Les référentiels deLes référentiels de
ressources éducatives libres (REL)ressources éducatives libres (REL)
et le projet R...
PlanPlan
 Une décade de projetsUne décade de projets
 Définition des conceptsDéfinition des concepts
 Potentiel des ban...
Une décade de projetsUne décade de projets
 Projets internationauxProjets internationaux
– MIT, Open Courseware, MERLOT, ...
Un cycle de croissance desUn cycle de croissance des
connaissancesconnaissances
Cas de ré-utilisationCas de ré-utilisation
 Des étudiantsDes étudiants utilisent desutilisent des RELREL dans leurs activ...
MétadonnéesMétadonnées
 Une ressource doit être décrite (ou référencée) afin qu'elle puisseUne ressource doit être décrit...
Dépôts, référentiels, banquesDépôts, référentiels, banques
de ressourcesde ressources
 Un Un dépôt de ressourcesdépôt de ...
Réseaux de banques deRéseaux de banques de
ressourcesressources
 Les serveurs informatiques Les serveurs informatiques 
s...
Un exemple: GLOBEUn exemple: GLOBE
840 000
ressources
Potentiel des banques dePotentiel des banques de
ressourcesressources
1. Niveau élevé de crédibilité - institutions reconn...
Synergie entre les modèles de diffusion,
les départements, les institutions
Dépôt de
Ressources
Dépôt de
Ressources
Dépôt ...
Obstacles culturels et juridiquesObstacles culturels et juridiques
 Conservation de la Conservation de la 
propriétépropr...
Multiplicité des normes, standardsMultiplicité des normes, standards
et spécificationset spécifications
 Dublin CoreDubli...
Le projet REFRERLe projet REFRER
Réseau francophone de ressources éducatives
réutilisables (libres)
24 mois, financement d...
Le projet BRERLe projet BRER
www.brer.cawww.brer.ca
1.1. Portail donnant accès à plus dePortail donnant accès à plus de
50...
REFRER – Objectif globalREFRER – Objectif global
 Rendre largement disponibles et visibles de
nouvelles ressources éducat...
REFRER –REFRER – Objectifs spécifiquesObjectifs spécifiques
1. Construire de nouvelles banques de ressources en Tunisie et...
REFRER –REFRER – DémarcheDémarche
Échéancier de réalisationÉchéancier de réalisation
REFRERREFRER –– Résultats attendusRésultats attendus
 Deux banques (référentiels) de ressources numériques en langue
fran...
DiscussionDiscussion
État des lieux chez lesÉtat des lieux chez les
partenairespartenaires
REFRER – Formation générale – 2...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Présentation du projet REFRER sur les référentiels de ressources éducatives réutilisables

3 910 vues

Publié le

Projet international sur les référentiels de ressources éducatives réutilisables

0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
3 910
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2 924
Actions
Partages
0
Téléchargements
13
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Présentation du projet REFRER sur les référentiels de ressources éducatives réutilisables

  1. 1. Les référentiels deLes référentiels de ressources éducatives libres (REL)ressources éducatives libres (REL) et le projet REFRERet le projet REFRER Dr.Dr. Gilbert PaquetteGilbert Paquette Chaire de recherche CICE – Centre LICEFChaire de recherche CICE – Centre LICEF Télé-universitéTélé-université REFRER – Formation générale – 23-24 avril 2013
  2. 2. PlanPlan  Une décade de projetsUne décade de projets  Définition des conceptsDéfinition des concepts  Potentiel des banques de ressources libresPotentiel des banques de ressources libres  Obstacles à franchirObstacles à franchir  Le projet REFRER – objectifsLe projet REFRER – objectifs  Le projet REFRER – déroulement et résultatsLe projet REFRER – déroulement et résultats attendusattendus  DISCUSSION – État des lieux chez les partenairesDISCUSSION – État des lieux chez les partenaires
  3. 3. Une décade de projetsUne décade de projets  Projets internationauxProjets internationaux – MIT, Open Courseware, MERLOT, EdNa (Australie)MIT, Open Courseware, MERLOT, EdNa (Australie) – Consortium GLOBE (Ariadne, MERLOT, LORNET, …. )Consortium GLOBE (Ariadne, MERLOT, LORNET, …. ) – Universités numériques (France)Universités numériques (France) – ISO/CEI SC36 19788, norme MLRISO/CEI SC36 19788, norme MLR – IMS Global : IMS-LD, IMS-LODE (ILOX)IMS Global : IMS-LD, IMS-LODE (ILOX) – IEEE-LTSC : compétences et portfoliosIEEE-LTSC : compétences et portfolios – Quality for Reuse (Q4R)Quality for Reuse (Q4R)  Projets canadiens et québécoisProjets canadiens et québécois – eduSource (2002-2004), CANCORE, PALOMAeduSource (2002-2004), CANCORE, PALOMA – GTN-Québec, Normetic 1.2, EurêkaGTN-Québec, Normetic 1.2, Eurêka – Projet LORNET (2004-2009)Projet LORNET (2004-2009) – BRERBRER
  4. 4. Un cycle de croissance desUn cycle de croissance des connaissancesconnaissances
  5. 5. Cas de ré-utilisationCas de ré-utilisation  Des étudiantsDes étudiants utilisent desutilisent des RELREL dans leurs activités et/ou endans leurs activités et/ou en produisent à partager ou à faire évaluer.produisent à partager ou à faire évaluer.  Des formateursDes formateurs recommandent desrecommandent des RELREL à leurs étudiants ouà leurs étudiants ou adaptent des unités d’adaptent des unités d’apprentissage en affichant desapprentissage en affichant des RELREL ..  Des concepteursDes concepteurs construisent, sélectionnent, référencent ouconstruisent, sélectionnent, référencent ou assemblent desassemblent des RELREL dans des cours en ligne.dans des cours en ligne.  Des expertsDes experts construisent des référentiels deconstruisent des référentiels de RELREL et leset les utilisent pour donner des conseils, présenter un contenu ouutilisent pour donner des conseils, présenter un contenu ou répondre à des questions.répondre à des questions.  Des gestionnairesDes gestionnaires consultent et rendent disponibles desconsultent et rendent disponibles des référentiels deréférentiels de RELREL aux autres acteurs.aux autres acteurs.
  6. 6. MétadonnéesMétadonnées  Une ressource doit être décrite (ou référencée) afin qu'elle puisseUne ressource doit être décrite (ou référencée) afin qu'elle puisse être localisée et utilisée par les utilisateurs intéressés.être localisée et utilisée par les utilisateurs intéressés.  LesLes métadonnéesmétadonnées sont des données sur les ressources, dessont des données sur les ressources, des renseignements pour décrire des « objets » qui leur sont extérieurs,renseignements pour décrire des « objets » qui leur sont extérieurs, à l'exemple de fiches décrivant les livres d'une bibliothèque.à l'exemple de fiches décrivant les livres d'une bibliothèque.  Objectifs de l’indexation (ou référencement) :Objectifs de l’indexation (ou référencement) : – faciliter la recherche des ressources sur l'Internetfaciliter la recherche des ressources sur l'Internet – assurer l'interopérabilité des ressources sur une variété deassurer l'interopérabilité des ressources sur une variété de plateformesplateformes – faciliter la gestion et l'archivage des ressources et leurfaciliter la gestion et l'archivage des ressources et leur regroupement en collectionregroupement en collection – gérer et protéger les droits de propriété intellectuellegérer et protéger les droits de propriété intellectuelle – réduire les efforts et les coûts par la réutilisation des ressourcesréduire les efforts et les coûts par la réutilisation des ressources dans des contextes variés.dans des contextes variés.
  7. 7. Dépôts, référentiels, banquesDépôts, référentiels, banques de ressourcesde ressources  Un Un dépôt de ressourcesdépôt de ressources est tout simplement un dispositif qui est tout simplement un dispositif qui  permet d'emmagasiner un ensemble de ressources. permet d'emmagasiner un ensemble de ressources.  – Pour des ressources imprimées, ce peut être une bibliothèque. Pour des ressources imprimées, ce peut être une bibliothèque.  – Pour des ressources numériques, il s'agit d'un ou plusieurs serveurs Pour des ressources numériques, il s'agit d'un ou plusieurs serveurs  informatiques (ordinateurs) contenant les fichiers numériques nécessaires au informatiques (ordinateurs) contenant les fichiers numériques nécessaires au  fonctionnement de la ressource numérisée.fonctionnement de la ressource numérisée.  Un Un référentiel de ressourcesréférentiel de ressources est une base de données  est une base de données  – regroupant les métadonnées décrivant chacune des ressources; regroupant les métadonnées décrivant chacune des ressources;  – peut résider sur un ou plusieurs serveurs;peut résider sur un ou plusieurs serveurs; – les serveurs peuvent être différents de ceux où logent les dépôts.les serveurs peuvent être différents de ceux où logent les dépôts.  Une Une banque de ressourcesbanque de ressources désigne plus largement un référentiel de  désigne plus largement un référentiel de  ressources et les ressources décrites dans le référentiel, quel que ressources et les ressources décrites dans le référentiel, quel que  soit le type de déploiement des serveurs portant le référentiel et soit le type de déploiement des serveurs portant le référentiel et  les dépôts.les dépôts.
  8. 8. Réseaux de banques deRéseaux de banques de ressourcesressources  Les serveurs informatiques Les serveurs informatiques  soutenant les banques de soutenant les banques de  ressources communiquent ressources communiquent  entre eux via l'Internet. entre eux via l'Internet.   Ce réseau permet le Ce réseau permet le  partage des ressources partage des ressources  grâce à des  grâce à des  gestionnairesgestionnaires de ressourcesde ressources tels tels ORI-OAI,  ORI-OAI,  Eurêka, Paloma et COMÈTEEurêka, Paloma et COMÈTE..  Les mécanismes de Les mécanismes de moissonnagemoissonnage et de  et de fédérationfédération   facilitent l'interopérabilité entre normes et facilitent l'interopérabilité entre normes et  plateformes, ainsi que la réutilisation des ressources plateformes, ainsi que la réutilisation des ressources  dans divers contextes techno-pédagogiques.dans divers contextes techno-pédagogiques.
  9. 9. Un exemple: GLOBEUn exemple: GLOBE 840 000 ressources
  10. 10. Potentiel des banques dePotentiel des banques de ressourcesressources 1. Niveau élevé de crédibilité - institutions reconnues alimentées par  des productions d’enseignants qualifiés. 2. Commentaires  et  recommandations  de  la  part  des  utilisateurs  :  usages novateurs, applications non prévues à l’origine. 3. Critères élevés de sélection des ressources : par exemple Quality for Reuse (www.q4r.org) 4. Description selon les normes et les profils d’application : nom et  localisation  des  auteurs,  type  de  matériel  d’apprentissage,  connaissances traitées, usages éducatifs recommandés , langue de  diffusion, conditions techniques  5. Recherches  ciblées  en  fonction  de  ces  propriétés  standardisées  des ressources. 6. Information  sur  les  droits  de  réutilisation  d’une  ressource  favorisant  le respect des droits d’auteur.
  11. 11. Synergie entre les modèles de diffusion, les départements, les institutions Dépôt de Ressources Dépôt de Ressources Dépôt de Ressources Dépôt de Ressources Distance PrésentielBimodal Cours Cours Cours Référentiel de métadonnées Référentiel de métadonnées
  12. 12. Obstacles culturels et juridiquesObstacles culturels et juridiques  Conservation de la Conservation de la  propriétépropriété  Peur de la critiquePeur de la critique  Dispositifs institutionnels Dispositifs institutionnels  fermésfermés  Partage peu valoriséPartage peu valorisé  Contrats de travailContrats de travail  Multiplicité des Multiplicité des  détenteurs de la PIdétenteurs de la PI  PI : Copyright ou Copyleft PI : Copyright ou Copyleft  (Creative Commons) ?(Creative Commons) ?
  13. 13. Multiplicité des normes, standardsMultiplicité des normes, standards et spécificationset spécifications  Dublin CoreDublin Core  LOMLOM (Normetic, LOM-FR, SupLOM-FR, etc.)(Normetic, LOM-FR, SupLOM-FR, etc.)  ILOXILOX  MLRMLR
  14. 14. Le projet REFRERLe projet REFRER Réseau francophone de ressources éducatives réutilisables (libres) 24 mois, financement de 142 000 euros
  15. 15. Le projet BRERLe projet BRER www.brer.cawww.brer.ca 1.1. Portail donnant accès à plus dePortail donnant accès à plus de 50 000 ressources francophones50 000 ressources francophones 2.2. Entente de partenariat entreEntente de partenariat entre opérateurs francophones :opérateurs francophones : TÉLUQ-VTÉ / UNTTÉLUQ-VTÉ / UNT 3.3. Système COMÈTE -Système COMÈTE - mutualisation des outilsmutualisation des outils antérieurs et fondé sur MLR et leantérieurs et fondé sur MLR et le Web de données liéesWeb de données liées 4.4. Processus qualité (Q4R) etProcessus qualité (Q4R) et guides méthodologiques intégrésguides méthodologiques intégrés au portailau portail
  16. 16. REFRER – Objectif globalREFRER – Objectif global  Rendre largement disponibles et visibles de nouvelles ressources éducatives de qualité en langue française, – partageables et réutilisables parce que – référencées selon les normes internationales et -- soutenues par une infrastructure numérique de pointe en réseau, -- extensible à d’autres institutions et à d’autres pays de la Francophonie.
  17. 17. REFRER –REFRER – Objectifs spécifiquesObjectifs spécifiques 1. Construire de nouvelles banques de ressources en Tunisie et au Maroc : ressources créées ou adaptées par des enseignants de ces pays, dans des disciplines déterminées par les partenaires tunisiens et marocains. 2. Mettre en place une infrastructure technologique de réseau de banques de ressources et une méthodologie de mise à disponibilité et de partage des ressources, à titre de pilote extensible à d’autres pays et d’autres institutions. 3. Effectuer des validations expérimentales des banques en réseau pour assurer l’évolution des outils technologiques de pointe de e- learning, en fonction des besoins des institutions des pays du Sud.
  18. 18. REFRER –REFRER – DémarcheDémarche
  19. 19. Échéancier de réalisationÉchéancier de réalisation
  20. 20. REFRERREFRER –– Résultats attendusRésultats attendus  Deux banques (référentiels) de ressources numériques en langue française référencées, en Tunisie et au Maroc  Une méthode qualité (Q4R), adaptée au contexte tunisien et marocain  Un outil (ORI-OAI) mis en place et interfacé à un environnement numérique de travail à l’UVT et dans les trois Écoles marocaines  Un groupe de cinq intervenants de chaque institution formés à la méthode et à un logiciel de gestion de ressources  Une infrastructure du réseau reliant les banques de ressources de tous les partenaires du projet  Deux bancs d’essai des banques réalisés dans chaque pays  Portail Web du projet et rencontres pour la diffusion du projet dans les pays du Sud
  21. 21. DiscussionDiscussion État des lieux chez lesÉtat des lieux chez les partenairespartenaires REFRER – Formation générale – 23-24 avril 2013

×