SlideShare une entreprise Scribd logo
et
présentent
Le parcours de soins du patientLe parcours de soins du patient
arthrosiquearthrosique
Le parcours de soins, de quoi s’agit-il ?
La notion de parcours de soins introduit la notion de travail soignant
collectif, autrement dit la coordination d’un ensemble d’intervenants délivrant
le soin optimal
2
Il se justifie notamment pour les pathologies chroniques dont la prise en charge relève
de différents intervenants, que le médecin se doit de coordonner
L’efficience du parcours de soins (autrement dit le meilleur soin au meilleur coût)
représente pour le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance un axe prioritaire pour
défendre la pérennité de l’assurance maladie et de ses principes fondateurs,
notamment une égalité d’accès à des soins de qualité pour tous et une solidarité entre
malades et bien-portants.
Avenir de l’Assurance Maladie : les options du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM)
http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/l_avenir_de_l_assurance_maladie_les_options_du_hcaam.pdf
Médecine de parcours : un objectif et des enjeux à confirmer. Entretien avec Denis Piveteau, Président du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance
Maladie, Le Concours médical, juin 2012 (pages 428-429).
Un exemple de maladie chronique
Le diabète de type 2 : cette maladie se développe
rapidement, parallèlement au surpoids et à l’obésité.
Mais bien pris en charge, un diabétique de type 2 va
éviter les nombreuses complications de la maladie :
infarctus, insuffisance rénale, cécité amputations…
La prise en charge du patient chronique nécessite
l’intervention de multiples soignants, aux
compétences complémentaires : c’est le parcours de soins
ou le parcours de santé du patient
3
L’arthrose, pathologie chronique
Parce que les patients vivent plus longtemps et que le surpoids progresse,
le nombre de patients arthrosiques ne cesse de croître :
• 65% des personnes de 65 ans ont une arthrose radiologique
• 80% des personnes de plus de 80 ans sont arthrosiques
L’arthrose est une pathologie qui affecte la qualité de vie et pourrait dans
certains cas augmenter la mortalité par majoration du risque
cardiovasculaire liée au moins en partie à la sédentarité
4
La prise en charge du patient arthrosique est plus complexe qu’il n’y
paraît. Il existe un impact en termes de coûts pour la collectivité du fait
du vieillissement de la population et de l’accroissement du nombre de
prothèses posées.
Site de la Société Française de rhumatologie :
http ://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/A0_definition.asp
Les objectifs de la prise en charge du
patient arthrosique
• Ralentir la progression de la maladie
• Limiter la douleur
• Limiter l’enraidissement articulaire
• Combattre l’inflammation tout en réduisant la consommation
d’AINS au long cours et en particulier chez les patients à risques
• Favoriser une activité physique adaptée
• Lutter contre le surpoids
• Recourir à la chirurgie quand elle est nécessaire
5
Site de la Société Française de rhumatologie :
http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/sommaire-arthrose.asp
ANSM :
http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/257d8be960ac8372dbdc513708956d50.pdf
OARSI :
http://www.oarsi.org/pdfs/oarsi_recommendations_for_management_of_hip_and_knee_oa.pdf
Les principaux acteurs de la prise
en charge
Les objectifs de la prise en charge du patient arthrosique désignent les
acteurs susceptibles d’intervenir, à commencer par le médecin traitant,
presque toujours un médecin généraliste.
Certains spécialistes sont aussi des acteurs importants de la prise en charge du
patient arthrosique.
• Le rhumatologue : le médecin généraliste peut faire appel à un avis
spécialisé devant des cas compliqués à prendre en charge, en raison de
douleurs rebelles, de lésions importantes, pour faire des ponctions
articulaires le plus souvent suivies d’infiltrations avec un dérivé cortisoné
ou un acide hyaluronique.
• Le chirurgien orthopédiste : quand une pose de prothèse où une chirurgie
correctrice devient nécessaire (hanche ou genou notamment)
• Le radiologue : les radiographies permettent de poser le diagnostic et
d’évaluer l’importance des lésions articulaires
• Voire l’endocrinologue pour l’encadrement d’une perte de poids
6
Les principaux acteurs de la prise
en charge
Le pharmacien d’officine, formé pour délivrer des
conseils aux patients souffrant d’une maladie
chronique ayant fait l’objet d’un diagnostic médical.
Et divers paramédicaux, en particulier :
Le kinésithérapeute : pour apprendre à mobiliser
convenablement une articulation touchée par
l’arthrose et pour renforcer les muscles qui stabilisent
l’articulation touchée.
Le nutritionniste ou la diététicienne : pour lutter contre un
surpoids ou une obésité.
7
Le médecin traitant, chef d’orchestre
du parcours de soin
Chaque patient doit avoir son médecin traitant, presque toujours
un médecin généraliste. C’est celui qui connaît le mieux son
patient, son histoire médicale mais aussi ses conditions de vie
(situation familiale, sociale et professionnelle).
Le médecin traitant orientera son patient vers d’autres acteurs de
santé notamment pour favoriser une prise en charge
kinésithérapeute, diététicienne ou nutritionniste…) ou pour
demander un avis spécialisé (rhumatologue, chirurgien
orthopédiste…).
8
Faut-il faire des examens ?
Les seuls examens essentiels chez le patient arthrosique sont ceux qui
vont permettre d’évaluer précisément l’état des articulations. C’est la
radiographie standard des articulations. Il n’est pas nécessaire de
procéder à des examens plus sophistiqués, notamment IRM ou scanner,
qui n’ont aucune utilité pour faire le diagnostic d’arthrose.
9
Quand les faire ? Des radiographies
standard sont essentielles pour poser le
diagnostic, sachant qu’il est rarement
utile de les refaire, sauf lorsque se discute
un geste chirurgical ou que l'on suspecte
une arthrose rapidement évolutive.
En revanche, il n’y a pas de bilan sanguin particulier à faire. La
réalisation d’un scanner ou d’une IRM reste exceptionnelle.
Site de la Société Française de rhumatologie :
http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/sommaire-arthrose.asp
Radiographie de hanches de face Coxarthrose D supéro
externe (état) ; débutante à G.
Le recours au chirurgien
La décision de remplacer une articulation abîmée
par une prothèse n’est pas une décision simple.
Elle va dépendre notamment de :
• L’impact de l’arthrose sur la qualité de vie du patient.
• L’âge du patient et ses maladies associées.
• En fait de son espérance de vie.
10
Avant l’intervention, il est recommandé
•de faire des activités physiques pour « préparer » les muscles, les tendons et
les ligaments aux rôles qui seront les leurs une fois la prothèse posée et pour
réduire au maximum l’enraidissement articulaire,
•et comme avant toute intervention chirurgicale, d’arrêter de fumer, ce qui
permet de diminuer le risque d’infection et d’améliorer les suites
postopératoires, afin qu’elles soient les plus légères possibles.
Site de la Société Française de rhumatologie :
http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/sommaire-arthrose.asp
Le traitement thermal est-il légitime
dans le parcours de soin d’un patient
arthrosique ?
Une étude récente montre qu’une cure thermale
peut améliorer les symptômes douloureux de
l’arthrose du genou.
La cure thermale semble apporter des bénéfices
pour reprendre une activité physique adaptée,
modifier ses habitudes alimentaires et perdre du
poids dans le cadre de programmes d’éducation
thérapeutique.
En cela, la cure thermale peut être utile dans le
parcours de soin d’un patient arthrosique.
11

Contenu connexe

Tendances

Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
CHU de Liège
 
dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie Dr A.Hamid TAIBI
 dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie  Dr A.Hamid TAIBI dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie  Dr A.Hamid TAIBI
dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie Dr A.Hamid TAIBI
hamid taibi
 
2008 DMI et chirurgie du rachis
2008 DMI et chirurgie du rachis2008 DMI et chirurgie du rachis
2008 DMI et chirurgie du rachis
APRHOC
 
EPU 5
EPU 5EPU 5
2013session4 4
2013session4 42013session4 4
2013session4 4
acvq
 
2008 Introduction à la biomécanique du rachis
2008 Introduction à la biomécanique du rachis2008 Introduction à la biomécanique du rachis
2008 Introduction à la biomécanique du rachis
APRHOC
 
Atelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédiqueAtelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédique
jpp conseil et management
 
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteLa Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
CHU Angers
 
EPU
EPUEPU
Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015
Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015
Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015
JFIM - Journées Francophones d'Imagerie Médicale
 
2017-004
2017-0042017-004
2017-004
joortho972
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
IRMSHN276
 
Arthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genouArthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genou
sailhan
 
Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014
Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014
Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014
amfck
 
Les amputes des membres tp med physique doc ii g7
Les amputes des membres tp med physique doc ii g7Les amputes des membres tp med physique doc ii g7
Les amputes des membres tp med physique doc ii g7
BACHWEKI
 
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Clément Potier
 
Voie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hancheVoie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hanche
sailhan
 

Tendances (20)

Problèmes Médico Légaux
Problèmes Médico LégauxProblèmes Médico Légaux
Problèmes Médico Légaux
 
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
Lésions cervicales - classifications, prise en charge conservatrice et chirug...
 
dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie Dr A.Hamid TAIBI
 dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie  Dr A.Hamid TAIBI dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie  Dr A.Hamid TAIBI
dysfonctionnement de l'appareil manducateur et orthodontie Dr A.Hamid TAIBI
 
2008 DMI et chirurgie du rachis
2008 DMI et chirurgie du rachis2008 DMI et chirurgie du rachis
2008 DMI et chirurgie du rachis
 
EPU 5
EPU 5EPU 5
EPU 5
 
2013session4 4
2013session4 42013session4 4
2013session4 4
 
2008 Introduction à la biomécanique du rachis
2008 Introduction à la biomécanique du rachis2008 Introduction à la biomécanique du rachis
2008 Introduction à la biomécanique du rachis
 
Atelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédiqueAtelier chirurgie orthopédique
Atelier chirurgie orthopédique
 
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulteLa Chirurgie Bariatrique de l'adulte
La Chirurgie Bariatrique de l'adulte
 
EPU
EPUEPU
EPU
 
Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015
Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015
Bv giang stress fracture jfim hanoi 2015
 
2017-004
2017-0042017-004
2017-004
 
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
3_PATELLA : Quelle est la place des orthèses dans le traitement. Dr Y.DELARUE
 
Has aomi 2010-10
Has aomi 2010-10Has aomi 2010-10
Has aomi 2010-10
 
Arthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genouArthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genou
 
Rencontres vasculaires val_d_or_2013
Rencontres vasculaires val_d_or_2013Rencontres vasculaires val_d_or_2013
Rencontres vasculaires val_d_or_2013
 
Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014
Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014
Prothéses de genoux - Jean Pierre FRANCESCHI; Abdou SBIHI IFMK 2014
 
Les amputes des membres tp med physique doc ii g7
Les amputes des membres tp med physique doc ii g7Les amputes des membres tp med physique doc ii g7
Les amputes des membres tp med physique doc ii g7
 
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
Syndrôme fémoro-patellaire : quelle place pour la biomécanique et quels trait...
 
Voie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hancheVoie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hanche
 

Similaire à Le parcours de soins du patient arthrosique

NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
Dr Riyadh Essefi
 
Perfusionsoins service-oct2009
Perfusionsoins service-oct2009Perfusionsoins service-oct2009
Perfusionsoins service-oct2009
Patou Conrath
 
Les facteurs de risque de l’arthrose
Les facteurs de risque de l’arthroseLes facteurs de risque de l’arthrose
Les facteurs de risque de l’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
imma-dr
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
imma-dr
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
DiandraTchadeu
 
V3 dossier chirurgie du membre supérieur
V3 dossier chirurgie du membre supérieurV3 dossier chirurgie du membre supérieur
V3 dossier chirurgie du membre supérieur
LesCarnetsSante
 
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdfArthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
AbdelaliElbouhti
 
fiche pth coxarthrose
 fiche pth coxarthrose fiche pth coxarthrose
fiche pth coxarthrose
Vermersch Thibault
 
Poser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrosePoser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Evolution de l’arthrose
Evolution de l’arthroseEvolution de l’arthrose
Evolution de l’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Enjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporose
Enjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporoseEnjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporose
Enjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporose
Réseau Pro Santé
 
"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ
"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ
"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ
Lauren Calligrafi
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Almaviva Santé
 
Quels conseils donner à un patient arthrosique ?
Quels conseils donner à un patient arthrosique ?Quels conseils donner à un patient arthrosique ?
Quels conseils donner à un patient arthrosique ?
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Neurochirurgie ambulatoire
Neurochirurgie ambulatoire Neurochirurgie ambulatoire
Neurochirurgie ambulatoire
Michel Triffaux
 
clasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestiveclasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestive
madiassakonate1
 

Similaire à Le parcours de soins du patient arthrosique (20)

NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSENOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
NOUVEAUTÉS DANS LA PRISE EN CHARGE DE L’ARTHROSE
 
Perfusionsoins service-oct2009
Perfusionsoins service-oct2009Perfusionsoins service-oct2009
Perfusionsoins service-oct2009
 
Les facteurs de risque de l’arthrose
Les facteurs de risque de l’arthroseLes facteurs de risque de l’arthrose
Les facteurs de risque de l’arthrose
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
 
Angioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieursAngioplastie des membres inférieurs
Angioplastie des membres inférieurs
 
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdfJOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
JOUR 1 - (02) Epaules (MM. Lefèvre-Colau).pdf
 
V3 dossier chirurgie du membre supérieur
V3 dossier chirurgie du membre supérieurV3 dossier chirurgie du membre supérieur
V3 dossier chirurgie du membre supérieur
 
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdfArthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
Arthroses coxarthrose gonarthrose S.pptx.pdf
 
fiche pth coxarthrose
 fiche pth coxarthrose fiche pth coxarthrose
fiche pth coxarthrose
 
Pied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayedPied diabetique bouayed
Pied diabetique bouayed
 
Poser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrosePoser le diagnostic d’arthrose
Poser le diagnostic d’arthrose
 
Manifeste de la médecine vasculaire
Manifeste de la médecine vasculaireManifeste de la médecine vasculaire
Manifeste de la médecine vasculaire
 
Evolution de l’arthrose
Evolution de l’arthroseEvolution de l’arthrose
Evolution de l’arthrose
 
Enjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporose
Enjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporoseEnjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporose
Enjeux et prise en charge thérapeutique de l'ostéoporose
 
"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ
"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ
"Le fitness au coeur de la santé..." - Pr François CARRÉ
 
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
Magazine Almaviva Santé Janvier 2021
 
1 editoriaux 4-2010
1  editoriaux 4-20101  editoriaux 4-2010
1 editoriaux 4-2010
 
Quels conseils donner à un patient arthrosique ?
Quels conseils donner à un patient arthrosique ?Quels conseils donner à un patient arthrosique ?
Quels conseils donner à un patient arthrosique ?
 
Neurochirurgie ambulatoire
Neurochirurgie ambulatoire Neurochirurgie ambulatoire
Neurochirurgie ambulatoire
 
clasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestiveclasificationslesions.pdf cancer digestive
clasificationslesions.pdf cancer digestive
 

Plus de Arthrolink des Laboratoires Expanscience

Rapport Annuel 2018 -Expanscience
Rapport Annuel 2018 -ExpanscienceRapport Annuel 2018 -Expanscience
Rapport Annuel 2018 -Expanscience
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
When is a joint replacement necessary
When is a joint replacement necessary When is a joint replacement necessary
When is a joint replacement necessary
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
What to advise patients with osteoarthritis
What to advise patients with osteoarthritisWhat to advise patients with osteoarthritis
What to advise patients with osteoarthritis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Osteoarthritis risk factors
Osteoarthritis risk factorsOsteoarthritis risk factors
Osteoarthritis risk factors
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Osteoarthritis official healthcare protocol
Osteoarthritis official healthcare protocolOsteoarthritis official healthcare protocol
Osteoarthritis official healthcare protocol
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Non pharmacological treatments for osteoarthritis
Non pharmacological treatments for osteoarthritisNon pharmacological treatments for osteoarthritis
Non pharmacological treatments for osteoarthritis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Diagnosing osteoarthritis
Diagnosing osteoarthritisDiagnosing osteoarthritis
Diagnosing osteoarthritis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Course of osteoarthritis
Course of osteoarthritisCourse of osteoarthritis
The pathophysiology of osteoarthritis
The pathophysiology of osteoarthritisThe pathophysiology of osteoarthritis
The pathophysiology of osteoarthritis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Qué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosis
Qué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosisQué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosis
Qué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
La fisiopatología de la artrosis
La fisiopatología de la artrosisLa fisiopatología de la artrosis
La fisiopatología de la artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Itinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosis
Itinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosisItinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosis
Itinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Evolución de la artrosis
Evolución de la artrosisEvolución de la artrosis
Evolución de la artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
El diagnóstico de la artrosis
El diagnóstico de la artrosisEl diagnóstico de la artrosis
El diagnóstico de la artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Consideración del uso de una prótesis
Consideración del uso de una prótesisConsideración del uso de una prótesis
Consideración del uso de una prótesis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Los factores de riesgo de la artrosis
Los factores de riesgo de la artrosisLos factores de riesgo de la artrosis
Los factores de riesgo de la artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Tratamientos no farmacológicos de la artrosis
Tratamientos no farmacológicos de la artrosisTratamientos no farmacológicos de la artrosis
Tratamientos no farmacológicos de la artrosis
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
Traitements non pharmacologiques de l’arthrose
Traitements non pharmacologiques de l’arthroseTraitements non pharmacologiques de l’arthrose
Traitements non pharmacologiques de l’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 
La physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthroseLa physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthrose
Arthrolink des Laboratoires Expanscience
 

Plus de Arthrolink des Laboratoires Expanscience (19)

Rapport Annuel 2018 -Expanscience
Rapport Annuel 2018 -ExpanscienceRapport Annuel 2018 -Expanscience
Rapport Annuel 2018 -Expanscience
 
When is a joint replacement necessary
When is a joint replacement necessary When is a joint replacement necessary
When is a joint replacement necessary
 
What to advise patients with osteoarthritis
What to advise patients with osteoarthritisWhat to advise patients with osteoarthritis
What to advise patients with osteoarthritis
 
Osteoarthritis risk factors
Osteoarthritis risk factorsOsteoarthritis risk factors
Osteoarthritis risk factors
 
Osteoarthritis official healthcare protocol
Osteoarthritis official healthcare protocolOsteoarthritis official healthcare protocol
Osteoarthritis official healthcare protocol
 
Non pharmacological treatments for osteoarthritis
Non pharmacological treatments for osteoarthritisNon pharmacological treatments for osteoarthritis
Non pharmacological treatments for osteoarthritis
 
Diagnosing osteoarthritis
Diagnosing osteoarthritisDiagnosing osteoarthritis
Diagnosing osteoarthritis
 
Course of osteoarthritis
Course of osteoarthritisCourse of osteoarthritis
Course of osteoarthritis
 
The pathophysiology of osteoarthritis
The pathophysiology of osteoarthritisThe pathophysiology of osteoarthritis
The pathophysiology of osteoarthritis
 
Qué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosis
Qué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosisQué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosis
Qué consejos se pueden facilitar a un paciente con artrosis
 
La fisiopatología de la artrosis
La fisiopatología de la artrosisLa fisiopatología de la artrosis
La fisiopatología de la artrosis
 
Itinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosis
Itinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosisItinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosis
Itinerario de atención sanitaria de los pacientes con artrosis
 
Evolución de la artrosis
Evolución de la artrosisEvolución de la artrosis
Evolución de la artrosis
 
El diagnóstico de la artrosis
El diagnóstico de la artrosisEl diagnóstico de la artrosis
El diagnóstico de la artrosis
 
Consideración del uso de una prótesis
Consideración del uso de una prótesisConsideración del uso de una prótesis
Consideración del uso de una prótesis
 
Los factores de riesgo de la artrosis
Los factores de riesgo de la artrosisLos factores de riesgo de la artrosis
Los factores de riesgo de la artrosis
 
Tratamientos no farmacológicos de la artrosis
Tratamientos no farmacológicos de la artrosisTratamientos no farmacológicos de la artrosis
Tratamientos no farmacológicos de la artrosis
 
Traitements non pharmacologiques de l’arthrose
Traitements non pharmacologiques de l’arthroseTraitements non pharmacologiques de l’arthrose
Traitements non pharmacologiques de l’arthrose
 
La physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthroseLa physiopathologie de l’arthrose
La physiopathologie de l’arthrose
 

Le parcours de soins du patient arthrosique

  • 1. et présentent Le parcours de soins du patientLe parcours de soins du patient arthrosiquearthrosique
  • 2. Le parcours de soins, de quoi s’agit-il ? La notion de parcours de soins introduit la notion de travail soignant collectif, autrement dit la coordination d’un ensemble d’intervenants délivrant le soin optimal 2 Il se justifie notamment pour les pathologies chroniques dont la prise en charge relève de différents intervenants, que le médecin se doit de coordonner L’efficience du parcours de soins (autrement dit le meilleur soin au meilleur coût) représente pour le Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance un axe prioritaire pour défendre la pérennité de l’assurance maladie et de ses principes fondateurs, notamment une égalité d’accès à des soins de qualité pour tous et une solidarité entre malades et bien-portants. Avenir de l’Assurance Maladie : les options du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie (HCAAM) http://www.securite-sociale.fr/IMG/pdf/l_avenir_de_l_assurance_maladie_les_options_du_hcaam.pdf Médecine de parcours : un objectif et des enjeux à confirmer. Entretien avec Denis Piveteau, Président du Haut Conseil pour l’Avenir de l’Assurance Maladie, Le Concours médical, juin 2012 (pages 428-429).
  • 3. Un exemple de maladie chronique Le diabète de type 2 : cette maladie se développe rapidement, parallèlement au surpoids et à l’obésité. Mais bien pris en charge, un diabétique de type 2 va éviter les nombreuses complications de la maladie : infarctus, insuffisance rénale, cécité amputations… La prise en charge du patient chronique nécessite l’intervention de multiples soignants, aux compétences complémentaires : c’est le parcours de soins ou le parcours de santé du patient 3
  • 4. L’arthrose, pathologie chronique Parce que les patients vivent plus longtemps et que le surpoids progresse, le nombre de patients arthrosiques ne cesse de croître : • 65% des personnes de 65 ans ont une arthrose radiologique • 80% des personnes de plus de 80 ans sont arthrosiques L’arthrose est une pathologie qui affecte la qualité de vie et pourrait dans certains cas augmenter la mortalité par majoration du risque cardiovasculaire liée au moins en partie à la sédentarité 4 La prise en charge du patient arthrosique est plus complexe qu’il n’y paraît. Il existe un impact en termes de coûts pour la collectivité du fait du vieillissement de la population et de l’accroissement du nombre de prothèses posées. Site de la Société Française de rhumatologie : http ://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/A0_definition.asp
  • 5. Les objectifs de la prise en charge du patient arthrosique • Ralentir la progression de la maladie • Limiter la douleur • Limiter l’enraidissement articulaire • Combattre l’inflammation tout en réduisant la consommation d’AINS au long cours et en particulier chez les patients à risques • Favoriser une activité physique adaptée • Lutter contre le surpoids • Recourir à la chirurgie quand elle est nécessaire 5 Site de la Société Française de rhumatologie : http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/sommaire-arthrose.asp ANSM : http://www.ansm.sante.fr/var/ansm_site/storage/original/application/257d8be960ac8372dbdc513708956d50.pdf OARSI : http://www.oarsi.org/pdfs/oarsi_recommendations_for_management_of_hip_and_knee_oa.pdf
  • 6. Les principaux acteurs de la prise en charge Les objectifs de la prise en charge du patient arthrosique désignent les acteurs susceptibles d’intervenir, à commencer par le médecin traitant, presque toujours un médecin généraliste. Certains spécialistes sont aussi des acteurs importants de la prise en charge du patient arthrosique. • Le rhumatologue : le médecin généraliste peut faire appel à un avis spécialisé devant des cas compliqués à prendre en charge, en raison de douleurs rebelles, de lésions importantes, pour faire des ponctions articulaires le plus souvent suivies d’infiltrations avec un dérivé cortisoné ou un acide hyaluronique. • Le chirurgien orthopédiste : quand une pose de prothèse où une chirurgie correctrice devient nécessaire (hanche ou genou notamment) • Le radiologue : les radiographies permettent de poser le diagnostic et d’évaluer l’importance des lésions articulaires • Voire l’endocrinologue pour l’encadrement d’une perte de poids 6
  • 7. Les principaux acteurs de la prise en charge Le pharmacien d’officine, formé pour délivrer des conseils aux patients souffrant d’une maladie chronique ayant fait l’objet d’un diagnostic médical. Et divers paramédicaux, en particulier : Le kinésithérapeute : pour apprendre à mobiliser convenablement une articulation touchée par l’arthrose et pour renforcer les muscles qui stabilisent l’articulation touchée. Le nutritionniste ou la diététicienne : pour lutter contre un surpoids ou une obésité. 7
  • 8. Le médecin traitant, chef d’orchestre du parcours de soin Chaque patient doit avoir son médecin traitant, presque toujours un médecin généraliste. C’est celui qui connaît le mieux son patient, son histoire médicale mais aussi ses conditions de vie (situation familiale, sociale et professionnelle). Le médecin traitant orientera son patient vers d’autres acteurs de santé notamment pour favoriser une prise en charge kinésithérapeute, diététicienne ou nutritionniste…) ou pour demander un avis spécialisé (rhumatologue, chirurgien orthopédiste…). 8
  • 9. Faut-il faire des examens ? Les seuls examens essentiels chez le patient arthrosique sont ceux qui vont permettre d’évaluer précisément l’état des articulations. C’est la radiographie standard des articulations. Il n’est pas nécessaire de procéder à des examens plus sophistiqués, notamment IRM ou scanner, qui n’ont aucune utilité pour faire le diagnostic d’arthrose. 9 Quand les faire ? Des radiographies standard sont essentielles pour poser le diagnostic, sachant qu’il est rarement utile de les refaire, sauf lorsque se discute un geste chirurgical ou que l'on suspecte une arthrose rapidement évolutive. En revanche, il n’y a pas de bilan sanguin particulier à faire. La réalisation d’un scanner ou d’une IRM reste exceptionnelle. Site de la Société Française de rhumatologie : http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/sommaire-arthrose.asp Radiographie de hanches de face Coxarthrose D supéro externe (état) ; débutante à G.
  • 10. Le recours au chirurgien La décision de remplacer une articulation abîmée par une prothèse n’est pas une décision simple. Elle va dépendre notamment de : • L’impact de l’arthrose sur la qualité de vie du patient. • L’âge du patient et ses maladies associées. • En fait de son espérance de vie. 10 Avant l’intervention, il est recommandé •de faire des activités physiques pour « préparer » les muscles, les tendons et les ligaments aux rôles qui seront les leurs une fois la prothèse posée et pour réduire au maximum l’enraidissement articulaire, •et comme avant toute intervention chirurgicale, d’arrêter de fumer, ce qui permet de diminuer le risque d’infection et d’améliorer les suites postopératoires, afin qu’elles soient les plus légères possibles. Site de la Société Française de rhumatologie : http://www.rhumatologie.asso.fr/04-Rhumatismes/grandes-maladies/0B-dossier-arthrose/sommaire-arthrose.asp
  • 11. Le traitement thermal est-il légitime dans le parcours de soin d’un patient arthrosique ? Une étude récente montre qu’une cure thermale peut améliorer les symptômes douloureux de l’arthrose du genou. La cure thermale semble apporter des bénéfices pour reprendre une activité physique adaptée, modifier ses habitudes alimentaires et perdre du poids dans le cadre de programmes d’éducation thérapeutique. En cela, la cure thermale peut être utile dans le parcours de soin d’un patient arthrosique. 11