Veille et curation

3 685 vues

Publié le

Support de formation à un atelier Canopé sur le thème de la veille documentaire et de la curation. Présentation des concepts de veille et de curation, analyse des outils existants et mise en place dans un établissement scolaire.

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 685
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 781
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Veille et curation

  1. 1. La gestion pédagogique de l'information numérique Veille et Curation Académie de Nantes - - Claire Chignard - Professeur documentaliste – Décembre 2015
  2. 2. Présentation Qui suis-je ? http://profdocalouest.wordpress.com/ Vous pouvez me retrouver sur : ● http://fr.slideshare.net/ClaireDelune2 ● http://www.pearltrees.com/clairedelune/curation/id7176924 ● http://www.scoop.it/t/portail-e-sidoc ● https://fr.pinterest.com/cchignard/ … Professeur documentaliste 2.0 : Acteur et veilleur du web social !
  3. 3. Objectifs de la formation
  4. 4. Plan de la formation I – Veille et Curation 1 – Infographie : la veille documentaire et informationnelle 2 – Curation : esquisse de définition, contexte, processus 3 – Curation et droit d'auteur II – Veille et outils de curation 1 – Surveiller et éditer les informations au format presse : Paper.li, Flipboard, Scoop-it 2 – Surveiller et éditer les informations sous la forme d'une histoire : Storify 3 – Surveiller et éditer les informations sous une forme visuelle : Pinterest, Google + Collections III- Curation et EPLE 1 – Curation et communication 2 – Curation et enseignement 3 – Intégrer la curation à son écosystème informationnel
  5. 5. I - Veille et Curation 1 – Infographie : la veille documentaire et informationnelle 2 – Curation : esquisse de définition, contexte, processus 3 – Curation et droit d'auteur
  6. 6. Infographie
  7. 7. Contexte : du web 2.0 au web sémantique Le web 2.0 permet aux usagers de créer et de partager des contenus Web. L'usager est à la fois consommateur et producteur de contenu. La surinformation peut alors parfois chasser l’information et sa hiérarchisation. Enjeux : l'infobésité et la sérendipité dans le contexte de la société de l'information L’idée du web sémantique est de parvenir à un Web intelligent, où les informations seraient comprises par les ordinateurs, pour apporter à l’utilisateur ce qu’il cherche vraiment, et permettre un meilleur échange grâce à une structuration des données en langage naturel. Sources : Web 2.0 http://conceptart.ca/index.cfm?voir=blogue&id=10709&M=599&item=107 07&Repertoire_No=936652501 Things that happen on Internet every 60 seconds - 2011 http://www.businessinsider.com/incredible-things-that-happen-every-60-secon ds-on-the-internet-2011-12
  8. 8. Brainstorming Pour vous, qu'est-ce que la curation de contenu ? Pourquoi faire de la curation ? Pour qui faire de la curation ? Quand faire de la curation ? Où faire de la curation ? Comment faire de la curation ? Outils cartographiques de réflexion : ● http://fr.padlet.com/ ● http://groupzap.com/ ● http://en.linoit.com/
  9. 9. La curation ? (1) ● La curation de contenu est une pratique qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. ● La curation est utilisée et revendiquée par des sites qui souhaitent donner une plus grande visibilité et une meilleure lisibilité à des contenus (textes, documents, images, vidéos, sons...) qu'ils jugent utiles aux internautes et dont le partage peut aider ou intéresser ceux-ci. La curation de contenu s'inscrit dans la mouvance du Web sémantique. * ● Le bookmarking se réduit aux deux premières étapes de la curation : définition d'un périmètre de recherche et agrégation de contenu. Autrement dit, tout curateur qui n'éditorialise pas ses contenus ne fait que de l'agrégation. ** Sources :* http://fr.wikipedia.org/wiki/Curation_de_contenu **http://cursus.edu/dossiers-articles/articles/21288/curation-contenu-quoi-agit/#.UxXXYrT41b7
  10. 10. Le cycle de curation Définir son sujet de recherche Agréger du contenu Sélectionner les données Editorialiser les informations  Partager son travail
  11. 11. La curation ? (2) Veille et Curation : convergences et différences Diaporama de l'Urfist de Rennes : « La curation comme dernière étape du cycle de veille ? » Veilleur vs Curateur Source : http://fr.slideshare.net/UrfistRennes/stage-outils-curation20141203 Veilleur Curateur Objectifs Répondre à des demandes précises de sa hiérarchie Chercher des informations sur ses centres d'intérêts, les valoriser au sein de sa communauté Pratique de la recherche d'information Objective et balisée Subjective et sociale Transmission des informations Par voie hiérarchique Directement à sa communauté Temporalité de l'information Longue durée Instantanée Expertise Méthodologique Thématique Statut Institutionnalisé Amateur Qualités Paresse, curiosité, imagination Réactivité, curiosité, créativité
  12. 12. La curation ? (3) Avant de choisir un outil, ne pas oublier que : ● L'objectif principal de la curation est de rendre l'information la plus attractive possible pour un public donné ; ● La curation est une activité humaine ; ● Les choix de contenus sont guidés par la subjectivité du curateur ; ● Les motivations sont le partage et la diffusion ; ● La curation n’est pas (encore) un métier mais une passion. Source : http://pro.01net.com/editorial/529624/le-guide-de-la-curation-%281%29-les-concepts/
  13. 13. Curation et droit d'auteur (1) En rediffusant de l’information dont ils ne sont pas propriétaires, les curators ne contreviennent-ils pas au droit de la propriété intellectuelle ? *Sources : ● http://eduscol.education.fr/cdi/culture-de-l-information/veille-curation/curation-veille-droit ● http://www.cndp.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/reflexion/la-curation/la-curation-source-d e-problemes.html ● http://scinfolex.com/2011/04/10/vous-reprendrez-bien-un-peu-de-curation-a-la-sauce-juridique/ - Hyperliens : aucun problème, cela est (à l'heure actuelle) légal ; - Contenu de l’information : il est interdit de copier une œuvre mais on peut la citer ; la citation «doit être brève, mentionner la source, et être utilisée pour étayer une analyse* ». - Les images : les conditions générales d’utilisation des plates-formes de curation indiquent que le curateur concède le droit d’utiliser l’information qu’il dépose tout en n’étant pas titulaire de celle-ci. En cas de reproduction illégale d'image c'est le curateur qui est responsable, non la plate-forme.
  14. 14. Curation et droit d'auteur (2) Deux dispositifs à connaître : Le code du bon curator : il met en avant le respect de l’auteur. Il préconise que soient indiqués dans toute publication le nom de l’auteur ainsi que le lien vers le document. http://curatorscode.org/ Les licences creatives commons : qui permettent de partager les œuvres en toute légalité. Leurs partisans estiment que les biens sur la toile sont publics. De fait, lorsqu’ils créent une production, ils peuvent accorder aux autres internautes la possibilité d’utiliser cette production. La restriction d’utilisation sera plus ou moins grande selon le type de licence choisi. http://creativecommons.fr/ ● Quizz juridiques, réalisés par l'ADBS, sur le droit de l'information, pour tester ses connaissances : http://www.netpublic.fr/formation/4-quizz-juridiques-droit-de-l-information-par-l-adbs/
  15. 15. Curation et droit d'auteur (3) En règle générale, lorsque l'on utilise une ressource en ligne il faut : ● Respecter l’auteur du contenu en le citant ; ● Respecter la source, en indiquant clairement son URL ; ● Ne pas modifier le contenu, ni la source ; ● Ne pas tenir de propos racistes ou diffamatoires ; ● Donner un point de vue qui enrichit le contenu existant.
  16. 16. II – Veille et outils de Curation Préalable : critères de choix d'un outil - se créer un profil et l'alimenter 1 – Surveiller et éditer les informations au format presse : Paper.li, Flipboard, Scoop-it 2 – Surveiller et éditer les informations sous la forme d'une histoire : Storify 3 – Surveiller et éditer les informations sous une forme visuelle : Pinterest, Google + Collections
  17. 17. Les outils de curation du web Il existe sur Internet une gamme d'outils très vaste avec des critères très variés. Pour effectuer un choix, il faut donc définir ses besoins, ses attentes. Mais également le contexte dans lequel on mène la veille, et les personnes impliquées. Les fonctions de l'outil doivent répondre à un besoin et/ou à un objectif.
  18. 18. Les critères de choix ● Gérer l'identité numérique de l'individu et/ou du service. ● Multiplier les outils ou se concentrer sur une seule offre ? ● Choisir un outil ergonomique. ● Repérer les contraintes techniques spécifiques. ● Prendre en compte les contraintes de temps liées à l'outil. ● Choisir les fonctionnalités collaboratives, mono ou multi-auteurs ? ● Penser à l'interactivité : les outils du web 2.0 réclament l'implication des utilisateurs. ● Réfléchir aux fonctionnalités d'édition et de partage : quelles possibilités de publication ? ● Prendre en compte le coût éventuel.
  19. 19. « Open source » versus propriétaire « On entend par standard ouvert tout protocole de communication, d'interconnexion ou d'échange et tout format de données interopérables et dont les spécifications techniques sont publiques et sans restriction d'accès ni de mise en œuvre.» Source : Journal Officiel.  Logiciel libre et gratuitLogiciel libre et gratuit A l'opposé : les formats propriétaires qui contiennent des données dont les spécifications relèvent du domaine privé et qui sont généralement protégés par des brevets : Logiciel gratuicielLogiciel gratuiciel Logiciel freeniumLogiciel freenium Source : http://fenetresur.wordpress.com/2012/12/05/cartes-heuristiques-quels-outils-pour-un-usage-pedagogique/
  20. 20. Les outils de curation Éditer les informations au format presse : Paper.li, Flipboard, Scoop-it... ● http://paper.li/ Agrège automatiquement les contenus partagés sur les réseaux sociaux de manière à en faciliter la lecture. Exemples : Une professeur documentaliste : http://paper.li/twittendoc/ Un lycée : http://paper.li/cdijulesfil/1318228462 ● https://about.flipboard.com/ Flipboard est un agrégateur de réseaux sociaux. L’application permet à chaque utilisateur de sélectionner les flux qui l’intéressent sur les sites d’informations ou ses propres réseaux sociaux, et de confectionner son propre magazine. Exemple de Flipboard réalisé par le Canopé de Beauvais : https://flipboard.com/@canopebeauvais/tuicnumerique-0dgro0o8z Séance pédagogique « Réaliser une revue de presse avec Flipboard » : https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/reflexion/la-curati on/les-pratiques-des-professeurs-documentalistes-en-matiere-de-curation/la-curation -avec-des-lyceens-realiser-une-revue-de-presse-avec-flipboard.html
  21. 21. Focus sur Scoop-it Type : plate-forme de curation au format presse Objectif : Permettre la création d'une revue de presse évolutive autour d'un thème. La curation ajoute une sélection plus fine des liens, des possibilités avancées de tri, des commentaires enrichis et des recommandations autour des ressources mises en ligne. Fonctionnalités : inscription gratuite, création d'un premier sujet auquel on peut ajouter des ressources et rédiger un court article. Le sujet est complété par des sources et une sélection de mots clés qui serviront à effectuer une veille qui débouchera sur des suggestions automatiques de nouvelles ressources. Des interactions avec Facebook et Twitter sont proposées. http://www.scoop.it/ ● Exemples : http://www.scoop.it/t/professeur-documentaliste http://www.scoop.it/t/portail-e-sidoc ● Tutoriel et usage pédagogique sur le site de l'Académie de Nantes : http://www.pedagogie.ac-nantes.fr/documentation/transversalite/entretenir-une-veille -documentaire-sur-le-web-grace-a-scoop-it-753836.kjsp?RH=1162654424937
  22. 22. Le storytelling Le storytelling signifie littéralement « action de raconter une histoire » : story (histoire) + telling (raconter). L'expression désigne une méthode utilisée en communication fondée sur une structure narrative du discours qui s'apparente à celle des contes, des récits. Lorsque l'on fait du storytelling les informations ne sont pas simplement agrégées les unes à la suite des autres. Des annotations ou du texte peuvent être ajoutés sur les différents éléments pour renforcer l'argumentation de l'histoire construite. Dans le cadre d’une recherche d’information, le recours au storytelling est un moyen de reconstruire du sens à partir d’une prise de notes souvent déstructurée. La scénarisation d’une recherche contraint l’élève à organiser les informations collectées en vue d’une meilleure synthèse. Source : http://www.docpourdocs.fr/spip.php?article536
  23. 23. Focus sur Storify Type : plate-forme de curation sous la forme d'une histoire Objectifs : Permettre d'agréger et de diffuser des contenus issus des réseaux sociaux. Il permet en outre de construire du storytelling, c'est-à-dire de raconter des histoires. L'utilisateur peur décider de l'ordre dans lequel il souhaite insérer les différents éléments et construire ainsi un discours cohérent. Fonctionnalités : Une inscription est nécessaire. Vous pouvez soit vous inscrire directement sur le site soit vous authentifier avec votre compte Twitter ou Facebook. De plus, il existe une extension Storify sous Google Chrome qui peut être ajoutée à votre navigateur. Celle-ci s’avère très utile pour ajouter en un seul clic un élément dans l’histoire que vous êtes en train de construire. Pour les utilisateurs de smartphones et tablettes, il n’existe pas encore d’applications dédiées. ● Tutoriel : http://www.cddp91.ac-versailles.fr/spip.php?article858 ● Usage pédagogique : http://maonziemeannee.wordpress.com/2011/12/09/un-nouvel-outil-au-service-de-ma -pedagogie-storify/ ● Exemple de Storify : https://storify.com/fontste/expliquer-aux-eleves-les-attentats-de-paris?utm_ca mpaign=website&utm_source=email&utm_medium=email
  24. 24. Le web visuel Intégrer des images, des infographies ou des vidéos dans un espace web est essentiel pour développer sa visibilité, capter l’attention, faire passer des émotions ou rendre viral son partage de données sur les médias sociaux. De nombreuses études montrent que les photos sont les éléments les plus partagés sur les réseaux sociaux. Les visuels captent l’attention et donnent envie d’en savoir plus. Pinterest est l'outil du web 2.0 le plus connu. Il participe pleinement à l'émergence de ce qu'on appelle le Visual Web au même titre que d'autres outils de partage de photos comme Snapchat, Instagram, voire dans une certaine mesure Tumblr ou encore Scisssorsfly.
  25. 25. Focus sur Pinterest Type : plate-forme de curation visuelle Objectif : permettre de partager ses centres d'intérêt et ses passions, à travers des albums de photographies glanées sur l'Internet. Pour un CDI, donne la possibilité de créer des tableaux de recommandations, de rendre visibles des collections et des services. Fonctionnalités : inscription gratuite, on épingle (pin it) sur un mur virtuel (board ou tableau) des images, photos et autres liens glanés sur Internet ou enregistrés sur poste de travail. http://pinterest.com/ ● Pinterest au CDI : http://fr.slideshare.net/fabifi/pinterest-au-cdi-pour-quoi-faire ● Exemples de CDI connectés : http://pinterest.com/cditaravo/ http://www.pinterest.com/cdiauneuil/ http://www.pinterest.com/annedelannoy/que-faire-apres-un-desherbage-intensif/ ● Exemple en bibliothèque : http://www.vagabondages.org/post/2013/09/10/Alors%2C-ce-Pinterest-en-biblioth%C3 %A8que
  26. 26. Google + Collections Type : plate-forme de curation visuelle Objectif : nouvelle fonctionnalité du réseau social Google +, active depuis mai 2015, outil de publication de contenus regroupés par thématiques, centres d'intérêts. Pour un CDI, donne la possibilité de créer des collections de recommandations, de rendre visibles des ressources en interconnectant les services Google. Fonctionnalités : inscription gratuite, nécessite la création d'un compte sur Google. Publication possible de textes, de photos commentées, de liens, de vidéos, de sondages… Les collections constituées sont paramétrables : publiques, privées ou uniquement accessibles pour certains cercles ou contacts. Les internautes peuvent s'abonner à toutes vos collections publiques ou seulement à celles qui les intéressent. Possibilités de personnalisation limitées à la couleur de la page et à la couverture de la Collection. https://plus.google.com/collections/welcome
  27. 27. Tableau comparatif Les + Les - Paper.li L'information présentée comme la Une d'un journal. Attention au bruit documentaire si l'on n'opère pas un minimum de tri. Flipboard Une présentation de type magazine, avec de belles images. Impossible de donner son avis ou de mettre des commentaires. Scoop-it Données de l'outil bien indexées par Google. Seulement deux thèmes gratuits par compte. Storify Collecte de données facilitée sur les réseaux sociaux. Pas de personnalisation de l'interface. Pinterest Outil visuel. Attractif pour les élèves. Pour éviter la saturation d'images : pas plus de 30 épingles par tableau Google + Collections Gratuit. Univers connu et ergonomique de Google. Nécessite un compte Google. Personnalisations limitées. Pas de collaboration possible entre utilisateurs.
  28. 28. Conseils pratiques ● Dotez-vous d’un outil correspondant à vos besoins ; faites le choix d'un outil avec une présentation : textuelle, visuelle ou un mélange des deux ; soyez vigilant sur la capacité de l'outil choisi à être collaboratif et sur ses possibilités d'éditorialisation ; ● Ciblez précisément vos thèmes de travail afin d'éviter le bruit documentaire pour vos abonnés ; ● Identifiez les experts que vous jugez utiles et partagez ce qui vous semble pertinent ; ● Vérifiez l'information avant de la partager ! ● Commentez, contextualisez : ajoutez de la valeur à vos liens. Sources : http://format30.com/2014/11/06/curation-et-si-on-parlait-un-peu-strategie/ http://www.cndp.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/reflexion/la-curation/des-outils-de-curation-aux-visage s-multiples.html#c10593
  29. 29. III – Curation et EPLE 1 – Curation et communication 2 – Curation et enseignement 3 – Intégrer la curation à son écosystème informationnel
  30. 30. Curation et communication La curation permet de produire de l'information avec une valeur ajoutée. On peut notamment réaliser : une revue de presse, un compte-rendu d'une conférence ou encore un mur d'images. Les outils de curation permettent de diffuser cette production sur Internet (sur des supports fixes ou nomades) : ● en l'intégrant (à l'aide d'un code source) à un espace web (ENT, site, blog…) ; ● par e-mail (alertes personnalisées, abonnement à des comptes) ; ● via les médias sociaux.
  31. 31. Les supports de communication du professeur documentaliste Un ENT : E-lyco Veille sur le portail : http://www.e-lyco.fr/ Kit de déploiement – Cahier 6 : publication sur les portails – préconisations : http://www.e-lyco.fr/actualites/kit-de-deploiem ent-5541.htm ● Créer un comité de pilotage : « Qui fait quoi ? » afin d'animer le site ; ● Se positionner en webmestre ; ● Toutes les publications se font sous la responsabilité du chef d'établissement. E-sidoc Outil développé par le CRDP de Poitiers qui permet de créer un portail de ressources documentaires en ligne : ● Présentation de Poitiers : http://www.crdp2-poitiers.org/soldoc/e-sidoc/ intro-sec.php ● Présentation vidéo sur Docsdocs : http://docsdocs.free.fr/spip.php?breve442 ● Liens vers des exemples de portails E-sidoc : http://0700895t.esidoc.fr/ http://0110007y.esidoc.fr / ● Intégrer Scoop-it dans E-sidoc : http://crdp.ac-besancon.fr/formation/esidoc2/ intgrer_les_rsultats_dune_veille_faite_avec_s coopit_.html
  32. 32. Curation et enseignement ● Cadre général : « Loi d'orientation et de programmation pour la refondation de l'école de la République du 8 juillet 2013 » ● « Faire entrer l'école dans l'ère du numérique » http://www.education.gouv.fr/pid29064/ecole-numerique.html « La formation à l'utilisation des outils et des ressources numériques est dispensée dans les écoles et les établissements d'enseignement (…). Elle comporte une sensibilisation aux droits et aux devoirs liés à l'usage de l'internet et des réseaux, dont la protection de la vie privée et le respect de la propriété intellectuelle. » Portail Eduthèque : http://www.edutheque.fr/presentation.html ● Conseil National du Numérique : http://www.cnnumerique.fr/education-2/ ● La veille et la publication en ligne, des compétences à acquérir : ✔ B2i-Collège Domaine 4 et 5 : http://cache.media.eduscol.education.fr/file/2012/00/6/Referentiel_B2i_college_decembre_ 2011_201198_226006.pdf ✔ B2i-Lycée Domaines 4 et 5 : http://eduscol.education.fr/pid26761/espace-b2i-lycee-documents-appui.html
  33. 33. Curation et enseignement ● La place de la curation dans les apprentissages : La formation à la curation doit répondre à un besoin d'information des élèves, dans un domaine ciblé, ainsi qu'à une communication de ses données à un public tiers. Ainsi, la curation trouve-t-elle sa place aussi bien dans l'éducation à l'orientation, la constitution d'une revue de presse que dans la préparation aux études supérieures. ✔ Synthèse de travaux sur la veille réalisée par l'Académie de Rouen : http://documentation.spip.ac-rouen.fr/spip.php?article398 ✔ Synthèse de travaux sur la veille réalisée par l'Académie de Versailles : http://www.documentation.ac-versailles.fr/spip.php?article180 ● Ressources pédagogiques sur l'enseignement de la curation : ✔ http://eduscol.education.fr/bd/urtic/documentation/index.php?id_etab=0&i d_niveau=0&id_b2icollege=0&id_competence=0&id_cadre=0&id_rip=0&id_logici el=0&id_autredisc=0&id_aca=0&rpt=curation&commande=chercher&ok=Chercher✔ http://fadben.asso.fr/wikinotions/index.php?title=Editorialisation
  34. 34. Compétences et objectifs Compétences info-documentaires : ● Rechercher de l’information ; ● Lire, sélectionner, reformuler et diffuser une information ; ● Identifier une source, citer une source ; ● Diffuser une information construite et réfléchie. Compétences médiatiques : ● Développer l’esprit critique. Compétences numériques : ● S'approprier un environnement informatique de travail ; ● Adopter une attitude responsable ; ● Créer / produire / traiter et exploiter des données numériques ; ● Communiquer / échanger. *Source : Serres, A., « Dans le labyrinthe : évaluer  l'information sur Internet », Caen : C&F éd., 2012 Objectifs pédagogiques : ● Travailler sur la fiabilité et la crédibilité des sources ; ● Savoir chercher et traiter une information ; ● Maîtriser un outil issu du web 2.0 ; ● Valoriser son travail en le partageant avec d'autres ; ● Hiérarchiser l'information ; organiser ses ressources à dessein ; ● Diffuser de l'information sur des réseaux dédiés.
  35. 35. Écosystème informationnel (1) Un système d'information personnel performant comprend : ● Un navigateur web ● Une messagerie ● Un lecteur de flux Rss ● Un gestionnaire de favoris ● Une suite bureautique Se créer un écosystème informationnel personnel qui permet de : ● Rechercher ● Naviguer ● Filtrer, organiser, hiérarchiser ● Traiter ● Veiller Source : http://fr.slideshare.net/domivarl/form aliser-son-cosysteme-informationnel-ep i-epa
  36. 36. Écosystème informationnel (2) Exercice : créer son Environnement Personnel d'Apprentissages ● Lister les outils dont on se sert ; ● Les hiérarchiser en fonction de leur utilisation ; ● Faire le point sur leurs lacunes et leurs réussites. ● Exemples d'EPA (MoocDocTice) : http://www.pinterest.com/caroalbertini/moocdoctice-environnements-person nels-dapprentissa/ ● Mon EPA (Version 2014) : http://www.mindomo.com/fr/mindmap/epa-novembre-2014-083332f09da0 41c9bafbec8f948136cd Votre EPA à créer !Votre EPA à créer !
  37. 37. Pérenniser sa démarche ● Les missions de veille et de la curation doivent être inscrites dans la politique documentaire de l’EPLE et doivent faire l’objet d’une évaluation régulière. ● Les objectifs de la veille et de la curation doivent être sans cesse redéfinis en fonction de l’évolution des contextes (nouveaux produits, nouveaux dispositifs, découvertes pédagogiques, nouvelles options dans l’EPLE...) ● Les résultats de la veille doivent être accessibles par tous les acteurs de la communauté scolaire, notamment à l'aide d'outils de curation. ● Ne pas hésiter à solliciter les « feed-back » des décideurs, des utilisateurs finaux des produits de la veille et de la curation afin d'améliorer sa démarche.
  38. 38. Bibliographie indicative Livres documentaires ● Amar, M et Mesguish, V, (dir.), «  Le web 2.0 en bibliothèques : quels services ? quels usages ? », Paris : Éd. du Cercle de la librairie, 2009. ● Anderruthy, J.-N., « Techniques de veille et e-réputation : comment exploiter les outils Internet ? », Éd. ENI, 2009. ● Collectif « Vivre le CDI », « C'est de plus en plus fou tout ce qu'on peut encore faire au CDI ! », Paris : l'Harmattan, 2012. ● Delengaigne, X., « Organiser sa Veille sur Internet : au delà de Google... », Paris : Eyrolles, 2e édition, 2014. ● Guéguen, E., « Guide pratique des médias sociaux à l'usage des bibliothèques & centres de documentation », Éd. Klog, 2012. ● Tuchais, D et Véran J.P., « Guide TICE pour le professeur-documentaliste : Enjeux numériques », Scéren-CNDP, 2012. Collection Repères pour Agir, Disciplines & Compétences. ● Serres, A., « Dans le labyrinthe : évaluer l'information sur Internet », Caen : C&F éd., 2012. Périodique ● Delarue, V. « Veille et curation » InterCDI, mars-avril 2014, p. 61-64 Sites Internet ● Marco Bertolini , Curation : et si on parlait un peu stratégie ?, Formation 3.0, le 06 novembre 2014 : http://format30.com/2014/11/06/curation-et-si-on-parlait-un-peu-strategie/ ● Fadben, Editorialisation, WikiNotions Infodoc, mise à jour 21 octobre 2015 : http://fadben.asso.fr/wikinotions/index.php?title=Editorialisation ● Christine Guerinet, La curation, SavoirsCDI, Juin 2014 : https://www.reseau-canope.fr/savoirscdi/societe-de-linformation/reflexion/la-curation.html ● Frédérique Yvetot, Vous avez dit « Curation » ?, Le Café pédagogique, le 24 juin 2011 : http://www.cafepedagogique.net/lemensuel/lenseignant/documentation/Pages/2011/124_CDI_Une.aspx ● Ressources iconographiques du diaporama : https://www.iconfinder.com/ mise à jour 2014.

×