SlideShare une entreprise Scribd logo
UNIVERSITE TOUMAÏ ‫جامعة‬
‫توماي‬
Institut des Sciences de la Santé et de l’Assainissement « Toumaï »
(ISSAT)
‫معهد‬
‫الصحة‬ ‫لعلوم‬ ‫توماي‬
‫واإلصالح‬
BP ‫ب‬ ‫ص‬ : 1764 N’Ndjamena -Tchad
Tél : (+235) 22 53 18 18
SOUS LA DIRECTION DE :
M.ABDERAMANE MHT KOULBOU
pédagogue en science infirmier.
Assistant en hémodialyse.
SOUTENANCE DE MÉMOIRE DE FIN DE
FORMATION POUR L’OBTENTION DU
DIPLÔME D’ÉTAT D’INFIRMIER
PRÉSENTÉ ET SOUTENU PAR :
M. RACHID OUSMANE MAHAMAT (IDE)
Mme SOURAYA AHMAT YAYA (IDE)
PLAN DE TRAVAIL
INTRODUCTION
1. HYPOTHÈSE
2. OBJECTIFS
I. MATÉRIEL ET MÉTHODES
II. RÉSULTATS
III. DISCUSSION
CONCLUSION
RECOMMANDATION
INTRODUCTION
L’Hémodialyse est une méthode de suppléance rénale
elle permet des débarrasser le sang des déchets et de
l’eau normalement éliminer par les reins et réalisé ainsi
une épuration extra-rénale de l’organisme .
L’IR est une priorité de santé publique par sa fréquence
de plus en plus élevée avec l’allongement de
l’espérance de vie. La néphropathie vasculaire liée au
vieillissement est devenue la première cause de
destruction du rein conduisant à la dialyse.
INTRODUCTION
En 2015 plus de 353 millions des personnes soit 5% de
la population mondiale souffrent d’une insuffisance
rénale chronique. La prévalence varie d’un pays a un
autre est l’accès aux traitements dépend du niveau
socio-économique du pays concerné .
Aux États-Unis, la prévalence estimée de tous les stades
de la maladie rénale chronique et voisine est concerné
près de 20 millions d’américains, les nombres des
patients en dialyse devraient y être 650 000 en 2010 .
INTRODUCTION
En France la prévalence de l’hémodialyse d’après les
données du rapport 2017, prés de 82 293 patients
nécessitant un traitement de suppléance.
En Algérie, la prévalence de l’hémodialyse est en
constante augmentation. En 2016, près de 23957
patients sont traités par épuration extra-rénale et greffe
rénale.
Une étude publiée dans le journal scientifique de
néphrologie en 2015 au TCHAD fait ressortir que
1 HYPOTHÈSE DE TRAVAIL
Dans 50% des cas des patients hémodialysée 30% de
cas des décès a l’unité d’hémodialyse de CHU-RN ?
Objectif général
Contribuer à la bonne prise en charge des patients
hémodialysées à l’unité d’hémodialyse de CHU-RN.
Déterminer la prévalence des patients hémodialysés
Déterminer les paramètres de suivi d’un patient
hémodialysé
Décrire la prise en charge des patients hémodialysés
Identifier les facteurs favorisants L’IRT et les
caractéristiques sociodémographiques des patients
hémodialysées.
Objectifs spécifiques
I. MATÉRIELS ET MÉTHODES
1. CADRE D’ÉTUDE
Cette étude se déroulé dans l’unité d’hémodialyse de
Centre Hospitalière Universitaire de Référence National
(CHU-RN) de N’Djamena.
I. MATÉRIELS ET MÉTHODES
3. POPULATION CIBLE D’ÉTUDE
Tous les dossiers des patients hémodialysés reçus et
les personnels de l’unité d’hémodialyse de CHU-RN.
2. TYPE ET PÉRIODE D’ÉTUDE
Il s’agit d’une étude rétrospective de type descriptif sur
une période de (03) ans allant du janvier 2019 au
décembre 2021.
I. MATÉRIELET MÉTHODE
4. CRITÈRES D’ÉTUDE
4.1 CRITÈRES D’INCLUSION
 les dossiers complets des patients qui subissent
l’hémodialyse a l’unité d’hémodialyse au CHU-RN.
 Les personnels de l’unité d’hémodialyse
consentants.
4.2 CRITÈRES DE NON INCLUSION
 Dossier incomplet des patients hémodialysés.
 personnels non consentant.
5. LA MÉTHODE D’ÉCHANTILLONNAGE
Durant notre étude nous avons collectées 164
échantillons des patients hémodialysées de l’année de
2019-2021 et 14 personnels ont répondus a notre
question.
6. LES TECHNIQUES ET OUTILS DE COLLECTE DES DONNÉES
 Un questionnaire adressé aux personnels
 Une fiche d’exploitation.
I. MATÉRIEL ET MÉTHODES
7. LES VARIABLES D’ÉTUDE
• Age ;
• Sexe ;
• Poids,
• nombre de séance par semaine ;
• Temps de séance ;
• Mode de référence ;
• Antécédents ;
• Facteurs de risque ;
• Étiologies ;
• Signes cliniques ;
• Complications ;
• Évolution ;
I. MATÉRIEL ET MÉTHODES
La prévalence des patients hémodialysés sont
déterminée
 la qualité de la prise en charge des patients
hémodialysés sont évaluée
 les facteurs favorisant de l’IRCT et les
caractéristiques sociodémographiques sont
identifiées
 les moyens mis en œuvre et l’éducation
thérapeutique pour la prise en charge des patients
8. RÉSULTATS
II. PRÉSENTATION DE RÉSULTATS
Figure 1 : RÉPARTITION DES PATIENTS
HÉMODIALYSÉS SELON L’AGE
l’âge qui se situe de 41 à 60 soit un taux de 54,27%,
l’âge entre 15 à 40 ans soit un taux de 39,02%
l’ âge compris entre 61 ans et plus soit un taux de
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
SEXE EFFECTIFS POURCENTAGE
M 107 65,24%
F 57 34,76%
TOTAL 164 100%
TABLEAU 1 : RÉPARTITION DES PATIENTS
HÉMODIALYSÉS SELON VARIATION DE SEXE
34,76% de nos patients étaient de sexe féminin
contre 65,24% de sexe masculin, ce qui montre que
les hommes sont plus touchés.
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
MODE DE REFERENCE EFFECTIFS POURCENTAGE
Venu de lui-même 131 79,88%
Réfère par un médecin 33 20,12%
TOTAL 164 100%
TABLEAUX 2 : RÉPARTITION DES PATIENTS
SELON LES MODES DE RÉFÉRENCES
les patients Venu de lui-même , soit un taux de 79,88%
Référer par un médecin , soit un taux de 20.12%.
Les référés dominent dans notre étude avec un taux de
79.88%.
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
SIGNE CLINIQUE EFFECTIFS POURCENTAGE
TA 128 78,05%
OMI 18
10,98%
Bilatéral 7 4,27%
Autres 11 6,71%
TOTAL 164 100%
TABLEAUX 3 : RÉPARTITION DES PATIENTS
SELON LES SIGNES CLINIQUES
TA soit 78,05% ; OMI soit taux de 10,98%,
Autres 6,71% ; un œdème bilatéral 4,27%.
Cela nous amène à conclure que la tension artérielle est le signe
clinique le plus fréquente conduisant à l’IRT.
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
FIGURE 2 : RÉPARTITION DES PATIENTS
SELON LES TYPES DE MALADIES
L’IRCT est le plus fréquent avec un taux 87,20% ; L’IRA
soit 7,93% et L’IRC est de 4,88%. Cela nous montre que
L’IRCT est majoritaire conduisant à la dialyse.
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
FIGURE 3 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON
LES CAUSES
HTA a été retrouvée dans 81,10% des cas ; néphropathie
glomérulaire est de 9.15% et Diabète est de 4.88% ; et
néphropathie interstitiel et héréditaire est des 2.44% des cas cela
nous amène à dire que la cause la plus fréquente est l’HTA.
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
Figure 4: RÉPARTITION DES PATIENTS SELON
LES NOMBRES DE SÉANCES D’HÉMODIALYSE
PAR SEMAINE
1 fois soit 4,27% et 2 fois 95,73, Ce qui montre que le nombre de
séance en hémodialyse est insuffisant pour une prise en charge
adéquat des patients au lieu de 3 séances de 4 H par semaine.
II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS
FIGURE 5 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON
L’ÉVOLUTION GÉNÉRALE
51 patients vivant soit un taux de 31,10%, ceux qui
sont décédés sont 113, avec un taux de 68,90% cela
nous montre que le cas de décès et très élevés.
III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION
Dans notre étude, nous avons enregistré 164 patients
hémodialysées soit une fréquence de 100%.
Notre champ d’étude (unité d’hémodialyse) est un
service de spécialité dont la plupart des patients
consultent pour problème rénal,
L’hypertension artérielle, dans notre pays qui est un
cause et facteur de risques pour l’insuffisance rénal
chronique terminale conduisant à la dialyse.
III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION
1, tranche d'âge
L’âge des malades varie entre 15 à 40 ans , 39,02% ,
54,27% une tranche d’âge entre 41 à 60 ans et 6,71%
entre la tranche d’âge de 61 ans et plus.
La fréquence élevée dans cette tranche d’âge s’explique
par l’hypothèse de rôle des facteurs de risque
notamment l’hypertension le tabagisme, l’alcoolisme et
les expositions professionnelles dans la survenue et ou
la progression des pathologies rénale.
En Afrique et au TCHAD en particulier, Des résultats
comparables ont été rapportés par d’autres études
africaines. En 2005 au Mali Ahmed avait trouvé que 42,9%
avaient un âge compris entre 19 et 39 ans avec des
extrêmes de 12 et 79 ans; Au Burkina Faso la moyenne
d’âge était de 36 ans Au Sénégal 43,6% des patients
avaient moins de 46 ans. En Côte d’Ivoire on retrouvait
57,3% des patients de moins de 45 Au Madagascar l'âge
des patients variait de 16 à 82 ans avec une moyenne de
1, TRANCHES D’ÂGE
III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION
2, SEXE
L’échantillon était composé de 65,24% d’hommes et 34,76% de
femmes. Cette différence s’explique par le fait que l’insuffisance
rénale est la conséquence de l’incidence plus élevée de
certaines causes d’insuffisance rénale chez l’homme comme la
néphropathie à dépôt d’IgA. Au Mali en 2005 dans le même
service Ahmed a rapporté le sexe masculin à hauteur de 60%
des cas avec un sexa ratio de 1,5 en faveur des hommes . Une
tendance comparable a été relevée au Sénégal, en Côte d’Ivoire,
et au Maroc où les hommes ont représenté respectivement
III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION
3, LES FACTEURS DE RISQUE
,Le facteur de risque le plus fréquent a été l’HTA dans
81,10% des cas. L’HTA est considérée comme un
facteur de progression de l’insuffisance rénale . Ce
résultat est comparable à ceux des études antérieures
menées au service. Togo en 2013, Ahmed en 2005,
Fongoro et al en 2018 ont retrouvé l’HTA comme
principal facteur de risque cardiovasculaire
respectivement dans 81,3%, 77,1% 59% cas
3, LES FACTEURS DE RISQUE
Le diabète concernait 4,88% de notre population
d’étude. Ce pourcentage est proche de ceux retrouvés
en Allemagne et en Espagne qui étaient respectivement
de 10,2% et de 10%. Les prévalences de diabète
retrouvées dans certains pays en Afrique selon les
études STEPS étaient largement inférieures. 4,4% au
Cameroun ; 6,8% en Algérie et 2,9% au Mozambique .
III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION
4, ÉVOLUTION EN DIALYSE
Dans notre étude, les patients décédés en dialyse ont
représenté 68,90% des cas. Notre résultat est presque
identique à celui observé en Côte d’Ivoire ou l’évolution a
été marquée par le décès 62,4% de cas . En France le
taux de décès en hémodialyse était de 26%, Le taux élevé
de décès pourrait s’expliquer dans notre contexte de
dialyse par plusieurs facteurs
CONCLUSION
L’IRC est un problème de santé publique au Tchad. Le
seul traitement de suppléance dans notre contexte est
l’hémodialyse. Le motif d’admission de nos patients était
l’altération de la fonction rénale dans 92.07% et avec
une clairance inférieure à 5 ml/min dans 87,20% des
cas. Elle affecte les sujets jeunes surtout de sexe
masculin. Les patients à faible revenu économique sont
majoritaires et constituent un obstacle à la prise en
charge de la pathologie.
Le motif de prise en charge en hémodialyse était le
syndrome urémique, le site d’insertion le plus fréquent
était la fémorale interne. Sur le plan du suivi, la durée
moyenne avec le cathéter était de 93,29%. Parmi les
164 patients dialysés seulement 51 vivaient en dialyse
et 113 patients sont décédés. La majorité de décès sont
survenus dans les premiers mois de dialyse à cause du
contexte d’urgence.
CONCLUSION
RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS
Au Ministre de la Sante
Assurer le dépistage des marqueurs d’atteintes
rénales à différents niveaux de la pyramide sanitaire,
dans le but de diminuer l’incidence des maladies
rénales.
Former et recruter les médecins néphrologues et
chirurgien vasculaire.
Créer et rendre fonctionnel un organe des gestions de
l’hémodialyse (Patients, kits et consommables)
RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS
Au Directeur de CHU-RN
 Augmenter la capacité d’accueil du centre
d’hémodialyse par la dotation du centre en
générateurs de dialyse et en techniciens en
hémodialyse.
 Rendre accessible les examens complémentaires
utiles aux patients IRC
 Rendre disponible la ponction biopsie rénale
 Renforcer et améliorer l’admission des patients IRC
Aux Néphrologue
 Diagnostiquer et traiter l’IRC afin de ralentir la
progression vers l’IRC terminale.
 Prévenir l’HTA par le dépistage précoce et le
traitement de l’HTA afin de ralentir ou d’éviter la
progression vers l’IRC
 Réaliser le bilan d’extension de l’HTA afin de
diagnostiquer précocement les complications l’HTA.
 Éduquer les patients sur les risques de l’HTA et
RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS
RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS
Aux patients
Éviter l’automédication.
Respecter le temps de séance de l’hémodialyse
Respecter les régimes et les traitements prescrits
par les médecins.
Cotiser à la mutualité pour que les examens
complémentaires ne soient pas un frein au
traitement.
MERCI

Contenu connexe

Tendances

Pathologies vasculaires du foie
Pathologies vasculaires du foiePathologies vasculaires du foie
Pathologies vasculaires du foie
Vincent Di Martino
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieuxPhysiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Institut Pasteur de Madagascar
 
Memoire
MemoireMemoire
Memoire
DJOOOO
 
Transformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables
Transformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durablesTransformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables
Transformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables
Agropolis International
 
Etapes projet
Etapes projetEtapes projet
Etapes projet
Clarisse Perruchot
 
Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...
Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...
Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Hepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigueHepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigue
Vincent Di Martino
 
Physiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénale
Physiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénalePhysiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénale
Physiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénale
kyste
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simplePhysiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Institut Pasteur de Madagascar
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Manal Rouidi
 
Les vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantLes vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantkillua zoldyck
 
La planification
La planificationLa planification
La planification
Tatiana Guaman
 
Poly dermatologie2 pdf
Poly dermatologie2 pdfPoly dermatologie2 pdf
Poly dermatologie2 pdf
Eugène NJEBARIKANUYE
 
Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...
Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...
Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...
YOUSSOUPHA MBODJI
 
Les contreverses KDIGO 2019
Les contreverses KDIGO 2019 Les contreverses KDIGO 2019
Les contreverses KDIGO 2019
Khalfaoui Mohamed Amine
 
Grossesse et diabète
Grossesse et diabèteGrossesse et diabète
Grossesse et diabète
Amine Dafaa
 
Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_
Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_
Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_
Patou Conrath
 
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de baseEssai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Khabou Mohammed
 
Hemato
HematoHemato
Le syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénalLe syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénal
Khalfaoui Mohamed Amine
 

Tendances (20)

Pathologies vasculaires du foie
Pathologies vasculaires du foiePathologies vasculaires du foie
Pathologies vasculaires du foie
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieuxPhysiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
Physiopathologie et diagnostic de l'accès pernicieux
 
Memoire
MemoireMemoire
Memoire
 
Transformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables
Transformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durablesTransformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables
Transformations agroécologiques pour des systèmes alimentaires durables
 
Etapes projet
Etapes projetEtapes projet
Etapes projet
 
Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...
Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...
Stratégies de lutte contre le paludisme adaptées à un système de santé défail...
 
Hepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigueHepatite alcoolique aigue
Hepatite alcoolique aigue
 
Physiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénale
Physiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénalePhysiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénale
Physiopathologie et perspectives thérapeutiques dans la polykystose rénale
 
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simplePhysiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
Physiopathologie et diagnostic de l'accès palustre simple
 
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une SplénomégalieConduite à tenir devant une Splénomégalie
Conduite à tenir devant une Splénomégalie
 
Les vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfantLes vomissements de l’enfant
Les vomissements de l’enfant
 
La planification
La planificationLa planification
La planification
 
Poly dermatologie2 pdf
Poly dermatologie2 pdfPoly dermatologie2 pdf
Poly dermatologie2 pdf
 
Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...
Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...
Contribution des Systèmes d’Informations Géographiques (SIG) à la gestion des...
 
Les contreverses KDIGO 2019
Les contreverses KDIGO 2019 Les contreverses KDIGO 2019
Les contreverses KDIGO 2019
 
Grossesse et diabète
Grossesse et diabèteGrossesse et diabète
Grossesse et diabète
 
Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_
Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_
Solutes de remplissage_en_anesthesie_reanimation-_dr_de_montblanc_aphp_
 
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de baseEssai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
Essai de mesure de la performance des etablissements de soins de sante de base
 
Hemato
HematoHemato
Hemato
 
Le syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénalLe syndrome pneumo rénal
Le syndrome pneumo rénal
 

Similaire à SOUTENANCE.pptx

Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedhsfa_angeiologie
 
ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...
ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...
ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...
Sargata SIN
 
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdfSIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
Sargata SIN
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
sfa_angeiologie
 
ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...
ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...
ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...
Sargata SIN
 
Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)
Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)
Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)
Wissem ABDELKAFI
 
Hépastat : Etude des caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
Hépastat : Etude des  caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...Hépastat : Etude des  caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
Hépastat : Etude des caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
ghassan El malki
 
Travail de fin de cycle
Travail de fin de cycleTravail de fin de cycle
Travail de fin de cycle
JusteKahavo
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
Mede Space
 
Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...
Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...
Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...
GdonMugisho
 
RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...
RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...
RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...
Sargata SIN
 
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémieDémarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémieFafy Ait
 
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
iosrjce
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
Sargata SIN
 
Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...
Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...
Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...
fdugue
 
Pneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet agePneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet agejodarly
 

Similaire à SOUTENANCE.pptx (20)

Hta travail lome k yayedh
Hta travail lome  k yayedhHta travail lome  k yayedh
Hta travail lome k yayedh
 
ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...
ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...
ETUDE DE SYNDROME DE MARINE-LENHART, A PROPOS DE HUIT CAS, A L’HOPITAL PREAH ...
 
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdfSIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
SIN_SARGATA_ISS,_TRAVAIL_POUR_ISS,_CANCER_DE_MALADIE_DE_PLUMMER.pdf
 
Tvp et hiv a kane
Tvp et hiv   a kaneTvp et hiv   a kane
Tvp et hiv a kane
 
ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...
ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...
ETUDE DE LA CHOLECYSTITE AIGUE EN CHIRURGIE CHEZ L’ADULTE, A PROPOS DE 114 CA...
 
Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)
Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)
Hémodialyse en situation d'urgence (Dr Abdelkafi)
 
Hépastat : Etude des caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
Hépastat : Etude des  caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...Hépastat : Etude des  caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
Hépastat : Etude des caractéristiques de la population d’hépatiques traités ...
 
Travail de fin de cycle
Travail de fin de cycleTravail de fin de cycle
Travail de fin de cycle
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
 
Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...
Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...
Facteurs favorisant la non observance au traitements antihypertenseurs dans l...
 
RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...
RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...
RESULTATS DE LA THYROIDECTOMIE TOTALE POUR GOITRE BASEDOWIFIE, A PROPOS DE 25...
 
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémieDémarche clinique devant une hyperferritinémie
Démarche clinique devant une hyperferritinémie
 
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
Conduite diagnostique devant un hématome surrénalien spontané bilatéral illus...
 
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
ETUDE RETROSPECTIVE DE GROS NODULE EUTHYROIDIEN ISOLE, A PROPOS DE 85 CAS, A ...
 
P9
P9P9
P9
 
Article compression sib
Article compression sibArticle compression sib
Article compression sib
 
Zabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm VihZabsonre Jifa Sm Vih
Zabsonre Jifa Sm Vih
 
Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...
Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...
Global net patient survey france qol data wncad 2014_1_nov2014_french transla...
 
Pneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet agePneumonie chez le sujet age
Pneumonie chez le sujet age
 
P11
P11P11
P11
 

Dernier

LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdfLIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
OuattaraBamory3
 
6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx
abdelhabibadamou
 
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniquesAnalyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
YousriMokaddem1
 
La refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé MarocLa refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé Maroc
Adil NADAM
 
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptxLES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
EldadAttoh
 
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé JanssenBaromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Ipsos France
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
islambouchiba9
 

Dernier (7)

LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdfLIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
LIPIDES ET FONCTION METABOLIQUE DANS LA CELLULE.pdf
 
6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx6. Supervision technique de la campagne.pptx
6. Supervision technique de la campagne.pptx
 
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniquesAnalyse comparative des pratiques ethnobotaniques
Analyse comparative des pratiques ethnobotaniques
 
La refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé MarocLa refonte du système national de santé Maroc
La refonte du système national de santé Maroc
 
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptxLES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
LES TROUBLES DE LA MICTION ETANOMALIES DE LA diurese 2024 Sémio L3.pptx
 
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé JanssenBaromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
Baromètre Donner des ELLES à la santé Janssen
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
 

SOUTENANCE.pptx

  • 1. UNIVERSITE TOUMAÏ ‫جامعة‬ ‫توماي‬ Institut des Sciences de la Santé et de l’Assainissement « Toumaï » (ISSAT) ‫معهد‬ ‫الصحة‬ ‫لعلوم‬ ‫توماي‬ ‫واإلصالح‬ BP ‫ب‬ ‫ص‬ : 1764 N’Ndjamena -Tchad Tél : (+235) 22 53 18 18 SOUS LA DIRECTION DE : M.ABDERAMANE MHT KOULBOU pédagogue en science infirmier. Assistant en hémodialyse. SOUTENANCE DE MÉMOIRE DE FIN DE FORMATION POUR L’OBTENTION DU DIPLÔME D’ÉTAT D’INFIRMIER PRÉSENTÉ ET SOUTENU PAR : M. RACHID OUSMANE MAHAMAT (IDE) Mme SOURAYA AHMAT YAYA (IDE)
  • 2. PLAN DE TRAVAIL INTRODUCTION 1. HYPOTHÈSE 2. OBJECTIFS I. MATÉRIEL ET MÉTHODES II. RÉSULTATS III. DISCUSSION CONCLUSION RECOMMANDATION
  • 3. INTRODUCTION L’Hémodialyse est une méthode de suppléance rénale elle permet des débarrasser le sang des déchets et de l’eau normalement éliminer par les reins et réalisé ainsi une épuration extra-rénale de l’organisme . L’IR est une priorité de santé publique par sa fréquence de plus en plus élevée avec l’allongement de l’espérance de vie. La néphropathie vasculaire liée au vieillissement est devenue la première cause de destruction du rein conduisant à la dialyse.
  • 4. INTRODUCTION En 2015 plus de 353 millions des personnes soit 5% de la population mondiale souffrent d’une insuffisance rénale chronique. La prévalence varie d’un pays a un autre est l’accès aux traitements dépend du niveau socio-économique du pays concerné . Aux États-Unis, la prévalence estimée de tous les stades de la maladie rénale chronique et voisine est concerné près de 20 millions d’américains, les nombres des patients en dialyse devraient y être 650 000 en 2010 .
  • 5. INTRODUCTION En France la prévalence de l’hémodialyse d’après les données du rapport 2017, prés de 82 293 patients nécessitant un traitement de suppléance. En Algérie, la prévalence de l’hémodialyse est en constante augmentation. En 2016, près de 23957 patients sont traités par épuration extra-rénale et greffe rénale. Une étude publiée dans le journal scientifique de néphrologie en 2015 au TCHAD fait ressortir que
  • 6. 1 HYPOTHÈSE DE TRAVAIL Dans 50% des cas des patients hémodialysée 30% de cas des décès a l’unité d’hémodialyse de CHU-RN ? Objectif général Contribuer à la bonne prise en charge des patients hémodialysées à l’unité d’hémodialyse de CHU-RN.
  • 7. Déterminer la prévalence des patients hémodialysés Déterminer les paramètres de suivi d’un patient hémodialysé Décrire la prise en charge des patients hémodialysés Identifier les facteurs favorisants L’IRT et les caractéristiques sociodémographiques des patients hémodialysées. Objectifs spécifiques
  • 8. I. MATÉRIELS ET MÉTHODES 1. CADRE D’ÉTUDE Cette étude se déroulé dans l’unité d’hémodialyse de Centre Hospitalière Universitaire de Référence National (CHU-RN) de N’Djamena.
  • 9.
  • 10. I. MATÉRIELS ET MÉTHODES 3. POPULATION CIBLE D’ÉTUDE Tous les dossiers des patients hémodialysés reçus et les personnels de l’unité d’hémodialyse de CHU-RN. 2. TYPE ET PÉRIODE D’ÉTUDE Il s’agit d’une étude rétrospective de type descriptif sur une période de (03) ans allant du janvier 2019 au décembre 2021.
  • 11. I. MATÉRIELET MÉTHODE 4. CRITÈRES D’ÉTUDE 4.1 CRITÈRES D’INCLUSION  les dossiers complets des patients qui subissent l’hémodialyse a l’unité d’hémodialyse au CHU-RN.  Les personnels de l’unité d’hémodialyse consentants. 4.2 CRITÈRES DE NON INCLUSION  Dossier incomplet des patients hémodialysés.  personnels non consentant.
  • 12. 5. LA MÉTHODE D’ÉCHANTILLONNAGE Durant notre étude nous avons collectées 164 échantillons des patients hémodialysées de l’année de 2019-2021 et 14 personnels ont répondus a notre question. 6. LES TECHNIQUES ET OUTILS DE COLLECTE DES DONNÉES  Un questionnaire adressé aux personnels  Une fiche d’exploitation. I. MATÉRIEL ET MÉTHODES
  • 13. 7. LES VARIABLES D’ÉTUDE • Age ; • Sexe ; • Poids, • nombre de séance par semaine ; • Temps de séance ; • Mode de référence ; • Antécédents ; • Facteurs de risque ; • Étiologies ; • Signes cliniques ; • Complications ; • Évolution ; I. MATÉRIEL ET MÉTHODES
  • 14. La prévalence des patients hémodialysés sont déterminée  la qualité de la prise en charge des patients hémodialysés sont évaluée  les facteurs favorisant de l’IRCT et les caractéristiques sociodémographiques sont identifiées  les moyens mis en œuvre et l’éducation thérapeutique pour la prise en charge des patients 8. RÉSULTATS
  • 15. II. PRÉSENTATION DE RÉSULTATS Figure 1 : RÉPARTITION DES PATIENTS HÉMODIALYSÉS SELON L’AGE l’âge qui se situe de 41 à 60 soit un taux de 54,27%, l’âge entre 15 à 40 ans soit un taux de 39,02% l’ âge compris entre 61 ans et plus soit un taux de
  • 16. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS SEXE EFFECTIFS POURCENTAGE M 107 65,24% F 57 34,76% TOTAL 164 100% TABLEAU 1 : RÉPARTITION DES PATIENTS HÉMODIALYSÉS SELON VARIATION DE SEXE 34,76% de nos patients étaient de sexe féminin contre 65,24% de sexe masculin, ce qui montre que les hommes sont plus touchés.
  • 17. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS MODE DE REFERENCE EFFECTIFS POURCENTAGE Venu de lui-même 131 79,88% Réfère par un médecin 33 20,12% TOTAL 164 100% TABLEAUX 2 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON LES MODES DE RÉFÉRENCES les patients Venu de lui-même , soit un taux de 79,88% Référer par un médecin , soit un taux de 20.12%. Les référés dominent dans notre étude avec un taux de 79.88%.
  • 18. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS SIGNE CLINIQUE EFFECTIFS POURCENTAGE TA 128 78,05% OMI 18 10,98% Bilatéral 7 4,27% Autres 11 6,71% TOTAL 164 100% TABLEAUX 3 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON LES SIGNES CLINIQUES TA soit 78,05% ; OMI soit taux de 10,98%, Autres 6,71% ; un œdème bilatéral 4,27%. Cela nous amène à conclure que la tension artérielle est le signe clinique le plus fréquente conduisant à l’IRT.
  • 19. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS FIGURE 2 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON LES TYPES DE MALADIES L’IRCT est le plus fréquent avec un taux 87,20% ; L’IRA soit 7,93% et L’IRC est de 4,88%. Cela nous montre que L’IRCT est majoritaire conduisant à la dialyse.
  • 20. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS FIGURE 3 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON LES CAUSES HTA a été retrouvée dans 81,10% des cas ; néphropathie glomérulaire est de 9.15% et Diabète est de 4.88% ; et néphropathie interstitiel et héréditaire est des 2.44% des cas cela nous amène à dire que la cause la plus fréquente est l’HTA.
  • 21. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS Figure 4: RÉPARTITION DES PATIENTS SELON LES NOMBRES DE SÉANCES D’HÉMODIALYSE PAR SEMAINE 1 fois soit 4,27% et 2 fois 95,73, Ce qui montre que le nombre de séance en hémodialyse est insuffisant pour une prise en charge adéquat des patients au lieu de 3 séances de 4 H par semaine.
  • 22. II. PRÉSENTATIONDE RÉSULTATS FIGURE 5 : RÉPARTITION DES PATIENTS SELON L’ÉVOLUTION GÉNÉRALE 51 patients vivant soit un taux de 31,10%, ceux qui sont décédés sont 113, avec un taux de 68,90% cela nous montre que le cas de décès et très élevés.
  • 23. III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION Dans notre étude, nous avons enregistré 164 patients hémodialysées soit une fréquence de 100%. Notre champ d’étude (unité d’hémodialyse) est un service de spécialité dont la plupart des patients consultent pour problème rénal, L’hypertension artérielle, dans notre pays qui est un cause et facteur de risques pour l’insuffisance rénal chronique terminale conduisant à la dialyse.
  • 24. III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION 1, tranche d'âge L’âge des malades varie entre 15 à 40 ans , 39,02% , 54,27% une tranche d’âge entre 41 à 60 ans et 6,71% entre la tranche d’âge de 61 ans et plus. La fréquence élevée dans cette tranche d’âge s’explique par l’hypothèse de rôle des facteurs de risque notamment l’hypertension le tabagisme, l’alcoolisme et les expositions professionnelles dans la survenue et ou la progression des pathologies rénale.
  • 25. En Afrique et au TCHAD en particulier, Des résultats comparables ont été rapportés par d’autres études africaines. En 2005 au Mali Ahmed avait trouvé que 42,9% avaient un âge compris entre 19 et 39 ans avec des extrêmes de 12 et 79 ans; Au Burkina Faso la moyenne d’âge était de 36 ans Au Sénégal 43,6% des patients avaient moins de 46 ans. En Côte d’Ivoire on retrouvait 57,3% des patients de moins de 45 Au Madagascar l'âge des patients variait de 16 à 82 ans avec une moyenne de 1, TRANCHES D’ÂGE
  • 26. III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION 2, SEXE L’échantillon était composé de 65,24% d’hommes et 34,76% de femmes. Cette différence s’explique par le fait que l’insuffisance rénale est la conséquence de l’incidence plus élevée de certaines causes d’insuffisance rénale chez l’homme comme la néphropathie à dépôt d’IgA. Au Mali en 2005 dans le même service Ahmed a rapporté le sexe masculin à hauteur de 60% des cas avec un sexa ratio de 1,5 en faveur des hommes . Une tendance comparable a été relevée au Sénégal, en Côte d’Ivoire, et au Maroc où les hommes ont représenté respectivement
  • 27. III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION 3, LES FACTEURS DE RISQUE ,Le facteur de risque le plus fréquent a été l’HTA dans 81,10% des cas. L’HTA est considérée comme un facteur de progression de l’insuffisance rénale . Ce résultat est comparable à ceux des études antérieures menées au service. Togo en 2013, Ahmed en 2005, Fongoro et al en 2018 ont retrouvé l’HTA comme principal facteur de risque cardiovasculaire respectivement dans 81,3%, 77,1% 59% cas
  • 28. 3, LES FACTEURS DE RISQUE Le diabète concernait 4,88% de notre population d’étude. Ce pourcentage est proche de ceux retrouvés en Allemagne et en Espagne qui étaient respectivement de 10,2% et de 10%. Les prévalences de diabète retrouvées dans certains pays en Afrique selon les études STEPS étaient largement inférieures. 4,4% au Cameroun ; 6,8% en Algérie et 2,9% au Mozambique .
  • 29. III. COMMENTAIRE ET DISCUSSION 4, ÉVOLUTION EN DIALYSE Dans notre étude, les patients décédés en dialyse ont représenté 68,90% des cas. Notre résultat est presque identique à celui observé en Côte d’Ivoire ou l’évolution a été marquée par le décès 62,4% de cas . En France le taux de décès en hémodialyse était de 26%, Le taux élevé de décès pourrait s’expliquer dans notre contexte de dialyse par plusieurs facteurs
  • 30. CONCLUSION L’IRC est un problème de santé publique au Tchad. Le seul traitement de suppléance dans notre contexte est l’hémodialyse. Le motif d’admission de nos patients était l’altération de la fonction rénale dans 92.07% et avec une clairance inférieure à 5 ml/min dans 87,20% des cas. Elle affecte les sujets jeunes surtout de sexe masculin. Les patients à faible revenu économique sont majoritaires et constituent un obstacle à la prise en charge de la pathologie.
  • 31. Le motif de prise en charge en hémodialyse était le syndrome urémique, le site d’insertion le plus fréquent était la fémorale interne. Sur le plan du suivi, la durée moyenne avec le cathéter était de 93,29%. Parmi les 164 patients dialysés seulement 51 vivaient en dialyse et 113 patients sont décédés. La majorité de décès sont survenus dans les premiers mois de dialyse à cause du contexte d’urgence. CONCLUSION
  • 32. RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS Au Ministre de la Sante Assurer le dépistage des marqueurs d’atteintes rénales à différents niveaux de la pyramide sanitaire, dans le but de diminuer l’incidence des maladies rénales. Former et recruter les médecins néphrologues et chirurgien vasculaire. Créer et rendre fonctionnel un organe des gestions de l’hémodialyse (Patients, kits et consommables)
  • 33. RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS Au Directeur de CHU-RN  Augmenter la capacité d’accueil du centre d’hémodialyse par la dotation du centre en générateurs de dialyse et en techniciens en hémodialyse.  Rendre accessible les examens complémentaires utiles aux patients IRC  Rendre disponible la ponction biopsie rénale  Renforcer et améliorer l’admission des patients IRC
  • 34. Aux Néphrologue  Diagnostiquer et traiter l’IRC afin de ralentir la progression vers l’IRC terminale.  Prévenir l’HTA par le dépistage précoce et le traitement de l’HTA afin de ralentir ou d’éviter la progression vers l’IRC  Réaliser le bilan d’extension de l’HTA afin de diagnostiquer précocement les complications l’HTA.  Éduquer les patients sur les risques de l’HTA et RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS
  • 35. RECOMMANDATIONS ET SUGGESTIONS Aux patients Éviter l’automédication. Respecter le temps de séance de l’hémodialyse Respecter les régimes et les traitements prescrits par les médecins. Cotiser à la mutualité pour que les examens complémentaires ne soient pas un frein au traitement.
  • 36. MERCI