Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Présentation webconference fffod_120320_vf

35 513 vues

Publié le

Jean-Luc Peuvrier et Jean-Yves Loiget du cabinet Stratice, membre du FFFOD, ont présenté leur étude comparative de 9 plateformes open-source (Chamilo, Claroline, Dokeos, Formagri, Ganesha, Moodle, Ilias, Olat, Spiral) lors de la web-conférence du FFFOD
La séance était animée par Jacques Fayet, consultant CEGOS,

Publié dans : Formation

Présentation webconference fffod_120320_vf

  1. 1. Les web-conférences du FFFOD Un benchmark pour comparer 9 plates-formes de formation open source Choisir une plate-forme de formation open source Web-conférence du FFFOD 12 mars 2013
  2. 2. La web-conférence en 4 pointsLes web-conférences du FFFOD  Stratice et le projet de benchmark  La méthodologie employée  Quelques éléments de synthèse  Les perspectives d’évolution du benchmark
  3. 3. Le cabinet StraticeLes web-conférences du FFFOD ACCOMPAGNER VOS PROJETS DE FORMATION OUVERTE ET À DISTANCE www.stratice.fr
  4. 4. Pourquoi ce benchmark ?Les web-conférences du FFFOD  Combler un vide Rendu nécessaire par les choix que nous avons dû faire pour les projets que nous avons menés.  Capitaliser sur notre expérience.  Proposer un service en cohérence avec notre stratégie.
  5. 5. Benchmark et services associésLes web-conférences du FFFOD Les 18 et 19 avril 2013 à Paris
  6. 6. Les livrablesLes web-conférences du FFFOD PDF En ligne avec à 2 entrées plusieurs entrées Par critère Par plates-formes Par critères et plates- Par plate-forme formes Par comparaison de deux plates-formes. Une synthèse 
  7. 7. Les plates-formes auditéesLes web-conférences du FFFOD  Chamilo  Claroline  Dokeos  Formagri  Ganesha  Ilias  Moodle  Olat  Spiral
  8. 8. L’esprit et la démarche de l’étudeLes web-conférences du FFFOD  Approche utilisateur (formateur/administrateur) et responsable de formation.  Centrée sur les fonctionnalités pédagogiques.  Tests réalisés en situation réelle, exemples concrets d’usages.  Critères précis permettant une meilleure discrimination.
  9. 9. 51 critères répartis en 12 domainesLes web-conférences du FFFOD
  10. 10. Ce sur quoi nous nous attarderons aujourd’huiLes web-conférences du FFFOD  Il ne s’agit pas de restituer complètement le benchmark, mais : • de dresser une rapide typologie des plates-formes retenues ; • De livrer quelques éléments de synthèse.
  11. 11. Plates-formes cours, plates-formes parcoursLes web-conférences du FFFOD Parcours 1 Cours 1 Cours 2 Parcours 2 Cours 3 Cours 4 Parcours 3 Outils/ Objets • Campus virtuels • Logique d’affectation propice à • Virtualisation des événements d’un l’individualisation. cours présentiel • Logique « tourne-pages » • Enseignants et apprenants • Séparation des espaces de travaillent au sein d’espaces conception et de consultation communs
  12. 12. Plates-formes cours : entrée outils, entrée structureLes web-conférences du FFFOD Entrée Outils Entrée Structure • La page d’accueil du cours est une • La structure du cours apparaît. boîte à outils. • Les outils /objets apparaissent classés • La structure du cours n’est pas sous les éléments de structure. représentée.
  13. 13. Des fonctions basiques présentes dans toutes les plates-formesLes web-conférences du FFFOD  Mise à disposition de documents/ressources  Forums de discussion  Tests autocorrectifs  Chat  Service de messagerie  Liens  Possibilité de modifier les interfaces  Multilinguisme Petites différences
  14. 14. Des fonctions importantes non couvertesLes web-conférences du FFFOD  Pas de gestion administrative de la FPC  Pas d’interfaçage avec des SIRH Des manques qui peuvent poser problème en formation continue
  15. 15. Des fonctions émergentes WEB 2.0 véritablement discriminantesLes web-conférences du FFFOD  Interfaçage avec des services de cloud (Dropbox, Alfresco, Box.net…) et des services de partage (Youtube, Flick, Dailymotion…) Avantages en situation de mobilité.
  16. 16. Des fonctions WEB 2.0 émergentes et véritablement discriminantesLes web-conférences du FFFOD  Extensions réseaux sociaux permettant la création de communautés au-delà de l’appartenance à un cours. - Création de groupes d’amis - Communication synchrone et asynchrone élargie à la communauté - Affichage de son profil pour la communauté - Création de blogs et de portfolios ouverts à la communauté - Agendas partagés
  17. 17. Des fonctions WEB 2.0 qui n’égalent pas celles des grands réseaux sociauxLes web-conférences du FFFOD  Moins riches  Moins « funs » Elles risquent de ne pas être utilisées
  18. 18. Des fonctions d’évaluation de plus en plus pointuesLes web-conférences du FFFOD  Des types d’exercices de plus en plus variés (glisser/déposer, identification de zones sur images…).  Eléments multimédia intégrables dans les exercices : questions, réponses, rétroactions.  Contrôle fin des évaluations sommatives (date, durée, contrôle de l’adresse IP).  Gestion efficace de la remise et évaluation de productions (écrites et orales)  Automatisation de la gestion des notes.
  19. 19. Communication synchroneLes web-conférences du FFFOD  Les plates-formes étudiées sont toutes des plates-formes asynchrones.  Les outils synchrones avancés (vidéo conférence, tableau blanc, partage d’écran, prise en main distante) sont disponibles sous la forme de plugins ou de modules complémentaires.  Ils sont moins riches que ceux que l’on trouve dans les plates-formes synchrones (Adobe Connect, Classilo, Webx…)
  20. 20. Une gestion des utilisateurs plus ou moins performanteLes web-conférences du FFFOD  Liaison avec des systèmes d’annuaire dans toutes les plates-formes étudiées. Avantage : les utilisateurs sont inscrits à un seul endroit  Populations importantes mieux gérées dans certaines plates-formes.  Création et modification des profils utilisateurs seulement dans certaines plates-formes.
  21. 21. Adaptation aux terminaux mobilesLes web-conférences du FFFOD  Enjeu important.  Mais avancées peu significatives. Dans Moodle et Ilias, templates dédiés aux smartphones et tablettes. Apps Moodle pour renouveler et faciliter l’expérience utilisateur.
  22. 22. Les web-conférences du FFFOD Perspectives d’évolution du benchmark
  23. 23. Quelles perspectives d’évolution pour le benchmark ?Les web-conférences du FFFOD Actuellement • Version Pdf • Accès aux plates-formes testées • Version en ligne et interactive (disponible fin mars) A venir • Communauté en ligne • Mise à jour annuelle/correctifs • Outil d’aide à la décision • Edition Tunisie/Maghreb  Forum E-learning Tunisie
  24. 24. Les web-conférences du FFFOD Pour prolonger cette web-conférence
  25. 25. Tableau de synthèseLes web-conférences du FFFOD + Diaporama de la web-conférence
  26. 26. Une page ouverte aux commentairesLes web-conférences du FFFOD http://www.stratice.fr/?q=node/83 Nous contacter directement Jean-Luc Peuvrier : jlpeuvrier@stratice.fr Jean-Yves Loiget : jyloiget@stratice.fr www.stratice.fr

×