Tétralogie de Fallot
Le 20.01.2014
S. Hassam
Définition
• Cardiopathie cyanogène la plus fréquente :
– 1 naissance sur 3500
– 7-10 % des cardiopathies congénitales
• A...
Physiopathologie
Mécanisme
• Unique : anomalie de bascule du septum
conal qui se déplace en avant et à droite 
« monologie » de Fallot
• G...
Conséquences
• Shunt inter-ventriculaire :
– Gauche  droite puis droite  gauche
• Hypoperfusion pulmonaire
• Histoire na...
Sténose pulmonaire
• Peut siéger à différents niveaux sur la voie
droite : infundibulum
(constante), anneau, valve, AP
• D...
Clinique
Nouveau-né
• Asymptomatique :
– Sténose peu serrée initialement
– Protection pulmonaire dans contexte de shunt
– Diagnosti...
Nourrisson
• Pas de retard pondéral
• Cyanose progressive à partir de 6 mois
• Crises hypoxiques vers 1 an
Enfant
• Clinique rare car opérés avant
• Cyanose centrale, majorée à l’effort et au froid
• Hippocratisme digital
• Squat...
Signes physiques chez l’enfant
• Signe de Harzer
• Auscultation :
– Click éjectionnel du B1 (par dilatation aortique)
– B2...
Crise hypoxique
• Caractéristique de la T4F
• Déclenchée par : lever, stress, bain
• Tachypnée, cyanose  syncope
• Abolit...
Paraclinique
• ECG : HVD + axe droit
• RP :
– Pas de CMG
– Hypoperfusion pulmonaire
– Cœur « en sabot » :
• Pointe surélevée : HVD
• Ar...
Echocardiographie
• PSGA : 3 critères diagnostiques sur 4 :
– CIV haute, large
– Aorte à cheval, dextroposée
– HVD
– Conti...
Echocardiographie
• Apicale :
– Fonctions ventriculaires
– CIV surajoutées
– Convergence des 2 flux ventriculaires vers l’...
IRM
• Gold standard pour suivi  indication de
revalvulation
• Objectifs :
– Évaluation masse, fonction, volumes VG et VD
...
Cathétérisme
• Risque de déclencher des crises hypoxiques
• A réserver si besoin de préciser :
– Distribution branches AP
...
Formes cliniques
• Fallot « irrégulier » : anomalie de naissance ou
trajet des coronaires / anomalies des branches de
l’AP...
Diagnostic différentiel
• CIV large et dextroposition aortique en rapport avec l’HVD
• CIV de type IV : associée à une sté...
Traitement
Urgence : crise hypoxique
• Arrêter le stimulus déclencheur
• Oxygène
• Position genupectorale
• Propranolol 0.05-0.1 mg/k...
Curatif : chirurgical
• Entre 3 et 11 mois de vie idéalement
• Réparation d’emblée : cure complète :
– Sous CEC
– Ventricu...
Chirurgie palliative
• Rares indications
• Si formes critiques :
– Soulage hypoxie
– Permet croissance Aps
• Blalock : ana...
Cathétérisme interventionnel
• Sténose critique : rare
• Dilatation branches AP sténosées
• Oblitération collatérales par ...
Problématiques à long terme
• Morbi-mortalité tardive :
– 86 % de survie à 32 ans
– Mortalité s’accroît > 25 ans post-op
M...
Lésions résiduelles (1)
• Sténose pulmonaire :
– quasi-constante.
– Idéal : gradient < 25 mmHg. Réintervention si > 50
mmH...
Lésions résiduelles (2) : IP
• 60 % des patients, par patch transannulaire
• Dilatation VD : dyspnée  troubles du rythme ...
Lésions résiduelles (3)
• CIV : restrictives fréquentes, sans
conséquences
• Dilatation aortique :
– Anomalies paroi (médi...
Troubles du rythme
• 1ère cause de mortalité par T4F
• Conduction :
– BBD quasi-constant et sans retentissement, lié à chi...
Conclusion
• Diagnostic échographique aisé
• Cardiopathie réparable chirurgicalement
• Problèmes évolutifs à long terme li...
Bibliographie
• Villafane et al. Hot topics in tetralogy of Fallot.
JACC 2013; 62, 23:2155–66
• B. Friedli. Tétralogie de ...
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Tétralogie de fallot
Prochain SlideShare
Chargement dans…5
×

Tétralogie de fallot

2 125 vues

Publié le

Présentation sur la tétralogie de Fallot, cardiopathie congénitale cyanogène la plus fréquente.

Publié dans : Santé & Médecine
0 commentaire
1 j’aime
Statistiques
Remarques
  • Soyez le premier à commenter

Aucun téléchargement
Vues
Nombre de vues
2 125
Sur SlideShare
0
Issues des intégrations
0
Intégrations
4
Actions
Partages
0
Téléchargements
65
Commentaires
0
J’aime
1
Intégrations 0
Aucune incorporation

Aucune remarque pour cette diapositive

Tétralogie de fallot

  1. 1. Tétralogie de Fallot Le 20.01.2014 S. Hassam
  2. 2. Définition • Cardiopathie cyanogène la plus fréquente : – 1 naissance sur 3500 – 7-10 % des cardiopathies congénitales • Atteinte cono-troncale • Association de 4 anomalies : – Dextroposition aortique : aorte « à cheval » – Communication inter-ventriculaire haute – Obstacle sur la voie VD-AP – Hypertrophie VD • Pentalogie de Fallot si CIA associée
  3. 3. Physiopathologie
  4. 4. Mécanisme • Unique : anomalie de bascule du septum conal qui se déplace en avant et à droite  « monologie » de Fallot • Génétique : cas sporadiques, syndrome de Di George
  5. 5. Conséquences • Shunt inter-ventriculaire : – Gauche  droite puis droite  gauche • Hypoperfusion pulmonaire • Histoire naturelle : – Polyglobulie – AVC – Abcès cérébral – Endocardite infectieuse  Décès avant âge adulte
  6. 6. Sténose pulmonaire • Peut siéger à différents niveaux sur la voie droite : infundibulum (constante), anneau, valve, AP • Dynamique car composante musculaire : rôle du SNA • Augmentation shunt D-G par stress  crise hypoxique / spasme infundibulaire = complication aigue principale de la T4F
  7. 7. Clinique
  8. 8. Nouveau-né • Asymptomatique : – Sténose peu serrée initialement – Protection pulmonaire dans contexte de shunt – Diagnostic auscultatoire • Formes extrêmes : ducto-dépendantes
  9. 9. Nourrisson • Pas de retard pondéral • Cyanose progressive à partir de 6 mois • Crises hypoxiques vers 1 an
  10. 10. Enfant • Clinique rare car opérés avant • Cyanose centrale, majorée à l’effort et au froid • Hippocratisme digital • Squatting : diminue le shunt D-G – en majorant les résistances artérielles périphériques – En augmentant le débit pulmonaire par majoration du retour veineux • Retard staturo-pondéral
  11. 11. Signes physiques chez l’enfant • Signe de Harzer • Auscultation : – Click éjectionnel du B1 (par dilatation aortique) – B2 claqué : aortique, car pulm inaudible – Souffle éjectionnel losangique, durée fonction degré sténose (court = sténose serrée)
  12. 12. Crise hypoxique • Caractéristique de la T4F • Déclenchée par : lever, stress, bain • Tachypnée, cyanose  syncope • Abolition du souffle en per-critique • Traitement : bêta-bloquant • Sanction chirurgicale
  13. 13. Paraclinique
  14. 14. • ECG : HVD + axe droit • RP : – Pas de CMG – Hypoperfusion pulmonaire – Cœur « en sabot » : • Pointe surélevée : HVD • Arc moyen concave : hypoplasie tronc pulmonaire • Bouton Ao saillant : dilatation Ao • Arc aortique droit : 25 % • Bio : – Polyglobulie / cyanose – Thrombopénie et troubles de la crase secondaires
  15. 15. Echocardiographie • PSGA : 3 critères diagnostiques sur 4 : – CIV haute, large – Aorte à cheval, dextroposée – HVD – Continuité mitro-aortique • PSPA : voie droite ++ : – Dimensions anneau, AP tronc et ses branches – Gradient VD-AP : degré de sténose, avec parfois 2 flux superposés – Ostia coronaires
  16. 16. Echocardiographie • Apicale : – Fonctions ventriculaires – CIV surajoutées – Convergence des 2 flux ventriculaires vers l’aorte • Sous-costale et supra-sternale : – Diamètres branches AP – Arteria lusoria (= sous-clavière Dte aberrante)
  17. 17. IRM • Gold standard pour suivi  indication de revalvulation • Objectifs : – Évaluation masse, fonction, volumes VG et VD – Quantification IP, IT, Qp/Qs – Anomalies cinétique segmentaire, recherche viabilité myocardique (zones cicatricielles) – Anatomie de la voie droite, AP tronc et branches – Évaluation aorte, valve aortique, coronaires – Recherche de shunt intra- ou extra-cardiaque  Varient en fonction de l’âge du patient
  18. 18. Cathétérisme • Risque de déclencher des crises hypoxiques • A réserver si besoin de préciser : – Distribution branches AP – Anatomie coronaire • Pressions égalisées à travers CIV
  19. 19. Formes cliniques • Fallot « irrégulier » : anomalie de naissance ou trajet des coronaires / anomalies des branches de l’AP / CIV multiples • Fallot « rose » : sténose infundibulaire peu serrée • Absence de septum conal : valves pulmonaire et aortique en canon de fusil • Agénésie valvulaire pulmonaire : – orifice hypoplasique – Dilatation massive de l’AP et branches  compression bronchique – Peu cyanogène car obstacle modéré, mais IP +++
  20. 20. Diagnostic différentiel • CIV large et dextroposition aortique en rapport avec l’HVD • CIV de type IV : associée à une sténose pulmonaire • Ventricule droit à double issue • Atrésie pulmonaire à septum ouvert : forme extrême : – Atteinte variable de l’AP et ses branches – Ducto-dépendance – Collatérales aorto-pulmonaires (mais pas d’hyperdébit pulmonaire car souvent sténosées) : • clinique variable • Importance KT pré-op
  21. 21. Traitement
  22. 22. Urgence : crise hypoxique • Arrêter le stimulus déclencheur • Oxygène • Position genupectorale • Propranolol 0.05-0.1 mg/kg en IVL • Valium • Morphine : 0.2 mg/kg  Prévention en attente chirurgie : propranolol 2-5 mg/kg/j en 3 prises p.o
  23. 23. Curatif : chirurgical • Entre 3 et 11 mois de vie idéalement • Réparation d’emblée : cure complète : – Sous CEC – Ventriculotomie droite infundibulaire – Fermeture CIV / pièce de Dacron – Résection sténose infundibulaire – Élargissement anneau + tronc par patch transannulaire après calibration
  24. 24. Chirurgie palliative • Rares indications • Si formes critiques : – Soulage hypoxie – Permet croissance Aps • Blalock : anastomose termino-latérale entre artère sous-clavière et AP homolatérale – Modifié / Gore-Tex : augmente durée de vie anastomose + préserve apport vasculaire Mbre sup
  25. 25. Cathétérisme interventionnel • Sténose critique : rare • Dilatation branches AP sténosées • Oblitération collatérales par coils • Pistes thérapeutiques : – Interventions hybrides – Dilatation per-opératoire de la voie pulmonaire pour minimiser IP (avec abord chirurgical trans-atrial) ? Vida et al. Evolving strategies for preserving the pulmonary valve during early repair of tetralogy of Fallot: Mid-term results. J Thorac Cardiovasc Surg 2014;147:687-96
  26. 26. Problématiques à long terme • Morbi-mortalité tardive : – 86 % de survie à 32 ans – Mortalité s’accroît > 25 ans post-op Murphy et al. Long term outcome in patients undergoing surgical repair of tetralogy of Fallot. NEJM 1993;329:593-9 Nollert and al. Long term survival in patients with repair of tetralogy of Fallot. JACC 1997; 30:1374-83
  27. 27. Lésions résiduelles (1) • Sténose pulmonaire : – quasi-constante. – Idéal : gradient < 25 mmHg. Réintervention si > 50 mmHg • Sténose branches de l’AP – Surtout si APSO
  28. 28. Lésions résiduelles (2) : IP • 60 % des patients, par patch transannulaire • Dilatation VD : dyspnée  troubles du rythme  insuffisance cardiaque  Intervenir précocement avant symptômes IRM = examen-clé : pas de régression dilatation VD si : - volume VD > 150 mL/m² (systo > 95 mL/m²) - FE VD < 40 % Buechel and al. Remodelling of the right ventricle after early pulmonary valve replacement in children with repaired tetralogy of Fallot. Eur Heart J 2005;26:2721-7 Homogreffe ou par cathétérisme interventionnel (Melody) : 15 % patients revalvulés
  29. 29. Lésions résiduelles (3) • CIV : restrictives fréquentes, sans conséquences • Dilatation aortique : – Anomalies paroi (médianécrose, fibrose) – Dissection rarement rapportée  Cure chirurgicale le plus souvent seulement si nécessité d’intervention sur autre lésion
  30. 30. Troubles du rythme • 1ère cause de mortalité par T4F • Conduction : – BBD quasi-constant et sans retentissement, lié à chirurgie – BAV tardifs • Arythmies ventriculaires : – fréquentes, traitement si symptômes ou formes soutenues : médicaments, ablation – Mort subite : risque si potentiels tardifs +, QRS > 180 ms  DAI • Arythmies supra-ventriculaires : cicatrices chirurgicales
  31. 31. Conclusion • Diagnostic échographique aisé • Cardiopathie réparable chirurgicalement • Problèmes évolutifs à long terme liés au geste : – Amélioration voies d’abord – Risque +++ si patient perdu de vue
  32. 32. Bibliographie • Villafane et al. Hot topics in tetralogy of Fallot. JACC 2013; 62, 23:2155–66 • B. Friedli. Tétralogie de Fallot. 11-940-E-50 (Traité EMC) • DIU d’échocardiographie, inter-région Nord-Est : Tétralogie de Fallot (Pr Y. Bernard) • www.e-cardiogram.ch • www.orphanet.fr • www.carpedem.fr

×