SlideShare une entreprise Scribd logo
Avec le Haut Patronage du Ministère de la Santé , de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative MALADIE CHRONIQUE SANTE VIE PROFESSIONNELLE Samedi 20 septembre 2008 De 12h00 à 20h00 Présentations médicales et scientifiques Réflexions et échanges pluridisciplinaires Créativité et innovation, solutions adaptées Cancers Digestifs Cancer du Sein Infarctus du Myocarde Maladies Inflammatoires Chroniques de I’Intestin (MICI) Parrain  : Pr. Denis CASTAING Présidents d’Honneur  : Pr. Michel BOLLA Pr. Régis DE GAUDEMARIS
15H30 16H15 INFARCTUS du MYOCARDE INTERVENANTS Table ronde 45 min Dr. Éric ARNAUD-CROZAT Chirurgie Cardiaque, Clinique Belledonne, Grenoble ,[object Object],[object Object],MODERATEUR Dr. Jean-Paul REBOUD Cardiologie, Clinique Mutualiste, Grenoble Dr. Jan BEHRENDT Médecine Générale, Grenoble Dr. Marianne NOIRCLERC Réadaptation Cardiaque, HDJ , CHU Grenoble
INFARCTUS DU MYOCARDE THROMBOSE CORONAIRE      NECROSE MYOCARDIQUE  Dysfonction V.g  Remodelage  INSUFFISANCE CARDIAQUE *ATC *Fibrinolyse Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
INFARCTUS DU MYOCARDE    Trouble du Rythme/mort subite *phase aiguë *à distance (fevg)  Ischémie Associée * revascularisation Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
TRAITEMENT MEDICAMENTEUX « CHRONIQUE » ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
SUIVI A DISTANCE    IC - Angor . Malaise ____________    ECHO : fevg    Explorations à l ’effort : Ischémie ? (scinti-écho) ____________      CORO SCAN ?    IRM ? Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
TRAITEMENTS « ELECTRIQUES »    DAI // Mort Subite  prévention secondaire  prévention primaire (fevg : 30/35)  CRT  Insuffisance cardiaque Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour chez le Généraliste Recommandations de base: Mesures hygiéno-diététiques (alimentation et activité physique) Arrêt tabagique TA < 130/80 mmHg LDL-Cholestérol < 1,0 g/l HbA1c < 6,0 % Prescriptions hospitalières: B  Beta-bloquants (86% des patients) A  Aspirine (93% des patients S  Statine ( 87% des patients) I  IEC (75% des patients) C  Clopidogrel ( si stent actif, FdR multiples)
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La réalité chez le Généraliste Mesures hygiéno-diététiques: Abandon du sport 80% Obésité abdominale chez le coronariens: 55% Arrêt tabagique: 50% reprise tabagique après 1 an après IDM Le sevrage réduit la mortalité post-IDM de 30-54% TA < 130/80 mmHg: 52% >130/80 mmHg LDL-Cholestérol < 1,0 g/l: 38% des hommes, 28% des femmes HbA1c < 6,0 %
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 1 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object]
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 2 Risque de non-reprise professionnelle: - 45% avec bas niveau socio-éducatif - 29% pour anxiété, dépression - 20% pour séquelles fonctionnelles cardio-vasculaires - majoration du risque si arrêt professionnel > 6 mois 80% des patients pensent que leur profession est un facteur causal de leur pathologie
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La composante psychologique L’anxiété est un facteur de risque CDV indépendant pour des complications post-IDM 80% des patients post-IDM arrêtent leur activité physique pour: peur, douleur, solitude 80% des patients pensent que leur profession est un facteur causal de leur pathologie PEC psychologique/ psychiatrique - Thérapie analytique - Thérapie cognitivo-comportementale - Pharmacologie (anti-dépresseur, anxiolytique) - Effet anti-stress de l’Activité physique
Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENT Le suivi Mise en application des recommandations existantes Mise en place d’équipes coordonnées entre: - pré-hospitalier, hospitalier, post-hospitalier - médical et paramédical Coordination : - suivi médical - accompagnement hygiène de vie ( activité physique adaptée, équilibre alimentaire, travail psychologique) - aide au retour au travail
Après l’Infarctus ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC ,[object Object]
L’exercice physique  régulier chez le coronarien améliore le pronostic 772 H, répartis en 4 groupes selon leur niveau d’activité étude prospective –  ajustement pour age, HTA, diabète tabac IDM AVC Wanamethee circulation 2000 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
La réadaptation cardiaque La définition de l’OMS ,[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Recommandations SFC 2002 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Phase 2: où? À St-Hilaire : (60 lits) 950 patients /an 72 % post-opératoire 15 % infarctus (142) 8 % insuf cardiaque A sud : ( 9 places)-32s 314 patients/an 63% infarctus (200) 21 % postopératoire (différé) 8 % insuff cardiaque IDM avec complications à la phase aiguë Age moyen 67 ans ,[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Recommandations SFC 2002 ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Effort chez le coronarien ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Trobel  Med Sci Sports Exerc 1999 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Mécanisme de l’efficacité de l’entraînement chez le coronarien Baisse TA Progression des  lésions coronaires Hambrecht NEJM 2000 Baisse activité sympathique Augmentation parasympathique >Baisse des résistances périphériques >Baisse arythmies Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Contenu des séances ,[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Contenu des séances ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Contenu des séances ,[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Intensité de l’entraînement ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Réadaptation phase 2 : prise en charge globale ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Phase 3 = phase de maintenance ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Reprise du travail ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Return to work after MI/CABG Social Science & medecine 52 (2001)1441-1450 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Return to  work    after acute    myocardial infarction    — Listen to your doctor! ,[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Population de l’étude ,[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Evaluation psychologique Pour les patients fragiles psychologiquement, la première injonction de consulter est rarement suivie d’effet Quand la souffrance persiste à 6 mois, la prise en charge et/ou la mise en route d’un traitement sont alors le plus souvent acceptées Evaluation à 6 mois de l’efficacité du traitement antidépresseur mis en route le cas échéant ,[object Object],Scores à 6 mois de l’événement cardiaque Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC Stresseurs bas Stress élevé N = 12 + aucun  Traiter le stress, il faut apprendre à adapter la réponse aux stimulations extérieures Stresseurs élevés Stress bas N = 6 + préserve l’état  de santé Stresseurs bas Stress bas N = 46 + Bénéfique, état serein - manque d’entraînement en cas  de situation stressante Stresseurs élevés Score de stress élevé N = 8 + état d’alerte  –  fatigue, sommeil, utilisation de substances >risque Cardiovasculaire élevé
Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Allez vous modifier quelque chose ? Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
Intérêt du stage de révision ,[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],[object Object],Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC

Contenu connexe

Tendances

Douleur utilisation de le morphine dans les douleursaigues
Douleur utilisation de le morphine dans les douleursaiguesDouleur utilisation de le morphine dans les douleursaigues
Douleur utilisation de le morphine dans les douleursaiguesdrmouheb
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
IRMSHN276
 
Douleur la douleur lombaire
Douleur la douleur lombaireDouleur la douleur lombaire
Douleur la douleur lombairedrmouheb
 
Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10guestff4cbd
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
IRMSHN276
 
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
IRMSHN276
 

Tendances (6)

Douleur utilisation de le morphine dans les douleursaigues
Douleur utilisation de le morphine dans les douleursaiguesDouleur utilisation de le morphine dans les douleursaigues
Douleur utilisation de le morphine dans les douleursaigues
 
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...Ondes de choc radiales et focales  mécanismes, indications, facteurs pronosti...
Ondes de choc radiales et focales mécanismes, indications, facteurs pronosti...
 
Douleur la douleur lombaire
Douleur la douleur lombaireDouleur la douleur lombaire
Douleur la douleur lombaire
 
Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10Iatrogenie pmr 11 05 10
Iatrogenie pmr 11 05 10
 
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
Thérapie par laser haute intensite (classe 4) : principes, indications, retou...
 
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
Place des ondes de chocs et du laser classe 4 dans la prise en charge des ten...
 

En vedette

Infarctus du myocarde
Infarctus du myocardeInfarctus du myocarde
Infarctus du myocardedlebastard
 
Udsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
Udsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIREUdsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
Udsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
udsp51
 
Diaporama bestiaire
Diaporama bestiaireDiaporama bestiaire
Diaporama bestiaire
dlebastard
 
Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013
Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013
Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013sandrine128
 
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurinles épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
Philippe Meurin
 
maladies et chirurgie des valves cardiaques - meurin
maladies et chirurgie des valves cardiaques - meurinmaladies et chirurgie des valves cardiaques - meurin
maladies et chirurgie des valves cardiaques - meurin
Philippe Meurin
 
LOURDES, France
LOURDES, FranceLOURDES, France
LOURDES, France
Ungava Louise
 
02 e mobile_global_connectivity
02 e mobile_global_connectivity02 e mobile_global_connectivity
02 e mobile_global_connectivity
Danny Cagen
 
iPad apps for creative learning
iPad apps for creative learningiPad apps for creative learning
iPad apps for creative learning
Jose Mouriz
 
YWCA Summer Programmes 2015
YWCA Summer Programmes 2015YWCA Summer Programmes 2015
YWCA Summer Programmes 2015
Clle Clle
 
Petrochemicals in Ecuador
Petrochemicals in EcuadorPetrochemicals in Ecuador
Petrochemicals in Ecuador
MAX GALARZA HERNANDEZ
 
Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS
Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS
Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS
The Research Council of Norway, IKTPLUSS
 
Pharma process ficha_tecnica_february_2011
Pharma process ficha_tecnica_february_2011Pharma process ficha_tecnica_february_2011
Pharma process ficha_tecnica_february_2011
adri451
 
Internet of Things
Internet of ThingsInternet of Things
Internet of Things
David Ruiz
 
Villanueva descendants
Villanueva   descendantsVillanueva   descendants
Villanueva descendants
AFJDS
 
France
FranceFrance
France
natchanon51
 
Itelligence - Presentacion corporativa
Itelligence - Presentacion corporativaItelligence - Presentacion corporativa
Itelligence - Presentacion corporativa
AUSAPE Asociación usuarios SAP
 
Alamat kedutaan besar
Alamat kedutaan besarAlamat kedutaan besar
Alamat kedutaan besar
Ahmed Asrofi
 
Why launching a venture in France
Why launching a venture in FranceWhy launching a venture in France
Why launching a venture in France
guestf6e612
 

En vedette (20)

Infarctus du myocarde
Infarctus du myocardeInfarctus du myocarde
Infarctus du myocarde
 
Udsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
Udsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIREUdsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
Udsp51 - LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
 
Diaporama bestiaire
Diaporama bestiaireDiaporama bestiaire
Diaporama bestiaire
 
Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013
Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013
Pompiers visite du vendredi 14 juin 2013
 
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurinles épanchements péricardiques post opératoires-meurin
les épanchements péricardiques post opératoires-meurin
 
maladies et chirurgie des valves cardiaques - meurin
maladies et chirurgie des valves cardiaques - meurinmaladies et chirurgie des valves cardiaques - meurin
maladies et chirurgie des valves cardiaques - meurin
 
LOURDES, France
LOURDES, FranceLOURDES, France
LOURDES, France
 
02 e mobile_global_connectivity
02 e mobile_global_connectivity02 e mobile_global_connectivity
02 e mobile_global_connectivity
 
iPad apps for creative learning
iPad apps for creative learningiPad apps for creative learning
iPad apps for creative learning
 
YWCA Summer Programmes 2015
YWCA Summer Programmes 2015YWCA Summer Programmes 2015
YWCA Summer Programmes 2015
 
Petrochemicals in Ecuador
Petrochemicals in EcuadorPetrochemicals in Ecuador
Petrochemicals in Ecuador
 
Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS
Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS
Nordite evaluation results, Henrik Stener Pedersen, Rambøll AS
 
Pharma process ficha_tecnica_february_2011
Pharma process ficha_tecnica_february_2011Pharma process ficha_tecnica_february_2011
Pharma process ficha_tecnica_february_2011
 
Internet of Things
Internet of ThingsInternet of Things
Internet of Things
 
Villanueva descendants
Villanueva   descendantsVillanueva   descendants
Villanueva descendants
 
Bc hc
Bc hcBc hc
Bc hc
 
France
FranceFrance
France
 
Itelligence - Presentacion corporativa
Itelligence - Presentacion corporativaItelligence - Presentacion corporativa
Itelligence - Presentacion corporativa
 
Alamat kedutaan besar
Alamat kedutaan besarAlamat kedutaan besar
Alamat kedutaan besar
 
Why launching a venture in France
Why launching a venture in FranceWhy launching a venture in France
Why launching a venture in France
 

Similaire à ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde

Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Pierre Troisfontaines
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaqueMaster class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Pierre Troisfontaines
 
Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...
Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...
Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...
Cédric Mouats
 
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Pierre Troisfontaines
 
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10raymondteyrouz
 
Meadows gynmonaco 2018
Meadows gynmonaco 2018Meadows gynmonaco 2018
Meadows gynmonaco 2018
Mechaal Mourali
 
HTA essentielle
HTA essentielleHTA essentielle
HTA essentielle
othmaneBenrokhrokh
 
PRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMAL
PRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMALPRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMAL
PRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMAL
Cédric Mouats
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Dr A. ILBOUDO
 
oap.pdf
oap.pdfoap.pdf
oap.pdf
ChokriBesbes
 
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaqueUnité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
siham h.
 
2013session5 2
2013session5 22013session5 2
2013session5 2acvq
 
Déjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistanteDéjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistantemahfay
 
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellulesParcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
dronpages
 
Education thérapeutique du coronarien
Education thérapeutique du coronarienEducation thérapeutique du coronarien
Education thérapeutique du coronarien
Hervé Faltot
 
Aomi résumé
Aomi résuméAomi résumé
Aomi résuméaleosse
 
Aitfev 2007
Aitfev 2007Aitfev 2007
Aitfev 2007mai13
 

Similaire à ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde (20)

Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaqueMaster class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
 
Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...
Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...
Prise en charge en cure thermale de personne hémiplégiques post-AVC- présenta...
 
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
 
Séance 1 aomi
Séance 1 aomiSéance 1 aomi
Séance 1 aomi
 
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
 
Meadows gynmonaco 2018
Meadows gynmonaco 2018Meadows gynmonaco 2018
Meadows gynmonaco 2018
 
HTA essentielle
HTA essentielleHTA essentielle
HTA essentielle
 
PRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMAL
PRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMALPRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMAL
PRISE EN CHARGE DES CURISTES EN POST-AVC /PLACE ET MISSION DE L’AGENT THERMAL
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
oap.pdf
oap.pdfoap.pdf
oap.pdf
 
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaqueUnité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
 
2013session5 2
2013session5 22013session5 2
2013session5 2
 
Déjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistanteDéjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistante
 
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellulesParcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
 
Education thérapeutique du coronarien
Education thérapeutique du coronarienEducation thérapeutique du coronarien
Education thérapeutique du coronarien
 
Aomi résumé
Aomi résuméAomi résumé
Aomi résumé
 
Aitfev 2007
Aitfev 2007Aitfev 2007
Aitfev 2007
 

Plus de ELAN REV

ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du seinELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du seinELAN REV
 
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du SeinELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du SeinELAN REV
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 EnqueteELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 EnqueteELAN REV
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV
 
ELAN REV Forum 2008 S2 MICI
ELAN REV Forum 2008 S2 MICIELAN REV Forum 2008 S2 MICI
ELAN REV Forum 2008 S2 MICIELAN REV
 
ELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPL
ELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPLELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPL
ELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPLELAN REV
 

Plus de ELAN REV (6)

ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du seinELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
ELAN REV : Forum 2008 - Cancer du sein
 
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du SeinELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
ELAN-REV Forum 2008 S2 Cancer Du Sein
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 EnqueteELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
ELAN REV Forum 2008 S1 Enquete
 
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers DigestifsELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
ELAN REV Forum 2008 S1 Cancers Digestifs
 
ELAN REV Forum 2008 S2 MICI
ELAN REV Forum 2008 S2 MICIELAN REV Forum 2008 S2 MICI
ELAN REV Forum 2008 S2 MICI
 
ELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPL
ELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPLELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPL
ELAN-REV - Forum 2008 S3 EMPL
 

ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde

  • 1. Avec le Haut Patronage du Ministère de la Santé , de la Jeunesse, des Sports et de la Vie Associative MALADIE CHRONIQUE SANTE VIE PROFESSIONNELLE Samedi 20 septembre 2008 De 12h00 à 20h00 Présentations médicales et scientifiques Réflexions et échanges pluridisciplinaires Créativité et innovation, solutions adaptées Cancers Digestifs Cancer du Sein Infarctus du Myocarde Maladies Inflammatoires Chroniques de I’Intestin (MICI) Parrain : Pr. Denis CASTAING Présidents d’Honneur : Pr. Michel BOLLA Pr. Régis DE GAUDEMARIS
  • 2.
  • 3. INFARCTUS DU MYOCARDE THROMBOSE CORONAIRE   NECROSE MYOCARDIQUE  Dysfonction V.g  Remodelage  INSUFFISANCE CARDIAQUE *ATC *Fibrinolyse Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
  • 4. INFARCTUS DU MYOCARDE  Trouble du Rythme/mort subite *phase aiguë *à distance (fevg)  Ischémie Associée * revascularisation Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
  • 5.
  • 6. SUIVI A DISTANCE  IC - Angor . Malaise ____________  ECHO : fevg  Explorations à l ’effort : Ischémie ? (scinti-écho) ____________  CORO SCAN ?  IRM ? Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
  • 7. TRAITEMENTS « ELECTRIQUES »  DAI // Mort Subite  prévention secondaire  prévention primaire (fevg : 30/35)  CRT  Insuffisance cardiaque Infarctus du Myocarde Dr Jean Paul REBOUD
  • 8. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour chez le Généraliste Recommandations de base: Mesures hygiéno-diététiques (alimentation et activité physique) Arrêt tabagique TA < 130/80 mmHg LDL-Cholestérol < 1,0 g/l HbA1c < 6,0 % Prescriptions hospitalières: B Beta-bloquants (86% des patients) A Aspirine (93% des patients S Statine ( 87% des patients) I IEC (75% des patients) C Clopidogrel ( si stent actif, FdR multiples)
  • 9. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La réalité chez le Généraliste Mesures hygiéno-diététiques: Abandon du sport 80% Obésité abdominale chez le coronariens: 55% Arrêt tabagique: 50% reprise tabagique après 1 an après IDM Le sevrage réduit la mortalité post-IDM de 30-54% TA < 130/80 mmHg: 52% >130/80 mmHg LDL-Cholestérol < 1,0 g/l: 38% des hommes, 28% des femmes HbA1c < 6,0 %
  • 10.
  • 11. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT Le retour au travail 2 Risque de non-reprise professionnelle: - 45% avec bas niveau socio-éducatif - 29% pour anxiété, dépression - 20% pour séquelles fonctionnelles cardio-vasculaires - majoration du risque si arrêt professionnel > 6 mois 80% des patients pensent que leur profession est un facteur causal de leur pathologie
  • 12. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENDT La composante psychologique L’anxiété est un facteur de risque CDV indépendant pour des complications post-IDM 80% des patients post-IDM arrêtent leur activité physique pour: peur, douleur, solitude 80% des patients pensent que leur profession est un facteur causal de leur pathologie PEC psychologique/ psychiatrique - Thérapie analytique - Thérapie cognitivo-comportementale - Pharmacologie (anti-dépresseur, anxiolytique) - Effet anti-stress de l’Activité physique
  • 13. Le rôle du Médecin Généraliste Dr. Jan BEHRENT Le suivi Mise en application des recommandations existantes Mise en place d’équipes coordonnées entre: - pré-hospitalier, hospitalier, post-hospitalier - médical et paramédical Coordination : - suivi médical - accompagnement hygiène de vie ( activité physique adaptée, équilibre alimentaire, travail psychologique) - aide au retour au travail
  • 14.
  • 15. L’exercice physique régulier chez le coronarien améliore le pronostic 772 H, répartis en 4 groupes selon leur niveau d’activité étude prospective – ajustement pour age, HTA, diabète tabac IDM AVC Wanamethee circulation 2000 Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
  • 16.
  • 17.
  • 18.
  • 19.
  • 20.
  • 21. Mécanisme de l’efficacité de l’entraînement chez le coronarien Baisse TA Progression des lésions coronaires Hambrecht NEJM 2000 Baisse activité sympathique Augmentation parasympathique >Baisse des résistances périphériques >Baisse arythmies Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
  • 22.
  • 23.
  • 24.
  • 25.
  • 26.
  • 27.
  • 28.
  • 29.
  • 30. Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
  • 31.
  • 32. Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
  • 33.
  • 34. Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
  • 35. Allez vous modifier quelque chose ? Infarctus du Myocarde Dr Marianne NOIRCLERC
  • 36.

Notes de l'éditeur

  1. Risque relatif de mortalité totale à 5 ans en fonction de l’activité (données ajustées pour l’âge, le tabagisme, le diabète, les antécédents d’infarctus ou d’accident vasculaire cérébral)
  2. Durées des Phases 2 variables (dans les études, 6S à 24 mois… complément nécessaire)