme.fr 01 40 99 82 48 www.extreme.fr Céline PAPINOT Responsable New Business celine.papinot@extreme.fr 01 40 99 81 59 www.extreme.fr #WHO’S WHO?