SlideShare une entreprise Scribd logo
APPORT DES MINIVIS
DANS LE TRAITEMENT
DES DYSMORPHOSES DE
CLASSE II
République Algérienne Démocratique et Populaire
Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique
Université d’Alger 1
Faculté de Médecine Dentaire
Département de Médecine Dentaire
Présenté par :
BOUTEMEUR Sabrine
CHERIBET Imene
Encadré par :
Docteur ALIM R L
Année universitaire 2018/2019
P
L
A
N
D
E
T
R
A
V
A
I
L
LES
CLASSE II
✓ Principesdu traitement
✓ Limitesdu traitementconventionnel
✓ Classification
✓ Protocoleet sitesd’insertion
LES MINIVIS
✓ Description
✓ Indications
✓ Avantages
TRAITEMENT
PAR MINIVIS
✓ Rétraction et Ingressionantérieure
✓ Mésialisation
✓ Distalisation
✓ Contrôle des déplacements
Les malocclusions de classe II sont caractérisées par une
antéroposition de l’arcade maxillaire par rapport à l’arcade
mandibulaire.
Elles représentent 70 % des consultations en orthodontie, et
leur traitement est étroitement lié aux problèmes d’ancrage
postérieur et de torque antérieur.
Le recours aux minivis ces dernières années a permis un
contrôle total de l’ancrage, évitant les mouvements indésirables
qui accompagnent les mécaniques orthodontiques.
INTRODUCTION
L’objectif de ce travail est de mettre en évidence
l’apport des minivis dans les traitements des classes
II en denture permanente, en insistant sur l’aspect
biomécanique qui assure un parfait contrôle de
l’ancrage.
INTRODUCTION
CLASSIFICATION D’ANGLE
La classe II est définie par ANGLE comme étant « un décalage antéropostérieur
des deux arcades » où la cuspide mésio-vestibulaire de la première molaire
maxillaire se place en avant du sillon mésio-vestibulaire de la première molaire
mandibulaire.
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
BALLARD complète la classification d’Angle en introduisant le concept de classe
squelettique. Cette classification squelettique est établie en analysant exclusivement les
structures basales osseuses, maxillaires et mandibulaires, par rapport à la base du crâne.
CLASSIFICATION DE BALLARD
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
Le terme de classe II évoque une anomalie basale
de la dimension sagittale caractérisée par:
- Un profil convexe avec rétrogénie.
- Une prochéilie supérieure.
- Un over-jet augmenté.
- Des relations canines et molaires de classe II.
qui nécessite un examen clinique complet et
un bilan paraclinique.
SIGNES CLINIQUES
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
Le bilan paraclinique est constitué
spécifiquement par des examens
radiographiques dont la téléradiographie de
profil et une analyse céphalométrique qui
montre un angle ANB supérieure à 4,5 °
déterminant un décalage de basesosseusesde
classe II squelettique d’après Ballard,ce
décalage peut être du soit à :
- Un maxillaire trop en avant
- Une mandibule trop en retrait
- Aux deux si la responsabilité est partagée.
ANALYSE CÉPHALOMÉTRIQUE
Chez l’adulte, on ne peut plus compter sur l’avancée
mandibulaire du fait de l’absence de croissance, nous
nous baserons donc sur la distalisation de l’arcade
maxillaire, par les traitements de compensation
alvéolodentaire.
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
La rétraction des six
dents antérieures se fait au
maxillaire avec ou sans la
mésialisation des molaires
mandibulaires.
TRAITEMENT
AVEC EXTRACTIONS
Le recul de l’arcade
maxillaire se fait en masse
ou segmentée.
TRAITEMENT
SANS EXTRACTIONS
P
R
I
N
C
I
P
E
S
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
I
N
D
I
C
A
T
I
O
N
S
TRAITEMENT
AVEC EXTRACTIONS
• Une DDM > 9mm.
• Une courbe de Spee excessivement
marquée.
• Une vestibulo-version excessive de
l’incisive mandibulaire
• Chez les hyperdivergents
• Une importante convexité peut être
une raison d’extractions.
• Décalage squelettique de 4 à 5 mm.
TRAITEMENT
SANS EXTRACTIONS
• Une DDM moyenne ou faible.
• L’arcade mandibulaire ne nécessite
pas de correction antérieure
importante
• Une courbe de Spee faible ou
modérée.
• L’esthétique faciale est harmonieuse
ou avec une convexité modérée.
• Chez les hypodivergents.
• Décalage squelettique faible de 2mm.
LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
Le besoin de la
coopération du
patient
Les schémas
squelettiques
défavorables
(hyperdivergents)
Les décalages
squelettiques
très importants
Les défauts
d’ancrage
La
biomécanique
complexe
Les
mouvements
parasites
• Les minivis sont des dispositifs qui procurent un point
d’ancrage squelettique temporaire (de 4 à 12 mois).
• Ces dispositifs sont biocompatibles s’intègrent dans
l’os par un mécanisme d’ostéoconduction.
• Les matériaux utilisés sont le titane ou l’acier
• facilité de pose et dépose sous anesthésie locale
LES MINIVIS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
LES MINIVIS
• La stabilité primaire du dispositif est donc primordiale, qui
doit être maintenu durant tout le temps de traitement
• Dans la plupart des cas, l’usage orthodontique est immédiat.
• Une taille réduite permettant une insertion en de multiples
sites, pour répondre aux besoins thérapeutiques et aux types de
mouvements désirés
• La minivis doit résistée aux forces orthodontiques dans
les différents plans de l’espace
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
LA TÊTE
LE COL
LE CORPS
LA POINTE
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
AVANTAGE INCONVÉNIENTS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
- Obtention d’un ancrage absolu1
- Coût réduit2
- Temps de traitement plus court3
- Confort du patient4
- Ne nécessite pas d’étape au laboratoire5
- Insertion facilitée grâce à sa taille réduite6
- Traitement plus esthétique et plus conservateur7
- Risque de lésion d’une
structure anatomique
voisine lors de la pose
1
- Lésions engendrées par
le mauvais choix d’une
minivis
2
- Risque de fracture des
minivis (plus fréquent)
3
INDICATION DES MINIVIS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
ANCRAGE DIRECT ANCRAGE INDIRECT
INDICATION DES MINIVIS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
INDICATION DES MINIVIS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
INDICATION DES MINIVIS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
INDICATION DES MINIVIS
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
CHOIX DU SITE D’IMPLANTATION
01 La sécurité
03 L’état des tissus mous
04 L’état des tissus durs
02 L’accessibilité
05 Le confort du patient
06 L’indication
07 Usage raisonné
TRAITEMENT
PAR
MINIVIS
CONTRÔLE DES DÉPLACEMENTS 01
DANS LE SENS ANTÉRO-POSTÉRIEUR
CONTRÔLE DES DÉPLACEMENTS 01
DANS LE SENS VARTICALET TRANSVERSAL
ANCRAGE DIRECT
OPTION A
RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02
✓ Patiente en
âge adulte
✓ Avec un
profile
convexe
Dr. Alim Réda Lotfi
RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02
✓ Présentant
une classe II
division 1
Dr. Alim Réda Lotfi Dr. Alim Réda Lotfi
Dr. Alim Réda Lotfi
RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02
Premier contrôle: phase de nivellement
Dr. Alim Réda LotfiDr. Alim Réda Lotfi
RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02
Dr. Alim Réda Lotfi
TRAITEMENT
CONVENTIONNEL
TRAITEMENT PAR MINIVIS
Dr. Alim Réda Lotfi
RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02
DISTALISATION EN MASSE 03
Ce patient en âge adulte présente une classe II division 1 avec
béance antérieure et proalvéolie inférieure
Dr. Alim Réda LotfiDr. Alim Réda Lotfi
DISTALISATION EN MASSE 03
Dr. Alim Réda Lotfi
Dr. Alim Réda Lotfi
TRAITEMENT
CONVENTIONNEL
TRAITEMENT PAR MINIVIS
DISTALISATION EN MASSE 03
Dr. Alim Réda LotfiDr. Alim Réda Lotfi
Dr. Alim Réda Lotfi
TRAITEMENT
CONVENTIONNEL
TRAITEMENT PAR MINIVIS
MESIALISATION DES MOLAIRES MANDIBULAIRES 04
ANCRAGE INDIRECT
OPTION B
RÉTRACTION ANTÉRIEURE 01
DISTALISATION DES MOLAIRES 02
MESIALISATION DES MOLAIRES MANDIBULAIRES 03
MERCI DE VOTRE ATTENTION

Contenu connexe

Tendances

Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
Abdeldjalil Gadra
 
Examen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologieExamen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologie
Mounir ZAGHEZ
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
Abdeldjalil Gadra
 
Prothese pap resine
Prothese pap resineProthese pap resine
Prothese pap resine
Abdeldjalil Gadra
 
Mobilite
MobiliteMobilite
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassis
Abdeldjalil Gadra
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
Abdeldjalil Gadra
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
Abdeldjalil Gadra
 
Etude au paralléliseur.pptx
Etude au paralléliseur.pptxEtude au paralléliseur.pptx
Etude au paralléliseur.pptx
ahmedsouidi
 
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeParallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Abdeldjalil Gadra
 
Montage des dents en ppma
Montage des dents en ppmaMontage des dents en ppma
Montage des dents en ppma
Abdeldjalil Gadra
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
Mede Space
 
6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus
Abdeldjalil Gadra
 
Les analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odfLes analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odf
Abdeldjalil Gadra
 
Articulateur
ArticulateurArticulateur
Articulateur
Abdeldjalil Gadra
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieBlood Breaking
 
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesThérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Abdeldjalil Gadra
 
La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale
Abdeldjalil Gadra
 

Tendances (20)

Thérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinairesThérapeutiques dentinaires
Thérapeutiques dentinaires
 
Examen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologieExamen exobuccal en parodontologie
Examen exobuccal en parodontologie
 
Indices et mensurations
Indices et mensurationsIndices et mensurations
Indices et mensurations
 
Prothese pap resine
Prothese pap resineProthese pap resine
Prothese pap resine
 
Mobilite
MobiliteMobilite
Mobilite
 
Prothese elements du chassis
Prothese elements du chassisProthese elements du chassis
Prothese elements du chassis
 
Grands principe des_preparations
Grands principe des_preparationsGrands principe des_preparations
Grands principe des_preparations
 
Les empreintes en ppma
Les empreintes en ppmaLes empreintes en ppma
Les empreintes en ppma
 
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
La couronne à tenon radiculaire type richmond [enregistrement automatique]
 
Etude au paralléliseur.pptx
Etude au paralléliseur.pptxEtude au paralléliseur.pptx
Etude au paralléliseur.pptx
 
Parallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixéeParallelisme et retention en prothèse fixée
Parallelisme et retention en prothèse fixée
 
Montage des dents en ppma
Montage des dents en ppmaMontage des dents en ppma
Montage des dents en ppma
 
Les empreintes en PPMA
Les empreintes en PPMA Les empreintes en PPMA
Les empreintes en PPMA
 
Technique Edgewise
Technique EdgewiseTechnique Edgewise
Technique Edgewise
 
6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus6. formes de destruction des tissus
6. formes de destruction des tissus
 
Les analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odfLes analyses complémentaires en odf
Les analyses complémentaires en odf
 
Articulateur
ArticulateurArticulateur
Articulateur
 
Anomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifieAnomalies verticales modifie
Anomalies verticales modifie
 
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpairesThérapeutiques des atteintes pulpaires
Thérapeutiques des atteintes pulpaires
 
La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale La dimension verticale en prothèse totale
La dimension verticale en prothèse totale
 

Similaire à Apport des-minivis-dans-le-traitement-des-classes-ll

odf classe 2.pdf
odf classe 2.pdfodf classe 2.pdf
odf classe 2.pdf
ssuser12491b
 
Mobilite
MobiliteMobilite
Mobilite
amel belhocine
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
Dr.Oudainia Mounira
 
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Norbert Manzo
 
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Abdeldjalil Gadra
 
Paro prothese
Paro protheseParo prothese
Paro prothese
Abdeldjalil Gadra
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
islambouchiba9
 
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
madjoudj ahcene
 
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Abdeldjalil Gadra
 
La Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueLa Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueADELLL
 
minidental implants
minidental implantsminidental implants
minidental implantsshabeel pn
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
Abdeldjalil Gadra
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaireConduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
mohammed sadek
 
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
OLIVIER OUSSAMA SANDID 2010
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
Ayoub163291
 

Similaire à Apport des-minivis-dans-le-traitement-des-classes-ll (20)

odf classe 2.pdf
odf classe 2.pdfodf classe 2.pdf
odf classe 2.pdf
 
Mobilite
MobiliteMobilite
Mobilite
 
interventions à lambeaux
interventions à lambeauxinterventions à lambeaux
interventions à lambeaux
 
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
Traitement chirurgical des fractures de l'odontoïde par vissage antérieure.
 
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
223-extractions en orthodontie - ectractions in orthodontics.pdf
 
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
Diagnostic de l'edenté partiel5 6-7
 
Paro prothese
Paro protheseParo prothese
Paro prothese
 
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
28.04.Fracture_2_Os_Avant-bras.pdf fracture des deux os de l'avant bras
 
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
Les rhinoplasties secondaires en chirurgie réparatrice
 
Oce2
Oce2Oce2
Oce2
 
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
Plan de traitement en prothèse partiel adjointe
 
La Contention orthodontique
La Contention orthodontiqueLa Contention orthodontique
La Contention orthodontique
 
minidental implants
minidental implantsminidental implants
minidental implants
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
 
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf270-Extractions versus non extractions  en orthodontie 2.pdf
270-Extractions versus non extractions en orthodontie 2.pdf
 
4 gingivectomie
4  gingivectomie4  gingivectomie
4 gingivectomie
 
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
233-Dental Protrusion-early treatment in orthodontics-oussamasandid-mohamadab...
 
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaireConduite a tenir devant la mobilite dentaire
Conduite a tenir devant la mobilite dentaire
 
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
169-Retention and Relapse in orthodontics- Contention et recidive en orthodon...
 
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptxchirurgie-osseuse-soustractive.pptx
chirurgie-osseuse-soustractive.pptx
 

Apport des-minivis-dans-le-traitement-des-classes-ll

  • 1. APPORT DES MINIVIS DANS LE TRAITEMENT DES DYSMORPHOSES DE CLASSE II République Algérienne Démocratique et Populaire Ministère de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique Université d’Alger 1 Faculté de Médecine Dentaire Département de Médecine Dentaire Présenté par : BOUTEMEUR Sabrine CHERIBET Imene Encadré par : Docteur ALIM R L Année universitaire 2018/2019
  • 2. P L A N D E T R A V A I L LES CLASSE II ✓ Principesdu traitement ✓ Limitesdu traitementconventionnel ✓ Classification ✓ Protocoleet sitesd’insertion LES MINIVIS ✓ Description ✓ Indications ✓ Avantages TRAITEMENT PAR MINIVIS ✓ Rétraction et Ingressionantérieure ✓ Mésialisation ✓ Distalisation ✓ Contrôle des déplacements
  • 3. Les malocclusions de classe II sont caractérisées par une antéroposition de l’arcade maxillaire par rapport à l’arcade mandibulaire. Elles représentent 70 % des consultations en orthodontie, et leur traitement est étroitement lié aux problèmes d’ancrage postérieur et de torque antérieur. Le recours aux minivis ces dernières années a permis un contrôle total de l’ancrage, évitant les mouvements indésirables qui accompagnent les mécaniques orthodontiques. INTRODUCTION
  • 4. L’objectif de ce travail est de mettre en évidence l’apport des minivis dans les traitements des classes II en denture permanente, en insistant sur l’aspect biomécanique qui assure un parfait contrôle de l’ancrage. INTRODUCTION
  • 5. CLASSIFICATION D’ANGLE La classe II est définie par ANGLE comme étant « un décalage antéropostérieur des deux arcades » où la cuspide mésio-vestibulaire de la première molaire maxillaire se place en avant du sillon mésio-vestibulaire de la première molaire mandibulaire. LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
  • 6. BALLARD complète la classification d’Angle en introduisant le concept de classe squelettique. Cette classification squelettique est établie en analysant exclusivement les structures basales osseuses, maxillaires et mandibulaires, par rapport à la base du crâne. CLASSIFICATION DE BALLARD LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
  • 7. Le terme de classe II évoque une anomalie basale de la dimension sagittale caractérisée par: - Un profil convexe avec rétrogénie. - Une prochéilie supérieure. - Un over-jet augmenté. - Des relations canines et molaires de classe II. qui nécessite un examen clinique complet et un bilan paraclinique. SIGNES CLINIQUES LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES
  • 8. LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES Le bilan paraclinique est constitué spécifiquement par des examens radiographiques dont la téléradiographie de profil et une analyse céphalométrique qui montre un angle ANB supérieure à 4,5 ° déterminant un décalage de basesosseusesde classe II squelettique d’après Ballard,ce décalage peut être du soit à : - Un maxillaire trop en avant - Une mandibule trop en retrait - Aux deux si la responsabilité est partagée. ANALYSE CÉPHALOMÉTRIQUE
  • 9. Chez l’adulte, on ne peut plus compter sur l’avancée mandibulaire du fait de l’absence de croissance, nous nous baserons donc sur la distalisation de l’arcade maxillaire, par les traitements de compensation alvéolodentaire.
  • 10. LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES La rétraction des six dents antérieures se fait au maxillaire avec ou sans la mésialisation des molaires mandibulaires. TRAITEMENT AVEC EXTRACTIONS Le recul de l’arcade maxillaire se fait en masse ou segmentée. TRAITEMENT SANS EXTRACTIONS P R I N C I P E S
  • 11. LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES I N D I C A T I O N S TRAITEMENT AVEC EXTRACTIONS • Une DDM > 9mm. • Une courbe de Spee excessivement marquée. • Une vestibulo-version excessive de l’incisive mandibulaire • Chez les hyperdivergents • Une importante convexité peut être une raison d’extractions. • Décalage squelettique de 4 à 5 mm. TRAITEMENT SANS EXTRACTIONS • Une DDM moyenne ou faible. • L’arcade mandibulaire ne nécessite pas de correction antérieure importante • Une courbe de Spee faible ou modérée. • L’esthétique faciale est harmonieuse ou avec une convexité modérée. • Chez les hypodivergents. • Décalage squelettique faible de 2mm.
  • 12. LES CLASSES II TRAITEMENT LES LIMITES Le besoin de la coopération du patient Les schémas squelettiques défavorables (hyperdivergents) Les décalages squelettiques très importants Les défauts d’ancrage La biomécanique complexe Les mouvements parasites
  • 13.
  • 14. • Les minivis sont des dispositifs qui procurent un point d’ancrage squelettique temporaire (de 4 à 12 mois). • Ces dispositifs sont biocompatibles s’intègrent dans l’os par un mécanisme d’ostéoconduction. • Les matériaux utilisés sont le titane ou l’acier • facilité de pose et dépose sous anesthésie locale LES MINIVIS DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
  • 15. LES MINIVIS • La stabilité primaire du dispositif est donc primordiale, qui doit être maintenu durant tout le temps de traitement • Dans la plupart des cas, l’usage orthodontique est immédiat. • Une taille réduite permettant une insertion en de multiples sites, pour répondre aux besoins thérapeutiques et aux types de mouvements désirés • La minivis doit résistée aux forces orthodontiques dans les différents plans de l’espace DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
  • 16. LA TÊTE LE COL LE CORPS LA POINTE DescriptionIndicationsAvantagesInsertion
  • 17.
  • 18. AVANTAGE INCONVÉNIENTS DescriptionIndicationsAvantagesInsertion - Obtention d’un ancrage absolu1 - Coût réduit2 - Temps de traitement plus court3 - Confort du patient4 - Ne nécessite pas d’étape au laboratoire5 - Insertion facilitée grâce à sa taille réduite6 - Traitement plus esthétique et plus conservateur7 - Risque de lésion d’une structure anatomique voisine lors de la pose 1 - Lésions engendrées par le mauvais choix d’une minivis 2 - Risque de fracture des minivis (plus fréquent) 3
  • 24. DescriptionIndicationsAvantagesInsertion CHOIX DU SITE D’IMPLANTATION 01 La sécurité 03 L’état des tissus mous 04 L’état des tissus durs 02 L’accessibilité 05 Le confort du patient 06 L’indication 07 Usage raisonné
  • 25.
  • 27. CONTRÔLE DES DÉPLACEMENTS 01 DANS LE SENS ANTÉRO-POSTÉRIEUR
  • 28. CONTRÔLE DES DÉPLACEMENTS 01 DANS LE SENS VARTICALET TRANSVERSAL
  • 30. RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02 ✓ Patiente en âge adulte ✓ Avec un profile convexe Dr. Alim Réda Lotfi
  • 31. RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02 ✓ Présentant une classe II division 1 Dr. Alim Réda Lotfi Dr. Alim Réda Lotfi Dr. Alim Réda Lotfi
  • 32. RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02 Premier contrôle: phase de nivellement Dr. Alim Réda LotfiDr. Alim Réda Lotfi
  • 33. RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02 Dr. Alim Réda Lotfi TRAITEMENT CONVENTIONNEL TRAITEMENT PAR MINIVIS
  • 34. Dr. Alim Réda Lotfi RÉTRACTION ET INGRESSION ANTÉRIEURE 02
  • 35. DISTALISATION EN MASSE 03 Ce patient en âge adulte présente une classe II division 1 avec béance antérieure et proalvéolie inférieure Dr. Alim Réda LotfiDr. Alim Réda Lotfi
  • 36. DISTALISATION EN MASSE 03 Dr. Alim Réda Lotfi Dr. Alim Réda Lotfi TRAITEMENT CONVENTIONNEL TRAITEMENT PAR MINIVIS
  • 37. DISTALISATION EN MASSE 03 Dr. Alim Réda LotfiDr. Alim Réda Lotfi Dr. Alim Réda Lotfi
  • 42. MESIALISATION DES MOLAIRES MANDIBULAIRES 03
  • 43.
  • 44.
  • 45. MERCI DE VOTRE ATTENTION