Cogito Expo Strasbourg#coex12 – « Je l’ai trouvé sur Internet »Comment se fier aux informationstrouvées sur le Web ?Mots-c...
Guillaume-Nicolas Meyer#coex12 – Qui suis-je ?                          Veilleur et communicant                          p...
Guillaume-Nicolas Meyer#coex12 – ADBS                                             Veilleur et communicant            •    ...
#coex12Notre cerveau nous joue-t-il des tours ?« La terre est bleuecomme une orange. »                       Paul Eluard
#coex12 – La vraie questionLe web est-il vraiment un espace àpart, avec des règles defonctionnement tellementspécifiques q...
#coex12 – Dans l’ordre…  Qu’est-ce qu’une information  pertinente ?
#coex12Ce soir je rentre à la maison à 19h00. Cest une information dont la source est crédible, fiable. Vous pouvez avoir ...
#coex12 – jeu concours    Il me faut 3 volontaires.
#coex12 – Des notions différentes On voit bien que ce sont des concepts que nous utilisons tous les jours, mais que nous a...
#coex12 – Mission impossible Il m’est impossible de vous rendre plus pertinent en 45 mn. Mais je vais quand même essayer.
#coex12 – C’est quoi la pertinence ? La langue anglaise a deux mots pour cette notion : pertinence et relevance.
#coex12 – C’est quoi la pertinence ? Relevance : relever, être du ressort de, mettre en relief. La relevance permet de dis...
#coex12 – C’est quoi la pertinence ? Pertinence : du latin pertinere, composé des mots tenere, se souvenir, comprendre, et...
#coex12 – C’est quoi un objet pertinent ?« Un document est pertinent s’il faitune différence, s’il a un effetdiscernable s...
#coex12 – C’est quoi un objet pertinent ?« Un objet informationnel pertinent,serait un objet qui nous permetd’améliorer no...
#coex12 – Pourquoi on évalue ?« Le but de l’évaluation est de savoir s’ilfaut ou non sélectionner, exploiter ets’approprie...
#coex12 – Évaluer une information Ce n’est pas un processus isolé ! Ce n’est pas une suite linéaire de processus ! C’est u...
#coex12 – Le cycle de l’évaluation de                 l’information#coex12 – Évaluer une information
#coex12 – Une approche systémiqueA ce titre, c’est le cycle qu’ilconvient d’analyser et decomprendre.L’approche systémique...
#coex12 – Exprimer un besoinMême avec des stratégies derecherche et d’évaluationéprouvées, nous ne pouvonséchapper à deux ...
#coex12 – La théorie de l’escargotDans un état de carence sémantique…
#coex12 – Pyramide de Maslow
Pyramide de nos besoinsinformationnels sur le web
#coex12 – Exprimer un besoin « Durant le processus de recherche d’informations, l’usager apprend et son besoin d’informati...
#coex12 – je voudrais de… l’aide ?L’autocomplétion des moteurs derecherche…A la recherche de votre intention.
#coex12 – Percevoir l’informationPlus on avance dans le cycled’évaluation d’une information,plus on va s’apercevoir qu’on ...
« La Toile »               Elle est là !
#coex12 – Elle est commentl’information ?                                   Ted NELSON, 1965.                             ...
Transversalité
#coex12 – Percevoir l’information Est-ce que nous savons percevoir une information ? Est-ce que nous savons la relativiser ?
Maman sourit,maman pleure.#coex12 – Quelle est la premièreinformationavonsvous ayez évaluée ?Ensuite nous queappris àconte...
Le contexte« La notion de contexte est“primaire et fondamentale” danstoute communication. »                               ...
#coex12 – Hyper transversalitéEn naviguant sur le web, en passantde site en site avec une lecturehypertextuelle, on se ret...
#coex12 – Comment percevoir dans uncontexte en pleine mutation ?2000 = 1 milliard de pages web2012 = 410 milliards de page...
#coex12 – Petit problème en passant…« Larchitecture Internet na pasbougé depuis 35 ans... ».                              ...
UCL - Louvain - 15/09/09
#coex12 – Un exemple ?
UCL - Louvain - 15/09/09
UCL - Louvain - 15/09/09
#coex12Les pollutions informationnelles« ces difficultés, propres àl’évaluation et sur lesquelles onttoujours buté les pro...
#coex12 – Les 4 risques écologiques• la surabondance,• la désinformation,• la prolifération d’informations  indésirables,•...
#coex12 – De la rareté à l’abondance
AvantNombrede pageslimité
AvantTempsd’antennelimité
AvantTempsd’antennelimité
Sur le webPas de limites
Chad Hurley« 13 heures de vidéossont mises en lignechaque minutesur YouTube »[septembre 2008]
YouTube… des vidéos de qualité…               à vraie valeur ajoutée
Obama à Berlin [Photo AP, juillet 2008]
Obama à Berlin [Photo AP, juillet 2008]
Obama à Berlin [Photo AP, juillet 2008]
En situationd’infobésité ?
ArticleSlide redoc                      Photo              Vidéo
#coex12Le client et le prospect ont changésEn France, plus de 23 millions d’internautespassent 2 heures et demie par mois ...
Tout le monde donne son avis
Le branding a changé !
Le client a changé…
#coex12 – Le client est passé d’un cercledécisionnel restreint et autonome                                       Source: H...
A un cycle élargi et dépendant                           Source: Harvard Business Review 12/10
On est passé de                                             J’aime bien                 Sympa ce                    ce mag...
#coex12 – Perte du signal…« Trop d’information crée une sortede saturation et on ne parvient plusà extraire le signal du b...
#coex12 – Surcharge cognitiveLa charge cognitive mobiliséedépasse les ressources disponibles(notre cerveau), il y a alorss...
#coex12 – La réponse de Google
#coex12Une nouvelle compétence cognitive ?L’écriture n’a été inventée qu’il y aenviron 5 400 ans.« Le cerveau humain ne pe...
#coex12Une nouvelle compétence cognitive ?Mais lire sur le web, c’est avanttout lire un hypermédia et notre« nouvelle » co...
#coex12 – Lisibilité cognitive• La lecture à l’écran est en  général plus lente de 25% par  rapport à la lecture papier.• ...
Lisibilité cognitive : la lecture en F                                         Etude de Jakob                             ...
Evaluer une information sur le webmodifie notre cerveau   « Notre découverte la plus frappante a été que les sujets   fais...
#coex12Est-ce qu’on lit encore sur le web ?L’essentiel des internautes n’ontpas le sentiment d’être actif sur leweb.Pourta...
#coex12 – Un nouveau paradigme ?« Il faut être attentif au fait que lesinternautes produisent, par leursclics, leurs liens...
#coex12 – Un glissement de l’autoritéReconnaitre l’autorité d’une entité,c’est avant tout reconnaître sonexpertise et acce...
#coex12Choisir une autorité cognitive« Une relation d’influence depensée, impliquant au minimumdeux personnes, l’une accor...
#coex12 – L’autorité cognitive, uneautorité bafouée ?« Cette définition de l’autorité vue en tant                         ...
#coex12 – L’auteur, une figured’autorité contestableAujourd’hui, la figure de l’auteurapparaît affaiblie face à la profusi...
#coex12 – Quelle typologie deconfiance sur le web ?62 % des personnes interrogées               Fallows, 2005affirment ne ...
#coex12 – Une évolution inquiétantedes IHMAvec « Google Suggest » qui prédit lesrequêtes de recherche en temps réel et« Go...
#coex12 – Deux inquiétudes légitimes« Les moteurs de recherche ne seraient-ils que des dispositifs visant à           Giff...
#coex12 – Notre capacité prédictive estbasée sur la fonction cognitive mémoirePour évaluer une information, nousnous bason...
#coex12 – The « cocktail party effect »« Ce que l’information consommeest assez évident : l’informationconsomme l’attentio...
#coex12 – L’économie de l’attention« Dans l’économie d’attention, lavolonté des gens pour distribuer leurattention à des s...
La rareté du XXIe siècle c’est l’attention
#coex12Une base de données des intentions« Pour Google, tout ce qui se passe surInternet est un complément à sonactivité p...
#coex12Une base de données des intentionsQuelle que soit notre intention en nousconnectant, nous sommes l’objetd’influence...
#coex12 – ConclusionNous avons produit en deux ans plusde contenu que dans toute l’histoirede l’humanité.93 % de ce conten...
#coex12 – ConclusionNous vivons une ère de surchargecognitive et cette entropieinformationnelle (Gallezot, 2002)change not...
#coex12 – Mon conseil   Soyez vigilant !
Questions - RéponsesQuestions ?
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet

1 490 vues

Publié le

Qu’est-ce qui fait qu’une information peut être pertinente pour quelqu’un dans un contexte donné, inutile pour une autre et pas fiable pour une troisième ?

Quels processus cognitifs qui se jouent dans le cerveau, notamment dans le cas de la lecture sur le web?

En insistant sur le quadruple brouillage (voir la présentation) auquel nous sommes tous soumis lorsque nous surfons sur le web, mon atelier était l’opportunité de sensibiliser chacun sur les enjeux, souvent différents, entre les diffuseurs et agrégateurs de l’information et ceux qui les recherchent.

Publié dans : Formation
0 commentaire
2 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 490
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
265
Actions
Partages
0
Téléchargements
16
Commentaires
0
J’aime
2
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Coex12 - Je l'ai trouvé sur internet

  1. 1. Cogito Expo Strasbourg#coex12 – « Je l’ai trouvé sur Internet »Comment se fier aux informationstrouvées sur le Web ?Mots-clés : évaluer l’information, web, autorité cognitive,autorité informationnelle, pertinence, surcharge cognitive,info-pollution, infobésité, objet informationnel, crédibilité,confiance, redocumentarisation.
  2. 2. Guillaume-Nicolas Meyer#coex12 – Qui suis-je ? Veilleur et communicant professionnel. Délégué Régional Alsace et vice-président du Conseil des Régions de l’ADBS. Auteur, chargé de cours à l’ISC Paris et intervenant à l’Université de Montpellier.
  3. 3. Guillaume-Nicolas Meyer#coex12 – ADBS Veilleur et communicant • 4 000 adhérents professionnel. • 150 bénévoles Délégué Régional Alsace et vice-président du Conseil • 15 secteurs métiers des Régions de l’ADBS. • 17 délégations régionales Auteur, chargé de cours à l’ISC Paris et intervenant à l’Université de Montpellier.
  4. 4. #coex12Notre cerveau nous joue-t-il des tours ?« La terre est bleuecomme une orange. » Paul Eluard
  5. 5. #coex12 – La vraie questionLe web est-il vraiment un espace àpart, avec des règles defonctionnement tellementspécifiques que nos mécanismescognitifs d’évaluation del’information en serait perturbés ?
  6. 6. #coex12 – Dans l’ordre… Qu’est-ce qu’une information pertinente ?
  7. 7. #coex12Ce soir je rentre à la maison à 19h00. Cest une information dont la source est crédible, fiable. Vous pouvez avoir confiance en son auteur et en son canal de diffusion… Pour autant, est-elle pertinente ?
  8. 8. #coex12 – jeu concours Il me faut 3 volontaires.
  9. 9. #coex12 – Des notions différentes On voit bien que ce sont des concepts que nous utilisons tous les jours, mais que nous avons pourtant du mal à définir.
  10. 10. #coex12 – Mission impossible Il m’est impossible de vous rendre plus pertinent en 45 mn. Mais je vais quand même essayer.
  11. 11. #coex12 – C’est quoi la pertinence ? La langue anglaise a deux mots pour cette notion : pertinence et relevance.
  12. 12. #coex12 – C’est quoi la pertinence ? Relevance : relever, être du ressort de, mettre en relief. La relevance permet de distinguer un objet des autres, c’est l’adéquation d’un objet informationnel à un besoin. Brigitte Simonnot, 2008.
  13. 13. #coex12 – C’est quoi la pertinence ? Pertinence : du latin pertinere, composé des mots tenere, se souvenir, comprendre, et per, à travers, au moyen de. La pertinence est l’adéquation d’un objet informationnel aux besoins d’un individu. Brigitte Simonnot, 2008.
  14. 14. #coex12 – C’est quoi un objet pertinent ?« Un document est pertinent s’il faitune différence, s’il a un effetdiscernable sur la pensée et lecomportement de l’individu. » Minski, 1986
  15. 15. #coex12 – C’est quoi un objet pertinent ?« Un objet informationnel pertinent,serait un objet qui nous permetd’améliorer nos connaissances. » Brigitte Simonnot, 2008.
  16. 16. #coex12 – Pourquoi on évalue ?« Le but de l’évaluation est de savoir s’ilfaut ou non sélectionner, exploiter ets’approprier l’information en question.Il s’agit en fait d’attribuer une valeur,une signification à l’information aumoyen d’un jugement. » Duplessis, 2007
  17. 17. #coex12 – Évaluer une information Ce n’est pas un processus isolé ! Ce n’est pas une suite linéaire de processus ! C’est un cycle !
  18. 18. #coex12 – Le cycle de l’évaluation de l’information#coex12 – Évaluer une information
  19. 19. #coex12 – Une approche systémiqueA ce titre, c’est le cycle qu’ilconvient d’analyser et decomprendre.L’approche systémique permet deprendre du recul et de considérerl’ensemble des variables.
  20. 20. #coex12 – Exprimer un besoinMême avec des stratégies derecherche et d’évaluationéprouvées, nous ne pouvonséchapper à deux variablesmajeurs : vous et le contexte.
  21. 21. #coex12 – La théorie de l’escargotDans un état de carence sémantique…
  22. 22. #coex12 – Pyramide de Maslow
  23. 23. Pyramide de nos besoinsinformationnels sur le web
  24. 24. #coex12 – Exprimer un besoin « Durant le processus de recherche d’informations, l’usager apprend et son besoin d’information se modifie. » Modèle de Mizzaro, 1998.
  25. 25. #coex12 – je voudrais de… l’aide ?L’autocomplétion des moteurs derecherche…A la recherche de votre intention.
  26. 26. #coex12 – Percevoir l’informationPlus on avance dans le cycled’évaluation d’une information,plus on va s’apercevoir qu’on estpollué.Tout d’abord, où est l’information ?
  27. 27. « La Toile » Elle est là !
  28. 28. #coex12 – Elle est commentl’information ? Ted NELSON, 1965. A l’origine du projetHypertext = hyper-textualité. Xanadu de bibliothèque universelle.« Une écriture-lecture non-linéaire donnant à lutilisateurune liberté de mouvement. » Wikipédia
  29. 29. Transversalité
  30. 30. #coex12 – Percevoir l’information Est-ce que nous savons percevoir une information ? Est-ce que nous savons la relativiser ?
  31. 31. Maman sourit,maman pleure.#coex12 – Quelle est la premièreinformationavonsvous ayez évaluée ?Ensuite nous queappris àcontextualiser.Maman pleure à caused’un film = pas grave.Maman pleure à causede papi et mamie =grave.
  32. 32. Le contexte« La notion de contexte est“primaire et fondamentale” danstoute communication. » Gregory Bateson
  33. 33. #coex12 – Hyper transversalitéEn naviguant sur le web, en passantde site en site avec une lecturehypertextuelle, on se retrouve trèsvite dans un contexte différent ducontexte initial.Le « bruit » informationnel provoquépar notre propre navigation modifie etredéfinit le contexte initial.
  34. 34. #coex12 – Comment percevoir dans uncontexte en pleine mutation ?2000 = 1 milliard de pages web2012 = 410 milliards de pages web
  35. 35. #coex12 – Petit problème en passant…« Larchitecture Internet na pasbougé depuis 35 ans... ». Louis Pouzin, 2010
  36. 36. UCL - Louvain - 15/09/09
  37. 37. #coex12 – Un exemple ?
  38. 38. UCL - Louvain - 15/09/09
  39. 39. UCL - Louvain - 15/09/09
  40. 40. #coex12Les pollutions informationnelles« ces difficultés, propres àl’évaluation et sur lesquelles onttoujours buté les professionnels,sont redoublées par les spécificitésdu numérique et de l’Internet, quiopèrent un quadruple brouillage » Alexandre Serres, 2005
  41. 41. #coex12 – Les 4 risques écologiques• la surabondance,• la désinformation,• la prolifération d’informations indésirables,• et enfin les abus ou les effets pervers de la publicité Eric Sutter, 1998
  42. 42. #coex12 – De la rareté à l’abondance
  43. 43. AvantNombrede pageslimité
  44. 44. AvantTempsd’antennelimité
  45. 45. AvantTempsd’antennelimité
  46. 46. Sur le webPas de limites
  47. 47. Chad Hurley« 13 heures de vidéossont mises en lignechaque minutesur YouTube »[septembre 2008]
  48. 48. YouTube… des vidéos de qualité… à vraie valeur ajoutée
  49. 49. Obama à Berlin [Photo AP, juillet 2008]
  50. 50. Obama à Berlin [Photo AP, juillet 2008]
  51. 51. Obama à Berlin [Photo AP, juillet 2008]
  52. 52. En situationd’infobésité ?
  53. 53. ArticleSlide redoc Photo Vidéo
  54. 54. #coex12Le client et le prospect ont changésEn France, plus de 23 millions d’internautespassent 2 heures et demie par mois sur les sitescommunautaires ou blogs (16 mars 2009).Un sondage TNS Sofres indique qu‘en 2008, prèsde 70% des internautes ont recherché au moinsune fois par mois lavis des "consommateurs"sur Internet.
  55. 55. Tout le monde donne son avis
  56. 56. Le branding a changé !
  57. 57. Le client a changé…
  58. 58. #coex12 – Le client est passé d’un cercledécisionnel restreint et autonome Source: Harvard Business Review 12/10
  59. 59. A un cycle élargi et dépendant Source: Harvard Business Review 12/10
  60. 60. On est passé de J’aime bien Sympa ce ce magasin truc !Achètes !! à Oh, tu l’as trouvé où ?
  61. 61. #coex12 – Perte du signal…« Trop d’information crée une sortede saturation et on ne parvient plusà extraire le signal du bruit. » Joël de Rosnay, 1996
  62. 62. #coex12 – Surcharge cognitiveLa charge cognitive mobiliséedépasse les ressources disponibles(notre cerveau), il y a alorssurcharge cognitive.
  63. 63. #coex12 – La réponse de Google
  64. 64. #coex12Une nouvelle compétence cognitive ?L’écriture n’a été inventée qu’il y aenviron 5 400 ans.« Le cerveau humain ne peut doncen aucun cas avoir fait l’objet d’unepression sélective, au cours de son Professeur Stanislas Dehaene,évolution, pour en faciliter 2008l’apprentissage. »
  65. 65. #coex12Une nouvelle compétence cognitive ?Mais lire sur le web, c’est avanttout lire un hypermédia et notre« nouvelle » compétence cognitiven’a peut être pas encore fait le lienentre nos différentes ressourcescognitives et ce nouvel enjeu.
  66. 66. #coex12 – Lisibilité cognitive• La lecture à l’écran est en général plus lente de 25% par rapport à la lecture papier.• On ne lit pas sur le web comme dans d’autre espace de lecture.• 79% des lecteurs sur le web utilisent une lecture de type Etude de Jakob balayage. Nielsen, 2009
  67. 67. Lisibilité cognitive : la lecture en F Etude de Jakob Nielsen 2009 ????
  68. 68. Evaluer une information sur le webmodifie notre cerveau « Notre découverte la plus frappante a été que les sujets faisant des recherches sur Internet ont paru mobiliser davantage de circuits neuronaux qui ne sont pas du Docteur Equipe Gary Small , UCLA, stimulés par la lecture, mais seulement chez ceux ayant 2008 une expérience de recherche sur Internet. »
  69. 69. #coex12Est-ce qu’on lit encore sur le web ?L’essentiel des internautes n’ontpas le sentiment d’être actif sur leweb.Pourtant, lire sur le web n’est plusun acte passif, car lire, c’est déjàêtre remarqué « 203 personnes ontlu ça » et donc avoir un impact surd’autres lecteurs potentiels.
  70. 70. #coex12 – Un nouveau paradigme ?« Il faut être attentif au fait que lesinternautes produisent, par leursclics, leurs liens, leur retweet, lavisibilité des informations surinternet. » Le sociologue Dominique Cardon 2010
  71. 71. #coex12 – Un glissement de l’autoritéReconnaitre l’autorité d’une entité,c’est avant tout reconnaître sonexpertise et accepter soninfluence.
  72. 72. #coex12Choisir une autorité cognitive« Une relation d’influence depensée, impliquant au minimumdeux personnes, l’une accordant àl’autre sa confiance parce qu’ellemaîtrise un domaine spécifique decompétences » Patrick Wilson, 2000
  73. 73. #coex12 – L’autorité cognitive, uneautorité bafouée ?« Cette définition de l’autorité vue en tant Evelyne Broudoux,qu’influence choisie est plus à même de 2007s’accorder avec les pratiques de pointage dessites et des blogs entre eux (blogroll).»« le nouveau régime d’autorité cognitive, en Alexandre Serres,émergence sur le web, inverse le rapport et 2010c’est la notoriété qui semble conférerdésormais l’autorité, la compétence venantensuite. »
  74. 74. #coex12 – L’auteur, une figured’autorité contestableAujourd’hui, la figure de l’auteurapparaît affaiblie face à la profusion desproductions dont il devient de plus enplus difficile de déterminer les sources etles origines ; la publication par tousentraînant ce que l’on pourrait appelerun plagiat généralisé. » Evelyne Broudoux, 2007
  75. 75. #coex12 – Quelle typologie deconfiance sur le web ?62 % des personnes interrogées Fallows, 2005affirment ne pas distinguer les résultatsnaturels des liens commerciaux« Sur Google, les publicités sont toujours Google, les 10clairement identifiées comme "liens principes de notre philosophiecommerciaux". (..) Nos utilisateurs fontconfiance à lobjectivité de Google etrien ne pourrait justifier la remise encause de cette confiance. »
  76. 76. #coex12 – Une évolution inquiétantedes IHMAvec « Google Suggest » qui prédit lesrequêtes de recherche en temps réel et« Google Instant Search », qui afficheautomatiquement les résultats associésà une requête populaire commençantpar ces lettres on peut légitimement sedire que « suggérer nest pas prédire, Ertzscheid, 2010mais peut fortement y ressembler ».
  77. 77. #coex12 – Deux inquiétudes légitimes« Les moteurs de recherche ne seraient-ils que des dispositifs visant à Giffard, 2007transformer les personnes à la recherched’information en consommateurs ? »« La capacité prédictive de nos systèmes Schirrmacher,socio-techniques va-t-elle tuer notre 2009libre arbitre ? »
  78. 78. #coex12 – Notre capacité prédictive estbasée sur la fonction cognitive mémoirePour évaluer une information, nousnous basons, de façon conscienteet inconsciente, sur nos savoirs, surla masse d’informations que nousavons déjà évaluée.C’est bien l’illustration du cycle del’évaluation de l’information.
  79. 79. #coex12 – The « cocktail party effect »« Ce que l’information consommeest assez évident : l’informationconsomme l’attention de ceux quila reçoivent. Du même coup, une L’économiste etgrande quantité d’information sociologuecréée une pauvreté de l’attention Herbert Simon, 1971... »
  80. 80. #coex12 – L’économie de l’attention« Dans l’économie d’attention, lavolonté des gens pour distribuer leurattention à des stimuli d’informationdivers crée de la valeur pour lesditsstimuli. Dana Boyd,L’importance économique de la sociologue de lapublicité repose sur l’idée qu’amener société Microsoft, 2012les gens à prêter attention à quelquechose a une valeur. »
  81. 81. La rareté du XXIe siècle c’est l’attention
  82. 82. #coex12Une base de données des intentions« Pour Google, tout ce qui se passe surInternet est un complément à sonactivité principale. Comme les genspassent plus de temps et font plus dechoses en ligne, ils voient plus depublicités et ils divulguent de plus en Nicholas Carr, “Theplus dinformations sur eux-mêmes. » Swallows”, p. 160
  83. 83. #coex12Une base de données des intentionsQuelle que soit notre intention en nousconnectant, nous sommes l’objetd’influences méta-communicationnellespuissantes qui cherche à noustransformer en consommateur.Pour Battelle (2003), c’est clairementpour constituer une « base de donnéesdes intentions ».
  84. 84. #coex12 – ConclusionNous avons produit en deux ans plusde contenu que dans toute l’histoirede l’humanité.93 % de ce contenu est électroniqueet 70% des données sont créées pardes utilisateurs (UGC).
  85. 85. #coex12 – ConclusionNous vivons une ère de surchargecognitive et cette entropieinformationnelle (Gallezot, 2002)change notre rapport aux débatspublics, nos façons de rechercher,de comprendre et d’évaluer lesinformations qu’ils contiennent.
  86. 86. #coex12 – Mon conseil Soyez vigilant !
  87. 87. Questions - RéponsesQuestions ?

×