Alter Ego n°35 – Août 2013
1312
Ambiguïtés sur les textes législatifs
Arrêté du 06 avril 2011 relatif au management de la ...
14
une sortie du cadre
moyen
de transférer les apprentissages mais aussi pour se « faire plaisir
s’arrête pas aux portes d...
16
D) AIDES HUMAINES
1-Intervenants libéraux
L’accompagnement par un ergothérapeute au détour d’une visite à domicile avan...
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

La permission thérapeutique enjeu du passage de la rééducation à la réadaptation chez les patients présentant une atteinte neurologique.

569 vues

Publié le

L’hôpital Henry Gabrielle, établissement des Hospices civils de Lyon, appartenant au groupement hospitalier sud est le seul hôpital public de rééducation neurologique dans le Rhône. Il comprend 185 lits d’hospitalisation complète, 4 lits d’hospitalisation de semaine et 10 lits d’hospitalisation de jour, répartis sur 5 unités de Médecine Physique et de Réadaptation, une unité de Soins de Rééducation Post-Réanimation, une unité de rééducation orthopédique et une unité d’hospitalisation de jour.
Le progrès de la médecine moderne permet à un nombre croissant de personnes de tous âges de sortir du milieu sanitaire en survivant d’une maladie ou d’un traumatisme alors qu’auparavant ils décédaient rapidement.

Il leur reste cependant des incapacités motrices et/ou neuropsychologiques qui seront à l’origine de limitations d’activités et de participations.

Afin d’anticiper « ce nouveau statut » de « personne handicapée » et de prévoir de nouvelles compensations, nos équipes hospitalières doivent travailler avec le patient et son entourage autour de l’élaboration du projet de sortie.

Le projet de sortie comprend deux aspects :

1. Un aspect pratique lié à l’organisation des soins.

2. Un changement de statut lié à la déficience neurologique.

Le projet de sortie est personnalisé et dépend des souhaits et des capacités du patient à se projeter en fonction de :

Son histoire personnelle ;
Des aspects cognitifs. Exemple : mémoire, anosognosie, planification ;
Aspects psychologiques : deuil de la vie antérieure, perte du désir, trouble de la personnalité ;
Son entourage ;
Son contexte social (la précarité est de plus en plus présente).

Le projet de sortie devient un objectif de rééducation et de réadaptation de l’équipe pluridisciplinaire.

La notion de projet repose dans la synthèse d’un programme d’actions clair, précis, ordonné et élaboré par l’équipe et le patient dans une perspective réaliste.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
569
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
175
Actions
Partages
0
Téléchargements
4
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

La permission thérapeutique enjeu du passage de la rééducation à la réadaptation chez les patients présentant une atteinte neurologique.

  1. 1. Alter Ego n°35 – Août 2013 1312 Ambiguïtés sur les textes législatifs Arrêté du 06 avril 2011 relatif au management de la prise en charge médicamenteuse et aux médicaments dans les garantir la sécurité du patient. Il ne devra être mis ou laissé à la disposition des patients aucun médicament en dehors de ceux qui leur auront été prescrits dans l’établissement ». « Toute administration de médicaments est enregistrée au moment de sa réalisation ». Peut-on laisser des traitements prescrits au patient ? Comment noter son administration en temps réel ? Ambiguïtés sur la littérature Apprécier le niveau d’autonomie P. 26 Rappeler au patient autonome l’intérêt de l’observance du traitement ». Sur quels critères objectifs, l’autonomie du patient est-elle appréciée ? Le patient autonome peut-il prendre son traitement seul ? Quelles sont les modalités de supervision de l’infirmière ? « Assurer l’enregistrement en temps réel Commentenregistrerentempsréellaprisedutraitementchezpatientditautonome?(chezlequelletraitement de la journée a été donné le matin). pour 32 patients. CONCLUSION L’organisation de l’administration des traitements sollicitant l’autonomie du patient est maintenue dans l’unité respiratoire. Dans le cadre de l’ETP l’autonomisation ne concerne-t-elle que les patients présentant des pathologies chroniques ? Anne VICHARD DUTRONC croissant de personnes de tous âges de sortir du milieu sanitaire en survivant d’une maladie ou d’un traumatisme alors Il leur reste cependant des incapacités motrices et/ou neuropsychologiques qui seront à l’origine de limitations d’activités et de participations. rage . Le projet de sortie comprend deux aspects 1. 2. Le projet de sortie est personnalisé Le projet de sortie devient un objectif de rééducation et de réadaptation de l’équipe pluridisciplinaire. La notion de projet repose dans patient dans une perspective réaliste. mécanismes d’élaboration de celles-ci sont uniques, complexes et individuels.
  2. 2. 14 une sortie du cadre moyen de transférer les apprentissages mais aussi pour se « faire plaisir s’arrête pas aux portes de l’institution. La vie en dehors de l’hôpital doit être envisagée. l’objectif individuel et son prolongement hors des mûrs de l’hôpital doit les amener à réfléchir sur la finalité de leurs actes de rééducation et sur les stratégies à développer, ainsi qu’être vigilant à ne pas basculer dans « le terrorisme rééducatif ». Le changement de statut social cohérence autour d’un projet commun sera un . La confrontation permanente. projet en dehors du monde hospitalier. Par ailleurs, la législation a placé depuis quelques années le patient comme un acteur de sa prise en charge : 2 . 2 A) AIDE LOGISTIQUE Intérêt des visites à domicile pour des conseils d’aménagement futur. Besoins d’accompagnement dans la recherche de réseaux de santé. Nécessité d’un logement pour les auxiliaires de vie. B) AIDE SOCIO-ECONOMIQUE C) ACCOMPAGNEMENT PSYCHOLOGIQUE Le stress exprimé et ressenti positivement ou négativement par le patient et l’entourage est souvent consécutif comme stimulant dans la réalisation des apprentissages liés à l’autonomie. sa place au sein de la famille. Le changement de statut social. projet solide. ser pour assurer la pérennité du projet de vie.
  3. 3. 16 D) AIDES HUMAINES 1-Intervenants libéraux L’accompagnement par un ergothérapeute au détour d’une visite à domicile avant la permission est 2. Famille et entourage déménagement ou un emménagement d’un parent au domicile du patient. PASSEPORT PERMISSION Ce passeport sera alimenté par des fiches objectifs personnalisés et la validation de l’acquisition des gestes techniques que souhaitaient faire le patient et son entourage. Pour assurer la pertinence de cet outil et aider le patient et son entourage à avancer dans le projet de permission un coordonnateur la prévalence des soins. Les 32èmes journées d’étude de l’AIRR LA ROCHELLE Les jeudi 2 et vendredi 3 octobre 2014 www.airr.info Famille et handicap/Incidence du handicap sur les autres Travail et handicap La représentation du handicap dans la société. Douleur et handicap Compréhension de la douleur par la famille. L’auto-perception de l’IDE face aux handicaps Les résumés de communication devront être adressés avant le 31 janvier 2014 à : Mme Catherine CADU

×