SlideShare une entreprise Scribd logo
Plan Blanc
              PRINCIPES
Le Plan Blanc (PB) est la réponse qu’apporte
le système de soins à la survenue d’une crise.
C’est le mode d’organisation qui permet de
faire face sans improvisation à une
circonstance exceptionnelle d’afflux de
victimes nécessitant des soins urgents.
Plan Blanc
                  PRINCIPES
Sept grands principes :
 1/ Modalités d’installation d’une cellule de crise.
 2/ Les règles de déclenchement du plan.
 3/ Les modalités de rappel et maintien du personnel et
 d’activation des services.
 4/ L’aménagement de la circulation intra et
 extrahospitalière.
 5/ L’organisation des services d’accueil des urgences en
 fonction des principes de catégorisation en médecine de
 catastrophe.
 6/ L’accueil des patients dans les services adaptés
 (transfert, ouverture de lits, déprogrammation).
 7/ La réception des familles, des autorités et des médias.
PLANC BLANC
Définition : dispositif de crise interne à l’établissement lui permettant
   de mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il
dispose, en cas d’afflux de patients ou de victimes, ou pour faire face à
                une situation sanitaire exceptionnelle.

                  Liens entre les autres plans et le PB :
PLANC ORSEC (organisation de secours civil) déclenché par le préfet
 pour mettre en action rapidement tous les moyens de secours (publics
 et privés), disponibles en cas de catastrophe (tempête, inondation …).
                     Peut entrainer l’activation du PB.
PLANC ROUGE déclenché par le préfet, destiné à porter secours à de
nombreuses victimes en cas d’accident catastrophique. Il détermine les
moyens (médicaux…) affectés à cette mission. Pas d’activation du PB.
 AUTRES PLANS : plans nationaux ou locaux déclinés au niveau de
 l’établissement sous formes de consignes spécifiques, conformément
aux directives ministérielles ou préfectorales (canicule, grippe, NRBC).
                        Probable activation du PB
Présentation du PB AU CHAN
• DEFINITION :
   – C’est l’inadéquation brutale entre les besoins de secours au
     CHAN et les moyens disponibles en cas d’afflux massif de
     victimes. C’est une situation exceptionnelle.

• CIRCULAIRE DHOS/HFD N°         2002-284 du 3 mai 2002
  relative à l’organisation du système hospitalier en cas
  d’afflux massif de victimes :
                       version : n° création date 02/06/2003
                                  1
                       version : n° création date 01/01/2004
                                  2
                       version : n° création date 07/11/2006
                                  3
                       version : n° création date 24/02/2012
                                  4
Objectifs
• Organiser l’accueil et la prise en charge
  médicale d’un nombre important de
  victimes adressés au Centre Hospitalier
  de NEVERS.
        Documents associés :
               - Plan de signalisation
               - Plan de circulation
               - Annexes NRBC
SECOURS EN SITUATION DE
          CATASTROPHE
• Définition : la catastrophe est un événement qui entraine
  un dommage pour la collectivité humaine, et engendre
  un déséquilibre entre la demande et l’offre des soins.
• Classification :
      - naturelle,
      - technologique qui peut survenir secondairement à
        une catastrophe naturelle,
      - sociologique accidentelle,
      - sociologique provoquée,
      - cas particulier des attentas : agression de type
        guerre pouvant survenir en temps de paix.
Déclenchement du PB
• En cas de situation de crise, le Directeur de l’établissement
  déclenche le PB en concertation avec le Chef de service du
  SAMU en fonction des critères suivants :
      - Nombre de victimes,
      - Arrivée simultanée,
      - Nécessité de prise en charge soignante importante,
      - Saturation des capacités d’accueil,
      - Alerte du Directeur coordinateur des soins,
      - Alerte des services techniques,
      - Réunion de la cellule de crise.
Déclenchement du PB
• Le standard (« Fiche réflexe n° – Standard »)
                                   6
  sur demande du Directeur,
• Application des consignes avec la « Fiche
  réflexe n° - Services techniques »
            7
      - Mise à disposition de DECT et vérification
      du fonctionnement des lignes téléphoniques
      de la cellule de crise,
      - Installation signalétique,
      - Zone d’accueil des patients,
      - Moyens humains.
Prise de Décision
• Directeur :
-   Information des autorités extérieures : préfet, ARS, police si besoin;
-   Désignation secrétariats (cellule crise et centre de tri);
-   Demande éventuelle de renfort (directeur adjoint);
-   Alerte professionnels nécessaires selon situation;
-   AAH : agent d’accueil et d’hôtesse (accueil des familles);
-   Pharmacie (renfort stérilisation et approvisionnements…);
-   EFS (produits sanguins);
-   CUMP si besoin;
-   Agent de sureté-sécurité;
-   DETSECOL (approvisionnement en repas patients personnels,
    linge, matériel biomédical…);
-   Fiches Réflexes n° page 39, n° page 33, n° pag e 40.
                       10             5             11
Prise de Décision
• Chef service SAMU :
  - Etablissements de santé avoisinants,
  - Alerte praticiens pour tri de victimes,
  - Alerte PH supplémentaires,
  - Désigne DSMI,
  - Renfort Régulation.
Organisation générale du PB
• Il s’insère dans le schéma départemental des
  plans blancs de la Nièvre et prend en compte
  les capacités d’accueil de tous les
  établissements concernés (publics ou privés).
• CUMP : elle est prise en compte et organisée
  par le CH Pierre LÔO de la Charité-sur-Loire.
• Il s’intègre dans le l’organisation de la zone de
  défense Est (CHU de NANCY) pour les risques
  NRBC.
Organisation générale du PB


• Composition de la cellule de crise :
  - Directeur de l’établissement (ou
  administrateur de garde), Président de la
  cellule de crise.
  - Directeur coordonnateur des soins (ou
  cadre de santé de permanence)
  - Responsable du Centre 15 avec un praticien
  du SAU.
Mission de la Cellule de Crise
 - Evaluer le nombre de cas et degré de gravités.
 - Connaitre l’occupation des lits du CHAN et des établissements de santé
   environnants.
 - En fonction des informations transmises par le SAMU :
        - Orientation des patients
        - Zone d’accueil des patients.
        - Moyens humains (médicaux et non médicaux).
        - Assurer la mise en œuvre et le suivi du plan blanc.
        - Gérer les modalités d’information de l’ensemble des services
        de l’établissement et de la communication externe.

Le Directeur de l’établissement coordonne l’action des intervenants :
        - le chef de service du SAMU/SAU est son référent médical,
        - le directeur coordonateur des soins est son référent paramédical.
Organisation logistique de la
                 cellule de crise
• La salle de cellule de crise dispose :
    –    5 lignes téléphoniques,
    –   une adresse mail,
    –   2 PC,
    –   2 Faxes photocopieurs.

Principes de communication de crise :
   - Définir l’information à diffuser aux destinataires adaptés (en
   interne, médias),
   - Garantir les informations à diffuser et le rythme de l’information,
   - Coordonner les informations ascendantes des différents
   interlocuteurs (établissements, intervenants extérieurs, autorités
   sanitaires (préfet, ARS, police) et usagers).
   - Convaincre que la crise est l’affaire de tous.
Organisation générale de l’accueil et de
   la prise en charge des victimes
Localisation du centre de tri dans le SAS du SAU.
  - Personnel :
        médical : - Chirurgien ortho de garde, désigné comme
                  « chirurgien trieur » en cas d’afflux de massif de
                     blessés.
                  - Médecin du SAU sur place, désigné comme
                  « médecin trieur »
        soignants: une équipe de tri est constituée par le cadre
                    supérieur du pôle F (ou cadre de santé de
                    permanence); elle comporte au minimum 1 IDE et
                    1 AS (rappelés à partir de la liste disponible en
                    cellule de crise)
                    un téléphone supplémentaire (DECT) leur est
                    destiné.
        secrétariat : 2 secrétaires
Modalités de Tri
• Lorsque le tri a déjà été effectué par le SAMU sur les
  lieux du sinistre, les patients sont orientés par le
  « praticien trieur » vers les services de soins dès leurs
  arrivée à l’hôpital.
• Si les patients se présentent spontanément ou nécessite
  un 2ème tri, le « praticien trieur » :
     - vérifie la fiche médicale,
     - examine rapidement les victimes, et les oriente
      suivant les catégories UA, UR, décédés,
     - décide des soins urgents à faire, des examens à
      demander…
Accueil des blesses - tri
• Urgences absolues : UA
  - UA1: extrêmes urgences, blessés très graves. pc engagé à court
  terme; traitement immédiat.
  - UA2 : première urgence, blessés graves, pronostic vital engagé à
  moyen terme; délai de traitement <6h.

•     Urgences relatives : UR
    - UR1: deuxième urgence, blessés sérieux, pc vital non engagé;
     délai de traitement entre 6 et 18h.
    - UR2 : troisième urgence, blessés légers, brève hospitalisation;
     délai de traitement > 18h.

• Impliqués (ou blessés psychologiques) : CUMP

• Indemnes
CIRCUITS INTERNES DES
             VICTIMES
• Urgences Absolues :
   - Localisation du secteur : SAU
   - Personnel médical : Chef SAU, praticien SAU ou
     réanimateur.
   - Personnel soignant : celui du SAU.
   - Modalités de prise en charge :
        - les patients sont dirigés du tri vers le SAU.
        - SAU en relation étroite avec le bloc opératoire, la
         réanimation et les soins intensifs de cardiologie.
        - après la pec initiale, les patients sont transférés
         dans d’autres établissements ou dirigés selon le
         nombre de lits disponibles, vers les services du
         CHAN ou vers le bloc opératoire.
Désactivation du PB


• Prononcée par le Directeur de
  l’établissement en concertation avec la
  cellule de crise et donne lieu à une
  information des autorités extérieures.

Contenu connexe

Tendances

Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
moha coursante
 
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqGestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
abdelhaq chnitef
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
moha coursante
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
Mehdi Razzok
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
SANAA TOUZAMI
 
Les droits du patient
Les droits du patientLes droits du patient
Les droits du patient
ForBetterHealthForBe
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Mehdi Razzok
 
schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
mohamed elmarnissi
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
abdelhaq chnitef
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
Mehdi Razzok
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Ibnelafif Samir
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
ELBACHIRBANIAISSA
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
abderrahmane achbani
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Mehdi Razzok
 
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptxPlan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
RajaeKhafife
 
Carte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 decCarte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 decJamal Ti
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsJamal Ti
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)AZOUZ HASNAOUI
 
Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière
Younes Elghazouani
 
La grh par l infirmier chef
La grh par l infirmier chefLa grh par l infirmier chef
La grh par l infirmier chef
Ibnelafif Samir
 

Tendances (20)

Le reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rihLe reseau hospitalier maroc et rih
Le reseau hospitalier maroc et rih
 
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaqGestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
Gestion UNITE DE SOINS-Chnitef abdelhaq
 
Peh présentation dhsa
Peh présentation dhsaPeh présentation dhsa
Peh présentation dhsa
 
Programme national d'immunisation
Programme national d'immunisationProgramme national d'immunisation
Programme national d'immunisation
 
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
Cours soins infirmiers en chirurgie (Première partie)
 
Les droits du patient
Les droits du patientLes droits du patient
Les droits du patient
 
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculoseProgramme nationale de lutte contre la tuberculose
Programme nationale de lutte contre la tuberculose
 
schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins schéma regional de l'offre de soins
schéma regional de l'offre de soins
 
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabatGestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
Gestion unite de soins chnitef abdelhaq-hsr-rabat
 
épidémiologie 2013
épidémiologie 2013épidémiologie 2013
épidémiologie 2013
 
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte  contre les i...
Exemple d’un plan d’action en matière de prévention et de lutte contre les i...
 
Système national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdfSystème national de santé 2023.pdf
Système national de santé 2023.pdf
 
Épidémiologie
Épidémiologie Épidémiologie
Épidémiologie
 
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement Programme de surveillance de la grossesse accouchement
Programme de surveillance de la grossesse accouchement
 
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptxPlan-Santé-2025-PPT.pptx
Plan-Santé-2025-PPT.pptx
 
Carte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 decCarte sanitaire ref 18 dec
Carte sanitaire ref 18 dec
 
Organisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soinsOrganisation des prestations de soins
Organisation des prestations de soins
 
Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)Decret carte sanitaire (2)
Decret carte sanitaire (2)
 
Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière Approche service en gestion hospitalière
Approche service en gestion hospitalière
 
La grh par l infirmier chef
La grh par l infirmier chefLa grh par l infirmier chef
La grh par l infirmier chef
 

En vedette

La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeux
عمر الكرماط
 
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Mohammed TAMALI
 
Plan de communication de crise : pierre angulaire du PCA
Plan de communication de crise : pierre angulaire du PCAPlan de communication de crise : pierre angulaire du PCA
Plan de communication de crise : pierre angulaire du PCA
Georges Cowan
 
Gestion de Crise
Gestion de CriseGestion de Crise
Gestion de Crise
Erik Van Rompay
 
Démarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueDémarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifique
MATENE ELHACENE
 
Cou rs de methodologie
Cou rs de methodologieCou rs de methodologie
Cou rs de methodologieTelelaz Galaa
 
les étapes permettant de poser une question de recherche
les étapes permettant de poser une question de rechercheles étapes permettant de poser une question de recherche
les étapes permettant de poser une question de recherche
Hubert Maisonneuve
 
Comment formuler une problématique
Comment formuler une problématiqueComment formuler une problématique
Comment formuler une problématique
guillemincolbert56
 
Construire une problématique de recherche
Construire une problématique de recherche Construire une problématique de recherche
Construire une problématique de recherche
Hubert Maisonneuve
 
Construire et formuler une problématique
Construire et formuler une problématiqueConstruire et formuler une problématique
Construire et formuler une problématiqueCdi_LgtBaimbridge
 
Lettres fleuries sur PowerPoint
Lettres fleuries sur PowerPoint Lettres fleuries sur PowerPoint
Lettres fleuries sur PowerPoint
Club_Mac_93
 
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
AFEIT
 
Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.
Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.
Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.
Caféine.Studio
 
Tics y brecha digital
Tics y brecha digitalTics y brecha digital
Tics y brecha digital
stefany_vivas2015
 
Les 10 tendances societales qui vont influencer nos business models
Les 10 tendances societales qui vont influencer nos business modelsLes 10 tendances societales qui vont influencer nos business models
Les 10 tendances societales qui vont influencer nos business models
Jean Louis Basquin
 

En vedette (15)

La santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeuxLa santé au Maroc, réalités et enjeux
La santé au Maroc, réalités et enjeux
 
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
Chap7 : Evaluation des performances, Concepts de base & fondements Modélisati...
 
Plan de communication de crise : pierre angulaire du PCA
Plan de communication de crise : pierre angulaire du PCAPlan de communication de crise : pierre angulaire du PCA
Plan de communication de crise : pierre angulaire du PCA
 
Gestion de Crise
Gestion de CriseGestion de Crise
Gestion de Crise
 
Démarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifiqueDémarche de la recherche scientifique
Démarche de la recherche scientifique
 
Cou rs de methodologie
Cou rs de methodologieCou rs de methodologie
Cou rs de methodologie
 
les étapes permettant de poser une question de recherche
les étapes permettant de poser une question de rechercheles étapes permettant de poser une question de recherche
les étapes permettant de poser une question de recherche
 
Comment formuler une problématique
Comment formuler une problématiqueComment formuler une problématique
Comment formuler une problématique
 
Construire une problématique de recherche
Construire une problématique de recherche Construire une problématique de recherche
Construire une problématique de recherche
 
Construire et formuler une problématique
Construire et formuler une problématiqueConstruire et formuler une problématique
Construire et formuler une problématique
 
Lettres fleuries sur PowerPoint
Lettres fleuries sur PowerPoint Lettres fleuries sur PowerPoint
Lettres fleuries sur PowerPoint
 
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
Open Coffee spécial B-ware - 14 novembre 2012
 
Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.
Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.
Baladodiffusion : du mythe technologique à la réalité pédagogique.
 
Tics y brecha digital
Tics y brecha digitalTics y brecha digital
Tics y brecha digital
 
Les 10 tendances societales qui vont influencer nos business models
Les 10 tendances societales qui vont influencer nos business modelsLes 10 tendances societales qui vont influencer nos business models
Les 10 tendances societales qui vont influencer nos business models
 

Similaire à 2012 plan-blanc

2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargiAPRHOC
 
Du risques sanitaires 2014 nrbc
Du risques sanitaires 2014 nrbcDu risques sanitaires 2014 nrbc
Du risques sanitaires 2014 nrbc
Jan-Cedric Hansen
 
compile corona virus 1
compile corona virus 1compile corona virus 1
compile corona virus 1
Patou Conrath
 
GuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFGuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFAnne Perrocheau
 
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...
OECD Governance
 
Avc prise en_charge_precoce_-_argumentaire
Avc prise en_charge_precoce_-_argumentaireAvc prise en_charge_precoce_-_argumentaire
Avc prise en_charge_precoce_-_argumentaireRose De Sable
 
Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012
Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012
Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012laucyn
 
Plan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitaux
Plan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitauxPlan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitaux
Plan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitaux
Agence Web Nantes
 
07.gestes
07.gestes07.gestes
07.gestes
rabhservices
 
Urgence ville:hopital
Urgence ville:hopitalUrgence ville:hopital
Urgence ville:hopital
raymondteyrouz
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Fatimezzahra Moun
 
Gestion des activités médicales en situations de catastrophe
Gestion des activités médicales en situations de catastrophe Gestion des activités médicales en situations de catastrophe
Gestion des activités médicales en situations de catastrophe
Mounir Naïja
 
Lettre sfmc n°89
Lettre sfmc n°89Lettre sfmc n°89
Lettre sfmc n°89
Jan-Cedric Hansen
 
Système de santé, prise en charge des cas et recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas et recours aux soinsSystème de santé, prise en charge des cas et recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas et recours aux soins
Institut Pasteur de Madagascar
 
I.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crisesI.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crises
Hassan Abo Elhacen
 
I.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crisesI.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crises
Hassan Abo Elhacen
 
Circulaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpital
Circulaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpitalCirculaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpital
Circulaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpital
Société Tripalio
 
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKRAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKyann EIRAUDO
 
Grci jnuc3
Grci jnuc3Grci jnuc3
Exercice Santé Manche 2016
Exercice Santé Manche 2016Exercice Santé Manche 2016
Exercice Santé Manche 2016
Jan-Cedric Hansen
 

Similaire à 2012 plan-blanc (20)

2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi2012 plan-blanc-elargi
2012 plan-blanc-elargi
 
Du risques sanitaires 2014 nrbc
Du risques sanitaires 2014 nrbcDu risques sanitaires 2014 nrbc
Du risques sanitaires 2014 nrbc
 
compile corona virus 1
compile corona virus 1compile corona virus 1
compile corona virus 1
 
GuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDFGuideinvestigationMeningites.PDF
GuideinvestigationMeningites.PDF
 
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...
Projet d’appui de l’OCDE pour la gestion des risques au Maroc - Marrakech, 2-...
 
Avc prise en_charge_precoce_-_argumentaire
Avc prise en_charge_precoce_-_argumentaireAvc prise en_charge_precoce_-_argumentaire
Avc prise en_charge_precoce_-_argumentaire
 
Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012
Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012
Dre genevive dechene_cancer_19_avril_2012
 
Plan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitaux
Plan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitauxPlan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitaux
Plan Blanc Hospitalier : Cellule de crise dans les hospitaux
 
07.gestes
07.gestes07.gestes
07.gestes
 
Urgence ville:hopital
Urgence ville:hopitalUrgence ville:hopital
Urgence ville:hopital
 
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmierLes bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
Les bases de l'hémodialyse pour l'infirmier
 
Gestion des activités médicales en situations de catastrophe
Gestion des activités médicales en situations de catastrophe Gestion des activités médicales en situations de catastrophe
Gestion des activités médicales en situations de catastrophe
 
Lettre sfmc n°89
Lettre sfmc n°89Lettre sfmc n°89
Lettre sfmc n°89
 
Système de santé, prise en charge des cas et recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas et recours aux soinsSystème de santé, prise en charge des cas et recours aux soins
Système de santé, prise en charge des cas et recours aux soins
 
I.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crisesI.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crises
 
I.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crisesI.10 gestion des_crises
I.10 gestion des_crises
 
Circulaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpital
Circulaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpitalCirculaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpital
Circulaire DGS sur l'absentéisme à l'hôpital
 
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OKRAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
RAPPORT 2 ÈME SEMESTRE OK
 
Grci jnuc3
Grci jnuc3Grci jnuc3
Grci jnuc3
 
Exercice Santé Manche 2016
Exercice Santé Manche 2016Exercice Santé Manche 2016
Exercice Santé Manche 2016
 

Plus de APRHOC

2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgenceAPRHOC
 
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgenceAPRHOC
 
2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobileAPRHOC
 
ORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planificationORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planificationAPRHOC
 
2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publicsAPRHOC
 
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompierRôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompierAPRHOC
 
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_orthoAPRHOC
 
2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxieAPRHOC
 
2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d&rsquo;inscription PharmaciensAPRHOC
 
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...APRHOC
 
2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...APRHOC
 
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicauxAPRHOC
 
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gazAPRHOC
 
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gazAPRHOC
 
2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciensAPRHOC
 
2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels
2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels
2007 Bulletin d&rsquo;inscription IndustrielsAPRHOC
 
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »APRHOC
 
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux FabricantAPRHOC
 
2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale
2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale
2009 Prise en charge spécifique de la population carcéraleAPRHOC
 

Plus de APRHOC (20)

2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence2012 questionnaire-chariot-d-urgence
2012 questionnaire-chariot-d-urgence
 
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
2012 presentation-resultats-enquete-chariot-urgence
 
2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile2012 poste-sanitaire-mobile
2012 poste-sanitaire-mobile
 
ORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planificationORSEC: Dispositifs et planification
ORSEC: Dispositifs et planification
 
EPRUS
EPRUSEPRUS
EPRUS
 
2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics2012 developpement-durable-et-marches-publics
2012 developpement-durable-et-marches-publics
 
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompierRôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
Rôle et missions du pharmacien sapeur-pompier
 
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
2008 protocole antibioprophylaxie-chirurgie_ortho
 
2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie2008 Grille guide antibioprophylaxie
2008 Grille guide antibioprophylaxie
 
2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens
2008 Bulletin d&rsquo;inscription Pharmaciens
 
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
2007 Gestion des risques et non-conformitéés dans le circuit des produits de ...
 
2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...
2007 Procédure de validation avant mise en service d&rsquo;un réseau de fluid...
 
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
2007 Guide GPEM sur les fluides médicaux
 
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Circulaire couleur des bouteilles de gaz
 
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
2007 Annexe à la circulaire couleur des bouteilles de gaz
 
2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens2007 bulletin inscription-pharmaciens
2007 bulletin inscription-pharmaciens
 
2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels
2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels
2007 Bulletin d&rsquo;inscription Industriels
 
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »2006 questionnaire « stylos injecteurs »
2006 questionnaire « stylos injecteurs »
 
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
2007 Procédure de réception des gaz médicaux Fabricant
 
2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale
2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale
2009 Prise en charge spécifique de la population carcérale
 

2012 plan-blanc

  • 1. Plan Blanc PRINCIPES Le Plan Blanc (PB) est la réponse qu’apporte le système de soins à la survenue d’une crise. C’est le mode d’organisation qui permet de faire face sans improvisation à une circonstance exceptionnelle d’afflux de victimes nécessitant des soins urgents.
  • 2. Plan Blanc PRINCIPES Sept grands principes : 1/ Modalités d’installation d’une cellule de crise. 2/ Les règles de déclenchement du plan. 3/ Les modalités de rappel et maintien du personnel et d’activation des services. 4/ L’aménagement de la circulation intra et extrahospitalière. 5/ L’organisation des services d’accueil des urgences en fonction des principes de catégorisation en médecine de catastrophe. 6/ L’accueil des patients dans les services adaptés (transfert, ouverture de lits, déprogrammation). 7/ La réception des familles, des autorités et des médias.
  • 3. PLANC BLANC Définition : dispositif de crise interne à l’établissement lui permettant de mobiliser immédiatement les moyens de toute nature dont il dispose, en cas d’afflux de patients ou de victimes, ou pour faire face à une situation sanitaire exceptionnelle. Liens entre les autres plans et le PB : PLANC ORSEC (organisation de secours civil) déclenché par le préfet pour mettre en action rapidement tous les moyens de secours (publics et privés), disponibles en cas de catastrophe (tempête, inondation …). Peut entrainer l’activation du PB. PLANC ROUGE déclenché par le préfet, destiné à porter secours à de nombreuses victimes en cas d’accident catastrophique. Il détermine les moyens (médicaux…) affectés à cette mission. Pas d’activation du PB. AUTRES PLANS : plans nationaux ou locaux déclinés au niveau de l’établissement sous formes de consignes spécifiques, conformément aux directives ministérielles ou préfectorales (canicule, grippe, NRBC). Probable activation du PB
  • 4. Présentation du PB AU CHAN • DEFINITION : – C’est l’inadéquation brutale entre les besoins de secours au CHAN et les moyens disponibles en cas d’afflux massif de victimes. C’est une situation exceptionnelle. • CIRCULAIRE DHOS/HFD N° 2002-284 du 3 mai 2002 relative à l’organisation du système hospitalier en cas d’afflux massif de victimes : version : n° création date 02/06/2003 1 version : n° création date 01/01/2004 2 version : n° création date 07/11/2006 3 version : n° création date 24/02/2012 4
  • 5. Objectifs • Organiser l’accueil et la prise en charge médicale d’un nombre important de victimes adressés au Centre Hospitalier de NEVERS. Documents associés : - Plan de signalisation - Plan de circulation - Annexes NRBC
  • 6. SECOURS EN SITUATION DE CATASTROPHE • Définition : la catastrophe est un événement qui entraine un dommage pour la collectivité humaine, et engendre un déséquilibre entre la demande et l’offre des soins. • Classification : - naturelle, - technologique qui peut survenir secondairement à une catastrophe naturelle, - sociologique accidentelle, - sociologique provoquée, - cas particulier des attentas : agression de type guerre pouvant survenir en temps de paix.
  • 7. Déclenchement du PB • En cas de situation de crise, le Directeur de l’établissement déclenche le PB en concertation avec le Chef de service du SAMU en fonction des critères suivants : - Nombre de victimes, - Arrivée simultanée, - Nécessité de prise en charge soignante importante, - Saturation des capacités d’accueil, - Alerte du Directeur coordinateur des soins, - Alerte des services techniques, - Réunion de la cellule de crise.
  • 8. Déclenchement du PB • Le standard (« Fiche réflexe n° – Standard ») 6 sur demande du Directeur, • Application des consignes avec la « Fiche réflexe n° - Services techniques » 7 - Mise à disposition de DECT et vérification du fonctionnement des lignes téléphoniques de la cellule de crise, - Installation signalétique, - Zone d’accueil des patients, - Moyens humains.
  • 9. Prise de Décision • Directeur : - Information des autorités extérieures : préfet, ARS, police si besoin; - Désignation secrétariats (cellule crise et centre de tri); - Demande éventuelle de renfort (directeur adjoint); - Alerte professionnels nécessaires selon situation; - AAH : agent d’accueil et d’hôtesse (accueil des familles); - Pharmacie (renfort stérilisation et approvisionnements…); - EFS (produits sanguins); - CUMP si besoin; - Agent de sureté-sécurité; - DETSECOL (approvisionnement en repas patients personnels, linge, matériel biomédical…); - Fiches Réflexes n° page 39, n° page 33, n° pag e 40. 10 5 11
  • 10. Prise de Décision • Chef service SAMU : - Etablissements de santé avoisinants, - Alerte praticiens pour tri de victimes, - Alerte PH supplémentaires, - Désigne DSMI, - Renfort Régulation.
  • 11. Organisation générale du PB • Il s’insère dans le schéma départemental des plans blancs de la Nièvre et prend en compte les capacités d’accueil de tous les établissements concernés (publics ou privés). • CUMP : elle est prise en compte et organisée par le CH Pierre LÔO de la Charité-sur-Loire. • Il s’intègre dans le l’organisation de la zone de défense Est (CHU de NANCY) pour les risques NRBC.
  • 12. Organisation générale du PB • Composition de la cellule de crise : - Directeur de l’établissement (ou administrateur de garde), Président de la cellule de crise. - Directeur coordonnateur des soins (ou cadre de santé de permanence) - Responsable du Centre 15 avec un praticien du SAU.
  • 13. Mission de la Cellule de Crise - Evaluer le nombre de cas et degré de gravités. - Connaitre l’occupation des lits du CHAN et des établissements de santé environnants. - En fonction des informations transmises par le SAMU : - Orientation des patients - Zone d’accueil des patients. - Moyens humains (médicaux et non médicaux). - Assurer la mise en œuvre et le suivi du plan blanc. - Gérer les modalités d’information de l’ensemble des services de l’établissement et de la communication externe. Le Directeur de l’établissement coordonne l’action des intervenants : - le chef de service du SAMU/SAU est son référent médical, - le directeur coordonateur des soins est son référent paramédical.
  • 14. Organisation logistique de la cellule de crise • La salle de cellule de crise dispose : – 5 lignes téléphoniques, – une adresse mail, – 2 PC, – 2 Faxes photocopieurs. Principes de communication de crise : - Définir l’information à diffuser aux destinataires adaptés (en interne, médias), - Garantir les informations à diffuser et le rythme de l’information, - Coordonner les informations ascendantes des différents interlocuteurs (établissements, intervenants extérieurs, autorités sanitaires (préfet, ARS, police) et usagers). - Convaincre que la crise est l’affaire de tous.
  • 15. Organisation générale de l’accueil et de la prise en charge des victimes Localisation du centre de tri dans le SAS du SAU. - Personnel : médical : - Chirurgien ortho de garde, désigné comme « chirurgien trieur » en cas d’afflux de massif de blessés. - Médecin du SAU sur place, désigné comme « médecin trieur » soignants: une équipe de tri est constituée par le cadre supérieur du pôle F (ou cadre de santé de permanence); elle comporte au minimum 1 IDE et 1 AS (rappelés à partir de la liste disponible en cellule de crise) un téléphone supplémentaire (DECT) leur est destiné. secrétariat : 2 secrétaires
  • 16. Modalités de Tri • Lorsque le tri a déjà été effectué par le SAMU sur les lieux du sinistre, les patients sont orientés par le « praticien trieur » vers les services de soins dès leurs arrivée à l’hôpital. • Si les patients se présentent spontanément ou nécessite un 2ème tri, le « praticien trieur » : - vérifie la fiche médicale, - examine rapidement les victimes, et les oriente suivant les catégories UA, UR, décédés, - décide des soins urgents à faire, des examens à demander…
  • 17. Accueil des blesses - tri • Urgences absolues : UA - UA1: extrêmes urgences, blessés très graves. pc engagé à court terme; traitement immédiat. - UA2 : première urgence, blessés graves, pronostic vital engagé à moyen terme; délai de traitement <6h. • Urgences relatives : UR - UR1: deuxième urgence, blessés sérieux, pc vital non engagé; délai de traitement entre 6 et 18h. - UR2 : troisième urgence, blessés légers, brève hospitalisation; délai de traitement > 18h. • Impliqués (ou blessés psychologiques) : CUMP • Indemnes
  • 18. CIRCUITS INTERNES DES VICTIMES • Urgences Absolues : - Localisation du secteur : SAU - Personnel médical : Chef SAU, praticien SAU ou réanimateur. - Personnel soignant : celui du SAU. - Modalités de prise en charge : - les patients sont dirigés du tri vers le SAU. - SAU en relation étroite avec le bloc opératoire, la réanimation et les soins intensifs de cardiologie. - après la pec initiale, les patients sont transférés dans d’autres établissements ou dirigés selon le nombre de lits disponibles, vers les services du CHAN ou vers le bloc opératoire.
  • 19. Désactivation du PB • Prononcée par le Directeur de l’établissement en concertation avec la cellule de crise et donne lieu à une information des autorités extérieures.