Ce diaporama a bien été signalé.
Nous utilisons votre profil LinkedIn et vos données d’activité pour vous proposer des publicités personnalisées et pertinentes. Vous pouvez changer vos préférences de publicités à tout moment.

Médias sociaux et veille stratégique

1 507 vues

Publié le

Cette présentation dans le cadre du cours SCI6124 - Gestion des services en bibliothèques (EBSI - Université de Montréal) aborde les questions suivantes :
- Pourquoi faire de la veille en bibliothèque?
- Pourquoi offrir un service de veille à ses usagers?
- Quel service offrir à ses usagers?
- Qu'est-ce qu'un bon service de veille?

Publié dans : Formation

Médias sociaux et veille stratégique

  1. 1. Médias sociaux et veille stratégique SCI6124 – Gestion des services en bibliothèque Philippe Mongeon – 9 mars 2016 Elsa Drevon Candidate au doctorat École de bibliothéconomie et des sciences de l’information Université de Montréal
  2. 2. • Les médias sociaux en 2016 • La veille stratégique et la veille informationnelle • Pourquoi faire de la veille en bibliothèque? • Pourquoi offrir un service de veille à ses usagers? • Qu’est-ce qu’un bon service de veille? Plan de la présentation SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 2
  3. 3. Médias sociaux 3
  4. 4. Les différents types de médias sociaux Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 4Crédit : Cavazza, s.d., http://www.fredcavazza.net/
  5. 5. Le paysage des médias sociaux en 2016 Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 5Crédit : Cavazza, s.d., http://www.fredcavazza.net/
  6. 6. • Fondé en 2004, ouvert au public en 2006, atteint 1 milliard d’utilisateurs en 2012, rachète Instagram en 2012 • 1,5 milliards d’utilisateurs actifs mensuels • 8 nouveaux utilisateurs chaque seconde • 86% du trafic via mobile • 48% des 18-34 ans se connectent sur Facebook au réveil (80% quinze minutes plus tard) • Âge moyen des utilisateurs : 22 ans • Temps passé par mois sur Facebook : 6h45 • 21 minutes par jour en moyenne • Dont 40% du temps consacré au fil d’actualité Facebook : quelques chiffres clés Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 6 Source : http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-facebook/ (Consulté le 21 février 2016)
  7. 7. • Publier chez soi • 15% des internautes • Égocentré ou égo-visible • Publier chez les autres • 28 % des internautes • Conversation distribuée ou conversation de groupe • « Facebook est pour eux une forme de chat » Dominique Cardon • Regarder sans publier • 57% des internautes • Partageur ou spectateur Facebook : 3 types d’utilisation Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 7 Source : Enquête Algopol. (2015). http://algopol.huma-num.fr/appresults/ par CNRS/EHESS, Université Paris 7 Diderot, Orange Lab et linkinfluence.
  8. 8. Facebook : les Instant Articles Pour tous en avril 2016 Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 8 Pour en savoir plus : https://developers.facebook.com/docs/instant-articles
  9. 9. • Fondé en 2006 par @jack • 304 millions d’utilisateurs actifs mensuels • 5 nouveaux comptes créés chaque seconde • 44% des utilisateurs n’ont jamais tweeté • 80% des utilisateurs actifs passent par un mobile • 500 millions de tweets envoyés chaque jour • Les tweets contenant une photo sont deux fois plus partagés que la moyenne • Âge moyen des utilisateurs : 22 ans • Temps passé par mois sur Twitter : presque 3h • Utilisateur le plus suivi : Katy Perry, avec plus de 76 millions de followers Twitter : quelques chiffres clés Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 9 Source : http://www.blogdumoderateur.com/chiffres-twitter/ (consulté le 21 février 2016)
  10. 10. • Fondé en 2003, rachète Slideshare en 2012 • Base de données de profils professionnels • 380 millions de membres inscrits • 2 nouveaux membres de plus chaque seconde • 97 millions d’utilisateurs actifs mensuels (35% quotidien) • 1/3 des membres sont situés aux États-Unis • 27% des visites sont effectuées par mobile • Âge moyen des utilisateurs : 44 ans • 1,5 millions de groupes LinkedIn : quelques chiffres clés Crédit : Wikipedia.org. Comète Hall Bopp, 29 mars 1997SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 10 Source : www.blogdumoderateur.com (consulté le 21 février 2016)
  11. 11. Veille informationnelle, veille stratégique12
  12. 12. Veille stratégique « La veille stratégique est définie comme un processus à valeur ajoutée de collecte, de transmission, d’analyse et de diffusion d’information publiquement disponible, obtenue éthiquement et légalement pour produire de la connaissance d’action, cette dernière permettant la réduction de l’incertitude et le soutien pour une meilleure prise de décision en vue d’une action éclairée. » SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 13 Source : Traduction de Bergeron, P. et Hiller, C. (2002) Competitive intelligence. Annual Review of Information Science and Technology, 36(1), 353-390.
  13. 13. Veille informationnelle SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 14 « Activité continue et en grande partie itérative visant à une surveillance active de l’environnement technologique, commercial, etc., pour en anticiper les évolutions, connaitre les grandes tendances et fournir des informations appropriées en temps opportun. » Source : Agence française de normalisation. (1998). Prestations de veille et prestations de mise en place d’un système de veille : norme XPX 50-053 : norme expérimentale. Paris: AFNOR. Repéré à http://quoniam.info/competitive-intelligence/PDF/ebooks/Norme_Francaise_Prestations_de_Veille.pdf
  14. 14. Faire de la veille pour soi ou pour autrui Un même processus SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 15 Planifier sa veille Sélectionner des sources Collecter l’information Analyser/ Gérer l’information Diffuser l’information
  15. 15. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 16 Pourquoi faire de la veille en bibliothèque?
  16. 16. Objectifs d’une veille en bibliothèque SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 17 • S'informer et suivre l'actualité des bibliothèques • Découvrir des services innovants • Connaître les bonnes pratiques • Continuer à se former • Surveiller ce qu'on dit sur notre organisation • Alimenter les réseaux sociaux de la bibliothèque • Assurer le développement de la collection • Etc.
  17. 17. Exemple de veille dans le domaine des bibliothèques Tribune Compétences informationnelles 18https://tribuneci.wordpress.com
  18. 18. Exemple de veille dans le domaine des bibliothèques Le fil du BBF 19http://bbf.enssib.fr/le-fil-du-bbf
  19. 19. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 20 Pourquoi offrir un service de veille à ses usagers?
  20. 20. Objectifs d’un service de veille pour ses usagers SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 21 • Mettre en valeur ses collections • Exemple : les dernières acquisitions • Mettre en valeur ses ressources électroniques • Exemple : périodiques électroniques et bases de données • Mettre en valeur les compétences des bibliothécaires • Exemple : veilles scientifique, juridique, environnementale, etc. • Développer le service de référence • Se faire connaitre • Sortir des murs de la bibliothèque • Etc.
  21. 21. 22 http://www.netvibes.com/biblio-education Exemple d’un service de veille Bibliothèque universitaire
  22. 22. 23https://www.usherbrooke.ca/biblio/servioffer/veille-informationnelle/ Exemple d’un service de veille Bibliothèque universitaire
  23. 23. 24 http://www.bibl.ulaval.ca/services/formations/veille-informationnelle Exemple d’un service de veille Bibliothèque universitaire
  24. 24. Exemple d’un service de veille Bibliothèque spécialisée 25http://bibliothequeduchum.ca/sp/subjects/guide.php?subject=veille
  25. 25. 26 http://espaceb.bibliomontreal.com/ Exemple d’un service de veille Bibliothèque publique
  26. 26. 27http://www.scoop.it/u/frederic2 Exemple d’un service de veille Bibliothèque d’un Cegep
  27. 27. Quel service offrir à ses usagers? Service d’alerte (mode « push ») SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 28 Pour des usagers non technos Pour une veille individuelle Avantages Inconvénients Très simple à mettre en place et automatisé Nécessite de réajuster le besoin fréquemment Crée un rythme Pas de vérification si le produit est (au moins) lu Personnalisé pour le client Suppose une analyse fine des besoins informationnels des clients cibles
  28. 28. Quel service offrir à ses usagers? Bulletin de veille / lettre d’information (mode « push ») SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 29 Pour des usagers connectés sur courriel (gestionnaires, médecins, utilisateurs nomades, etc.) Pour une veille généraliste Avantages Inconvénients Permet de varier les modes de traitement (de la diffusion sélective d’information en temps réel à l’analyse de fond) Nécessité de vérifier fréquemment l’appétence du client Crée un rythme Pas de vérification si le produit est (au moins) lu Fidélise le client Mise en forme attrayante et souvent renouvelée pour attirer l’attention Souplesse du destinataire pour archiver les produits de veille Suppose une analyse fine des besoins et mode de consommation de l’information des clients cibles
  29. 29. Quel service offrir à ses usagers? Portail Netvibes / widget sur Intranet (mode « pull ») SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 30 Pour des usagers connectés sur poste informatique (chercheurs, étudiants, utilisateurs sédentaires, etc.) Pour une veille individuelle ou généraliste Avantages Inconvénients Diffusion en direct de certains résultats Nécessite une forte activité de gestion (mais aussi pédagogique et de communication) pour gérer les collaborateurs accédant à l’outil Outils généralement plus complets pour traiter/lire/partager l’information Risque de rejet de l’outil utilisé (par des utilisateurs pas assez « experts » ou ayant leurs propres outils de prédilection) Possibilité de veille collaborative Formes d’interactions entre les usagers et l’information ou le veilleur
  30. 30. Quel service offrir à ses usagers? Lecteur de fils RSS (mode « pull ») SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 31 Pour des usagers technos et autonomes Pour une veille individuelle Avantages Inconvénients Simple à mettre en place Nécessite pédagogie pour former à l’outil Outils généralement plus complets pour traiter/lire/partager l’information Pas de lien fréquent avec l’usager (hormis soutien technique au besoin) Possibilité de veille collaborative Travail de conception uniquement
  31. 31. Quel service offrir à ses usagers? Formation aux outils et méthodes de veille SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 32 Pour des usagers technos et autonomes Avantages Inconvénients Permet de mettre en valeur les autres services offerts à la bibliothèque Nécessite de fortes compétences pédagogiques Permet de rendre les usagers autonomes Pas de lien fréquent avec l’usager Long travail de préparation
  32. 32. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 33 Ça prend quoi un bon service de veille?
  33. 33. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 34 • Avoir le soutien de sa direction • Arrimer les objectifs du projet à la stratégie de l’organisation • Disposer de temps et d’un budget adéquat • Avoir une équipe et un chef de projet motivé • Impliquer les membres de l’organisation • Bien connaitre les besoins de ses utilisateurs ainsi que leurs habitudes de consommation • S’adapter à ses différentes clientèles • Promouvoir le service (prévoir un plan de communication le plus tôt possible) • Évaluer et se réajuster • Miser sur l’humain plus que sur la technologie • Avoir une équipe et un chef de projet compétent Les facteurs de succès d’un bon service de veille
  34. 34. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 35 • Connaitre l’environnement de l’organisation (acteurs clés, secteur d’activité, marché, méthodologie scientifique, expertise dans le domaine,…) • Connaitre les méthodes pour définir et mettre en œuvre un plan de veille • Connaitre les sources d’information incontournables • Connaitre les méthodes et outils de recherche d’information • Connaitre les outils de surveillance de l’information • Maitriser la langue française et l’anglais et/ou une langue étrangère C’est quoi un veilleur compétent? Des savoirs
  35. 35. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 36 • Être capable de comprendre les différents milieux et besoins informationnels • Maîtriser les fonctionnalités avancées de recherche des bases de données et des moteurs de recherche • Maîtriser les nouvelles technologies et les outils collaboratifs • Avoir une grande capacité d’analyse et de synthèse • Avoir de bonnes habiletés de communication (écrites et orales) • Être capable de réseauter • Savoir gérer un projet (budget, échéance, travail en équipe…) • Être capable de s’adapter C’est quoi un veilleur compétent? Des savoir-faire
  36. 36. SCI6124 - Elsa Drevon - 09.03.2016 37 • Curieux • Organisé et rigoureux • Motivé et enthousiaste • Orienté-clientèle • Persévérant • Avoir l’esprit d’équipe • Avoir du leadership • Avoir une grande capacité d’écoute C’est quoi un veilleur compétent? Des savoir-être • Savoir bien vivre avec la prise de risque et la tolérance face à l’ambigüité et à l’incertitude • Avoir un esprit critique, du discernement • Avoir le sens politique, l’esprit stratégique • Transparent, intègre • Pédagogue • Créatif
  37. 37. Elsa Drevon Candidate au doctorat EBSI - Université de Montréal elsa.drevon@umontreal.ca @ElsaDrevon /drevonelsa http://drevon.ebsi.umontreal.ca/ Merci! Des questions?

×