AnalyseurbaineCasd’étudeslesABATTOIRSFai par:-Sayah Kamel-Brouri Nassim-Mekki Houssem-Azzouz Mounira-Benbata Radouane-Bend...
PLAN DE TRAVAIL1-Introduction2-La lecture sensible3- La lecture historique4-La lecture morphologique5-La lecture fonctionn...
INTRODUCTIONL’analyse urbaine peut être définie comme l’étude desstructures de la ville et de l’espace urbainElle nous per...
INTRODUCTIONIntroductionLa ville dAlgerse compose deplusieursquartiers qui sesont formés aufil Du temps. Cesquartiers sart...
INTRODUCTIONIntroductionPrésentation dela zone détudeNotre site se situe à lestde la capitale dans lapleine littorale de l...
INTRODUCTIONIntroductionPrésentation dela zone détudeSituationAccessibilité
LECTURE SENSIBLEau NORDLa rueTRIPOLIEÀ LOUESTpar la rue desFUSILLERSqui le séparedu quartier desANNASSERS,Au Sud par larue...
LECTURE SENSIBLELes limites du siteOn a deux nœudsOn a deux nœudstrès importants :très importants :1-le nœud des1-le nœud ...
LECTURE SENSIBLELes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtisLe bâti qui se trouve auquartier des abattoirs àdominance indust...
LECTURE SENSIBLELe bâtiment PERNOTLe bâtiment PERNOTqui a 15 étages, se situequi a 15 étages, se situeau coin deau coin de...
LECTURE SENSIBLELes élémentssinguliersLes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtisOn distingue 3On distingue 3entités urbain...
LECTURE SENSIBLELes élémentssinguliersLes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtisLes entitésurbainesSynthèsedaprès nos visi...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006L’aire d’étude était unezone a ...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006•Tissu constituéessentiellement...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006Le site va perdre sonidentité a...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006•Affirmation detissurésidentiel...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006• A cette périodele site était ...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006•A cette périodesvont apparaîtr...
LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006SynthèseDe cette lecture on a i...
LECTURE MORPHOLOGIQUENotre zone détude a uneforme allongéetrapézoïdale avec unesurface totale de 26hectares.On distingue d...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertNotre zone est desserviepar un réseau de voies quise caractérise par:...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsBâtis -parcelle:Les parcelles secaractérisent parun...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsBatis-Voirie:Le bâti est aligné par rapportaux voie...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiqueLa prédominance de la propriétéé...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes différents...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabarits-B...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsLe...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsÉt...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsÉt...
LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsÉt...
LECTURE FONCTIONNELLECatégoriesfonctionnellesexistantel’activitérésidentielle :des habitationscollectifs sur laroute Tripo...
LECTURE FONCTIONNELLELes équipementsAdministratif etservices :ministère de l’éducationnationale,carrefour, la courd’Alger....
LECTURE FONCTIONNELLELes équipementsLes types de relation Relation d’usagecomplémentaire :superposition deshabitations al’...
LECTURE FONCTIONNELLELes équipementsLes types de relation CatégoriesfonctionnellesexistanteSynthèse-le caractère industrie...
SYNTHESE GENERALE-Manque déquipements sanitaire, culturels et deloisirs.-Manque despaces publics (jardins,places).-Absence...
LECTURE DU P.O.S.DéfinitionLe POS est un instrumentréglementaire de gestion urbaine etcommunale, il fixe d’une manièredéta...
LECTURE DU P.O.S.Proposition du POS 2001CNERU:Proposition du POS 2001CNERU:Cette proposition a pour but d’allégerCette pro...
LECTURE DU P.O.S.Les Actions dAménagementsengagées:Notre fragment a déjà connuun début de réalisation aveclimplantation de...
LECTURE DU P.O.S.*L’aménagement de la zone des abattoirs entre dans un*L’aménagement de la zone des abattoirs entre dans u...
LECTURE DU P.O.S.On note aussi la construction de plusieurs bâtimentsOn note aussi la construction de plusieurs bâtimentse...
LECTURE DU P.O.S.ConclusionPotentialités:-Ouvertures des perces sur la mer.-Élargissement des voies et création des boulev...
LECTURE DU P.O.S.PROBLEMATIQUEComment donner de la qualité à notre espace urbain tout enComment donner de la qualité à not...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSOn peut considérer l’espace public comme laOn peut considérer l’espace pu...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSles espaces minéraux:les espaces minéraux:1-les rues1-les ruesEnsemble de...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsles espaces minéraux:les espaces minéraux:2-l...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsles espaces minéraux:les espaces minéraux:B-l...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsles espaces minérauxles espaces minérauxLes e...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsAmbiance et qualitéAmbiance et qualitéde l’es...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsAmbiance et qualitéde l’espaceConclusionAprès...
RECHERCHE THÉMATIQUELES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINELa mobilité c’est la capacité de déplacementphysique(le malade a u...
RECHERCHE THÉMATIQUELES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition Transports publicsensemble des transports en commun per...
RECHERCHE THÉMATIQUEMobilité mécaniqueLES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition la voiturela voitureL’arrivé de l’aut...
RECHERCHE THÉMATIQUEMobilité mécaniqueLES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition Elle se résumeElle se résumesimplemen...
RECHERCHE THÉMATIQUEMobilité mécaniqueLES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition la mobilité urbaine est un facteur qu...
RECHERCHE THÉMATIQUELA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉLa mixité, un terme récent despolitiques publique territorialisées La mixit...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉMais il exprime également le mélange de groupesdifférents, surto...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉdans tout être social, l’équilibre, ledéveloppement complet ne p...
RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉ•une ville idéale est une ville diversifiée,mixte oùun large éve...
RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLes Halles constituent une ported’entrée a Paris de dimension régi...
RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLeProjet desHallesLes objectifs1. adapter les Halles à leur rôle d...
RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLeProjet desHallesLes objectifsLes échangesLe projet améliorera le...
RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLeProjet desHallesLes objectifsLes échangesLe projet de Carreau•Le...
Constructions A ConservesHabitatAdministrations Et ServicesEspaces PublicsÉlargissement des VoiriesPerméabilitéNoeud pour ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Fini batoir oui

2 330 vues

Publié le

0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 330
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
1 199
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive
  • oui
  • Redaction du paragraphe
  • oui
  • oui
  • oui
  • Boco mank rien
  • Photo mank et comprehension
  • Photo mank et comprehension
  • pano
  • Jnc pa
  • oui
  • oui
  • oui
  • Carte modifier buro
  • feuilles
  • ph
  • ph
  • ph
  • ph
  • ph
  • ph
  • ph
  • ph
  • ph
  • char
  • char
  • char
  • char
  • char
  • Fini batoir oui

    1. 1. AnalyseurbaineCasd’étudeslesABATTOIRSFai par:-Sayah Kamel-Brouri Nassim-Mekki Houssem-Azzouz Mounira-Benbata Radouane-Bendou FahimEncadré par:-Mme Lahlouh-Mme Djendou-Mr Ait younes
    2. 2. PLAN DE TRAVAIL1-Introduction2-La lecture sensible3- La lecture historique4-La lecture morphologique5-La lecture fonctionnelleSynthèse généraleproblématique6-Recherche thématiqueÉtude d’un exemple(Quartier Des Halles)7-Les hypothèse dintervention
    3. 3. INTRODUCTIONL’analyse urbaine peut être définie comme l’étude desstructures de la ville et de l’espace urbainElle nous permet de Voir la complexité de l’espaceurbain à travers la diversité des approches et lamultiplicité des donnés abordéeset aussi Décomposer et classer les élémentsconstitutifs de l’espace urbain et surtout distinguer lespriorités et les éléments qui ont un impacte directe sur leprojet urbainChaque projet urbain nécessite une analyse préalablemais celle-ci ne devient utile que dans la mesure ou elleguide réellement la prise de décision dans l’interventionIntroductionOn doit distinguer entre l’analyse et le projeturbains ,alors que la première ouvre le champsd’investigation le plus vaste possible, le secondconnaît une démarche de synthèse logique desdonnées de l’analyse afin d’identifier lesdonnées déterminantes et les donnéesaccessoires
    4. 4. INTRODUCTIONIntroductionLa ville dAlgerse compose deplusieursquartiers qui sesont formés aufil Du temps. Cesquartiers sarticulent autourdun axe linéairequi sétale deBâb El ouedjusquà lHusseinDey. Notre zonese situe dans cetaxe détalementdAlgerLes abattoirsCasbahPort Saïd1er MaiHammaHussein Dey
    5. 5. INTRODUCTIONIntroductionPrésentation dela zone détudeNotre site se situe à lestde la capitale dans lapleine littorale de la baiedAlger, compris entre ElAnnassers et Hussein Dey.traversée par deux axesmajeurs:-Boulevard Hassiba BenBouali (continuité Tripoli)-Les fusillés (continuitéRavin de la femmeSauvage).Lîlot des abattoirssétend sur une surfacetotale de 26 hectares.
    6. 6. INTRODUCTIONIntroductionPrésentation dela zone détudeSituationAccessibilité
    7. 7. LECTURE SENSIBLEau NORDLa rueTRIPOLIEÀ LOUESTpar la rue desFUSILLERSqui le séparedu quartier desANNASSERS,Au Sud par larueMAHMOUDBOUJAATITÀ LEST parla rueMOHAMEDMERBOUCHE qui le séparedu quartierdHUSSEINDEY
    8. 8. LECTURE SENSIBLELes limites du siteOn a deux nœudsOn a deux nœudstrès importants :très importants :1-le nœud des1-le nœud desFusillés, cest leFusillés, cest lecroisement decroisement delavenue deslavenue desFusillés avec laFusillés avec larue tripoli,rue tripoli,2-le nœud2-le nœudrésultant derésultant delintersection delintersection delavenue deslavenue desfusillés avec lafusillés avec larue Mohamedrue MohamedBelouizdadBelouizdadLe nœud Tripoli-fusilliesLe nœud Tripoli-fusilliesLe nœud fusilles- Belouizdad
    9. 9. LECTURE SENSIBLELes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtisLe bâti qui se trouve auquartier des abattoirs àdominance industrielle esten mauvais état parrapport à celle qui setrouve au Nord-Est de cedernier,où le bâtis àdominance résidentielle esten bon état .Et en plus de plusieurschantiers en coursd’exécution
    10. 10. LECTURE SENSIBLELe bâtiment PERNOTLe bâtiment PERNOTqui a 15 étages, se situequi a 15 étages, se situeau coin deau coin delintersection des deuxlintersection des deuxrues celle desrues celle desFUSILLERS avec la rueFUSILLERS avec la rueHASSIBA BENHASSIBA BENBOUALI.BOUALI.Le bâtimentLe bâtimentpolyfonctionnelpolyfonctionnel(carrefour)revêtue en(carrefour)revêtue envitrage bleu et qui sevitrage bleu et qui sesitu juste en face dusitu juste en face duPERNOTPERNOT dans la ruedans la ruetripolitripoliNOUVELLE COURNOUVELLE COURdALGER; qui sedALGER; qui sesitu à 50 mètres desitu à 50 mètres dela station du métrola station du métrosur la rue Fernansur la rue FernanHanafiHanafiLe Ministère DeLe Ministère DeLéducationLéducationNationale: unNationale: unbâtiment de 9 étagesbâtiment de 9 étagesqui se situ au coinqui se situ au coindintersection de ladintersection de larue Merbouche avecrue Merbouche aveclavenue Mahmoudlavenue MahmoudBoudjaatitBoudjaatitLes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtis
    11. 11. LECTURE SENSIBLELes élémentssinguliersLes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtisOn distingue 3On distingue 3entités urbainesentités urbainesselon lesselon lesambiances :ambiances :-1ère entité lelong de la rue desfusilles ou on trouvedes commercesessentiellement desrôtisseries avec unflux automobileimportant et unecirculation piétonneassez faible-2ème entité lelong de la ruetripoli ou onremarque desimmeublescoloniaux R+5-3ème entitéqui occupe lamajeur partie dusite constitué dehangars et dedépôts en trèsmauvais état.
    12. 12. LECTURE SENSIBLELes élémentssinguliersLes limites du siteLes noeudsÉtat du bâtisLes entitésurbainesSynthèsedaprès nos visites répétées au site nousconstatons la présence dun déséquilibre entre leflux mécanique et piétonniers au niveau des axesprimaires et secondaires- le manque de perméabilité visuelle à lintérieurde la zone-la faible hauteur du bâti le long des fusillés quine met pas assez en évidence la perspective versla mer
    13. 13. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006L’aire d’étude était unezone a caractère agricolefavorisé par la présence desplaines.• Parcellaires agricolesrectilignes irrigués par ouedkniss.• Structure territorialedEst en Ouest matérialiséepar deux axes:L‘axe de Constantine(lactuel Hassiba benBoulai).L’axe actuel Med Belouizdad
    14. 14. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006•Tissu constituéessentiellement deterrains agricoles.• Occupation desgraduelles par desactivités industrielles lelong de chemin desFusillés.• Création de chemin defer en reliant Alger avecConstantine à partir de1867. Bâti1830-1900
    15. 15. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006Le site va perdre sonidentité agricole grâce ala densification del’urbanisme surtout surle long de l’axe deHassiba et au nord duchemin Fernan Hanafipar des poches desunités industrielles.•Création des unités acaractère industriel.• Début de réalisationdes abattoirs (1904).Bâtis entre 1900-1925
    16. 16. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006•Affirmation detissurésidentiel.• Renforcementde caractèreindustriel par lacréation del’extension deplusieurs unités(usines,hangars).
    17. 17. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006• A cette périodele site était occupépar sa totalité desurface avec unegrande densité dubâti•Lapparition dequelqueséquipementséducatifs (écoles,lycées).
    18. 18. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006•A cette périodesvont apparaître desproblèmes decirculation a causede la grande densitéet la positionstratégique de notreair d’étude, et pourrésoudre sesproblèmes il a étéréalisé deséchangeurs et lapénétrante desAnnassers.•Réalisation du ministèrede léducation national.• Réalisation delimmeuble de bureaux.• Récupérationdanciennes frichesindustrielles•Réalisation du palais dejustice 1995 (la nouvellecour d’ALGER).•La station de métro ; etle nouveau projetprévue ;la station detramway.
    19. 19. LECTURE HISTORIQUEAvant 1830Historique du site1830-19001900-19251925-19401940-19671967-2006SynthèseDe cette lecture on a identifié lespermanences suivantes:-Les voies principales ( Tripoli,Boudjaatit, Hanafi, Fusilles,Merbouche).-Ainsi qune permanence naturelle,Oued Kniss.
    20. 20. LECTURE MORPHOLOGIQUENotre zone détude a uneforme allongéetrapézoïdale avec unesurface totale de 26hectares.On distingue deux partiesdifférentes selon ledécoupage parcellaire:-une partie avec une tramerégulière orthogonale.-une partie avec une trameirrégulière avec desparcelles de différentesformes et de grande taille.Le parcellaire
    21. 21. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertNotre zone est desserviepar un réseau de voies quise caractérise par:-Rues principales( Fusillés,Merbouche,Tripoli etBoudjaatit-Rues secondaires-Impasses.Voirie secondaireAccèsRue principaleImpasse
    22. 22. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsBâtis -parcelle:Les parcelles secaractérisent parun fort coefficientdemprise au sol(CES)s bâti/ s parcelleEt un faiblecoefficientdoccupation dusol(COS).
    23. 23. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsBatis-Voirie:Le bâti est aligné par rapportaux voies avec un faible recul.On remarque aussi le petitgabarit du bâti par rapport a lalargeur des voies (rues desFusillés, Merbouche).Parcelle-Voirie:Les parcelles ont undécoupage perpendiculaire parrapport aux voies.
    24. 24. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiqueLa prédominance de la propriétéétatique avec la présence dequelques propriétés privéescorrespondant a des usines , deshangars et des unitésindustrielles disperses dans lesite .Propriété privéePropriété étatique
    25. 25. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes différents types debâtis:- hangars-immeubles coloniaux-bâtiments récents
    26. 26. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabarits-Bâtis a petit gabarit surune grande partie de site-le bâtis a haut gabarit sesitue ponctuellement atravers toute la zone desAbattoirs
    27. 27. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsLe bâti qui setrouve au quartierdes abattoirs àdominanceindustrielle est enmauvais état parrapport à celui quise trouve àl’Ouest de cedernier où le bâtisà dominancerésidentielle.Habitat à caractèrerésidentielBattisses àcaractère industrielChantiersen cour
    28. 28. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsÉtat de bâtisBATI EN MOYENÉTATBÂTI EN BONÉTAT
    29. 29. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsÉtat de bâtisBATI ENMAUVAIS ÉTATBATI DÉMOLIS
    30. 30. LECTURE MORPHOLOGIQUELe parcellaireLes élément ouvertLes interrelationsLe Statut juridiquetypologie de bâtisLes gabaritsÉtat de bâtisSynthèse-Cette zone présente un parcellairehétérogène soit dans les dimensions oudans le découpage-On note aussi labsence de perméabilitéphysique(grandes parcelles, impasses)-Mais cette zone offre un importantpotentiel foncier pour les aménagementsfuturs.
    31. 31. LECTURE FONCTIONNELLECatégoriesfonctionnellesexistantel’activitérésidentielle :des habitationscollectifs sur laroute Tripoli etBoudjaatit.Les activités existantesLes activitésindustrielles : Quioccupent la plusgrande partie desite, et qui sont liéesa l’activité principaledominante : «lesabattoirs» dont :-des rôtisseriesle long de la ruedes fusilles.-Des boucheries.-Des tanneries.-Imprimerie depapierd’emballage pourla viande.•Et avec lesnouveaux projets(Carrefour, Lacour d’Alger,Centred’archives, …),l’activitétertiaire vaprendreprochainementune place dans lesite.
    32. 32. LECTURE FONCTIONNELLELes équipementsAdministratif etservices :ministère de l’éducationnationale,carrefour, la courd’Alger.Commerciaux :les rôtisseries le long dela rue des fusilles,et les magasins sur laroute de Tripoli et Boudjatit.Culture et loisirs :maison de jeunes,2 mosquées.Catégoriesfonctionnellesexistante
    33. 33. LECTURE FONCTIONNELLELes équipementsLes types de relation Relation d’usagecomplémentaire :superposition deshabitations al’étage et lescommerces auRDC, le long de laroute de Tripoliet de Boudjatit,quirépandent auxbesoins quotidiensdes habitants.                Relation defonction :les rôtisseriesdominent surle long de la routedesfusilles de par leursproximitédes abattoirs etprofitant deGrand nombre depassagersqui traversent cetteroute.          Catégoriesfonctionnellesexistante
    34. 34. LECTURE FONCTIONNELLELes équipementsLes types de relation CatégoriesfonctionnellesexistanteSynthèse-le caractère industriel du site.-existence d’activitésincompatible : industrie etrésidences.-engorgement de la circulation etmanque d’espace destationnement.
    35. 35. SYNTHESE GENERALE-Manque déquipements sanitaire, culturels et deloisirs.-Manque despaces publics (jardins,places).-Absence de perméabilité physique et visuelle.-Absence de régularité et dhomogénéité dans ledécoupage parcellaire.
    36. 36. LECTURE DU P.O.S.DéfinitionLe POS est un instrumentréglementaire de gestion urbaine etcommunale, il fixe d’une manièredétaillé les droits d’usage du sol et desconstructions« Chaque commune doit être couverted’un POS sous la responsabilité du chefd’ APC
    37. 37. LECTURE DU P.O.S.Proposition du POS 2001CNERU:Proposition du POS 2001CNERU:Cette proposition a pour but d’allégerCette proposition a pour but d’allégerla tension de l’actuel centre, en lela tension de l’actuel centre, en leprolongeant sur le secteur d’EL-prolongeant sur le secteur d’EL-HAMMA /ANNASSERS,tout en suivantHAMMA /ANNASSERS,tout en suivantun schéma favorisant l’activitéun schéma favorisant l’activitétertiaire.tertiaire.Les différentes actions proposées parLes différentes actions proposées parle CNERU sont de types rénovation,le CNERU sont de types rénovation,restructuration et réhabilitation.restructuration et réhabilitation.Cette proposition prévoit uneCette proposition prévoit unestructuration ayant pour support desstructuration ayant pour support deszone homogènes, autonomes etzone homogènes, autonomes etcomplémentaire.complémentaire.1-Elargissement Rue Des FusillesÉlargissement prévu au niveau desabattoirs pour le passage dutramway et la création d’une trémieau niveau du carrefour de Ruisseau.-Etude INGEROP pour le tramway-Etude SAETI pour la trémie.2 - Elargissement Chemin FernaneHanafiPrévu en 2 x 2voies avec une trémie auniveau de la rue des fusilles.Étude en cours de finalisation :-élargissement BET CNERU.-trémie BET SAETI.-Maître de l’œuvre : DTP Wilaya d’Alger.InfrastructuresroutièresDéfinition
    38. 38. LECTURE DU P.O.S.Les Actions dAménagementsengagées:Notre fragment a déjà connuun début de réalisation aveclimplantation de plusieursprogrammes (cneru1983) atravers tout le périmètre,a savoir:-La Réalisation De La CourDAlger Et De La TourMultifonctionnelle.-La Réalisation De La LigneMetro.La cour d’AlgerStation de MètroInfrastructuresroutières
    39. 39. LECTURE DU P.O.S.*L’aménagement de la zone des abattoirs entre dans un*L’aménagement de la zone des abattoirs entre dans unvaste projet d’extension du centre d’Alger Ainsi quevaste projet d’extension du centre d’Alger Ainsi quedans le projet de l’aménagement de sa baie d’Algerdans le projet de l’aménagement de sa baie d’AlgerSelon le POS cette zone de par sa situation stratégiqueSelon le POS cette zone de par sa situation stratégiqueest choisie pour accueillirest choisie pour accueillir-une station de métro-une station de métro-une station de bus-une station de bus-une ligne de tramway-une ligne de tramwayet dotée d’un réseau viaire avec un grand flux deet dotée d’un réseau viaire avec un grand flux decirculationcirculationfont d’elle un important pôle d’échange et de transportsfont d’elle un important pôle d’échange et de transportsurbainurbain .
    40. 40. LECTURE DU P.O.S.On note aussi la construction de plusieurs bâtimentsOn note aussi la construction de plusieurs bâtimentsessentiellement à caractère administratif (tours de bureaux et deessentiellement à caractère administratif (tours de bureaux et deservices)services)en plus des équipements existantsen plus des équipements existants-Centre commercial-Centre commercial-Cours d’Alger-Cours d’Alger-Bureau des archives (en cours)-Bureau des archives (en cours)mais qui restent des éléments singuliersmais qui restent des éléments singuliersqui ne rentrent pas dans une vision globale du sitequi ne rentrent pas dans une vision globale du siteDe cette lecture on constate aussi une absence ou un manque deDe cette lecture on constate aussi une absence ou un manque destructures tels les espaces publics, jardins,logements d’habitationstructures tels les espaces publics, jardins,logements d’habitationet d’équipements de loisirs.et d’équipements de loisirs.Ce qui donne à notre zone un caractère purement administratifCe qui donne à notre zone un caractère purement administratifn’assumant pas assez son rôle de centre urbain et de pôle den’assumant pas assez son rôle de centre urbain et de pôle detransporttransport
    41. 41. LECTURE DU P.O.S.ConclusionPotentialités:-Ouvertures des perces sur la mer.-Élargissement des voies et création des boulevards.-Aménagement des nœuds existants et créationd’autres importants.Problématique:-La négligence de la partie mer (Baie).-Les instruments ne parviennent pas à jouer le rôle deguide de la gestion spatiale du fait qu’ils ne sont bienétudiés.
    42. 42. LECTURE DU P.O.S.PROBLEMATIQUEComment donner de la qualité à notre espace urbain tout enComment donner de la qualité à notre espace urbain tout enintégrant les transports urbains et les différents équipementsintégrant les transports urbains et les différents équipementsdans un ensemble urbain cohérant ?dans un ensemble urbain cohérant ?
    43. 43. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSOn peut considérer l’espace public comme laOn peut considérer l’espace public comme lapartie du domaine public non bâtis, affectée àpartie du domaine public non bâtis, affectée àdes usages publics.des usages publics.Les espaces publics urbains (rue, places,Les espaces publics urbains (rue, places,parcs, etc.) sont des objets de la plusparcs, etc.) sont des objets de la plushaute importance pour la collectivitéhaute importance pour la collectivitéurbaine.urbaine.
    44. 44. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSles espaces minéraux:les espaces minéraux:1-les rues1-les ruesEnsemble de voiespubliques de circulation .milieu populaire urbain.Rue Charles De Gaule a Lille(FRA)Rue de Wuhan (Chine)
    45. 45. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsles espaces minéraux:les espaces minéraux:2-les placesC’est un lieu découvert constitué parl’ensemble d’espaces vides, il doit être entouré partrois parois au minimum, c’est un lieu de regroupement,de rassemblement.Place Agde (Languedoc –Roussillon)Place des terreaux : (Lyon,France)3-les boulevards et avenues :3-les boulevards et avenues :C’est le chemin par lequel on arrive à un lieuoù une destination, puis par extension l’allée d’arbresmenant à un château et enfin une large voie urbainebordée d’arbres.Centre de Chester (Angleterre) Avenue des champs Élysée 4 – Les promenades :Une promenade est une voie urbaineplantée d’arbres, disposés en général enrangées. Elle est le plus souvent ouverte àla circulation : allée, avenue, cours, mailen furent les principales formesPromenade du front demer à Barcelone
    46. 46. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsles espaces minéraux:les espaces minéraux:B-les espaces vertsB-les espaces verts1-Les parcs et les jardins:Espace public (dune ville ou dunerégion) assez vaste, garni darbres, depelouses et de massifs de verdure,aménagé pour la promenade etlagrément.
    47. 47. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsles espaces minérauxles espaces minérauxLes espacesLes espaces plantésplantésles espaces vertsles espaces vertsLes mailles:se sont des allées bordée darbres dans une ville pouroffrir un effet de perspective et un ambiance particuliernaturelle en plein centre.
    48. 48. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsAmbiance et qualitéAmbiance et qualitéde l’espacede l’espacePlace de la Liberté (San Salvador) Place du Commerce (Lisbonne)L’ambiance de l’espace public doit encore être saisieL’ambiance de l’espace public doit encore être saisiepar le sensoriel, le visuel qui implique les formespar le sensoriel, le visuel qui implique les formesarchitecturales et urbanistiques, les matériaux dearchitecturales et urbanistiques, les matériaux deconstruction, le mobilier urbain, les perspectives, laconstruction, le mobilier urbain, les perspectives, lalumière ; le sonore, mais surtout par l’animationlumière ; le sonore, mais surtout par l’animationdécoulant des activités et des flux.découlant des activités et des flux.
    49. 49. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LES ESPACESPUBLICSLes types des espacespublicsAmbiance et qualitéde l’espaceConclusionAprès cette recherche on peut dire quel’espace public se manifeste à diversniveaux :• -La morphologie (place, rue, parcs,mobilier,)• -Les pratiques et comportements(mobilité, rencontre…)
    50. 50. RECHERCHE THÉMATIQUELES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINELa mobilité c’est la capacité de déplacementphysique(le malade a une mobilité réduite)La mobilité dans la villeC’est la capacité de déplacements à l’intérieured’une villeAppelée communément la mobilité urbaineC’est un paramètre important qui intervient danschaque opération d’aménagement urbain
    51. 51. RECHERCHE THÉMATIQUELES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition Transports publicsensemble des transports en commun permettantd’assurer les déplacements internes et auxagglomérationsL’autobusLe tramwayLe métro
    52. 52. RECHERCHE THÉMATIQUEMobilité mécaniqueLES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition la voiturela voitureL’arrivé de l’automobile et sa diffusion au grand publicL’arrivé de l’automobile et sa diffusion au grand publicsonna le glas des tramways; mais les problèmes engendréssonna le glas des tramways; mais les problèmes engendréspar ce moyen de transport, ont amené les pouvoirs publicspar ce moyen de transport, ont amené les pouvoirs publicsà relancer et favoriser les transport en commun tels que:à relancer et favoriser les transport en commun tels que:l’autobus, le métro, le RER et autresl’autobus, le métro, le RER et autresTransport individuelLe véloLe véloun moyen de transport efficace surtout dansles grandes villes et qui se répond de plus enplus a cause de absence des problème destationnement et des embouteillage
    53. 53. RECHERCHE THÉMATIQUEMobilité mécaniqueLES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition Elle se résumeElle se résumesimplement danssimplement dansla circulation desla circulation desindividus sur lesindividus sur lestrottoirs et danstrottoirs et dansles espacesles espacesurbains.urbains.
    54. 54. RECHERCHE THÉMATIQUEMobilité mécaniqueLES ESPACESPUBLICSLA MOBILITÉURBAINEDéfinition la mobilité urbaine est un facteur quicaractérise les grandes villes développésElle permet une circulation et un déplacementaisés ce qui contribue à faire une villeconvivialeMobilité piétonne
    55. 55. RECHERCHE THÉMATIQUELA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉLa mixité, un terme récent despolitiques publique territorialisées La mixité ce définit avant tout par sa dimensionterritoriale, spatialisées .Elle se situe et se mesuredans un espace, que ce lieu soit une école, desimmeubles, un quartier ou une ville…L’état de mixité peu ce comprendre comme unmélange d’activités urbaines diverses (habitat,équipements, activités économiques, transports)Qui permettrait a la ville de tourner, une mixitéurbaine, fonctionnelle.
    56. 56. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉMais il exprime également le mélange de groupesdifférents, surtout dans un lieu de résidence.La mixité doit permettre d’agir sur la compositionsociale des quartiers et des villes et de passer d’unétat de ségrégation à un état idéale d’équilibresociale.
    57. 57. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉdans tout être social, l’équilibre, ledéveloppement complet ne peuvent se trouver quegrâce a la variété.L’unité d’une région provient de son équilibreet non de son uniformité …dans la région comme dansla ville ,le groupe social s’unifie en se diversifiant .
    58. 58. RECHERCHE THÉMATIQUEDéfinition LA MOBILITÉURBAINELA MIXITÉ•une ville idéale est une ville diversifiée,mixte oùun large éventail dactivités qui sentrecroisent créede lanimation, de linspiration et donne naissance àune vie publique essentielle.
    59. 59. RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLes Halles constituent une ported’entrée a Paris de dimension régionalegrâce au pôle de transport.Le projet vise à améliorer la qualité devie pour l’ensemble de ses usagers.LeProjet desHalles
    60. 60. RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLeProjet desHallesLes objectifs1. adapter les Halles à leur rôle de porte dentréeprincipale de Paris avec 3 lignes de RER et5 lignes de métro. Car il y a 800 000 personnesqui y passent chaque jour..2. Le deuxième objectif est de réaménager le sitecomme un grand espace public parisien, dans lacontinuité de ceux des Tuileries Palais Royal oude Beaubourg. Un espace ouvert sur la villeCe jardin devra être facilement accessible et ouvert,(sans clôture) contrairement au jardin morcelé quiexiste aujourdhuiaccueillera des activités ou usages futurs (jeuxpour enfants, terrains de pétanque...)Ce jardin, grand de (4,3 hectares) et de plain-pied, offrira de grandes vues perspectives.Constitué d’une grande prairie en résille et traversé parun cours qui relie la bourse et le bâtiment de carreau etbordé de deux lisières d’arbres
    61. 61. RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLeProjet desHallesLes objectifsLes échangesLe projet améliorera les échanges entre le “dessus” et le“dessous” du Forum. Il permettra d’accroître etd’améliorer les accès à ce pôle de transports majeur àl’échelle régionale et de redimensionner les circulationsdans l’ensemble du Forum.La nouvelle conception des cheminements piétonsà lintérieur du Forum permettra une meilleureorientation des usagers du site, il sagira pour leforum dun véritable renouveau
    62. 62. RECHERCHE THÉMATIQUELA MIXITÉÉtude d’exemplePrésentationLeProjet desHallesLes objectifsLes échangesLe projet de Carreau•Le projet de "Carreau" pour lentrée desHallesEn bordure des rues Lescot, Rambuteau etBerger, le principe d’un “Carreau”, qui abritera unvaste espace public, des équipements et descommerces, a été retenu. Ce bâtiment fera l’objetd’un concours international d’architecture.
    63. 63. Constructions A ConservesHabitatAdministrations Et ServicesEspaces PublicsÉlargissement des VoiriesPerméabilitéNoeud pour AménagerNoeud a CréerPercée vers la merHypothèsed’intervention

    ×