Aspects environnementaux des
plantations de palmiers à huile
La réalité du terrain
Exposé donné à Gembloux Agro-Bio Tech
M...
Table des matières
1. Un secteur attaqué
2. Rappel sur les opérations agricoles de
l’élaeiculture
3. Et sur les opérations...
Un secteur attaqué
Un secteur attaqué
• Le développement des plantations de palmiers à huile est
critiqué pour les raisons suivantes:
– Destr...
2. - OPÉRATIONS AGRICOLES DE
L’ÉLAEICULTURE
2. - Opérations agricoles de
l’élaeiculture
- Prospection
- Greenfield – Brownfield project (planting ou
replanting)
- Mil...
2. - Opérations agricoles de
l’élaeiculture
- Business Plan
- Acquisition de la concession - sur titres, leasing ou sub-
l...
2. - Opérations agricoles de
l’élaeiculture
- Indemnisations de la population sur base
volontaire.
- « Green belt » autour...
2. - Opérations agricoles de
l’élaeiculture
- Implantation
- Piquetage
- Densité (triangulaire, 9m*9m, 143 plants/ha)
- An...
2. - Opérations agricoles de
l’élaéiculture
- Germination (ou graines pré-germées)
- Pré-Pépinières
- Pépinières
- Transpl...
2. - Opérations agricoles de
l’élaeiculture
- Entretiens:
- Fertilisation (surtout K)
- Lutte contre les adventices (ronds...
2. - Opérations agricoles de
l’élaeiculture
- Récolte des fruits:
- ciseau,
- couteau malais
- Transport vers l’usine
Cout...
3. - OPÉRATIONS INDUSTRIELLES
3. - Opérations industrielles
3. - Opérations industrielles
- Réception des fruits
- Stérilisation
Réception (Socapalm)
Trémies et chargement cages (SoG...
3. - Opérations industrielles
- Egrappage
- Malaxage
- Pressage
Production d’huile de palme
brute
3. - Opérations industrielles
3. - Opérations industrielles
Huile de palme (Stéarine/Oléine)
- Industrie agro-alimentaire
- Industrie pharmaco- chimique...
4. – DESCRIPTION DES IMPACTS
ENVIRONNEMENTAUX POTENTIELS
4. – Description des impacts
environnementaux
- Utilisation des produits chimiques
- Produits phytosanitaires et engrais :...
4. – Description des impacts
environnementaux
- Impact sur la fertilité du sol
- Palmier à huile: analyses
foliaires; surt...
4. – Description des impacts
environnementaux
- Impact sur la qualité des
eaux de surface
- Déversements accidentels
de pr...
4. – Description des impacts
environnementaux
- Impact sur la qualité des eaux
souterraines
- Déversements accidentels de
...
4. – Description des impacts
environnementaux
- Production de déchets:
- Déchets agricoles: rafles, surplus de
coques et f...
4. – Description des impacts
environnementaux
- Impact sur la qualité de l’air
- Huilerie: vapeurs, chaleur,
fumées de la ...
5. – LES BONNES PRATIQUES
ENVIRONNEMENTALES
5. – Les bonnes pratiques
environnementales
- Maintien de la biodiversité
- Protection des Aires à Hautes Valeurs de
Conse...
5. – Les bonnes pratiques
environnementales
- Hiérarchie de la gestion des
déchets
- Prévention
- Tri
- Réutilisation - Ré...
5. – Les bonnes pratiques
environnementales
• Prévention: « First expired – first out » (FEFO) – eco-procurement
• Réutili...
5. – Les bonnes pratiques
environnementales
• Incinération avec récupération
d’énergie (valorisation
énergétique)
• Inciné...
5. – Les bonnes pratiques
environnementales
• Stockage des produits chimiques
• Acquisition des Fiches de Données de
Sécur...
5. – Les bonnes pratiques
environnementales
- Gestion intégrée des ravageurs
- 1 arbre haute tige/ 25 ha (circulation des
...
6. - QUELQUES ASPECTS POSITIFS
1. Exploitation de la plantation
2. Usinage
3. Santé
4. Impact social
5. Durabilité
Exploitation de la plantation
Impact sur l’occupation du sol
Productivité: 4 tonnes d’huile/ha/an (moyenne mondiale) contr...
Exploitation de la plantation
Impact sur l’utilisation des produits chimiques
Fertilisation :
Application des engrais de m...
Exploitation de la plantation
Impact sur la biodiversité
Perte de biodiversité : 85% (par rapport à la forêt primaire); mo...
Exploitation de la plantation
Amélioration génétique
Les responsables de l’amélioration génétique du
palmier à huile ne re...
Exploitation de la plantation
Puits carbone
Comme plante arborescente, le palmier à huile fixe et stocke le carbone de l’a...
Usinage
L’usine d’extraction d’huile de palme produit de
l’énergie renouvelable issue de la biomasse locale
et est quasi-a...
Santé
L’huile de palme contient effectivement beaucoup plus d’acides gras saturés (50%) que certaines
autres huiles végéta...
Santé
Sa résistance à la température est des plus élevée, le point de fumée s’établit à
240°C ;
Elle est l’huile végétale ...
Impact social
La culture du palmier à huile, est la
seule culture oléagineuse qui, par le
système des « petits planteurs »...
Impact social
©Cargill
Région de Rumonge - Burundi
Région de Kumasi - Ghana
Durabilité
Le palmier à huile est une des seules plantes oléagineuses (avec le soja) qui ait un référentiel de
durabilité ...
En conclusion …
Le palmier, c’est comme le cochon: tout y est bon (G. Vandersmissen, 2013)
Boycotter l’huile de palme, c’e...
7. - Questions / Réponses
Mardis de l'AIGx - Pierre BOIS D'ENGHIEN
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Mardis de l'AIGx - Pierre BOIS D'ENGHIEN

2 197 vues

Publié le

Mardis de l'AIGx
Pierre BOIS D'ENGHIEN
Aspects environnementaux des plantations de palmier à huile - la réalité du terrain

Publié dans : Formation
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 197
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
1 104
Actions
Partages
0
Téléchargements
12
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Mardis de l'AIGx - Pierre BOIS D'ENGHIEN

  1. 1. Aspects environnementaux des plantations de palmiers à huile La réalité du terrain Exposé donné à Gembloux Agro-Bio Tech Mardi de l’A.I.Gx par Ir Pierre Bois d’Enghien le 28 janvier 2014 Bureau d’Etudes Bois d’Enghien SPRL Consultances en Agro-industrie et Environnement
  2. 2. Table des matières 1. Un secteur attaqué 2. Rappel sur les opérations agricoles de l’élaeiculture 3. Et sur les opérations industrielles 4. Description des impacts environnementaux potentiels 5. Les bonnes pratiques environnementales 6. Quelques aspects positifs 7. Questions / réponses
  3. 3. Un secteur attaqué
  4. 4. Un secteur attaqué • Le développement des plantations de palmiers à huile est critiqué pour les raisons suivantes: – Destruction de la forêt primaire – Perte d’habitats pour les espèces emblématiques (orangs - outans, éléphants, chimpanzés, etc.) – Accaparement de terres au détriment des populations locales – Emissions de gaz à effet de serre – Pollution des rivières et nappes phréatiques – Travail des enfants, travail forcé, salaires bas, exploitation de la misère humaine – Manque de respect envers les communautés locales et leurs coutumes
  5. 5. 2. - OPÉRATIONS AGRICOLES DE L’ÉLAEICULTURE
  6. 6. 2. - Opérations agricoles de l’élaeiculture - Prospection - Greenfield – Brownfield project (planting ou replanting) - Milieu biologique (végétation) - Milieu physique (hydrographie - sols – topographie – climat – déficits hydriques) - Milieu humain – Cadres juridique et institutionnel - Législations applicables, etc. - Existence de Réserves naturelles - Aires à Hautes Valeurs de Conservation – Risques liés aux feux et aux changements climatiques – Peuples autochtones - Voies d’exportation
  7. 7. 2. - Opérations agricoles de l’élaeiculture - Business Plan - Acquisition de la concession - sur titres, leasing ou sub- leasing - Etudes d’impact social et environnemental - Obtention du permis
  8. 8. 2. - Opérations agricoles de l’élaeiculture - Indemnisations de la population sur base volontaire. - « Green belt » autour des villages - Abattage de la forêt secondaire ou de l’ancienne palmeraie Village Phnong au Cambodge ayant refusé les indemnisations (Socfin KCD) Replanting au Congo RDC (Brabanta) Planting sur savane en Sierra Leone (SAC)
  9. 9. 2. - Opérations agricoles de l’élaeiculture - Implantation - Piquetage - Densité (triangulaire, 9m*9m, 143 plants/ha) - Andainage (1 intervalle sur deux) - Courbes de niveau (si pente > 10%) - Plantes de couverture (Mucuna ou Pueraria) - Trouaison
  10. 10. 2. - Opérations agricoles de l’élaéiculture - Germination (ou graines pré-germées) - Pré-Pépinières - Pépinières - Transplantation
  11. 11. 2. - Opérations agricoles de l’élaeiculture - Entretiens: - Fertilisation (surtout K) - Lutte contre les adventices (ronds et sentiers ; interlignes) - Contrôle des maladies et ravageurs (champignons, rats, insectes) - Fixation de l’azote de l’air (plantes de couverture) - Lutte contre l’érosion (plantes de couverture) - Elagage
  12. 12. 2. - Opérations agricoles de l’élaeiculture - Récolte des fruits: - ciseau, - couteau malais - Transport vers l’usine Couteau malais (Siat – Gabon) Récolte au ciseau (Socfindo)
  13. 13. 3. - OPÉRATIONS INDUSTRIELLES
  14. 14. 3. - Opérations industrielles
  15. 15. 3. - Opérations industrielles - Réception des fruits - Stérilisation Réception (Socapalm) Trémies et chargement cages (SoGB) Sortie des cages après stérilisation (SoGB)
  16. 16. 3. - Opérations industrielles - Egrappage - Malaxage - Pressage Production d’huile de palme brute
  17. 17. 3. - Opérations industrielles
  18. 18. 3. - Opérations industrielles Huile de palme (Stéarine/Oléine) - Industrie agro-alimentaire - Industrie pharmaco- chimique (savons durs) Huile de palmiste - Alimentation bétail - Hygiène/beauté
  19. 19. 4. – DESCRIPTION DES IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX POTENTIELS
  20. 20. 4. – Description des impacts environnementaux - Utilisation des produits chimiques - Produits phytosanitaires et engrais : - Y compris Carbofuran (1b très dangereux) / Aldicarbe (1a extrêmement dangereux) contre l’insecte homoptère vecteur du blast - Huiles, graisses et carburants (+ fuites d’huile et déversements accidentels) - Aux garage et ateliers: solvants, peintures, acide de batterie, gaz industriels, ciment, etc. - Produits de traitement des eaux (sulfate d’alumine, chaux, soude, hypochlorite de Na ou Ca) - Impacts sur la biodiversité
  21. 21. 4. – Description des impacts environnementaux - Impact sur la fertilité du sol - Palmier à huile: analyses foliaires; surtout du K - Erosion - Surtout avant la couverture du sol par les légumineuses rampantes - Impact sur les ressources en eau - Huile de palme : 1 à 2 m³ par tonne de régime usiné (eau de surface ou de forage pour chaudière) Erosion à Brabanta (RDC) Mesure du débit d’une rivière (Congo)
  22. 22. 4. – Description des impacts environnementaux - Impact sur la qualité des eaux de surface - Déversements accidentels de produits chimiques (engrais, produits phyto, carburants, huiles, etc.) - Turbidité (érosion) - Usine d’extraction huile de palme : ≈ 1m³ POME/t de régimes usinés, DBO5: 25.000 mg O2/l
  23. 23. 4. – Description des impacts environnementaux - Impact sur la qualité des eaux souterraines - Déversements accidentels de produits chimiques - Lixiviats de la décharge (Ordures ménagères et DIB) - Fosses septiques
  24. 24. 4. – Description des impacts environnementaux - Production de déchets: - Déchets agricoles: rafles, surplus de coques et fibres, boues de centrifugation, cendres - Déchets industriels banals: ferrailles, briquaillons, sacs vides de ciment, engrais, bidons plastiques, polybags, pneus usagés, sciure de bois, etc. - Déchets ménagers - Déchets dangereux: emballages vides souillés par produit dangereux, produits obsolètes, batteries, huiles usées, déchets médicaux.
  25. 25. 4. – Description des impacts environnementaux - Impact sur la qualité de l’air - Huilerie: vapeurs, chaleur, fumées de la chaudière - Gaz d’échappement des GE, engins lourds, camions, tracteurs, - Poussières (préparation du terrain, nivelage des routes, etc.) - Odeurs: décharge, lagunes - Gaz méthane des bassins anaérobies (lagunage): 15 m³ CH4/t régime usiné
  26. 26. 5. – LES BONNES PRATIQUES ENVIRONNEMENTALES
  27. 27. 5. – Les bonnes pratiques environnementales - Maintien de la biodiversité - Protection des Aires à Hautes Valeurs de Conservation (HVCs) - Aires protégées (légales) - Forêts ripicoles - Bas-fonds - Escarpements rocheux, etc.
  28. 28. 5. – Les bonnes pratiques environnementales - Hiérarchie de la gestion des déchets - Prévention - Tri - Réutilisation - Réemploi - Recyclage matière ou organique (compostage) - Incinération avec récupération d’énergie (valorisation énergétique) - Incinération sans récupération d’énergie (à finalité sanitaire) - Elimination: Décharge, lagunes à effluents - Les déchets dangereux sont gérés par collecteurs agréés ou selon les FDS (§13 Elimination)
  29. 29. 5. – Les bonnes pratiques environnementales • Prévention: « First expired – first out » (FEFO) – eco-procurement • Réutilisation – Réemploi: mitrailles historiques, équipements hors d’usage mis en pièces • Recyclage matière ou organique: métaux, plastiques - compostage des rafles et fibres - co-compostage EFB-POME
  30. 30. 5. – Les bonnes pratiques environnementales • Incinération avec récupération d’énergie (valorisation énergétique) • Incinération sans récupération d’énergie – Déchets ménagers (raisons sanitaires) – Déchets médicaux • Lagunes (2 anaérobies, 2 aérobies, 180 jours de TR, 50 mg DBO5 à la sortie)
  31. 31. 5. – Les bonnes pratiques environnementales • Stockage des produits chimiques • Acquisition des Fiches de Données de Sécurité de tous les produits chimiques • Signalétique • Rangement FEFO • Bacs de rétention, etc.
  32. 32. 5. – Les bonnes pratiques environnementales - Gestion intégrée des ravageurs - 1 arbre haute tige/ 25 ha (circulation des oiseaux de proie) - Grillages autour des plants - Utilisation de plantes hôtes d’insectes parasites (ici: Turnera sp.; mais aussi Antigonon sp.) - Épouvantails, - Désherbage total contre le blast, etc.
  33. 33. 6. - QUELQUES ASPECTS POSITIFS 1. Exploitation de la plantation 2. Usinage 3. Santé 4. Impact social 5. Durabilité
  34. 34. Exploitation de la plantation Impact sur l’occupation du sol Productivité: 4 tonnes d’huile/ha/an (moyenne mondiale) contre 0,8 tonne/ha pour le colza et 0,4 tonne/ha pour le soja Population 2050: 9,3 milliards d’individus (estimation FAO) Production: 150 millions de tonnes d’huile végétale supplémentaires soit 37 millions d’ha supplémentaires de palmier ou 375 millions d’ha supplémentaires de soja Différence: 338 millions d’ha (superficie de l’Inde) Le palmier à huile est la culture produisant des huiles végétales, qui occupe le moins d’espace et qui permet de protéger le plus de forêts et d’espaces naturels
  35. 35. Exploitation de la plantation Impact sur l’utilisation des produits chimiques Fertilisation : Application des engrais de manière raisonnée (diagnostic foliaire) Rafles, fibres et/ou cendres en champs Légumineuses de couverture Maladies fongiques: Fusariose / Ganoderma: graines +/- tolérantes Rongeurs, insectes: lutte intégrée Insectes: plantes hôtes d’insectes parasites, pièges à phéromones Rongeurs: serpents, oiseaux de proie (1 haute tige/25ha) Plantes indésirables Extirpation, plantes de couverture (Pueraria, Mucuna) Une plantation de palmier à huile n’a besoin que de très peu de produits phytosanitaires et d’engrais chimiques pour être saine et rentable: 0,4 kg m.a. /ha/an (Indonésie) contre 5,8 kg/ha/an pour le soja (Brésil); soit 100 fois moins pour la même quantité d’huile végétale produite. La production d’huile « issue de l’agriculture biologique » est aisée.
  36. 36. Exploitation de la plantation Impact sur la biodiversité Perte de biodiversité : 85% (par rapport à la forêt primaire); moins que d’autres monocultures d’oléagineux (soja, colza, etc.) Le palmier à huile est la culture produisant des huiles végétales qui permet le plus grand maintien de la biodiversité Plantes pérennes Jardins tropicaux Agroforesterie A plusieurs étages de végétation A un seul étage de végétation Plantation Couvert continu Monoculture Verger Couvert continu Monoculture Plantes annuelles Cultures mélangées Cultures intercalaires Cultures en relais Cultures en bandes séparées Rotation de cultures Basée sur des légumineuses Basée sur des non-légumineuses Monoculture Céréales Cultures sarclées Cultures légumières Altieri, 1991
  37. 37. Exploitation de la plantation Amélioration génétique Les responsables de l’amélioration génétique du palmier à huile ne recourent pas aux techniques de modifications génétiques (OGM), contrairement à leurs homologues en charge de l’amélioration du colza, du tournesol, du soja ou du maïs.
  38. 38. Exploitation de la plantation Puits carbone Comme plante arborescente, le palmier à huile fixe et stocke le carbone de l’air de manière durable: environ 1,6 tonnes C/ha/an, en moyenne sur un cycle de 25 ans (Henson, 2008). La biomasse aérienne et racinaire peut atteindre plus de 100 Tonnes/ha en fin de cycle. Le stock de carbone est d’environ 35 tonnes C/ha en moyenne sur la durée de vie de la plantation (RSPO Working Group on Greenhouse Gases, 2009). Une plantation de palmier, lorsqu’elle est établie sur un sol dégradé à faible quantité de matière organique ou sur une terre agricole, pourrait être éligible au Mécanisme de Développement Propre du Protocole de Kyoto et l’opérateur pourrait ainsi obtenir des crédits carbone dans le cadre du « changement d’affectation des terres » (GIEC, 2003 et Egbe, 2012)
  39. 39. Usinage L’usine d’extraction d’huile de palme produit de l’énergie renouvelable issue de la biomasse locale et est quasi-autonome en matière énergétique. Contrairement aux graines oléagineuses du tournesol, du colza ou du soja, l’extraction de l’huile de palme ne fait pas appel à des solvants comme l’hexane.
  40. 40. Santé L’huile de palme contient effectivement beaucoup plus d’acides gras saturés (50%) que certaines autres huiles végétales comme le colza (7%), ou le soja (15%) ; mais, beaucoup moins que l’huile de coprah (85%) et le beurre de cacao (60%). Ses avantages sont: Elle est naturellement hydrogénée et solide à température ambiante. Elle ne doit pas être hydrogénée artificiellement et ne contient donc pas d’acides gras trans cancérigènes et destructeurs du « bon cholestérol » HDL L’huile de palme, n’a pas d’influence négative sur le « bon Cholestérol » HDL contrairement aux trans gras Elle contient naturellement des pro-caroténoïdes (précurseurs de la vitamine A), des tocophérols et des ϒ-tocotriénols, tous deux antioxydants ; Son goût est neutre, elle ne rancit pas ; Les acides gras ne sont pas tous nocifs et assurent une grande partie de la dépense énergétique de l’être humain. Les médecins nutritionnistes préconisent un apport en acides gras saturés inférieur à 8% de l’apport énergétique (ANSES, 2011), soit 20g/jour.
  41. 41. Santé Sa résistance à la température est des plus élevée, le point de fumée s’établit à 240°C ; Elle est l’huile végétale la moins susceptible de s’oxyder et résiste remarquablement bien aux cuissons multiples .
  42. 42. Impact social La culture du palmier à huile, est la seule culture oléagineuse qui, par le système des « petits planteurs » associés à un nucleus industriel, permette un développement rural. En Indonésie, un hectare de palmier rapporte entre 1.000 et 3.000 USD/an (selon les cours) à son propriétaire. Ce système n’existe pas pour les cultures oléagineuses : colza, tournesol, soja etc.
  43. 43. Impact social ©Cargill Région de Rumonge - Burundi Région de Kumasi - Ghana
  44. 44. Durabilité Le palmier à huile est une des seules plantes oléagineuses (avec le soja) qui ait un référentiel de durabilité pour le développement de sa culture. Des lignes directrices, contenant 8 principes et 39 critères, ont été développées dans le cadre de l’initiative RSPO qui regroupe toutes les parties prenantes du secteur: planteurs, usiniers, manufacturiers, négociants, ONGs, détaillants, banquiers, chercheurs, etc. Fin 2012, plus de 15% de l’huile de palme mise sur le marché mondial était certifié RSPO. Les autres plantes oléagineuses (comme le colza, tournesol, etc.) n’ont pas ce type de référentiel développé de manière consensuelle entre toutes les parties prenantes du secteur.
  45. 45. En conclusion … Le palmier, c’est comme le cochon: tout y est bon (G. Vandersmissen, 2013) Boycotter l’huile de palme, c’est aussi encourager la production d’autres huiles végétales de composition chimique différente, souvent OGM, et pas forcément plus écologiquement ou socialement acceptables, compte tenu de leur plus faible rendement à l’hectare et de l’utilisation intensive de pesticides nécessaire à leur exploitation (A.Rival, 2013)
  46. 46. 7. - Questions / Réponses

×