SlideShare une entreprise Scribd logo
La Physiologie deLa Physiologie de
l’organe dentairel’organe dentaire
Conférence de première annéeConférence de première année
résidanatrésidanat
Sous la direction desSous la direction des
professeurs:professeurs:
SID / KAIDISID / KAIDI
Introduction.Introduction.
La dent est un organe vivant formé par:La dent est un organe vivant formé par:
L’émail, la dentine, la pulpe.L’émail, la dentine, la pulpe.
La dent est maintenue sur l’arcadeLa dent est maintenue sur l’arcade
dentaire grdentaire grââcce à un tissu de soutien qui naîte à un tissu de soutien qui naît
et meurt avec elle.et meurt avec elle.
Il comprend: la gencive, le desmodonte, leIl comprend: la gencive, le desmodonte, le
cément et l’os alvéolaire.cément et l’os alvéolaire.
L’ensemble dent et tissu de soutienL’ensemble dent et tissu de soutien
constitue l’organe dentaire.constitue l’organe dentaire.
Définitions:
L’organe dentaire :
C’est un organe dur, blanchâtre, composé d'une couronne et
d'une ou plusieurs racines implantées dans la cavitè buccale et
destiné notamment à broyer les aliments. Il est constitué par
quatre tissus qui sont: émail, dentine, cément et pulpe.
Email
Pulpe Dentine
Cément
Fig. 1:L’organe dentaire.
Os alvéolaire
Couronne
Racines
L’odonte:
C’est la Partie de l’organe dentaire principalement
onstitué par l’émail et la dentine.
L’endodonte:
’est la Partie de l’organe dentaire principalement
onstitué par la chambre pulpaire et les canaux radiculaires.
Le parodonte:
’est l'ensemble des tissus minéralisés ou non qui assure
a fixation et l'articulation de l’organe dentaire dans les maxillaires.
Canal radiculaire
Chambre pulpaire
Os alvéolaire
Desmodonte
Cément
Email
Dentine
L’odonte
L’endodonte
Le parodonte
1-l’odonte1-l’odonte ::
1.1-L’émail :1.1-L’émail :
1.1.1-Définition :1.1.1-Définition :
--C’est la partie externe de la couronne desC’est la partie externe de la couronne des
dents. Cette substance qui recouvre ladents. Cette substance qui recouvre la
dentine est la plus dure et la plusdentine est la plus dure et la plus
minéralisée de l’organisme, d’origineminéralisée de l’organisme, d’origine
épithéliale.épithéliale.
-Seul tissu minéralisé dépourvue de cellules ,-Seul tissu minéralisé dépourvue de cellules ,
il est élaboré en totalité pendantil est élaboré en totalité pendant
l’odontogénèse et ne peut être reconstruitl’odontogénèse et ne peut être reconstruit
dans la dent adulte.dans la dent adulte.
1.1-L’émail :1.1-L’émail :
1.1.2-Constitution chimique:1.1.2-Constitution chimique:
96% de minéraux,96% de minéraux, représentéreprésenté
essentiellement par : les cristaux d’hydroxy-essentiellement par : les cristaux d’hydroxy-
apatite (Ca10 [PO4] 6 H2O), sel de calciumapatite (Ca10 [PO4] 6 H2O), sel de calcium
et de phosphore.et de phosphore.
4% de matière organique et d’eau4% de matière organique et d’eau siégeantsiégeant
entre les cristaux. Après l’éruption dentaire,entre les cristaux. Après l’éruption dentaire,
une partie de la matrice serait éliminée àune partie de la matrice serait éliminée à
l’extérieur ce qui augmenterai le taux del’extérieur ce qui augmenterai le taux de
minéralisation.minéralisation.
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
1.1.3-Propriétés physiques :1.1.3-Propriétés physiques :
L’émail est le tissu le plus dur de l’organisme,L’émail est le tissu le plus dur de l’organisme,
cassant.cassant.
L’émail est translucide.L’émail est translucide.
L’émail est opaque aux rayons X.L’émail est opaque aux rayons X.
Blanc bleuâtre.Blanc bleuâtre.
Il est plus épais au niveau de sommet de laIl est plus épais au niveau de sommet de la
couronne dentaire (plus de 2.5mm), et plus mince aucouronne dentaire (plus de 2.5mm), et plus mince au
niveau du collet en regard de l’attache gingivale.niveau du collet en regard de l’attache gingivale.
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
1.1.4-Aspect structural :1.1.4-Aspect structural :
L’émail est constitué d’assemblage d’L’émail est constitué d’assemblage d’
hydroxy-apatites arrangés sous forme d’unitéshydroxy-apatites arrangés sous forme d’unités
compactes appeléescompactes appelées prismesprismes..
Chaque prisme est enveloppé d’une gaine etChaque prisme est enveloppé d’une gaine et
séparé de son homologue par un espaceséparé de son homologue par un espace
rempli d’eau et de matière organique appelérempli d’eau et de matière organique appelé
l’espace inter prismatiquel’espace inter prismatique..
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
Aspect en écailles des prismes de l’émail en
microscopie optique.Coupe transversale
(Selon Abd El Ali mohcen)
Coupe transversale des prismes:
Aspect en trous de serrure
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
 Chaque prisme travers l’émail de laChaque prisme travers l’émail de la
jonction émail-dentine jusqu’à la surfacejonction émail-dentine jusqu’à la surface
de la dent.de la dent.
 En coup transversale, ils ressemblent à unEn coup transversale, ils ressemblent à un
trous de serruretrous de serrure, avec la partie supérieure, avec la partie supérieure
orienté vers la couronne et la base vers laorienté vers la couronne et la base vers la
racine . Cette architecture est désignéracine . Cette architecture est désigné
sous le terme «sous le terme « Key-hole configuration ».Key-hole configuration ».
 Chaque prisme est constitué de cristauxChaque prisme est constitué de cristaux
d’hydroxy apatited’hydroxy apatite..
Émail en microscopie optique,
ensemble de bâtonnets coupés
longitudinalement.
Section transversale
des bâtonnets.
Substance
inter prismatique
Bâtonnet
Gaine
périphérique
(Selon Kaqueler J C)
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
l’émail est non homogène, il présente les structuresl’émail est non homogène, il présente les structures
suivantes:suivantes:
Les stries de Retzius:Les stries de Retzius:
figurent les stries de croissance de l’émail pendantfigurent les stries de croissance de l’émail pendant
l’odontogénèse. parallèle à la jonction amélo-l’odontogénèse. parallèle à la jonction amélo-
dentinaire. elles correspondent à des phases dedentinaire. elles correspondent à des phases de
moindre minéralisation au cours de l’élaboration demoindre minéralisation au cours de l’élaboration de
l’émail .l’émail .
l’une entre elles , plus sombre que les autres , ellesl’une entre elles , plus sombre que les autres , elles
séparent l’émail avant et après la naissance.séparent l’émail avant et après la naissance.
1.1-l’émail :1.1-l’émail :
Fig: Stries d’Hunter-Schreger.
Les bandes de Hunter Schreger : qui
représentent une alternance de zones sombres
et claires.
Les buissons de l’email :Les buissons de l’email :ce sont des zones peuce sont des zones peu
calcifiée nées à la jonction amélo-dentinaire etcalcifiée nées à la jonction amélo-dentinaire et
irradient en touffes.irradient en touffes.
•
Les lamelles:Les lamelles: ce sont des fissures droites contenantce sont des fissures droites contenant
une substance hypominéralisée, pouvant atteindreune substance hypominéralisée, pouvant atteindre
la dentine .la dentine .
Les buissons de l’émail.
Selon Kaqueler JC
Les Lamelles de l’émail.
Selon Kaqueler JC
1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:
 Rôle d’échange avec le milieu buccal:Rôle d’échange avec le milieu buccal:
Grâce à sa structure poreuse, l’émail est impliqué dans
des phénomènes d’échange avec le milieu buccal.
Ses pores ,qui sont chargés négativement sur leur
surface, permettent la diffusion sélective des cations.
1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:
 Mécanisme de dèminéralisation-Mécanisme de dèminéralisation-
reminéralisation:reminéralisation:
Dégradation des hydrates
de carbone
- -Baisse du PH
(PH ) Remonté du PH
(PH )
Perte d’ions
=
Déminéralisation
Précipitation des ions
=
Reminéralisation
Effet tampon de la salive
+ +
Équilibre
1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:
 Rôle esthétique:Rôle esthétique: l’émail est translucide à l’étatl’émail est translucide à l’état
normal, il laisse voir la couleur de la dentinenormal, il laisse voir la couleur de la dentine
sous jacente et la dent apparaît de couleur blancsous jacente et la dent apparaît de couleur blanc
jaunâtre donc esthétique.jaunâtre donc esthétique.
Rôle de protection:Rôle de protection:
 L’émail protège la dentine sous jacente contreL’émail protège la dentine sous jacente contre
l’abrasion lors des pressions mécaniques de lal’abrasion lors des pressions mécaniques de la
mastication.mastication.
 Grâce à sa maturation post-éruptive, il protègeGrâce à sa maturation post-éruptive, il protège
la dentine et la pulpe sous jacentes contrela dentine et la pulpe sous jacentes contre
l’agression bactérienne.l’agression bactérienne.
1.1.6-Vieillissement de l’email:1.1.6-Vieillissement de l’email:
Il se traduit par:Il se traduit par:
 L’apparition de zones d’abrasion suite aux forcesL’apparition de zones d’abrasion suite aux forces
de mastication.de mastication.
 La dénudation de la dentine sous jacente.La dénudation de la dentine sous jacente.
 Le changement de couleur (noircissement ).Le changement de couleur (noircissement ).
 La diminution de la perméabilité.La diminution de la perméabilité.
1-l’odonte1-l’odonte ::
1.2-La dentine :1.2-La dentine :
1.2.1-Définition:1.2.1-Définition:
--CC’est un tissu d’origine ectomésenchymateux, elle’est un tissu d’origine ectomésenchymateux, elle
constitue la masse centrale de la dent limité enconstitue la masse centrale de la dent limité en
direction centrale par la pulpe et en directiondirection centrale par la pulpe et en direction
périphérique par l’émail au niveau coronaire et parpériphérique par l’émail au niveau coronaire et par
le cément au niveau radiculaire.le cément au niveau radiculaire.
-C’est un tissu conjonctif minéralisé et avasculaire-C’est un tissu conjonctif minéralisé et avasculaire
en, connexion permanente avec la pulpe .en, connexion permanente avec la pulpe .
-Elle possède des lignes de croissance appelées-Elle possède des lignes de croissance appelées
les lignes de Von Ebnerles lignes de Von Ebner qui ressemblent aux striesqui ressemblent aux stries
Retzius de l’émail.Retzius de l’émail.
Les stries de Von Ebner. (selon Kaqueler J C )
1.2-la dentine1.2-la dentine
1.2.2-Constitution chimique :1.2.2-Constitution chimique :
70% de matière minérale représentée70% de matière minérale représentée
essentiellement par les cristaux d’hydroxy-apatites.essentiellement par les cristaux d’hydroxy-apatites.
20% de matière organique.20% de matière organique.
10% d’eau.10% d’eau.
1.2-la dentine1.2-la dentine
1.2.3-Propriétés physiques:1.2.3-Propriétés physiques:
la dentine est une substance translucide.la dentine est une substance translucide.
moins dure que l’émail.moins dure que l’émail.
Blanches jaunâtre .Blanches jaunâtre .
Moins cassante et plus élastique que l’émail.Moins cassante et plus élastique que l’émail.
Opaque sur radiographie mais de moindreOpaque sur radiographie mais de moindre
intensité que celle de l’émailintensité que celle de l’émail
1.2-la dentine1.2-la dentine
1.2.4-Aspect structural:1.2.4-Aspect structural:
les odontoblastes avec leurs prolongements.les odontoblastes avec leurs prolongements.
les canalicules dentinaires.les canalicules dentinaires.
La dentine péri- canaliculaire et inter-canaliculaire.La dentine péri- canaliculaire et inter-canaliculaire.
la prédentine.la prédentine.
Dentine péri et inter tubulaire
Selon :RIETHE.P
Tubuli dentinaires etTubuli dentinaires et
prolongements cytoplasmiquesprolongements cytoplasmiques
)Selon RIETHE.P(
1.2-la dentine1.2-la dentine
 Les odontoblastes:Les odontoblastes:
Sont des cellules hautement différenciéesSont des cellules hautement différenciées
agencées en palissade à la périphérie pulpaire .agencées en palissade à la périphérie pulpaire .
Elles étendent leurs prolongements cytoplasmiquesElles étendent leurs prolongements cytoplasmiques
à l’intérieurs des canalicules dentinaires à traversà l’intérieurs des canalicules dentinaires à travers
l’épaisseur de la dentine en direction de la jonctionl’épaisseur de la dentine en direction de la jonction
amélo-dentinaire .amélo-dentinaire .
 Les canalicules:Les canalicules:
Au nombre de : 65 000/mm2 à la périphérie pulpaire.Au nombre de : 65 000/mm2 à la périphérie pulpaire.
15000/mm2 à la jonction amélodentinaire.15000/mm2 à la jonction amélodentinaire.
35000/mm2 dans la portion moyenne de la couronne.35000/mm2 dans la portion moyenne de la couronne.
1.2-la dentine1.2-la dentine
Ils s’étendent de la pulpe jusqu’à la jonctionIls s’étendent de la pulpe jusqu’à la jonction
amélo-dentinaire dans la couronne et cémento-amélo-dentinaire dans la couronne et cémento-
dentinaire dans la racine.dentinaire dans la racine.
Le diamètre au voisinage de la pulpe ( 3-4Le diamètre au voisinage de la pulpe ( 3-4 μμm).m).
-On distingue deux types :-On distingue deux types :
•Principaux .Principaux .
•Latéraux.Latéraux.
-Rôle:-Rôle:
→→AAssurer les échanges entre prolongements dessurer les échanges entre prolongements de
tomes et dentine.tomes et dentine.
→→Transmission des bactéries dans les caries .Transmission des bactéries dans les caries .
Figure montrant la situation des odontoblastes parFigure montrant la situation des odontoblastes par
rapport à la dentine(rapport à la dentine(selonselon Kaqueler J CKaqueler J C ))
Dentine
Prolongement cytoplasmique
Odontoblaste
prédentine
1.2-la dentine1.2-la dentine
 La dentine péritubulaire:La dentine péritubulaire:
c’est un anneaux de dentine hyerminéraliséec’est un anneaux de dentine hyerminéralisée
tapissant l’intérieur du tubuli.tapissant l’intérieur du tubuli.
 La dentine intertubulaire:La dentine intertubulaire:
comprise entre les tubules et représente le premiercomprise entre les tubules et représente le premier
produit secrété par les odontoblastes au coursproduit secrété par les odontoblastes au cours
de la dentinogénèse.de la dentinogénèse.
 La prédentine :La prédentine :
c’est une couche de matrice non minéralisée,c’est une couche de matrice non minéralisée,
épaisse de 10 à 20épaisse de 10 à 20 μμ comprise entre lescomprise entre les
odontoblastes et la dentines minéralisée.odontoblastes et la dentines minéralisée.
1.2-la dentine1.2-la dentine
1.2.5-Les différents types de la dentine:1.2.5-Les différents types de la dentine:
La dentine primaire:La dentine primaire:
--Elle constitue la majeure partie de la dent.Elle constitue la majeure partie de la dent.
-Sa portion péripherique est la première dentine sécrétée par les-Sa portion péripherique est la première dentine sécrétée par les
odontoblastes.odontoblastes.
-Elle est traversée par de nombreux tubules dentinaires.-Elle est traversée par de nombreux tubules dentinaires.
-Son épaisseur est de 150-Son épaisseur est de 150 μμm .m .
-elle présente une forte teneur organique.-elle présente une forte teneur organique.
Aspect histologique de la dentine primaire
avec tubules bien visibles (Selon Kaqueler).
1.2-la dentine1.2-la dentine
La Dentine secondaire :La Dentine secondaire :
--Elle est secretée plus tard après la formationElle est secretée plus tard après la formation
complète de la racine.complète de la racine.
-Elle s’accroît lentement, mais ses lignes-Elle s’accroît lentement, mais ses lignes
d’accroissement et sa structure tubulaire sont end’accroissement et sa structure tubulaire sont en
continuité avec celles de la dentine primaire.continuité avec celles de la dentine primaire.
-Elle siège en périphérie de la chambre pulpaire.-Elle siège en périphérie de la chambre pulpaire.
-Sa perméabilté est réduite en vue de protéger la-Sa perméabilté est réduite en vue de protéger la
pulpe.pulpe.
1.2-la dentine1.2-la dentine
La Dentine tertiaire:La Dentine tertiaire:
-Elle est encore dénommée dentine réactionnelle,-Elle est encore dénommée dentine réactionnelle,
dentine réparatrice ou dentine secondairedentine réparatrice ou dentine secondaire
irrégulière.irrégulière.
-Elle exprime un mode de réaction à divers stimuli-Elle exprime un mode de réaction à divers stimuli
nocifs.nocifs.
-Elle est constituée par des dépôts irréguliers-Elle est constituée par des dépôts irréguliers
localisés au niveau des odontoblasteslocalisés au niveau des odontoblastes
préalablement agressés par le stimulus.préalablement agressés par le stimulus.
-Elle est moins permèable que la dentine primaire-Elle est moins permèable que la dentine primaire
et secondaire.et secondaire.
Le siège des différents types de dentineLe siège des différents types de dentine
(Selon Auriol MM )(Selon Auriol MM )
1.2.7-LES THEORIES DE LA PERCEPTION
DOULOUREUSE :
1.La théorie de la conduction nerveuse:
Existence d’une innervation intradentinaire fonctionnelle.
Fibre nerveuse
Douleur
Odontoblaste
Stimulus
Dentine
Stimulation de la fibre nerveuse
1.2.7-LES THEORIES DE LA PERCEPTION
DOULOUREUSE :
2. La théorie hydrodynamique2. La théorie hydrodynamique
stimulation des fibres nerveuses par le mouvement du fluidestimulation des fibres nerveuses par le mouvement du fluide
dentinaire.dentinaire.
Mouvement du fluide dentinaire
Fibre nerveuse
Douleur
Stimulus
Dentine
OdontoblasteStimulation de la fibre nerveuse
Fluide dentinaire
1.2.7-LES THEORIES DE LA PERCEPTION
DOULOUREUSE :
3. La théorie de la transduction
L’ odontoblaste est un récepteur sensoriel..
Fibre nerveuse
Douleur
Odontoblaste
Stimulus
Stimulation de la fibre nerveuse
Stimulation de l’odontoblaste
1.2.8-Rôles physiologiques de la dentine:1.2.8-Rôles physiologiques de la dentine:
Elle joue un rôle:Elle joue un rôle:
 De protection.De protection.
 De défense.De défense.
 D’échange hydro ionique grâce à sa perméabilitéD’échange hydro ionique grâce à sa perméabilité
qui est assurée par les tubules.qui est assurée par les tubules.
 Dans l’éruption dentaire(résorption physiologique).Dans l’éruption dentaire(résorption physiologique).
1.2.9-Le Vieillissement de la dentine:1.2.9-Le Vieillissement de la dentine:
L’apposition continue de dentine intratubulaireL’apposition continue de dentine intratubulaire
Aboutit à une diminution du diamètre des tubules,Aboutit à une diminution du diamètre des tubules,
voire à leur obstruction complète, avec rétractionvoire à leur obstruction complète, avec rétraction
ou mort des prolongements cytoplasmiques desou mort des prolongements cytoplasmiques des
odontoblastes. Il en résulte une diminution deodontoblastes. Il en résulte une diminution de
la perméabilité dentinaire.la perméabilité dentinaire.
2-L’endodonte2-L’endodonte
2.1-dèfinition:2.1-dèfinition: la pulpe est un tissula pulpe est un tissu
conjonctif comblant la cavité centrale de laconjonctif comblant la cavité centrale de la
dent.dent.
2.2-les éléments constitutifs:2.2-les éléments constitutifs:
 Les cellules:Les cellules:
• Les fibroblastes.Les fibroblastes.
• Les odontoblastes.Les odontoblastes.
• Les cellules mésenchymateusesLes cellules mésenchymateuses
indifférenciées.indifférenciées.
ODONTOBALSTE
CELLULE IMMUNITAIRE
FIBRE NERVEUSE
VAISSEAU SANGUIN
VAISSEAU LYMPHATIQUE
LES DIFFERENTS ELEMENTS DE LA PULPE
(EIFINGER)
2-L’endodonte2-L’endodonte
• Les cellules immunitaires.Les cellules immunitaires.
• Les cellules dendritiquesLes cellules dendritiques..
 Les fibres:Les fibres:
• Les fibres de collagène.Les fibres de collagène.
• Les fibres de réticuline.Les fibres de réticuline.
• Les fibres oxytalanes.Les fibres oxytalanes.
 Des vaisseaux sanguins etDes vaisseaux sanguins et
lymphatiques.lymphatiques.
2-L’endodonte2-L’endodonte
 Les nerfs:Les nerfs:
• Les nerfs sensitifs.Les nerfs sensitifs.
• Les nerfs vasomoteursLes nerfs vasomoteurs..
2.3-Aspect histologique de la pulpe:2.3-Aspect histologique de la pulpe:
En microscopie optique on distingue deuxEn microscopie optique on distingue deux
zones de la pulpe:zones de la pulpe:
 Une zone périphérique:Une zone périphérique: comportant 03comportant 03
couches:couches:
Aspect histologique de la zoneAspect histologique de la zone
périphérique de la pulpe.périphérique de la pulpe.
Prédentine
Couche acellulaire
de Weill
La couche
odontoblastique Dentine minéralisée
Couche cellulaire
de Hol
2-L’endodonte2-L’endodonte
• la couche odontoblastique.la couche odontoblastique.
• la couche acellulaire de Weil.la couche acellulaire de Weil.
• La couche cellulaire de HolLa couche cellulaire de Hol..
 Une zone centraleUne zone centrale:: la plus étendue, avec dela plus étendue, avec de
gros vaisseaux et nerfs.gros vaisseaux et nerfs.
2.4-R2.4-Rôôlesles physiologiquesphysiologiques de la pulpe:de la pulpe:
 Fonction de formation:Fonction de formation: parmi les élémentsparmi les éléments
structuraux de la pulpe se trouvent lesstructuraux de la pulpe se trouvent les
odontoblastes. Ce sont des cellules spécifiquesodontoblastes. Ce sont des cellules spécifiques
2-L’endodonte2-L’endodonte
qui jouent un rôle essentiel dans l’édificationqui jouent un rôle essentiel dans l’édification
de la dentine tout au long de la vie.de la dentine tout au long de la vie.
 Fonction de nutrition:Fonction de nutrition: l’accomplissementl’accomplissement
de cette fonction est rendu possible grâcede cette fonction est rendu possible grâce
à un riche réseau capillaire. Ce dernierà un riche réseau capillaire. Ce dernier
assure la vitalité de la dent en pourvoyantassure la vitalité de la dent en pourvoyant
l’oxygène et les éléments nutritifs auxl’oxygène et les éléments nutritifs aux
odontoblastes et à leurs prolongementsodontoblastes et à leurs prolongements
cytoplasmiques.cytoplasmiques.
2-L’endodonte2-L’endodonte
 Fonction nerveuse:Fonction nerveuse: la pulpe contient desla pulpe contient des
nerfs sensitifs et moteurs lui permettantnerfs sensitifs et moteurs lui permettant
d’accomplir ses fonctions de défense et ded’accomplir ses fonctions de défense et de
vasomotricité.vasomotricité.
 Fonction de défense:Fonction de défense: la pulpe assure unla pulpe assure un
rôle de défense grâce:rôle de défense grâce:
 Son réseau artériel et lymphatique.Son réseau artériel et lymphatique.
 Sa capacité à fabriquer de la dentineSa capacité à fabriquer de la dentine
tertiaire, dite réactionnelle ou réparatrice.tertiaire, dite réactionnelle ou réparatrice.
2-L’endodonte2-L’endodonte
2.5- le vieillissement de la pulpe:2.5- le vieillissement de la pulpe: sese
traduit par:traduit par:
 La diminution du volume pulpaire.La diminution du volume pulpaire.
 La sclérose pulpo-dentinaire.La sclérose pulpo-dentinaire.
 La diminution des défenses pulpaires.La diminution des défenses pulpaires.
2-L’endodonte2-L’endodonte
2.6-les interrelations dentine-pulpe:2.6-les interrelations dentine-pulpe:
 D’ordre embryologique.D’ordre embryologique.
 D’ordre anatomique.D’ordre anatomique.
 D’ordre pathologique.D’ordre pathologique.
 D’ordre thérapeutique.D’ordre thérapeutique.
3-le parodonte3-le parodonte
3.1- le cément:3.1- le cément:
3.1.1- Définition:3.1.1- Définition: est un tissu conjonctif dur,est un tissu conjonctif dur,
avasculaire qui tapisse la racine dentaire.avasculaire qui tapisse la racine dentaire.
3.1.2- Constitution chimique:3.1.2- Constitution chimique: il estil est
composé de:composé de:
6565% de matière minérale.% de matière minérale.
23% de substance organique.23% de substance organique.
et 12% d’eau.et 12% d’eau.
3.1- le cément3.1- le cément
3.1.3- Propriétés physiques:3.1.3- Propriétés physiques:
 le cément est de couleur jaune, clair; plusle cément est de couleur jaune, clair; plus
clair que la dentine; est plus sombre queclair que la dentine; est plus sombre que
l’émail.l’émail.
 Le cément est moins dur que la dentine etLe cément est moins dur que la dentine et
l’émail.l’émail.
 L’absorption aux rayons x est 2 à 6 foisL’absorption aux rayons x est 2 à 6 fois
plus faible que la dentine.plus faible que la dentine.
3.1- le cément3.1- le cément
 Son épaisseur est variable et estSon épaisseur est variable et est
maximale à l’apex 150 à 200maximale à l’apex 150 à 200µm etµm et
s’amincit dans la règion du collet 20 à 50s’amincit dans la règion du collet 20 à 50
µm.µm.
 On dècrit classiquement 03 types deOn dècrit classiquement 03 types de
disposition anatomique à la jonctiondisposition anatomique à la jonction
émail-cément:émail-cément:
• 60% des cas, le cément recouvre l’émail.60% des cas, le cément recouvre l’émail.
• 30% des cas, le cément se termine au30% des cas, le cément se termine au
contact de l’émail.contact de l’émail.
• 10% des cas, il reste séparé de l’émail.10% des cas, il reste séparé de l’émail.
3.1- le cément3.1- le cément
3.1.4-3.1.4- Classification du cément:Classification du cément:
 Selon la topographie:Selon la topographie:
• Cément coronaire.Cément coronaire.
• Cément radiculaire.Cément radiculaire.
 Selon la présence ou l’absence de cellules:Selon la présence ou l’absence de cellules:
• Cément cellulaire.Cément cellulaire.
• Cément acellulaire.Cément acellulaire.
 Selon la présence ou l’absence de fibres:Selon la présence ou l’absence de fibres:
• Cément fibrillaire.Cément fibrillaire.
• Cément afibrillaire.Cément afibrillaire.
le cément cellulaire
(Selon Abd el Ali Mohamed)
le cément acellulaire
(Selon Abd el Ali Mohamed)
3.1- le cément3.1- le cément
3.1.5- Rôles physiologiques du cément:3.1.5- Rôles physiologiques du cément:
 Rôle d’ancrage.Rôle d’ancrage.
 Rôle de protection.Rôle de protection.
 Rôle de compensation par sa croissanceRôle de compensation par sa croissance
continue.continue.
 Rôle dans l’éruption dentaire.Rôle dans l’éruption dentaire.
 La résorption de la surface cémentaire.La résorption de la surface cémentaire.
3.2-le ligament alvèolo-dentaire3.2-le ligament alvèolo-dentaire
3.2.1- Définition:3.2.1- Définition: c’est un tissu conjonctifc’est un tissu conjonctif
spécialisé étendu entre cément radiculairespécialisé étendu entre cément radiculaire
et os alvéolaire. Il a pour fonctionet os alvéolaire. Il a pour fonction
principale d’assurer la fixation de la dentprincipale d’assurer la fixation de la dent
dans son alvéole. Sa largeur varie de 0.15dans son alvéole. Sa largeur varie de 0.15
à 0.38mm avec une zone plus étroite enà 0.38mm avec une zone plus étroite en
regard du tiers moyen de la racine.regard du tiers moyen de la racine.
3.2-le ligament alvèolo-dentaire3.2-le ligament alvèolo-dentaire
3.2.2-Structure histologique:3.2.2-Structure histologique:
 Les cellules:Les cellules:
• Les cellules conjonctives.Les cellules conjonctives.
• Les cellules épithéliales.Les cellules épithéliales.
• Les cellules immunitaires.Les cellules immunitaires.
 Le compartiment extra cellulaire:Le compartiment extra cellulaire:
• La substance fondamentale.La substance fondamentale.
• Les fibres de collagène:Les fibres de collagène:
 Les fibres alvèolo-dentaires.Les fibres alvèolo-dentaires.
 Le ligament gingival.Le ligament gingival.
L’organisation en faisceaux du ligament parodontal.L’organisation en faisceaux du ligament parodontal.
Schéma du ligament gingivalSchéma du ligament gingival
3.2-le ligament alvèolo-dentaire3.2-le ligament alvèolo-dentaire
• Les fibres de réticuline.Les fibres de réticuline.
• Les fibres élastiques.Les fibres élastiques.
3.2.3-R3.2.3-Rôôles physiologiques du LAD:les physiologiques du LAD:
 Fixation de la dent dans son alvéole.Fixation de la dent dans son alvéole.
 L’amortissement de la dent pendant sa fonction.L’amortissement de la dent pendant sa fonction.
 Rôle sensoriel.Rôle sensoriel.
 Rôle dans l’éruption dentaire.Rôle dans l’éruption dentaire.
 Rôle homéostatique.Rôle homéostatique.
 Rôle de réparation.Rôle de réparation.
 Rôle nutritif et émonctoire.Rôle nutritif et émonctoire.
L’os alvéolaire:
1) Définition :1) Définition :
L' os alvéolaire ou procès alvéolaire est l 'os qui formeL' os alvéolaire ou procès alvéolaire est l 'os qui forme
et contient les alvéoles dentaireset contient les alvéoles dentaires..
2)Rappels anatomiques:2)Rappels anatomiques:
 L’os alvéolaire est constitué d’une paroi interne et d’une paroi externe faites d’osL’os alvéolaire est constitué d’une paroi interne et d’une paroi externe faites d’os
compact.compact.
 Entre les deux parois se trouvent les alvéoles dentaires.Entre les deux parois se trouvent les alvéoles dentaires.
 les alvéoles sont séparés par les septa inter dentaire constitués d’os spongieux.les alvéoles sont séparés par les septa inter dentaire constitués d’os spongieux.
 Les alvéoles sont tapissés par une paroi (lame criblée).Les alvéoles sont tapissés par une paroi (lame criblée).
 Dans l’alvéole des pluriradiculées les racines sont séparées par les septaDans l’alvéole des pluriradiculées les racines sont séparées par les septa
inter radiculairesinter radiculaires
3) Rappels histologiques:3) Rappels histologiques:
Les cellules osseuses; :Les cellules osseuses; :
-- ostéoblastes;ostéoblastes;
- ostéocytes;- ostéocytes;
- ostéoclastes.- ostéoclastes.
- ostéoclastes;- ostéoclastes;
 Ostéoblastes;Ostéoblastes;
Périoste:Périoste:
Il recouvre l’os alvéolaire sur toute sa partie externe,Il recouvre l’os alvéolaire sur toute sa partie externe,
c’est un tissu conjonctif dense vascularisé ayant unc’est un tissu conjonctif dense vascularisé ayant un
pouvoir ostéogène important surtout chez le sujet jeunepouvoir ostéogène important surtout chez le sujet jeune
ou la couche germinative est plus épaisse.ou la couche germinative est plus épaisse.
Os spongieux:Os spongieux:
Il est formé de travées anastomosées les unes auxIl est formé de travées anastomosées les unes aux
autres et séparées par des lacunes larges occupées parautres et séparées par des lacunes larges occupées par
de la moelle osseusede la moelle osseuse
Substance osseuse:Substance osseuse:
Contient des faisceaux de fibres collagènes et desContient des faisceaux de fibres collagènes et des
cristaux d’hydroxy-apatite.cristaux d’hydroxy-apatite.
3) Rappels histologiques:3) Rappels histologiques:
Os compact:Os compact:
=>En périphérie: il est formé de 5 ou 6 lamelles osseuses incluant=>En périphérie: il est formé de 5 ou 6 lamelles osseuses incluant
des fibres conjonctives;des fibres conjonctives;
=>En profondeur: il s’agit de l’os haversien, formé d’un=>En profondeur: il s’agit de l’os haversien, formé d’un
assemblage d’ostéones.assemblage d’ostéones.
=>Les ostéocytes sont disposés dans l’épaisseur des lamelles.=>Les ostéocytes sont disposés dans l’épaisseur des lamelles.
ostéocytes canal de Havers
lamelle
 Le remaniement histo-physiologique:Le remaniement histo-physiologique:
 mouvement axial de la dent.mouvement axial de la dent.
 mouvement mésial de la dent.mouvement mésial de la dent.
 L’interaction entre fonction occlusale et osL’interaction entre fonction occlusale et os
alvéolaire.alvéolaire.
 l’hypo fonction.l’hypo fonction.
 la surcharge.la surcharge.
 La sénescence de l'os alvéolaire.La sénescence de l'os alvéolaire.
4) La physiologie de l’os alvéolaire:
La muqueuse gingivale:La muqueuse gingivale:
1) Définition:1) Définition:
La gencive est une zoneLa gencive est une zone
spécialisée de laspécialisée de la
muqueuse buccalemuqueuse buccale
qui recouvre les procèsqui recouvre les procès
alvéolaires et entourealvéolaires et entoure
les colletsles collets
des dents.des dents.
La muqueuse gingivale
22) ASPECT ANATOMIQUE) ASPECT ANATOMIQUE: on: on
décrit:décrit:
 Une Gencive papillaire.Une Gencive papillaire.
 Une Gencive marginale.Une Gencive marginale.
 Une Gencive attachée.Une Gencive attachée.
3) Structure3) Structure histologiquehistologique:elle:elle
est constituée:est constituée:
 D’un Épithélium.D’un Épithélium.
 D’un Chorion.D’un Chorion.
 D’une Interface épithéliumD’une Interface épithélium
/chorion./chorion.
La muqueuse gingivale:
 Un rôle de protection et de recouvrement.Un rôle de protection et de recouvrement.
 Un rôle de résistance et de défense.Un rôle de résistance et de défense.
 Un rôle de réparation et de kératinisation.Un rôle de réparation et de kératinisation.
 Un rôle de nutrition et d’échange.Un rôle de nutrition et d’échange.
 Un rôle Émonctoire.Un rôle Émonctoire.
4)Les rôles physiologiques de la gencive:
l’attache épithéliale.
C’est un ensemble biologique unique dansC’est un ensemble biologique unique dans
l’organisme unissant les cellules del’organisme unissant les cellules de
l’épithélium jonctionnel à la surface calcifiéel’épithélium jonctionnel à la surface calcifiée
de la dent.de la dent.
la physiologie de l’attache épithéliale.la physiologie de l’attache épithéliale.
 Il permet l’adhésion du tissu deIl permet l’adhésion du tissu de
recouvrement gingival à la dent.recouvrement gingival à la dent.
 Perméabilité épithéliale du sillonPerméabilité épithéliale du sillon
gingival vers le tissu conjonctif (legingival vers le tissu conjonctif (le
passage du fluide gingival).passage du fluide gingival).
Le fluide gingivalLe fluide gingival
Il se définit comme le liquide qui suint du sillonIl se définit comme le liquide qui suint du sillon
gingivo-dentaire.gingivo-dentaire.
Il contient:Il contient:
 Des cellules épithéliales desquamées.Des cellules épithéliales desquamées.
 Des cellules immunitaires.Des cellules immunitaires.
 Protéines.Protéines.
 Des enzymes.Des enzymes.
6) Fonctions physiologiques de6) Fonctions physiologiques de
l’organe dentaire:l’organe dentaire:
L’organe dentaire assure:L’organe dentaire assure:
 La mastication.La mastication.
 La phonation.La phonation.
 L’esthétique.L’esthétique.
Conclusion.Conclusion.
 Mieux connaître la physiologie de l’organeMieux connaître la physiologie de l’organe
dentaire parfaire l’esprit de diagnostiquedentaire parfaire l’esprit de diagnostique
chez le dentiste et par suite un résultatchez le dentiste et par suite un résultat
thérapeutique amélioré.thérapeutique amélioré.

Contenu connexe

Tendances

Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
Oussama Dahili
 
Les composite
Les compositeLes composite
Les composite
Abdeldjalil Gadra
 
restauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptxrestauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptx
Pauljr10
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Abdeldjalil Gadra
 
Contention
ContentionContention
Contention
Abdeldjalil Gadra
 
Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2Zakaria Haroun
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
Abdeldjalil Gadra
 
Traitement endodontique
Traitement endodontiqueTraitement endodontique
Traitement endodontique
Saoussene Hs
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
Abdeldjalil Gadra
 
3. croissance des tissus mous
3. croissance des tissus mous3. croissance des tissus mous
3. croissance des tissus mous
ssuser402aa2
 
6 classification des maladies parodontales
6  classification des maladies parodontales6  classification des maladies parodontales
6 classification des maladies parodontales
Abdeldjalil Gadra
 
Les amalgames dentaires
Les amalgames dentairesLes amalgames dentaires
Les amalgames dentaires
Abdeldjalil Gadra
 
La place de la langue en odf
La place de la langue en odf   La place de la langue en odf
La place de la langue en odf
Abdeldjalil Gadra
 

Tendances (20)

Cours cement
Cours cementCours cement
Cours cement
 
Traitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accèsTraitement endodontique : cavité d’accès
Traitement endodontique : cavité d’accès
 
Les composite
Les compositeLes composite
Les composite
 
restauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptxrestauration corono radiculaire .pptx
restauration corono radiculaire .pptx
 
Cours desmodonte
Cours desmodonteCours desmodonte
Cours desmodonte
 
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copieTraitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe   final copie
Traitement des empreintes au laboratoire en prothèse conjointe final copie
 
Milieu buccal-soumia
Milieu buccal-soumiaMilieu buccal-soumia
Milieu buccal-soumia
 
Contention
ContentionContention
Contention
 
Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2Embryologie de-l organe-dentaire2
Embryologie de-l organe-dentaire2
 
Les adhésifs
Les adhésifsLes adhésifs
Les adhésifs
 
Les indices biologiques
Les indices  biologiquesLes indices  biologiques
Les indices biologiques
 
obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude obtention et analyse des moulage d'etude
obtention et analyse des moulage d'etude
 
Traitement endodontique
Traitement endodontiqueTraitement endodontique
Traitement endodontique
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
 
3. croissance des tissus mous
3. croissance des tissus mous3. croissance des tissus mous
3. croissance des tissus mous
 
5 permeabilité
5 permeabilité5 permeabilité
5 permeabilité
 
6 classification des maladies parodontales
6  classification des maladies parodontales6  classification des maladies parodontales
6 classification des maladies parodontales
 
Les amalgames dentaires
Les amalgames dentairesLes amalgames dentaires
Les amalgames dentaires
 
Materiaux a empreinte
Materiaux a empreinte Materiaux a empreinte
Materiaux a empreinte
 
La place de la langue en odf
La place de la langue en odf   La place de la langue en odf
La place de la langue en odf
 

Similaire à La physiologie de l'organe dentaire

Systeme digestif, dent
Systeme digestif, dentSysteme digestif, dent
Systeme digestif, dent
Egn Njeba
 
Systeme digestif
Systeme digestifSysteme digestif
Systeme digestif
Egn Njeba
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalOral Surgeon
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationOral Surgeon
 
1 colloque embryologie de la dent.dr haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr harounZakaria Haroun
 
Amélogénèse dr haddadi
Amélogénèse  dr haddadiAmélogénèse  dr haddadi
Amélogénèse dr haddadiZakaria Haroun
 
L’organe dentaire sain
L’organe dentaire sainL’organe dentaire sain
L’organe dentaire sain
amaless
 
Cours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaireCours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaire
ssuser402aa2
 
Histogenese email 2020 2021
Histogenese email 2020 2021Histogenese email 2020 2021
Histogenese email 2020 2021
ssuser402aa2
 
SANTE BUCCO-DENTAITRE.pdf
SANTE BUCCO-DENTAITRE.pdfSANTE BUCCO-DENTAITRE.pdf
SANTE BUCCO-DENTAITRE.pdf
ZEROUALIHAMID1
 
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
mii va
 
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdfLivre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
abdelkrim khedim
 
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
HamedBelhaj
 
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
HamedBelhaj
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
Abdeldjalil Gadra
 
Digestion i1
Digestion i1Digestion i1
Digestion i1laamlove
 
La sante bucco dentaire
La sante bucco dentaireLa sante bucco dentaire
La sante bucco dentaire
zakaria mohamed vall
 
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaireInnervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaireZakaria Haroun
 

Similaire à La physiologie de l'organe dentaire (20)

Systeme digestif, dent
Systeme digestif, dentSysteme digestif, dent
Systeme digestif, dent
 
Systeme digestif
Systeme digestifSysteme digestif
Systeme digestif
 
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et finalLe traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
Le traitement des dents permanentes immatures apexogénèse et final
 
Apexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexificationApexogénèse et apexification
Apexogénèse et apexification
 
1 colloque embryologie de la dent.dr haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun1 colloque embryologie de la dent.dr  haroun
1 colloque embryologie de la dent.dr haroun
 
Amélogénèse dr haddadi
Amélogénèse  dr haddadiAmélogénèse  dr haddadi
Amélogénèse dr haddadi
 
L’organe dentaire sain
L’organe dentaire sainL’organe dentaire sain
L’organe dentaire sain
 
Ppma et parodonte .
Ppma et parodonte .Ppma et parodonte .
Ppma et parodonte .
 
Cours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaireCours développement de l'organe dentaire
Cours développement de l'organe dentaire
 
Histogenese email 2020 2021
Histogenese email 2020 2021Histogenese email 2020 2021
Histogenese email 2020 2021
 
SANTE BUCCO-DENTAITRE.pdf
SANTE BUCCO-DENTAITRE.pdfSANTE BUCCO-DENTAITRE.pdf
SANTE BUCCO-DENTAITRE.pdf
 
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
461566885 5-stratification-resines-compo-pdf
 
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdfLivre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
Livre parodontologie-li onblanc lionblanc.pdf
 
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
 
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
1. Généralités sur le parodonte et la parodontologie.pdf
 
Croissance cranio faciale
Croissance cranio facialeCroissance cranio faciale
Croissance cranio faciale
 
Digestion i1
Digestion i1Digestion i1
Digestion i1
 
Le milieu buccal
Le milieu buccalLe milieu buccal
Le milieu buccal
 
La sante bucco dentaire
La sante bucco dentaireLa sante bucco dentaire
La sante bucco dentaire
 
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaireInnervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
Innervation et-vascularisation-de-lorgane-dentaire
 

Plus de Abdeldjalil Gadra

3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
Abdeldjalil Gadra
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
Abdeldjalil Gadra
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
Abdeldjalil Gadra
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Abdeldjalil Gadra
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
Abdeldjalil Gadra
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
Abdeldjalil Gadra
 
La%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaireLa%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaire
Abdeldjalil Gadra
 

Plus de Abdeldjalil Gadra (20)

Asepsie
AsepsieAsepsie
Asepsie
 
5 les parodontolyses
5   les parodontolyses5   les parodontolyses
5 les parodontolyses
 
3 classification des maladies parodontales
3   classification des maladies parodontales3   classification des maladies parodontales
3 classification des maladies parodontales
 
Terminologie en o
Terminologie en oTerminologie en o
Terminologie en o
 
Mesure de la d
Mesure de la dMesure de la d
Mesure de la d
 
L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.L'occlusion en orthodontie.
L'occlusion en orthodontie.
 
L'examen clinique en odf
L'examen clinique en odfL'examen clinique en odf
L'examen clinique en odf
 
Le diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basalesLe diagnostic des anomalies basales
Le diagnostic des anomalies basales
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
la Gencive
la Gencivela Gencive
la Gencive
 
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_pChoix adhesifs et_lampes_a_photo_p
Choix adhesifs et_lampes_a_photo_p
 
Anatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaireAnatomie du maxillaire
Anatomie du maxillaire
 
Instrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaireInstrumentation en medecine dentaire
Instrumentation en medecine dentaire
 
Protections dentino pulpaires
Protections dentino pulpairesProtections dentino pulpaires
Protections dentino pulpaires
 
Biofilm dentaire
Biofilm dentaireBiofilm dentaire
Biofilm dentaire
 
Anesthesie locale
Anesthesie locale Anesthesie locale
Anesthesie locale
 
Anomalies dentaires[1]
Anomalies dentaires[1]Anomalies dentaires[1]
Anomalies dentaires[1]
 
les hydrocolloides
les hydrocolloides les hydrocolloides
les hydrocolloides
 
La%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaireLa%20porcelaine%20dentaire
La%20porcelaine%20dentaire
 
Cires dentaire
Cires dentaire Cires dentaire
Cires dentaire
 

La physiologie de l'organe dentaire

  • 1. La Physiologie deLa Physiologie de l’organe dentairel’organe dentaire Conférence de première annéeConférence de première année résidanatrésidanat Sous la direction desSous la direction des professeurs:professeurs: SID / KAIDISID / KAIDI
  • 2. Introduction.Introduction. La dent est un organe vivant formé par:La dent est un organe vivant formé par: L’émail, la dentine, la pulpe.L’émail, la dentine, la pulpe. La dent est maintenue sur l’arcadeLa dent est maintenue sur l’arcade dentaire grdentaire grââcce à un tissu de soutien qui naîte à un tissu de soutien qui naît et meurt avec elle.et meurt avec elle. Il comprend: la gencive, le desmodonte, leIl comprend: la gencive, le desmodonte, le cément et l’os alvéolaire.cément et l’os alvéolaire. L’ensemble dent et tissu de soutienL’ensemble dent et tissu de soutien constitue l’organe dentaire.constitue l’organe dentaire.
  • 3. Définitions: L’organe dentaire : C’est un organe dur, blanchâtre, composé d'une couronne et d'une ou plusieurs racines implantées dans la cavitè buccale et destiné notamment à broyer les aliments. Il est constitué par quatre tissus qui sont: émail, dentine, cément et pulpe. Email Pulpe Dentine Cément Fig. 1:L’organe dentaire. Os alvéolaire Couronne Racines
  • 4. L’odonte: C’est la Partie de l’organe dentaire principalement onstitué par l’émail et la dentine. L’endodonte: ’est la Partie de l’organe dentaire principalement onstitué par la chambre pulpaire et les canaux radiculaires. Le parodonte: ’est l'ensemble des tissus minéralisés ou non qui assure a fixation et l'articulation de l’organe dentaire dans les maxillaires. Canal radiculaire Chambre pulpaire Os alvéolaire Desmodonte Cément Email Dentine L’odonte L’endodonte Le parodonte
  • 5. 1-l’odonte1-l’odonte :: 1.1-L’émail :1.1-L’émail : 1.1.1-Définition :1.1.1-Définition : --C’est la partie externe de la couronne desC’est la partie externe de la couronne des dents. Cette substance qui recouvre ladents. Cette substance qui recouvre la dentine est la plus dure et la plusdentine est la plus dure et la plus minéralisée de l’organisme, d’origineminéralisée de l’organisme, d’origine épithéliale.épithéliale. -Seul tissu minéralisé dépourvue de cellules ,-Seul tissu minéralisé dépourvue de cellules , il est élaboré en totalité pendantil est élaboré en totalité pendant l’odontogénèse et ne peut être reconstruitl’odontogénèse et ne peut être reconstruit dans la dent adulte.dans la dent adulte.
  • 6. 1.1-L’émail :1.1-L’émail : 1.1.2-Constitution chimique:1.1.2-Constitution chimique: 96% de minéraux,96% de minéraux, représentéreprésenté essentiellement par : les cristaux d’hydroxy-essentiellement par : les cristaux d’hydroxy- apatite (Ca10 [PO4] 6 H2O), sel de calciumapatite (Ca10 [PO4] 6 H2O), sel de calcium et de phosphore.et de phosphore. 4% de matière organique et d’eau4% de matière organique et d’eau siégeantsiégeant entre les cristaux. Après l’éruption dentaire,entre les cristaux. Après l’éruption dentaire, une partie de la matrice serait éliminée àune partie de la matrice serait éliminée à l’extérieur ce qui augmenterai le taux del’extérieur ce qui augmenterai le taux de minéralisation.minéralisation.
  • 7. 1.1-l’émail :1.1-l’émail : 1.1.3-Propriétés physiques :1.1.3-Propriétés physiques : L’émail est le tissu le plus dur de l’organisme,L’émail est le tissu le plus dur de l’organisme, cassant.cassant. L’émail est translucide.L’émail est translucide. L’émail est opaque aux rayons X.L’émail est opaque aux rayons X. Blanc bleuâtre.Blanc bleuâtre. Il est plus épais au niveau de sommet de laIl est plus épais au niveau de sommet de la couronne dentaire (plus de 2.5mm), et plus mince aucouronne dentaire (plus de 2.5mm), et plus mince au niveau du collet en regard de l’attache gingivale.niveau du collet en regard de l’attache gingivale.
  • 8. 1.1-l’émail :1.1-l’émail : 1.1.4-Aspect structural :1.1.4-Aspect structural : L’émail est constitué d’assemblage d’L’émail est constitué d’assemblage d’ hydroxy-apatites arrangés sous forme d’unitéshydroxy-apatites arrangés sous forme d’unités compactes appeléescompactes appelées prismesprismes.. Chaque prisme est enveloppé d’une gaine etChaque prisme est enveloppé d’une gaine et séparé de son homologue par un espaceséparé de son homologue par un espace rempli d’eau et de matière organique appelérempli d’eau et de matière organique appelé l’espace inter prismatiquel’espace inter prismatique..
  • 9. 1.1-l’émail :1.1-l’émail : Aspect en écailles des prismes de l’émail en microscopie optique.Coupe transversale (Selon Abd El Ali mohcen) Coupe transversale des prismes: Aspect en trous de serrure
  • 10. 1.1-l’émail :1.1-l’émail :  Chaque prisme travers l’émail de laChaque prisme travers l’émail de la jonction émail-dentine jusqu’à la surfacejonction émail-dentine jusqu’à la surface de la dent.de la dent.  En coup transversale, ils ressemblent à unEn coup transversale, ils ressemblent à un trous de serruretrous de serrure, avec la partie supérieure, avec la partie supérieure orienté vers la couronne et la base vers laorienté vers la couronne et la base vers la racine . Cette architecture est désignéracine . Cette architecture est désigné sous le terme «sous le terme « Key-hole configuration ».Key-hole configuration ».  Chaque prisme est constitué de cristauxChaque prisme est constitué de cristaux d’hydroxy apatited’hydroxy apatite..
  • 11. Émail en microscopie optique, ensemble de bâtonnets coupés longitudinalement. Section transversale des bâtonnets. Substance inter prismatique Bâtonnet Gaine périphérique (Selon Kaqueler J C) 1.1-l’émail :1.1-l’émail :
  • 12. 1.1-l’émail :1.1-l’émail : l’émail est non homogène, il présente les structuresl’émail est non homogène, il présente les structures suivantes:suivantes: Les stries de Retzius:Les stries de Retzius: figurent les stries de croissance de l’émail pendantfigurent les stries de croissance de l’émail pendant l’odontogénèse. parallèle à la jonction amélo-l’odontogénèse. parallèle à la jonction amélo- dentinaire. elles correspondent à des phases dedentinaire. elles correspondent à des phases de moindre minéralisation au cours de l’élaboration demoindre minéralisation au cours de l’élaboration de l’émail .l’émail . l’une entre elles , plus sombre que les autres , ellesl’une entre elles , plus sombre que les autres , elles séparent l’émail avant et après la naissance.séparent l’émail avant et après la naissance.
  • 13. 1.1-l’émail :1.1-l’émail : Fig: Stries d’Hunter-Schreger. Les bandes de Hunter Schreger : qui représentent une alternance de zones sombres et claires.
  • 14. Les buissons de l’email :Les buissons de l’email :ce sont des zones peuce sont des zones peu calcifiée nées à la jonction amélo-dentinaire etcalcifiée nées à la jonction amélo-dentinaire et irradient en touffes.irradient en touffes. • Les lamelles:Les lamelles: ce sont des fissures droites contenantce sont des fissures droites contenant une substance hypominéralisée, pouvant atteindreune substance hypominéralisée, pouvant atteindre la dentine .la dentine . Les buissons de l’émail. Selon Kaqueler JC Les Lamelles de l’émail. Selon Kaqueler JC
  • 15. 1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:  Rôle d’échange avec le milieu buccal:Rôle d’échange avec le milieu buccal: Grâce à sa structure poreuse, l’émail est impliqué dans des phénomènes d’échange avec le milieu buccal. Ses pores ,qui sont chargés négativement sur leur surface, permettent la diffusion sélective des cations.
  • 16. 1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:  Mécanisme de dèminéralisation-Mécanisme de dèminéralisation- reminéralisation:reminéralisation: Dégradation des hydrates de carbone - -Baisse du PH (PH ) Remonté du PH (PH ) Perte d’ions = Déminéralisation Précipitation des ions = Reminéralisation Effet tampon de la salive + + Équilibre
  • 17. 1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:1.1.5-Rôles physiologique de l’émail:  Rôle esthétique:Rôle esthétique: l’émail est translucide à l’étatl’émail est translucide à l’état normal, il laisse voir la couleur de la dentinenormal, il laisse voir la couleur de la dentine sous jacente et la dent apparaît de couleur blancsous jacente et la dent apparaît de couleur blanc jaunâtre donc esthétique.jaunâtre donc esthétique. Rôle de protection:Rôle de protection:  L’émail protège la dentine sous jacente contreL’émail protège la dentine sous jacente contre l’abrasion lors des pressions mécaniques de lal’abrasion lors des pressions mécaniques de la mastication.mastication.  Grâce à sa maturation post-éruptive, il protègeGrâce à sa maturation post-éruptive, il protège la dentine et la pulpe sous jacentes contrela dentine et la pulpe sous jacentes contre l’agression bactérienne.l’agression bactérienne.
  • 18. 1.1.6-Vieillissement de l’email:1.1.6-Vieillissement de l’email: Il se traduit par:Il se traduit par:  L’apparition de zones d’abrasion suite aux forcesL’apparition de zones d’abrasion suite aux forces de mastication.de mastication.  La dénudation de la dentine sous jacente.La dénudation de la dentine sous jacente.  Le changement de couleur (noircissement ).Le changement de couleur (noircissement ).  La diminution de la perméabilité.La diminution de la perméabilité.
  • 19. 1-l’odonte1-l’odonte :: 1.2-La dentine :1.2-La dentine : 1.2.1-Définition:1.2.1-Définition: --CC’est un tissu d’origine ectomésenchymateux, elle’est un tissu d’origine ectomésenchymateux, elle constitue la masse centrale de la dent limité enconstitue la masse centrale de la dent limité en direction centrale par la pulpe et en directiondirection centrale par la pulpe et en direction périphérique par l’émail au niveau coronaire et parpériphérique par l’émail au niveau coronaire et par le cément au niveau radiculaire.le cément au niveau radiculaire. -C’est un tissu conjonctif minéralisé et avasculaire-C’est un tissu conjonctif minéralisé et avasculaire en, connexion permanente avec la pulpe .en, connexion permanente avec la pulpe . -Elle possède des lignes de croissance appelées-Elle possède des lignes de croissance appelées les lignes de Von Ebnerles lignes de Von Ebner qui ressemblent aux striesqui ressemblent aux stries Retzius de l’émail.Retzius de l’émail.
  • 20. Les stries de Von Ebner. (selon Kaqueler J C )
  • 21. 1.2-la dentine1.2-la dentine 1.2.2-Constitution chimique :1.2.2-Constitution chimique : 70% de matière minérale représentée70% de matière minérale représentée essentiellement par les cristaux d’hydroxy-apatites.essentiellement par les cristaux d’hydroxy-apatites. 20% de matière organique.20% de matière organique. 10% d’eau.10% d’eau.
  • 22. 1.2-la dentine1.2-la dentine 1.2.3-Propriétés physiques:1.2.3-Propriétés physiques: la dentine est une substance translucide.la dentine est une substance translucide. moins dure que l’émail.moins dure que l’émail. Blanches jaunâtre .Blanches jaunâtre . Moins cassante et plus élastique que l’émail.Moins cassante et plus élastique que l’émail. Opaque sur radiographie mais de moindreOpaque sur radiographie mais de moindre intensité que celle de l’émailintensité que celle de l’émail
  • 23. 1.2-la dentine1.2-la dentine 1.2.4-Aspect structural:1.2.4-Aspect structural: les odontoblastes avec leurs prolongements.les odontoblastes avec leurs prolongements. les canalicules dentinaires.les canalicules dentinaires. La dentine péri- canaliculaire et inter-canaliculaire.La dentine péri- canaliculaire et inter-canaliculaire. la prédentine.la prédentine.
  • 24. Dentine péri et inter tubulaire Selon :RIETHE.P
  • 25. Tubuli dentinaires etTubuli dentinaires et prolongements cytoplasmiquesprolongements cytoplasmiques )Selon RIETHE.P(
  • 26. 1.2-la dentine1.2-la dentine  Les odontoblastes:Les odontoblastes: Sont des cellules hautement différenciéesSont des cellules hautement différenciées agencées en palissade à la périphérie pulpaire .agencées en palissade à la périphérie pulpaire . Elles étendent leurs prolongements cytoplasmiquesElles étendent leurs prolongements cytoplasmiques à l’intérieurs des canalicules dentinaires à traversà l’intérieurs des canalicules dentinaires à travers l’épaisseur de la dentine en direction de la jonctionl’épaisseur de la dentine en direction de la jonction amélo-dentinaire .amélo-dentinaire .  Les canalicules:Les canalicules: Au nombre de : 65 000/mm2 à la périphérie pulpaire.Au nombre de : 65 000/mm2 à la périphérie pulpaire. 15000/mm2 à la jonction amélodentinaire.15000/mm2 à la jonction amélodentinaire. 35000/mm2 dans la portion moyenne de la couronne.35000/mm2 dans la portion moyenne de la couronne.
  • 27. 1.2-la dentine1.2-la dentine Ils s’étendent de la pulpe jusqu’à la jonctionIls s’étendent de la pulpe jusqu’à la jonction amélo-dentinaire dans la couronne et cémento-amélo-dentinaire dans la couronne et cémento- dentinaire dans la racine.dentinaire dans la racine. Le diamètre au voisinage de la pulpe ( 3-4Le diamètre au voisinage de la pulpe ( 3-4 μμm).m). -On distingue deux types :-On distingue deux types : •Principaux .Principaux . •Latéraux.Latéraux. -Rôle:-Rôle: →→AAssurer les échanges entre prolongements dessurer les échanges entre prolongements de tomes et dentine.tomes et dentine. →→Transmission des bactéries dans les caries .Transmission des bactéries dans les caries .
  • 28. Figure montrant la situation des odontoblastes parFigure montrant la situation des odontoblastes par rapport à la dentine(rapport à la dentine(selonselon Kaqueler J CKaqueler J C )) Dentine Prolongement cytoplasmique Odontoblaste prédentine
  • 29. 1.2-la dentine1.2-la dentine  La dentine péritubulaire:La dentine péritubulaire: c’est un anneaux de dentine hyerminéraliséec’est un anneaux de dentine hyerminéralisée tapissant l’intérieur du tubuli.tapissant l’intérieur du tubuli.  La dentine intertubulaire:La dentine intertubulaire: comprise entre les tubules et représente le premiercomprise entre les tubules et représente le premier produit secrété par les odontoblastes au coursproduit secrété par les odontoblastes au cours de la dentinogénèse.de la dentinogénèse.  La prédentine :La prédentine : c’est une couche de matrice non minéralisée,c’est une couche de matrice non minéralisée, épaisse de 10 à 20épaisse de 10 à 20 μμ comprise entre lescomprise entre les odontoblastes et la dentines minéralisée.odontoblastes et la dentines minéralisée.
  • 30. 1.2-la dentine1.2-la dentine 1.2.5-Les différents types de la dentine:1.2.5-Les différents types de la dentine: La dentine primaire:La dentine primaire: --Elle constitue la majeure partie de la dent.Elle constitue la majeure partie de la dent. -Sa portion péripherique est la première dentine sécrétée par les-Sa portion péripherique est la première dentine sécrétée par les odontoblastes.odontoblastes. -Elle est traversée par de nombreux tubules dentinaires.-Elle est traversée par de nombreux tubules dentinaires. -Son épaisseur est de 150-Son épaisseur est de 150 μμm .m . -elle présente une forte teneur organique.-elle présente une forte teneur organique. Aspect histologique de la dentine primaire avec tubules bien visibles (Selon Kaqueler).
  • 31. 1.2-la dentine1.2-la dentine La Dentine secondaire :La Dentine secondaire : --Elle est secretée plus tard après la formationElle est secretée plus tard après la formation complète de la racine.complète de la racine. -Elle s’accroît lentement, mais ses lignes-Elle s’accroît lentement, mais ses lignes d’accroissement et sa structure tubulaire sont end’accroissement et sa structure tubulaire sont en continuité avec celles de la dentine primaire.continuité avec celles de la dentine primaire. -Elle siège en périphérie de la chambre pulpaire.-Elle siège en périphérie de la chambre pulpaire. -Sa perméabilté est réduite en vue de protéger la-Sa perméabilté est réduite en vue de protéger la pulpe.pulpe.
  • 32. 1.2-la dentine1.2-la dentine La Dentine tertiaire:La Dentine tertiaire: -Elle est encore dénommée dentine réactionnelle,-Elle est encore dénommée dentine réactionnelle, dentine réparatrice ou dentine secondairedentine réparatrice ou dentine secondaire irrégulière.irrégulière. -Elle exprime un mode de réaction à divers stimuli-Elle exprime un mode de réaction à divers stimuli nocifs.nocifs. -Elle est constituée par des dépôts irréguliers-Elle est constituée par des dépôts irréguliers localisés au niveau des odontoblasteslocalisés au niveau des odontoblastes préalablement agressés par le stimulus.préalablement agressés par le stimulus. -Elle est moins permèable que la dentine primaire-Elle est moins permèable que la dentine primaire et secondaire.et secondaire.
  • 33. Le siège des différents types de dentineLe siège des différents types de dentine (Selon Auriol MM )(Selon Auriol MM )
  • 34. 1.2.7-LES THEORIES DE LA PERCEPTION DOULOUREUSE : 1.La théorie de la conduction nerveuse: Existence d’une innervation intradentinaire fonctionnelle. Fibre nerveuse Douleur Odontoblaste Stimulus Dentine Stimulation de la fibre nerveuse
  • 35. 1.2.7-LES THEORIES DE LA PERCEPTION DOULOUREUSE : 2. La théorie hydrodynamique2. La théorie hydrodynamique stimulation des fibres nerveuses par le mouvement du fluidestimulation des fibres nerveuses par le mouvement du fluide dentinaire.dentinaire. Mouvement du fluide dentinaire Fibre nerveuse Douleur Stimulus Dentine OdontoblasteStimulation de la fibre nerveuse Fluide dentinaire
  • 36. 1.2.7-LES THEORIES DE LA PERCEPTION DOULOUREUSE : 3. La théorie de la transduction L’ odontoblaste est un récepteur sensoriel.. Fibre nerveuse Douleur Odontoblaste Stimulus Stimulation de la fibre nerveuse Stimulation de l’odontoblaste
  • 37. 1.2.8-Rôles physiologiques de la dentine:1.2.8-Rôles physiologiques de la dentine: Elle joue un rôle:Elle joue un rôle:  De protection.De protection.  De défense.De défense.  D’échange hydro ionique grâce à sa perméabilitéD’échange hydro ionique grâce à sa perméabilité qui est assurée par les tubules.qui est assurée par les tubules.  Dans l’éruption dentaire(résorption physiologique).Dans l’éruption dentaire(résorption physiologique).
  • 38. 1.2.9-Le Vieillissement de la dentine:1.2.9-Le Vieillissement de la dentine: L’apposition continue de dentine intratubulaireL’apposition continue de dentine intratubulaire Aboutit à une diminution du diamètre des tubules,Aboutit à une diminution du diamètre des tubules, voire à leur obstruction complète, avec rétractionvoire à leur obstruction complète, avec rétraction ou mort des prolongements cytoplasmiques desou mort des prolongements cytoplasmiques des odontoblastes. Il en résulte une diminution deodontoblastes. Il en résulte une diminution de la perméabilité dentinaire.la perméabilité dentinaire.
  • 39. 2-L’endodonte2-L’endodonte 2.1-dèfinition:2.1-dèfinition: la pulpe est un tissula pulpe est un tissu conjonctif comblant la cavité centrale de laconjonctif comblant la cavité centrale de la dent.dent. 2.2-les éléments constitutifs:2.2-les éléments constitutifs:  Les cellules:Les cellules: • Les fibroblastes.Les fibroblastes. • Les odontoblastes.Les odontoblastes. • Les cellules mésenchymateusesLes cellules mésenchymateuses indifférenciées.indifférenciées.
  • 40. ODONTOBALSTE CELLULE IMMUNITAIRE FIBRE NERVEUSE VAISSEAU SANGUIN VAISSEAU LYMPHATIQUE LES DIFFERENTS ELEMENTS DE LA PULPE (EIFINGER)
  • 41. 2-L’endodonte2-L’endodonte • Les cellules immunitaires.Les cellules immunitaires. • Les cellules dendritiquesLes cellules dendritiques..  Les fibres:Les fibres: • Les fibres de collagène.Les fibres de collagène. • Les fibres de réticuline.Les fibres de réticuline. • Les fibres oxytalanes.Les fibres oxytalanes.  Des vaisseaux sanguins etDes vaisseaux sanguins et lymphatiques.lymphatiques.
  • 42. 2-L’endodonte2-L’endodonte  Les nerfs:Les nerfs: • Les nerfs sensitifs.Les nerfs sensitifs. • Les nerfs vasomoteursLes nerfs vasomoteurs.. 2.3-Aspect histologique de la pulpe:2.3-Aspect histologique de la pulpe: En microscopie optique on distingue deuxEn microscopie optique on distingue deux zones de la pulpe:zones de la pulpe:  Une zone périphérique:Une zone périphérique: comportant 03comportant 03 couches:couches:
  • 43. Aspect histologique de la zoneAspect histologique de la zone périphérique de la pulpe.périphérique de la pulpe. Prédentine Couche acellulaire de Weill La couche odontoblastique Dentine minéralisée Couche cellulaire de Hol
  • 44. 2-L’endodonte2-L’endodonte • la couche odontoblastique.la couche odontoblastique. • la couche acellulaire de Weil.la couche acellulaire de Weil. • La couche cellulaire de HolLa couche cellulaire de Hol..  Une zone centraleUne zone centrale:: la plus étendue, avec dela plus étendue, avec de gros vaisseaux et nerfs.gros vaisseaux et nerfs. 2.4-R2.4-Rôôlesles physiologiquesphysiologiques de la pulpe:de la pulpe:  Fonction de formation:Fonction de formation: parmi les élémentsparmi les éléments structuraux de la pulpe se trouvent lesstructuraux de la pulpe se trouvent les odontoblastes. Ce sont des cellules spécifiquesodontoblastes. Ce sont des cellules spécifiques
  • 45. 2-L’endodonte2-L’endodonte qui jouent un rôle essentiel dans l’édificationqui jouent un rôle essentiel dans l’édification de la dentine tout au long de la vie.de la dentine tout au long de la vie.  Fonction de nutrition:Fonction de nutrition: l’accomplissementl’accomplissement de cette fonction est rendu possible grâcede cette fonction est rendu possible grâce à un riche réseau capillaire. Ce dernierà un riche réseau capillaire. Ce dernier assure la vitalité de la dent en pourvoyantassure la vitalité de la dent en pourvoyant l’oxygène et les éléments nutritifs auxl’oxygène et les éléments nutritifs aux odontoblastes et à leurs prolongementsodontoblastes et à leurs prolongements cytoplasmiques.cytoplasmiques.
  • 46. 2-L’endodonte2-L’endodonte  Fonction nerveuse:Fonction nerveuse: la pulpe contient desla pulpe contient des nerfs sensitifs et moteurs lui permettantnerfs sensitifs et moteurs lui permettant d’accomplir ses fonctions de défense et ded’accomplir ses fonctions de défense et de vasomotricité.vasomotricité.  Fonction de défense:Fonction de défense: la pulpe assure unla pulpe assure un rôle de défense grâce:rôle de défense grâce:  Son réseau artériel et lymphatique.Son réseau artériel et lymphatique.  Sa capacité à fabriquer de la dentineSa capacité à fabriquer de la dentine tertiaire, dite réactionnelle ou réparatrice.tertiaire, dite réactionnelle ou réparatrice.
  • 47. 2-L’endodonte2-L’endodonte 2.5- le vieillissement de la pulpe:2.5- le vieillissement de la pulpe: sese traduit par:traduit par:  La diminution du volume pulpaire.La diminution du volume pulpaire.  La sclérose pulpo-dentinaire.La sclérose pulpo-dentinaire.  La diminution des défenses pulpaires.La diminution des défenses pulpaires.
  • 48. 2-L’endodonte2-L’endodonte 2.6-les interrelations dentine-pulpe:2.6-les interrelations dentine-pulpe:  D’ordre embryologique.D’ordre embryologique.  D’ordre anatomique.D’ordre anatomique.  D’ordre pathologique.D’ordre pathologique.  D’ordre thérapeutique.D’ordre thérapeutique.
  • 49. 3-le parodonte3-le parodonte 3.1- le cément:3.1- le cément: 3.1.1- Définition:3.1.1- Définition: est un tissu conjonctif dur,est un tissu conjonctif dur, avasculaire qui tapisse la racine dentaire.avasculaire qui tapisse la racine dentaire. 3.1.2- Constitution chimique:3.1.2- Constitution chimique: il estil est composé de:composé de: 6565% de matière minérale.% de matière minérale. 23% de substance organique.23% de substance organique. et 12% d’eau.et 12% d’eau.
  • 50. 3.1- le cément3.1- le cément 3.1.3- Propriétés physiques:3.1.3- Propriétés physiques:  le cément est de couleur jaune, clair; plusle cément est de couleur jaune, clair; plus clair que la dentine; est plus sombre queclair que la dentine; est plus sombre que l’émail.l’émail.  Le cément est moins dur que la dentine etLe cément est moins dur que la dentine et l’émail.l’émail.  L’absorption aux rayons x est 2 à 6 foisL’absorption aux rayons x est 2 à 6 fois plus faible que la dentine.plus faible que la dentine.
  • 51. 3.1- le cément3.1- le cément  Son épaisseur est variable et estSon épaisseur est variable et est maximale à l’apex 150 à 200maximale à l’apex 150 à 200µm etµm et s’amincit dans la règion du collet 20 à 50s’amincit dans la règion du collet 20 à 50 µm.µm.  On dècrit classiquement 03 types deOn dècrit classiquement 03 types de disposition anatomique à la jonctiondisposition anatomique à la jonction émail-cément:émail-cément: • 60% des cas, le cément recouvre l’émail.60% des cas, le cément recouvre l’émail. • 30% des cas, le cément se termine au30% des cas, le cément se termine au contact de l’émail.contact de l’émail. • 10% des cas, il reste séparé de l’émail.10% des cas, il reste séparé de l’émail.
  • 52. 3.1- le cément3.1- le cément 3.1.4-3.1.4- Classification du cément:Classification du cément:  Selon la topographie:Selon la topographie: • Cément coronaire.Cément coronaire. • Cément radiculaire.Cément radiculaire.  Selon la présence ou l’absence de cellules:Selon la présence ou l’absence de cellules: • Cément cellulaire.Cément cellulaire. • Cément acellulaire.Cément acellulaire.  Selon la présence ou l’absence de fibres:Selon la présence ou l’absence de fibres: • Cément fibrillaire.Cément fibrillaire. • Cément afibrillaire.Cément afibrillaire.
  • 53. le cément cellulaire (Selon Abd el Ali Mohamed)
  • 54. le cément acellulaire (Selon Abd el Ali Mohamed)
  • 55. 3.1- le cément3.1- le cément 3.1.5- Rôles physiologiques du cément:3.1.5- Rôles physiologiques du cément:  Rôle d’ancrage.Rôle d’ancrage.  Rôle de protection.Rôle de protection.  Rôle de compensation par sa croissanceRôle de compensation par sa croissance continue.continue.  Rôle dans l’éruption dentaire.Rôle dans l’éruption dentaire.  La résorption de la surface cémentaire.La résorption de la surface cémentaire.
  • 56. 3.2-le ligament alvèolo-dentaire3.2-le ligament alvèolo-dentaire 3.2.1- Définition:3.2.1- Définition: c’est un tissu conjonctifc’est un tissu conjonctif spécialisé étendu entre cément radiculairespécialisé étendu entre cément radiculaire et os alvéolaire. Il a pour fonctionet os alvéolaire. Il a pour fonction principale d’assurer la fixation de la dentprincipale d’assurer la fixation de la dent dans son alvéole. Sa largeur varie de 0.15dans son alvéole. Sa largeur varie de 0.15 à 0.38mm avec une zone plus étroite enà 0.38mm avec une zone plus étroite en regard du tiers moyen de la racine.regard du tiers moyen de la racine.
  • 57. 3.2-le ligament alvèolo-dentaire3.2-le ligament alvèolo-dentaire 3.2.2-Structure histologique:3.2.2-Structure histologique:  Les cellules:Les cellules: • Les cellules conjonctives.Les cellules conjonctives. • Les cellules épithéliales.Les cellules épithéliales. • Les cellules immunitaires.Les cellules immunitaires.  Le compartiment extra cellulaire:Le compartiment extra cellulaire: • La substance fondamentale.La substance fondamentale. • Les fibres de collagène:Les fibres de collagène:  Les fibres alvèolo-dentaires.Les fibres alvèolo-dentaires.  Le ligament gingival.Le ligament gingival.
  • 58. L’organisation en faisceaux du ligament parodontal.L’organisation en faisceaux du ligament parodontal.
  • 59. Schéma du ligament gingivalSchéma du ligament gingival
  • 60. 3.2-le ligament alvèolo-dentaire3.2-le ligament alvèolo-dentaire • Les fibres de réticuline.Les fibres de réticuline. • Les fibres élastiques.Les fibres élastiques. 3.2.3-R3.2.3-Rôôles physiologiques du LAD:les physiologiques du LAD:  Fixation de la dent dans son alvéole.Fixation de la dent dans son alvéole.  L’amortissement de la dent pendant sa fonction.L’amortissement de la dent pendant sa fonction.  Rôle sensoriel.Rôle sensoriel.  Rôle dans l’éruption dentaire.Rôle dans l’éruption dentaire.  Rôle homéostatique.Rôle homéostatique.  Rôle de réparation.Rôle de réparation.  Rôle nutritif et émonctoire.Rôle nutritif et émonctoire.
  • 61. L’os alvéolaire: 1) Définition :1) Définition : L' os alvéolaire ou procès alvéolaire est l 'os qui formeL' os alvéolaire ou procès alvéolaire est l 'os qui forme et contient les alvéoles dentaireset contient les alvéoles dentaires..
  • 62. 2)Rappels anatomiques:2)Rappels anatomiques:  L’os alvéolaire est constitué d’une paroi interne et d’une paroi externe faites d’osL’os alvéolaire est constitué d’une paroi interne et d’une paroi externe faites d’os compact.compact.  Entre les deux parois se trouvent les alvéoles dentaires.Entre les deux parois se trouvent les alvéoles dentaires.  les alvéoles sont séparés par les septa inter dentaire constitués d’os spongieux.les alvéoles sont séparés par les septa inter dentaire constitués d’os spongieux.  Les alvéoles sont tapissés par une paroi (lame criblée).Les alvéoles sont tapissés par une paroi (lame criblée).  Dans l’alvéole des pluriradiculées les racines sont séparées par les septaDans l’alvéole des pluriradiculées les racines sont séparées par les septa inter radiculairesinter radiculaires
  • 63. 3) Rappels histologiques:3) Rappels histologiques: Les cellules osseuses; :Les cellules osseuses; : -- ostéoblastes;ostéoblastes; - ostéocytes;- ostéocytes; - ostéoclastes.- ostéoclastes.
  • 66. Périoste:Périoste: Il recouvre l’os alvéolaire sur toute sa partie externe,Il recouvre l’os alvéolaire sur toute sa partie externe, c’est un tissu conjonctif dense vascularisé ayant unc’est un tissu conjonctif dense vascularisé ayant un pouvoir ostéogène important surtout chez le sujet jeunepouvoir ostéogène important surtout chez le sujet jeune ou la couche germinative est plus épaisse.ou la couche germinative est plus épaisse. Os spongieux:Os spongieux: Il est formé de travées anastomosées les unes auxIl est formé de travées anastomosées les unes aux autres et séparées par des lacunes larges occupées parautres et séparées par des lacunes larges occupées par de la moelle osseusede la moelle osseuse Substance osseuse:Substance osseuse: Contient des faisceaux de fibres collagènes et desContient des faisceaux de fibres collagènes et des cristaux d’hydroxy-apatite.cristaux d’hydroxy-apatite.
  • 67. 3) Rappels histologiques:3) Rappels histologiques: Os compact:Os compact: =>En périphérie: il est formé de 5 ou 6 lamelles osseuses incluant=>En périphérie: il est formé de 5 ou 6 lamelles osseuses incluant des fibres conjonctives;des fibres conjonctives; =>En profondeur: il s’agit de l’os haversien, formé d’un=>En profondeur: il s’agit de l’os haversien, formé d’un assemblage d’ostéones.assemblage d’ostéones. =>Les ostéocytes sont disposés dans l’épaisseur des lamelles.=>Les ostéocytes sont disposés dans l’épaisseur des lamelles. ostéocytes canal de Havers lamelle
  • 68.  Le remaniement histo-physiologique:Le remaniement histo-physiologique:  mouvement axial de la dent.mouvement axial de la dent.  mouvement mésial de la dent.mouvement mésial de la dent.  L’interaction entre fonction occlusale et osL’interaction entre fonction occlusale et os alvéolaire.alvéolaire.  l’hypo fonction.l’hypo fonction.  la surcharge.la surcharge.  La sénescence de l'os alvéolaire.La sénescence de l'os alvéolaire. 4) La physiologie de l’os alvéolaire:
  • 69. La muqueuse gingivale:La muqueuse gingivale: 1) Définition:1) Définition: La gencive est une zoneLa gencive est une zone spécialisée de laspécialisée de la muqueuse buccalemuqueuse buccale qui recouvre les procèsqui recouvre les procès alvéolaires et entourealvéolaires et entoure les colletsles collets des dents.des dents. La muqueuse gingivale
  • 70. 22) ASPECT ANATOMIQUE) ASPECT ANATOMIQUE: on: on décrit:décrit:  Une Gencive papillaire.Une Gencive papillaire.  Une Gencive marginale.Une Gencive marginale.  Une Gencive attachée.Une Gencive attachée. 3) Structure3) Structure histologiquehistologique:elle:elle est constituée:est constituée:  D’un Épithélium.D’un Épithélium.  D’un Chorion.D’un Chorion.  D’une Interface épithéliumD’une Interface épithélium /chorion./chorion. La muqueuse gingivale:
  • 71.  Un rôle de protection et de recouvrement.Un rôle de protection et de recouvrement.  Un rôle de résistance et de défense.Un rôle de résistance et de défense.  Un rôle de réparation et de kératinisation.Un rôle de réparation et de kératinisation.  Un rôle de nutrition et d’échange.Un rôle de nutrition et d’échange.  Un rôle Émonctoire.Un rôle Émonctoire. 4)Les rôles physiologiques de la gencive:
  • 72. l’attache épithéliale. C’est un ensemble biologique unique dansC’est un ensemble biologique unique dans l’organisme unissant les cellules del’organisme unissant les cellules de l’épithélium jonctionnel à la surface calcifiéel’épithélium jonctionnel à la surface calcifiée de la dent.de la dent.
  • 73. la physiologie de l’attache épithéliale.la physiologie de l’attache épithéliale.  Il permet l’adhésion du tissu deIl permet l’adhésion du tissu de recouvrement gingival à la dent.recouvrement gingival à la dent.  Perméabilité épithéliale du sillonPerméabilité épithéliale du sillon gingival vers le tissu conjonctif (legingival vers le tissu conjonctif (le passage du fluide gingival).passage du fluide gingival).
  • 74. Le fluide gingivalLe fluide gingival Il se définit comme le liquide qui suint du sillonIl se définit comme le liquide qui suint du sillon gingivo-dentaire.gingivo-dentaire. Il contient:Il contient:  Des cellules épithéliales desquamées.Des cellules épithéliales desquamées.  Des cellules immunitaires.Des cellules immunitaires.  Protéines.Protéines.  Des enzymes.Des enzymes.
  • 75. 6) Fonctions physiologiques de6) Fonctions physiologiques de l’organe dentaire:l’organe dentaire: L’organe dentaire assure:L’organe dentaire assure:  La mastication.La mastication.  La phonation.La phonation.  L’esthétique.L’esthétique.
  • 76. Conclusion.Conclusion.  Mieux connaître la physiologie de l’organeMieux connaître la physiologie de l’organe dentaire parfaire l’esprit de diagnostiquedentaire parfaire l’esprit de diagnostique chez le dentiste et par suite un résultatchez le dentiste et par suite un résultat thérapeutique amélioré.thérapeutique amélioré.