SlideShare une entreprise Scribd logo
www.lesechos-etudes.fr 2013
Une étude
Les Echos Etudes
Collection
Executive Briefing
Pharmacies en ligne et nouveaux comportements
d’automédication : les leviers de la croissance
du marché à l’horizon 2015
Extraits sur la vente en ligne
et le Guide de bonnes pratiques
Les perspectives du marché
et de la distribution de l’automédication
Directeur des activités formations et études
Capucine Marraud des Grottes
Etude réalisée par
Angéline Galinier-Warrain Le Sourd et Hélène Charrondière
Directrice du pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes
Hélène Charrondière
Note importante sur le droit de reproduction
Toute reproduction partielle ou totale de la présente étude par quelque procédé que ce soit est interdite,
sauf autorisation expresse de l’éditeur.
La loi interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation,
reproduction ou diffusion faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses
ayants droit, est illicite et constitue un délit de contrefaçon sanctionné par les dispositions du Code de la
propriété intellectuelle.
Tous droits réservés : Les Echos Etudes 2013
ISBN 979-10-241-0016-6
Éditeur : Les Echos Business (filiale du groupe Les Echos)
16, rue du Quatre Septembre – 75112 Paris Cedex 02
Téléphone : 01 49 53 89 10
Fax : 01.49.53.68.74
etudes@lesechos.fr
www.lesechos-etudes.fr
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
2
Introduction
La méthodologie de cette étude repose sur :
Une phase de recherches documentaires approfondies sur l’actualité et les chiffres clés du marché
de l’automédication et de la distribution de médicaments par Internet, en France et dans les autres principaux marchés
pharmaceutiques européens.
Une phase qualitative d’une quinzaine d’entretiens approfondis semi-directifs d’une durée moyenne d’une heure, menés
entre février et avril 2013 auprès de responsables de laboratoires d’automédication, de groupements
de pharmaciens, de représentants ordinaux de la profession officinale, de juristes, experts et observateurs de ce marché :
AFIPA, GERS, SANOFI, BMS-UPSA, GSK, Genevrier, Celtipharm, IMS Health, Ordre National des Pharmaciens, Pharmactiv,
Groupe PHR, 1001pharmacies (eNova).
Une enquête quantitative on-line menée auprès de 1 069 individus représentatifs de la population française (access panel
Claméo® de concitoyens développé par la société Le Terrain, spécialisée dans le recueil et le traitement
des données).
< Caractéristiques signalétiques : région, département, taille d’agglomération, genre, âge, CSP et niveau
de diplôme du répondant
< Modalités de traitement des données : tris à plat, tris croisés, redressement d’échantillon
< Période d’administration du questionnaire : avril-mai 2013
Cette étude a été réalisée entre les mois de février et mai 2013.
Méthodologie de l’étude
3Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Les axes clés du Guide de bonnes pratiques
La vente en ligne de médicaments
d’automédication en France
4
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Conditions d’obtention d’une autorisation administrative pour un site de vente en ligne
Pour pouvoir ouvrir un nouveau site internet, le pharmacien titulaire de l’officine ou gérant d’une pharmacie mutualiste ou de secours
minière doit demander une autorisation au Directeur de l’ARS dont il dépend.
Il doit adresser un dossier comprenant les éléments suivants :
1. Le nom du pharmacien titulaire de l’officine ou gérant d’une pharmacie mutualiste ou de secours minier, responsable du site
2. Le certificat d’inscription à l’ordre des pharmaciens du pharmacien titulaire de l’officine ou gérant d’une pharmacie mutualiste
ou de secours minier
3. Le nom et l’adresse de l’officine ou de la pharmacie mutualiste ou de secours minier
4. L’adresse du site Internet utilisé à des fins de commerce électronique
5. Toutes les informations nécessaires pour identifier le site Internet
6. La description du site et de ses fonctionnalités permettant de s’assurer du respect de la réglementation en vigueur
7. Le descriptif des conditions d’installation de l’officine prescrites par l’article R. 5125-9 du code de la santé publique
L’ARS Île-de-France par exemple ne délivre aucune autorisation tant que le champ des médicaments interdits ou autorisés n'est pas
clairement défini. En effet, le Conseil d'État doit encore statuer sur la légalité de l'article L-5125-34 du CSP qui limite la vente en ligne
au seuls médicaments autorisés en libre accès. Idem pour l’ARS Languedoc-Roussillon qui n’a délivré aucune autorisation tant que le
Guide de bonnes pratiques n’était pas publié.
La création de sites Internet par les pharmacies d’officine
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
5
Evolution du nombre de sites de vente en ligne autorisés par les ARS, 1e semestre 2013
Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne
Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments
(arrêté du 20 juin 2013)
6
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Les officines à qui s’adressent les règles de bonnes pratiques : toutes les officines disposant d’une licence, y compris
les pharmacies mutualistes et les pharmacies de secours minières (ces dernières réservent la vente en ligne à leurs seuls membres).
Il est interdit à un laboratoire pharmaceutique de financer et/ou d’exploiter un site Internet (le cas de la vente en ligne aux Etats-
Unis de Viagra® par le laboratoire Pfizer est donc impossible en France)
La création et la gestion d’un site est soumis à une autorisation administrative délivrée par l’ARS dont relève l’officine
Les principes de dispensation en ligne (qualité, sécurité, conseil…), les règles déontologiques et professionnelles : ce sont
les mêmes qu’au comptoir. Le site Internet est le prolongement virtuel d’une pharmacie « en dur » autorisée et ouverte au public.
S’appliquent les règles suivantes :
< L’absence de sollicitation de clientèle « par des procédés et moyens contraires à la dignité de la profession » (article R. 4235-
22 du Code de la Santé publique)
< Le devoir de conseil, notamment pour les médicaments de PMF (insertion de conseils en matière de schéma de prise,
posologie, orientation vers un médecin en cas de prolongation des symptômes…)
< Les règles en matière de publicité
< Le devoir de refuser la délivrance d’un médicament, dans l’intérêt du patient (une commande on-line peut ne pas être
honorée ou faire l’objet d’un appel téléphonique de la part du pharmacien en charge des commandes électroniques)
< L’absence de diagnostic (interdiction de mettre en ligne un questionnaire médical qui orienterait le patient vers
un médicament en particulier)
< L’absence d’incitation à la consommation abusive de médicaments
< Les forums de discussion sont interdits
Le site doit être conçu en langue française, et peut par ailleurs proposer des versions en d’autres langues : un pharmacien
titulaire a donc la possibilité de vendre des médicaments par Internet à des consommateurs étrangers/installés hors de France
La sous-traitance est interdite (sauf pour la conception et la maintenance du site) : la préparation de la commande doit se faire
dans les locaux de l’officine, dans un espace adapté à cet effet. Elle relève de l’exercice personnel. La gestion des préparations des
commandes ne peut donc pas être déléguée à une société tiers type place de marché électronique, grossiste répartiteur, groupement
de pharmaciens…
Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne
7
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Les modalités d’identification du site : le patient doit être en mesure d’identifier le site officinal comme étant celui d’une officine
physique dûment autorisée. Il comporte a minima les informations suivantes, dans un rubrique intitulée « Qui sommes-nous ? ») :
< la raison sociale de l’officine
< les noms et prénoms du ou des pharmaciens mentionnés aux 1o et 2o de l’article L. 5125-33 du CSP
< le numéro RPPS du ou des pharmaciens mentionnés aux 1o et 2o de l’article L. 5125-33 du CSP
< l’adresse de l’officine
< l’adresse de courrier électronique , le numéro de téléphone et de télécopie
< le numéro de licence de la pharmacie
< la dénomination sociale et les coordonnées de l’hébergeur du site internet
< le nom et l’adresse de l’ARS territorialement compétente
< Des liens hypertexte vers les sites de l’Ordre national des pharmaciens, du ministère de la Santé qui tiennent à jour la liste
des pharmacies autorisées à vendre en ligne des médicaments, et de l’ANSM (page du formulaire de pharmacovigilance)
< http://www.ordre.pharmacien.fr/Le-patient/Commerce-electronique-de-medicaments
< http://www.sante.gouv.fr/achat-de-medicaments-sur-internet-informations-pour-le-public.html
< http://ansm.sante.fr/Activites/Pharmacovigilance/Declarer-un-effet-indesirable-lie-a-l-utilisation-d-un-
medicament/(offset)/4
< L’insertion d’un logo commun et reconnaissable dans l’ensemble de l’Union européenne, qui doit figurer sur toutes les pages
du site Internet. Il contient lui-même un lien hypertexte qui renvoie vers le site de l’Ordre national des pharmaciens
(la création de ce logo fait l’objet d’un arrêté non encore publié)
Remarque : il est interdit de mettre des liens hypertexte renvoyant vers les sites des laboratoires pharmaceutiques.
De même, la documentation relative aux médicaments (brochures, lettres d’information…) ne doit pas être conçue par
un laboratoire. Les informations mises en ligne émanent uniquement des autorités sanitaires.
Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments
(arrêté du 20 juin 2013)
Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne
8
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
• Le champ des médicaments pouvant être vendus par Internet : les médicaments de PMF, remboursables et non remboursables,
tant que le Conseil d’Etat n’a pas statué sur la légalité de l’article L.5125-34 du CSP (lequel limite les médicaments autorisés aux
seuls produits de médication officinale autorisés en accès libre) Ce champ couvre environ 4 000 médicaments
• L’offre de médicaments est disponible via un onglet spécifique : cette offre ne doit pas être mélangée à celle des produits hors
AMM. Les médicaments sont classés par catégorie générale d’indication (douleurs, fièvre, nausées, toux...) puis de substances
actives. A l’intérieur de ces catégories, le classement est établi par ordre alphabétique, sans artifice de mise en valeur, afin
d’éviter toute forme de promotion ou d’incitation à une consommation abusive des médicaments
• La présentation des produits vendus en ligne : seuls les éléments suivants doivent figurer sur la présentation du médicament
< la dénomination de fantaisie du médicament et sa DCI
< la ou les indications thérapeutiques de l’AMM
< la forme galénique et le nombre d’unités de prise
< le prix (euros TTC), hors frais de livraison facturés à part : le prix n’est pas nécessairement celui pratiqué par l’officine
« en dur », des offres promotionnelles sont donc possibles
< une mention spéciale indiquant que les informations relatives aux précautions d’emploi (interactions médicamenteuses,
contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du
médicament. La notice est disponible en format PDF et imprimable
< un lien hypertexte vers le RCP du médicament disponible sur le site de l’ANSM ou, le cas échéant, sur le site de l’EMEA
< les photos du conditionnement, dans le respect des droits de la propriété intellectuelle. Les photos doivent représenter le
médicament tel qu’il est proposé à la vente en officine. Toutes les photos doivent être de la même taille et présenter le
médicament de manière claire et non ambiguë
Les quantités maximales à délivrer (recommandées) : elle est conforme à la durée du traitement indiquée dans le RCP. La
quantité ne peut excéder un mois de traitement à posologie usuelle ou la quantité maximale nécessaire pour les traitements
d’épisode aigu. La consultation médicale doit être recommandée si les symptômes persistent
Quantité minimale d’achat : ne peut être ni exigée ni suggérée
Les déclarations de pharmacovigilance : le patient peut déclarer un effet indésirable via le site de l’ANSM
Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments
(arrêté du 20 juin 2013)
Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne
9
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
• La transmission de données à caractère personnel :
< avant la validation de première commande, le pharmacien a la responsabilité de mettre en ligne un questionnaire
dans lequel le patient doit renseigner son âge, son poids, son sexe, ses traitements en cours, ses antécédents allergiques
et, le cas échéant, son état de grossesse ou d’allaitement
< le patient doit attester de la véracité de ces informations
< le questionnaire est rempli lors de la première commande au cours du processus de validation de la commande.
Si le questionnaire n’a pas été renseigné, aucun médicament ne peut être délivré. Le pharmacien procède ensuite à une
validation du questionnaire, justifiant qu’il a pris connaissance des informations fournies par le patient, avant de valider
la commande
< une actualisation du questionnaire est proposée à chaque commande
< le patient et le pharmacien peuvent communiquer à distance en échangeant des courriels ou utiliser une boîte de dialogue
en ligne
• La livraison : deux modalités sont autorisées
< le médicament est envoyé par l’officine de pharmacie, sous la responsabilité du pharmacien titulaire
< le drive
La durée de traitement et les délais de livraison : ils doivent être clairement indiqués lors de la commande
Le paiement : le patient doit accepter les conditions générales de vente avant paiement
< ces CGV s’assimilent à un contrat électronique
< le pharmacien s’assure que le patient a bien pris connaissance de l’ensemble des CGV avant de pouvoir cocher la case
« j’accepte »
< le pharmacien s’assure que le patient qui commande des médicaments sur son site Internet est âgé d’au moins 16 ans
(difficile dans le faits puisque cette vérification ne peut se faire que sur une base déclarative)
< le droit de rétractation ne s’applique pas
Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments
(arrêté du 20 juin 2013)
La création de sites Internet par les pharmacies d’officine
Les sites autorisés au 7 juin 2013 (liste officielle sur le site du CNOP)
10
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Régions Nombre de sites autorisés Adresses Internet Nom de la pharmacie
Alsace 6
Beautesantehygienefrance.com
Parapharmacie-du-soleil.com
Pharmacie-riquewihr.fr
Pharmaservices.fr
Santeshop.fr
Universpharmacie.fr
Pharmacie Dietsch
Pharmacie Schneider
Pharmacie Almeras
Pharmacie Meunier
Pharmacie Schwartz Bernard
Pharmacie Buchinger
Auvergne 2
Lecomptoiredumedicament.com
43LPU.pharmarket.com
Pharmacie Grande Caroline
Pharmacie Goule
Basse Normandie 1 Pharma-gdd.com Pharmacie Lailler
Bourgogne 2
Crisalide.fr
Parapharmadirect.com
Pharmacie Malot
Pharmacie Grenier
Centre 2
Mapharma28.fr
Pharmacie.me
Pharmacie Pouzols
Pharmacie Cuillerier
Franche-Comté 1 Pharma-on-line.com Pharmacie Griffond Boitier Marchal
Lorraine 1 i-pharma.fr Pharmacie Mallet
Nord Pas de Calais 4
Lasante.net
Moncoinsante.com
Monpharmacienconseil.fr
Pharma-z.com
Pharmacie Tetart
Pharmacie Louvegnies
Pharmacie Druon
Pharmacie Cuingnet
Pays de Loire 4
Jevaismieuxmerci.com
Mapharmacienne.com
Medicamentenligne.fr
Parapharmacie-chezmoi.fr
Pharmacie Filloux
Pharmacie Beliard-Commeil
Pharmacie Monin
Pharmacie Pasquier-Lalanne
Rhône-Alpes 3
Pharmacie-tour-genas.com
Pharmalyon.fr
Pharmashopi.com
Pharmacie Tarnaud
Pharmacie Roset-Petit Michele
Pharmacie Silvestre-Benech
Total 26 - -
Source : Les Echos Etudes d’après le CNOP
Les perspectives de la vente en ligne
Les perspectives de la vente en ligne
de médicaments d’automédication
11
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
La création de sites Internet par les pharmacies d’officine
La France est un des derniers pays à légaliser la vente en ligne de médicaments…
12
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Vente à distance autorisée
Pour les médicaments non soumis
à prescription (uniquement PMF)
Pour tous les médicaments (PMO/PMF)
Pour tous les médicaments (PMO/PMF)
sans lien avec une pharmacie physique
Uniquement pour les médicaments
soumis à prescription
Le canal Internet, lancé depuis
2004, représente 4 % du marché
pharmaceutique total mais plus
de 11 % des ventes des produits
d’automédication (marché
potentiel de 4,8 milliards d’euros)
Le canal Internet représente
plus de 1 % des ventes de
médicaments d’automédication
Le canal Internet représente
plus de 3 à 5 % des ventes
de médicaments d’automédication
Autorisée en France depuis fin 2012,
a priori pour l’ensemble de la PMF si l’on
se réfère à la décision du Conseil d’Etat
de février 2013
Les spécificités du cadre réglementaire
Il aura fallu 10 ans pour définir les conditions réglementaires de ce nouveau canal de distribution
13
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
2009 20131988
Décision du Conseil
de la Concurrence
Sortiedelaparapharmacie
dumonopoleofficinal
2007
Légalisationdelaventeenligne
demédicamentauseindel’UE
2003
Arrêt de la CJCE
Procédurepourinfractionaudroitcommunautaire
surlaquestiondel’indivisibilitédecapital
etdelagérancedel’officine
Procédure
de la CE
Arrêt
de la CJCE
Arrêtenfaveurdelasubsidiarité
Ouvertureducapitalnonimposée
parlaCJCE
Avis
Conseil
d’Etat
2012
Ordonnance
19/12/2012
Légalisationdelaventeenligne
demédicaments,adaptation
duCSP
Suspensiondelarestriction
delaventeenligneaumédicaments
dePMFnonremboursablesautorisés
enlibreaccès
Décret
4/06/2013
Arrêté de bonnes
pratiques sur
Internet
Décret«SPFPL»
Ouverturepartielducapital
desofficines
Modalitésopérationnelles
delaventeenligne
Source : Les Echos Etudes
Enquête de l’autorité de la Concurrence
sur le fonctionnement de la concurrence
au sein de la chaîne de distribution
du médicament (2013)
Délai de transposition : 10 ans
L’apparition de la vente en ligne, dix ans après l’arrêt de la CJCE
Initialement très restrictives, les modalités opérationnelles de la vente en ligne devraient favoriser
à terme la concurrence entre officines et le développement de ce nouveau canal
14
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Les facteurs favorables
à la vente en ligne
L’évolution des comportements d’achat des consommateurs
On estime à 31 millions le nombre de français achetant en ligne, 96 % d’entre eux sont satisfaits de leurs
achats
On dénombre 100 400 sites marchands actifs en France, soit un quasi triplement en 5 ans
La dégradation de l’environnement macro-économique (baisse du PIB, augmentation du chômage,
augmentation du coût de la santé…) renforce les pressions sur le pouvoir d’achat et favorise les
comportements d’achats multi-canal
Le développement dynamique de l’achat en ligne de produit de santé
On dénombre plus de 250 sites de vente en ligne de produits de parapharmacie, dont près de 60 % seraient
adossés à des pharmacies d’officine (source : Median Conseil)
Les produits de beauté et de santé constituent le 7e marché de la vente en ligne (source : Fevad)
D’après une étude Eat Pur/Come&Stay, près de 7 françaises sur 10 affirment faire leurs achats
de produits de beauté sur Internet. Leurs principales motivations sont les prix et le gain de temps
Le commerce en ligne de lentilles de contact commence à être investi par la grande distribution
Les modalités pratiques telles que définies par l’arrêté de bonnes pratiques
Les 2 principales motivations d’achat en ligne sont : le prix (offre compétitive, potentiel d’économie)
et le gain de temps (livraison à domicile autorisée) :
Les offres promotionnelles sont autorisées, de même qu’un positionnement prix différent entre
la pharmacie en ligne et la pharmacie en dur
La commande groupée de produits avec et sans AMM est possible
La livraison à domicile est autorisée, dès lors que la préparation de la commande est réalisée
à l’officine sous la responsabilité du pharmacien titulaire
Le drive est autorisé (alternative intéressante pour les consommateurs qui souhaitent gagner
du temps au niveau de la commande mais bénéficier d’un conseil en face-face
Des titulaires se lancent dans l’aventure
Le nombre de sites autorisés par les ARS et figurant sur le site de l’Ordre national des pharmaciens
a été multiplié par 4,5 en deux mois, et ce avant même la publication de l’arrêté de BP
Si ce rythme se maintient, on peut estimer à une centaine le nombre d’autorisations délivrées d’ici fin 2013
L’apparition de la vente en ligne, dix ans après l’arrêt de la CJCE
Les facteurs clés de succès des sites de vente en ligne, à court-moyen terme
15
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Expérience acquise
dans la vente en ligne
de produits de parapharmacie,
beauté, hygiène
Mutualisation de l’offre
Parapharmacie + Beauté
+ Médicaments
Taille de l’officine/équipe
officinale
Espace disponible, superficie
de l’officine
Localisation géographique
de l’officine
Capacité à livrer en dehors
de la France
Prime aux précurseurs disposant déjà d’un site opérationnelle et d’un portefeuille
de clients
Gain de marge opérationnelle en mutualisant le coût de développement et de
maintenance du site + ressources humaines affectées à la préparation des commandes
Volumes d’achats et négociations commerciales auprès des laboratoires positionnés sur
plusieurs segments de marché
Possibilité d’offrir ou de réduire les frais de port en fonction des seuils d’achat
Ressources humaines disponibles pour la préparation des commandes, les rappels des
clients en cas de questions/précisions nécessaires, archivage et gestion des données
patients…
Motivation de l’équipe officinale à développer cette activité, mise en place d’incentives
Deux espaces dédiés sont nécessaires : un pour la préparation des commandes, le second
pour le retrait/accueil des patients soit à l’intérieur soit à l’extérieur (drive)
Zone de stockage suffisamment importante pour les produits destinés à la vente en ligne
Pharmacies installées près de zones frontalières (possibilité par exemple de livrer
en Belgique)
Proximité linguistique (Alsace/Allemagne)
Une partie de la clientèle potentielle est située en dehors de la France, notamment
des clients qui ne trouvent pas dans leur pays les produits souhaités ou nécessaires
Adhésion à un groupement
ou une enseigne
Mutualisation des moyens pour la création/maintenance du site (tarif négocié),
mutualisation des achats de produits, pilotage des offres promotionnelles, référencement
web, présence sur les réseaux sociaux, communication grand public, aide à la
constitution du dossier administratif, etc
Les perspectives de l’automédication
Ces perspectives dépendent en grande parties des évolutions réglementaires en matière de distribution
16
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Elargir l’offre de produits
d’automédication
4 principaux leviers pourraient être actionnés…
Eduquer les patients
à l’automédication
1 4
Délister les traitements
de pathologies « courantes »
Dérembourser les médicaments
« semi-éthiques »
Favoriser les switches OTC
(modification de la réglementation ;
marque, packaging, indications…)
Orienter la consommation
pharmaceutique vers
l’automédication
2
Augmenter le montant des franchises
(franchise > prix TTC du médicament
d’automédication)
Dérembourser les médicaments
« semi-éthiques »
Lancer des campagnes
d’information grand
public sur l’utilité
économique de l’automédication
(responsabilisation financière
des patients, incitation
à des comportements vertueux)
Mettre à disposition du GP toutes les
informations pour bien s’automédiquer
(informations par l’AMO, le ministère,
les agences, les sites Internet
des officines et des groupements
de pharmaciens…)
Favoriser la concurrence
par les prix
(action sur la distribution)
3
Autoriser la vente en ligne
de médicaments de PMF (rendre
l’offre plus visible et les prix
plus transparents)
Favoriser l’achat en ligne
de produits de PMF
Mettre en concurrence le réseau
officinal avec d’autres
circuits de distribution
Mis en place en 2013En réflexion en 2013
Source : Les Echos Etudes
…dont l’action conjuguée permettrait d’améliorer l’attractivité de l’automédication
pour les industriels et renforcer leurs investissements sur ce marché
Action sur l’offre Action sur la distribution Action sur les comportements des patients/consommateurs
Quelle est l’opinion des consommateurs ?
Les perspectives de la vente en ligne
de médicaments d’automédication
17
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs
Q - Avez-vous entendu parler de cette possibilité donnée aux pharmaciens d’officine ?
(une seule réponse possible)
18
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Depuis le début de l’année, les pharmaciens d’officine sont autorisés à vendre des médicaments d’automédication sur leur site Internet. Autrement dit,
la vente de médicaments en ligne reste réservé aux pharmaciens d’officine . Pour rappel, les médicaments d’automédication sont des médicaments qui
peuvent être achetés sans prescription et qui ne sont pas remboursables par l’Assurance maladie.
Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
Une large majorité de français est
informée de la possibilité d’acheter
des médicaments en ligne
L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs
Q - De manière générale, pensez-vous qu’acheter des médicaments d’automédication
sur le site Internet d’une pharmacie soit… (une seule réponse possible)
19
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
Des opinions très partagées
Les polémiques de ces 6 derniers
mois sur les avantages et les risques
de la vente en ligne se traduisent
par une vision assez partagée de
l’intérêt de ce nouveau canal de
distribution
L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs
Q – Etes-vous prêt à acheter des médicaments d’automédication sur le site Internet d’une
pharmacie, pour vous-même ou les membres de votre famille ? (une seule réponse possible)
20
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
Néanmoins, près de 40 % des individus
interrogés sont prêts à acheter des
médicaments sur Internet…
L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs
Q – (Si « oui » à la question précédente), quels types de médicaments d’automédication
êtes-vous prêt à acheter : (plusieurs réponses possibles)
21
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs
Q – Pouvez-vous citer, par ordre d’importance, les raisons pour lesquelles vous envisagez
d’acheter par Internet ces médicaments ?
22
Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
Vous souhaitez connaître notre offre ou obtenir un renseignement sur une étude
Chef de produit Etudes
Rakia Ahmed
rahmed@lesechos.fr
Tél : 01 49 53 63 25
Fax : 01 49 53 68 90
Chef de produit Etudes
Charlotte Saiman
csaiman@lesechos.fr
Tél : 01 49 53 89 32
Fax : 01 49 53 68 90
Marketing digital : quelles perspectives pour les laboratoires pharmaceutiques en France
Le visiteur médical connecté
Mutations et perspectives du marché français des compléments alimentaires
Les perspectives de la télémédecine en France
Le marché de l’assurance santé complémentaire
Les services autour des patients atteints de maladies chroniques
…
Vous souhaitez une étude sur mesure
Hélène Charrondière
Directrice du Pôle Pharmacie-Santé
hcharrondiere@lesechos.fr
Tél : 01 49 53 89 18
Les dernières études publiées dans le secteur de la santé

Contenu connexe

Tendances

La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017
La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017
La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017
Hélène Decourteix
 
Soutenance offic'in
Soutenance offic'inSoutenance offic'in
Soutenance offic'in
Morgan REMOLEUR
 
4 stratégies pour réinventer la pharmacie
4 stratégies pour réinventer la pharmacie4 stratégies pour réinventer la pharmacie
4 stratégies pour réinventer la pharmacie
Sophie Gillardeau
 
8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière
8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière
8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière
Les Echos Etudes
 
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
Morgan REMOLEUR
 
Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine
Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine
Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine
Les Echos Etudes
 
Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée
Comment ça va : 1er magazine de la santé connectéeComment ça va : 1er magazine de la santé connectée
Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée
Rémy TESTON
 
Baromètre Cessim : les professionnels de sante à l’àre du digital
Baromètre Cessim  :  les professionnels de sante à l’àre du digitalBaromètre Cessim  :  les professionnels de sante à l’àre du digital
Baromètre Cessim : les professionnels de sante à l’àre du digital
Ipsos France
 
Enquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciens
Enquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciensEnquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciens
Enquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciens
Direct Medica
 
Médicament et Internet
Médicament et InternetMédicament et Internet
Médicament et Internet
Sylvain BERTRAND
 
Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013
Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013
Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013
Rémy TESTON
 
Dossier de presse Etude : vente en ligne de médicaments
Dossier de presse Etude : vente en ligne de médicamentsDossier de presse Etude : vente en ligne de médicaments
Dossier de presse Etude : vente en ligne de médicaments
Les Echos Etudes
 
Arcane pharmacie connectee2018_presbs
Arcane pharmacie connectee2018_presbsArcane pharmacie connectee2018_presbs
Arcane pharmacie connectee2018_presbs
onibi29
 
Market vision observatoire_criteres_de_choix_pharmacies
Market vision observatoire_criteres_de_choix_pharmaciesMarket vision observatoire_criteres_de_choix_pharmacies
Market vision observatoire_criteres_de_choix_pharmacies
onibi29
 
Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?
Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?
Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?
MBA ESG E-BUSINESS
 
Concentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacie
Concentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacieConcentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacie
Concentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacie
Sophie Gillardeau
 
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeursFrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb.fr
 
Exemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digital
Exemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digitalExemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digital
Exemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digital
VEZIN Fabrice
 
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075
Insign75
 

Tendances (19)

La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017
La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017
La pharmacie d'officine à l'heure du digital - édition 2017
 
Soutenance offic'in
Soutenance offic'inSoutenance offic'in
Soutenance offic'in
 
4 stratégies pour réinventer la pharmacie
4 stratégies pour réinventer la pharmacie4 stratégies pour réinventer la pharmacie
4 stratégies pour réinventer la pharmacie
 
8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière
8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière
8e rencontre officines 2015 - Echos Etudes h_charrondière
 
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
La e-pharmacie peut-elle faire face aux géants du Web ?
 
Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine
Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine
Retrouvez Hélène Charrondière à la 7e rencontre de l'Officine
 
Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée
Comment ça va : 1er magazine de la santé connectéeComment ça va : 1er magazine de la santé connectée
Comment ça va : 1er magazine de la santé connectée
 
Baromètre Cessim : les professionnels de sante à l’àre du digital
Baromètre Cessim  :  les professionnels de sante à l’àre du digitalBaromètre Cessim  :  les professionnels de sante à l’àre du digital
Baromètre Cessim : les professionnels de sante à l’àre du digital
 
Enquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciens
Enquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciensEnquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciens
Enquête : le multicanal auprès des médecins et pharmaciens
 
Médicament et Internet
Médicament et InternetMédicament et Internet
Médicament et Internet
 
Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013
Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013
Information santé & Solutions digitales - MediQual Research - Janvier 2013
 
Dossier de presse Etude : vente en ligne de médicaments
Dossier de presse Etude : vente en ligne de médicamentsDossier de presse Etude : vente en ligne de médicaments
Dossier de presse Etude : vente en ligne de médicaments
 
Arcane pharmacie connectee2018_presbs
Arcane pharmacie connectee2018_presbsArcane pharmacie connectee2018_presbs
Arcane pharmacie connectee2018_presbs
 
Market vision observatoire_criteres_de_choix_pharmacies
Market vision observatoire_criteres_de_choix_pharmaciesMarket vision observatoire_criteres_de_choix_pharmacies
Market vision observatoire_criteres_de_choix_pharmacies
 
Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?
Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?
Quels sont les enjeux et les limites de la vente de médicaments sur le web ?
 
Concentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacie
Concentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacieConcentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacie
Concentré de vitamines pour la croissance de votre pharmacie
 
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeursFrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
FrenchWeb Day eSanté 2015 - La nouvelle chaine de valeurs
 
Exemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digital
Exemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digitalExemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digital
Exemples de réalisations innovantes de la pharma dans le digital
 
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_d4075
 

En vedette

2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health
2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health
2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health
QuintilesIMS Asia Pacific
 
Credenciales HeartBIT
Credenciales HeartBITCredenciales HeartBIT
Credenciales HeartBIT
HeartBIT
 
Climaterio y riesgo cardiaco
Climaterio y riesgo cardiacoClimaterio y riesgo cardiaco
Climaterio y riesgo cardiaco
Manuel Ayala
 
Prosto dientes anteriores
Prosto dientes anterioresProsto dientes anteriores
Prosto dientes anteriores
klauklau
 
Nouvelle courte le mobile mobile
Nouvelle courte   le mobile mobileNouvelle courte   le mobile mobile
Nouvelle courte le mobile mobile
abdelmalek aghzaf
 
Le jour viendra – jean roger caussimon
Le jour viendra –  jean roger caussimonLe jour viendra –  jean roger caussimon
Le jour viendra – jean roger caussimon
Antoine Pietri
 
Primero blanco
Primero blancoPrimero blanco
Primero blanco
Jose Avendaño
 
Vst tte2014
Vst tte2014Vst tte2014
Diapo 40ans jg
Diapo 40ans jgDiapo 40ans jg
Diapo 40ans jg
jeunegarde
 
Lcf13 complet
Lcf13 completLcf13 complet
Lcf13 complet
KellyGoudin
 
Presentación aldalan centros
Presentación aldalan centrosPresentación aldalan centros
Presentación aldalan centros
Bizkaiaformacion.com
 
Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014
Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014
Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014
nantes-auto-moto
 
Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015
Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015
Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015
Réseau Pro Santé
 
Newsletter sortir et travailler au qatar 25 septembre
Newsletter sortir et travailler au qatar   25 septembreNewsletter sortir et travailler au qatar   25 septembre
Newsletter sortir et travailler au qatar 25 septembre
Qatar Actu
 
Dossier il était une fois... le statut du ph 1er partie - les fondamentaux.
Dossier   il était une fois... le statut du ph   1er partie - les fondamentaux.Dossier   il était une fois... le statut du ph   1er partie - les fondamentaux.
Dossier il était une fois... le statut du ph 1er partie - les fondamentaux.
Réseau Pro Santé
 
Presentacion scrath
Presentacion scrathPresentacion scrath
Presentacion scrath
Anny Ortegon
 
Informe semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayo
Informe semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayoInforme semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayo
Informe semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayo
Salainversion
 
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
François Boulard
 
Questionnaire
Questionnaire Questionnaire
Questionnaire
demitillett
 

En vedette (20)

2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health
2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health
2014 APAC Consumer Health SMR Summary by IMS Health
 
Credenciales HeartBIT
Credenciales HeartBITCredenciales HeartBIT
Credenciales HeartBIT
 
Climaterio y riesgo cardiaco
Climaterio y riesgo cardiacoClimaterio y riesgo cardiaco
Climaterio y riesgo cardiaco
 
Prosto dientes anteriores
Prosto dientes anterioresProsto dientes anteriores
Prosto dientes anteriores
 
Nouvelle courte le mobile mobile
Nouvelle courte   le mobile mobileNouvelle courte   le mobile mobile
Nouvelle courte le mobile mobile
 
Le jour viendra – jean roger caussimon
Le jour viendra –  jean roger caussimonLe jour viendra –  jean roger caussimon
Le jour viendra – jean roger caussimon
 
Primero blanco
Primero blancoPrimero blanco
Primero blanco
 
Vst tte2014
Vst tte2014Vst tte2014
Vst tte2014
 
Shy’m
Shy’mShy’m
Shy’m
 
Diapo 40ans jg
Diapo 40ans jgDiapo 40ans jg
Diapo 40ans jg
 
Lcf13 complet
Lcf13 completLcf13 complet
Lcf13 complet
 
Presentación aldalan centros
Presentación aldalan centrosPresentación aldalan centros
Presentación aldalan centros
 
Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014
Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014
Angers Auto-Moto Numéro 7 - Automne 2014
 
Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015
Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015
Plan psychiatrie et santé mentale 2011 2015
 
Newsletter sortir et travailler au qatar 25 septembre
Newsletter sortir et travailler au qatar   25 septembreNewsletter sortir et travailler au qatar   25 septembre
Newsletter sortir et travailler au qatar 25 septembre
 
Dossier il était une fois... le statut du ph 1er partie - les fondamentaux.
Dossier   il était une fois... le statut du ph   1er partie - les fondamentaux.Dossier   il était une fois... le statut du ph   1er partie - les fondamentaux.
Dossier il était une fois... le statut du ph 1er partie - les fondamentaux.
 
Presentacion scrath
Presentacion scrathPresentacion scrath
Presentacion scrath
 
Informe semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayo
Informe semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayoInforme semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayo
Informe semanal de análisis técnico de Cortal Consors 04 de mayo
 
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport20150304 avenir ftv-synthese-rapport
20150304 avenir ftv-synthese-rapport
 
Questionnaire
Questionnaire Questionnaire
Questionnaire
 

Similaire à Etude Automédication

TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...
TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...
TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...
Colloque "La communication au coeur de la e-santé"
 
La révolution de la vente en ligne de médicaments
La révolution de la vente en ligne de médicamentsLa révolution de la vente en ligne de médicaments
La révolution de la vente en ligne de médicaments
VEZIN Fabrice
 
L'ADIPh au CNPF de Deauville
L'ADIPh au CNPF de DeauvilleL'ADIPh au CNPF de Deauville
L'ADIPh au CNPF de Deauville
ADIPh
 
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Market iT
 
Document
DocumentDocument
Document
ViewOn
 
Document
DocumentDocument
Document
ViewOn
 
Document
DocumentDocument
Document
ViewOn
 
Charte de la visite médicale
Charte de la visite médicaleCharte de la visite médicale
Charte de la visite médicale
benj_2
 
Gestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdfGestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdf
khawla abbad
 
Rapport Cour des comptes
Rapport Cour des comptesRapport Cour des comptes
Rapport Cour des comptes
Société Tripalio
 
Document
DocumentDocument
Document
ViewOn
 
Document
DocumentDocument
Document
ViewOn
 
Document
DocumentDocument
Document
ViewOn
 
Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075
Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075
Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075
FlicieHumbert
 
HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...
HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...
HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...
Market iT
 
Analyse nouvelle version charte VM
Analyse nouvelle version charte VMAnalyse nouvelle version charte VM
Analyse nouvelle version charte VM
Market iT
 
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114
Insign75
 
CSRP brochure présentation répartition pharmaceutique
CSRP brochure présentation répartition pharmaceutiqueCSRP brochure présentation répartition pharmaceutique
CSRP brochure présentation répartition pharmaceutique
RepartitionPharmaceutiqueSyndicat
 
Outils, comportement et exercice professionnel en ligne
Outils, comportement et exercice professionnel en ligneOutils, comportement et exercice professionnel en ligne
Outils, comportement et exercice professionnel en ligne
Centre de pédagogie appliquée aux sciences de la santé (CPASS)
 
Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...
Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...
Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...
OpinionWay
 

Similaire à Etude Automédication (20)

TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...
TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...
TIC et nouvelles oppportunités de communication entre soignants et avec les p...
 
La révolution de la vente en ligne de médicaments
La révolution de la vente en ligne de médicamentsLa révolution de la vente en ligne de médicaments
La révolution de la vente en ligne de médicaments
 
L'ADIPh au CNPF de Deauville
L'ADIPh au CNPF de DeauvilleL'ADIPh au CNPF de Deauville
L'ADIPh au CNPF de Deauville
 
Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2Comment ameliorer securite_medicament-v2
Comment ameliorer securite_medicament-v2
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Charte de la visite médicale
Charte de la visite médicaleCharte de la visite médicale
Charte de la visite médicale
 
Gestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdfGestion du médicament pdf
Gestion du médicament pdf
 
Rapport Cour des comptes
Rapport Cour des comptesRapport Cour des comptes
Rapport Cour des comptes
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Document
DocumentDocument
Document
 
Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075
Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075
Arcane shopper cosmetopharmacie2019_4075
 
HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...
HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...
HAS | Nouvelle procédure de certification de l'activité d'information promoti...
 
Analyse nouvelle version charte VM
Analyse nouvelle version charte VMAnalyse nouvelle version charte VM
Analyse nouvelle version charte VM
 
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114
Arcane shopper cosmetique_para_pharmacie2019_p_4114
 
CSRP brochure présentation répartition pharmaceutique
CSRP brochure présentation répartition pharmaceutiqueCSRP brochure présentation répartition pharmaceutique
CSRP brochure présentation répartition pharmaceutique
 
Outils, comportement et exercice professionnel en ligne
Outils, comportement et exercice professionnel en ligneOutils, comportement et exercice professionnel en ligne
Outils, comportement et exercice professionnel en ligne
 
Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...
Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...
Les Français et leur pharmacie - OpinionWay pour Pharmacien Manager - avril 2...
 

Plus de Les Echos Etudes

Extrait de l'étude Market access des médicaments
Extrait de l'étude Market access des médicamentsExtrait de l'étude Market access des médicaments
Extrait de l'étude Market access des médicaments
Les Echos Etudes
 
Extrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilaires
Extrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilairesExtrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilaires
Extrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilaires
Les Echos Etudes
 
Etude Transformation digitale
Etude Transformation digitaleEtude Transformation digitale
Etude Transformation digitale
Les Echos Etudes
 
Transformation digitale laboratoires pharma
Transformation digitale laboratoires pharmaTransformation digitale laboratoires pharma
Transformation digitale laboratoires pharma
Les Echos Etudes
 
Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...
Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...
Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...
Les Echos Etudes
 
Les perspectives de la vente en ligne de médicaments
Les perspectives de la vente en ligne de médicamentsLes perspectives de la vente en ligne de médicaments
Les perspectives de la vente en ligne de médicaments
Les Echos Etudes
 
Conférence Industrie pharmaceutique
Conférence Industrie pharmaceutiqueConférence Industrie pharmaceutique
Conférence Industrie pharmaceutique
Les Echos Etudes
 
Dossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapideDossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapide
Les Echos Etudes
 
Conference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene Charrondiere
Conference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene CharrondiereConference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene Charrondiere
Conference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene Charrondiere
Les Echos Etudes
 
Communique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecineCommunique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecine
Les Echos Etudes
 
Maison en bois_Les Echos Etudes_2012
Maison en bois_Les Echos Etudes_2012Maison en bois_Les Echos Etudes_2012
Maison en bois_Les Echos Etudes_2012
Les Echos Etudes
 

Plus de Les Echos Etudes (11)

Extrait de l'étude Market access des médicaments
Extrait de l'étude Market access des médicamentsExtrait de l'étude Market access des médicaments
Extrait de l'étude Market access des médicaments
 
Extrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilaires
Extrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilairesExtrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilaires
Extrait de l'étude Les Echos : Génériques et biosimilaires
 
Etude Transformation digitale
Etude Transformation digitaleEtude Transformation digitale
Etude Transformation digitale
 
Transformation digitale laboratoires pharma
Transformation digitale laboratoires pharmaTransformation digitale laboratoires pharma
Transformation digitale laboratoires pharma
 
Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...
Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...
Stratégies de partenariat entre laboratoires pharmaceutiques et acteurs de sa...
 
Les perspectives de la vente en ligne de médicaments
Les perspectives de la vente en ligne de médicamentsLes perspectives de la vente en ligne de médicaments
Les perspectives de la vente en ligne de médicaments
 
Conférence Industrie pharmaceutique
Conférence Industrie pharmaceutiqueConférence Industrie pharmaceutique
Conférence Industrie pharmaceutique
 
Dossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapideDossier de presse Etude Restauration rapide
Dossier de presse Etude Restauration rapide
 
Conference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene Charrondiere
Conference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene CharrondiereConference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene Charrondiere
Conference Les Echos sur la Dependance : Intervention Helene Charrondiere
 
Communique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecineCommunique de presse etude telemedecine
Communique de presse etude telemedecine
 
Maison en bois_Les Echos Etudes_2012
Maison en bois_Les Echos Etudes_2012Maison en bois_Les Echos Etudes_2012
Maison en bois_Les Echos Etudes_2012
 

Etude Automédication

  • 1. www.lesechos-etudes.fr 2013 Une étude Les Echos Etudes Collection Executive Briefing Pharmacies en ligne et nouveaux comportements d’automédication : les leviers de la croissance du marché à l’horizon 2015 Extraits sur la vente en ligne et le Guide de bonnes pratiques Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication
  • 2. Directeur des activités formations et études Capucine Marraud des Grottes Etude réalisée par Angéline Galinier-Warrain Le Sourd et Hélène Charrondière Directrice du pôle Pharmacie-Santé des Echos Etudes Hélène Charrondière Note importante sur le droit de reproduction Toute reproduction partielle ou totale de la présente étude par quelque procédé que ce soit est interdite, sauf autorisation expresse de l’éditeur. La loi interdit les copies ou reproductions destinées à une utilisation collective. Toute représentation, reproduction ou diffusion faite par quelque procédé que ce soit, sans le consentement de l’auteur ou de ses ayants droit, est illicite et constitue un délit de contrefaçon sanctionné par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle. Tous droits réservés : Les Echos Etudes 2013 ISBN 979-10-241-0016-6 Éditeur : Les Echos Business (filiale du groupe Les Echos) 16, rue du Quatre Septembre – 75112 Paris Cedex 02 Téléphone : 01 49 53 89 10 Fax : 01.49.53.68.74 etudes@lesechos.fr www.lesechos-etudes.fr Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes 2
  • 3. Introduction La méthodologie de cette étude repose sur : Une phase de recherches documentaires approfondies sur l’actualité et les chiffres clés du marché de l’automédication et de la distribution de médicaments par Internet, en France et dans les autres principaux marchés pharmaceutiques européens. Une phase qualitative d’une quinzaine d’entretiens approfondis semi-directifs d’une durée moyenne d’une heure, menés entre février et avril 2013 auprès de responsables de laboratoires d’automédication, de groupements de pharmaciens, de représentants ordinaux de la profession officinale, de juristes, experts et observateurs de ce marché : AFIPA, GERS, SANOFI, BMS-UPSA, GSK, Genevrier, Celtipharm, IMS Health, Ordre National des Pharmaciens, Pharmactiv, Groupe PHR, 1001pharmacies (eNova). Une enquête quantitative on-line menée auprès de 1 069 individus représentatifs de la population française (access panel Claméo® de concitoyens développé par la société Le Terrain, spécialisée dans le recueil et le traitement des données). < Caractéristiques signalétiques : région, département, taille d’agglomération, genre, âge, CSP et niveau de diplôme du répondant < Modalités de traitement des données : tris à plat, tris croisés, redressement d’échantillon < Période d’administration du questionnaire : avril-mai 2013 Cette étude a été réalisée entre les mois de février et mai 2013. Méthodologie de l’étude 3Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
  • 4. Les axes clés du Guide de bonnes pratiques La vente en ligne de médicaments d’automédication en France 4 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
  • 5. Conditions d’obtention d’une autorisation administrative pour un site de vente en ligne Pour pouvoir ouvrir un nouveau site internet, le pharmacien titulaire de l’officine ou gérant d’une pharmacie mutualiste ou de secours minière doit demander une autorisation au Directeur de l’ARS dont il dépend. Il doit adresser un dossier comprenant les éléments suivants : 1. Le nom du pharmacien titulaire de l’officine ou gérant d’une pharmacie mutualiste ou de secours minier, responsable du site 2. Le certificat d’inscription à l’ordre des pharmaciens du pharmacien titulaire de l’officine ou gérant d’une pharmacie mutualiste ou de secours minier 3. Le nom et l’adresse de l’officine ou de la pharmacie mutualiste ou de secours minier 4. L’adresse du site Internet utilisé à des fins de commerce électronique 5. Toutes les informations nécessaires pour identifier le site Internet 6. La description du site et de ses fonctionnalités permettant de s’assurer du respect de la réglementation en vigueur 7. Le descriptif des conditions d’installation de l’officine prescrites par l’article R. 5125-9 du code de la santé publique L’ARS Île-de-France par exemple ne délivre aucune autorisation tant que le champ des médicaments interdits ou autorisés n'est pas clairement défini. En effet, le Conseil d'État doit encore statuer sur la légalité de l'article L-5125-34 du CSP qui limite la vente en ligne au seuls médicaments autorisés en libre accès. Idem pour l’ARS Languedoc-Roussillon qui n’a délivré aucune autorisation tant que le Guide de bonnes pratiques n’était pas publié. La création de sites Internet par les pharmacies d’officine Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes 5 Evolution du nombre de sites de vente en ligne autorisés par les ARS, 1e semestre 2013
  • 6. Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments (arrêté du 20 juin 2013) 6 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Les officines à qui s’adressent les règles de bonnes pratiques : toutes les officines disposant d’une licence, y compris les pharmacies mutualistes et les pharmacies de secours minières (ces dernières réservent la vente en ligne à leurs seuls membres). Il est interdit à un laboratoire pharmaceutique de financer et/ou d’exploiter un site Internet (le cas de la vente en ligne aux Etats- Unis de Viagra® par le laboratoire Pfizer est donc impossible en France) La création et la gestion d’un site est soumis à une autorisation administrative délivrée par l’ARS dont relève l’officine Les principes de dispensation en ligne (qualité, sécurité, conseil…), les règles déontologiques et professionnelles : ce sont les mêmes qu’au comptoir. Le site Internet est le prolongement virtuel d’une pharmacie « en dur » autorisée et ouverte au public. S’appliquent les règles suivantes : < L’absence de sollicitation de clientèle « par des procédés et moyens contraires à la dignité de la profession » (article R. 4235- 22 du Code de la Santé publique) < Le devoir de conseil, notamment pour les médicaments de PMF (insertion de conseils en matière de schéma de prise, posologie, orientation vers un médecin en cas de prolongation des symptômes…) < Les règles en matière de publicité < Le devoir de refuser la délivrance d’un médicament, dans l’intérêt du patient (une commande on-line peut ne pas être honorée ou faire l’objet d’un appel téléphonique de la part du pharmacien en charge des commandes électroniques) < L’absence de diagnostic (interdiction de mettre en ligne un questionnaire médical qui orienterait le patient vers un médicament en particulier) < L’absence d’incitation à la consommation abusive de médicaments < Les forums de discussion sont interdits Le site doit être conçu en langue française, et peut par ailleurs proposer des versions en d’autres langues : un pharmacien titulaire a donc la possibilité de vendre des médicaments par Internet à des consommateurs étrangers/installés hors de France La sous-traitance est interdite (sauf pour la conception et la maintenance du site) : la préparation de la commande doit se faire dans les locaux de l’officine, dans un espace adapté à cet effet. Elle relève de l’exercice personnel. La gestion des préparations des commandes ne peut donc pas être déléguée à une société tiers type place de marché électronique, grossiste répartiteur, groupement de pharmaciens…
  • 7. Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne 7 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Les modalités d’identification du site : le patient doit être en mesure d’identifier le site officinal comme étant celui d’une officine physique dûment autorisée. Il comporte a minima les informations suivantes, dans un rubrique intitulée « Qui sommes-nous ? ») : < la raison sociale de l’officine < les noms et prénoms du ou des pharmaciens mentionnés aux 1o et 2o de l’article L. 5125-33 du CSP < le numéro RPPS du ou des pharmaciens mentionnés aux 1o et 2o de l’article L. 5125-33 du CSP < l’adresse de l’officine < l’adresse de courrier électronique , le numéro de téléphone et de télécopie < le numéro de licence de la pharmacie < la dénomination sociale et les coordonnées de l’hébergeur du site internet < le nom et l’adresse de l’ARS territorialement compétente < Des liens hypertexte vers les sites de l’Ordre national des pharmaciens, du ministère de la Santé qui tiennent à jour la liste des pharmacies autorisées à vendre en ligne des médicaments, et de l’ANSM (page du formulaire de pharmacovigilance) < http://www.ordre.pharmacien.fr/Le-patient/Commerce-electronique-de-medicaments < http://www.sante.gouv.fr/achat-de-medicaments-sur-internet-informations-pour-le-public.html < http://ansm.sante.fr/Activites/Pharmacovigilance/Declarer-un-effet-indesirable-lie-a-l-utilisation-d-un- medicament/(offset)/4 < L’insertion d’un logo commun et reconnaissable dans l’ensemble de l’Union européenne, qui doit figurer sur toutes les pages du site Internet. Il contient lui-même un lien hypertexte qui renvoie vers le site de l’Ordre national des pharmaciens (la création de ce logo fait l’objet d’un arrêté non encore publié) Remarque : il est interdit de mettre des liens hypertexte renvoyant vers les sites des laboratoires pharmaceutiques. De même, la documentation relative aux médicaments (brochures, lettres d’information…) ne doit pas être conçue par un laboratoire. Les informations mises en ligne émanent uniquement des autorités sanitaires. Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments (arrêté du 20 juin 2013)
  • 8. Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne 8 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes • Le champ des médicaments pouvant être vendus par Internet : les médicaments de PMF, remboursables et non remboursables, tant que le Conseil d’Etat n’a pas statué sur la légalité de l’article L.5125-34 du CSP (lequel limite les médicaments autorisés aux seuls produits de médication officinale autorisés en accès libre) Ce champ couvre environ 4 000 médicaments • L’offre de médicaments est disponible via un onglet spécifique : cette offre ne doit pas être mélangée à celle des produits hors AMM. Les médicaments sont classés par catégorie générale d’indication (douleurs, fièvre, nausées, toux...) puis de substances actives. A l’intérieur de ces catégories, le classement est établi par ordre alphabétique, sans artifice de mise en valeur, afin d’éviter toute forme de promotion ou d’incitation à une consommation abusive des médicaments • La présentation des produits vendus en ligne : seuls les éléments suivants doivent figurer sur la présentation du médicament < la dénomination de fantaisie du médicament et sa DCI < la ou les indications thérapeutiques de l’AMM < la forme galénique et le nombre d’unités de prise < le prix (euros TTC), hors frais de livraison facturés à part : le prix n’est pas nécessairement celui pratiqué par l’officine « en dur », des offres promotionnelles sont donc possibles < une mention spéciale indiquant que les informations relatives aux précautions d’emploi (interactions médicamenteuses, contre-indications, mises en garde spéciales, effets indésirables...) ainsi que la posologie sont détaillées par la notice du médicament. La notice est disponible en format PDF et imprimable < un lien hypertexte vers le RCP du médicament disponible sur le site de l’ANSM ou, le cas échéant, sur le site de l’EMEA < les photos du conditionnement, dans le respect des droits de la propriété intellectuelle. Les photos doivent représenter le médicament tel qu’il est proposé à la vente en officine. Toutes les photos doivent être de la même taille et présenter le médicament de manière claire et non ambiguë Les quantités maximales à délivrer (recommandées) : elle est conforme à la durée du traitement indiquée dans le RCP. La quantité ne peut excéder un mois de traitement à posologie usuelle ou la quantité maximale nécessaire pour les traitements d’épisode aigu. La consultation médicale doit être recommandée si les symptômes persistent Quantité minimale d’achat : ne peut être ni exigée ni suggérée Les déclarations de pharmacovigilance : le patient peut déclarer un effet indésirable via le site de l’ANSM Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments (arrêté du 20 juin 2013)
  • 9. Le Guide de bonnes pratiques de la vente en ligne 9 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes • La transmission de données à caractère personnel : < avant la validation de première commande, le pharmacien a la responsabilité de mettre en ligne un questionnaire dans lequel le patient doit renseigner son âge, son poids, son sexe, ses traitements en cours, ses antécédents allergiques et, le cas échéant, son état de grossesse ou d’allaitement < le patient doit attester de la véracité de ces informations < le questionnaire est rempli lors de la première commande au cours du processus de validation de la commande. Si le questionnaire n’a pas été renseigné, aucun médicament ne peut être délivré. Le pharmacien procède ensuite à une validation du questionnaire, justifiant qu’il a pris connaissance des informations fournies par le patient, avant de valider la commande < une actualisation du questionnaire est proposée à chaque commande < le patient et le pharmacien peuvent communiquer à distance en échangeant des courriels ou utiliser une boîte de dialogue en ligne • La livraison : deux modalités sont autorisées < le médicament est envoyé par l’officine de pharmacie, sous la responsabilité du pharmacien titulaire < le drive La durée de traitement et les délais de livraison : ils doivent être clairement indiqués lors de la commande Le paiement : le patient doit accepter les conditions générales de vente avant paiement < ces CGV s’assimilent à un contrat électronique < le pharmacien s’assure que le patient a bien pris connaissance de l’ensemble des CGV avant de pouvoir cocher la case « j’accepte » < le pharmacien s’assure que le patient qui commande des médicaments sur son site Internet est âgé d’au moins 16 ans (difficile dans le faits puisque cette vérification ne peut se faire que sur une base déclarative) < le droit de rétractation ne s’applique pas Les points clés de l’arrêté de bonnes pratiques relatif à la vente en ligne de médicaments (arrêté du 20 juin 2013)
  • 10. La création de sites Internet par les pharmacies d’officine Les sites autorisés au 7 juin 2013 (liste officielle sur le site du CNOP) 10 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Régions Nombre de sites autorisés Adresses Internet Nom de la pharmacie Alsace 6 Beautesantehygienefrance.com Parapharmacie-du-soleil.com Pharmacie-riquewihr.fr Pharmaservices.fr Santeshop.fr Universpharmacie.fr Pharmacie Dietsch Pharmacie Schneider Pharmacie Almeras Pharmacie Meunier Pharmacie Schwartz Bernard Pharmacie Buchinger Auvergne 2 Lecomptoiredumedicament.com 43LPU.pharmarket.com Pharmacie Grande Caroline Pharmacie Goule Basse Normandie 1 Pharma-gdd.com Pharmacie Lailler Bourgogne 2 Crisalide.fr Parapharmadirect.com Pharmacie Malot Pharmacie Grenier Centre 2 Mapharma28.fr Pharmacie.me Pharmacie Pouzols Pharmacie Cuillerier Franche-Comté 1 Pharma-on-line.com Pharmacie Griffond Boitier Marchal Lorraine 1 i-pharma.fr Pharmacie Mallet Nord Pas de Calais 4 Lasante.net Moncoinsante.com Monpharmacienconseil.fr Pharma-z.com Pharmacie Tetart Pharmacie Louvegnies Pharmacie Druon Pharmacie Cuingnet Pays de Loire 4 Jevaismieuxmerci.com Mapharmacienne.com Medicamentenligne.fr Parapharmacie-chezmoi.fr Pharmacie Filloux Pharmacie Beliard-Commeil Pharmacie Monin Pharmacie Pasquier-Lalanne Rhône-Alpes 3 Pharmacie-tour-genas.com Pharmalyon.fr Pharmashopi.com Pharmacie Tarnaud Pharmacie Roset-Petit Michele Pharmacie Silvestre-Benech Total 26 - - Source : Les Echos Etudes d’après le CNOP
  • 11. Les perspectives de la vente en ligne Les perspectives de la vente en ligne de médicaments d’automédication 11 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
  • 12. La création de sites Internet par les pharmacies d’officine La France est un des derniers pays à légaliser la vente en ligne de médicaments… 12 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Vente à distance autorisée Pour les médicaments non soumis à prescription (uniquement PMF) Pour tous les médicaments (PMO/PMF) Pour tous les médicaments (PMO/PMF) sans lien avec une pharmacie physique Uniquement pour les médicaments soumis à prescription Le canal Internet, lancé depuis 2004, représente 4 % du marché pharmaceutique total mais plus de 11 % des ventes des produits d’automédication (marché potentiel de 4,8 milliards d’euros) Le canal Internet représente plus de 1 % des ventes de médicaments d’automédication Le canal Internet représente plus de 3 à 5 % des ventes de médicaments d’automédication Autorisée en France depuis fin 2012, a priori pour l’ensemble de la PMF si l’on se réfère à la décision du Conseil d’Etat de février 2013
  • 13. Les spécificités du cadre réglementaire Il aura fallu 10 ans pour définir les conditions réglementaires de ce nouveau canal de distribution 13 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes 2009 20131988 Décision du Conseil de la Concurrence Sortiedelaparapharmacie dumonopoleofficinal 2007 Légalisationdelaventeenligne demédicamentauseindel’UE 2003 Arrêt de la CJCE Procédurepourinfractionaudroitcommunautaire surlaquestiondel’indivisibilitédecapital etdelagérancedel’officine Procédure de la CE Arrêt de la CJCE Arrêtenfaveurdelasubsidiarité Ouvertureducapitalnonimposée parlaCJCE Avis Conseil d’Etat 2012 Ordonnance 19/12/2012 Légalisationdelaventeenligne demédicaments,adaptation duCSP Suspensiondelarestriction delaventeenligneaumédicaments dePMFnonremboursablesautorisés enlibreaccès Décret 4/06/2013 Arrêté de bonnes pratiques sur Internet Décret«SPFPL» Ouverturepartielducapital desofficines Modalitésopérationnelles delaventeenligne Source : Les Echos Etudes Enquête de l’autorité de la Concurrence sur le fonctionnement de la concurrence au sein de la chaîne de distribution du médicament (2013) Délai de transposition : 10 ans
  • 14. L’apparition de la vente en ligne, dix ans après l’arrêt de la CJCE Initialement très restrictives, les modalités opérationnelles de la vente en ligne devraient favoriser à terme la concurrence entre officines et le développement de ce nouveau canal 14 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Les facteurs favorables à la vente en ligne L’évolution des comportements d’achat des consommateurs On estime à 31 millions le nombre de français achetant en ligne, 96 % d’entre eux sont satisfaits de leurs achats On dénombre 100 400 sites marchands actifs en France, soit un quasi triplement en 5 ans La dégradation de l’environnement macro-économique (baisse du PIB, augmentation du chômage, augmentation du coût de la santé…) renforce les pressions sur le pouvoir d’achat et favorise les comportements d’achats multi-canal Le développement dynamique de l’achat en ligne de produit de santé On dénombre plus de 250 sites de vente en ligne de produits de parapharmacie, dont près de 60 % seraient adossés à des pharmacies d’officine (source : Median Conseil) Les produits de beauté et de santé constituent le 7e marché de la vente en ligne (source : Fevad) D’après une étude Eat Pur/Come&Stay, près de 7 françaises sur 10 affirment faire leurs achats de produits de beauté sur Internet. Leurs principales motivations sont les prix et le gain de temps Le commerce en ligne de lentilles de contact commence à être investi par la grande distribution Les modalités pratiques telles que définies par l’arrêté de bonnes pratiques Les 2 principales motivations d’achat en ligne sont : le prix (offre compétitive, potentiel d’économie) et le gain de temps (livraison à domicile autorisée) : Les offres promotionnelles sont autorisées, de même qu’un positionnement prix différent entre la pharmacie en ligne et la pharmacie en dur La commande groupée de produits avec et sans AMM est possible La livraison à domicile est autorisée, dès lors que la préparation de la commande est réalisée à l’officine sous la responsabilité du pharmacien titulaire Le drive est autorisé (alternative intéressante pour les consommateurs qui souhaitent gagner du temps au niveau de la commande mais bénéficier d’un conseil en face-face Des titulaires se lancent dans l’aventure Le nombre de sites autorisés par les ARS et figurant sur le site de l’Ordre national des pharmaciens a été multiplié par 4,5 en deux mois, et ce avant même la publication de l’arrêté de BP Si ce rythme se maintient, on peut estimer à une centaine le nombre d’autorisations délivrées d’ici fin 2013
  • 15. L’apparition de la vente en ligne, dix ans après l’arrêt de la CJCE Les facteurs clés de succès des sites de vente en ligne, à court-moyen terme 15 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Expérience acquise dans la vente en ligne de produits de parapharmacie, beauté, hygiène Mutualisation de l’offre Parapharmacie + Beauté + Médicaments Taille de l’officine/équipe officinale Espace disponible, superficie de l’officine Localisation géographique de l’officine Capacité à livrer en dehors de la France Prime aux précurseurs disposant déjà d’un site opérationnelle et d’un portefeuille de clients Gain de marge opérationnelle en mutualisant le coût de développement et de maintenance du site + ressources humaines affectées à la préparation des commandes Volumes d’achats et négociations commerciales auprès des laboratoires positionnés sur plusieurs segments de marché Possibilité d’offrir ou de réduire les frais de port en fonction des seuils d’achat Ressources humaines disponibles pour la préparation des commandes, les rappels des clients en cas de questions/précisions nécessaires, archivage et gestion des données patients… Motivation de l’équipe officinale à développer cette activité, mise en place d’incentives Deux espaces dédiés sont nécessaires : un pour la préparation des commandes, le second pour le retrait/accueil des patients soit à l’intérieur soit à l’extérieur (drive) Zone de stockage suffisamment importante pour les produits destinés à la vente en ligne Pharmacies installées près de zones frontalières (possibilité par exemple de livrer en Belgique) Proximité linguistique (Alsace/Allemagne) Une partie de la clientèle potentielle est située en dehors de la France, notamment des clients qui ne trouvent pas dans leur pays les produits souhaités ou nécessaires Adhésion à un groupement ou une enseigne Mutualisation des moyens pour la création/maintenance du site (tarif négocié), mutualisation des achats de produits, pilotage des offres promotionnelles, référencement web, présence sur les réseaux sociaux, communication grand public, aide à la constitution du dossier administratif, etc
  • 16. Les perspectives de l’automédication Ces perspectives dépendent en grande parties des évolutions réglementaires en matière de distribution 16 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Elargir l’offre de produits d’automédication 4 principaux leviers pourraient être actionnés… Eduquer les patients à l’automédication 1 4 Délister les traitements de pathologies « courantes » Dérembourser les médicaments « semi-éthiques » Favoriser les switches OTC (modification de la réglementation ; marque, packaging, indications…) Orienter la consommation pharmaceutique vers l’automédication 2 Augmenter le montant des franchises (franchise > prix TTC du médicament d’automédication) Dérembourser les médicaments « semi-éthiques » Lancer des campagnes d’information grand public sur l’utilité économique de l’automédication (responsabilisation financière des patients, incitation à des comportements vertueux) Mettre à disposition du GP toutes les informations pour bien s’automédiquer (informations par l’AMO, le ministère, les agences, les sites Internet des officines et des groupements de pharmaciens…) Favoriser la concurrence par les prix (action sur la distribution) 3 Autoriser la vente en ligne de médicaments de PMF (rendre l’offre plus visible et les prix plus transparents) Favoriser l’achat en ligne de produits de PMF Mettre en concurrence le réseau officinal avec d’autres circuits de distribution Mis en place en 2013En réflexion en 2013 Source : Les Echos Etudes …dont l’action conjuguée permettrait d’améliorer l’attractivité de l’automédication pour les industriels et renforcer leurs investissements sur ce marché Action sur l’offre Action sur la distribution Action sur les comportements des patients/consommateurs
  • 17. Quelle est l’opinion des consommateurs ? Les perspectives de la vente en ligne de médicaments d’automédication 17 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes
  • 18. L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs Q - Avez-vous entendu parler de cette possibilité donnée aux pharmaciens d’officine ? (une seule réponse possible) 18 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Depuis le début de l’année, les pharmaciens d’officine sont autorisés à vendre des médicaments d’automédication sur leur site Internet. Autrement dit, la vente de médicaments en ligne reste réservé aux pharmaciens d’officine . Pour rappel, les médicaments d’automédication sont des médicaments qui peuvent être achetés sans prescription et qui ne sont pas remboursables par l’Assurance maladie. Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013 Une large majorité de français est informée de la possibilité d’acheter des médicaments en ligne
  • 19. L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs Q - De manière générale, pensez-vous qu’acheter des médicaments d’automédication sur le site Internet d’une pharmacie soit… (une seule réponse possible) 19 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013 Des opinions très partagées Les polémiques de ces 6 derniers mois sur les avantages et les risques de la vente en ligne se traduisent par une vision assez partagée de l’intérêt de ce nouveau canal de distribution
  • 20. L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs Q – Etes-vous prêt à acheter des médicaments d’automédication sur le site Internet d’une pharmacie, pour vous-même ou les membres de votre famille ? (une seule réponse possible) 20 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013 Néanmoins, près de 40 % des individus interrogés sont prêts à acheter des médicaments sur Internet…
  • 21. L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs Q – (Si « oui » à la question précédente), quels types de médicaments d’automédication êtes-vous prêt à acheter : (plusieurs réponses possibles) 21 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
  • 22. L’achat de médicaments par Internet : l’opinion des consommateurs Q – Pouvez-vous citer, par ordre d’importance, les raisons pour lesquelles vous envisagez d’acheter par Internet ces médicaments ? 22 Les perspectives du marché et de la distribution de l’automédication Mai 2013 ― © Les Echos Etudes Source : enquête quantitative Les Echos Etudes, interrogation de 1 069 individus, mai 2013
  • 23. Vous souhaitez connaître notre offre ou obtenir un renseignement sur une étude Chef de produit Etudes Rakia Ahmed rahmed@lesechos.fr Tél : 01 49 53 63 25 Fax : 01 49 53 68 90 Chef de produit Etudes Charlotte Saiman csaiman@lesechos.fr Tél : 01 49 53 89 32 Fax : 01 49 53 68 90 Marketing digital : quelles perspectives pour les laboratoires pharmaceutiques en France Le visiteur médical connecté Mutations et perspectives du marché français des compléments alimentaires Les perspectives de la télémédecine en France Le marché de l’assurance santé complémentaire Les services autour des patients atteints de maladies chroniques … Vous souhaitez une étude sur mesure Hélène Charrondière Directrice du Pôle Pharmacie-Santé hcharrondiere@lesechos.fr Tél : 01 49 53 89 18 Les dernières études publiées dans le secteur de la santé