SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  77
Télécharger pour lire hors ligne
L’insuffisance cardiaque et les comorbidités:
Les liaisons dangereuses
Dr Pierre Troisfontaines
Centre de l’Insuffisance cardiaque
CHR de Liège
Dr Pierre Troisfontaines
• Cardiologue au C.H.R. de la Citadelle (Liège)
• Responsable du Centre de l’Insuffisance cardiaque du C.H.R. de la Citadelle depuis 2005.
• Membre de la Société Belge de Cardiologie.
• Past-Président du Belgian Working Group on Heart Failure and Cardiac Function.
• Membre de la Heart Failure Association (HFA-ESC).
• Membre du Heart Failure Policy Network.
• Co-fondateur et Vice-président de l’ASBL, « Mon Cœur Entre Parenthèses ».
L'insuffisance cardiaque
• Prévalence élevée : 230.000 patients en Belgique.
Prévisions à 10-15 ans: + 30 à 40 %
• Mortalité élevée : Survie à 5 ans après le diagnostic : < 40%
• Coût socio-économique important :
 ~ 2% du budget global de la santé
 Hospitalisations responsables de 60% des dépenses.
 Coûts liés aux hospitalisations: 152 millions € (Inami 2014)
 En moyenne: 7015€ / hospitalisation et 21.784 hospitalisations en 2014.
En moyenne, 2 hospitalisations / an / patient IC
50% des Réadmissions pourraient être évitées.
Définitions de l’insuffisance cardiaque
Syndrome clinique qui se caractérise par trois éléments:
- Symptômes de l’insuffisance cardiaque : dyspnée au repos ou à l’effort, fatigue, œdème
des chevilles.
ET
- Signes caractéristiques de l’insuffisance cardiaque : tachycardie, tachypnée, crépitations,
épanchement pleural, élévation de la pression veineuse centrale, œdèmes périphériques,
hépatomégalie.
ET
- Preuves objectives d’une anomalie structurelle ou fonctionnelle du cœur au repos :
cardiomégalie, troisième bruit du cœur, souffles cardiaques, anomalie constatée à
l’échographie, élévation des peptides natriurétiques.
Nouvelle Classification selon FEvg
Prof. Gerasimos Filippatos: « It’s only in patients with HFrEF that therapies have been
shown to reduce both morbidity and mortality.”
HFrEF HFmrEF HFpEF
Le diagnostic
Recommandations
Approche diagnostique chez les patients avec IC
Biologie
Sanguine
ECG
Test
d’effort
Rx Thx
Echocardiographie
AUTRES
DIAGNOSTIQUE
ECG
Anomalies ECG
Tachycardie –bradycardie sinusale
FA – flutter - tachycardie atriale
Arythmies ventriculaires
Ischémie myocardique - séquelle d’infarctus/onde Q
Hypertrophie VG
Bloc AV
Microvoltage QRS
Durée QRS≥120msec, morphologie BBG
Dosage des Peptides natriurétiques
BNP et NT-proBNP
 Source principale :
Schématiquement, peptides sécrétés par les myocytes.
• Sécrétion régulée par augmentation du stress de paroi.
 Effets biologiques du BNP : effet diurétique, vasodilatation, inhibition de la sécrétion
de rénine et d’aldostérone et modulation de la croissance des myocytes cardiaques et
vasculaires.
 Dosage perturbé par le LCZ696 ( ↗ BNP & ↘ NT-proBNP)
Muscle cardiaque
Plasma
L ’échocardiographie
• Diagnostic de l’IC
• Mécanisme de l’IC
• Etiologies
• Pressions de remplissage
• Surveillance & évolution
• Ajustement du traitement
TRAITEMENT MEDICAMENTEUX
Buying cigarettes at the hospital bedside in the 1950s, doctors would
promote cigarettes http://www.oldpicsarchive
Buying cigarettes at the hospital bedside in the 1950s. @oldpicsarchive
Le Traitement médicamenteux
 Améliorer la symptomatologie fonctionnelle
Diurétiques, digitaliques, IEC / ARBs, vasodilatateurs, ARNI…
 Améliorer la survie, le pronostic
IEC / ARBs, bêtabloquants, spironolactone, ARNI
 Traitements associés
Anticoagulants, anti-arythmiques, statines…
 Traitements étiologiques
Correction d’une valve, pontage,…
Buts du traitement de l’IC
Recommandations
❶
❷
❸
❹
❺
Traitement pharmacologique
! En Belgique, Ivabradine si
Rythme sinusal > à 75 bpm
(cf. INAMI)
2016 ESC Guidelines for heart failure;
European Heart Journal 20 May 2016,
!
!
Digoxine: « En dessous de 0,5 ng/mL de digoxine vous n’êtes pas efficace,
au-dessus d’1,2 ng/mL, vous êtes dangereux », rappelait le Pr Cohen-Solal
Optimisation – Titration
27
Détérioration de la fonction systolique :
activation de 3 systèmes neuro-hormonaux
1. McMurray et al. Eur J Heart Fail. 2013;15:1062–73;
Levin et al. N Engl J Med 1998; 339: 321–8. Nathisuwan & Talbert. Pharmacotherapy 2002; 22: 27–42 . Kemp & Conte.
Cardiovascular Pathology 2012; 365–71 . Schrier & Abraham. N Engl J Med 1999; 341: 577–85..
SYMPTÔMES ET
PROGRESSION DE
L’IC
Système nerveux
sympathique
Adrénaline
Noradrénaline
α1, β1, β2
récepteurs
Vasoconstriction
Activité SRAA
Vasopressine
Fréquence cardiaque
Contractilité
SRAA
Vasoconstriction
Tension artérielle
Tonus sympathique
Aldostérone
Hypertrophie
Fibrose
Ang II AT1R
Vasodilatation
Tension artérielle
Tonus sympathique
Natriurèse/diurèse
Vasopressine
Aldostérone
Fibrose
Hypertrophie
RPN PN
Système des peptides
natriurétiques
ANP, BNP et CNP
Inhibiteurs de
la néprilysine
β-bloquants
Inhibiteurs du SRAA
(IECA, ARA, ARM)
INACTIVE
FRAGMENTS Sacubitril
Valsartan
Evolution de l’approche pharmacologique
EFFETS SECONDAIRES
Hypotension artérielle
Hyperkaliémie
Insuffisance rénale
Toux
Angioedème (C.I. à la prise IEC)
Dépôt d’amyloide au niveau cérébral (...??)
Critère combiné
Mortalité CV & HF hospitalisation
Mortalité CV
PARADIGM-HF
Etude multicentrique en double aveugle randomisée
8442 patients présentant une insuffisance cardiaque
de classe II, III ou IV avec une fraction d'éjection
réduite (FE ≤ 35-40%)
McMurray, et al. N Engl J Med 2014
• Indication:
– Treatment of symptomatic chronic heart failure with reduced ejection fraction in adult patients
• Dosages:
– Entresto ® 24 mg sacubitril/ 26 mg valsartan
– Entresto ® 49 mg sacubitril/ 51 mg valsartan
– Entresto ® 97 mg sacubitril/103 mg valsartan
• Critères de Remboursement au 1er Novembre 2016:
– Classe NYHAII - IV
– FEvg ≤ 35%
– Traitement optimal avec unACEi/ARB
– Initiation par un Cardiologue ou un interniste.
Entresto: Indication, dosages et remboursement
24/26 mg 49/51 mg 97/103 mg
(sacubitril 24 mg and
valsartan 26 mg)
(sacubitril 49 mg and
valsartan 51 mg)
(sacubitril 97 mg and
valsartan 103 mg)
Médicaments
- Anti-arythmiques (classe Ic)
- Certains inhibiteurs calciques (vérapamil, diltiazem)
- Corticostéroïdes (Rétention hydrique et sodée)
- AINS et coxibs (Rétention hydrique et sodée)
- Metformine (Risque d’acidose lactique )
- Lithium et antidépresseurs tricycliques
- Glitazones
- Macrolides et certains antimycotiques
(allongement de QT)
- Antihistaminiques (allongement de l’espace QT)
- Moxonidine, Adénuric
Plantes
- Réglisse (Rétention hydrique)
- Dong quai (Angelica sinensis), escine
(Effet pro-arythmogène par allongement de QT)
- Ma huang (éphédrine), écorce de Yohimbe (Sympathicomimétique)
- Gossypol (Hypokaliémie)
- Pissenlit commun (Taraxacum officinale) Rétention hydro-sodée
MÉDICAMENTS À ÉVITER DANS I.C.
 Biologie complète au minimum 2 fois/an
 Surveillance adaptée (sévérité, comorbidités,..)
 Selon évolution clinique et en fonction des modifications de traitement, de fièvre,
de GE, de déshydratation,…
 Lors de toute modification de traitement :
(natrémie, kaliémie, créatinémie, urée )
1 à 2 semaines après introduction IEC ou Sartans
1 à 2 semaines après dose maximale
Suivre créatinine et potassium jusqu’à un plateau
Si AVK : INR au moins une fois par mois
Suivi biologique en pratique…
Et après les médicaments ???
L’approche
non médicamenteuse
Après le traitement médical maximal
Stabilisé Non stabilisé
< 65 ans
pas d’HTAP
VO² max < 14
Assistance
ventriculaire
Greffe
cardiaque
CRT +/- AICD
CHF II & IV
asynchro
FE < 35%
TV Holter
EP +
Clinique de l’IC
EDUCATION
SAS ?Revalidation
cardiaque
Comorbidités?
Facteursprécipitants
Le problème
Martin R Cowie et al;
Improving care for patients with acute heart failure, 2014
Typical length of hospital stay is 5–10 days
Problème des réhospitalisations précoces
60%
17%
9%
6%
8%
HFHospitalizations
PrimaryCare
Drugs
Outpatientcare
Outpatientinvestigation
Stewart & Mc Murray, 2003, updated to 2011
British Heart Foundation, 2002 (updated to 2014)
En pratique, qui suit le patient après une hospitalisation ?
Actions pour réduire le taux de réadmissions
• Impliquer le patient et sa famille.
• Réévaluation précoce dans la semaine qui suit la sortie.
• Collaboration renforcée avec les médecins généralistes.
• Établir un plan de suivi (biologies, visites,…) et un plan thérapeutique pour
l’optimalisation du traitement (titration IEC- BB).
• Mettre en place une communication optimale avec le médecin traitant.
• Inclure le patient dans un programme pluri-disciplinaire
McMurray J, et al. Eur Heart J. 2012;33:1787–847.
Bradley EH, et al. Circ Cardiovasc Qual Outcomes. 2013;6:444-450
APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE
CLINIQUES DE L‘ INSUFFISANCE CARDIAQUE
Un système pluridisciplinaire coordonné pour la prise en charge de
l’I.C.
• améliore les symptômes (Classe I A)
• diminue les réhospitalisations (Classe I A)
• diminue la mortalité (Classe I A)
Le modèle peut varier en fonction des ressources locales et de
la population cible.
2016 ESC Guidelines for heart failure;
European Heart Journal 20 May 2016,
Éducation est limitée par
 La fatigue du patient
 Son degré d’acceptation de la maladie
 La complexité des connaissances a assimilé
…
Les professionnels de la santé doivent informer, éduquer et conseiller de façon
compréhensive les patients et leurs familles sur l’I.C.
ESC guidelines 2016
European Heart Jl (2016)
Différents outils existent mais…
Éducation thérapeutique
Sites Internet:
www.insuffisance-cardiaque.be
www.liguecardioliga.be
www.heartfailurematters.org
REVALIDATION CARDIAQUE
L’entraînement physique est bénéfique chez les patients
insuffisants cardiaques.
(Classe I, Evidence: A)
Réduction des Hospitalisations pour IC
Régression des symptômes
Amélioration de la QoL &des capacités fonctionnelles.
ESC 2016 Guidelines
Patients sous traitement médical optimal
 FE < 35 % ,
 NYHA II – IV
 QRS ≥ 130 ms,
Certains patients asymptomatiques (FEVG < 35 %, QRS > 150 ms et RS)
RESYNCHRONISATION
CRT-P & CRT-D
Le défibrillateur implantable
ICD - AICD
Télémédecine
CardioMems
CONCLUSIONS
• EN BELGIQUE, I.C. EST FRÉQUENTE MAIS RESTE MÉCONNUE
• I.C. EST COÛTEUSE MAIS SOUS-ESTIMÉE PAR LES AUTORITÉS
• I.C. EST SOUS-DIAGNOSTIQUÉE
• DEMARCHES DIAGNOSTIQUES & TRAITEMENTS BIEN CODIFIÉS
MAIS SOUS-UTILISÉS
www.escardio.org
Merci de votre attention
Les Comorbidités dans l’IC
Complexité de la prise en charge de l’IC
Les comorbidités
• Maladie Coronarienne
• Hypertension
• Arythmie
• Diabète & Syndrome Métabolique
• Troubles et Apnées du Sommeil
• BPCO et maladies pulmonaires
• Dépression / autres tr. neurologique
• Atteintes digestives et hépatiques
• Atteintes rénales et IRC
• Anémie et Carence martiale
• Cachexie & atrophie musculaire
• Atteintes oculaires
Stewart S et al. Int J Cardiol 2017
Les comorbidités aggravent le prognostic, la qualité de vie
et le risque de réhospitalisations
Prise en charge de la Carence Martiale
* Causes d’anémie:
• Perte occultes, néoplasies
• Causes rénales: érythropoïétine
• Autres carences e.g. Vitamine B12, acide folique
• Autres: hémoglobinopathies e.g. thalassémie,
DIABETE
Empaglifozin
Fibrillation Auriculaire & Insuffisance Cardiaque
• Insuffisance cardiaque: 6 fois plus de
chances de développer une FA par
rapport à une population sans IC.
• Les patients en FA ont aussi plus de
chance de développer une insuffisance
cardiaque: 30-40% de façon global
33 % FA paroxystique,
44 % FA persistante,
56 % FA permanente
• Sur le plan physiopathologique,
deux maladies sont interdépendantes et
constituent un véritable cercle vicieux.
Schématiquement, la FA va entraîner une perte de la
systole atriale, des cycles cardiaques irréguliers et une
accélération de la fréquence ventriculaire. Ceci aboutit à
une augmentation des pressions de remplissage atrial et
ventriculaire et à l’activation du système neuro-hormonal,
ce qui peut aboutir à une insuffisance cardiaque.
Fibrillation Auriculaire
« En dessous de 0,5 ng/mL de digoxine vous n’êtes pas efficace,
au-dessus d’1,2 ng/mL, vous êtes dangereux », rappelait le Pr Cohen-Solal
Facteurs cliniques de risque d’accident vasculaire cérébral, d’accident ischémique
transitoire et d’embolie systémique selon le score CHA2DS2-VASc.
Evaluation du risque hémorragique chez des patients en fibrillation atriale
selon le score HAS-BLED.
NOACs et FA dans IC: populations différentes
Prise en charge initiale en cas de diagnostic concomitant
d’insuffisance cardiaque et de fibrillation atriale.
CONCLUSIONS
• LES COMORBIDITÉS SONT D'UNE GRANDE IMPORTANCE.
• INTERFÉRENCES AVEC LE PROCESSUS DE DIAGNOSTIC ET LES TRAITEMENTS DE L’I.
• INTERACTIONS ENTRE IC & COMORBIDITÉS
• LES COMORBIDITÉS AGGRAVENT LE PRONOSTIC, LA QUALITÉ DE VIE
ET LE RISQUE DE RÉHOSPITALISATIONS
• NOTRE DÉFI : IDENTIFIER DE FAÇON SYSTÉMATIQUE ET AGRESSIVE TOUTES LES
COMORBIDITÉS
• LA GESTION DES COMORBIDITÉS EST UN ÉLÉMENT CLÉ DE LA PRISE EN CHARGE
HOLISTIQUE DES PATIENTS ATTEINTS D’IC.
www.escardio.org
Merci de votre attention
• Voie orale et action rapide mais ½ vie courte
• Fenêtre thérapeutique large
• Rapport Bénéfice/Risque élevé
efficacité ≥ ,  risque hémorragique (mais existe)
• Absence d'interférence alimentation
et de co-médications ±
• Mais élimination rénale : risque d’accumulation
• Pas d’antidote spécifique disponible
Études en cours
Les NOAC se rapprochent de
l’antithrombotique idéal
Pas de surveillance biologique
régulière est un avantage MAIS :
• En cas de saignement :
– surdosage du nouvel anticoagulant ?
– correction après dialyse, administration de facteurs
activés ?
• Prise effective du médicament
– En cas de récidive de thrombose ?
– En cas de relais des AVK par nouvel anticoagulant ?
• En cas de chirurgie ou de geste invasif en urgence ?
• Accumulation en cas d’insuffisance rénale
progressive ?
Tests biologiques
et nouveaux anticoagulants
 Ne plus avoir besoin de tests biologiques pour
adapter le dose, représente une simplification
appréciable…
 Toutefois, ces nouveaux médicaments
mériteraient d’être assortis de tests non pas de
surveillance mais de contrôle de l’hypocoagulabilité
par exemple en cas d’accidents thrombo-embolique
ou surtout hémorragique
A. Vacheron. Lettre de l’Académie Nationale de Médecine
HFPEF: Epidémiologie
Pathophysiologie de l’HFpEF
L’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée: HFpEF
Certificat Inter-universitaire en Education Thérapeutique
du Patient Insuffisant Cardiaque
Collaboration entre: ULg, UCL and ULB
Coordinateurs: V D’Orio & B Petre from ULg
Ce certificat a été développé à l’initiative du Belgian Working Group on Heart Failure (BWGHF) et a été
réalisé en collaboration avec les institutions suivantes : CHR la Citadelle, CHU de Liège, CHU UCL Namur
(Godinne), Cliniques Universitaires Saint Luc Bruxelles - Hôpital Erasme, Clinique Saint Luc de Bouge et
avec l'aide de: Haute Ecole Province de Liège (HEPL), Haute Ecole Robert Schuman (HERS), Haute Ecole
Province de Namur (HEPN), Haute Ecole libre Mosane (HELMo).
Comité scientifique: Dr Ph. Blouard; Dr V. d’Orio ; Dr L. Gabriel; Pr O. Gurne, Pr A-C Pouleur, Dr P.
Troisfontaines; Pr JL Vachiery; Pr A. Roussoulières & Pr B. Pétré
Mmes L. Greday; N. Marenne; P. Sterckx
Formation reconnue par l’ARES
(ARES : fédération des établissements d’enseignement
supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles.)
Merci de votre attention
Yann Arthus-Bertrand
COEUR DE VOH EN 1990, Nouvelle-Calédonie
Physiopathologie
IC
Déficience dans l’apport d’02 et
d’énergie
Altération de la contractilité
Dysfonction des muscles
squelettiques
Fatigue musculaire précoce
Déconditionnement physique
Dyspnée
Bénéfices exercices
Ettore Crimi, Louis J. Ignarro, Francesco Cacciatore & Claudio Napoli
Nature Reviews Cardiology 6, 292-300 (April 2009)
Effets bénéfiques de l’exercice physique
9 études, 801 patients,
FE < 28%
Entraînement:
30 semaines (8 à 60)
Suivi: 23 mois (5-23)
Mortalité globale: -35%
(IC: 0,46-0,92; p = 0,015)
Taux d’hospitalisations: - 28%
(IC: 0,56-0,93; p = 0,018)
META-ANALYSE ExTraMATCH
Piepoli, BMJ 2004
27 avril 2014
• 33 études
• 4740 HF classe II & III
• Mortalité à 1 an: - 7 % (NS)
• Mortalité à > 1 an: - 12 % (trend)
• Réhospitalisation (globale ou HF specific) : - 39 %
• Quality of life : stat diff
• MAIS:
Grande hétérogénéité (classe NYHA, type de programme, age, …)
Revue Cochrane Heart Group 27 avril 2014
Taylor RS, Sagar VA, Davies EJ, Briscoe S, Coats AJS, Dalal H, Lough F, Rees
K, Singh S

Contenu connexe

Tendances

Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Pierre Troisfontaines
 
Encephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueEncephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueClaude EUGENE
 
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOSagressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOSPatou Conrath
 
Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocsesf3
 
L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017
L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017
L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017Mazen Alloujami
 
Lithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complicationsLithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complicationsDr. Abdellah Benrahou
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaireEmbolie pulmonaire
Embolie pulmonaireBayaAZIZA
 
Ictère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcw
Ictère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcwIctère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcw
Ictère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcwParanyHajaRabearisoa
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorteBayaAZIZA
 
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©killua zoldyck
 
Les urgences hypertensives
Les urgences hypertensivesLes urgences hypertensives
Les urgences hypertensivesHind Hirondelle
 
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM FoundationLa Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM FoundationThe CRUDEM Foundation
 
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Haifa Ben Abid
 
Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie Urgencehsj
 
Cat devant convulsion du nrs
Cat devant  convulsion du nrsCat devant  convulsion du nrs
Cat devant convulsion du nrsNinou Haiko
 
insuffisance rénale aiguë obsétricale
insuffisance rénale aiguë obsétricale insuffisance rénale aiguë obsétricale
insuffisance rénale aiguë obsétricale Khalfaoui Mohamed Amine
 
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertTraumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertArnaud Depil-Duval
 

Tendances (20)

Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
 
Encephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatiqueEncephalopathie hepatique
Encephalopathie hepatique
 
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOSagressions cerebrales secondaires d'origine systemique  ACSOS
agressions cerebrales secondaires d'origine systemique ACSOS
 
OAP
OAPOAP
OAP
 
Les chocs
Les chocsLes chocs
Les chocs
 
L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017
L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017
L’insuffisance cardiaque - Cours IFSI 2017
 
Lithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complicationsLithiase vésiculaire et ses complications
Lithiase vésiculaire et ses complications
 
Les etats de choc
Les etats de chocLes etats de choc
Les etats de choc
 
Embolie pulmonaire
Embolie pulmonaireEmbolie pulmonaire
Embolie pulmonaire
 
Bpco
BpcoBpco
Bpco
 
Ictère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcw
Ictère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcwIctère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcw
Ictère néonatal Par Haja Parany Rabearisoa hpjcw
 
Dissection de l'aorte
Dissection de l'aorteDissection de l'aorte
Dissection de l'aorte
 
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
Complications aigues du diabأ¨te sucrأ©
 
Les urgences hypertensives
Les urgences hypertensivesLes urgences hypertensives
Les urgences hypertensives
 
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM FoundationLa Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
La Fibrillation Auriculaire (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009Prise en charge du polytraumatisé année 2009
Prise en charge du polytraumatisé année 2009
 
Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie Hyponatrémie et hypernatrémie
Hyponatrémie et hypernatrémie
 
Cat devant convulsion du nrs
Cat devant  convulsion du nrsCat devant  convulsion du nrs
Cat devant convulsion du nrs
 
insuffisance rénale aiguë obsétricale
insuffisance rénale aiguë obsétricale insuffisance rénale aiguë obsétricale
insuffisance rénale aiguë obsétricale
 
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expertTraumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
Traumatismes thorax Recommandations formalisées d'expert
 

Similaire à Insuffisance cardiaque et Comorbidités

ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
pharmacotherapy of heart_failure.pptx
pharmacotherapy of heart_failure.pptxpharmacotherapy of heart_failure.pptx
pharmacotherapy of heart_failure.pptxSihamHa1
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDODr A. ILBOUDO
 
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaqueMaster class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaquePierre Troisfontaines
 
Déjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistanteDéjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistantemahfay
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALMede Space
 
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10raymondteyrouz
 
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaqueUnité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaquesiham h.
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Ali Jendoubi, MD
 
2013session5 2
2013session5 22013session5 2
2013session5 2acvq
 
Le diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) Symposia
Le diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) SymposiaLe diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) Symposia
Le diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) SymposiaThe CRUDEM Foundation
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009rebas
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009rebas
 
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI LeilaBiomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI LeilaDr Riyadh Essefi
 
Cv cam francais_(copy03)
Cv cam francais_(copy03)Cv cam francais_(copy03)
Cv cam francais_(copy03)wajih2013
 

Similaire à Insuffisance cardiaque et Comorbidités (20)

ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
 
pharmacotherapy of heart_failure.pptx
pharmacotherapy of heart_failure.pptxpharmacotherapy of heart_failure.pptx
pharmacotherapy of heart_failure.pptx
 
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDOCoeur et chimiothérapie  Dr A.ILBOUDO
Coeur et chimiothérapie Dr A.ILBOUDO
 
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaqueMaster class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Approche diagnostique Insuffisance cardiaque
 
Déjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistanteDéjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistante
 
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENALLE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
LE RISQUE CARDIO-VASCULAIRE CHEZ L`INSUFFISANT RENAL
 
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10Avc 1  Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
Avc 1 Prise En Charge à La Phase Aiguë Ab 09 03 10
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaqueUnité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
Unité thérapeutique de l’insuffisance cardiaque
 
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
Right Heart In Septic Shock | Ali JENDOUBI, MD | 2017
 
HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)
 
2013session5 2
2013session5 22013session5 2
2013session5 2
 
Le diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) Symposia
Le diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) SymposiaLe diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) Symposia
Le diagnostic et le traitement des maladies coronariennes (French) Symposia
 
philippeyale
philippeyalephilippeyale
philippeyale
 
Dyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 ptDyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 pt
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI LeilaBiomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
 
Cv cam francais_(copy03)
Cv cam francais_(copy03)Cv cam francais_(copy03)
Cv cam francais_(copy03)
 

Plus de Pierre Troisfontaines

'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019
'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019 'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019
'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019 Pierre Troisfontaines
 
État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique.
État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique. État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique.
État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique. Pierre Troisfontaines
 
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "Pierre Troisfontaines
 
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaqueApproche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaquePierre Troisfontaines
 
Treatment Optimization in Heart Failure
Treatment Optimization in Heart FailureTreatment Optimization in Heart Failure
Treatment Optimization in Heart FailurePierre Troisfontaines
 
Master class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaqueMaster class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaquePierre Troisfontaines
 
Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...
Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...
Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...Pierre Troisfontaines
 
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaqueMaster class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaquePierre Troisfontaines
 
The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.
The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.
The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.Pierre Troisfontaines
 
La Carence martiale dans l'insuffisance cardiaque
La Carence martiale dans l'insuffisance cardiaqueLa Carence martiale dans l'insuffisance cardiaque
La Carence martiale dans l'insuffisance cardiaquePierre Troisfontaines
 
Report of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messages
Report of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messagesReport of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messages
Report of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messagesPierre Troisfontaines
 
Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016
Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016 Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016
Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016 Pierre Troisfontaines
 
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque""Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"Pierre Troisfontaines
 

Plus de Pierre Troisfontaines (13)

'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019
'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019 'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019
'Production des données' Big Data - Symposium Patient numérique 2019
 
État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique.
État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique. État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique.
État des lieux de l’Insuffisance Cardiaque: Situation en Belgique.
 
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
" Les 10 erreurs à ne pas commettre chez le patient insuffisant cardiaque "
 
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaqueApproche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
Approche pluridisciplinaire - Cliniques de l’insuffisance cardiaque
 
Treatment Optimization in Heart Failure
Treatment Optimization in Heart FailureTreatment Optimization in Heart Failure
Treatment Optimization in Heart Failure
 
Master class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaqueMaster class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaque
Master class HF 2017 - Expérience du Centre de l'Insuffisance cardiaque
 
Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...
Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...
Centre de Revalidation cardiaque et Centre de l'insuffisance cardiaque du CHR...
 
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaqueMaster class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
Master class hf 2017 Traitement de l'Insuffisance cardiaque
 
The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.
The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.
The report of the 2017 Heart Failure Awareness campaign organized in Belgium.
 
La Carence martiale dans l'insuffisance cardiaque
La Carence martiale dans l'insuffisance cardiaqueLa Carence martiale dans l'insuffisance cardiaque
La Carence martiale dans l'insuffisance cardiaque
 
Report of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messages
Report of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messagesReport of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messages
Report of the Belgian Working Group on Heart Failure & Take home messages
 
Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016
Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016 Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016
Report of the BWGHF for the Heart Failure Awareness Days 2016
 
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque""Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
"Première et deuxième lignes s’unissent autour de l’Insuffisance cardiaque"
 

Insuffisance cardiaque et Comorbidités

  • 1. L’insuffisance cardiaque et les comorbidités: Les liaisons dangereuses Dr Pierre Troisfontaines Centre de l’Insuffisance cardiaque CHR de Liège
  • 2. Dr Pierre Troisfontaines • Cardiologue au C.H.R. de la Citadelle (Liège) • Responsable du Centre de l’Insuffisance cardiaque du C.H.R. de la Citadelle depuis 2005. • Membre de la Société Belge de Cardiologie. • Past-Président du Belgian Working Group on Heart Failure and Cardiac Function. • Membre de la Heart Failure Association (HFA-ESC). • Membre du Heart Failure Policy Network. • Co-fondateur et Vice-président de l’ASBL, « Mon Cœur Entre Parenthèses ».
  • 3. L'insuffisance cardiaque • Prévalence élevée : 230.000 patients en Belgique. Prévisions à 10-15 ans: + 30 à 40 % • Mortalité élevée : Survie à 5 ans après le diagnostic : < 40% • Coût socio-économique important :  ~ 2% du budget global de la santé  Hospitalisations responsables de 60% des dépenses.  Coûts liés aux hospitalisations: 152 millions € (Inami 2014)  En moyenne: 7015€ / hospitalisation et 21.784 hospitalisations en 2014. En moyenne, 2 hospitalisations / an / patient IC 50% des Réadmissions pourraient être évitées.
  • 4. Définitions de l’insuffisance cardiaque Syndrome clinique qui se caractérise par trois éléments: - Symptômes de l’insuffisance cardiaque : dyspnée au repos ou à l’effort, fatigue, œdème des chevilles. ET - Signes caractéristiques de l’insuffisance cardiaque : tachycardie, tachypnée, crépitations, épanchement pleural, élévation de la pression veineuse centrale, œdèmes périphériques, hépatomégalie. ET - Preuves objectives d’une anomalie structurelle ou fonctionnelle du cœur au repos : cardiomégalie, troisième bruit du cœur, souffles cardiaques, anomalie constatée à l’échographie, élévation des peptides natriurétiques.
  • 5. Nouvelle Classification selon FEvg Prof. Gerasimos Filippatos: « It’s only in patients with HFrEF that therapies have been shown to reduce both morbidity and mortality.” HFrEF HFmrEF HFpEF
  • 8. Approche diagnostique chez les patients avec IC Biologie Sanguine ECG Test d’effort Rx Thx
  • 10. DIAGNOSTIQUE ECG Anomalies ECG Tachycardie –bradycardie sinusale FA – flutter - tachycardie atriale Arythmies ventriculaires Ischémie myocardique - séquelle d’infarctus/onde Q Hypertrophie VG Bloc AV Microvoltage QRS Durée QRS≥120msec, morphologie BBG
  • 11. Dosage des Peptides natriurétiques BNP et NT-proBNP  Source principale : Schématiquement, peptides sécrétés par les myocytes. • Sécrétion régulée par augmentation du stress de paroi.  Effets biologiques du BNP : effet diurétique, vasodilatation, inhibition de la sécrétion de rénine et d’aldostérone et modulation de la croissance des myocytes cardiaques et vasculaires.  Dosage perturbé par le LCZ696 ( ↗ BNP & ↘ NT-proBNP) Muscle cardiaque Plasma
  • 12. L ’échocardiographie • Diagnostic de l’IC • Mécanisme de l’IC • Etiologies • Pressions de remplissage • Surveillance & évolution • Ajustement du traitement
  • 13. TRAITEMENT MEDICAMENTEUX Buying cigarettes at the hospital bedside in the 1950s, doctors would promote cigarettes http://www.oldpicsarchive Buying cigarettes at the hospital bedside in the 1950s. @oldpicsarchive
  • 15.  Améliorer la symptomatologie fonctionnelle Diurétiques, digitaliques, IEC / ARBs, vasodilatateurs, ARNI…  Améliorer la survie, le pronostic IEC / ARBs, bêtabloquants, spironolactone, ARNI  Traitements associés Anticoagulants, anti-arythmiques, statines…  Traitements étiologiques Correction d’une valve, pontage,… Buts du traitement de l’IC
  • 17.
  • 18. ❶ ❷ ❸ ❹ ❺ Traitement pharmacologique ! En Belgique, Ivabradine si Rythme sinusal > à 75 bpm (cf. INAMI) 2016 ESC Guidelines for heart failure; European Heart Journal 20 May 2016, ! !
  • 19. Digoxine: « En dessous de 0,5 ng/mL de digoxine vous n’êtes pas efficace, au-dessus d’1,2 ng/mL, vous êtes dangereux », rappelait le Pr Cohen-Solal Optimisation – Titration
  • 20.
  • 21. 27 Détérioration de la fonction systolique : activation de 3 systèmes neuro-hormonaux 1. McMurray et al. Eur J Heart Fail. 2013;15:1062–73; Levin et al. N Engl J Med 1998; 339: 321–8. Nathisuwan & Talbert. Pharmacotherapy 2002; 22: 27–42 . Kemp & Conte. Cardiovascular Pathology 2012; 365–71 . Schrier & Abraham. N Engl J Med 1999; 341: 577–85.. SYMPTÔMES ET PROGRESSION DE L’IC Système nerveux sympathique Adrénaline Noradrénaline α1, β1, β2 récepteurs Vasoconstriction Activité SRAA Vasopressine Fréquence cardiaque Contractilité SRAA Vasoconstriction Tension artérielle Tonus sympathique Aldostérone Hypertrophie Fibrose Ang II AT1R Vasodilatation Tension artérielle Tonus sympathique Natriurèse/diurèse Vasopressine Aldostérone Fibrose Hypertrophie RPN PN Système des peptides natriurétiques ANP, BNP et CNP Inhibiteurs de la néprilysine β-bloquants Inhibiteurs du SRAA (IECA, ARA, ARM) INACTIVE FRAGMENTS Sacubitril Valsartan Evolution de l’approche pharmacologique
  • 22. EFFETS SECONDAIRES Hypotension artérielle Hyperkaliémie Insuffisance rénale Toux Angioedème (C.I. à la prise IEC) Dépôt d’amyloide au niveau cérébral (...??)
  • 23. Critère combiné Mortalité CV & HF hospitalisation Mortalité CV PARADIGM-HF Etude multicentrique en double aveugle randomisée 8442 patients présentant une insuffisance cardiaque de classe II, III ou IV avec une fraction d'éjection réduite (FE ≤ 35-40%) McMurray, et al. N Engl J Med 2014
  • 24. • Indication: – Treatment of symptomatic chronic heart failure with reduced ejection fraction in adult patients • Dosages: – Entresto ® 24 mg sacubitril/ 26 mg valsartan – Entresto ® 49 mg sacubitril/ 51 mg valsartan – Entresto ® 97 mg sacubitril/103 mg valsartan • Critères de Remboursement au 1er Novembre 2016: – Classe NYHAII - IV – FEvg ≤ 35% – Traitement optimal avec unACEi/ARB – Initiation par un Cardiologue ou un interniste. Entresto: Indication, dosages et remboursement 24/26 mg 49/51 mg 97/103 mg (sacubitril 24 mg and valsartan 26 mg) (sacubitril 49 mg and valsartan 51 mg) (sacubitril 97 mg and valsartan 103 mg)
  • 25.
  • 26. Médicaments - Anti-arythmiques (classe Ic) - Certains inhibiteurs calciques (vérapamil, diltiazem) - Corticostéroïdes (Rétention hydrique et sodée) - AINS et coxibs (Rétention hydrique et sodée) - Metformine (Risque d’acidose lactique ) - Lithium et antidépresseurs tricycliques - Glitazones - Macrolides et certains antimycotiques (allongement de QT) - Antihistaminiques (allongement de l’espace QT) - Moxonidine, Adénuric Plantes - Réglisse (Rétention hydrique) - Dong quai (Angelica sinensis), escine (Effet pro-arythmogène par allongement de QT) - Ma huang (éphédrine), écorce de Yohimbe (Sympathicomimétique) - Gossypol (Hypokaliémie) - Pissenlit commun (Taraxacum officinale) Rétention hydro-sodée MÉDICAMENTS À ÉVITER DANS I.C.
  • 27.  Biologie complète au minimum 2 fois/an  Surveillance adaptée (sévérité, comorbidités,..)  Selon évolution clinique et en fonction des modifications de traitement, de fièvre, de GE, de déshydratation,…  Lors de toute modification de traitement : (natrémie, kaliémie, créatinémie, urée ) 1 à 2 semaines après introduction IEC ou Sartans 1 à 2 semaines après dose maximale Suivre créatinine et potassium jusqu’à un plateau Si AVK : INR au moins une fois par mois Suivi biologique en pratique…
  • 28. Et après les médicaments ???
  • 30. Après le traitement médical maximal Stabilisé Non stabilisé < 65 ans pas d’HTAP VO² max < 14 Assistance ventriculaire Greffe cardiaque CRT +/- AICD CHF II & IV asynchro FE < 35% TV Holter EP + Clinique de l’IC EDUCATION SAS ?Revalidation cardiaque Comorbidités? Facteursprécipitants
  • 32. Martin R Cowie et al; Improving care for patients with acute heart failure, 2014 Typical length of hospital stay is 5–10 days Problème des réhospitalisations précoces 60% 17% 9% 6% 8% HFHospitalizations PrimaryCare Drugs Outpatientcare Outpatientinvestigation Stewart & Mc Murray, 2003, updated to 2011 British Heart Foundation, 2002 (updated to 2014)
  • 33. En pratique, qui suit le patient après une hospitalisation ?
  • 34. Actions pour réduire le taux de réadmissions • Impliquer le patient et sa famille. • Réévaluation précoce dans la semaine qui suit la sortie. • Collaboration renforcée avec les médecins généralistes. • Établir un plan de suivi (biologies, visites,…) et un plan thérapeutique pour l’optimalisation du traitement (titration IEC- BB). • Mettre en place une communication optimale avec le médecin traitant. • Inclure le patient dans un programme pluri-disciplinaire McMurray J, et al. Eur Heart J. 2012;33:1787–847. Bradley EH, et al. Circ Cardiovasc Qual Outcomes. 2013;6:444-450
  • 35. APPROCHE MULTIDISCIPLINAIRE CLINIQUES DE L‘ INSUFFISANCE CARDIAQUE Un système pluridisciplinaire coordonné pour la prise en charge de l’I.C. • améliore les symptômes (Classe I A) • diminue les réhospitalisations (Classe I A) • diminue la mortalité (Classe I A) Le modèle peut varier en fonction des ressources locales et de la population cible. 2016 ESC Guidelines for heart failure; European Heart Journal 20 May 2016,
  • 36. Éducation est limitée par  La fatigue du patient  Son degré d’acceptation de la maladie  La complexité des connaissances a assimilé … Les professionnels de la santé doivent informer, éduquer et conseiller de façon compréhensive les patients et leurs familles sur l’I.C. ESC guidelines 2016 European Heart Jl (2016) Différents outils existent mais… Éducation thérapeutique Sites Internet: www.insuffisance-cardiaque.be www.liguecardioliga.be www.heartfailurematters.org
  • 37. REVALIDATION CARDIAQUE L’entraînement physique est bénéfique chez les patients insuffisants cardiaques. (Classe I, Evidence: A) Réduction des Hospitalisations pour IC Régression des symptômes Amélioration de la QoL &des capacités fonctionnelles. ESC 2016 Guidelines
  • 38. Patients sous traitement médical optimal  FE < 35 % ,  NYHA II – IV  QRS ≥ 130 ms, Certains patients asymptomatiques (FEVG < 35 %, QRS > 150 ms et RS) RESYNCHRONISATION CRT-P & CRT-D
  • 41. CONCLUSIONS • EN BELGIQUE, I.C. EST FRÉQUENTE MAIS RESTE MÉCONNUE • I.C. EST COÛTEUSE MAIS SOUS-ESTIMÉE PAR LES AUTORITÉS • I.C. EST SOUS-DIAGNOSTIQUÉE • DEMARCHES DIAGNOSTIQUES & TRAITEMENTS BIEN CODIFIÉS MAIS SOUS-UTILISÉS www.escardio.org
  • 42. Merci de votre attention
  • 44. Complexité de la prise en charge de l’IC
  • 45. Les comorbidités • Maladie Coronarienne • Hypertension • Arythmie • Diabète & Syndrome Métabolique • Troubles et Apnées du Sommeil • BPCO et maladies pulmonaires • Dépression / autres tr. neurologique • Atteintes digestives et hépatiques • Atteintes rénales et IRC • Anémie et Carence martiale • Cachexie & atrophie musculaire • Atteintes oculaires Stewart S et al. Int J Cardiol 2017
  • 46. Les comorbidités aggravent le prognostic, la qualité de vie et le risque de réhospitalisations
  • 47. Prise en charge de la Carence Martiale * Causes d’anémie: • Perte occultes, néoplasies • Causes rénales: érythropoïétine • Autres carences e.g. Vitamine B12, acide folique • Autres: hémoglobinopathies e.g. thalassémie,
  • 49. Fibrillation Auriculaire & Insuffisance Cardiaque • Insuffisance cardiaque: 6 fois plus de chances de développer une FA par rapport à une population sans IC. • Les patients en FA ont aussi plus de chance de développer une insuffisance cardiaque: 30-40% de façon global 33 % FA paroxystique, 44 % FA persistante, 56 % FA permanente • Sur le plan physiopathologique, deux maladies sont interdépendantes et constituent un véritable cercle vicieux. Schématiquement, la FA va entraîner une perte de la systole atriale, des cycles cardiaques irréguliers et une accélération de la fréquence ventriculaire. Ceci aboutit à une augmentation des pressions de remplissage atrial et ventriculaire et à l’activation du système neuro-hormonal, ce qui peut aboutir à une insuffisance cardiaque.
  • 50. Fibrillation Auriculaire « En dessous de 0,5 ng/mL de digoxine vous n’êtes pas efficace, au-dessus d’1,2 ng/mL, vous êtes dangereux », rappelait le Pr Cohen-Solal
  • 51.
  • 52.
  • 53. Facteurs cliniques de risque d’accident vasculaire cérébral, d’accident ischémique transitoire et d’embolie systémique selon le score CHA2DS2-VASc.
  • 54. Evaluation du risque hémorragique chez des patients en fibrillation atriale selon le score HAS-BLED.
  • 55.
  • 56.
  • 57. NOACs et FA dans IC: populations différentes
  • 58.
  • 59. Prise en charge initiale en cas de diagnostic concomitant d’insuffisance cardiaque et de fibrillation atriale.
  • 60. CONCLUSIONS • LES COMORBIDITÉS SONT D'UNE GRANDE IMPORTANCE. • INTERFÉRENCES AVEC LE PROCESSUS DE DIAGNOSTIC ET LES TRAITEMENTS DE L’I. • INTERACTIONS ENTRE IC & COMORBIDITÉS • LES COMORBIDITÉS AGGRAVENT LE PRONOSTIC, LA QUALITÉ DE VIE ET LE RISQUE DE RÉHOSPITALISATIONS • NOTRE DÉFI : IDENTIFIER DE FAÇON SYSTÉMATIQUE ET AGRESSIVE TOUTES LES COMORBIDITÉS • LA GESTION DES COMORBIDITÉS EST UN ÉLÉMENT CLÉ DE LA PRISE EN CHARGE HOLISTIQUE DES PATIENTS ATTEINTS D’IC. www.escardio.org
  • 61. Merci de votre attention
  • 62.
  • 63. • Voie orale et action rapide mais ½ vie courte • Fenêtre thérapeutique large • Rapport Bénéfice/Risque élevé efficacité ≥ ,  risque hémorragique (mais existe) • Absence d'interférence alimentation et de co-médications ± • Mais élimination rénale : risque d’accumulation • Pas d’antidote spécifique disponible Études en cours Les NOAC se rapprochent de l’antithrombotique idéal
  • 64. Pas de surveillance biologique régulière est un avantage MAIS : • En cas de saignement : – surdosage du nouvel anticoagulant ? – correction après dialyse, administration de facteurs activés ? • Prise effective du médicament – En cas de récidive de thrombose ? – En cas de relais des AVK par nouvel anticoagulant ? • En cas de chirurgie ou de geste invasif en urgence ? • Accumulation en cas d’insuffisance rénale progressive ?
  • 65. Tests biologiques et nouveaux anticoagulants  Ne plus avoir besoin de tests biologiques pour adapter le dose, représente une simplification appréciable…  Toutefois, ces nouveaux médicaments mériteraient d’être assortis de tests non pas de surveillance mais de contrôle de l’hypocoagulabilité par exemple en cas d’accidents thrombo-embolique ou surtout hémorragique A. Vacheron. Lettre de l’Académie Nationale de Médecine
  • 66.
  • 69. L’insuffisance cardiaque à fraction d’éjection préservée: HFpEF
  • 70.
  • 71. Certificat Inter-universitaire en Education Thérapeutique du Patient Insuffisant Cardiaque Collaboration entre: ULg, UCL and ULB Coordinateurs: V D’Orio & B Petre from ULg Ce certificat a été développé à l’initiative du Belgian Working Group on Heart Failure (BWGHF) et a été réalisé en collaboration avec les institutions suivantes : CHR la Citadelle, CHU de Liège, CHU UCL Namur (Godinne), Cliniques Universitaires Saint Luc Bruxelles - Hôpital Erasme, Clinique Saint Luc de Bouge et avec l'aide de: Haute Ecole Province de Liège (HEPL), Haute Ecole Robert Schuman (HERS), Haute Ecole Province de Namur (HEPN), Haute Ecole libre Mosane (HELMo). Comité scientifique: Dr Ph. Blouard; Dr V. d’Orio ; Dr L. Gabriel; Pr O. Gurne, Pr A-C Pouleur, Dr P. Troisfontaines; Pr JL Vachiery; Pr A. Roussoulières & Pr B. Pétré Mmes L. Greday; N. Marenne; P. Sterckx Formation reconnue par l’ARES (ARES : fédération des établissements d’enseignement supérieur de la Fédération Wallonie-Bruxelles.)
  • 72. Merci de votre attention Yann Arthus-Bertrand COEUR DE VOH EN 1990, Nouvelle-Calédonie
  • 73.
  • 74. Physiopathologie IC Déficience dans l’apport d’02 et d’énergie Altération de la contractilité Dysfonction des muscles squelettiques Fatigue musculaire précoce Déconditionnement physique Dyspnée
  • 75. Bénéfices exercices Ettore Crimi, Louis J. Ignarro, Francesco Cacciatore & Claudio Napoli Nature Reviews Cardiology 6, 292-300 (April 2009) Effets bénéfiques de l’exercice physique
  • 76. 9 études, 801 patients, FE < 28% Entraînement: 30 semaines (8 à 60) Suivi: 23 mois (5-23) Mortalité globale: -35% (IC: 0,46-0,92; p = 0,015) Taux d’hospitalisations: - 28% (IC: 0,56-0,93; p = 0,018) META-ANALYSE ExTraMATCH Piepoli, BMJ 2004
  • 77. 27 avril 2014 • 33 études • 4740 HF classe II & III • Mortalité à 1 an: - 7 % (NS) • Mortalité à > 1 an: - 12 % (trend) • Réhospitalisation (globale ou HF specific) : - 39 % • Quality of life : stat diff • MAIS: Grande hétérogénéité (classe NYHA, type de programme, age, …) Revue Cochrane Heart Group 27 avril 2014 Taylor RS, Sagar VA, Davies EJ, Briscoe S, Coats AJS, Dalal H, Lough F, Rees K, Singh S