<ul><li>Communauté d’Agglomération du Pays de Lorient </li></ul><ul><li>La valorisation organique  </li></ul><ul><li>et le...
<ul><li>190 000 habitants </li></ul><ul><li>19 communes (Lorient  </li></ul><ul><li>pour 60 000 habitants) </li></ul><ul><...
La solution retenue par Cap l’Orient <ul><li>Délibération du 31 mars 2000 :  schéma retenu à l’unanimité des élus du Conse...
ORGANISATION DU  SERVICE DE COLLECTE <ul><li>COLLECTES EN SUBSTITUTION </li></ul><ul><ul><ul><li>DMR  C 1 </li></ul></ul><...
La collecte sélective des biodéchets <ul><li>Collecte en bac 80 l (adaptable sur lève-conteneurs) pour 95% des habitants <...
Performances obtenues (1) Campagne de caractérisations des biodéchets sur l’ensemble des secteurs de collecte
Performances obtenues (2) Extrait de l’étude suivi qualité menée en 2006 par Awiplan sur la collecte des biodéchets <ul><l...
Performances obtenues (3) Extrait de l’étude suivi qualité menée en 2006 par Awiplan sur la collecte des biodéchets   Comp...
Une communication forte nécessaire
EVOLUTION DU RATIO DE COLLECTE
GISEMENT GLOBAL Cap l’Orient
LE TRAITEMENT BIOLOGIQUE
Ligne de compostage des biodéchets
<ul><ul><li>FLUX BIODECHETS </li></ul></ul>
Tunnels   Plancher-caillebotis Aération forcée Air frais Air usé Eau de procédé Eau de procédé Chargement des déchets Dé c...
Chaine d’affinage des biodéchets
Qualité du compost produit
Les débouchés <ul><li>Production de 2600 tonnes de compost en 2008 conforme NFU 44-051 et Eco-Label </li></ul><ul><ul><li>...
CONCLUSIONS <ul><li>Ce choix global de gestion des déchets répond pleinement à l’ensemble des obligations réglementaires e...
La nécessité d’échanger <ul><li>Un réseau :  Compost Plus  regroupant les collectivités (60 en France) ayant mis en œuvre ...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Olivier CATALOGNE

1 230 vues

Publié le

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
1 230
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
6
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Olivier CATALOGNE

  1. 1. <ul><li>Communauté d’Agglomération du Pays de Lorient </li></ul><ul><li>La valorisation organique </li></ul><ul><li>et le retour à la terre </li></ul><ul><li>1 er forum national </li></ul><ul><li>Lille – les 2 et 3 juillet 2009 </li></ul>
  2. 2. <ul><li>190 000 habitants </li></ul><ul><li>19 communes (Lorient </li></ul><ul><li>pour 60 000 habitants) </li></ul><ul><li>Compétence pour la collecte et le traitement des déchets depuis le 1er janvier 2002 </li></ul>
  3. 3. La solution retenue par Cap l’Orient <ul><li>Délibération du 31 mars 2000 : schéma retenu à l’unanimité des élus du Conseil de Communauté pour collecter séparément trois flux en porte à porte  : </li></ul><ul><ul><ul><li>les emballages secs qui seront triés et recyclés , </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>les biodéchets traités par voie biologique afin de fabriquer un compost de qualité </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>les déchets ménagers résiduels traités par stabilisation avant enfouissement en ISDND. </li></ul></ul></ul><ul><li>Parallèlement à cette collecte sélective en porte à porte : </li></ul><ul><ul><ul><li>collecte du verre en apport volontaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>collecte des journaux-magazines en apport volontaire </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>réseau de déchetteries dense, avec 11 déchèteries </li></ul></ul></ul>
  4. 4. ORGANISATION DU SERVICE DE COLLECTE <ul><li>COLLECTES EN SUBSTITUTION </li></ul><ul><ul><ul><li>DMR C 1 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>EMBALLAGES C 1 ou C 0.5 </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>BIODECHETS C 1 (particuliers) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><ul><li>C 2 (restaurateurs) </li></ul></ul></ul></ul></ul><ul><li>INDIVIDUALISATION DES BACS </li></ul><ul><ul><ul><li>Suppression des bacs de regroupement </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Limitation des volumes des bacs </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Contrôle de la qualité des collectes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li> Implication de l’usager dans le geste tri </li></ul></ul></ul></ul><ul><ul><ul><ul><li> Responsabilisation de l’usager dans le schéma global mis en place </li></ul></ul></ul></ul>
  5. 5. La collecte sélective des biodéchets <ul><li>Collecte en bac 80 l (adaptable sur lève-conteneurs) pour 95% des habitants </li></ul><ul><li>Collecte en bac 35 l en cas d’impossibilité de stockage </li></ul><ul><li>Mise à disposition de sacs biodégradables dans les 11 déchèteries de Cap l’Orient agglomération pour les usagers </li></ul>
  6. 6. Performances obtenues (1) Campagne de caractérisations des biodéchets sur l’ensemble des secteurs de collecte
  7. 7. Performances obtenues (2) Extrait de l’étude suivi qualité menée en 2006 par Awiplan sur la collecte des biodéchets <ul><li>Excellente qualité de la collecte </li></ul><ul><li>Objectif atteint en terme de part de déchets verts inférieure à 30% (pas de transfert des déchets verts des déchèteries) </li></ul>
  8. 8. Performances obtenues (3) Extrait de l’étude suivi qualité menée en 2006 par Awiplan sur la collecte des biodéchets Composition des DMR en % <ul><li>Encore entre 17 et 36% de biodéchets dans les DMR (entre 35 et 60kg/hab/an) </li></ul><ul><li>Papier + cartons représentent en moyenne 25% des DMR </li></ul>
  9. 9. Une communication forte nécessaire
  10. 10. EVOLUTION DU RATIO DE COLLECTE
  11. 11. GISEMENT GLOBAL Cap l’Orient
  12. 12. LE TRAITEMENT BIOLOGIQUE
  13. 13. Ligne de compostage des biodéchets
  14. 14. <ul><ul><li>FLUX BIODECHETS </li></ul></ul>
  15. 15. Tunnels Plancher-caillebotis Aération forcée Air frais Air usé Eau de procédé Eau de procédé Chargement des déchets Dé c hargement du substrat composté laveurs / biofiltre recyclage dans le process
  16. 16. Chaine d’affinage des biodéchets
  17. 17. Qualité du compost produit
  18. 18. Les débouchés <ul><li>Production de 2600 tonnes de compost en 2008 conforme NFU 44-051 et Eco-Label </li></ul><ul><ul><li>Vente entre 2 et 5 euros/tonne auprès : </li></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des agriculteurs locaux (4 CUMA sur le territoire de l’agglomération ou communes périphériques) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des paysagistes et pépiniéristes </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>Des Services Techniques municipaux (services Espaces Verts) </li></ul></ul></ul>
  19. 19. CONCLUSIONS <ul><li>Ce choix global de gestion des déchets répond pleinement à l’ensemble des obligations réglementaires et techniques actuelles et s’inscrit totalement dans la Charte pour l’Environnement et le Développement Durable et dans l’Agenda 21 signée par Cap l’Orient agglomération </li></ul><ul><li>Il vise à : </li></ul><ul><ul><ul><li>favoriser au maximum la valorisation matière et ainsi limiter les quantités de déchets ménagers résiduels à traiter (151 kg/hab/an de collecte sélective hors déchèteries) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>mettre en place un système local et de proximité , permettant ainsi de limiter les transports des déchets </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>choisir un mode de traitement acceptable par la population dans une logique de protection de l’environnement </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>développer et favoriser l’emploi local , notamment celui de l’insertion (création de plus de 100 emplois directs) </li></ul></ul></ul><ul><ul><ul><li>associer , dans une démarche participative et innovante, l’ensemble de la population en r esponsabilisant l’usager dans sa gestion domestique des déchets </li></ul></ul></ul>
  20. 20. La nécessité d’échanger <ul><li>Un réseau : Compost Plus regroupant les collectivités (60 en France) ayant mis en œuvre une collecte spécifique des biodéchets permettant ainsi la mutualisation des expériences et le partage des savoirs de chacun et la promotion de cette filière </li></ul>

×