Les déterminants des IDE en Afrique Subsaharienne (1985-2012)

599 vues

Publié le

M. Nvuh Njoya Youssouf a soutenu sa thèse de Doctorat en Économie internationale dans la salle des conférences et des spectacles de l'Université de Dschang. A l'issue de celle-ci, le jury présidé par le Prof. Roger Tsafack Nanfosso l'a accepté au titre de Docteur avec la mention très honorable. Voici la présentation powerpoint qu'il a effectuée lors de cette soutenance.

Publié dans : Formation
0 commentaire
3 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
599
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
12
Actions
Partages
0
Téléchargements
32
Commentaires
0
J’aime
3
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les déterminants des IDE en Afrique Subsaharienne (1985-2012)

  1. 1. LES DÉTERMINANTS DES INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE SUR LA PÉRIODE 1985-2012 Par: M. NVUH NJOYA Youssouf DEA en Économie Internationale Sous la direction M. AVOM Désiré Professeur Titulaire Université de Dschang 9 Mars 2016 UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION Thèse de Doctorat Nouveau Régime/PhD présentée et soutenue publiquement
  2. 2. PLAN DE L’EXPOSÉ III Contexte et Objectifs de l’étude Intérêts de l’étude Méthodologie et Principaux résultats Conclusion et Prolongements de l’étudeIV II I
  3. 3. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (1/7) Théorie du commerce international Hecsher (1919); Ohlin (1933) et Mundell (1957) La question des déterminants des investissements directs étrangers n’est pas nouvelle Multitude de théories explicatives Théories néoclassique du commerce international Nouvelles théories du commerce international
  4. 4. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (2/7) La littérature empirique Déterminants traditionnels Déterminants non traditionnels Déterminants économiques Déterminants politiques Déterminants institutionnels Promotion des investissements
  5. 5. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (3/7) Les fondements de la littérature empirique L’évolution des IDE Répartition inégale des IDE 2 FAITS STYLISÉS
  6. 6. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (4/7) En Afrique Sub- saharienne Évolution particulière de 1985 à 2012 Caractéristiques des IDE de 1985 à 2008 Caractéristiques des IDE de 2008 à 2012
  7. 7. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (5/7) Caractéristiques des IDE de 1985 à 2008 Les IDE tributaires des ressources naturelles Une évolution limitée des IDE 1 3 3 FAITS STYLISÉS La répartition inégale des IDE 2 Les flux d’IDE entrants ne dépassent pas les 2% des IDE mondiaux
  8. 8. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (6/7) Caractéristiques des IDE de 2008 à 2012 La tendance à la diversification des flux d’IDE Le plein essor des API Accélération des flux d’IDE 1 2 3 3 FAITS STYLISÉS En 2012 nous enregistrons 34 API en Afrique Sub-saharienne avec près de 62% ayant dix ans d’âge OCDEOCDE BrésilBrésil MalaisieMalaisieChineChine IndeInde Afrique du sud Afrique du sud Les flux d’IDE entrants dépassent les 2% des IDE mondiaux avec une croissance de près de 80%
  9. 9. I. CONTEXTE ET OBJECTIFS DE L’ÉTUDE (7/7) Objectifs Général Spécifiques Réexaminer les principaux déterminants des investissements directs étrangers en Afrique Sub- saharienne sur la période 1985-2012 Mettre en évidence le principal facteur explicatif des IDE en Afrique sub- saharienne de 1985-2008 Mettre en évidence le principal facteur explicatif des IDE en Afrique sub- saharienne de 2008-2012
  10. 10. II. INTÉRÊTS DE L’ÉTUDE (1/1) PositifLogique Méthodologique  Une API est un déterminant complémentaire des IDE  L’Afrique Sub-saharienne constitue un champ d’application empirique privilégié  Applique des concepts de gestion à un sujet trop souvent traité sous l’angle macroéconomique  Contribue à la rationalisation de l’abondante littérature sur les déterminants des investissements directs étrangers.    Propose une autre manière de modéliser les déterminants des investissements directs étrangers  Utilise des analyses de sensibilité et de médiation pour analyser les déterminants les plus robustes Logique Positif Méthodologique
  11. 11. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (1/7) Déterminants traditionnels Déterminants économiques Déterminants politiques Déterminants institutionnels Paradigme éclectique de Dunning (1977, 1980, 1981) Déterminants non traditionnels Promotion des investissements Théorie du marketing relationnel de Berry (1983) Théorie des coûts de transaction de Coase (1937) et Williamson (1974, 1979) Théorie du nouveau contrat social de Macneil (1974, 1980, 1983). Théorie des IDE Approche théorique
  12. 12. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (2/7) Analyser les Déterminants des IDE de 1985-2008 Diversité des déterminants des IDE Rôle prépondérant des ressources naturelles non renouvelables Économétrie des données de panels dynamiques estimée par la méthode des GMM système en 2 étapes Blundell et Bond (1998) Indicateur Squalli et Wilson (2011) Combinaison Bayésienne d’Estimations par le Maximum de Vraisemblance (BAMLE) Moral Benito (2012). Méthodes de Monte Carlo par Chaînes de Markov Approche empirique
  13. 13. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (3/7) Analyser les Déterminants des IDE de 2008-2012 La médiation des API dans la promotion des IDE Modèle d’équations structurelles à variables latentes estimé par l’analyse de la structure de covariances aussi appelée LISREL Jöreskog (1967, 1970) Modèle de médiation Baron et Kenny (1986) Test de Sobel (1996) Techique de Bootsrap Bollen et Stine, (1993)  Approche empirique
  14. 14. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (4/7) Données & Échantillon Données Enquête à partir d’un questionnairePrimaire Secondaire Échantillon Banque Mondiale CNUCED ICRG PRS Pays de l’Afrique Sub-saharienne Agence de promotion de l’Afrique Sub-saharienne
  15. 15. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (5/7) Résultats Les ressources naturelles non renouvelables sont les principaux déterminants des IDE en Afrique Sub-saharienne de 1985 à 2008 1 Morisset (2000), Asiedu (2006), Duspasquier et Osakwe (2006) et Anyanwu (2012) Une diversification de la destination des flux d’IDE en Afrique Sub-saharienne ImplicationImplication > 1 Raftery (1995) > 2 Sala-i-martin et al (2004) > 1,3 Masanjala et Papageorgiou (2008)
  16. 16. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (6/7) Résultats Les déterminants institutionnels appréhendés par la corruption, l’instabilité politique et le cadre juridique sont non significatifs de 1985 à 2008 2 Asiedu (2006) Anyanwu (2012)Krugell et Naudé (2007) < 1 Raftery (1995) < 2 Sala-i-martin et al (2004) < 1,3 Masanjala et Papageorgiou (2008)
  17. 17. III. MÉTHODOLOGIE ET PRINCIPAUX RÉSULTATS (7/7) Résultats Les API à travers le rôle de médiation entre le climat des investissements et les flux d’IDE influence l’attractivité des IDE en Afrique Sub-saharienne de 2008 à 2012 3 Un renforcement de la qualité des institutions, à l’occurrence des API ImplicationImplication Lim (2008)
  18. 18. IV. CONCLUSION ET PROLONGEMENTS DE L’ÉTUDE (1/2) Conclusion Sur la période 1985-2008, les déterminants des IDE montrent la prédominance des ressources naturelles non renouvelables 1 Sur la période 2008-2012, les déterminants des IDE révèlent le rôle des agences de promotion des investissements 2
  19. 19. IV. CONCLUSION ET PROLONGEMENTS DE L’ÉTUDE (2/2) Prolongements Les effets des IDE sur l’environnement L’utilisation des méthodes quasi-expérimentales 1 2
  20. 20. MERCI DE VOTRE AIMABLE ATTENTION
  21. 21. LES DÉTERMINANTS DES INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS EN AFRIQUE SUB-SAHARIENNE SUR LA PÉRIODE 1985-2012 Par: M. NVUH NJOYA Youssouf DEA en Économie Internationale Sous la direction M. AVOM Désiré Professeur Titulaire Université de Dschang 9 MARS 2016 UNIVERSITE DE DSCHANG FACULTÉ DES SCIENCES ÉCONOMIQUES ET DE GESTION Thèse de Doctorat Nouveau Régime/PhD présentée et soutenue publiquement

×