SlideShare une entreprise Scribd logo
Congrès annuel
de Médecine Familiale
Édition 2012
Riviera Maya

Les traumatismes
du membre supérieur
chez l’enfant
Serge Gouin, MDCM, FRCPC
CHU Sainte-Justine
Déclaration
De conflits

Je n’identifie aucun
conflit d’intérêts avec
cette présentation.
J’assume la
responsabilité de la
valeur scientifique et de
l’objectivité du contenu
de cette présentation.
SERGE GOUIN
Objectifs d’apprentissage
A la fin de cette présentation, vous serez
capable de:
1) Meilleure méthode d’interprétation des Rx
du membre supérieur
2) Connaître différentes prises en charge

3) Plus familier pour les indications et délais
pour suivi en orthopédie
Introduction
• Fx relativement fréquentes à l’urgence
• CHU Ste-Justine (2011):
450 Fx coudes
350 ‘pulled elbow’
• Fx sont souvent manquées: impact médicolégal
• Fonctionnalité du MS primordiale
• Anatomie difficile, changeante
• Atteinte neuro-vasculaire fréquente
Anatomie
Proportion importante de cartilage chez les jeunes
Enfants sont différents !
PHYSE = Plaques de croissance
• Zone la plus vulnérable des os en croissance,
(même plus que ligaments, tendons), surtout
en pré-adolescence
• Représente 15 - 30 % des Fx pédiatriques

• Classification Salter-Harris
(corrélation avec arrêt de croissance)
• 2 plaques de croissance par os long
PHYSE
Classification de Salter-Harris
• S = Simple
• A = Above
• L = beLow
• T = Trough
• E = Exploded
Écrasement
Épiphyse
Avant-bras
Fracture Torus
• Fx la plus fréquente en pédiatrie
• Fx ‘livre de beurre’, Fx ‘Buckle’
• ≠ Fx en bois vert
(plus de chance de déplacement)
• Fx de compression de la métaphyse du radius
distal et-ou cubitus
• Location = 2 - 3 cm de la physe
• Pas d’implication plaque de croissance
Fx Torus: prise en charge
• Immobilisation x 3 semaines
Plâtre avant-bras
Attelle plâtrée avant-bras
Attelle velcro

Plint AC et al., Pediatrics 2006
attelle plâtrée mobile vs plâtre (n=87)
Oakley EA et al., Ped Emerg Care 2008
attelle fibre de verre vs plâtre (n=84)
Fx Torus-Rôle des radiographies en série
• Farbman KS, et al., Arch Pediatr Adolesc Med
2000 Jul;154(7):750
• Étude Rétrospective
• N=70
• Conclusion = fractures torus sont stables, pas de
besoin de faire des radiographies de contrôle
• Si OK diagnostic, pas de suivi nécessaire en ortho
Fx bois vert
- Fracture sur le côté de tension (convex) et
le côté de compression demeure intact
- Immobilisation avec plâtre (3 semaines)

- Suivi en ortho dans 1 semaine
Fracture complète
Prise en charge
• Réduction:
- angulation > 15 degrés (film latéral)
(si < 8 ans, 20 degrés OK)
- déplacement > 25 %
• Plâtre B-AB (sauf si vraiment distal) et moulage
• Suivi ortho:
- 3-5 jours si réduction urgence
- sinon dans 7 jours
Trauma avant-bras: piège #1
• Bien examiner si pas de douleur à la tabatière
si présence:
- Rx vues scaphoïdes
- plâtre spica (pouce et avant-bras)
- suivi ortho 1 semaine
Trauma avant-bras: piège #2
• Fx-dislocation Galeazzi
facilement manquée…mais rare
fx du radius et dislocation de l’ulna distal
• Réduction par ortho (habituellement fermée)
Trauma avant-bras: piège #3
• Fx plastique:

souvent manquée
habituellemt ulna
• Réduction par ortho
(habituellement fermée)
Fracture ‘bowing’
‘Pulled elbow’

• Subluxation de tête radiale

• Fréquent
• < 6 ans; la plupart préscolaire (1-4 ans)
• garçons > filles
Pulled elbow
• ligament annulaire qui se déplace
dans l’articulation capitello-radiale
• En vieillisant:
force du ligament augmente
grosseur de la tête radiale augmente

• mécanisme = traction axiale du bras en
position pronation-extension
Dx – Pulled elbow
• Non-usage du membre supérieur
• Pas d’œdème ou de sensibilité majeure
sauf pour légère sensibilité tête radiale
• Position= adduction, pronation, semi-flexion
• supination or hyper-pronation douleureuse
Manœuvres de réduction
1) Bras en semi-flexion et
pronation pouce du MD
sur tête radiale, flexion
et supination
simultanées avec
pression postérieure sur
ligament tête radiale

2) Hyper-pronation aussi
efficace
Comparison of supination/flexion to hyperpronation
in the reduction of radial head subluxations

Macias CG et al., Pediatrics 1998
• 90 patients (<6 ans) randomisés
• 85/90 Succès premier essai:
- 38/44 Supination (86%)
- 40/41 Hyper-pronation (97%)
Pulled elbow
• Click :
présence VPP = 92%
absence VPP = 76%

• Rx non nécessaire si histoire et
examen typiques
• Rx si non reprise des
mouvements normaux après 2-3
essais de réduction (>10 min)
• Récurrence = 26.7%
Interprétation Rx du coude
•
•
•
•
•
•
•
•
•

‘Fat pad’ antérieur
‘Fat pad’ postérieur
Ligne humérale antérieure
Tête radiale
Ligne Capitello-radiale
Centres d’ossification
Signe du sablier
Humérus distal
Cubitus, Olécrane
Fat pad antérieur
• Présence normale

• Petit, relativement
plat sur portion
antérieure humérus
Fat Pad antérieur

Signe de la voile
= anormal
Fat Pad postérieur
• Présence de ‘fat
pad’ postérieur
suggère toujours
pathologie =
hémarthrose avec
lésion intraarticulaire
• Fx présente dans >
90%
Fat Pad postérieur: pièges
• Si fat pad postérieur sans Fx visible, obtenir
vue oblique
• Si fat pad postérieur absent:
- Fx olécrane
- Fx col radial extra-capsulaire
- rupture de la capsule articulaire
• Fat pad postérieur présent avec coude en
extension
Ligne humérale antérieure
En latéral franc,
ligne humérale
antérieure doit
passer par le
centre du
capitellum
Ligne humérale antérieure
Si ligne humérale
antérieure passe:
1) devant capitellum
ou
2) tiers antérieur

Fx sus-condylienne
à suspecter !!!
Tête radiale
Métaphyse du radius
est normalement
sans encoche

Tous les contours
sont lisses-’smooth’
Ligne capitello-radiale
Sur toute vue, le
cortex du radius
doit pointer vers
le capitellum
Danger = Rx trop
réduite, trop
centrée
Ligne capitello-radiale
Si alignement
abnormal:
suspectez
dislocation
ou
subluxation du
radius
Centres d’ossification secondaires
• Ordre spécifique
d’apparition
• C-R-I-T-O-E
• C apitellum
• R adial Head
• I nternal epicondyle
• T rochlea
• O lecranum
• E xternal epicondyle
Centres d’ossification secondaires
Âges approximatif d’apparition (ans)

•
•
•
•
•
•

C apitellum
R adial head
I nternal epicondyle
T rochlea
O lecranum
E xternal epicondyle

1
3
5
7
9
11
Signe du sablier
On doit voir un ‘huit’
sur l’humérus distal
Sinon, pas de latéral
franc
Examen physique
• Intégrité vasculaire
• Intégrité neurologique
• Évaluation des tissus mous: syndrome du
compartiment
• Importance de l’évaluation pré-op
Intégrité sensitivo-motrice
NERF MÉDIAN:
- Sensitif =
- bout palmaire de l’index
- Moteur =
- fléchisseur superficiel
de l’index
- apposition du pouce-5e
doigt
Intégrité sensitivo-motrice
NERF CUBITAL-ULNAIRE
- Sensitif:
- bout palmaire du bord latéral du
petit doigt
- Moteur:
- fléchisseur profond du petit doigt
- adducteur du pouce
- adduction-abduction doigts
Intégrité sensitivo-motrice
NERF RADIAL

- Sensitif:
- surface dorsale du
1er web interdigital
- Moteur:
- extenseurs du poignet
Intégrité sensitivo-motrice
NERF INTEROSSEUX ANTÉRIEUR
- pas de sensitif
- moteur:
- long fléchisseur du pouce
- fléchisseur profond de l’index et majeur
Sommaire neuro-moteur
Soins primaires
• Immobilisation
• Analgésie
• Surélévation du membre si possible:
- diminue la douleur
- prévention des risques de dommage
secondaire
Indications pour consultation Ortho STAT !
• Œdème important

• Fx ouverte
• Atteinte neurovasculaire
Fracture sus-condylienne
• Fx la plus
fréquente du
coude chez
l’enfant
• Surtout à 5–8 ans
• Chute sur une
main ‘étirée’
Mécanismes
1) Traumatisme en Extension - 95%
fragment distal est déplacé postérieurement

2) Traumatisme en Flexion - 5%
Fragment distal est déplacé antérieurement
Fx sus-condylienne:
Pathophysiologie type extension
• Laxité ligamentaire permettant hypertension du
coude
• Olécrane vient buter sa fosse
• Impact sur région sus-condylienne postérieure
• Bris du cortex antérieur

• Déplacement postérieur du segment distal
Classification Gartland
(type extension, vue latérale)

Non
déplacement

Angulation avec
cortex postérieur
intact

Déplacement de
fragment postérieur,
pas de contact du
cortex
Fx suscondylienne – prise en charge
Grade I

Grade 2

Grade 3 et Fx de
type flexion

• Pas de réduction
• Immobilisation avec attelle
plâtrée
• Réduction: urgence ou ortho
• Immobilisation avec plâtre ou
attelle plâtrée

• Consultation ortho urgente

Si délai < 1 heure: traction constante 1-2 minutes puis flexion 30°
Si délai 2-3 heures: tentative de réduction
Attelle
Complications potentielles

Contraction de Volkmann

Déformité Gunstock (non-union)
Fx suscondylienne –
Complications neurologiques
• 10-18% atteinte neuro dans Fx déplacées type
extension
• Atteinte: surtout nerfs médian et radial
• Rémission normalement en-dedans de 6 mois
Fracture condyle latéral (externe)
• 2e en fréquence
• 6-10 ans (20% des traumas du coude)
• Mécanisme: stress en varus sur un coude en
extension-supination
Fx condyle externe
• Douleur et œdème sur face latérale du coude
seulement
• Atteinte des tissus mous moins sévère
• Atteinte NV rare
• Ne pas hésiter à obtenir une vue oblique
Fx condyle externe - Traitement
• Si déplacement de < 2 mm:
- immobilisation avec plâtre
• Si déplacement > 2 mm:
- chirurgie à considérer: réduction fermée
ou ouverte avec broches
• Immobilisation x 4-6 semaines
Fx condyle externe –
Complications fréquentes
• Non-union à cause du liquide synovial intraarticulaire
• Déplacement tardif à cause des muscles
extenseurs

• Cubitus valgus
• Parésie nerf cubital tardive
Fracture-dislocation de Monteggia
• Fracture cubitus-ulna et dislocation tête radiale
• On manque souvent si pas de Rx du coude
• Réduction fermée par ortho
Fracture de l’olécrane
• 5% des Fx du coude

• Chute directe sur coude
• Fx physaires ou métaphysaires
• Plaque de croissance en peds (12-13 ans)
• Ne pas manquer dislocation tête radiale
Fracture épicondyle-condyle médial
• 50 % association avec dislocation du coude
• Fx épicondyle plus fréquente (fusion = 14-17 ans)
• Fx condyle est intra-articulaire
• Rx :

< 5 mm = attelle, suivi en externe
> 5 mm = discuter avec ortho
Fracture du radius proximal
• Plus souvent anomalie du col radial ou de la
physe

• 8-12 ans
• Fx souvent associées:
- avulsion de l’épitrochlée
- olécrane
- dislocation du coude
Fx radius proximal: Traitement
• But premier = conserver pronation et supination
• Bons résultats (pas besoin de réduction) si:
< 30° d’angulation
< 3 mm (10%) de déplacement
• Attelle plâtrée
• Réduction fermée sous sédation par ortho
Dislocation coude
• Relativement rare (< 6% traumas coude)
• 11-15 ans
• Quand les plaques de croissance se referment
• Type postérieur de loin plus fréquent
(avec déplacement latéral associé)
Dislocation coude: Diagnostic
• Gros coude douleureux
• Rx =
- perte relation normale radius-capitellum
- perte relation normale humérus-cubitus
- relation radius-cubitus maintenue
• Surveiller Fx associées:
- épitrochlée – épicondyle
- col radial
Dislocation coude : Traitement
• Réduction fermée:
- traction et pression sur l’olécrane
- flexion du coude selon œdème
• Immobilisation x 10-14 jours
• Réduction ouverte:
- réduction fermée impossible
- fx ouverte
- fx intra-articulaire associée
Fracture humérus
•
•
•
•

Infréquente
Vérifier si kyste
Vérifier si PEM (< 4 ans)
Réduction très rare
même si proximale
• Rx : attelle ‘Stevenson’
ou autre
• Suivi ortho 7 jours
Évaluation de la douleur MSK en pédiatrie:
peu d’études !!!
• Clark E et al., Pediatrics 2007
ibuprofène supérieur à acétaminophène ou codéine
seulement 52% ont reçu analgésie adéquate

• Friday JH et al., Acad Emerg Med 2009
ibuprofène aussi efficace que combinaison acétaminophènecodéine

• Koller DM et al., Ped Emerg Care 2007
oxycodone vs ibuprofène vs ibuprofène + oxycodone = même
efficacité
Additive Value of Codeine for Pain Management of
Children Presenting to the Emergency Department
with a Musculoskeletal Trauma
Sylvie Le May RN, PhD, Serge Gouin MDCM, FRCPC
Christophe Fortin PhD(c), Alexia Messier RN
Marie-Andrée Robert RN, Nathalie Morin RN
Research Institute & Division of Emergency Medicine
Centre Hospitalier Universitaire Sainte-Justine
Université de Montréal
J Emerg Med 2012 (accepté pour publication)
Children’s mean pain scores & variations on pain intensity

CODEINE +
IBUPROFEN

PLACEBO +
IBUPROFEN

Group difference
(95% CI)
p value

0 minute
(T-1)

5,9 + 1,7
n=40

5,7 + 1,3
n=41

0.2 (-0.5, 0.8)
0.93

60 minutes
(T-2)

4,2 + 2,4
n=36

3,9 + 1,9
n=41

0.2 (-0.8, 1.2)
0.99

90 minutes
(T-3)

4,0 + 2,4
n=31

4,1 + 2,0
n=31

-0.1(-1.3, 1.0)
0.55

120 minutes
(T-4)

3,5 + 2,5
n=25

3,8 + 2,4
n=25

-0.3 (-1.7, 1.1)
0.60
Pain scores with VAS
10

Pain score

8
6
Codeine
4

Placebo

2
0
Triage

60 min.

90 min.

120 min.
Traitement idéal pour douleur
• Éviter codéine
• Morphine PO si pas de réduction
(0.2-0.4 mg/kg, max=10 mg)
• Morphine IV si réduction envisagée
(0.1 mg/kg, max=5 mg)
ww2.rch.org.au
www.pedxray.com
Urgence.hsj.qc.ca
MERCI !
QUESTIONS ?

Contenu connexe

Tendances

Cas pratique 1 : Coude
Cas pratique 1 : CoudeCas pratique 1 : Coude
Cas pratique 1 : Coude
massyle
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2killua zoldyck
 
6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr
Salah Eddine
 
Cat devant un polytraumatisme
Cat devant un polytraumatismeCat devant un polytraumatisme
Cat devant un polytraumatisme
Idris Ahmed
 
Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.L-ilia
 
Le polytraumatisé cours externe
Le polytraumatisé cours externeLe polytraumatisé cours externe
Le polytraumatisé cours externe
Hilou Hamid
 
Echographie rénale par les urgentistes
Echographie rénale par les urgentistesEchographie rénale par les urgentistes
Echographie rénale par les urgentistes
Eric Burggraff
 
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatriqueAspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
ROBERT ELBAUM
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
Ahmed Hadj Ammar
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
Eugène NJEBARIKANUYE
 
11 gonarthrose
11  gonarthrose11  gonarthrose
11 gonarthroseSoulaf Sel
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprungHana Hanouna
 
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.pptFRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
SafaaRou
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoraciquegoudaivaa
 

Tendances (20)

Cas pratique 1 : Coude
Cas pratique 1 : CoudeCas pratique 1 : Coude
Cas pratique 1 : Coude
 
4 fract cervicales
 4  fract cervicales 4  fract cervicales
4 fract cervicales
 
Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2Traumatismes du rachis cervical 2
Traumatismes du rachis cervical 2
 
6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr6.fracturi mb sup fr
6.fracturi mb sup fr
 
Cat devant un polytraumatisme
Cat devant un polytraumatismeCat devant un polytraumatisme
Cat devant un polytraumatisme
 
Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.Luxations de l’épaule.
Luxations de l’épaule.
 
Le polytraumatisé cours externe
Le polytraumatisé cours externeLe polytraumatisé cours externe
Le polytraumatisé cours externe
 
Echographie rénale par les urgentistes
Echographie rénale par les urgentistesEchographie rénale par les urgentistes
Echographie rénale par les urgentistes
 
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatriqueAspect particulier en traumatologie pédiatrique
Aspect particulier en traumatologie pédiatrique
 
Luxations du coude
Luxations du coudeLuxations du coude
Luxations du coude
 
Fractures generalites
 Fractures generalites Fractures generalites
Fractures generalites
 
11 gonarthrose
11  gonarthrose11  gonarthrose
11 gonarthrose
 
12 poignet - fractures
12  poignet - fractures12  poignet - fractures
12 poignet - fractures
 
Traumato hanche
 Traumato hanche Traumato hanche
Traumato hanche
 
Maladie de hirschprung
Maladie de  hirschprungMaladie de  hirschprung
Maladie de hirschprung
 
Fractures 20palette
Fractures 20paletteFractures 20palette
Fractures 20palette
 
02 noyade
02 noyade02 noyade
02 noyade
 
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.pptFRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
FRACTURES-AVANT-BRAS-cours-1-1.ppt
 
Drainage thoracique
Drainage thoraciqueDrainage thoracique
Drainage thoracique
 
Tumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfantTumeurs abd enfant
Tumeurs abd enfant
 

En vedette

Traumatismes du coude
Traumatismes du coudeTraumatismes du coude
Traumatismes du coude
imma-dr
 
Traumatismes de la hanche
Traumatismes de la hancheTraumatismes de la hanche
Traumatismes de la hanche
imma-dr
 
Diapo Epu Pediatrie
Diapo Epu PediatrieDiapo Epu Pediatrie
Diapo Epu Pediatrie
urologiebj
 
Les fractures osseuses
Les fractures osseusesLes fractures osseuses
Les fractures osseuses
drcusse
 
7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr
Salah Eddine
 
PRESENTACIÓN DEL BLOG
PRESENTACIÓN DEL BLOGPRESENTACIÓN DEL BLOG
PRESENTACIÓN DEL BLOG
henrygarcia0301
 
03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras - Gestión de cuentas ban...
03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras -  Gestión de cuentas ban...03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras -  Gestión de cuentas ban...
03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras - Gestión de cuentas ban...
Valencia Gregal
 
Blog
BlogBlog
Blog
tefy99
 
09 gobernadores militares en la provincia de castellon
09 gobernadores militares en la provincia de castellon09 gobernadores militares en la provincia de castellon
09 gobernadores militares en la provincia de castellon
aulamilitar
 
Centro de Instrucción de Infantería de Marina
Centro de Instrucción de Infantería de MarinaCentro de Instrucción de Infantería de Marina
Centro de Instrucción de Infantería de Marina
Veteranos de Infantería de Marina
 
Subliminalidad en disney
Subliminalidad en disneySubliminalidad en disney
Subliminalidad en disney
lauramartin96
 
Backing creatividad, diseño y marketing carlos gomez
Backing creatividad, diseño y marketing carlos gomezBacking creatividad, diseño y marketing carlos gomez
Backing creatividad, diseño y marketing carlos gomez
Carlos Gómez
 
25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido
25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido
25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido
aulamilitar
 
23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...
23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...
23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...
Jean-Claude Ngom
 
CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015
CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015
CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015
emsitchameu
 
52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...
52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...
52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...
aulamilitar
 
Trabajo no. 3 herramientas telematicas
Trabajo no. 3 herramientas telematicasTrabajo no. 3 herramientas telematicas
Trabajo no. 3 herramientas telematicas
100867
 

En vedette (20)

Traumatismes du coude
Traumatismes du coudeTraumatismes du coude
Traumatismes du coude
 
Traumatismes de la hanche
Traumatismes de la hancheTraumatismes de la hanche
Traumatismes de la hanche
 
Diapo Epu Pediatrie
Diapo Epu PediatrieDiapo Epu Pediatrie
Diapo Epu Pediatrie
 
Les fractures osseuses
Les fractures osseusesLes fractures osseuses
Les fractures osseuses
 
7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr7.fracturi mb inf fr
7.fracturi mb inf fr
 
PRESENTACIÓN DEL BLOG
PRESENTACIÓN DEL BLOGPRESENTACIÓN DEL BLOG
PRESENTACIÓN DEL BLOG
 
03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras - Gestión de cuentas ban...
03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras -  Gestión de cuentas ban...03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras -  Gestión de cuentas ban...
03 Manual VisionCredit Gregal Entidades Financieras - Gestión de cuentas ban...
 
Blog
BlogBlog
Blog
 
09 gobernadores militares en la provincia de castellon
09 gobernadores militares en la provincia de castellon09 gobernadores militares en la provincia de castellon
09 gobernadores militares en la provincia de castellon
 
Centro de Instrucción de Infantería de Marina
Centro de Instrucción de Infantería de MarinaCentro de Instrucción de Infantería de Marina
Centro de Instrucción de Infantería de Marina
 
Subliminalidad en disney
Subliminalidad en disneySubliminalidad en disney
Subliminalidad en disney
 
Backing creatividad, diseño y marketing carlos gomez
Backing creatividad, diseño y marketing carlos gomezBacking creatividad, diseño y marketing carlos gomez
Backing creatividad, diseño y marketing carlos gomez
 
25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido
25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido
25 juan manuel pons mollón. de teniente coronel a hijo del olvido
 
23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...
23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...
23ème Foire Internationale de Dakar (FIDAK - 18 au 29 décembre 2014) - La FID...
 
Carrier - Solution Climatique Optimale
Carrier - Solution Climatique OptimaleCarrier - Solution Climatique Optimale
Carrier - Solution Climatique Optimale
 
Découvrez Pydio
Découvrez Pydio Découvrez Pydio
Découvrez Pydio
 
CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015
CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015
CAMEROUN: Commémoration de la Semaine des martyrs 2015
 
52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...
52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...
52 la represión contra el trotskismo y la disidencia dentro del servicio sani...
 
Video Albea
Video AlbeaVideo Albea
Video Albea
 
Trabajo no. 3 herramientas telematicas
Trabajo no. 3 herramientas telematicasTrabajo no. 3 herramientas telematicas
Trabajo no. 3 herramientas telematicas
 

Similaire à Traumas du membre supérieur en pédiatrie

Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et TraitementRaideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitementaatrillat
 
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitementLes Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitementaatrillat
 
Cheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdfCheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdf
IsmailRayhane
 
11 avant -bras - fractures
11  avant -bras - fractures11  avant -bras - fractures
11 avant -bras - fractures
fteiti wadhah
 
14 24 mai kinés
14 24 mai kinés14 24 mai kinés
14 24 mai kinés
François Bellevue
 
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
Urgencehsj
 
9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou
9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou
9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou
islambouchiba9
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaulekadri med
 
Arthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genouArthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genou
sailhan
 
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportifLe genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
ROBERT ELBAUM
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
IRMSHN276
 
Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014
Urgencehsj
 
Aswad jfk2011
Aswad jfk2011Aswad jfk2011
Aswad jfk2011
Pierre Trudelle
 
Canal lombaire étroit et rétréci
Canal lombaire étroit et rétréciCanal lombaire étroit et rétréci
Canal lombaire étroit et rétréci
Benjamin NICOT
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
IRMSHN276
 
Voie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hancheVoie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hanche
sailhan
 
Traumatologie courante aux urgences clavicule
Traumatologie courante aux urgences claviculeTraumatologie courante aux urgences clavicule
Traumatologie courante aux urgences clavicule
Arnaud Depil-Duval
 
EPU Juin 2015 : Entorses de la Cheville
EPU Juin 2015 : Entorses de la ChevilleEPU Juin 2015 : Entorses de la Cheville
EPU Juin 2015 : Entorses de la Cheville
François Molinier
 
orthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.ppt
orthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.pptorthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.ppt
orthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.ppt
Souleymane5
 
Epu chantecler 2014
Epu chantecler 2014Epu chantecler 2014
Epu chantecler 2014
Almaviva Santé
 

Similaire à Traumas du membre supérieur en pédiatrie (20)

Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et TraitementRaideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
Raideurs du genou : Etiologie, Classification et Traitement
 
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitementLes Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
Les Raideurs du Genou : Etiologie, classification et traitement
 
Cheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdfCheville traumatique .pdf
Cheville traumatique .pdf
 
11 avant -bras - fractures
11  avant -bras - fractures11  avant -bras - fractures
11 avant -bras - fractures
 
14 24 mai kinés
14 24 mai kinés14 24 mai kinés
14 24 mai kinés
 
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
10 raisons pour lesquelles il ne faut jamais sous estimer une entorse de la c...
 
9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou
9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou
9h-jean-marie-coudreuse.pdf conduite à tenir devant un traumatisme du genou
 
Luxationsepaule
LuxationsepauleLuxationsepaule
Luxationsepaule
 
Arthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genouArthrose du genou et prothese de genou
Arthrose du genou et prothese de genou
 
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportifLe genou de l'enfant et de l'ado sportif
Le genou de l'enfant et de l'ado sportif
 
Le gros genou du lundi
Le gros genou du lundiLe gros genou du lundi
Le gros genou du lundi
 
Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014Entorses chevilles 2014
Entorses chevilles 2014
 
Aswad jfk2011
Aswad jfk2011Aswad jfk2011
Aswad jfk2011
 
Canal lombaire étroit et rétréci
Canal lombaire étroit et rétréciCanal lombaire étroit et rétréci
Canal lombaire étroit et rétréci
 
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
5_PATELLA_Place du chirurgien dans le traitement de l'instabilité fémoro-pate...
 
Voie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hancheVoie anterieure prothèse de hanche
Voie anterieure prothèse de hanche
 
Traumatologie courante aux urgences clavicule
Traumatologie courante aux urgences claviculeTraumatologie courante aux urgences clavicule
Traumatologie courante aux urgences clavicule
 
EPU Juin 2015 : Entorses de la Cheville
EPU Juin 2015 : Entorses de la ChevilleEPU Juin 2015 : Entorses de la Cheville
EPU Juin 2015 : Entorses de la Cheville
 
orthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.ppt
orthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.pptorthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.ppt
orthopedie5an_2016_traumatismes_vertebro_medullaires-farhi.ppt
 
Epu chantecler 2014
Epu chantecler 2014Epu chantecler 2014
Epu chantecler 2014
 

Plus de Urgencehsj

Ponction Lombaire 4 - 6 semaines de vie
Ponction Lombaire 4 - 6 semaines de viePonction Lombaire 4 - 6 semaines de vie
Ponction Lombaire 4 - 6 semaines de vie
Urgencehsj
 
Traumatoped drm roy
Traumatoped drm royTraumatoped drm roy
Traumatoped drm roy
Urgencehsj
 
Status epilepticus
Status epilepticusStatus epilepticus
Status epilepticus
Urgencehsj
 
Maltraitance site urgencehsj
Maltraitance site urgencehsjMaltraitance site urgencehsj
Maltraitance site urgencehsj
Urgencehsj
 
Eau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoi
Eau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoiEau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoi
Eau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoi
Urgencehsj
 
Miami j collar
Miami j collarMiami j collar
Miami j collar
Urgencehsj
 
Lacération en pédiatrie (Français)
Lacération en pédiatrie (Français)Lacération en pédiatrie (Français)
Lacération en pédiatrie (Français)
Urgencehsj
 
Lacerations
Lacerations Lacerations
Lacerations
Urgencehsj
 
Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016
Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016
Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016
Urgencehsj
 
Perle clinique 17
Perle clinique 17Perle clinique 17
Perle clinique 17
Urgencehsj
 
Présentation trauma Abdominale
Présentation trauma AbdominalePrésentation trauma Abdominale
Présentation trauma Abdominale
Urgencehsj
 
16. perles clinique abd automne
16. perles clinique abd automne16. perles clinique abd automne
16. perles clinique abd automne
Urgencehsj
 
La migraine
La migraineLa migraine
La migraine
Urgencehsj
 
Ventilation non invasive soins intensifs ped
Ventilation non invasive soins intensifs pedVentilation non invasive soins intensifs ped
Ventilation non invasive soins intensifs ped
Urgencehsj
 
Ow! that hurts nov 2014
Ow! that hurts nov 2014Ow! that hurts nov 2014
Ow! that hurts nov 2014
Urgencehsj
 
Cas à ne pas manquer No 14
Cas à ne pas manquer No 14Cas à ne pas manquer No 14
Cas à ne pas manquer No 14
Urgencehsj
 
Alte Une revue du Dr. Christiane Gagnon
Alte Une revue du Dr. Christiane GagnonAlte Une revue du Dr. Christiane Gagnon
Alte Une revue du Dr. Christiane Gagnon
Urgencehsj
 
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel RoyPerles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
Urgencehsj
 
Un trauma abdominal intéressant
Un trauma abdominal intéressantUn trauma abdominal intéressant
Un trauma abdominal intéressant
Urgencehsj
 
Lyme présentation 12 juin 2014
Lyme présentation 12 juin 2014Lyme présentation 12 juin 2014
Lyme présentation 12 juin 2014
Urgencehsj
 

Plus de Urgencehsj (20)

Ponction Lombaire 4 - 6 semaines de vie
Ponction Lombaire 4 - 6 semaines de viePonction Lombaire 4 - 6 semaines de vie
Ponction Lombaire 4 - 6 semaines de vie
 
Traumatoped drm roy
Traumatoped drm royTraumatoped drm roy
Traumatoped drm roy
 
Status epilepticus
Status epilepticusStatus epilepticus
Status epilepticus
 
Maltraitance site urgencehsj
Maltraitance site urgencehsjMaltraitance site urgencehsj
Maltraitance site urgencehsj
 
Eau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoi
Eau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoiEau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoi
Eau n'aie pas peur, ça ne fera pas mal 20170517 envoi
 
Miami j collar
Miami j collarMiami j collar
Miami j collar
 
Lacération en pédiatrie (Français)
Lacération en pédiatrie (Français)Lacération en pédiatrie (Français)
Lacération en pédiatrie (Français)
 
Lacerations
Lacerations Lacerations
Lacerations
 
Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016
Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016
Interpretation ECG Urgence Dr. Anne Fournier 2016
 
Perle clinique 17
Perle clinique 17Perle clinique 17
Perle clinique 17
 
Présentation trauma Abdominale
Présentation trauma AbdominalePrésentation trauma Abdominale
Présentation trauma Abdominale
 
16. perles clinique abd automne
16. perles clinique abd automne16. perles clinique abd automne
16. perles clinique abd automne
 
La migraine
La migraineLa migraine
La migraine
 
Ventilation non invasive soins intensifs ped
Ventilation non invasive soins intensifs pedVentilation non invasive soins intensifs ped
Ventilation non invasive soins intensifs ped
 
Ow! that hurts nov 2014
Ow! that hurts nov 2014Ow! that hurts nov 2014
Ow! that hurts nov 2014
 
Cas à ne pas manquer No 14
Cas à ne pas manquer No 14Cas à ne pas manquer No 14
Cas à ne pas manquer No 14
 
Alte Une revue du Dr. Christiane Gagnon
Alte Une revue du Dr. Christiane GagnonAlte Une revue du Dr. Christiane Gagnon
Alte Une revue du Dr. Christiane Gagnon
 
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel RoyPerles pédiatrie Dr. Michel Roy
Perles pédiatrie Dr. Michel Roy
 
Un trauma abdominal intéressant
Un trauma abdominal intéressantUn trauma abdominal intéressant
Un trauma abdominal intéressant
 
Lyme présentation 12 juin 2014
Lyme présentation 12 juin 2014Lyme présentation 12 juin 2014
Lyme présentation 12 juin 2014
 

Traumas du membre supérieur en pédiatrie

  • 1. Congrès annuel de Médecine Familiale Édition 2012 Riviera Maya Les traumatismes du membre supérieur chez l’enfant Serge Gouin, MDCM, FRCPC CHU Sainte-Justine
  • 2. Déclaration De conflits Je n’identifie aucun conflit d’intérêts avec cette présentation. J’assume la responsabilité de la valeur scientifique et de l’objectivité du contenu de cette présentation. SERGE GOUIN
  • 3. Objectifs d’apprentissage A la fin de cette présentation, vous serez capable de: 1) Meilleure méthode d’interprétation des Rx du membre supérieur 2) Connaître différentes prises en charge 3) Plus familier pour les indications et délais pour suivi en orthopédie
  • 4. Introduction • Fx relativement fréquentes à l’urgence • CHU Ste-Justine (2011): 450 Fx coudes 350 ‘pulled elbow’ • Fx sont souvent manquées: impact médicolégal • Fonctionnalité du MS primordiale • Anatomie difficile, changeante • Atteinte neuro-vasculaire fréquente
  • 5. Anatomie Proportion importante de cartilage chez les jeunes
  • 7. PHYSE = Plaques de croissance • Zone la plus vulnérable des os en croissance, (même plus que ligaments, tendons), surtout en pré-adolescence • Représente 15 - 30 % des Fx pédiatriques • Classification Salter-Harris (corrélation avec arrêt de croissance) • 2 plaques de croissance par os long
  • 9. Classification de Salter-Harris • S = Simple • A = Above • L = beLow • T = Trough • E = Exploded Écrasement
  • 12. Fracture Torus • Fx la plus fréquente en pédiatrie • Fx ‘livre de beurre’, Fx ‘Buckle’ • ≠ Fx en bois vert (plus de chance de déplacement) • Fx de compression de la métaphyse du radius distal et-ou cubitus • Location = 2 - 3 cm de la physe • Pas d’implication plaque de croissance
  • 13.
  • 14.
  • 15.
  • 16. Fx Torus: prise en charge • Immobilisation x 3 semaines Plâtre avant-bras Attelle plâtrée avant-bras Attelle velcro Plint AC et al., Pediatrics 2006 attelle plâtrée mobile vs plâtre (n=87) Oakley EA et al., Ped Emerg Care 2008 attelle fibre de verre vs plâtre (n=84)
  • 17. Fx Torus-Rôle des radiographies en série • Farbman KS, et al., Arch Pediatr Adolesc Med 2000 Jul;154(7):750 • Étude Rétrospective • N=70 • Conclusion = fractures torus sont stables, pas de besoin de faire des radiographies de contrôle • Si OK diagnostic, pas de suivi nécessaire en ortho
  • 18. Fx bois vert - Fracture sur le côté de tension (convex) et le côté de compression demeure intact - Immobilisation avec plâtre (3 semaines) - Suivi en ortho dans 1 semaine
  • 20. Prise en charge • Réduction: - angulation > 15 degrés (film latéral) (si < 8 ans, 20 degrés OK) - déplacement > 25 % • Plâtre B-AB (sauf si vraiment distal) et moulage • Suivi ortho: - 3-5 jours si réduction urgence - sinon dans 7 jours
  • 21. Trauma avant-bras: piège #1 • Bien examiner si pas de douleur à la tabatière si présence: - Rx vues scaphoïdes - plâtre spica (pouce et avant-bras) - suivi ortho 1 semaine
  • 22. Trauma avant-bras: piège #2 • Fx-dislocation Galeazzi facilement manquée…mais rare fx du radius et dislocation de l’ulna distal • Réduction par ortho (habituellement fermée)
  • 23.
  • 24. Trauma avant-bras: piège #3 • Fx plastique: souvent manquée habituellemt ulna • Réduction par ortho (habituellement fermée)
  • 26. ‘Pulled elbow’ • Subluxation de tête radiale • Fréquent • < 6 ans; la plupart préscolaire (1-4 ans) • garçons > filles
  • 27. Pulled elbow • ligament annulaire qui se déplace dans l’articulation capitello-radiale • En vieillisant: force du ligament augmente grosseur de la tête radiale augmente • mécanisme = traction axiale du bras en position pronation-extension
  • 28. Dx – Pulled elbow • Non-usage du membre supérieur • Pas d’œdème ou de sensibilité majeure sauf pour légère sensibilité tête radiale • Position= adduction, pronation, semi-flexion • supination or hyper-pronation douleureuse
  • 29. Manœuvres de réduction 1) Bras en semi-flexion et pronation pouce du MD sur tête radiale, flexion et supination simultanées avec pression postérieure sur ligament tête radiale 2) Hyper-pronation aussi efficace
  • 30. Comparison of supination/flexion to hyperpronation in the reduction of radial head subluxations Macias CG et al., Pediatrics 1998 • 90 patients (<6 ans) randomisés • 85/90 Succès premier essai: - 38/44 Supination (86%) - 40/41 Hyper-pronation (97%)
  • 31. Pulled elbow • Click : présence VPP = 92% absence VPP = 76% • Rx non nécessaire si histoire et examen typiques • Rx si non reprise des mouvements normaux après 2-3 essais de réduction (>10 min) • Récurrence = 26.7%
  • 32. Interprétation Rx du coude • • • • • • • • • ‘Fat pad’ antérieur ‘Fat pad’ postérieur Ligne humérale antérieure Tête radiale Ligne Capitello-radiale Centres d’ossification Signe du sablier Humérus distal Cubitus, Olécrane
  • 33. Fat pad antérieur • Présence normale • Petit, relativement plat sur portion antérieure humérus
  • 34. Fat Pad antérieur Signe de la voile = anormal
  • 35. Fat Pad postérieur • Présence de ‘fat pad’ postérieur suggère toujours pathologie = hémarthrose avec lésion intraarticulaire • Fx présente dans > 90%
  • 36.
  • 37. Fat Pad postérieur: pièges • Si fat pad postérieur sans Fx visible, obtenir vue oblique • Si fat pad postérieur absent: - Fx olécrane - Fx col radial extra-capsulaire - rupture de la capsule articulaire • Fat pad postérieur présent avec coude en extension
  • 38. Ligne humérale antérieure En latéral franc, ligne humérale antérieure doit passer par le centre du capitellum
  • 39.
  • 40. Ligne humérale antérieure Si ligne humérale antérieure passe: 1) devant capitellum ou 2) tiers antérieur Fx sus-condylienne à suspecter !!!
  • 41. Tête radiale Métaphyse du radius est normalement sans encoche Tous les contours sont lisses-’smooth’
  • 42. Ligne capitello-radiale Sur toute vue, le cortex du radius doit pointer vers le capitellum Danger = Rx trop réduite, trop centrée
  • 44. Centres d’ossification secondaires • Ordre spécifique d’apparition • C-R-I-T-O-E • C apitellum • R adial Head • I nternal epicondyle • T rochlea • O lecranum • E xternal epicondyle
  • 45. Centres d’ossification secondaires Âges approximatif d’apparition (ans) • • • • • • C apitellum R adial head I nternal epicondyle T rochlea O lecranum E xternal epicondyle 1 3 5 7 9 11
  • 46. Signe du sablier On doit voir un ‘huit’ sur l’humérus distal Sinon, pas de latéral franc
  • 47. Examen physique • Intégrité vasculaire • Intégrité neurologique • Évaluation des tissus mous: syndrome du compartiment • Importance de l’évaluation pré-op
  • 48. Intégrité sensitivo-motrice NERF MÉDIAN: - Sensitif = - bout palmaire de l’index - Moteur = - fléchisseur superficiel de l’index - apposition du pouce-5e doigt
  • 49. Intégrité sensitivo-motrice NERF CUBITAL-ULNAIRE - Sensitif: - bout palmaire du bord latéral du petit doigt - Moteur: - fléchisseur profond du petit doigt - adducteur du pouce - adduction-abduction doigts
  • 50. Intégrité sensitivo-motrice NERF RADIAL - Sensitif: - surface dorsale du 1er web interdigital - Moteur: - extenseurs du poignet
  • 51. Intégrité sensitivo-motrice NERF INTEROSSEUX ANTÉRIEUR - pas de sensitif - moteur: - long fléchisseur du pouce - fléchisseur profond de l’index et majeur
  • 53. Soins primaires • Immobilisation • Analgésie • Surélévation du membre si possible: - diminue la douleur - prévention des risques de dommage secondaire
  • 54. Indications pour consultation Ortho STAT ! • Œdème important • Fx ouverte • Atteinte neurovasculaire
  • 55. Fracture sus-condylienne • Fx la plus fréquente du coude chez l’enfant • Surtout à 5–8 ans • Chute sur une main ‘étirée’
  • 56. Mécanismes 1) Traumatisme en Extension - 95% fragment distal est déplacé postérieurement 2) Traumatisme en Flexion - 5% Fragment distal est déplacé antérieurement
  • 57. Fx sus-condylienne: Pathophysiologie type extension • Laxité ligamentaire permettant hypertension du coude • Olécrane vient buter sa fosse • Impact sur région sus-condylienne postérieure • Bris du cortex antérieur • Déplacement postérieur du segment distal
  • 58. Classification Gartland (type extension, vue latérale) Non déplacement Angulation avec cortex postérieur intact Déplacement de fragment postérieur, pas de contact du cortex
  • 59.
  • 60.
  • 61.
  • 62. Fx suscondylienne – prise en charge Grade I Grade 2 Grade 3 et Fx de type flexion • Pas de réduction • Immobilisation avec attelle plâtrée • Réduction: urgence ou ortho • Immobilisation avec plâtre ou attelle plâtrée • Consultation ortho urgente Si délai < 1 heure: traction constante 1-2 minutes puis flexion 30° Si délai 2-3 heures: tentative de réduction
  • 64. Complications potentielles Contraction de Volkmann Déformité Gunstock (non-union)
  • 65. Fx suscondylienne – Complications neurologiques • 10-18% atteinte neuro dans Fx déplacées type extension • Atteinte: surtout nerfs médian et radial • Rémission normalement en-dedans de 6 mois
  • 66. Fracture condyle latéral (externe) • 2e en fréquence • 6-10 ans (20% des traumas du coude) • Mécanisme: stress en varus sur un coude en extension-supination
  • 67. Fx condyle externe • Douleur et œdème sur face latérale du coude seulement • Atteinte des tissus mous moins sévère • Atteinte NV rare • Ne pas hésiter à obtenir une vue oblique
  • 68. Fx condyle externe - Traitement • Si déplacement de < 2 mm: - immobilisation avec plâtre • Si déplacement > 2 mm: - chirurgie à considérer: réduction fermée ou ouverte avec broches • Immobilisation x 4-6 semaines
  • 69. Fx condyle externe – Complications fréquentes • Non-union à cause du liquide synovial intraarticulaire • Déplacement tardif à cause des muscles extenseurs • Cubitus valgus • Parésie nerf cubital tardive
  • 70.
  • 71. Fracture-dislocation de Monteggia • Fracture cubitus-ulna et dislocation tête radiale • On manque souvent si pas de Rx du coude • Réduction fermée par ortho
  • 72.
  • 73.
  • 74.
  • 75. Fracture de l’olécrane • 5% des Fx du coude • Chute directe sur coude • Fx physaires ou métaphysaires • Plaque de croissance en peds (12-13 ans) • Ne pas manquer dislocation tête radiale
  • 76.
  • 77.
  • 78. Fracture épicondyle-condyle médial • 50 % association avec dislocation du coude • Fx épicondyle plus fréquente (fusion = 14-17 ans) • Fx condyle est intra-articulaire • Rx : < 5 mm = attelle, suivi en externe > 5 mm = discuter avec ortho
  • 79.
  • 80. Fracture du radius proximal • Plus souvent anomalie du col radial ou de la physe • 8-12 ans • Fx souvent associées: - avulsion de l’épitrochlée - olécrane - dislocation du coude
  • 81. Fx radius proximal: Traitement • But premier = conserver pronation et supination • Bons résultats (pas besoin de réduction) si: < 30° d’angulation < 3 mm (10%) de déplacement • Attelle plâtrée • Réduction fermée sous sédation par ortho
  • 82.
  • 83.
  • 84. Dislocation coude • Relativement rare (< 6% traumas coude) • 11-15 ans • Quand les plaques de croissance se referment • Type postérieur de loin plus fréquent (avec déplacement latéral associé)
  • 85. Dislocation coude: Diagnostic • Gros coude douleureux • Rx = - perte relation normale radius-capitellum - perte relation normale humérus-cubitus - relation radius-cubitus maintenue • Surveiller Fx associées: - épitrochlée – épicondyle - col radial
  • 86. Dislocation coude : Traitement • Réduction fermée: - traction et pression sur l’olécrane - flexion du coude selon œdème • Immobilisation x 10-14 jours • Réduction ouverte: - réduction fermée impossible - fx ouverte - fx intra-articulaire associée
  • 87.
  • 88.
  • 89.
  • 90. Fracture humérus • • • • Infréquente Vérifier si kyste Vérifier si PEM (< 4 ans) Réduction très rare même si proximale • Rx : attelle ‘Stevenson’ ou autre • Suivi ortho 7 jours
  • 91.
  • 92.
  • 93. Évaluation de la douleur MSK en pédiatrie: peu d’études !!! • Clark E et al., Pediatrics 2007 ibuprofène supérieur à acétaminophène ou codéine seulement 52% ont reçu analgésie adéquate • Friday JH et al., Acad Emerg Med 2009 ibuprofène aussi efficace que combinaison acétaminophènecodéine • Koller DM et al., Ped Emerg Care 2007 oxycodone vs ibuprofène vs ibuprofène + oxycodone = même efficacité
  • 94. Additive Value of Codeine for Pain Management of Children Presenting to the Emergency Department with a Musculoskeletal Trauma Sylvie Le May RN, PhD, Serge Gouin MDCM, FRCPC Christophe Fortin PhD(c), Alexia Messier RN Marie-Andrée Robert RN, Nathalie Morin RN Research Institute & Division of Emergency Medicine Centre Hospitalier Universitaire Sainte-Justine Université de Montréal J Emerg Med 2012 (accepté pour publication)
  • 95. Children’s mean pain scores & variations on pain intensity CODEINE + IBUPROFEN PLACEBO + IBUPROFEN Group difference (95% CI) p value 0 minute (T-1) 5,9 + 1,7 n=40 5,7 + 1,3 n=41 0.2 (-0.5, 0.8) 0.93 60 minutes (T-2) 4,2 + 2,4 n=36 3,9 + 1,9 n=41 0.2 (-0.8, 1.2) 0.99 90 minutes (T-3) 4,0 + 2,4 n=31 4,1 + 2,0 n=31 -0.1(-1.3, 1.0) 0.55 120 minutes (T-4) 3,5 + 2,5 n=25 3,8 + 2,4 n=25 -0.3 (-1.7, 1.1) 0.60
  • 96. Pain scores with VAS 10 Pain score 8 6 Codeine 4 Placebo 2 0 Triage 60 min. 90 min. 120 min.
  • 97. Traitement idéal pour douleur • Éviter codéine • Morphine PO si pas de réduction (0.2-0.4 mg/kg, max=10 mg) • Morphine IV si réduction envisagée (0.1 mg/kg, max=5 mg)