SlideShare une entreprise Scribd logo
Radiofréquence et
Hypertension : Qui, quoi,
comment?
Dr Michel Vallée MD PhD FRCP(C) CSPQ
Néphrologue
Hôpital Maisonneuve-Rosemont
Professeur agrégé de clinique
Faculté de Médecine
Université de Montréal
Membre du Programme Éducatif Canadien en Hypertension
Dr Michel Vallée,Dr Michel Vallée, ConférencierConférencier
Conférencier:Conférencier: Merck, Novartis, Sanofi, Shire, Takeda – 2011-Merck, Novartis, Sanofi, Shire, Takeda – 2011-
20132013
Consultant :Consultant : Abbott, Takeda, Novartis, Merck – 2011-2013Abbott, Takeda, Novartis, Merck – 2011-2013
Divulgation de conflits d’intérêts potentielsDivulgation de conflits d’intérêts potentiels
Objectifs
• Connaître la physiopathologie de
l’hypertension rénovasculaire
(RÉFRACTAIRE) et connaître la logique
scientifique justifiant ce mode de traitement.
• Revoir la méthode de radiofréquence rénale
• Analyser la littérature face à ce mode de
traitement
• Être réaliste face aux résultats post-
radiofréquence rénale
HTA réfractaire = 3Rx à dose
max et HTA encore hors cible
En dehors de l’HTA secondaire
(90% HTA réfractaire = HTA
essentielle)
Prévalence HTA réfractaire
Environ 5%
Prévalence HTA réfractaire
?
Prévalence HTA réfractaire
• Vrai HTA réfractaire: RARE
• 8.9% (2-5%?) de tous les patients avec HTA
(NHANES 2011)
• Le traitement semble sous-optimal (sous
utilisation de spironolactone surutilisation
clonidine et alpha-bloqueurs)
• Pourquoi s’y intéresser?
– Risque d’événement cardiovasculaire 4X plus élevé
(HTA réfractaire comparé à HTA dans les cibles)
Duprez et al, J Clin Hypert 2007:9;13-8
HTA réfractaire: trucs
1) Spironolactone (Aldactone)
2) HCTZ hautes doses vs indapamide et chlorthalidone
3) Utilisation d’agents plus efficaces dans une même classe
(indapamide/perindopril/olmesartan/azilsartan)
4) Bloqueurs combinés alpha/beta (carvedilol / labetalol)
5) Chronothérapie (ASA HS et BCC HS et …)
6) Éviter de substituer un thiazide pour du lasix en IRC si pas
d’indication
7) Utilisation de combos, simplification du traitement.
Twynsta (HS) + aldactazide (AM) (68c + 45c) 2 pilules pour 4 rx
Telmisartan / amlodipine / spironolactone / hydrochlorothiazide
Spironolactone: suppose un suivi serré (clinique HTA?)
En tout temps: Éviter clonidine!
Faire un effort honnête pour éviter les alpha-bloqueurs.
Dénervation rénale: dernier recours.
HTA réfractaire = hypersensibilité à l’aldostérone?
Le système nerveux sympathique SNS
est activé en HTA
• Le SNS est activé
de façon à peu
près proportionnel
au niveau d’HTA
Activité normal
(normotendu)
*
†
Norm
otendu
Norm
alhaut
HTA
blouse
blanche
Hypertension
lim
ite
HTA
essentielle-stade
1
HTA
essentielle
stade
2
et3
HTA
essentielle
avec
HVG
ActivitéduSNSparminutes
*P<0.05 Comparé avec hypertension limite.
†
P<0.05 Comparé avec hypertension de la blouse blanche.
‡
P<0.05 Comparé avec normotendu.
§
P<0.05 Comparé avec normal haut.
¶
P<0.05 Comparé avec HTA essentielle stade 1.
#
P<0.05 Comparé avec HTA essentielle stade 2 et 3.
Adapté de Smith P, et al. Am J Hypertens. 2004; 17:217-222.
80
60
40
20
0
*
†
‡
*
†
‡
§ *
‡
§
¶
†
‡
§
#
Unité d’activité du SNS
HTA réfractaire
• Prévalence environ 2-5%
• >90% réponse à la spironolactone
– Patients hypersensibles aux effets de
l’aldostérone
• Les 10% pourraient bien avoir une autre
cause??
– Patients avec un système nerveux
sympathique (SNS) hyperactivé ou patients
hypersensibles aux catécholamines
Lien entre le SNS et le rein
Nerfs afférents
Le rein active lui-même le SNS:
vasocontriction, etc.
Nerfs efférents
Le système nerveux
sympathique active le SRAA et
directement la rétention de Na+
Système nerveux sympathique
(SNS) et l’innervation rénale
Adapted from Schlaich MP, et al. Hypertension. 2009;54:1195-1201.
SNS: voies efférentes aux reins: les reins
comme cibles du SNS
Nerf efférents rénaux
↑ SRAA
↑ Rétention sodée
↓ Perfusion rénale
Hypertrophie
Arhythmie
IC
Vasoconstriction
Athéroscléroses
Résistance à
L’insuline
Activation du SNS par les reins: voies
afférentes ou les reins comme source
d’activation du SNS
Nerfs
afférents rénaux
IRC
↑ SRAA
↑ Rétention sodée
↓ Perfusion rénale
Innervation sympathique rénale
Fibres afférentes: ne se régénèrent pas.
Fibres efférentes: peuvent se régénérer en théorie,
non fonctionnelles?
La dénervation rénale
• Très efficace pour diminué la TA
• Mais complications opératoires +++
– Morbidité et mortalité péri-opératoire
– HTO
– Incontinences doubles
– Etc.
Anatomie de l’innervation rénale
Anatomie de l’innervation rénale
• Les nerfs origines de T10-L2
• Les nerfs voyagent dans l’adventice
des artères rénales.
Anatomie des nerfs rénaux
Lumen
Média
Adventice
Nerfs
rénaux
Dénervation rénale pour le
traitement de l’HTA réfractaire
• Splanchinectomy for essential hypertension, results in
1266 cases, Smithwick R., JAMA 1953
Efficace, mais complications opératoires +++
• Retour de cette stratégie thérapeutique avec des
méthodes moins invasives ciblant les artères rénales:
– Simplicity, Medtronic ™ (radiofréquence)
– St. Jude Medical’s EnligHTN™ (radioféquence)
– Vessix's V2™ (électricité)
– Covidien’s OneShot™ (radiofréquence par ballon)
– Recor’s Paradise™ (ultrason)
– Biosense Webster (Radiofréquence de 2e
génération)
– Cryothérapie
– Micro-infusion, Mercator Medsystems (guanetidine)
Symplicity™ Renal
Denervation System,
Medtronic
Procédure: Symplicity™ Renal Denervation System, Medtronic
Procédure: Symplicity™ Renal Denervation System, Medtronic
•Front Physiol. 2012;3:10. Epub 2012 Feb 2.
St. Jude Medical’s EnligHTN™
Vessix's V2™
Covidien’s OneShot™
Recor’s Paradise™
Cryothérapie
Micro-infusion
Symplicity™ Renal
Denervation System,
Medtronic
Dénervation rénale
Dénervation rénale
Dénervation rénale
Dénervation rénale
Histologie 6 mois post-
procédure (modèle porcin)
• Lésions à la média et l’adventice
– Fibrose (vert et jaune)
Rippy MK, et. al. Clin Res Cardiol. 2011;doi:101007s00392-011-0346-8.
•Nerf non traité • Nerf traité:
–Fibrose totale
Reproduced with permission from Rippy MK, et. al. Clin Res Cardiol. 2011;doi:101007s00392-011-0346-8.
Histologie 6 mois post-
procédure (modèle porcin)
Baseline
(7Rx)
1 Month
(?)
12 Months
(5Rx)
SNA
(décharge/min)
TA
(mm Hg)
56  161/107
41  141/90 (-20/-17)
19  127/81 (-34/-26)
Dénervation rénale: effet sur le SNS
Schlaich MP, et al. New Engl J Med. 2009;361:932-934.
Départ 1 Mois ∆
TA bureau (mm Hg) 161/107 141/90
SNS (ng/min)
• Rein G 72 37 -48%
• Rein D 79 20 -75%
SNS total (ng/min) 600 348 -42%
Activité de la rénine plasmatique
(μg/l/hr)
0.3 0.15 -50%
Flow rénal (mL/min) 719 1126 57%
Masse VG (g/m2
) 78.8 73.1 -7%
Dénervation rénale: effets
physiologiques
Schlaich MP, et al. New Engl J Med. 2009;361:932-934.
Baseline 1 Month ∆
Schlaich MP, et al. New Engl J Med.
2009;361:932-934 (1 patient) 161/107 141/90 -20/17
Poster 415 (ASN2012) (11 patients) 180/105 160/90 -20/15
Poster 418 (ASN2012) (6 patients) 171/106 151/95 -20/11
HTN1 (Lancet 2009, 373,1275)
(143 patients)
177/100 150/90 -22/10
HTN2 (Lancet 2010, 376, 1903)
(52patients)
178/97 146/85 -32/12
Série patients en IRC JASN2012
(15 patients)
174/91 142/76 -32/15
Série Dr Vallée-ICM (8 patients) 185/105 161/90 -24/15
Dénervation rénale: sur la TA en
HTA réfractaire
Tension Artérielle
SNS et le traitement de l’HTA:
• Le SNS est activé en HTA essentielle
• Le SNS est hyperactivé (ou hypersensibilité?) dans
certains cas d’HTA réfractaire (qui ne répondent pas à la
spironolactone ?)
• La dénervation rénale diminue le SNS et le SRAA et la
réponse exagérée de ces deux systèmes
• La dénervation rénale chirurgicale diminue le TA (mais
complications +++)
• La dénervation rénale moins invasive (des artères
rénales) diminue le TA
• Ceci devait être particulièrement intéressant dans un cas
d’HTA réfractaire ne répondant pas à la spironolactone
Dénervation rénale pour le
traitement de l’HTA réfractaire
• Ablation par radiofréquence (Simplicity,
Medtronic)
– Plusieurs études à date
• HTN1: Cohorte sans contrôle
• HTN2: seul RCT: TA / sécurité: 6 mois
• Plusieurs études plus petites
– 2e
RCT en cours (HTN3)
– Registre international en cours, avec ICM-
HMR
2013session5 2
2013session5 2
2013session5 2
Symplicity HTN-1: étude de suivi:
Réduction de la TA jusqu’à 3 ans
-19
-21
-22
-26 -26
-33 -33 -33
-9
-10 -10
-13
-12
-15
-14
-19
-35
-30
-25
-20
-15
-10
-5
0
1 M (n=143) 3 M (n=148) 6 M (n=144) 12 M (n=130) 18 M (n=107) 24 M (n=59) 30 M (n=24) 36 M (n=24)
Systolic BP
Diastolic BP
Réduction TA
(mmHg)
P<0.01
*Expanded results presented at the American College of Cardiology Annual Meeting 2012 (Krum, H.)
HTA réfractaire: hyper-réactivité du SNA sympatique?
Symplicity HTN-1 étude de suivi:
Pourcentage de répondant jusqu’à 3 ans
69%
74%
71%
79% 81%
90% 92%
100%
0%
10%
20%
30%
40%
50%
60%
70%
80%
90%
100%
1 Mo 3 Mo 6 Mo 12 Mo 18 Mo 24 Mo 30 Mo 36 Mo
Les répondeurs sont définis par une diminution de TAs ≥ 10 mmHg
(n=143) (n=148) (n=144) (n=130) (n=107) (n=59) (n=24) (n=24)
*Expanded results presented at the American College of Cardiology Annual Meeting 2012 (Krum, H.)
Sécurité
• 1 pseudo anévrisme fémoral
• Fonction rénale stable
• Imagerie des AR stable à 6 mois
Conclusions HTN1 et HTN2
• La dénervation rénale diminue
substantiellement la TA de patients avec
HTA réfractaire
• La sécurité de la procédure à court-moyen
terme est démontrée
• Sécurité à long terme??
• Effet sur mortalité cardio-vasculaire??
Procédure
• Douleur abdo. diffuse nécessitant injection de
narcotiques/propofol, limitée au moment même
de la procédure (anesthésiste)
• Durée moyenne 34 minutes
• Complications:
– Risque de pseudo anévrisme fémoral (1%)
– Fonction rénale stable et perte prévue par baisse
de TA (10 cc/min)
– Artériographie à 1 mois et angio RMR à 6 mois:
aucune complication
Conclusions: effets de la
dénervation rénale
• Manœuvre non-pharmacologique
• Diminution de TA importante
• Répondeurs / non-répondeurs
– 70% de répondeurs à 6 mois
• Réduction de l’HVG
• Réduction du RACU
• Réduction de la rigidité vasculaire
• Fonction diastolique: favorable
• Profil métabolique: favorable (réduction de la résistance
à l’insuline)
• Réduction de l’apnée du sommeil
• Réponse physiologique à l’exercice normale
• Sécurité: semble acceptable (court-moyen terme)
Dénervation rénale: indications
• HTA réfractaire
– Non réponse à la spironolactone
• Intolérances multiples médicaments
• Inobservance?
• Ceux qui veulent réduire leur nombre de
médicaments anti-HTA?
• Selon la physiologie: situations cliniques
ou le SN sympathique est activé:
– IRC, dialysé, greffé rénaux, IC
• 15 patients IRC
• Suivi 12 mois
2013session5 2
2013session5 2
Patients en hémodialyse: 2 case-
report
• Diminution de TA de 185/105 à 155/90 mmHg (-30/15)
• Diminution de TA de 172/100 à 134/70 mmHg (-38/30)
Dénervation rénale: indications
• Approuvé par santé Canada en 03/2012
– Indication: HTA réfractaire
– Pas approuvé par la FDA
• Un seul programme clinique en Amérique
du Nord:
– ICM - Clinique HTA HMR
– Réservé pour non réponse ou impossibilité de
donner de la spironolactone en HTA
réfractaire (si rien à offrir d’autre)
Dénervation rénale: inquiétudes
• HTA légère à modérée
– DR en remplacement de médicaments reconnus pour leur
protection cardiovasculaire
• HTA réfractaire
– DR en remplacement de la spironolactone (avantage?)
• Insuffisance rénale chronique
– Risque de NPC (avantage en dialyse?)
• Athérosclérose étendue
– Risque d’embolisation rénale et périphérique
• Sécurité à long terme
– Pas encore établis
Conclusions
HTA réfractaire
• Prévalence 2-5%
• >90% réponse à la spironolactone
– Patients hypersensibles aux effets de
l’aldostérone
• Les 10% qui restent semblent bien
répondre à la dénervation rénale
– Patients avec un SNS hyperactivé ou patients
hypersensibles aux catécholamines
2013session5 2
Merci de votre attention!!
Questions?
Commentaires?

Contenu connexe

Tendances

Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
SMMI2015
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
rebas
 
M1 physiopathologie apm_hta
M1 physiopathologie apm_htaM1 physiopathologie apm_hta
M1 physiopathologie apm_hta
killua zoldyck
 
PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT
PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANTPARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT
PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT
Nessie Productions
 
Les biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaquesLes biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaques
SALIM ABDALLAH EL HADJ
 
Urgences hypertensives
Urgences hypertensivesUrgences hypertensives
Urgences hypertensives
Nes Rine Hadjaissa
 
OAP JNUC4 Deauville 2015
OAP JNUC4 Deauville 2015OAP JNUC4 Deauville 2015
OAP JNUC4 Deauville 2015
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Résistances aux hormones thyroïdiennes
Résistances aux hormones thyroïdiennesRésistances aux hormones thyroïdiennes
Résistances aux hormones thyroïdiennes
all-in-web
 
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Vandamme Xavier
 
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI LeilaBiomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Dr Riyadh Essefi
 
Prise en charge avc 2013
Prise en charge avc 2013Prise en charge avc 2013
Prise en charge avc 2013
Vandamme Xavier
 
Déjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistanteDéjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistante
mahfay
 
Heart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Heart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM FoundationHeart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Heart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
The CRUDEM Foundation
 
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
raymondteyrouz
 
Aitfev 2007
Aitfev 2007Aitfev 2007
Aitfev 2007
mai13
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131
mai13
 
Pr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadh
Pr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadhPr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadh
Pr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadh
all-in-web
 

Tendances (20)

WHat's Up Collector Rythmologie
WHat's Up Collector RythmologieWHat's Up Collector Rythmologie
WHat's Up Collector Rythmologie
 
08 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 201408 biologie dauville 2014
08 biologie dauville 2014
 
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
Gestion des anticoagulants oraux chez le sujet âgé smmi kech2018
 
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
Recommadations Hypertension ArtéRielle 2009
 
M1 physiopathologie apm_hta
M1 physiopathologie apm_htaM1 physiopathologie apm_hta
M1 physiopathologie apm_hta
 
PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT
PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANTPARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT
PARTICULARITÉS DE LA SCLÉROTHÉRAPIE CHEZ LE PATIENT SOUS ANTICOAGULANT
 
Les biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaquesLes biomarqueurs cardiaques
Les biomarqueurs cardiaques
 
Urgences hypertensives
Urgences hypertensivesUrgences hypertensives
Urgences hypertensives
 
OAP JNUC4 Deauville 2015
OAP JNUC4 Deauville 2015OAP JNUC4 Deauville 2015
OAP JNUC4 Deauville 2015
 
Résistances aux hormones thyroïdiennes
Résistances aux hormones thyroïdiennesRésistances aux hormones thyroïdiennes
Résistances aux hormones thyroïdiennes
 
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
Prise en charge de l'AVC à la phase aigue, rôle du service d'ambulance privé ...
 
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI LeilaBiomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
Biomarqueurs en cardiologie . Dr ABID TRIGUI Leila
 
Prise en charge avc 2013
Prise en charge avc 2013Prise en charge avc 2013
Prise en charge avc 2013
 
Avc aux urgences
 Avc aux urgences Avc aux urgences
Avc aux urgences
 
Déjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistanteDéjouer les pièges de l'hta résistante
Déjouer les pièges de l'hta résistante
 
Heart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Heart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM FoundationHeart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
Heart Failure in Haiti (French) Symposia - The CRUDEM Foundation
 
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10Avc 2  Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
Avc 2 Prise En Charge à La Phase Aiguë Mah 09 03 10
 
Aitfev 2007
Aitfev 2007Aitfev 2007
Aitfev 2007
 
Hta131
Hta131Hta131
Hta131
 
Pr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadh
Pr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadhPr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadh
Pr Olivier Chabre - Actualites et perspectives ds le traitement des siadh
 

En vedette

Calcium & zinc
Calcium & zincCalcium & zinc
Calcium & zinc
Paparoach1890
 
Anatomy of renal system
Anatomy of renal systemAnatomy of renal system
Anatomy of renal system
Nguyen Ngan
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
dranjalivyas
 
Refractory hypertension approach
Refractory hypertension approachRefractory hypertension approach
Refractory hypertension approach
Saikumar Dunga
 
1 resistant hypertension
1 resistant hypertension1 resistant hypertension
1 resistant hypertension
thozie02
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
Sahar Gamal
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
Rashna Sharmin
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
Basem Enany
 
resistant hypertension -update and management
resistant hypertension -update and managementresistant hypertension -update and management
resistant hypertension -update and management
SR,CARDIOLOGY,JIPMER,PUDUCHERRY
 
Dr hitache HTA
Dr hitache HTADr hitache HTA
Dr hitache HTA
BENAOUDA67
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
BENAOUDA67
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
rebas
 
l'hypertension artérielle
l'hypertension artériellel'hypertension artérielle
l'hypertension artérielle
dr_debabi
 
HTA : approche pratique 2014
HTA :  approche pratique  2014 HTA :  approche pratique  2014
HTA : approche pratique 2014
mahfay
 
Présentation destiny consulting
Présentation destiny consultingPrésentation destiny consulting
Présentation destiny consulting
Franck Hermann Tanoh
 
Tecno
TecnoTecno
Postales Antiguas (PresentacióN)
Postales Antiguas (PresentacióN)Postales Antiguas (PresentacióN)
Postales Antiguas (PresentacióN)
Edupuig
 
Negocios con el Asia Pacifico 2011
Negocios con el Asia Pacifico 2011Negocios con el Asia Pacifico 2011
Negocios con el Asia Pacifico 2011
Ontrack Peru ERIL
 

En vedette (20)

Calcium & zinc
Calcium & zincCalcium & zinc
Calcium & zinc
 
Xavier.Girerd
Xavier.GirerdXavier.Girerd
Xavier.Girerd
 
Anatomy of renal system
Anatomy of renal systemAnatomy of renal system
Anatomy of renal system
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
 
Refractory hypertension approach
Refractory hypertension approachRefractory hypertension approach
Refractory hypertension approach
 
1 resistant hypertension
1 resistant hypertension1 resistant hypertension
1 resistant hypertension
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
 
Resistant hypertension
Resistant hypertensionResistant hypertension
Resistant hypertension
 
resistant hypertension -update and management
resistant hypertension -update and managementresistant hypertension -update and management
resistant hypertension -update and management
 
Dr hitache HTA
Dr hitache HTADr hitache HTA
Dr hitache HTA
 
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIEDr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
Dr Hitache HTA PHYSIO-PATHOLOGIE
 
HTA 2009
HTA  2009HTA  2009
HTA 2009
 
l'hypertension artérielle
l'hypertension artériellel'hypertension artérielle
l'hypertension artérielle
 
HTA : approche pratique 2014
HTA :  approche pratique  2014 HTA :  approche pratique  2014
HTA : approche pratique 2014
 
Présentation destiny consulting
Présentation destiny consultingPrésentation destiny consulting
Présentation destiny consulting
 
Tecno
TecnoTecno
Tecno
 
Postales Antiguas (PresentacióN)
Postales Antiguas (PresentacióN)Postales Antiguas (PresentacióN)
Postales Antiguas (PresentacióN)
 
Negocios con el Asia Pacifico 2011
Negocios con el Asia Pacifico 2011Negocios con el Asia Pacifico 2011
Negocios con el Asia Pacifico 2011
 
PresentacióN4
PresentacióN4PresentacióN4
PresentacióN4
 

Similaire à 2013session5 2

Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017
Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017
Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017
Dr Riyadh Essefi
 
Poster 18 biochimie
Poster 18 biochimiePoster 18 biochimie
Poster 18 biochimie
JIB Congress
 
Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Pierre Troisfontaines
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Nicolas Peschanski, MD, PhD
 
Pharmacologie des antihypertenseursPrDieye.ppt
Pharmacologie des antihypertenseursPrDieye.pptPharmacologie des antihypertenseursPrDieye.ppt
Pharmacologie des antihypertenseursPrDieye.ppt
FranckNGOWANZALI
 
Etude parité
Etude paritéEtude parité
Etude parité
Jc Templar
 
4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt
4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt
4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt
massinirvana
 
La dénervation rénale
La dénervation rénale La dénervation rénale
La dénervation rénale
Hervé Faltot
 
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellulesParcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
dronpages
 
Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...
Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...
Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...
Patou Conrath
 
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Pierre Troisfontaines
 
HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)
Jean-Francois GIRMENS
 
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV
 
Dyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 ptDyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 pt
Pierre Troisfontaines
 
Soins radiologiques en pathologie thyrodiennes
Soins radiologiques en pathologie thyrodiennesSoins radiologiques en pathologie thyrodiennes
Soins radiologiques en pathologie thyrodiennes
sharara2
 
UE27_Prost_HTA.pdf
UE27_Prost_HTA.pdfUE27_Prost_HTA.pdf
UE27_Prost_HTA.pdf
TrishProvy
 

Similaire à 2013session5 2 (20)

Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017
Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017
Hta et risque cardio vasculaire les évidences cliniques en 2017
 
Poster 18 biochimie
Poster 18 biochimiePoster 18 biochimie
Poster 18 biochimie
 
Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités Insuffisance cardiaque et Comorbidités
Insuffisance cardiaque et Comorbidités
 
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
Comment je traite une poussée d'insuffisance cardiaque aiguë ?
 
Pharmacologie des antihypertenseursPrDieye.ppt
Pharmacologie des antihypertenseursPrDieye.pptPharmacologie des antihypertenseursPrDieye.ppt
Pharmacologie des antihypertenseursPrDieye.ppt
 
Etude parité
Etude paritéEtude parité
Etude parité
 
4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt
4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt
4-Nouveaux_anticoagulants_oraux_et_fibrillation_atriale_non_valvulaire.ppt
 
La dénervation rénale
La dénervation rénale La dénervation rénale
La dénervation rénale
 
Pedp jifa _8.1.2010
Pedp jifa _8.1.2010Pedp jifa _8.1.2010
Pedp jifa _8.1.2010
 
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellulesParcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
Parcours de soins du cancer bronchique non à petites cellules
 
Iatrogènie avk
Iatrogènie avkIatrogènie avk
Iatrogènie avk
 
Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...
Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...
Medicaments cardiovasoactifs alexandre ouattara agents cardio vasoactifs du i...
 
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
Approche diagnostique dans l'insuffisance cardiaque.
 
HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)HTA et diabete (B.Dupas)
HTA et diabete (B.Dupas)
 
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du MyocardeELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
ELAN REV : Forum 2008 - Infarctus du Myocarde
 
philippeyale
philippeyalephilippeyale
philippeyale
 
Cfci 2011 tavildari
Cfci 2011 tavildariCfci 2011 tavildari
Cfci 2011 tavildari
 
Dyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 ptDyslipémies 16022017 pt
Dyslipémies 16022017 pt
 
Soins radiologiques en pathologie thyrodiennes
Soins radiologiques en pathologie thyrodiennesSoins radiologiques en pathologie thyrodiennes
Soins radiologiques en pathologie thyrodiennes
 
UE27_Prost_HTA.pdf
UE27_Prost_HTA.pdfUE27_Prost_HTA.pdf
UE27_Prost_HTA.pdf
 

Plus de acvq

2014session6 4
2014session6 42014session6 4
2014session6 4
acvq
 
2014session6 3
2014session6 32014session6 3
2014session6 3
acvq
 
2014session6 2
2014session6 22014session6 2
2014session6 2
acvq
 
2014session5 3
2014session5 32014session5 3
2014session5 3
acvq
 
2014session5 1
2014session5 12014session5 1
2014session5 1
acvq
 
2014sessionPara 6
2014sessionPara 62014sessionPara 6
2014sessionPara 6
acvq
 
2014sessionPara 5
2014sessionPara 52014sessionPara 5
2014sessionPara 5
acvq
 
2014sessionPara 4
2014sessionPara 42014sessionPara 4
2014sessionPara 4
acvq
 
2014sessionPara 3
2014sessionPara 32014sessionPara 3
2014sessionPara 3
acvq
 
2014sessionPara 2
2014sessionPara 22014sessionPara 2
2014sessionPara 2
acvq
 
2014sessionPara 1
2014sessionPara 12014sessionPara 1
2014sessionPara 1
acvq
 
2014session3 2
2014session3 22014session3 2
2014session3 2
acvq
 
2014session2 3
2014session2 32014session2 3
2014session2 3
acvq
 
2014session2 2
2014session2 22014session2 2
2014session2 2
acvq
 
2014session2 1
2014session2 12014session2 1
2014session2 1
acvq
 
2014session1 4
2014session1 42014session1 4
2014session1 4
acvq
 
2014session1 3
2014session1 32014session1 3
2014session1 3
acvq
 
2014session1 2
2014session1 22014session1 2
2014session1 2
acvq
 
2014session1 1
2014session1 12014session1 1
2014session1 1
acvq
 
2013session2 4
2013session2 42013session2 4
2013session2 4
acvq
 

Plus de acvq (20)

2014session6 4
2014session6 42014session6 4
2014session6 4
 
2014session6 3
2014session6 32014session6 3
2014session6 3
 
2014session6 2
2014session6 22014session6 2
2014session6 2
 
2014session5 3
2014session5 32014session5 3
2014session5 3
 
2014session5 1
2014session5 12014session5 1
2014session5 1
 
2014sessionPara 6
2014sessionPara 62014sessionPara 6
2014sessionPara 6
 
2014sessionPara 5
2014sessionPara 52014sessionPara 5
2014sessionPara 5
 
2014sessionPara 4
2014sessionPara 42014sessionPara 4
2014sessionPara 4
 
2014sessionPara 3
2014sessionPara 32014sessionPara 3
2014sessionPara 3
 
2014sessionPara 2
2014sessionPara 22014sessionPara 2
2014sessionPara 2
 
2014sessionPara 1
2014sessionPara 12014sessionPara 1
2014sessionPara 1
 
2014session3 2
2014session3 22014session3 2
2014session3 2
 
2014session2 3
2014session2 32014session2 3
2014session2 3
 
2014session2 2
2014session2 22014session2 2
2014session2 2
 
2014session2 1
2014session2 12014session2 1
2014session2 1
 
2014session1 4
2014session1 42014session1 4
2014session1 4
 
2014session1 3
2014session1 32014session1 3
2014session1 3
 
2014session1 2
2014session1 22014session1 2
2014session1 2
 
2014session1 1
2014session1 12014session1 1
2014session1 1
 
2013session2 4
2013session2 42013session2 4
2013session2 4
 

2013session5 2

  • 1. Radiofréquence et Hypertension : Qui, quoi, comment? Dr Michel Vallée MD PhD FRCP(C) CSPQ Néphrologue Hôpital Maisonneuve-Rosemont Professeur agrégé de clinique Faculté de Médecine Université de Montréal Membre du Programme Éducatif Canadien en Hypertension
  • 2. Dr Michel Vallée,Dr Michel Vallée, ConférencierConférencier Conférencier:Conférencier: Merck, Novartis, Sanofi, Shire, Takeda – 2011-Merck, Novartis, Sanofi, Shire, Takeda – 2011- 20132013 Consultant :Consultant : Abbott, Takeda, Novartis, Merck – 2011-2013Abbott, Takeda, Novartis, Merck – 2011-2013 Divulgation de conflits d’intérêts potentielsDivulgation de conflits d’intérêts potentiels
  • 3. Objectifs • Connaître la physiopathologie de l’hypertension rénovasculaire (RÉFRACTAIRE) et connaître la logique scientifique justifiant ce mode de traitement. • Revoir la méthode de radiofréquence rénale • Analyser la littérature face à ce mode de traitement • Être réaliste face aux résultats post- radiofréquence rénale
  • 4. HTA réfractaire = 3Rx à dose max et HTA encore hors cible En dehors de l’HTA secondaire (90% HTA réfractaire = HTA essentielle)
  • 7. Prévalence HTA réfractaire • Vrai HTA réfractaire: RARE • 8.9% (2-5%?) de tous les patients avec HTA (NHANES 2011) • Le traitement semble sous-optimal (sous utilisation de spironolactone surutilisation clonidine et alpha-bloqueurs) • Pourquoi s’y intéresser? – Risque d’événement cardiovasculaire 4X plus élevé (HTA réfractaire comparé à HTA dans les cibles) Duprez et al, J Clin Hypert 2007:9;13-8
  • 8. HTA réfractaire: trucs 1) Spironolactone (Aldactone) 2) HCTZ hautes doses vs indapamide et chlorthalidone 3) Utilisation d’agents plus efficaces dans une même classe (indapamide/perindopril/olmesartan/azilsartan) 4) Bloqueurs combinés alpha/beta (carvedilol / labetalol) 5) Chronothérapie (ASA HS et BCC HS et …) 6) Éviter de substituer un thiazide pour du lasix en IRC si pas d’indication 7) Utilisation de combos, simplification du traitement. Twynsta (HS) + aldactazide (AM) (68c + 45c) 2 pilules pour 4 rx Telmisartan / amlodipine / spironolactone / hydrochlorothiazide Spironolactone: suppose un suivi serré (clinique HTA?) En tout temps: Éviter clonidine! Faire un effort honnête pour éviter les alpha-bloqueurs. Dénervation rénale: dernier recours.
  • 9. HTA réfractaire = hypersensibilité à l’aldostérone?
  • 10. Le système nerveux sympathique SNS est activé en HTA • Le SNS est activé de façon à peu près proportionnel au niveau d’HTA Activité normal (normotendu) * † Norm otendu Norm alhaut HTA blouse blanche Hypertension lim ite HTA essentielle-stade 1 HTA essentielle stade 2 et3 HTA essentielle avec HVG ActivitéduSNSparminutes *P<0.05 Comparé avec hypertension limite. † P<0.05 Comparé avec hypertension de la blouse blanche. ‡ P<0.05 Comparé avec normotendu. § P<0.05 Comparé avec normal haut. ¶ P<0.05 Comparé avec HTA essentielle stade 1. # P<0.05 Comparé avec HTA essentielle stade 2 et 3. Adapté de Smith P, et al. Am J Hypertens. 2004; 17:217-222. 80 60 40 20 0 * † ‡ * † ‡ § * ‡ § ¶ † ‡ § # Unité d’activité du SNS
  • 11. HTA réfractaire • Prévalence environ 2-5% • >90% réponse à la spironolactone – Patients hypersensibles aux effets de l’aldostérone • Les 10% pourraient bien avoir une autre cause?? – Patients avec un système nerveux sympathique (SNS) hyperactivé ou patients hypersensibles aux catécholamines
  • 12. Lien entre le SNS et le rein
  • 13. Nerfs afférents Le rein active lui-même le SNS: vasocontriction, etc. Nerfs efférents Le système nerveux sympathique active le SRAA et directement la rétention de Na+ Système nerveux sympathique (SNS) et l’innervation rénale Adapted from Schlaich MP, et al. Hypertension. 2009;54:1195-1201.
  • 14. SNS: voies efférentes aux reins: les reins comme cibles du SNS Nerf efférents rénaux ↑ SRAA ↑ Rétention sodée ↓ Perfusion rénale
  • 15. Hypertrophie Arhythmie IC Vasoconstriction Athéroscléroses Résistance à L’insuline Activation du SNS par les reins: voies afférentes ou les reins comme source d’activation du SNS Nerfs afférents rénaux IRC ↑ SRAA ↑ Rétention sodée ↓ Perfusion rénale
  • 16. Innervation sympathique rénale Fibres afférentes: ne se régénèrent pas. Fibres efférentes: peuvent se régénérer en théorie, non fonctionnelles?
  • 18. • Très efficace pour diminué la TA • Mais complications opératoires +++ – Morbidité et mortalité péri-opératoire – HTO – Incontinences doubles – Etc.
  • 21. • Les nerfs origines de T10-L2 • Les nerfs voyagent dans l’adventice des artères rénales. Anatomie des nerfs rénaux Lumen Média Adventice Nerfs rénaux
  • 22. Dénervation rénale pour le traitement de l’HTA réfractaire • Splanchinectomy for essential hypertension, results in 1266 cases, Smithwick R., JAMA 1953 Efficace, mais complications opératoires +++ • Retour de cette stratégie thérapeutique avec des méthodes moins invasives ciblant les artères rénales: – Simplicity, Medtronic ™ (radiofréquence) – St. Jude Medical’s EnligHTN™ (radioféquence) – Vessix's V2™ (électricité) – Covidien’s OneShot™ (radiofréquence par ballon) – Recor’s Paradise™ (ultrason) – Biosense Webster (Radiofréquence de 2e génération) – Cryothérapie – Micro-infusion, Mercator Medsystems (guanetidine)
  • 24. Procédure: Symplicity™ Renal Denervation System, Medtronic
  • 25. Procédure: Symplicity™ Renal Denervation System, Medtronic •Front Physiol. 2012;3:10. Epub 2012 Feb 2.
  • 26. St. Jude Medical’s EnligHTN™
  • 37. Histologie 6 mois post- procédure (modèle porcin) • Lésions à la média et l’adventice – Fibrose (vert et jaune) Rippy MK, et. al. Clin Res Cardiol. 2011;doi:101007s00392-011-0346-8.
  • 38. •Nerf non traité • Nerf traité: –Fibrose totale Reproduced with permission from Rippy MK, et. al. Clin Res Cardiol. 2011;doi:101007s00392-011-0346-8. Histologie 6 mois post- procédure (modèle porcin)
  • 39. Baseline (7Rx) 1 Month (?) 12 Months (5Rx) SNA (décharge/min) TA (mm Hg) 56  161/107 41  141/90 (-20/-17) 19  127/81 (-34/-26) Dénervation rénale: effet sur le SNS Schlaich MP, et al. New Engl J Med. 2009;361:932-934.
  • 40. Départ 1 Mois ∆ TA bureau (mm Hg) 161/107 141/90 SNS (ng/min) • Rein G 72 37 -48% • Rein D 79 20 -75% SNS total (ng/min) 600 348 -42% Activité de la rénine plasmatique (μg/l/hr) 0.3 0.15 -50% Flow rénal (mL/min) 719 1126 57% Masse VG (g/m2 ) 78.8 73.1 -7% Dénervation rénale: effets physiologiques Schlaich MP, et al. New Engl J Med. 2009;361:932-934.
  • 41. Baseline 1 Month ∆ Schlaich MP, et al. New Engl J Med. 2009;361:932-934 (1 patient) 161/107 141/90 -20/17 Poster 415 (ASN2012) (11 patients) 180/105 160/90 -20/15 Poster 418 (ASN2012) (6 patients) 171/106 151/95 -20/11 HTN1 (Lancet 2009, 373,1275) (143 patients) 177/100 150/90 -22/10 HTN2 (Lancet 2010, 376, 1903) (52patients) 178/97 146/85 -32/12 Série patients en IRC JASN2012 (15 patients) 174/91 142/76 -32/15 Série Dr Vallée-ICM (8 patients) 185/105 161/90 -24/15 Dénervation rénale: sur la TA en HTA réfractaire Tension Artérielle
  • 42. SNS et le traitement de l’HTA: • Le SNS est activé en HTA essentielle • Le SNS est hyperactivé (ou hypersensibilité?) dans certains cas d’HTA réfractaire (qui ne répondent pas à la spironolactone ?) • La dénervation rénale diminue le SNS et le SRAA et la réponse exagérée de ces deux systèmes • La dénervation rénale chirurgicale diminue le TA (mais complications +++) • La dénervation rénale moins invasive (des artères rénales) diminue le TA • Ceci devait être particulièrement intéressant dans un cas d’HTA réfractaire ne répondant pas à la spironolactone
  • 43. Dénervation rénale pour le traitement de l’HTA réfractaire • Ablation par radiofréquence (Simplicity, Medtronic) – Plusieurs études à date • HTN1: Cohorte sans contrôle • HTN2: seul RCT: TA / sécurité: 6 mois • Plusieurs études plus petites – 2e RCT en cours (HTN3) – Registre international en cours, avec ICM- HMR
  • 47. Symplicity HTN-1: étude de suivi: Réduction de la TA jusqu’à 3 ans -19 -21 -22 -26 -26 -33 -33 -33 -9 -10 -10 -13 -12 -15 -14 -19 -35 -30 -25 -20 -15 -10 -5 0 1 M (n=143) 3 M (n=148) 6 M (n=144) 12 M (n=130) 18 M (n=107) 24 M (n=59) 30 M (n=24) 36 M (n=24) Systolic BP Diastolic BP Réduction TA (mmHg) P<0.01 *Expanded results presented at the American College of Cardiology Annual Meeting 2012 (Krum, H.) HTA réfractaire: hyper-réactivité du SNA sympatique?
  • 48. Symplicity HTN-1 étude de suivi: Pourcentage de répondant jusqu’à 3 ans 69% 74% 71% 79% 81% 90% 92% 100% 0% 10% 20% 30% 40% 50% 60% 70% 80% 90% 100% 1 Mo 3 Mo 6 Mo 12 Mo 18 Mo 24 Mo 30 Mo 36 Mo Les répondeurs sont définis par une diminution de TAs ≥ 10 mmHg (n=143) (n=148) (n=144) (n=130) (n=107) (n=59) (n=24) (n=24) *Expanded results presented at the American College of Cardiology Annual Meeting 2012 (Krum, H.)
  • 49. Sécurité • 1 pseudo anévrisme fémoral • Fonction rénale stable • Imagerie des AR stable à 6 mois
  • 50. Conclusions HTN1 et HTN2 • La dénervation rénale diminue substantiellement la TA de patients avec HTA réfractaire • La sécurité de la procédure à court-moyen terme est démontrée • Sécurité à long terme?? • Effet sur mortalité cardio-vasculaire??
  • 51. Procédure • Douleur abdo. diffuse nécessitant injection de narcotiques/propofol, limitée au moment même de la procédure (anesthésiste) • Durée moyenne 34 minutes • Complications: – Risque de pseudo anévrisme fémoral (1%) – Fonction rénale stable et perte prévue par baisse de TA (10 cc/min) – Artériographie à 1 mois et angio RMR à 6 mois: aucune complication
  • 52. Conclusions: effets de la dénervation rénale • Manœuvre non-pharmacologique • Diminution de TA importante • Répondeurs / non-répondeurs – 70% de répondeurs à 6 mois • Réduction de l’HVG • Réduction du RACU • Réduction de la rigidité vasculaire • Fonction diastolique: favorable • Profil métabolique: favorable (réduction de la résistance à l’insuline) • Réduction de l’apnée du sommeil • Réponse physiologique à l’exercice normale • Sécurité: semble acceptable (court-moyen terme)
  • 53. Dénervation rénale: indications • HTA réfractaire – Non réponse à la spironolactone • Intolérances multiples médicaments • Inobservance? • Ceux qui veulent réduire leur nombre de médicaments anti-HTA? • Selon la physiologie: situations cliniques ou le SN sympathique est activé: – IRC, dialysé, greffé rénaux, IC
  • 54. • 15 patients IRC • Suivi 12 mois
  • 57. Patients en hémodialyse: 2 case- report • Diminution de TA de 185/105 à 155/90 mmHg (-30/15) • Diminution de TA de 172/100 à 134/70 mmHg (-38/30)
  • 58. Dénervation rénale: indications • Approuvé par santé Canada en 03/2012 – Indication: HTA réfractaire – Pas approuvé par la FDA • Un seul programme clinique en Amérique du Nord: – ICM - Clinique HTA HMR – Réservé pour non réponse ou impossibilité de donner de la spironolactone en HTA réfractaire (si rien à offrir d’autre)
  • 59. Dénervation rénale: inquiétudes • HTA légère à modérée – DR en remplacement de médicaments reconnus pour leur protection cardiovasculaire • HTA réfractaire – DR en remplacement de la spironolactone (avantage?) • Insuffisance rénale chronique – Risque de NPC (avantage en dialyse?) • Athérosclérose étendue – Risque d’embolisation rénale et périphérique • Sécurité à long terme – Pas encore établis
  • 60. Conclusions HTA réfractaire • Prévalence 2-5% • >90% réponse à la spironolactone – Patients hypersensibles aux effets de l’aldostérone • Les 10% qui restent semblent bien répondre à la dénervation rénale – Patients avec un SNS hyperactivé ou patients hypersensibles aux catécholamines
  • 62. Merci de votre attention!! Questions? Commentaires?

Notes de l'éditeur

  1. Purpose : To explain sympathetic afferent and efferent signaling between the kidneys and the CNS. Key Points : Efferent signals from the CNS, specifically the hypothalamus, control physiology of the viscera. In the case of the kidneys, these signals promote the renin system and sodium retention, while inhibiting RBF and GFR These components are stimulated in disease states characterized by SNS hyperactivation and contribute to increased BP in hypertension Pharmacologic strategies to inhibit the effects of renal SNS activity include: Beta-blockers (to reduce renin release) Angiotensin-converting enzyme inhibitors (ACEIs) and receptor blockers (ARBs) (to block the actions of angiotensin II and aldosterone which lead to renin release) Diuretics (to counter the renal sympathetic-mediated water and sodium retention) Efferent nerves terminate in blood vessels, the juxtaglomerular apparatus, and renal tubules Renal sensory afferent nerves relay sensory information back to the CNS, and directly affect sympathetic outflow to the kidneys and other organs, such as the heart and peripheral vasculature Source : Schlaich MP, Sobotka PA, Krum H, et al. Renal denervation as a therapeutic approach for hypertension: novel implications for an old concept. Hypertension . 2009;54:1195-1201.
  2. Purpose : To explain sympathetic afferent and efferent signaling between the kidneys and the CNS. Key Points : Efferent signals from the CNS, specifically the hypothalamus, control physiology of the viscera. In the case of the kidneys, these signals promote the renin system and sodium retention, while inhibiting RBF and GFR These components are stimulated in disease states characterized by SNS hyperactivation and contribute to increased BP in hypertension Pharmacologic strategies to inhibit the effects of renal SNS activity include: Beta-blockers (to reduce renin release) Angiotensin-converting enzyme inhibitors (ACEIs) and receptor blockers (ARBs) (to block the actions of angiotensin II and aldosterone which lead to renin release) Diuretics (to counter the renal sympathetic-mediated water and sodium retention) Efferent nerves terminate in blood vessels, the juxtaglomerular apparatus, and renal tubules Renal sensory afferent nerves relay sensory information back to the CNS, and directly affect sympathetic outflow to the kidneys and other organs, such as the heart and peripheral vasculature Source : Schlaich MP, Sobotka PA, Krum H, et al. Renal denervation as a therapeutic approach for hypertension: novel implications for an old concept. Hypertension . 2009;54:1195-1201.
  3. Purpose: To provide histological results 6 months following renal denervation in a porcine experimental model. Key Points: In a preclinical study, renal denervation using the Symplicity ™ renal dernervation system was safely and successfully performed on 7 renal arteries in 7 swine, with an average of 4.6±0.5 treatments per vessel. Evidence from the 6-month histologic examination confirmed renal nerve damage by RF energy delivery Key clinical findings 6 months post-procedure revealed no clinically significant pathological conditions in the renal arteries, associated kidneys, adrenal glands, surrounding stromal structures, or any peripheral organs In the histology slides pictured, there is minimal intimal thickening and minimal internal elastic lamina injury overlying areas of mild full thickness medial fibrosis (yellow with green [proteoglycan deposition]), and adventitial fibrosis (yellow) In addition, there were no significant inflammatory cells present suggesting that the healing process was complete Because the Symplicity system is engineered specifically for renal denervation, these results cannot be generalized to other RF catheter systems Source : Rippy MK, Zarins D, Barman NC, et. al. Catheter-based renal sympathetic denervation: chronic preclinical evidence for renal artery safety. Clin Res Cardiol. July 2011. doi:101007s00392-011-0346-8.
  4. Purpose: To provide histological evidence of treatment-related renal nerve injury 6 months following renal denervation in a porcine experimental model. Key Points: In the nerve from the untreated vessel (left), there is a periarterial nerve bundle surrounded by a thin fibrous connective tissue sheath (perineurium) In contrast, the nerve from the treated vessel (right) has a hypercellular appearance and the perineurium has a thickened and fibrotic appearance At 6 months, there was no inflammation seen following the renal nerve injury Source : Rippy MK, Zarins, D, Barman NC, et al. Catheter-based renal sympathetic denervation: chronic preclinical evidence for renal artery safety. Clin Res Cardiol. July 2011. doi:101007s00392-011-0346-8.
  5. Purpose : To provide the results from a case study of catheter-based renal denervation for resistant hypertension. Key Points : Following catheter-based renal denervation the 59-year-old male patient with resistant hypertension despite 7 antihypertensive medications demonstrated reductions in sympathetic nerve activity and BP At baseline, MSNA activity was 56 bursts per minute, but following renal denervation, MSNA was reduced to 41 bursts per minute and 19 bursts per minute at 1 month and 12 months, respectively Similarly, the patient ’s BP was reduced from 161/107 mm Hg at baseline to 141/90 and 127/81 at 1 month and 12 months, respectively Cardiac baroreflex sensitivity was reduced from 7.8 to 11.7 milliseconds per mm Hg Source : Schlaich MP, Sobotka PA, Krum H, et al. Renal sympathetic-nerve ablation for uncontrolled hypertension. N Engl J Med . 2009;361:932-934.
  6. Purpose : To provide an overview of physiologic changes resulting from catheter-based renal denervation in one patient with resistant hypertension. Key Points : In addition to reductions in MSNA and BP, the patient demonstrated reductions in renal and total body NE spillover Renal NE spillover was reduced by 48% in the left kidney and 75% in the right kidney 1 Total body NE spillover was reduced by 42% 1 Although plasma renin was reduced by half (from 0.3 to 0.15 ug/L/hr) 1 in this patient, this result has not been consistently replicated 2 Renal plasma flow increased by 57% (from 719 to 1126 mL/min) 1 Although left ventricular mass (LVM) was not very elevated at baseline, a decrease was observed. Cardiovascular MRI showed decreased LVM from 184 to 169 g (78.8 to 73.1 g/m 2 ) over 12 months 1 Sources : Schlaich MP, Sobotka PA, Krum H, et al. Renal sympathetic-nerve ablation for uncontrolled hypertension. N Engl J Med . 2009;361:932-934. Data on file. Medtronic, Inc.
  7. Purpose : To provide an overview of physiologic changes resulting from catheter-based renal denervation in one patient with resistant hypertension. Key Points : In addition to reductions in MSNA and BP, the patient demonstrated reductions in renal and total body NE spillover Renal NE spillover was reduced by 48% in the left kidney and 75% in the right kidney 1 Total body NE spillover was reduced by 42% 1 Although plasma renin was reduced by half (from 0.3 to 0.15 ug/L/hr) 1 in this patient, this result has not been consistently replicated 2 Renal plasma flow increased by 57% (from 719 to 1126 mL/min) 1 Although left ventricular mass (LVM) was not very elevated at baseline, a decrease was observed. Cardiovascular MRI showed decreased LVM from 184 to 169 g (78.8 to 73.1 g/m 2 ) over 12 months 1 Sources : Schlaich MP, Sobotka PA, Krum H, et al. Renal sympathetic-nerve ablation for uncontrolled hypertension. N Engl J Med . 2009;361:932-934. Data on file. Medtronic, Inc.