SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  12
S/AbdessemedS/Abdessemed
Par S / Abdessemed
La détermination de
l’hématocrite
S/Abdessemed
La détermination de l’hématocrite
s’effectue soit par :
o Méthode directe : macro-hématocrite
de wintrobe.
• Micro-hématocrite.
o Méthode indirecte : calcul à partir du
VGM et du nombre de GR /mm3, ce
calcul se fait automatiquement par des
compteurs électroniques.
S/Abdessemed
Micro-hématocrite
1. But :
• Déterminer le volume des GR par rapports
au volume du sang total, pour savoir
rapidement s’il existe une anémie ou une
polyglobulie.la simplicité de ce test est
telle qu’il constitue un des examens
hématologiques les plus exacts et les plus
fideles. De plus, l’hématocrite permet de
calculer les indices érythrocytaires avec le
dosage de l’hémoglobine et la numération
des GR.
S/Abdessemed
2 Principe :
• Il s’agit de séparer les GR du plasma en
centrifugeant le sang total pendant un
temps déterminé. Lors de la centrifugation,
les GR sédimentent au fond du tube, le
plasma reste sur le dessus ; entre les deux,
on peut distinguer deux couches : une
couche supérieure très fine, blanc-
jaunâtre, formée de plaquettes et une
couche inférieure un peu plus épaisse, de
couleur gris rouge, formée de leucocytes.
S/Abdessemed
 Tubes capillaires d’une
longueur de 75 mm et
d’un diamètre interne
de 1 mm. Dans le cas
de prélèvement
capillaire on utilise des
tubes héparinés
 Pates à modeler pour
fermer les tubes à une
extrémité
3 Matériel:
S/Abdessemed
 Centrifugeuse
spéciale à environ
12.000 tours/mn.
 Lecteur à
hématocrite.
 Sang capillaire ou
veineux prélevé sur
EDTA
Matériel (suite)
S/Abdessemed
4 Technique :  Plonger l’extrémité du
tube capillaire dans le
tube du sang bien mélangé
ou dans la goutte du sang
obtenue par piqure du
bout du doigt ou du talon.
 Laisser le sang monter
par capillarité jusqu'à
environ 15 mm de
l’extrémité supérieure.
 Fermer une extrémité du
tube capillaire avec de la
pate à modeler.
S/Abdessemed
 Placer le tube sur le
plateau de la centrifugeuse
(l’extrémité scellée vers la
périphérie).
 Centrifuger 5 mn à 12.000
tours/mn.
 Lire l’hématocrite sur le
lecteur .
 le volume des GR par
rapport au volume de sang
total est exprimé en
pourcentage.
Technique (suite)
S/Abdessemed
S/Abdessemed
5. Valeurs normales :
• Homme…………………………40 – 54 %
• Femme…………………………37 – 47 %
• Nouveau né…………………44 – 64 %
• Enfant à 01 an……………30 – 40 %
S/Abdessemed
6. Valeurs pathologiques :
• On retrouve une diminution de
l’hématocrite dans les anémies, quelle
que soit leur étiologie, et une
augmentation dans les polyglobulies.
S/Abdessemed

Contenu connexe

Tendances

Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Euripide AVOKPAHO
 

Tendances (20)

La Numération des plaquettes
La Numération des plaquettesLa Numération des plaquettes
La Numération des plaquettes
 
Sérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félixSérodiagnostic de widal et félix
Sérodiagnostic de widal et félix
 
VDRL - TPHA
VDRL - TPHAVDRL - TPHA
VDRL - TPHA
 
La vitesse de sédimentation
La vitesse de sédimentationLa vitesse de sédimentation
La vitesse de sédimentation
 
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
La vitesse de sédimentation (méthode de westergren)
 
Coloration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguinsColoration et examen des frottis sanguins
Coloration et examen des frottis sanguins
 
Les prélèvements_de_sang
Les  prélèvements_de_sangLes  prélèvements_de_sang
Les prélèvements_de_sang
 
Les examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en HématologieLes examens biologiques en Hématologie
Les examens biologiques en Hématologie
 
L'hémogramme
L'hémogrammeL'hémogramme
L'hémogramme
 
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO) TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
TITRAGE DES ANTICORPS ANTI-STREPTOLYSINE O (ASLO)
 
5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques5 les examens hématologiques
5 les examens hématologiques
 
Les cellules sanguines
Les cellules sanguinesLes cellules sanguines
Les cellules sanguines
 
Hemogramme isp
Hemogramme ispHemogramme isp
Hemogramme isp
 
Temps de saignement
Temps de saignementTemps de saignement
Temps de saignement
 
La cellule de malassez
La cellule de malassezLa cellule de malassez
La cellule de malassez
 
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
Le dosage de l’hémoglobine glyquée (hb a1c)
 
Parasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiquesParasitologie fiches pratiques
Parasitologie fiches pratiques
 
Le Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLMLe Compte d'addis ou HLM
Le Compte d'addis ou HLM
 
Test à l'antiglobuline
Test à l'antiglobulineTest à l'antiglobuline
Test à l'antiglobuline
 
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
Ifmt 2012 p13 orientation clinique et diagnostic parasitologique des geo helm...
 

En vedette

Etre hepatant N°09
Etre hepatant N°09Etre hepatant N°09
Etre hepatant N°09
soshepatites
 
Poster 82 microbiologie
Poster 82 microbiologiePoster 82 microbiologie
Poster 82 microbiologie
JIB Congress
 
Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012
Hassan HAMALA
 
Zoulim du 2012
Zoulim du 2012Zoulim du 2012
Zoulim du 2012
odeckmyn
 
les arteres du membre superieur
les arteres du membre superieurles arteres du membre superieur
les arteres du membre superieur
Samcruz Trentain
 

En vedette (20)

Dosage des facteurs de la voie exogène
Dosage des facteurs de la voie exogèneDosage des facteurs de la voie exogène
Dosage des facteurs de la voie exogène
 
Dosage du fibrinogène
Dosage du fibrinogèneDosage du fibrinogène
Dosage du fibrinogène
 
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
Dosage spécifique des facteurs de la voie de formation de la prothrombinase e...
 
Le test de grossesse
Le test de grossesseLe test de grossesse
Le test de grossesse
 
Le bilan phosphocalcique
Le bilan phosphocalciqueLe bilan phosphocalcique
Le bilan phosphocalcique
 
Dosage des triglycérides
Dosage des triglycéridesDosage des triglycérides
Dosage des triglycérides
 
La communication interpersonnelle
La communication interpersonnelleLa communication interpersonnelle
La communication interpersonnelle
 
La cellule de nageotte
La cellule de nageotteLa cellule de nageotte
La cellule de nageotte
 
Le système du complément
Le système du complémentLe système du complément
Le système du complément
 
Le Dosage de la glycémie
Le Dosage de la glycémieLe Dosage de la glycémie
Le Dosage de la glycémie
 
Sérodiagnostic de wright
Sérodiagnostic de wrightSérodiagnostic de wright
Sérodiagnostic de wright
 
Sérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilisSérodiagnostic de la syphilis
Sérodiagnostic de la syphilis
 
La communication non verbale
La communication non verbaleLa communication non verbale
La communication non verbale
 
La mesure de la résistance capillaire
La mesure de la résistance capillaireLa mesure de la résistance capillaire
La mesure de la résistance capillaire
 
Etre hepatant N°09
Etre hepatant N°09Etre hepatant N°09
Etre hepatant N°09
 
Poster 82 microbiologie
Poster 82 microbiologiePoster 82 microbiologie
Poster 82 microbiologie
 
Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012Lhépatite virale-b-2012
Lhépatite virale-b-2012
 
Zoulim du 2012
Zoulim du 2012Zoulim du 2012
Zoulim du 2012
 
Biochimie clinique
Biochimie clinique Biochimie clinique
Biochimie clinique
 
les arteres du membre superieur
les arteres du membre superieurles arteres du membre superieur
les arteres du membre superieur
 

Plus de S/Abdessemed

La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
S/Abdessemed
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
S/Abdessemed
 

Plus de S/Abdessemed (20)

La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptxLa coloration au bleu de prusse  (coloration de perls).pptx
La coloration au bleu de prusse (coloration de perls).pptx
 
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
les principales ordonnances en mycologieetparasitologie-131017142914-phpapp01...
 
Parasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdfParasitologie médicale..pdf
Parasitologie médicale..pdf
 
Le microscope
Le microscope Le microscope
Le microscope
 
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentesLa microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
La microbiologie, de ses origines aux maladies emergentes
 
Les milieux de culture en Bactériologie
 Les milieux de culture en Bactériologie Les milieux de culture en Bactériologie
Les milieux de culture en Bactériologie
 
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
Les examens biologiques qui permettent de faire le diagnostic de l’infection ...
 
Les infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femmeLes infections génitales chez la femme
Les infections génitales chez la femme
 
Généralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnosticGénéralités sur le sérodiagnostic
Généralités sur le sérodiagnostic
 
Les Réactions Antigènes- Anticorps
Les Réactions  Antigènes- AnticorpsLes Réactions  Antigènes- Anticorps
Les Réactions Antigènes- Anticorps
 
La cytologie urinaire
La cytologie urinaire La cytologie urinaire
La cytologie urinaire
 
Tout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologieTout sur la bactériologie
Tout sur la bactériologie
 
L'incubateur
L'incubateurL'incubateur
L'incubateur
 
Le distillateur
Le distillateurLe distillateur
Le distillateur
 
Le bain marie
Le bain marieLe bain marie
Le bain marie
 
La Bactériologie
La BactériologieLa Bactériologie
La Bactériologie
 
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
Les Examens de laboratoire (valeurs normales et variations pathologique)
 
Sémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médicalSémiologie et vocabulaire médical
Sémiologie et vocabulaire médical
 
La centrifugation
La centrifugationLa centrifugation
La centrifugation
 
Dosage de l'Albuminémie
Dosage de l'AlbuminémieDosage de l'Albuminémie
Dosage de l'Albuminémie
 

Détermination de l'hématocrite

  • 1. S/AbdessemedS/Abdessemed Par S / Abdessemed La détermination de l’hématocrite
  • 2. S/Abdessemed La détermination de l’hématocrite s’effectue soit par : o Méthode directe : macro-hématocrite de wintrobe. • Micro-hématocrite. o Méthode indirecte : calcul à partir du VGM et du nombre de GR /mm3, ce calcul se fait automatiquement par des compteurs électroniques.
  • 3. S/Abdessemed Micro-hématocrite 1. But : • Déterminer le volume des GR par rapports au volume du sang total, pour savoir rapidement s’il existe une anémie ou une polyglobulie.la simplicité de ce test est telle qu’il constitue un des examens hématologiques les plus exacts et les plus fideles. De plus, l’hématocrite permet de calculer les indices érythrocytaires avec le dosage de l’hémoglobine et la numération des GR.
  • 4. S/Abdessemed 2 Principe : • Il s’agit de séparer les GR du plasma en centrifugeant le sang total pendant un temps déterminé. Lors de la centrifugation, les GR sédimentent au fond du tube, le plasma reste sur le dessus ; entre les deux, on peut distinguer deux couches : une couche supérieure très fine, blanc- jaunâtre, formée de plaquettes et une couche inférieure un peu plus épaisse, de couleur gris rouge, formée de leucocytes.
  • 5. S/Abdessemed  Tubes capillaires d’une longueur de 75 mm et d’un diamètre interne de 1 mm. Dans le cas de prélèvement capillaire on utilise des tubes héparinés  Pates à modeler pour fermer les tubes à une extrémité 3 Matériel:
  • 6. S/Abdessemed  Centrifugeuse spéciale à environ 12.000 tours/mn.  Lecteur à hématocrite.  Sang capillaire ou veineux prélevé sur EDTA Matériel (suite)
  • 7. S/Abdessemed 4 Technique :  Plonger l’extrémité du tube capillaire dans le tube du sang bien mélangé ou dans la goutte du sang obtenue par piqure du bout du doigt ou du talon.  Laisser le sang monter par capillarité jusqu'à environ 15 mm de l’extrémité supérieure.  Fermer une extrémité du tube capillaire avec de la pate à modeler.
  • 8. S/Abdessemed  Placer le tube sur le plateau de la centrifugeuse (l’extrémité scellée vers la périphérie).  Centrifuger 5 mn à 12.000 tours/mn.  Lire l’hématocrite sur le lecteur .  le volume des GR par rapport au volume de sang total est exprimé en pourcentage. Technique (suite)
  • 10. S/Abdessemed 5. Valeurs normales : • Homme…………………………40 – 54 % • Femme…………………………37 – 47 % • Nouveau né…………………44 – 64 % • Enfant à 01 an……………30 – 40 %
  • 11. S/Abdessemed 6. Valeurs pathologiques : • On retrouve une diminution de l’hématocrite dans les anémies, quelle que soit leur étiologie, et une augmentation dans les polyglobulies.