SlideShare une entreprise Scribd logo
Le confort thermique et l’habitât
Le confort thermique
« Ne pas avoir ni trop chaud, ni trop froid, ne pas sentir de
courants d’air désagréables ».
La définition du bien-être thermique est complexe, et
varie d’un individu à l’autre. Chaque individu, en fonction
de son métabolisme, de sa culture, mais aussi de ressentis
visuels, tactiles, auditifs et psychologiques appréciera
différemment le même environnement.
L’homme assure le maintien de sa température corporelle
autour de 36,7°C. Cette température est régulièrement
supérieure à la température ambiante, aussi un équilibre doit
il être trouvé afin d’assurer le bien-être de l’individu. Si
l’apport de calories par l’alimentation, ainsi que l’habillement
jouent un rôle important, les échanges calorifiques se font
par différents mécanismes :
Les transferts avec l’environnement
L’évaporation : le mécanisme de la transpiration (l’eau, en passant
de l’état liquide à l’état gazeux, absorbe les calories), grâce à son
évaporation, rafraîchit la surface de la peau.
La convection : échange de calories entre l’air ambiant et le corps
humain. Ces échanges sont accentués par la vitesse de l’air
(généralement compris entre 0,1 et 0,3m/s ; Perception de courant
d’air au-delà de 0,3m/s), et par l’écart de température entre l’air et
le corps.
Le rayonnement : échange de radiations infrarouges entre le corps
et les parois. Une paroi froide (telle une vitre) absorbe la chaleur du
corps, alors qu’un mur exposé au soleil toute la journée transmet sa
chaleur le soir sans même le toucher.
La conduction : échange par contact direct avec une paroi :
marcher pieds nus sur un carrelage froid contribue à une perte de
calories pour le corps. Ce type d’échange est d’impact limité.
TEMPERATURES DE CONFORT EN FONCTION DE
L’ACTIVITE
Type de travail Températures recommandées
Sédentaire assis 21 à 23°C
Physique léger assis 19°C
Physique léger debout 18°C
Physique soutenu debout 17°C
Physique intense 15 à 16°C
Source : Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de
Travail
Les paramètres du confort thermique
Les températures
La température de l’air ambiant :
C’est la température de l’air mesurée à l’ombre, comprise
généralement entre 19°C en hiver et 26°C en été.
L’enveloppe de l’habitat doit être capable de maintenir la
température dans cette fourchette malgré les écarts de la
température extérieure, été comme hiver, de jour comme de
nuit. Ensuite, il faut assurer une certaine homogénéité dans
l’espace : l’air chaud monte et l’air froid descend ! Il est peu
confortable d’avoir la tête au chaud et les pieds au froid, de
passer d’une pièce froide à une pièce chaude.
La température des parois :
L’impact de la température rayonnante est généralement
sous estimé, voire ignoré. Il est pourtant un des éléments les
plus importants dans la sensation de confort, en été comme
en hiver. Une paroi froide absorbe le rayonnement chaud du
corps (simple vitrage orienté au nord) et produit une
sensation de froid, même avec une température ambiante
La température
La température ressentie :
C’est la combinaison air/parois. Pour une humidité donnée,
en l’absence de courant d’air perceptible, on estime que la
température effectivement ressentie est la moyenne entre
celle de l’air et celle des parois. A partir d’une différence de
4°C, l’écart entre la température de l’air et celle des parois
devient perceptible. Une paroi froide augmente l’inconfort et
nécessite une augmentation de la température de l’air pour
atteindre une zone de confort.
L'humidité
L’air contient de la vapeur d’eau. Le taux d’humidité (qui
varie de 0 à 100%), mesure la quantité d’eau. Plus la
température augmente, plus l’air peut contenir de la vapeur
d’eau : à 15°C, l’air contient 10g de vapeur d’eau par Kg
d’air, alors qu’à 20°C, cette quantité passe à 15g. Si
l’humidité est contenue entre 35 et 70%, nous restons dans
la zone de confort. Sous 20%, l’air est trop sec et au delà de
80%, trop humide.
Température de confort en fonction de la température
de l’air et de celle des parois
Consommation comparée
de deux bâtiments
Maison bien isolée
La vitesse de l'air
Autre paramètre très important, la vitesse de l’air. L’air en
mouvement accélère les échanges thermiques par
convection au niveau de la peau. Si l’air est plus froid que la
peau (30 à 33°C), la sensation de froid est d’autant plus
importante que la température de l’air ambiant est faible.
Pour une vitesse de 3,6km/h (1m/s), la baisse de
température ressentie est de 4°C pour une température
ambiante de 10°C, mais n’est que de 1°C pour une
température ambiante de 30°C.
Les mouvements de l’air sont dus souvent aux défauts
d’étanchéité des bâtiments, aux systèmes de ventilation, et à
des différences de pression entre l’intérieur et l’extérieur :
vent, combustion par cheminée à bois…La sensation de
courant d’air apparaît à partir de 0,15m/s en hiver et de
0,25m/s en été.
Analyse infrarouge des ponts thermiques d’une habitation
Analyse infrarouge des ponts
thermiques d’une habitation
Mise en évidence des ponts thermiques
par la caméra infra rouge
Les facteurs culturels et psychologiques
Si des températures de confort ont été définies, elles restent
très subjectives. La perception est bien différente en fonction
de paramètres personnels : l’âge, le sexe, l’état de santé,
l’état psychologique…
A cela, il faut ajouter les aspects socioculturels : pour un
américain, la zone de confort se situe entre 20 et 26°C, alors
qu’un anglais est plus à l’aise entre 14,5 et 21°C. Un
habitant des régions tropicales préfère une température
comprise entre 23 et 29,5°C.
Certains dorment la fenêtre ouverte, d’autres fermée.
L’environnement est lui même une source d’influence du
ressenti thermique : couleurs chaudes, lumière, vue du feu
accentue l’impression de chaleur alors que des couleurs
froides, l’ombre, la vue de l’eau renforcent la sensation de
froid.

Contenu connexe

Tendances

Confort visuel
Confort visuelConfort visuel
Confort visuel
Sami Sahli
 
Confort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillementConfort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillement
Sami Sahli
 
L'habitat écologique
L'habitat écologiqueL'habitat écologique
L'habitat écologique
BOUZIDA Djihene
 
Chapitre3 conf th
Chapitre3 conf thChapitre3 conf th
Chapitre3 conf th
naila athamnia
 
Acoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phoniqueAcoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phonique
Sami Sahli
 
La ventilation naturelle dans les longements
La ventilation naturelle dans les longementsLa ventilation naturelle dans les longements
La ventilation naturelle dans les longements
Yahia El Hadj Billal
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
Sami Sahli
 
Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7
Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7
Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7
Cherif Ben Bacha
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
Sami Sahli
 
L'éclairage naturel
L'éclairage naturelL'éclairage naturel
L'éclairage naturel
ToubaBenterki
 
Confort thermique 01
Confort thermique 01Confort thermique 01
Confort thermique 01
Sami Sahli
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustique
Sami Sahli
 
08 confort acoustique
08 confort acoustique08 confort acoustique
08 confort acoustique
Läm Oússà
 
Systeme solaire passif
Systeme solaire passifSysteme solaire passif
Systeme solaire passif
Sami Sahli
 
les batiments ecologiques
les batiments ecologiquesles batiments ecologiques
les batiments ecologiques
Ahmed Touati
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
Sami Sahli
 
La ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batimentsLa ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batiments
conductriceTB
 
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustiqueChauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Sami Sahli
 

Tendances (20)

Confort visuel
Confort visuelConfort visuel
Confort visuel
 
Confort 03
Confort 03Confort 03
Confort 03
 
Confort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillementConfort et ensoleiillement
Confort et ensoleiillement
 
L'habitat écologique
L'habitat écologiqueL'habitat écologique
L'habitat écologique
 
Chapitre3 conf th
Chapitre3 conf thChapitre3 conf th
Chapitre3 conf th
 
Acoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phoniqueAcoustique architecturale & isolation phonique
Acoustique architecturale & isolation phonique
 
La ventilation naturelle dans les longements
La ventilation naturelle dans les longementsLa ventilation naturelle dans les longements
La ventilation naturelle dans les longements
 
Isolation thermique
Isolation thermiqueIsolation thermique
Isolation thermique
 
Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7
Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7
Cours climat consultant 6.0 et meteonorm 7
 
Affichage habitat
Affichage habitatAffichage habitat
Affichage habitat
 
L'éclairage naturel
L'éclairage naturelL'éclairage naturel
L'éclairage naturel
 
Confort thermique 01
Confort thermique 01Confort thermique 01
Confort thermique 01
 
Confort acoustique
Confort acoustiqueConfort acoustique
Confort acoustique
 
08 confort acoustique
08 confort acoustique08 confort acoustique
08 confort acoustique
 
Systeme solaire passif
Systeme solaire passifSysteme solaire passif
Systeme solaire passif
 
les batiments ecologiques
les batiments ecologiquesles batiments ecologiques
les batiments ecologiques
 
Isolation et etancheite
Isolation et etancheiteIsolation et etancheite
Isolation et etancheite
 
La ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batimentsLa ventilation dans les batiments
La ventilation dans les batiments
 
Ventilation
VentilationVentilation
Ventilation
 
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustiqueChauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
Chauffage climatisation ventilation et isolaion thermique et accoustique
 

En vedette

Histoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidentalHistoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidental
Sami Sahli
 
École de lozanne
École de lozanneÉcole de lozanne
École de lozanne
Sami Sahli
 
Principes de bases de la conception parasismique
Principes de bases de la conception parasismiquePrincipes de bases de la conception parasismique
Principes de bases de la conception parasismique
Sami Sahli
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
Sami Sahli
 
l'architecte Tadao Ando
l'architecte Tadao Andol'architecte Tadao Ando
l'architecte Tadao Ando
Sami Sahli
 
Parc aquatique kah
Parc aquatique  kahParc aquatique  kah
Parc aquatique kah
Sami Sahli
 
Chapitre 8 2_lumière et architecture
Chapitre 8 2_lumière et architectureChapitre 8 2_lumière et architecture
Chapitre 8 2_lumière et architecture
naila athamnia
 
architecture islamique
architecture islamiquearchitecture islamique
architecture islamique
hicham younes
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
Sami Sahli
 
Forfait comble du bien etre spa les deux tours français
Forfait comble du bien etre spa les deux tours   françaisForfait comble du bien etre spa les deux tours   français
Forfait comble du bien etre spa les deux tours français
Hotel Les Deux Tours
 
comble par pauline
comble par paulinecomble par pauline
comble par pauline
badabou
 
W1: L'évaluation du confort
W1: L'évaluation du confortW1: L'évaluation du confort
W1: L'évaluation du confort
Lactanet
 
Partie i entretien des biens
Partie i entretien des biensPartie i entretien des biens
Partie i entretien des biens
Sami Sahli
 
renovation thermique Ancien
renovation thermique Ancienrenovation thermique Ancien
renovation thermique Ancien
lenouvel
 
1 2 ecological footprint
1 2 ecological footprint1 2 ecological footprint
1 2 ecological footprint
ericchapman81
 
Ecological foot print
Ecological foot printEcological foot print
Ecological foot print
Dipo Elegbs
 
Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012
Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012
Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012
4Ventures Legacy (4VL)
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
Sami Sahli
 

En vedette (20)

Histoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidentalHistoire de l’architecture occidental
Histoire de l’architecture occidental
 
École de lozanne
École de lozanneÉcole de lozanne
École de lozanne
 
Principes de bases de la conception parasismique
Principes de bases de la conception parasismiquePrincipes de bases de la conception parasismique
Principes de bases de la conception parasismique
 
Cours s2 6
Cours s2 6Cours s2 6
Cours s2 6
 
Complexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medeaComplexe de loisir à medea
Complexe de loisir à medea
 
l'architecte Tadao Ando
l'architecte Tadao Andol'architecte Tadao Ando
l'architecte Tadao Ando
 
Parc aquatique kah
Parc aquatique  kahParc aquatique  kah
Parc aquatique kah
 
Chapitre 8 2_lumière et architecture
Chapitre 8 2_lumière et architectureChapitre 8 2_lumière et architecture
Chapitre 8 2_lumière et architecture
 
Espace public urbain
Espace public urbain Espace public urbain
Espace public urbain
 
architecture islamique
architecture islamiquearchitecture islamique
architecture islamique
 
Style mauresque
Style mauresqueStyle mauresque
Style mauresque
 
Forfait comble du bien etre spa les deux tours français
Forfait comble du bien etre spa les deux tours   françaisForfait comble du bien etre spa les deux tours   français
Forfait comble du bien etre spa les deux tours français
 
comble par pauline
comble par paulinecomble par pauline
comble par pauline
 
W1: L'évaluation du confort
W1: L'évaluation du confortW1: L'évaluation du confort
W1: L'évaluation du confort
 
Partie i entretien des biens
Partie i entretien des biensPartie i entretien des biens
Partie i entretien des biens
 
renovation thermique Ancien
renovation thermique Ancienrenovation thermique Ancien
renovation thermique Ancien
 
1 2 ecological footprint
1 2 ecological footprint1 2 ecological footprint
1 2 ecological footprint
 
Ecological foot print
Ecological foot printEcological foot print
Ecological foot print
 
Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012
Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012
Ethical Assessment on Ecological Footprint 2012
 
Entrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarikEntrée de la ville de boufarik
Entrée de la ville de boufarik
 

Similaire à Confort thermique et l'habitât

Cours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptx
Cours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptxCours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptx
Cours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptx
mohamed905037
 
La régulation de la température corporelle
La régulation de la température corporelleLa régulation de la température corporelle
La régulation de la température corporelle
ranoucha128
 
Physique en apiculture
Physique en apiculturePhysique en apiculture
Physique en apiculture
Bernard Leclercq
 
Présentation Eau et climat
Présentation Eau et climatPrésentation Eau et climat
Présentation Eau et climat
jds47
 
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfantsRéalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
Peronnin Eric
 
LES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdf
LES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdfLES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdf
LES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdf
omtraore3
 
Theorie niveau2
Theorie niveau2Theorie niveau2
Theorie niveau2
Bourbonplongee
 
Trop chaud pour travailler
Trop chaud pour travaillerTrop chaud pour travailler
Trop chaud pour travailler
Bernard Legros
 
L'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiques
L'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiquesL'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiques
L'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiques
Cyril Schmit
 

Similaire à Confort thermique et l'habitât (11)

Cours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptx
Cours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptxCours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptx
Cours THERMIQUE DU BATIMENT GC2.pptx
 
La régulation de la température corporelle
La régulation de la température corporelleLa régulation de la température corporelle
La régulation de la température corporelle
 
Physique en apiculture
Physique en apiculturePhysique en apiculture
Physique en apiculture
 
Hypothermie
HypothermieHypothermie
Hypothermie
 
Présentation Eau et climat
Présentation Eau et climatPrésentation Eau et climat
Présentation Eau et climat
 
capteur d'humidite
capteur d'humiditecapteur d'humidite
capteur d'humidite
 
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfantsRéalisation d'un Thermomètre électronique -  Présentation enfants
Réalisation d'un Thermomètre électronique - Présentation enfants
 
LES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdf
LES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdfLES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdf
LES PARAMETRES VITAUX ET BIOLOGIQUES.pdf
 
Theorie niveau2
Theorie niveau2Theorie niveau2
Theorie niveau2
 
Trop chaud pour travailler
Trop chaud pour travaillerTrop chaud pour travailler
Trop chaud pour travailler
 
L'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiques
L'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiquesL'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiques
L'exercice en ambiance chaude : Constats théoriques & Applications pratiques
 

Plus de Sami Sahli

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
Sami Sahli
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
Sami Sahli
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
Sami Sahli
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
Sami Sahli
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
Sami Sahli
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
Sami Sahli
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
Sami Sahli
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
Sami Sahli
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
Sami Sahli
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
Sami Sahli
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
Sami Sahli
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
Sami Sahli
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
Sami Sahli
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
Sami Sahli
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
Sami Sahli
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
Sami Sahli
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
Sami Sahli
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
Sami Sahli
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
Sami Sahli
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
Sami Sahli
 

Plus de Sami Sahli (20)

AL HAMRA HCA
AL HAMRA HCAAL HAMRA HCA
AL HAMRA HCA
 
Toyo ito
Toyo itoToyo ito
Toyo ito
 
Mur rideau
Mur rideau Mur rideau
Mur rideau
 
Oscar niemeyer
Oscar niemeyerOscar niemeyer
Oscar niemeyer
 
Satiago Calatrava
Satiago CalatravaSatiago Calatrava
Satiago Calatrava
 
Zaha hadid
Zaha hadidZaha hadid
Zaha hadid
 
Ecole primaire
Ecole primaire Ecole primaire
Ecole primaire
 
Frank loyd Wright
Frank loyd WrightFrank loyd Wright
Frank loyd Wright
 
Cours alea sismique
Cours alea sismiqueCours alea sismique
Cours alea sismique
 
Acier infrastructure
Acier infrastructureAcier infrastructure
Acier infrastructure
 
la Maison mozabite
la Maison mozabitela Maison mozabite
la Maison mozabite
 
Otto wagner
Otto wagnerOtto wagner
Otto wagner
 
Hamma les annasser. au 01
Hamma   les annasser. au 01Hamma   les annasser. au 01
Hamma les annasser. au 01
 
Présentation de projet urbain
Présentation de projet urbainPrésentation de projet urbain
Présentation de projet urbain
 
L’habitat intermédiaire
L’habitat   intermédiaire L’habitat   intermédiaire
L’habitat intermédiaire
 
Les dalles
Les dallesLes dalles
Les dalles
 
Généralité sur les sols
Généralité sur les solsGénéralité sur les sols
Généralité sur les sols
 
Cours fondations
Cours fondationsCours fondations
Cours fondations
 
Cour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanismeCour 04-le-new-urbanisme
Cour 04-le-new-urbanisme
 
Boufarik
BoufarikBoufarik
Boufarik
 

Confort thermique et l'habitât

  • 1. Le confort thermique et l’habitât
  • 2. Le confort thermique « Ne pas avoir ni trop chaud, ni trop froid, ne pas sentir de courants d’air désagréables ». La définition du bien-être thermique est complexe, et varie d’un individu à l’autre. Chaque individu, en fonction de son métabolisme, de sa culture, mais aussi de ressentis visuels, tactiles, auditifs et psychologiques appréciera différemment le même environnement. L’homme assure le maintien de sa température corporelle autour de 36,7°C. Cette température est régulièrement supérieure à la température ambiante, aussi un équilibre doit il être trouvé afin d’assurer le bien-être de l’individu. Si l’apport de calories par l’alimentation, ainsi que l’habillement jouent un rôle important, les échanges calorifiques se font par différents mécanismes :
  • 3. Les transferts avec l’environnement L’évaporation : le mécanisme de la transpiration (l’eau, en passant de l’état liquide à l’état gazeux, absorbe les calories), grâce à son évaporation, rafraîchit la surface de la peau. La convection : échange de calories entre l’air ambiant et le corps humain. Ces échanges sont accentués par la vitesse de l’air (généralement compris entre 0,1 et 0,3m/s ; Perception de courant d’air au-delà de 0,3m/s), et par l’écart de température entre l’air et le corps. Le rayonnement : échange de radiations infrarouges entre le corps et les parois. Une paroi froide (telle une vitre) absorbe la chaleur du corps, alors qu’un mur exposé au soleil toute la journée transmet sa chaleur le soir sans même le toucher. La conduction : échange par contact direct avec une paroi : marcher pieds nus sur un carrelage froid contribue à une perte de calories pour le corps. Ce type d’échange est d’impact limité.
  • 4. TEMPERATURES DE CONFORT EN FONCTION DE L’ACTIVITE Type de travail Températures recommandées Sédentaire assis 21 à 23°C Physique léger assis 19°C Physique léger debout 18°C Physique soutenu debout 17°C Physique intense 15 à 16°C Source : Agence Nationale pour l’Amélioration des Conditions de Travail
  • 5. Les paramètres du confort thermique Les températures La température de l’air ambiant : C’est la température de l’air mesurée à l’ombre, comprise généralement entre 19°C en hiver et 26°C en été. L’enveloppe de l’habitat doit être capable de maintenir la température dans cette fourchette malgré les écarts de la température extérieure, été comme hiver, de jour comme de nuit. Ensuite, il faut assurer une certaine homogénéité dans l’espace : l’air chaud monte et l’air froid descend ! Il est peu confortable d’avoir la tête au chaud et les pieds au froid, de passer d’une pièce froide à une pièce chaude. La température des parois : L’impact de la température rayonnante est généralement sous estimé, voire ignoré. Il est pourtant un des éléments les plus importants dans la sensation de confort, en été comme en hiver. Une paroi froide absorbe le rayonnement chaud du corps (simple vitrage orienté au nord) et produit une sensation de froid, même avec une température ambiante
  • 6. La température La température ressentie : C’est la combinaison air/parois. Pour une humidité donnée, en l’absence de courant d’air perceptible, on estime que la température effectivement ressentie est la moyenne entre celle de l’air et celle des parois. A partir d’une différence de 4°C, l’écart entre la température de l’air et celle des parois devient perceptible. Une paroi froide augmente l’inconfort et nécessite une augmentation de la température de l’air pour atteindre une zone de confort.
  • 7. L'humidité L’air contient de la vapeur d’eau. Le taux d’humidité (qui varie de 0 à 100%), mesure la quantité d’eau. Plus la température augmente, plus l’air peut contenir de la vapeur d’eau : à 15°C, l’air contient 10g de vapeur d’eau par Kg d’air, alors qu’à 20°C, cette quantité passe à 15g. Si l’humidité est contenue entre 35 et 70%, nous restons dans la zone de confort. Sous 20%, l’air est trop sec et au delà de 80%, trop humide.
  • 8. Température de confort en fonction de la température de l’air et de celle des parois
  • 11. La vitesse de l'air Autre paramètre très important, la vitesse de l’air. L’air en mouvement accélère les échanges thermiques par convection au niveau de la peau. Si l’air est plus froid que la peau (30 à 33°C), la sensation de froid est d’autant plus importante que la température de l’air ambiant est faible. Pour une vitesse de 3,6km/h (1m/s), la baisse de température ressentie est de 4°C pour une température ambiante de 10°C, mais n’est que de 1°C pour une température ambiante de 30°C. Les mouvements de l’air sont dus souvent aux défauts d’étanchéité des bâtiments, aux systèmes de ventilation, et à des différences de pression entre l’intérieur et l’extérieur : vent, combustion par cheminée à bois…La sensation de courant d’air apparaît à partir de 0,15m/s en hiver et de 0,25m/s en été. Analyse infrarouge des ponts thermiques d’une habitation
  • 12. Analyse infrarouge des ponts thermiques d’une habitation
  • 13. Mise en évidence des ponts thermiques par la caméra infra rouge
  • 14. Les facteurs culturels et psychologiques Si des températures de confort ont été définies, elles restent très subjectives. La perception est bien différente en fonction de paramètres personnels : l’âge, le sexe, l’état de santé, l’état psychologique… A cela, il faut ajouter les aspects socioculturels : pour un américain, la zone de confort se situe entre 20 et 26°C, alors qu’un anglais est plus à l’aise entre 14,5 et 21°C. Un habitant des régions tropicales préfère une température comprise entre 23 et 29,5°C. Certains dorment la fenêtre ouverte, d’autres fermée. L’environnement est lui même une source d’influence du ressenti thermique : couleurs chaudes, lumière, vue du feu accentue l’impression de chaleur alors que des couleurs froides, l’ombre, la vue de l’eau renforcent la sensation de froid.