SlideShare une entreprise Scribd logo
Conduite à tenir devant une
paralysie faciale périphérique
Dr. KHETTAB .D
Novembre 2022
Ministère de la santé publique et de la réforme hospitalière
Etablissement public hospitalier Mohamed HACHEMI de
TIMIMOUN
Service de chirurgie générale
Formation continue
des médecins
généralistes
Plan
• Définition
• Rappel anatomique et physiologique
• Diagnostic positif :
Type description: « La paralysie faciale périphérique à frigore »
Clinique , classification , examen paraclinique, traitement
Diagnostics étiologiques
Diagnostics différentiels
Conclusion
Définition
• La paralysie faciale périphérique est la perte partielle ou totale
du fonctionnement de certains muscles du visage. Elle est
due à une lésion du nerf facial (VII éme paire crânienne ) .
Rappel anatomique
• Le nerf facial est la septième
• VII(7)éme paire crânienne.
• Origine Tronc cérébral
Trajet
Terminaison
Par deux branches :
1-Temporo faciale
2-Cervico faciale
Physiologie NERF MIXTE SENSITIVO-MOTEUR avec fonction sensorielle et sécrétoire
Source : Illustration de
Cyrille Martinet et figure b
issue de : Hitier M., Edy
E., Salame E., Moreau S.
«Anatomie du nerf facial
». Oto-rhino-laryngologie.
EMC. 2006 : 1–16 [Article
20-258-A-10]. Elsevier
Masson SAS. Tous droits
réservés.
SENSORIELLE
2/3
ant
7-8/10 des PFP
C’est une résurgence du HSV1 dans le ganglion géniculé
CAUSES
• Une baisse de l’état général
• Exposition au froid
• Un choc vasomoteur
• Traumatisme même minime du ganglion géniculé
Diagnostic positif
TDD : « la paralysie faciale périphérique a frigore »
1-Interrogatoire
Age (enfant , adulte , sujet âgé )
Antécédents personnels de PFP .
Antécédents otologiques : otites, chirurgie de l’oreille , traumatisme du crane.
Diabète.
Grossesse(3 fois plus de risque ).
Maladie de système , tumeurs , infections notamment VIH .
Episode infectieux quelques jours avant la PFP
Mode d’apparition : brutal ou progressif .
Clinique
1-Une PFP unilatérale proportionnelle.
2-Une évolution aigue avec une atteinte maximale en 3 semaines ( le
plus souvent en quelques jours ) .
3-Une récupération de degrés variable en 4 semaine peut aller jusqu’à
6 mois voir 1 année.
-Prodromes viraux 40%
-Douleur rétro
auriculaires 63%
PARFOIS
AU REPOS
Effacement des rides du front
Hypoesthésie de la zone de
Ramsay HUNT
Agueusie des 2/3 ant de l’hémi
langue
Tarissement des secrétions
lacrymales/nasales/oculaires
LORS DU MOUVEMENT
Fermeture oculaire
(Signe de BELL)
Mastication imparfaite
Chute de la commissure labiale
Elocution gênée
Signes cliniques associés
• Engourdissement de l’hémiface
• Hypogueusie de l’hémi langue
• Hyperacousie homolatérale
• Sécheresse buccale et/ou oculaire .
CLASSIFICATION
Examens paracliniques
• Audiogramme (ST , SP) valeur topographique
• Impédenemétrie
• EMG de détection (valeur pronostic et topographique )
• ENOG
Traitement
1-Le protocole de Steinert :
Corticothérapie pendant 10 jours METHYLPREDNISOLONE par palier dégressif de 2
jours de 3 à 0, 3 mg/kg avec relais per os de 8 jours .
2-Aciclovir cp 250 mg 3 gr/j pendant 7 jours . Surveillance fonction hépatique et
rénal (bilan systématique )
3- Traitement oculaires : larmes artificielles , gels oculaires protecteurs ou
pensement protecteurs .
4-Rééducation de la face :les exercices musculaires du visage, le biofeedback, le
traitement au laser, l'électrothérapie, le massage et la thermothérapie.
5-Vitaminothérapie : la vitamine B6 B9 B12
Evolution
Pas d’amélioration de la PFP unilatérale après 3 semaines de traitement
bien conduit et de rééducation faciale .
IRM de l’angle ponto cérébelleux
Elimine une tumeur de l’APC
Red flags
ARTICLES THÉMATIQUES : NOUVEAUTÉS EN MÉDECINE
INTERNE GÉNÉRALE
Paralysie faciale : diagnostic et prise en charge par le
médecin de premier recours
•Vincent Alvarez
•Philippe Dussoix
•Jean-Michel Gaspoz
Diagnostic étiologique
Les otites
• Les otites moyenne aigues : chez le jeune enfant , rare depuis
l’antibiothérapie .
• Les otites moyennes chroniques : cholestéatome +++ urgence
• L’otite externe maligne : atteinte du nerf par diffusion de l’infection
au trou stylo mastoïdien .
Les tumeurs
• Neurinome du nerf facial
• Paragangliome
• Tumeur de la glande parotide (malignes)
Sarcoidose
Est une granulomatose qui atteinte : le SVC , la peau , les articulations
• Dans le cadre du syndrome de Heerfordt :
Uvéite , parotidite récidivante , parfois bilatérale , paralysie faciale
avec altération de l’état général et fièvre vespérale
Maladie de Wegener
Vascularite entrainant une granulomatose au niveau des artérioles et des
veinules .
Atteinte de toute la sphère ORL : nez (épistaxis )
Otite moyenne , PFP
La grossesse
• 3 éme trimestre ++++
• Origine probable : herpes simplex ,
distribution extracellulaire de l’eau ,
hypertension , immunodépression .
• Compression du nerf dans le canal
de Fallope
• Pronostic : Bon
Syndrome de Melkersson rosenthal
• PFP à bascule
• Chiléite
• Une langue fissuraire .
• Œdème oro facial .
Dc: biopsie de la lèvre :
un granulome non granuleux avec
Cellules de LANGUERHANS multinucléés .
Traitement
Corticothérapie , AINS , voir la chirurgie pour la PFP permanente .
Métastases
• Mélanome , adénocarcinome pulmonaire, prostatique , mammaire .
Traumatisme
• Du rocher
• De a glande parotide
• Parfois section de nerf facial
Plaie pénétrante de la face suite a
un CBV
CAT :
Corticoïdes fortes doses avec
couverture antibiothérapie
si corps étranger extraction(verre ,
métal )
Chirurgie de sauvetage du nerf facial
Anastomoses ++++
Sérologies
Zona auriculaire
• Voir prochaine présentation
complications
• Déformation esthétique
• Modification de l‘image corporelle
• Lagophtalmie , kératite
• Troubles de l’élocution
• Incontinence labiale
• Obstruction nasale ( par défaut d’ouverture de la valve nasale )
• Synesthésies spasmes , contractures
Traitement
• Prise ne charge multi disciplinaire
• ORL , ophtalmologue , médecin rééducateur, kinésithérapeute ,
physiothérapeute , médecine esthétique )
• Médical : corticothérapie , vitaminothérapie , hydratation oculaire ,
antiviraux .
• Rééducation de la face et orthophonie
• Chirurgical:
Injection intra tympaniques de corticoïdes
Décompression du nerf facial
Ablation d’une tumeur
Acupuncture !
Prise en charge des séquelles (PFP définitive)
• Blepharoplastie :
• Paupière inférieure : l'hypotonie et l'abaissement de
• la paupière inférieure peuvent être traités par
• blépharorraphie
• (qui consiste à retendre la paupière) ou par greffe de
• muqueuse (qui consiste à rigidifier la paupière).
• Paupière supérieure : lors de la paralysie faciale,
• la paupière supérieure est souvent rétractée.
Greffe nerveuse (VII FACIAL et le XII
HYPOGLOSSE )
Tronc du nerf
facial
Une partie ou la
totalité du nerf XII
Prise en charge des lèvres
Elle consiste à transférer le muscle
temporal (muscle de la tempe
servant à serrer les dents qui n’est
pas paralysé dans la paralysie
faciale) de la mandibule sur la lèvre.
PRISE EN CHARGE DES SPASMES FACIAUX
• 3 à 6 mois après .
• Ils sont du a des régénérations avec des prolongements nerveux
nerveuses le plus souvent asymptomatiques
• BIOFEEDBAK
• KIESITHERAPIE
• INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE (Botox)
Diagnostic différentiel
1-La paralysie faciale centrale :
• Le sujet présente une paralysie limitée
au territoire inferieur
Conclusion
• La paralysie faciale périphérique est un symptôme qui reflète
l’atteinte périphérique de nerf facial (7 éme paire crânienne )
• Les étiologies sont nombreuses
• Dans 1/3 des cas il s’agit d’une atteinte virale herpétique
• La prise en charge en urgence est requise afin d’éviter les séquelles
fonctionnelle et esthétique .

Contenu connexe

Tendances

Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
Basset azd
 
Le syndrome pyramidal 2013
Le syndrome pyramidal 2013Le syndrome pyramidal 2013
Le syndrome pyramidal 2013
saddek khellaf
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmonssomia hind
 
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUXEVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
asafu00
 
1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt
BadrAbouAlia
 
Coma
ComaComa
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Nouhoum L Traore
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
Sandro Zorzi
 
Les otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptxLes otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptx
KHETTABDJOUHER
 
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Eric Burggraff
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Mehdy Wayzani
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fractures
medo parta
 
Comas
ComasComas
Comasesf3
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
KHETTABDJOUHER
 
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiquesLombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Michel Triffaux
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- pptkillua zoldyck
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantkillua zoldyck
 

Tendances (20)

Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++Comment rédiger une observation médicale ++++
Comment rédiger une observation médicale ++++
 
Le syndrome pyramidal 2013
Le syndrome pyramidal 2013Le syndrome pyramidal 2013
Le syndrome pyramidal 2013
 
Panaris phlegmons
Panaris phlegmonsPanaris phlegmons
Panaris phlegmons
 
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUXEVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
EVALUATION D’UN PATIENT VERTIGINEUX
 
1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt1- Osteomyelite aigue.ppt
1- Osteomyelite aigue.ppt
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
Ostéomyélite et ostéoarthrites chez l'enfant 2014
 
Etat de choc
Etat de chocEtat de choc
Etat de choc
 
Les otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptxLes otites aigues et chroniques .pptx
Les otites aigues et chroniques .pptx
 
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
Prise en charge d’un traumatisme du rachis cervical 2015
 
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
Bronchopneumopathies aigues bacteriennes
 
Douleur thoracique
Douleur thoraciqueDouleur thoracique
Douleur thoracique
 
2 hernies discales
 2  hernies discales 2  hernies discales
2 hernies discales
 
Msup fractures
Msup fracturesMsup fractures
Msup fractures
 
Comas
ComasComas
Comas
 
Le voile du palais
Le voile du palaisLe voile du palais
Le voile du palais
 
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptxDiagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
Diagnostic d’une adénopathie cervicale chronique.pptx
 
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiquesLombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
Lombalgies, Rachialgies: Pièges diagnostiques
 
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- pptCour n=آ°03 fracture de la jambe  cour officiel- ppt
Cour n=آ°03 fracture de la jambe cour officiel- ppt
 
Les dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfantLes dermatoses chez l’enfant
Les dermatoses chez l’enfant
 

Similaire à Les paralysies faciales périphériques.pptx

Urgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologieUrgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologie
UrgenceCHUSJ
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13raymondteyrouz
 
Les malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux centralLes malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux central
Asmae LGUENSAT
 
rhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérierhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérie
madjoudj ahcene
 
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxConduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
ivanseukak15
 
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptxorl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
MostefaKarbo1
 
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptxorl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
MostefaKarbo1
 
fichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdffichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdf
NicodemeSodea
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
Mede Space
 
Oedèmes papillaires purs
Oedèmes papillaires pursOedèmes papillaires purs
Oedèmes papillaires pursHoussem Selmi
 
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEsNeuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Mede Space
 
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie facialeLa technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
madjoudj ahcene
 
Coma
ComaComa
Hernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHana Hanouna
 
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12raymondteyrouz
 
DYSTROPHIES DE CORNEE
DYSTROPHIES DE CORNEEDYSTROPHIES DE CORNEE
DYSTROPHIES DE CORNEEguest4a1d8be
 
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)Fédération Rétine de Paris
 
Coma
ComaComa

Similaire à Les paralysies faciales périphériques.pptx (20)

Urgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologieUrgences en ophtalmologie
Urgences en ophtalmologie
 
Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13Urgences stomatologie aer 13 11 13
Urgences stomatologie aer 13 11 13
 
Les malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux centralLes malformations congénitales du système nerveux central
Les malformations congénitales du système nerveux central
 
rhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérierhinoplastie en algérie
rhinoplastie en algérie
 
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptxConduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
Conduite A Tenir DEVANT UN ŒIL ROUGE DOULOUREUX NON TRAUMATIQUE.pptx
 
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptxorl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
 
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptxorl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
orl6an-sinusites2022medjedoub.pptx
 
fichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdffichier_produit_3030.pdf
fichier_produit_3030.pdf
 
Relation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil DentRelation Pathologique Oeil Dent
Relation Pathologique Oeil Dent
 
Oedèmes papillaires purs
Oedèmes papillaires pursOedèmes papillaires purs
Oedèmes papillaires purs
 
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEsNeuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
Neuropathies PéRiphéRiques & CéPhaléEs
 
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie facialeLa technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
La technique de suspension dans le traitement des sequelles de paralysie faciale
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Coma
ComaComa
Coma
 
Hernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques aiHernies diaphragmatiques ai
Hernies diaphragmatiques ai
 
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12Urgences ophtalmo jc 14 02 12
Urgences ophtalmo jc 14 02 12
 
DYSTROPHIES DE CORNEE
DYSTROPHIES DE CORNEEDYSTROPHIES DE CORNEE
DYSTROPHIES DE CORNEE
 
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
[DES1 Urgences] Diplopie / Dr C.Vignal (23 mars 2013)
 
Les glaucomes
Les glaucomesLes glaucomes
Les glaucomes
 
Coma
ComaComa
Coma
 

Les paralysies faciales périphériques.pptx

  • 1. Conduite à tenir devant une paralysie faciale périphérique Dr. KHETTAB .D Novembre 2022 Ministère de la santé publique et de la réforme hospitalière Etablissement public hospitalier Mohamed HACHEMI de TIMIMOUN Service de chirurgie générale Formation continue des médecins généralistes
  • 2. Plan • Définition • Rappel anatomique et physiologique • Diagnostic positif : Type description: « La paralysie faciale périphérique à frigore » Clinique , classification , examen paraclinique, traitement Diagnostics étiologiques Diagnostics différentiels Conclusion
  • 3. Définition • La paralysie faciale périphérique est la perte partielle ou totale du fonctionnement de certains muscles du visage. Elle est due à une lésion du nerf facial (VII éme paire crânienne ) .
  • 5. • Le nerf facial est la septième • VII(7)éme paire crânienne. • Origine Tronc cérébral
  • 6.
  • 8. Terminaison Par deux branches : 1-Temporo faciale 2-Cervico faciale
  • 9. Physiologie NERF MIXTE SENSITIVO-MOTEUR avec fonction sensorielle et sécrétoire Source : Illustration de Cyrille Martinet et figure b issue de : Hitier M., Edy E., Salame E., Moreau S. «Anatomie du nerf facial ». Oto-rhino-laryngologie. EMC. 2006 : 1–16 [Article 20-258-A-10]. Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés. SENSORIELLE 2/3 ant
  • 10. 7-8/10 des PFP C’est une résurgence du HSV1 dans le ganglion géniculé CAUSES • Une baisse de l’état général • Exposition au froid • Un choc vasomoteur • Traumatisme même minime du ganglion géniculé Diagnostic positif TDD : « la paralysie faciale périphérique a frigore »
  • 11. 1-Interrogatoire Age (enfant , adulte , sujet âgé ) Antécédents personnels de PFP . Antécédents otologiques : otites, chirurgie de l’oreille , traumatisme du crane. Diabète. Grossesse(3 fois plus de risque ). Maladie de système , tumeurs , infections notamment VIH . Episode infectieux quelques jours avant la PFP Mode d’apparition : brutal ou progressif .
  • 12. Clinique 1-Une PFP unilatérale proportionnelle. 2-Une évolution aigue avec une atteinte maximale en 3 semaines ( le plus souvent en quelques jours ) . 3-Une récupération de degrés variable en 4 semaine peut aller jusqu’à 6 mois voir 1 année. -Prodromes viraux 40% -Douleur rétro auriculaires 63% PARFOIS
  • 13. AU REPOS Effacement des rides du front Hypoesthésie de la zone de Ramsay HUNT Agueusie des 2/3 ant de l’hémi langue Tarissement des secrétions lacrymales/nasales/oculaires LORS DU MOUVEMENT Fermeture oculaire (Signe de BELL) Mastication imparfaite Chute de la commissure labiale Elocution gênée
  • 14. Signes cliniques associés • Engourdissement de l’hémiface • Hypogueusie de l’hémi langue • Hyperacousie homolatérale • Sécheresse buccale et/ou oculaire .
  • 16.
  • 17. Examens paracliniques • Audiogramme (ST , SP) valeur topographique • Impédenemétrie • EMG de détection (valeur pronostic et topographique ) • ENOG
  • 18. Traitement 1-Le protocole de Steinert : Corticothérapie pendant 10 jours METHYLPREDNISOLONE par palier dégressif de 2 jours de 3 à 0, 3 mg/kg avec relais per os de 8 jours . 2-Aciclovir cp 250 mg 3 gr/j pendant 7 jours . Surveillance fonction hépatique et rénal (bilan systématique ) 3- Traitement oculaires : larmes artificielles , gels oculaires protecteurs ou pensement protecteurs . 4-Rééducation de la face :les exercices musculaires du visage, le biofeedback, le traitement au laser, l'électrothérapie, le massage et la thermothérapie. 5-Vitaminothérapie : la vitamine B6 B9 B12
  • 20. Pas d’amélioration de la PFP unilatérale après 3 semaines de traitement bien conduit et de rééducation faciale . IRM de l’angle ponto cérébelleux Elimine une tumeur de l’APC
  • 21. Red flags ARTICLES THÉMATIQUES : NOUVEAUTÉS EN MÉDECINE INTERNE GÉNÉRALE Paralysie faciale : diagnostic et prise en charge par le médecin de premier recours •Vincent Alvarez •Philippe Dussoix •Jean-Michel Gaspoz
  • 23.
  • 24. Les otites • Les otites moyenne aigues : chez le jeune enfant , rare depuis l’antibiothérapie . • Les otites moyennes chroniques : cholestéatome +++ urgence • L’otite externe maligne : atteinte du nerf par diffusion de l’infection au trou stylo mastoïdien .
  • 25. Les tumeurs • Neurinome du nerf facial • Paragangliome • Tumeur de la glande parotide (malignes)
  • 26. Sarcoidose Est une granulomatose qui atteinte : le SVC , la peau , les articulations • Dans le cadre du syndrome de Heerfordt : Uvéite , parotidite récidivante , parfois bilatérale , paralysie faciale avec altération de l’état général et fièvre vespérale
  • 27. Maladie de Wegener Vascularite entrainant une granulomatose au niveau des artérioles et des veinules . Atteinte de toute la sphère ORL : nez (épistaxis ) Otite moyenne , PFP
  • 28. La grossesse • 3 éme trimestre ++++ • Origine probable : herpes simplex , distribution extracellulaire de l’eau , hypertension , immunodépression . • Compression du nerf dans le canal de Fallope • Pronostic : Bon
  • 29. Syndrome de Melkersson rosenthal • PFP à bascule • Chiléite • Une langue fissuraire . • Œdème oro facial . Dc: biopsie de la lèvre : un granulome non granuleux avec Cellules de LANGUERHANS multinucléés . Traitement Corticothérapie , AINS , voir la chirurgie pour la PFP permanente .
  • 30. Métastases • Mélanome , adénocarcinome pulmonaire, prostatique , mammaire .
  • 31. Traumatisme • Du rocher • De a glande parotide • Parfois section de nerf facial Plaie pénétrante de la face suite a un CBV CAT : Corticoïdes fortes doses avec couverture antibiothérapie si corps étranger extraction(verre , métal ) Chirurgie de sauvetage du nerf facial Anastomoses ++++ Sérologies
  • 32. Zona auriculaire • Voir prochaine présentation
  • 33. complications • Déformation esthétique • Modification de l‘image corporelle • Lagophtalmie , kératite • Troubles de l’élocution • Incontinence labiale • Obstruction nasale ( par défaut d’ouverture de la valve nasale ) • Synesthésies spasmes , contractures
  • 34. Traitement • Prise ne charge multi disciplinaire • ORL , ophtalmologue , médecin rééducateur, kinésithérapeute , physiothérapeute , médecine esthétique ) • Médical : corticothérapie , vitaminothérapie , hydratation oculaire , antiviraux . • Rééducation de la face et orthophonie • Chirurgical: Injection intra tympaniques de corticoïdes Décompression du nerf facial Ablation d’une tumeur Acupuncture !
  • 35. Prise en charge des séquelles (PFP définitive) • Blepharoplastie : • Paupière inférieure : l'hypotonie et l'abaissement de • la paupière inférieure peuvent être traités par • blépharorraphie • (qui consiste à retendre la paupière) ou par greffe de • muqueuse (qui consiste à rigidifier la paupière). • Paupière supérieure : lors de la paralysie faciale, • la paupière supérieure est souvent rétractée.
  • 36. Greffe nerveuse (VII FACIAL et le XII HYPOGLOSSE ) Tronc du nerf facial Une partie ou la totalité du nerf XII
  • 37. Prise en charge des lèvres Elle consiste à transférer le muscle temporal (muscle de la tempe servant à serrer les dents qui n’est pas paralysé dans la paralysie faciale) de la mandibule sur la lèvre.
  • 38. PRISE EN CHARGE DES SPASMES FACIAUX • 3 à 6 mois après . • Ils sont du a des régénérations avec des prolongements nerveux nerveuses le plus souvent asymptomatiques • BIOFEEDBAK • KIESITHERAPIE • INJECTION DE TOXINE BOTULIQUE (Botox)
  • 39. Diagnostic différentiel 1-La paralysie faciale centrale : • Le sujet présente une paralysie limitée au territoire inferieur
  • 40.
  • 41. Conclusion • La paralysie faciale périphérique est un symptôme qui reflète l’atteinte périphérique de nerf facial (7 éme paire crânienne ) • Les étiologies sont nombreuses • Dans 1/3 des cas il s’agit d’une atteinte virale herpétique • La prise en charge en urgence est requise afin d’éviter les séquelles fonctionnelle et esthétique .

Notes de l'éditeur

  1. au niveau sillon bulbo-protuberantiel entre l’intermédiaire de wrisberg (VII bis) et le nerf cochléo vestibulaire (VIII) .
  2. Monte vers le conduit auditif interne Puis le rocher ou il est couvert par une coque osseuse (canal de Fallope ) Sort au niveau du trou stylo mastoïdien Rentre au niveau de la glande parotide
  3. ZONE DE RAMSAY HUNT :tragus , anté tragus , partie supérieure du cae , la conque
  4. Grosses la retension hydro-sodique œdème dans le canal facial
  5. c C’EST UN DIAGNOSTIC D’ELIMINATION
  6. Signe de BELL élévation du globe oculaire lors de la fermeture des yeux est pathognomonique de la PFP
  7. Les masses parotidiennes sont souvent malignes sauf une seule
  8. Méningisme : syndrome méningé avec LCR normal
  9. Résolutive généralement après la poussée
  10. Le biofeedback, ou rétroaction biologique, est une méthode de rééducation. Il consiste à placer des capteurs sur des parties du corps afin de mesurer les réactions physiologiques en temps réel et d'aider le patient à contrôler ou à corriger certains processus involontaires qui lui causent des désagréments.
  11. Le territoire superieur a une double representation corticale Le territoire inferieur est unique