Les fonctions tutorales dans la formation des cadres :
permanence et révolution, Olivier Dulac
19 novembre 2013
Depuis 201...
LES FONCTIONS
TUTORALES DANS
LA FORMATION
DES CADRES
Olivier DULAC
Responsable de l’innovation pédagogique et du numérique
L’ESENESR, UN CONTEXTE
2 plateformes

Appartenance au

Moodle 2.X

Co animation du groupe e-formation

L’ESEN
68 personnel...
PUBLICS ACCUEILLIS
Public cible (MEN / MESR)
• Personnels de direction
• Inspecteurs territoriaux
• Cadres administratifs
...
UNE PRÉSENCE DU TUTORAT
Un tutorat, un accompagnement qui existe historiquement depuis
longtemps
Un rôle dédié à chaque pe...
DES ÉVOLUTIONS IMPORTANTES
Mise en situation de responsabilité des personnels d’encadrement
Adaptation immédiate à l’emplo...
UNE NOUVELLE APPROCHE
Un risque…

Des éléments complémentaires…

1
2
Un changement de métier…

3
4

8
LES DIFFÉRENTS LIEUX DE FORMATION
Macro : Cadre général et actions
de formation nationales.

Meso : Cadre local et
actions...
Macro : Contextualisation des situations
professionnelles avec les grandes réformes et les
grands axes de la politique nat...
UN NOUVEAU MODÈLE DE FORMATION
Interactions avec les
tuteurs, référents,
formateurs…

Co formation
Avec les pairs
Un terra...
UNE FIGURE EMBLÉMATIQUE :
Le tuteur
Qui assure :
• La mesure initiale des compétences
• L’accompagnement dans l’exercice
q...
UNE RÉVOLUTION CONCEPTUELLE
Une nouvelle posture du formateur et du tuteur
Nouvelle approche générale de la formation et d...
UN ENJEU, DES PERSPECTIVES
Le modèle de formation des cadres a pour ambition de se
traduire dans les pratiques de pilotage...
Merci de votre attention !
olivier.dulac@education.gouv.fr

15
https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/10-ans-de-t-d
Les fonctions tutorales dans la formation des cadres : permanence et révolution par Olivier Dulac
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Les fonctions tutorales dans la formation des cadres : permanence et révolution par Olivier Dulac

663 vues

Publié le

Depuis 2010, l’ESEN s’est engagée dans la refonte du modèle pédagogique des formations qu’elle propose à destination des cadres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche.

Le choix de l’évolution vers les modalités hybrides a porté un bouleversement considérable dans l’ingénierie même des dispositifs. Ceux-ci doivent désormais être pensés dans une logique de continuum permettant au stagiaire de poursuivre un véritable contrat individuel de professionnalisation.

Dans cette organisation, la question des fonctions tutorales est bien entendu centrale car on constate un décentrement du point de gravité habituel : auparavant, le centre était la formation ; il devient désormais le terrain professionnel avec la nécessité de penser un lien qui fasse sens entre le stagiaire, son terrain d’exercice et les différents temps et espaces de formation. Dans ce changement d’approche le tuteur revêt de facto un rôle déterminant au service de la réussite de nos apprenants.

Nous aborderons au cours de cette conférence ces quelques premières questions : Comment cette problématique s’est-elle progressivement installée ? Quelles questions fonctionnelles, organisationnelles, culturelles a –t-elle révélé ? Quel a été l’impact du modèle pédagogique choisi par l’ESEN auprès des apprenants comme des réseaux de formateurs ? Quelles évolutions pouvons-nous d’ores et déjà pointer au sein des académies ? Comment cette réflexion irrigue-t-elle le Réseau des Ecoles de Service Public (RESP) ?

Publié dans : Formation
0 commentaire
0 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

  • Soyez le premier à aimer ceci

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
663
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
2
Actions
Partages
0
Téléchargements
0
Commentaires
0
J’aime
0
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Les fonctions tutorales dans la formation des cadres : permanence et révolution par Olivier Dulac

  1. 1. Les fonctions tutorales dans la formation des cadres : permanence et révolution, Olivier Dulac 19 novembre 2013 Depuis 2010, l’ESEN s’est engagée dans la refonte du modèle pédagogique des formations qu’elle propose à destination des cadres de l’éducation nationale et de l’enseignement supérieur et de la recherche. Le choix de l’évolution vers les modalités hybrides a porté un bouleversement considérable dans l’ingénierie même des dispositifs. Ceux-ci doivent désormais être pensés dans une logique de continuum permettant au stagiaire de poursuivre un véritable contrat individuel de professionnalisation. Dans cette organisation, la question des fonctions tutorales est bien entendu centrale car on constate un décentrement du point de gravité habituel : auparavant, le centre était la formation ; il devient désormais le terrain professionnel avec la nécessité de penser un lien qui fasse sens entre le stagiaire, son terrain d’exercice et les différents temps et espaces de formation. Dans ce changement d’approche le tuteur revêt de facto un rôle déterminant au service de la réussite de nos apprenants. Nous aborderons au cours de cette conférence ces quelques premières questions : Comment cette problématique s’est-elle progressivement installée ? Quelles questions fonctionnelles, organisationnelles, culturelles a –t-elle révélé ? Quel a été l’impact du modèle pédagogique choisi par l’ESEN auprès des apprenants comme des réseaux de formateurs ? Quelles évolutions pouvons-nous d’ores et déjà pointer au sein des académies ? Comment cette réflexion irrigue-t-elle le Réseau des Ecoles de Service Public (RESP) ? Olivier Dulac est chef de projet du pôle innovation pédagogique et e-formation à l’École Supérieure de l’Éducation Nationale, de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche (ESEN).
  2. 2. LES FONCTIONS TUTORALES DANS LA FORMATION DES CADRES Olivier DULAC Responsable de l’innovation pédagogique et du numérique
  3. 3. L’ESENESR, UN CONTEXTE 2 plateformes Appartenance au Moodle 2.X Co animation du groupe e-formation L’ESEN 68 personnels dont 16 Responsables de formation 14 Assistants de formation 16 personnels SG 4 « équipe – site » + 3 informatique 2 « audio visuel » Le pôle innovation 1 chef de projet 2 responsables de formation 1 assistante 4
  4. 4. PUBLICS ACCUEILLIS Public cible (MEN / MESR) • Personnels de direction • Inspecteurs territoriaux • Cadres administratifs • Personnels administratifs, techniques, sociaux et de santé En formation statutaire En formation d’adaptation à l’emploi En formation continue Mais aussi… • • • • L’international L’interministériel Des réseaux constitués Des publics variés dans des actions transversales • Des communautés de pratique 5
  5. 5. UNE PRÉSENCE DU TUTORAT Un tutorat, un accompagnement qui existe historiquement depuis longtemps Un rôle dédié à chaque personnel d’encadrement de part leurs missions Des représentations fortes et ancrées dans la reproduction du modèle vécu 6
  6. 6. DES ÉVOLUTIONS IMPORTANTES Mise en situation de responsabilité des personnels d’encadrement Adaptation immédiate à l’emploi et développement d’une culture partagée puis commune Evolution du positionnement du tuteur Rôle de formateur / tuteur de chaque personnel d’encadrement 7
  7. 7. UNE NOUVELLE APPROCHE Un risque… Des éléments complémentaires… 1 2 Un changement de métier… 3 4 8
  8. 8. LES DIFFÉRENTS LIEUX DE FORMATION Macro : Cadre général et actions de formation nationales. Meso : Cadre local et actions de formation académiques. Micro : Terrain de l’activité quotidienne. Lieu privilégié de la professionnalisation.
  9. 9. Macro : Contextualisation des situations professionnelles avec les grandes réformes et les grands axes de la politique nationale. Troisième niveau de contextualisation. Meso : Corrélation de cette situation professionnelle avec le projet académique par exemple. Second niveau de contextualisation. Micro : Situation professionnelle vécue par le stagiaire et accompagnée par son tuteur. Premier niveau de contextualisation.
  10. 10. UN NOUVEAU MODÈLE DE FORMATION Interactions avec les tuteurs, référents, formateurs… Co formation Avec les pairs Un terrain d’exercice Des acteurs nombreux Apprentissage informel Autoformation Des situations professionnelles Dispositifs nationaux Dispositifs académiques 11
  11. 11. UNE FIGURE EMBLÉMATIQUE : Le tuteur Qui assure : • La mesure initiale des compétences • L’accompagnement dans l’exercice quotidien du métier • Le guidage dans le parcours individuel de professionnalisation • La mesure des compétences acquises et le suivi du parcours de professionnalisation • Le regard réflexif nécessaire • Le lien entre les actions nationales, académiques et les besoins de son stagiaire 12
  12. 12. UNE RÉVOLUTION CONCEPTUELLE Une nouvelle posture du formateur et du tuteur Nouvelle approche générale de la formation et de ses interactions Nouvelle posture professionnelle Absolue nécessiter de former les tuteurs à ces missions nouvelles 13
  13. 13. UN ENJEU, DES PERSPECTIVES Le modèle de formation des cadres a pour ambition de se traduire dans les pratiques de pilotage auprès des équipes et in fine auprès des élèves. La question du tutorat est donc ici centrale surtout dans une perspective de généralisation de ces nouvelles modalités de formation. Il y aura une voie à trouver entre l’intérêt pédagogique et le modèle économique qui passera par l’affirmation du caractère fondamental des actions tutorales au bénéfice de la réussite des apprenants. 14
  14. 14. Merci de votre attention ! olivier.dulac@education.gouv.fr 15
  15. 15. https://sites.google.com/site/letutoratadistance/Home/10-ans-de-t-d

×