SlideShare une entreprise Scribd logo
Moustiquaires
imprégnées d’insecticide:
       pour qui ?
                            RAKOTOARIVONY Manitra Hajanirina
                                  MIN SAN-PF MADAGASCAR
                                         Antsiranana




         Atelier Paludisme 2004
Plan
Historique (Moustiquaire Imprégnée d’Insecticide   MII )

MII: caractéristiques
       propriété de la MII dans la lutte anti-paludique
MII: Pour qui?
       selon les populations cibles
       selon les strates épidémiologiques
Limites et progrès
Historique




 Vers 1895 Ronald Ross, découvre la moustiquaire et son utilité
 pour empêcher la transmission des parasites par le moustique
2e guerre mondiale: utilisation des moustiquaires imprégnées
de DDT
                                              (Harper et al., 1947)



 Camps des refugies Afghan: imprégnation des vêtements,
                                  des foulards, des draps de lits
           . 62% de protection pour les P. falciparum
           . 42% de protection pour les P. vivax



   => Emploie de la K-othrine pour l’imprégnation des
moustiquaires
Exemple de Congo 1995

. Ouverture des centres d’imprégnation dans tous les quartiers de
   Brazzaville
        et de ses environs avec une forte mobilisation sociale:
         ( Moustiquaires et Rideaux Imprégnés d’Insecticide, le K-othrine )


                  3 groupes de réactions se font sentir:

      a – diminution de la rémanence avant le délais de 6 mois.
      b – ceux qui apprécient l’efficacité de la rémanence.
      c – ceux qui redoutent les effets secondaires éventuelle.
                                                     par TALANI – NSOUKAKOUELA L.
                                                                        Congo 1995
Devant la difficulté de l’organisation de la pulvérisation
           intra domiciliaire et la réimprégnation régulière ,
 la mise en place de la Moustiquaire Imprégnée d’ Insecticide durable
                                   s’impose.
                                      …

     Début de fabrication de MII durable avec d’autres insecticides
                en Afrique ( Tanzanie ) en Sept. 2003.
                           type OLYSETMC

C’est un méthode simple, efficace pour réduire la morbidité et mortalité.
MII durable
. Caractéristiques: Textile + Insecticide

                Textile                             Insecticide
. Tulle                                  - Perméthrine: OLYSETMC
. taille des mailles: 120 à 200 /pouce   - Deltaméthrine: PERMANETMC
carré
. types de tissus: - polyester            ( Pyréthrinoïde: photo stable,
                  - polyamide            résiste à l’eau, au frottement, à
                  - nylon                l’air, ne tache pas, inodore, non
                                         toxique pour les mammifère )
. Superficie assez large
. rectangulaire ou pyramide

               La rémanence varie suivant le type du tissus
MII prêt à l’emploi, et conservant leurs propriétés pendant 4 à 5 ans du
    faite de l’incorporation de l’insecticide dans les fibres de la tulle.
MII durable

. Propriétés:        - effet insecticide      effet Knock Down (KD)


                     - effet répulsif, éloignant les moustiques

    la MII permis de réduire de 20% la mortalité infantile en Afrique ,
              soit 6 décès évité par an pour 1 000 enfants.


            . Son efficacité dépend de la bonne utilisation.
MII pour qui ? (1)
        . selon les populations cibles

         - cible d’Abuja (avril 2000 ) : au moins 60% des personnes
exposés au paludisme, en particulier les enfants moins de 5 ans et
les femmes enceintes devraient bénéficier d’ici 2005 des MII en plus
d’autres mesures.


         enfants: plus de 1 million / an de mort par le paludisme.
                             ( 3 000 enfants mort / jour)

         les femmes enceintes: plus vulnérable aux infections
Des essais randomisées ont révélés une baisse globale
de 17% de la mortalité chez les enfants < 5 ans.
                           Rapport sur le paludisme OMS 2003
% d’enf.< 5 ans   garçons   filles   Urbaine    rurale
MOUSTIQUAIRE
 TOUT TY¨PE           30,1          30,1     30,5      31,7       21,9

MOUSTIQUAIRE
 IMPREGNEE            0,2            0,2     0,2        0,8       0,2
D’ INSECTICIDE



    Pourcentage d’enfants de moins de cinq ans ayant dormi sous une
      moustiquaire imprégnée ou non la nuit qui a précédé l’enquête
                                   Rapport sur le paludisme OMS 2003
L’emploie de MII pour les femmes enceintes
    . diminution de l’anémie maternelle
    . diminution des infections placentaires et d’insuffisances
 pondérales
      à la naissance


                             Au Kenya
                  (dans un secteur à transmission stable)


               Réduction de la parasitemie de     38%
       Réduction du risque de petit poids à la naissance de 28%

                                                  D’après note bibliographique 1
MII pour qui ?(2)
    . selon les strates épidémiologiques

- dans les zones à transmission stables
       Présence de prémunition

   L’impact des MII sera probablement moins important à long terme
                     qu’il ne l’est à court terme.


      le simple réduction des pics de transmission pourrait à elle seule
             réduire la mortalité et la morbidité palustre.
MII pour qui ?(3)
  . selon les strates épidémiologiques

- dans les zones à transmission instables
         la protection immunitaire est absente , chaque piqûre
      d’anophèle infecté entraîne un accès palustre.

          Le bénéfice à long terme des MII est évident,
      l’efficacité est indiscutable.
Effets bénéfiques de la MII par son effet KD

          . Diminution de la densité de la population de moustiques
          . Diminution de l’indice sporozoïtique
       Effet de masse         ( qui ne se produit pas toujours )
         lorsque cela arrive , toute la famille, tous les habitants
 profitent.

         le taux de couverture nécessaire pour obtenir cet effet de masse
         n’est pas encore connu

                                                     M. Cooseman & U. d’Alessandro
                                                                       d’
                                                         Bull Soc Pathol exot, 2001
Limites
. utilisation des insecticides à grande échelle     possibilité de sélection
                           des souches résistante, diminution de l’efficacité.


. Coût : le prix des moustiquaires imprègnes freine l’utilisation ( 5$ )

. Problème de couleurs ou de la forme : spécifique d’une culture

. Effets à long termes :

. Utilisation contre la nuisance seulement :       effet de détournement
progrès


. Subvention et participation des partenaires privés :   baisse du coût

. Mise au point de l’imprégnation durable

. Mobilisation sociale

. Mesures comportementales
Bibliographie
1. http://www.who.int/medicines/organization/par/edl/insecticide_treat.doc
 2. http://mosquito.who.int/docs/ecr20fr_3.htm
 3. http://www.pasteur.fr/recherche/socpatex/pdf/2001n2b/Trape.pdf
 4. http://www.pasteur.fr/recherche/socpatex/pdf/2001n2b/Coosem.pdf
 5. http://www.pasteur.fr/recherche/socpatex/pdf/2001n2b/lutte.pdf
 6. http://edisan.timone.univ-mrs.fr/edisan/Lettre/Textes/LED06.html
 7. http://www.essentialdrugs.org/emed/archive/200309/msg00054.php
 8. http://www.who.int/mediacentre/releases/2003/pr71/fr/
 9. http://archive.idrc.ca/books/reports/1996/01-10f.html#Tropical
10. http://www.refips.org/moustiquaire.htm
11. http://web.idrc.ca/fr/ev-31552-201-1-DO_TOPIC.html
12. http://www.mnh.jhpiego.org/translations/mipfr.pdf
13. http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.rbm.who.int/amd...
14. le rapport sur le Paludisme en Afrique WHO/CDS/MAL/2003.1093
Je vous remercie

Contenu connexe

Tendances

L'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccinL'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccin
Institut Pasteur de Madagascar
 
Vaccins Covid19 et Plantes
Vaccins Covid19 et PlantesVaccins Covid19 et Plantes
Vaccins Covid19 et Plantes
Miloé Santé
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09raymondteyrouz
 
La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)
Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)
Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)
Institut Pasteur de Madagascar
 
Copie de abir sofia (les methode de lutte )
Copie de abir sofia (les methode de lutte )Copie de abir sofia (les methode de lutte )
Copie de abir sofia (les methode de lutte )abir
 
Paludisme à Plasmodium. vivax
Paludisme à Plasmodium. vivaxPaludisme à Plasmodium. vivax
Paludisme à Plasmodium. vivax
Institut Pasteur de Madagascar
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."WinesforAutism
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Laurent MASCARON
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (13)

L'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccinL'IPTi mieux qu'un vaccin
L'IPTi mieux qu'un vaccin
 
Vaccins Covid19 et Plantes
Vaccins Covid19 et PlantesVaccins Covid19 et Plantes
Vaccins Covid19 et Plantes
 
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
Immunité anti-maladie versus antiparasite: quel rôle du niveau de transmissio...
 
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
Calendrier Vaccinal De L Enfant Jb 10 03 09
 
La mort des_abeilles
La mort des_abeillesLa mort des_abeilles
La mort des_abeilles
 
La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle
 
Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)
Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)
Si on a un choix à faire: ACTs ou moustiquaires en Afrique? (MID)
 
Copie de abir sofia (les methode de lutte )
Copie de abir sofia (les methode de lutte )Copie de abir sofia (les methode de lutte )
Copie de abir sofia (les methode de lutte )
 
Paludisme à Plasmodium. vivax
Paludisme à Plasmodium. vivaxPaludisme à Plasmodium. vivax
Paludisme à Plasmodium. vivax
 
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
L'origine des vaccins contre la grippe saisonnière et la grippe A/H1N1..."
 
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
Need for harmonised efficacious measures to control BVDV in Europe Dépêche Ve...
 
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
Vaccin antipaludique: mythe ou réalité?
 
Jocelyn ratovonjato
Jocelyn ratovonjatoJocelyn ratovonjato
Jocelyn ratovonjato
 

En vedette

E bulletin (vol1 - no. 22)
E bulletin (vol1 - no. 22)E bulletin (vol1 - no. 22)
E bulletin (vol1 - no. 22)Communication_HT
 
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.02012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0trackmania
 
Respect et application des programmes nationaux de lutte
Respect et application des programmes nationaux de lutteRespect et application des programmes nationaux de lutte
Respect et application des programmes nationaux de lutte
Institut Pasteur de Madagascar
 
Nomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publiqueNomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publiqueCommunication_HT
 
Etat de connaissance de la population locale sur le paludisme
Etat de connaissance de la population locale sur le paludismeEtat de connaissance de la population locale sur le paludisme
Etat de connaissance de la population locale sur le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
diagnostic
diagnosticdiagnostic
Les chiffres
Les chiffresLes chiffres
Les chiffres
Piero03
 
La chimioprophylaxie et groupes-cibles
La chimioprophylaxie et groupes-ciblesLa chimioprophylaxie et groupes-cibles
La chimioprophylaxie et groupes-cibles
Institut Pasteur de Madagascar
 
les ribosomes et la synthèse proteique
les ribosomes et la synthèse proteiqueles ribosomes et la synthèse proteique
les ribosomes et la synthèse proteiqueHachem Ben Salah
 
Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?
Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?
Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?
Avant Mardi
 
Cartes mentales physique generalites
Cartes mentales physique generalitesCartes mentales physique generalites
Cartes mentales physique generalitesNicolas Lévy
 
Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013
Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013
Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013euroregion
 
Tous les 15 jours, à Matignon...
Tous les 15 jours, à Matignon...Tous les 15 jours, à Matignon...
Tous les 15 jours, à Matignon...
Gouvernement
 
L'infection asymptomatique
L'infection asymptomatiqueL'infection asymptomatique
L'infection asymptomatique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Atelier Google Adwords intermediaire 03 les notions fondamentales
Atelier Google Adwords intermediaire 03   les notions fondamentalesAtelier Google Adwords intermediaire 03   les notions fondamentales
Atelier Google Adwords intermediaire 03 les notions fondamentales
Chafik YAHOU
 
Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance
 Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance  Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance
Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance Nicolas Lévy
 
Les effets de l’ acquisition des territoires
Les effets de l’ acquisition des territoiresLes effets de l’ acquisition des territoires
Les effets de l’ acquisition des territoiresMaurice Kande
 
La parole aux moustiques
La parole aux moustiquesLa parole aux moustiques
La parole aux moustiques
Institut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

E bulletin (vol1 - no. 22)
E bulletin (vol1 - no. 22)E bulletin (vol1 - no. 22)
E bulletin (vol1 - no. 22)
 
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.02012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
2012 09-28 aldes-ovr-exploitation-wifi-v1.0
 
Respect et application des programmes nationaux de lutte
Respect et application des programmes nationaux de lutteRespect et application des programmes nationaux de lutte
Respect et application des programmes nationaux de lutte
 
Nomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publiqueNomination aux seins de l'administration publique
Nomination aux seins de l'administration publique
 
Etat de connaissance de la population locale sur le paludisme
Etat de connaissance de la population locale sur le paludismeEtat de connaissance de la population locale sur le paludisme
Etat de connaissance de la population locale sur le paludisme
 
diagnostic
diagnosticdiagnostic
diagnostic
 
Les chiffres
Les chiffresLes chiffres
Les chiffres
 
La chimioprophylaxie et groupes-cibles
La chimioprophylaxie et groupes-ciblesLa chimioprophylaxie et groupes-cibles
La chimioprophylaxie et groupes-cibles
 
Charte graphique
Charte graphiqueCharte graphique
Charte graphique
 
les ribosomes et la synthèse proteique
les ribosomes et la synthèse proteiqueles ribosomes et la synthèse proteique
les ribosomes et la synthèse proteique
 
Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?
Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?
Les Musiques Actuelles en Midi-Pyrénées : de quoi parle-t-on ?
 
Cartes mentales physique generalites
Cartes mentales physique generalitesCartes mentales physique generalites
Cartes mentales physique generalites
 
Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013
Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013
Transfermuga - Séminaire du 13 Décembre 2013
 
Tous les 15 jours, à Matignon...
Tous les 15 jours, à Matignon...Tous les 15 jours, à Matignon...
Tous les 15 jours, à Matignon...
 
L'infection asymptomatique
L'infection asymptomatiqueL'infection asymptomatique
L'infection asymptomatique
 
Atelier Google Adwords intermediaire 03 les notions fondamentales
Atelier Google Adwords intermediaire 03   les notions fondamentalesAtelier Google Adwords intermediaire 03   les notions fondamentales
Atelier Google Adwords intermediaire 03 les notions fondamentales
 
Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance
 Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance  Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance
Mind Maps cartes mentales et cortex aires associatives dominance
 
ACS88_7222
ACS88_7222ACS88_7222
ACS88_7222
 
Les effets de l’ acquisition des territoires
Les effets de l’ acquisition des territoiresLes effets de l’ acquisition des territoires
Les effets de l’ acquisition des territoires
 
La parole aux moustiques
La parole aux moustiquesLa parole aux moustiques
La parole aux moustiques
 

Similaire à Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ?

Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
a- sup
a- supa- sup
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Points de vue sur des luttes antipaludiques réussies
Points de vue sur des luttes antipaludiques réussiesPoints de vue sur des luttes antipaludiques réussies
Points de vue sur des luttes antipaludiques réussies
Institut Pasteur de Madagascar
 
Couverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en Afrique
Couverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en AfriqueCouverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en Afrique
Couverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en Afrique
Institut Pasteur de Madagascar
 
Paludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladiePaludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladie
GreenFacts
 
Lutte contre le paludisme dans les îles tropicales
Lutte contre le paludisme dans les îles tropicalesLutte contre le paludisme dans les îles tropicales
Lutte contre le paludisme dans les îles tropicales
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielleComment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Découvrez le vaccin contre le paludisme
Découvrez le vaccin contre le paludismeDécouvrez le vaccin contre le paludisme
Découvrez le vaccin contre le paludisme
Xplore Health
 
Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...
Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...
Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et préventionLe paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Institut Pasteur de Madagascar
 
Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016
Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016
Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016
OneLife SA
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
Institut Pasteur de Madagascar
 
Epidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières années
Epidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières annéesEpidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières années
Epidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières années
Institut Pasteur de Madagascar
 
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Antiparasitaires
AntiparasitairesAntiparasitaires
Antiparasitaires
Mehdi Razzok
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Dr Taoufik Djerboua
 
Diu
DiuDiu
Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...
Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...
Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...
Institut Pasteur de Madagascar
 

Similaire à Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ? (20)

Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
 
a- sup
a- supa- sup
a- sup
 
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
 
Points de vue sur des luttes antipaludiques réussies
Points de vue sur des luttes antipaludiques réussiesPoints de vue sur des luttes antipaludiques réussies
Points de vue sur des luttes antipaludiques réussies
 
Couverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en Afrique
Couverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en AfriqueCouverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en Afrique
Couverture en Moustiquaires Imprégnées d’Insecticides (MII) en Afrique
 
Paludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladiePaludisme - Etat de la maladie
Paludisme - Etat de la maladie
 
Lutte contre le paludisme dans les îles tropicales
Lutte contre le paludisme dans les îles tropicalesLutte contre le paludisme dans les îles tropicales
Lutte contre le paludisme dans les îles tropicales
 
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielleComment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
 
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
La lutte contre le paludisme ou la lutte contre les pardoxes (conférence de l...
 
Découvrez le vaccin contre le paludisme
Découvrez le vaccin contre le paludismeDécouvrez le vaccin contre le paludisme
Découvrez le vaccin contre le paludisme
 
Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...
Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...
Comment mesurer l'impact d'une distribution nationale de moustiquaires imprég...
 
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et préventionLe paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
Le paludisme chez le jeune enfant: épidemiologie et prévention
 
Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016
Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016
Meta-Analyse sur le biofilm et les endoscopes SFERD 2016
 
La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?La prémunition: quand, où, et comment?
La prémunition: quand, où, et comment?
 
Epidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières années
Epidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières annéesEpidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières années
Epidémie du paludisme en Afrique au cours des dix dernières années
 
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
 
Antiparasitaires
AntiparasitairesAntiparasitaires
Antiparasitaires
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
 
Diu
DiuDiu
Diu
 
Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...
Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...
Quels sont les paramètres à documenter avant la mise en place de la stratégie...
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Moustiquaires imprégnées d'insecticide ; pour qui ?

  • 1. Moustiquaires imprégnées d’insecticide: pour qui ? RAKOTOARIVONY Manitra Hajanirina MIN SAN-PF MADAGASCAR Antsiranana Atelier Paludisme 2004
  • 2. Plan Historique (Moustiquaire Imprégnée d’Insecticide MII ) MII: caractéristiques propriété de la MII dans la lutte anti-paludique MII: Pour qui? selon les populations cibles selon les strates épidémiologiques Limites et progrès
  • 3. Historique Vers 1895 Ronald Ross, découvre la moustiquaire et son utilité pour empêcher la transmission des parasites par le moustique
  • 4. 2e guerre mondiale: utilisation des moustiquaires imprégnées de DDT (Harper et al., 1947) Camps des refugies Afghan: imprégnation des vêtements, des foulards, des draps de lits . 62% de protection pour les P. falciparum . 42% de protection pour les P. vivax => Emploie de la K-othrine pour l’imprégnation des moustiquaires
  • 5. Exemple de Congo 1995 . Ouverture des centres d’imprégnation dans tous les quartiers de Brazzaville et de ses environs avec une forte mobilisation sociale: ( Moustiquaires et Rideaux Imprégnés d’Insecticide, le K-othrine ) 3 groupes de réactions se font sentir: a – diminution de la rémanence avant le délais de 6 mois. b – ceux qui apprécient l’efficacité de la rémanence. c – ceux qui redoutent les effets secondaires éventuelle. par TALANI – NSOUKAKOUELA L. Congo 1995
  • 6. Devant la difficulté de l’organisation de la pulvérisation intra domiciliaire et la réimprégnation régulière , la mise en place de la Moustiquaire Imprégnée d’ Insecticide durable s’impose. … Début de fabrication de MII durable avec d’autres insecticides en Afrique ( Tanzanie ) en Sept. 2003. type OLYSETMC C’est un méthode simple, efficace pour réduire la morbidité et mortalité.
  • 7. MII durable . Caractéristiques: Textile + Insecticide Textile Insecticide . Tulle - Perméthrine: OLYSETMC . taille des mailles: 120 à 200 /pouce - Deltaméthrine: PERMANETMC carré . types de tissus: - polyester ( Pyréthrinoïde: photo stable, - polyamide résiste à l’eau, au frottement, à - nylon l’air, ne tache pas, inodore, non toxique pour les mammifère ) . Superficie assez large . rectangulaire ou pyramide La rémanence varie suivant le type du tissus
  • 8. MII prêt à l’emploi, et conservant leurs propriétés pendant 4 à 5 ans du faite de l’incorporation de l’insecticide dans les fibres de la tulle.
  • 9. MII durable . Propriétés: - effet insecticide effet Knock Down (KD) - effet répulsif, éloignant les moustiques la MII permis de réduire de 20% la mortalité infantile en Afrique , soit 6 décès évité par an pour 1 000 enfants. . Son efficacité dépend de la bonne utilisation.
  • 10. MII pour qui ? (1) . selon les populations cibles - cible d’Abuja (avril 2000 ) : au moins 60% des personnes exposés au paludisme, en particulier les enfants moins de 5 ans et les femmes enceintes devraient bénéficier d’ici 2005 des MII en plus d’autres mesures. enfants: plus de 1 million / an de mort par le paludisme. ( 3 000 enfants mort / jour) les femmes enceintes: plus vulnérable aux infections
  • 11. Des essais randomisées ont révélés une baisse globale de 17% de la mortalité chez les enfants < 5 ans. Rapport sur le paludisme OMS 2003
  • 12. % d’enf.< 5 ans garçons filles Urbaine rurale MOUSTIQUAIRE TOUT TY¨PE 30,1 30,1 30,5 31,7 21,9 MOUSTIQUAIRE IMPREGNEE 0,2 0,2 0,2 0,8 0,2 D’ INSECTICIDE Pourcentage d’enfants de moins de cinq ans ayant dormi sous une moustiquaire imprégnée ou non la nuit qui a précédé l’enquête Rapport sur le paludisme OMS 2003
  • 13. L’emploie de MII pour les femmes enceintes . diminution de l’anémie maternelle . diminution des infections placentaires et d’insuffisances pondérales à la naissance Au Kenya (dans un secteur à transmission stable) Réduction de la parasitemie de 38% Réduction du risque de petit poids à la naissance de 28% D’après note bibliographique 1
  • 14. MII pour qui ?(2) . selon les strates épidémiologiques - dans les zones à transmission stables Présence de prémunition L’impact des MII sera probablement moins important à long terme qu’il ne l’est à court terme. le simple réduction des pics de transmission pourrait à elle seule réduire la mortalité et la morbidité palustre.
  • 15. MII pour qui ?(3) . selon les strates épidémiologiques - dans les zones à transmission instables la protection immunitaire est absente , chaque piqûre d’anophèle infecté entraîne un accès palustre. Le bénéfice à long terme des MII est évident, l’efficacité est indiscutable.
  • 16. Effets bénéfiques de la MII par son effet KD . Diminution de la densité de la population de moustiques . Diminution de l’indice sporozoïtique Effet de masse ( qui ne se produit pas toujours ) lorsque cela arrive , toute la famille, tous les habitants profitent. le taux de couverture nécessaire pour obtenir cet effet de masse n’est pas encore connu M. Cooseman & U. d’Alessandro d’ Bull Soc Pathol exot, 2001
  • 17. Limites . utilisation des insecticides à grande échelle possibilité de sélection des souches résistante, diminution de l’efficacité. . Coût : le prix des moustiquaires imprègnes freine l’utilisation ( 5$ ) . Problème de couleurs ou de la forme : spécifique d’une culture . Effets à long termes : . Utilisation contre la nuisance seulement : effet de détournement
  • 18. progrès . Subvention et participation des partenaires privés : baisse du coût . Mise au point de l’imprégnation durable . Mobilisation sociale . Mesures comportementales
  • 19. Bibliographie 1. http://www.who.int/medicines/organization/par/edl/insecticide_treat.doc 2. http://mosquito.who.int/docs/ecr20fr_3.htm 3. http://www.pasteur.fr/recherche/socpatex/pdf/2001n2b/Trape.pdf 4. http://www.pasteur.fr/recherche/socpatex/pdf/2001n2b/Coosem.pdf 5. http://www.pasteur.fr/recherche/socpatex/pdf/2001n2b/lutte.pdf 6. http://edisan.timone.univ-mrs.fr/edisan/Lettre/Textes/LED06.html 7. http://www.essentialdrugs.org/emed/archive/200309/msg00054.php 8. http://www.who.int/mediacentre/releases/2003/pr71/fr/ 9. http://archive.idrc.ca/books/reports/1996/01-10f.html#Tropical 10. http://www.refips.org/moustiquaire.htm 11. http://web.idrc.ca/fr/ev-31552-201-1-DO_TOPIC.html 12. http://www.mnh.jhpiego.org/translations/mipfr.pdf 13. http://translate.google.com/translate?hl=fr&sl=en&u=http://www.rbm.who.int/amd... 14. le rapport sur le Paludisme en Afrique WHO/CDS/MAL/2003.1093