SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  4
Télécharger pour lire hors ligne
METHODE P.E.R.T.
La méthode PERT permet d' évaluer la durée de réalisation d'un projet complexe et de détecter
les parties de ce projet ne supportant aucun retard. Elle résout des problèmes appelés
problèmes d'ordonnancement.
Le projet sera subdivisé en tâches. En général, elles ne pourront toutes être réalisées
simultanément, certaines tâches devront être achevées avant que d'autres ne puissent débuter.
On résumera l'information sur le projet sous la forme d'un tableau, appelé échéancier, où
seront indiquées les tâches, leur durée, et les contraintes d'antériorité à respecter.
Exemple : TACHES Tâches antérieures Durée
A -- 6
B -- 5
C A 4
D B 6
E C 5
F A,D 6
G E,F 4
1) Construction du graphe PERT :
La méthode commence par la construction d'un graphe, appelé graphe PERT, à partir de
l'échéancier. Ce graphe sera un graphe valué dont les arcs seront les tâches, les valeurs des
arcs étant leur durée et les sommets représenteront des états d'avancement du projet,
numérotés de 1 à n.
Le graphe devra respecter deux contraintes :
a) en un sommet, toutes les tâches se trouvant sur un chemin y menant, doivent être achevées
b) il n'y a pas d'arc de i vers j avec i est supérieur à j
Exemple :
1
2
3
4
5
6
7
A
C E
B D
F
G
6
4 5
5 6
6
4
On a été obligé d'ajouter un arc allant de 2 à 5 pour tenir compte du fait que A devait être
terminée pour que F commence, cette tâche sera appelée tâche fictive et sera de durée nulle.
Pour construire un graphe PERT dans le cas général, on procèdera de la manière suivante :
1) Détermination des niveaux des tâches :
On attribuera le niveau 0 aux tâches qui n'ont pas de tâche antérieure.
On attribuera le niveau 1 aux tâches dont les tâches antérieures sont de niveau 0.
On déterminera ainsi le niveau de chaque tâche : les tâches de niveau k+1 seront les tâches
dont les tâches antérieures sont de niveau inférieur avec au moins une tâche de niveau k
parmi elles.
On construira le graphe en traçant les tâches par ordre de niveau croissant.
2) Tâches commençantes, finissantes, convergentes :
Avant de se lancer dans la construction du graphe, il sera souvent utile de détecter les tâches
dites commençantes, finissantes ou convergentes .
Les tâches commençantes sont les tâches sans tâche antérieure, elles partent du sommet 1 du
graphe (appelé entrée du graphe).
Les tâches finissantes sont les tâches qui ne sont pas tâche antérieure, elles arrivent au
sommet terminal du graphe (appelé sortie).
Les tâches convergentes sont des tâches que l'on rencontre toujours ensemble (i.e. jamais
l'une sans l'autre) dans la colonne "tâches antérieures"; dans le graphe, elles auront le même
sommet terminal.
2) Détermination des dates et des marges :
Une fois le graphe construit, on va déterminer les dates au plus tôt et au plus tard pour les
différents sommets et les marges libres et totales pour les tâches.
a) Dates au plus tôt :
Pour un sommet, la date au plus tôt (notée : t) représente concrètement le temps minimum
nécessaire pour atteindre ce sommet ( on ne peut pas faire mieux).
Elle se déterminera de proche en proche, par ordre de sommet croissant, à partir de l'entrée du
graphe, grace à l'algorithme de Ford de recherche du chemin le plus long. Ainsi :
t1 = 0 et tj = Max ( ti + dij ) sur tous les i précédant j avec dij = durée de la tâche ij
Dans l'exemple, t1 = 0, t2 = 0+6 = 6, t3 = 0+5 = 5, t4 = 6+4 = 10, t5 = max ( 6+0 , 5+6 ) = 11,
t6 = max ( 11+6 , 10+5 ) = 17, t7 = 17+4 = 21.
La date au plus tôt de la sortie du graphe représente la durée minimale réalisable pour
l'ensemble du projet ( dans l'exemple, t7 = 21, le projet durera donc au mieux 21 jours)
b) Dates au plus tard :
Pour un sommet, la date au plus tard (notée : T ) représente concrètement la date à laquelle
cet état doit obligatoirement être atteint si l'on ne veut pas augmenter la durée totale du projet
( il ne faut pas faire pire ).
Elle se déterminera de manière analogue à t, mais par ordre de sommet décroissant, depuis la
sortie du graphe :
Tn = tn = Durée du projet et Ti = Min ( Tj - dij ) sur tous les j suivant i
Dans l'exemple, T7 = 21, T6 = 21 - 4 = 17, T5 = 17 - 6 = 11, T4 = 17 - 5 = 12, T3 = 11 - 6 =
5, T2 = min ( 11-0 , 12-4 ) = 8, T1 = min ( 8-6 , 5-5 ) = 0
On aura toujours t1 = T1 = 0 et t inférieur ou égal à T pour tout sommet. On appelle T-t la
marge de flottement du sommet.
c) Marges des tâches :
La marge libre d'une tâche représentera concrètement le retard maximal qu' on pourra prendre
dans la réalisation d'une tâche sans retarder le début des tâches suivantes, on la notera ML.
La marge totale d'une tâche représentera concrètement le retard maximal qu' on pourra
prendre dans la réalisation d'une tâche sans retarder l'ensemble du projet, on la notera MT.
Si on note ij la tâche allant du sommet i au sommet j :
MLij = tj - ti - dij et MTij = Tj - ti - dij
Compte tenu du mode calcul, les marges seront toujours positives ou nulles et la marge libre
d'une tâche sera toujours inférieure ou égale à sa marge totale.
On qualifiera de critique, une tâche dont la marge totale est nulle, c'est en quelque sorte une
tâche "urgente", une tâche sur laquelle il ne faut pas prendre de retard si l'on ne veut pas
augmenter la durée totale du projet.
Si la durée d'une tâche augmente, une partie de cette augmentation sera absorbée par la marge
de la tâche, seul lesurplus se répercutera sur la durée du projet.
Exemple : Tâches A B C D E F G
ML 0 0 0 0 2 0 0
MT 2 0 2 0 2 0 0
Ainsi , dans l'exemple, si la durée de la tâche E augmente de 7 jours, le projet durera 26 jours,
soit 5 jours de plus ( 2 jours seront absorbés par la marge de la tâche E)
Exercice d’application : Déterminer la durée minimale du projet :
Tâche A B C D E F G H I J K L M N O P
T. antérieures IP ACH G IP A IP AG MNO AFK DE IP DE G
Durée 3 5 2 4 8 1 7 5 5 6 3 4 7 1 2 6
CORRECTION
1) On commence par déterminer les niveaux des tâches, ce qui donne, par ordre de niveau
croissant :
D, G, I C, P A, E, H, N B, F, J, M, O K L
On construira le graphe en introduisant les tâches par ordre de niveau croissant.
On détermine ensuite quelles sont les tâches convergentes (on saura ainsi qu'elles doivent
aboutir au même sommet) et les tâches finissantes (qu'on pourra joindre au dernier sommet du
graphe PERT) :
Tâches convergentes : I et P, C et H, D et E, M N et O, F et K Tâches finissantes :
B, J, L
Le tracé du graphe se fera donc en introduisant les tâches par ordre de niveau croissant et en
respectant les contraintes d'antérirorité :
1
0 0
D4
G7
I5
7
28 28
2
7 7
3
13 13
C2
P6
E8
N1
A3
5
18 29
6
20 30
4
21 21
8
31 31
H5
O2
M7
F1
9
35 35
B5
K3
J6
L4

Contenu connexe

Tendances

21.la gestion de la production
21.la gestion de la production21.la gestion de la production
21.la gestion de la productionOULAAJEB YOUSSEF
 
La gestion des risques
La gestion des risquesLa gestion des risques
La gestion des risquesMariem SELLAMI
 
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)XL Groupe
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmesTOOL_Z
 
La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)Mouhcine Nahal
 
exercices gestion de stock
exercices gestion de stock exercices gestion de stock
exercices gestion de stock Yassine Badri
 
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entrepriseTOOL_Z
 
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.BONAVENTURE GUILLAUM NGORAN
 
Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage  Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage abdeljalilrassil
 
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008Daoud Haoues
 
Rapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'EtudesRapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'EtudesHosni Mansour
 
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Ines Ouaz
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptMohamed Ben Bouzid
 
Cours gestion de production ensit dp
Cours gestion de production ensit dpCours gestion de production ensit dp
Cours gestion de production ensit dpAbdelhak Essoulahi
 

Tendances (20)

21.la gestion de la production
21.la gestion de la production21.la gestion de la production
21.la gestion de la production
 
Gestion de la qualite
Gestion de la qualiteGestion de la qualite
Gestion de la qualite
 
La gestion des risques
La gestion des risquesLa gestion des risques
La gestion des risques
 
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
Découvrez la Value Stream Mapping (VSM)
 
Roue de Deming
Roue de Deming Roue de Deming
Roue de Deming
 
Cours stock
Cours stockCours stock
Cours stock
 
7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes7 Outils de résolution de problèmes
7 Outils de résolution de problèmes
 
La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)La Total Productive Maintenance (TPM)
La Total Productive Maintenance (TPM)
 
exercices gestion de stock
exercices gestion de stock exercices gestion de stock
exercices gestion de stock
 
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
8 Outils Qualité pour toutes les fonctions de l'entreprise
 
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.Annales  corrigees de marketing et communication 2017 2018.
Annales corrigees de marketing et communication 2017 2018.
 
Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage  Dimensionnement de plateforme de stockage
Dimensionnement de plateforme de stockage
 
Rapport Projet Fin d'Études PFE
Rapport Projet Fin d'Études PFERapport Projet Fin d'Études PFE
Rapport Projet Fin d'Études PFE
 
Le PDCA
Le PDCA Le PDCA
Le PDCA
 
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
La Mise en place d'une demarche qualité selon la norme iso 9001 version 2008
 
Rapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'EtudesRapport Projet de Fin d'Etudes
Rapport Projet de Fin d'Etudes
 
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
Travaux dirigés 1: algorithme & structures de données (corrigés)
 
présentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.pptprésentation soutenance PFE.ppt
présentation soutenance PFE.ppt
 
la gestion de stocks
la gestion de stocks la gestion de stocks
la gestion de stocks
 
Cours gestion de production ensit dp
Cours gestion de production ensit dpCours gestion de production ensit dp
Cours gestion de production ensit dp
 

Similaire à Méthode pert

Lestechniquesdelordonnacement
LestechniquesdelordonnacementLestechniquesdelordonnacement
Lestechniquesdelordonnacementadeloo21
 
La-Fonction-Ordonnancement.pptx
La-Fonction-Ordonnancement.pptxLa-Fonction-Ordonnancement.pptx
La-Fonction-Ordonnancement.pptxjouaiti1
 
Ogc5 planning d'exécution des travaux 1
Ogc5   planning d'exécution des travaux 1Ogc5   planning d'exécution des travaux 1
Ogc5 planning d'exécution des travaux 1IRBarry
 
m15planificationpdf_compress.pdf
m15planificationpdf_compress.pdfm15planificationpdf_compress.pdf
m15planificationpdf_compress.pdfEric928984
 
gestion de projet et MS-project.pdf
gestion de projet et MS-project.pdfgestion de projet et MS-project.pdf
gestion de projet et MS-project.pdfanasoumous1
 
Planification et_ordonnancement-2
 Planification et_ordonnancement-2 Planification et_ordonnancement-2
Planification et_ordonnancement-2mahdi hajji
 
Chapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdf
Chapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdfChapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdf
Chapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdfMbarkiIsraa
 
Epreuve de Gestion des Projets iifgit.docx
Epreuve de Gestion des Projets iifgit.docxEpreuve de Gestion des Projets iifgit.docx
Epreuve de Gestion des Projets iifgit.docxMichelsedonou1
 
Chapitre 3 NP-complétude
Chapitre 3 NP-complétudeChapitre 3 NP-complétude
Chapitre 3 NP-complétudeSana Aroussi
 
Chapitre 2 complexité
Chapitre 2 complexitéChapitre 2 complexité
Chapitre 2 complexitéSana Aroussi
 
Ms project 4 planification de projet
Ms project 4  planification de projetMs project 4  planification de projet
Ms project 4 planification de projetJoom La
 
Algo_avance_et_complexite.pdf
Algo_avance_et_complexite.pdfAlgo_avance_et_complexite.pdf
Algo_avance_et_complexite.pdfcheblatouati1
 
Cours algorithmique et complexite complet
Cours algorithmique et complexite completCours algorithmique et complexite complet
Cours algorithmique et complexite completChahrawoods Dmz
 
Cours algorithmique et complexite
Cours algorithmique et complexite Cours algorithmique et complexite
Cours algorithmique et complexite Saddem Chikh
 

Similaire à Méthode pert (20)

Lestechniquesdelordonnacement
LestechniquesdelordonnacementLestechniquesdelordonnacement
Lestechniquesdelordonnacement
 
La-Fonction-Ordonnancement.pptx
La-Fonction-Ordonnancement.pptxLa-Fonction-Ordonnancement.pptx
La-Fonction-Ordonnancement.pptx
 
Ogc5 planning d'exécution des travaux 1
Ogc5   planning d'exécution des travaux 1Ogc5   planning d'exécution des travaux 1
Ogc5 planning d'exécution des travaux 1
 
m15planificationpdf_compress.pdf
m15planificationpdf_compress.pdfm15planificationpdf_compress.pdf
m15planificationpdf_compress.pdf
 
gestion de projet et MS-project.pdf
gestion de projet et MS-project.pdfgestion de projet et MS-project.pdf
gestion de projet et MS-project.pdf
 
Planification et_ordonnancement-2
 Planification et_ordonnancement-2 Planification et_ordonnancement-2
Planification et_ordonnancement-2
 
Chapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdf
Chapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdfChapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdf
Chapitre 3 _Conception et analyse d’algorithme-DPR.pdf
 
Planification
PlanificationPlanification
Planification
 
Serie2
Serie2Serie2
Serie2
 
cours algorithme
cours algorithmecours algorithme
cours algorithme
 
Epreuve de Gestion des Projets iifgit.docx
Epreuve de Gestion des Projets iifgit.docxEpreuve de Gestion des Projets iifgit.docx
Epreuve de Gestion des Projets iifgit.docx
 
Chapitre 3 NP-complétude
Chapitre 3 NP-complétudeChapitre 3 NP-complétude
Chapitre 3 NP-complétude
 
Chapitre 2 complexité
Chapitre 2 complexitéChapitre 2 complexité
Chapitre 2 complexité
 
Pert
PertPert
Pert
 
Ms project 4 planification de projet
Ms project 4  planification de projetMs project 4  planification de projet
Ms project 4 planification de projet
 
Algo_avance_et_complexite.pdf
Algo_avance_et_complexite.pdfAlgo_avance_et_complexite.pdf
Algo_avance_et_complexite.pdf
 
4 si ds1 (algo)
4 si   ds1 (algo)4 si   ds1 (algo)
4 si ds1 (algo)
 
Rapport MOGPL
Rapport MOGPLRapport MOGPL
Rapport MOGPL
 
Cours algorithmique et complexite complet
Cours algorithmique et complexite completCours algorithmique et complexite complet
Cours algorithmique et complexite complet
 
Cours algorithmique et complexite
Cours algorithmique et complexite Cours algorithmique et complexite
Cours algorithmique et complexite
 

Dernier

La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfbdp12
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 37
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxJCAC
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfRiDaHAziz
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Gabriel Gay-Para
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfRiDaHAziz
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxMartin M Flynn
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfSylvianeBachy
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursStagiaireLearningmat
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 37
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationpapediallo3
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film françaisTxaruka
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 37
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre françaisTxaruka
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneTxaruka
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...NaimDoumissi
 

Dernier (18)

Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
Bulletin des bibliotheques Burkina Faso mars 2024
 
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdfLa Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
La Base unique départementale - Quel bilan, au bout de 5 ans .pdf
 
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdfBibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
Bibdoc 2024 - Les maillons de la chaine du livre face aux enjeux écologiques.pdf
 
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptxPrésentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
Présentation - Initiatives - CECOSDA - OIF - Fact Checking.pptx
 
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdfPIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
PIE-A2-P4-support stagiaires sept 22-validé.pdf
 
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
Faut-il avoir peur de la technique ? (G. Gay-Para)
 
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdfPIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
PIE-A2-P 5- Supports stagiaires.pptx.pdf
 
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptxDIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
DIGNITAS INFINITA - DIGNITÉ HUMAINE; déclaration du dicastère .pptx
 
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdfVulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
Vulnérabilité numérique d’usage : un enjeu pour l’aide à la réussitepdf
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx   Film     françaisPas de vagues.  pptx   Film     français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Apprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceursApprendre avec des top et nano influenceurs
Apprendre avec des top et nano influenceurs
 
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdfBibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
Bibdoc 2024 - Ecologie du livre et creation de badge.pdf
 
Cours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'informationCours de Management des Systèmes d'information
Cours de Management des Systèmes d'information
 
Pas de vagues. pptx Film français
Pas de vagues.  pptx      Film   françaisPas de vagues.  pptx      Film   français
Pas de vagues. pptx Film français
 
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
Bibdoc 2024 - L’Éducation aux Médias et à l’Information face à l’intelligence...
 
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
Bernard Réquichot.pptx   Peintre françaisBernard Réquichot.pptx   Peintre français
Bernard Réquichot.pptx Peintre français
 
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienneChana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
Chana Orloff.pptx Sculptrice franco-ukranienne
 
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
Potentiel du Maroc en Produits du Terroir et Stratégie Adoptée pour le dévelo...
 

Méthode pert

  • 1. METHODE P.E.R.T. La méthode PERT permet d' évaluer la durée de réalisation d'un projet complexe et de détecter les parties de ce projet ne supportant aucun retard. Elle résout des problèmes appelés problèmes d'ordonnancement. Le projet sera subdivisé en tâches. En général, elles ne pourront toutes être réalisées simultanément, certaines tâches devront être achevées avant que d'autres ne puissent débuter. On résumera l'information sur le projet sous la forme d'un tableau, appelé échéancier, où seront indiquées les tâches, leur durée, et les contraintes d'antériorité à respecter. Exemple : TACHES Tâches antérieures Durée A -- 6 B -- 5 C A 4 D B 6 E C 5 F A,D 6 G E,F 4 1) Construction du graphe PERT : La méthode commence par la construction d'un graphe, appelé graphe PERT, à partir de l'échéancier. Ce graphe sera un graphe valué dont les arcs seront les tâches, les valeurs des arcs étant leur durée et les sommets représenteront des états d'avancement du projet, numérotés de 1 à n. Le graphe devra respecter deux contraintes : a) en un sommet, toutes les tâches se trouvant sur un chemin y menant, doivent être achevées b) il n'y a pas d'arc de i vers j avec i est supérieur à j Exemple : 1 2 3 4 5 6 7 A C E B D F G 6 4 5 5 6 6 4 On a été obligé d'ajouter un arc allant de 2 à 5 pour tenir compte du fait que A devait être terminée pour que F commence, cette tâche sera appelée tâche fictive et sera de durée nulle.
  • 2. Pour construire un graphe PERT dans le cas général, on procèdera de la manière suivante : 1) Détermination des niveaux des tâches : On attribuera le niveau 0 aux tâches qui n'ont pas de tâche antérieure. On attribuera le niveau 1 aux tâches dont les tâches antérieures sont de niveau 0. On déterminera ainsi le niveau de chaque tâche : les tâches de niveau k+1 seront les tâches dont les tâches antérieures sont de niveau inférieur avec au moins une tâche de niveau k parmi elles. On construira le graphe en traçant les tâches par ordre de niveau croissant. 2) Tâches commençantes, finissantes, convergentes : Avant de se lancer dans la construction du graphe, il sera souvent utile de détecter les tâches dites commençantes, finissantes ou convergentes . Les tâches commençantes sont les tâches sans tâche antérieure, elles partent du sommet 1 du graphe (appelé entrée du graphe). Les tâches finissantes sont les tâches qui ne sont pas tâche antérieure, elles arrivent au sommet terminal du graphe (appelé sortie). Les tâches convergentes sont des tâches que l'on rencontre toujours ensemble (i.e. jamais l'une sans l'autre) dans la colonne "tâches antérieures"; dans le graphe, elles auront le même sommet terminal. 2) Détermination des dates et des marges : Une fois le graphe construit, on va déterminer les dates au plus tôt et au plus tard pour les différents sommets et les marges libres et totales pour les tâches. a) Dates au plus tôt : Pour un sommet, la date au plus tôt (notée : t) représente concrètement le temps minimum nécessaire pour atteindre ce sommet ( on ne peut pas faire mieux). Elle se déterminera de proche en proche, par ordre de sommet croissant, à partir de l'entrée du graphe, grace à l'algorithme de Ford de recherche du chemin le plus long. Ainsi : t1 = 0 et tj = Max ( ti + dij ) sur tous les i précédant j avec dij = durée de la tâche ij Dans l'exemple, t1 = 0, t2 = 0+6 = 6, t3 = 0+5 = 5, t4 = 6+4 = 10, t5 = max ( 6+0 , 5+6 ) = 11, t6 = max ( 11+6 , 10+5 ) = 17, t7 = 17+4 = 21.
  • 3. La date au plus tôt de la sortie du graphe représente la durée minimale réalisable pour l'ensemble du projet ( dans l'exemple, t7 = 21, le projet durera donc au mieux 21 jours) b) Dates au plus tard : Pour un sommet, la date au plus tard (notée : T ) représente concrètement la date à laquelle cet état doit obligatoirement être atteint si l'on ne veut pas augmenter la durée totale du projet ( il ne faut pas faire pire ). Elle se déterminera de manière analogue à t, mais par ordre de sommet décroissant, depuis la sortie du graphe : Tn = tn = Durée du projet et Ti = Min ( Tj - dij ) sur tous les j suivant i Dans l'exemple, T7 = 21, T6 = 21 - 4 = 17, T5 = 17 - 6 = 11, T4 = 17 - 5 = 12, T3 = 11 - 6 = 5, T2 = min ( 11-0 , 12-4 ) = 8, T1 = min ( 8-6 , 5-5 ) = 0 On aura toujours t1 = T1 = 0 et t inférieur ou égal à T pour tout sommet. On appelle T-t la marge de flottement du sommet. c) Marges des tâches : La marge libre d'une tâche représentera concrètement le retard maximal qu' on pourra prendre dans la réalisation d'une tâche sans retarder le début des tâches suivantes, on la notera ML. La marge totale d'une tâche représentera concrètement le retard maximal qu' on pourra prendre dans la réalisation d'une tâche sans retarder l'ensemble du projet, on la notera MT. Si on note ij la tâche allant du sommet i au sommet j : MLij = tj - ti - dij et MTij = Tj - ti - dij Compte tenu du mode calcul, les marges seront toujours positives ou nulles et la marge libre d'une tâche sera toujours inférieure ou égale à sa marge totale. On qualifiera de critique, une tâche dont la marge totale est nulle, c'est en quelque sorte une tâche "urgente", une tâche sur laquelle il ne faut pas prendre de retard si l'on ne veut pas augmenter la durée totale du projet. Si la durée d'une tâche augmente, une partie de cette augmentation sera absorbée par la marge de la tâche, seul lesurplus se répercutera sur la durée du projet. Exemple : Tâches A B C D E F G ML 0 0 0 0 2 0 0 MT 2 0 2 0 2 0 0 Ainsi , dans l'exemple, si la durée de la tâche E augmente de 7 jours, le projet durera 26 jours, soit 5 jours de plus ( 2 jours seront absorbés par la marge de la tâche E)
  • 4. Exercice d’application : Déterminer la durée minimale du projet : Tâche A B C D E F G H I J K L M N O P T. antérieures IP ACH G IP A IP AG MNO AFK DE IP DE G Durée 3 5 2 4 8 1 7 5 5 6 3 4 7 1 2 6 CORRECTION 1) On commence par déterminer les niveaux des tâches, ce qui donne, par ordre de niveau croissant : D, G, I C, P A, E, H, N B, F, J, M, O K L On construira le graphe en introduisant les tâches par ordre de niveau croissant. On détermine ensuite quelles sont les tâches convergentes (on saura ainsi qu'elles doivent aboutir au même sommet) et les tâches finissantes (qu'on pourra joindre au dernier sommet du graphe PERT) : Tâches convergentes : I et P, C et H, D et E, M N et O, F et K Tâches finissantes : B, J, L Le tracé du graphe se fera donc en introduisant les tâches par ordre de niveau croissant et en respectant les contraintes d'antérirorité : 1 0 0 D4 G7 I5 7 28 28 2 7 7 3 13 13 C2 P6 E8 N1 A3 5 18 29 6 20 30 4 21 21 8 31 31 H5 O2 M7 F1 9 35 35 B5 K3 J6 L4