SlideShare une entreprise Scribd logo
1  sur  36
Opportunités d’affaires pour les
jeunes au sein des chaines de
valeur agricoles
Rodrigue Castro Gbedomon (gbedomon@gmail.com)
(Royal Space Hotel, 28 Juillet 2017)
PLAN DE LA PRESENTATION
Introduction
• Contexte de l’étude
• Objectifs de l’ étude
• Approche méthodologique
• Rappels
Pôles d’opportunités &
positionnements sur les CVA
• Positionnements spécifiques
• Positionnements transversaux
• Meilleurs positionnements
1
2
3
4Etudes de cas
• Filière ananas
• Filière Poule pondeuse
• Filière Clarias
Conclusion, impératifs de
capacités et recommandations
Introduction
Introduction (1/11)
Contexte de l’étude
• Forte proportion de jeunes
• Chômage et de sous-emploi10 880 000 hbts
Introduction (2/11)
Contexte de l’étude
• l’agriculture constitue le secteur le plus important de l’économie, employant
et procurant de revenus directs à plus de
--70% de la population active
--25% à la formation du produit intérieur brut (Banque Mondiale 2017)
--70 à 85% aux recettes d’exportation d’origine intérieure (FAO 2012).
• Dans ce contexte, l’agriculture apparait comme un secteur d’intérêt pouvant
offrir des centaines de milliers d’emplois et soustraire les jeunes de la
précarité.
Introduction (3/11)
Contexte de l’étude
• Les opportunités du secteur agricole ont été exploitées par les
gouvernements successifs et les partenaires au développement à travers
la promotion de l’entreprenariat agricole des jeunes.
• Malheureusement les unités agricoles créées sont pour la plupart non
viables ou peinent à se développer et à créer de la richesse (Cerdan et
al., 2007 ; Lab 2016).
Introduction (4/11)
Contexte de l’étude
?
1.Manque d’Orientation et d’information
2.Manque Capacités
Combler ce gap de connaissances en fournissant aux jeunes et aux décideurs
politiques les informations clés pour l’insertion réussie et durable des jeunes
dans les chaines de valeur agricoles.
Introduction (5/11)
Objectifs
Déterminer les meilleurs positionnements ou opportunités d’affaires pour les jeunes au
sein des chaines de valeur agricoles;
• analyser les coûts-bénéfices et le marché de 3 chaines de valeur agricoles
et ressortir les besoins de capacités nécessaires pour réussir dans les
maillons des chaines de valeurs ;
• croiser ces besoins de capacités avec les catégories de jeunes afin de
ressortir les meilleurs positionnements pour ces jeunes en agrobusiness ;
• Identifier les impératifs de capacités pour ces jeunes en termes de
développement des affaires dans l’agrobusiness.
Introduction (6/11)
Approche méthodologique
Caractérisation de 03
chaines de valeur agricoles
Carcatérisation des
positionnements
Identification des meilleurs
positionnements
Production végétale Production animale Production halieutique
- Maïs - Poulet chair local (bicyclette) - Clarias fumé
- Ananas - Œuf de poulet (Pondeuse) - Tilapia
- Maraichage - Œuf de caille - Crevette
Introduction (7/11)
Approche méthodologique
Disponibilité de
données (Dispo.)
Rentabilité (Rent.) Diversité de
positionnement (Diver.)
Investissement initial
(Invest.)
Total
0 = Pas de données ;
1 = Faible dispo
2 = Dispo moyen
3 = Bonne dispo
0 = Pas rent
1 = Peu rent
2 = Moy rent
3 = Tres rent
0 = Pas de diver
1 = Peu de diver
2 = Moyen diver
3 = Grande diver
0 = Grand Invest
1 = Invest Moyen
2 = Peu invest
3 = Très peu invest
Production
végétale
Ananas 2 3 3 1 9
Maïs 1 2 1 2 6
Maraichage 2 3 3 3 11
Production
animale
Poulet local 1 2 1 2 6
Poule pondeuse 2 2 2 1 7
Œuf de cailles 1 2 1 2 6
Production
halieutique
Tilapia 2 2 2 1 7
Clarias fumé 2 2 2 1 7
Crevettes 1 1 1 2 5
Introduction (8/11)
Approche méthodologique
Caractérisation de 03
chaines de valeur agricoles
Carcatérisation des
positionnements
Identification des meilleurs
positionnements
1 2 3
Introduction (9/11)
Approche méthodologique
Caractérisation de 03
chaines de valeur agricoles
Carcatérisation des
positionnements
Identification des meilleurs
positionnements
• Données secondaires
• Etude de cas
• Visite de sites
• Analyse des niveaux
d’exigences en facteurs
de production
• Analyse croisée avec les
profils des jeunes
• Données secondaires
• Etude de cas
Introduction (10/11)
Rappels
Chaine de valeur
Enchaînement d’activités étape par étape,
jusqu’au produit ou au service final. Chaque
étape permet d’y ajouter de la valeur et donc
de contribuer à un avantage concurrentiel
(Porter 1986).
Introduction (11/11)
Rappels
Valeur ajoutée # Profit
•valeur ajoutée (Création de richesse: Rémunération positive du travail)
•Profit (Rentabilite  Rémunération négative du travail)
•A valeur ajoutée constante, le profit est d’autant plus élevé que la rémunération
du travail est faible
Valeur ajoutée (Brut) = Valeur Production - Consommation Interm.
Profit = Valeur ajoutée – (Autres charges: salaire, impôt, frais financier, dotation
amortissement etc.)
Etudes de cas
CVA ananas seché (1/6)
Filière ananas
05 + 01 CVAs
(Sodjinou et al. 2011)
CVA ananas seché (2/6)
CVA ananas séché
Production
Séchage
Collecte
Exportation
Consommation (locaux,
régionaux et Européens)
Segments opérationnels Segments soutien/facilitation
Fournisseurs d’intrants
Fournisseurs de services
d’encadrement technique
Fournisseurs de services
d’encadrement hygiène & qualité
Fournisseurs de services financiers
et d’assurance
Associations, réseaux et
représentations socio-professionnels
Distributeurs
Fournisseurs de services de
transport et de manutention
Fournisseurs de services de courtage
CT VA PF
Producteurs 21,9 30,7 27,8
Commerçants/Exportateurs 38,5 25,8 24,0
Transformateurs 38,7 51,4 21,2
Total 99,0 108,4 73
Acteurs
Indicateurs
CVA Poule pondeuse (3/6)
Filière avicole
02 CVAs
(Batonon et al. 2013)
CVA ananas seche (4/6)
CVA ananas séché
Acteurs
Indicateurs
ACTEURS
Fournisseurs de matières premières pour la provende
Fabricants d’aliments
Importateurs de poussins
Producteurs locaux de poussins
Distributeurs d’intrants et de produits vétérinaires
Eleveurs (traditionnels et modernes)
Animaliers
Commerçants (grossistes, détaillants)
Consommateurs (ménages, restaurateurs, agriculteurs, etc.)
3.81
2.7
1.28
86.82
0.01
1.73
1.39
1.28
0.97
0 20 40 60 80 100
Nettoyage, soins et prophylaxie (%)
Transport (%)
Eclairage (électricité ou autres) (%)
Alimentation (provende, eau,…
Poussins (%)
Main-d'oeuvre (%)
Amortissement (%)
Pertes (par mortalité, vol, etc.) (%)
Autres (fiche technique, litière, etc.) (%)
CT VA PF
Eleveurs 10859 5700 3900
Commerçants -- 2300 1800
CVA Clarias fumé (5/6)
Filière Clarias
04 + 01 CVAs
(Sodjinou et al. 2011)
Producteurs/Pêcheurs
Transformateurs
Détaillants
Consommateurs
Régionaux
Consommateurs
locaux
Restaurants
Consommateurs
régionaux
Consommateurs
locaux
Clarias Frais Clarias Frais Clarias fumé Clarias fumé
Grossistes
Semi-grossistes
Détaillants
CVA ananas seché (6/6)
CVA ananas séché
Acteurs
Indicateurs
Prod. Mare. Transf. Comm. Export.
1 262 176 1 070 1 104 4 566
CT VA
Producteurs 965 464
Transform. 1000 1400
Pôles d’opportunités &
positionnements sur les CVA
Positionnements sur les CVA (1/9)
Sur les 3 CVAs
•10 pôles •30 de positionnements •03 secteurs
Positionnements sur les CVA (2/9)
Positionnements spécifiques aux CVAs
Positionnements sur les CVA (3/9)
Positionnements transversaux aux CVAs
Positionnements sur les CVA (4/9)
Typologie des positionnements
Catégorie 1. Pôles/positionnements non exigeants. Ces pôles et les positionnements y
afférents ne requièrent pas de dispositions particulières pour y évoluer. On y retrouve les pôles de
transformation (Ex. Ananas séché, Clarias fumé, etc.)
Positionnements sur les CVA (5/9)
Typologie des positionnements
Catégorie 2. Pôles/positionnements essentiellement exigeants à la fois en terre et
en capitaux. Sur ces deux facteurs, un bon niveau d’accès à la fois à la terre et aux capitaux
est requis pour y évoluer.
• Production d’ananas (ananas conventionnel, ananas
biologique, rejets d’ananas),
• Elevage poulet
• Production du Clarias notamment le grossissement du
Clarias en système intensif.
Positionnements sur les CVA (6/9)
Catégorie 3. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en capitaux. Sur ces
pôles, l’accès aux capitaux (investissement, consommations intermédiaires) est déterminant.
• Conditionnement et la fourniture d’intrants et
équipements importés
• Distribution notamment l’exportation,
• Alevinage,
• Gestion des transactions (notamment les services
financiers et d’assurance).
Typologie des positionnements
Positionnements sur les CVA (7/9)
Catégorie 4. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en connaissance.
Sur ces pôles, un bon voire très bon niveau de connaissance est requis pour y évoluer. les
• Gestion des transactions,
• Marketing et action commerciale,
• Distribution (notamment l’exportation),
• Accompagnement en création et développement d’entreprise,
• Recherche du financement.
Typologie des positionnements
Positionnements sur les CVA (8/9)
Meilleurs positionnements pour les jeunes
Catégorie 4. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en connaissance.
Sur ces pôles, un bon voire très bon niveau de connaissance est requis pour y évoluer. les
Catégories de jeunes
NEI EASFA EAAFA NEIA
Catégories pôles &
Positionnement
P/P_NE Favorable Favorable Favorable Favorable
P/P_EC Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable
P/P_ET&C Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable
P/P_ EK Peu favorable Peu favorable Peu favorable Défavorable
NEI=Non entrepreneurs indécis ; EASFA=entrepreneurs tournés vers l’agrobusiness sans formation agricole ; EAAFA=entrepreneurs tournés vers
l’agrobusiness avec formation agricole ; NEIA=Non entrepreneurs intéressés par l’agrobusiness.
Positionnements sur les CVA (9/9)
Meilleurs positionnements pour les jeunes
Catégorie 4. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en connaissance.
Sur ces pôles, un bon voire très bon niveau de connaissance est requis pour y évoluer. les
Catégories de jeunes
NEI EASFA EAAFA NEIA
Catégories pôles &
Positionnement
P/P_NE Favorable Favorable Favorable Favorable
P/P_EC Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable
P/P_ET&C Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable
P/P_ EK Peu favorable Peu favorable Peu favorable Défavorable
NEI=Non entrepreneurs indécis ; EASFA=entrepreneurs tournés vers l’agrobusiness sans formation agricole ; EAAFA=entrepreneurs tournés vers
l’agrobusiness avec formation agricole ; NEIA=Non entrepreneurs intéressés par l’agrobusiness.
Conclusion
Conclusion (1/3)
Quoi retenir?
• Le long des trois chaines de valeur agricoles  il existe une 30 de positionnements repartis
sur une dizaine de pôle d’opportunités entreprenariales. Le secteur agricole est sans aucun
doute un gisement d’opportunités d’affaires et un levier pour la résolution du problème
d’emploi des jeunes ;
• Plus de la moitié des positionnements le long des chaines de valeur agricoles se situe dans
les secteurs secondaire et tertiaire. il existe donc une très grande diversité de
positionnements intéressants généralement ou insuffisamment inexplorée quoique très
porteurs.
?
• Terre, capital, main d’œuvre et connaissance), certains pôles et positionnements
relativement non exigeants en facteurs de production  sont plus favorables aux jeunes.
Impératifs de capacités (2/3)
• renforcer les capacités des acteurs à différents niveaux sur la prise en compte du profil des
jeunes dans les formulations des politiques et les programmes d’appui et de promotion de
l’entreprenariat agricole.
• renforcer les capacités des jeunes les domaines tels que : Le régime foncier et les modes
d’accès à la terre ; Les nouvelles techniques de production hors sol pour réduire la demande
en terre ; la mobilisation de ressources pour la réalisation de leurs projets ; la gestion et le
développement d’une entreprise agricole.
Recommandations (3/3)
Qui Quoi
Gouvernement • Politique d’appui à l’entreprenariat agricole plus ciblée partant de la diversité du profil
des jeunes;
• Mesures d’accompagnement pour les jeunes entreprises agricoles ;
Partenaires du
Dev
• Incubateurs en agrobusiness;
• Mécanisme sous forme de fonds de garantie ou de partage de risques pour améliorer
l’accès des jeunes entrepreneurs agricoles aux services financiers ;
OSCs • Plaidoyers ciblés sur les besoins des jeunes entrepreneurs agricoles ;
• Plateforme de partage de connaissances et d’expériences à vocation entrepreneuriale.
Merci pour votre aimable
attention !!!

Contenu connexe

Tendances

Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistiqueEtudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Apec
 
Nouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupements
Nouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupementsNouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupements
Nouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupements
azeddine77
 
Guide d'utilisation KObo toolbox
Guide d'utilisation KObo toolbox Guide d'utilisation KObo toolbox
Guide d'utilisation KObo toolbox
ODESHAITI
 
Integrer le secteur prive dans les chaines de
Integrer le secteur prive dans les chaines deIntegrer le secteur prive dans les chaines de
Integrer le secteur prive dans les chaines de
ABRAHAM SARFO
 

Tendances (20)

Captage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potablesCaptage adduction et traitement des eaux potables
Captage adduction et traitement des eaux potables
 
PFE L'entrepreneuriat social
PFE L'entrepreneuriat socialPFE L'entrepreneuriat social
PFE L'entrepreneuriat social
 
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en TunisieLes structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
Les structures d'aide à la création d'entreprises en Tunisie
 
Diagnostic sur l'Impact Socio-Environnemental de l'Abattoir Communal à Kairou...
Diagnostic sur l'Impact Socio-Environnemental de l'Abattoir Communal à Kairou...Diagnostic sur l'Impact Socio-Environnemental de l'Abattoir Communal à Kairou...
Diagnostic sur l'Impact Socio-Environnemental de l'Abattoir Communal à Kairou...
 
Etude de faisabilité et analyse de l'existant
Etude de faisabilité et analyse de l'existantEtude de faisabilité et analyse de l'existant
Etude de faisabilité et analyse de l'existant
 
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
Tanger: Porte du Maroc sur l’Afrique, l’Amérique et l’Europe
 
Qcm analyse financière
Qcm analyse financièreQcm analyse financière
Qcm analyse financière
 
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistiqueEtudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
Etudes Apec/AFT - Référentiel des métiers du transport et de la logistique
 
Nouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupements
Nouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupementsNouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupements
Nouvelle nomenclature budgetaire des cl et de leurs groupements
 
Entrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fstEntrepreneuriat fst
Entrepreneuriat fst
 
ENTREPRENEURIAT
ENTREPRENEURIAT ENTREPRENEURIAT
ENTREPRENEURIAT
 
Guide d'utilisation KObo toolbox
Guide d'utilisation KObo toolbox Guide d'utilisation KObo toolbox
Guide d'utilisation KObo toolbox
 
Integrer le secteur prive dans les chaines de
Integrer le secteur prive dans les chaines deIntegrer le secteur prive dans les chaines de
Integrer le secteur prive dans les chaines de
 
Profil genre tunisie_2021
Profil genre tunisie_2021Profil genre tunisie_2021
Profil genre tunisie_2021
 
Ports d'Afrique - Rapport de l’Africa CEO Forum
Ports d'Afrique - Rapport de l’Africa CEO ForumPorts d'Afrique - Rapport de l’Africa CEO Forum
Ports d'Afrique - Rapport de l’Africa CEO Forum
 
Livre blanc
Livre blanc  Livre blanc
Livre blanc
 
Création d'entreprise - projet tutoré DUT GEA
Création d'entreprise - projet tutoré DUT GEACréation d'entreprise - projet tutoré DUT GEA
Création d'entreprise - projet tutoré DUT GEA
 
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
296 pages management support cours gestion projet + exercices + outils + arti...
 
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROCPFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
PFE L’ENTREPRENEURIAT ET LES JEUNES AU MAROC
 
La Reduction des pertes et du gaspillage alimentaires: une necessite mondiale
La Reduction des pertes et du gaspillage alimentaires: une necessite mondialeLa Reduction des pertes et du gaspillage alimentaires: une necessite mondiale
La Reduction des pertes et du gaspillage alimentaires: une necessite mondiale
 

Similaire à Opportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricoles

Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
mariatayssf
 
Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...
Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...
Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...
Groupe IMT
 
Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?
Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?
Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?
Aurelie Couvreur
 

Similaire à Opportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricoles (20)

Présentation1
Présentation1Présentation1
Présentation1
 
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
GAL2024 - Traite des vaches laitières : au coeur des stratégies d'évolution d...
 
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers[Ege hauts de france] synthèse ateliers
[Ege hauts de france] synthèse ateliers
 
#DevenirEleveur
#DevenirEleveur#DevenirEleveur
#DevenirEleveur
 
Organisation, productivité et sens du métier dans des élevages innovants d’Eu...
Organisation, productivité et sens du métier dans des élevages innovants d’Eu...Organisation, productivité et sens du métier dans des élevages innovants d’Eu...
Organisation, productivité et sens du métier dans des élevages innovants d’Eu...
 
Day 1 cta dakar 0915 togo_agriculture-nutrition_tounou
Day 1 cta dakar 0915 togo_agriculture-nutrition_tounouDay 1 cta dakar 0915 togo_agriculture-nutrition_tounou
Day 1 cta dakar 0915 togo_agriculture-nutrition_tounou
 
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clésAtelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
Atelier 1 introduction - Enjeux et questions clés
 
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
Face aux crises en élevage bovin laitier, les stratégies pour être plus résil...
 
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0Guide pratique optimisation des stocks v1 0
Guide pratique optimisation des stocks v1 0
 
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvementExploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
Exploitations laitières françaises : une diversité en mouvement
 
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRISPoids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
Poids économique de longévité et de la persistance dans une approche OSIRIS
 
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
GAL2024 - Renouvellement des actifs : un enjeu pour la filière laitière franç...
 
Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...
Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...
Atelier 4 : Transversalité des cultures, des compétences et des performances ...
 
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...Sommet2016   Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
Sommet2016 Quels leviers pour une production de viande ovine dynamique en 2...
 
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Ateliers de transformation partagés
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Ateliers de transformation partagésLUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Ateliers de transformation partagés
LUXEMBOURG CREATIVE 2016 : Ateliers de transformation partagés
 
Observatoire CRA de la transmission des TPE-PME
Observatoire CRA de la transmission des TPE-PMEObservatoire CRA de la transmission des TPE-PME
Observatoire CRA de la transmission des TPE-PME
 
Reseau CAILT Chaine Appro Édition 2010
Reseau CAILT Chaine Appro Édition 2010Reseau CAILT Chaine Appro Édition 2010
Reseau CAILT Chaine Appro Édition 2010
 
8 ren'ov quelle place demain pour les activités de conseil aux éleveurs dans ...
8 ren'ov quelle place demain pour les activités de conseil aux éleveurs dans ...8 ren'ov quelle place demain pour les activités de conseil aux éleveurs dans ...
8 ren'ov quelle place demain pour les activités de conseil aux éleveurs dans ...
 
20190428 practical action real ateliers-de-concertation-secteur-horticole-avr...
20190428 practical action real ateliers-de-concertation-secteur-horticole-avr...20190428 practical action real ateliers-de-concertation-secteur-horticole-avr...
20190428 practical action real ateliers-de-concertation-secteur-horticole-avr...
 
Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?
Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?
Quelle stratégie pour les entreprises en difficulté ?
 

Plus de Centre d'Actions pour l'Environnement et le Développement Durable

Plus de Centre d'Actions pour l'Environnement et le Développement Durable (11)

Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...
Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...
Etats des lieux de l'Agroécologie au Bénin & expériences du centre ACED dans ...
 
Analyse des profils des jeunes en agriculture au Bénin
Analyse des profils des jeunes en agriculture au BéninAnalyse des profils des jeunes en agriculture au Bénin
Analyse des profils des jeunes en agriculture au Bénin
 
Projet aced FICAD
Projet aced FICADProjet aced FICAD
Projet aced FICAD
 
Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017
Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017
Etats des lieux Agrobusiness bénin final_27032017
 
Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...
Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...
Vue globale de l’agriculture urbaine en afrique de l’ouest mise en lumière de...
 
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
Une feuille de route pour le projet d'amélioration de la sécurité alimentaire...
 
Jardins communautaires définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine
Jardins communautaires  définitions, formes et exemples d’agriculture urbaineJardins communautaires  définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine
Jardins communautaires définitions, formes et exemples d’agriculture urbaine
 
Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...
Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...
Aperçu du projet CRDI-UQAM-ACED-DEEC et adaptation des communautés côtières d...
 
Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...
Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...
Vulnérabilité de la zone côtière béninoise face aux changements climatiques :...
 
Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...
Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...
Vulnérabilité des communautés insulaires du Delta de Saloum au Sénégal à la v...
 
Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...
Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...
Problématique des zones côtières en général et défis actuels dans le contexte...
 

Opportunités pour les jeunes dans les chaînes de valeur agricoles

  • 1. Opportunités d’affaires pour les jeunes au sein des chaines de valeur agricoles Rodrigue Castro Gbedomon (gbedomon@gmail.com) (Royal Space Hotel, 28 Juillet 2017)
  • 2. PLAN DE LA PRESENTATION Introduction • Contexte de l’étude • Objectifs de l’ étude • Approche méthodologique • Rappels Pôles d’opportunités & positionnements sur les CVA • Positionnements spécifiques • Positionnements transversaux • Meilleurs positionnements 1 2 3 4Etudes de cas • Filière ananas • Filière Poule pondeuse • Filière Clarias Conclusion, impératifs de capacités et recommandations
  • 4. Introduction (1/11) Contexte de l’étude • Forte proportion de jeunes • Chômage et de sous-emploi10 880 000 hbts
  • 5. Introduction (2/11) Contexte de l’étude • l’agriculture constitue le secteur le plus important de l’économie, employant et procurant de revenus directs à plus de --70% de la population active --25% à la formation du produit intérieur brut (Banque Mondiale 2017) --70 à 85% aux recettes d’exportation d’origine intérieure (FAO 2012). • Dans ce contexte, l’agriculture apparait comme un secteur d’intérêt pouvant offrir des centaines de milliers d’emplois et soustraire les jeunes de la précarité.
  • 6. Introduction (3/11) Contexte de l’étude • Les opportunités du secteur agricole ont été exploitées par les gouvernements successifs et les partenaires au développement à travers la promotion de l’entreprenariat agricole des jeunes. • Malheureusement les unités agricoles créées sont pour la plupart non viables ou peinent à se développer et à créer de la richesse (Cerdan et al., 2007 ; Lab 2016).
  • 7. Introduction (4/11) Contexte de l’étude ? 1.Manque d’Orientation et d’information 2.Manque Capacités Combler ce gap de connaissances en fournissant aux jeunes et aux décideurs politiques les informations clés pour l’insertion réussie et durable des jeunes dans les chaines de valeur agricoles.
  • 8. Introduction (5/11) Objectifs Déterminer les meilleurs positionnements ou opportunités d’affaires pour les jeunes au sein des chaines de valeur agricoles; • analyser les coûts-bénéfices et le marché de 3 chaines de valeur agricoles et ressortir les besoins de capacités nécessaires pour réussir dans les maillons des chaines de valeurs ; • croiser ces besoins de capacités avec les catégories de jeunes afin de ressortir les meilleurs positionnements pour ces jeunes en agrobusiness ; • Identifier les impératifs de capacités pour ces jeunes en termes de développement des affaires dans l’agrobusiness.
  • 9. Introduction (6/11) Approche méthodologique Caractérisation de 03 chaines de valeur agricoles Carcatérisation des positionnements Identification des meilleurs positionnements Production végétale Production animale Production halieutique - Maïs - Poulet chair local (bicyclette) - Clarias fumé - Ananas - Œuf de poulet (Pondeuse) - Tilapia - Maraichage - Œuf de caille - Crevette
  • 10. Introduction (7/11) Approche méthodologique Disponibilité de données (Dispo.) Rentabilité (Rent.) Diversité de positionnement (Diver.) Investissement initial (Invest.) Total 0 = Pas de données ; 1 = Faible dispo 2 = Dispo moyen 3 = Bonne dispo 0 = Pas rent 1 = Peu rent 2 = Moy rent 3 = Tres rent 0 = Pas de diver 1 = Peu de diver 2 = Moyen diver 3 = Grande diver 0 = Grand Invest 1 = Invest Moyen 2 = Peu invest 3 = Très peu invest Production végétale Ananas 2 3 3 1 9 Maïs 1 2 1 2 6 Maraichage 2 3 3 3 11 Production animale Poulet local 1 2 1 2 6 Poule pondeuse 2 2 2 1 7 Œuf de cailles 1 2 1 2 6 Production halieutique Tilapia 2 2 2 1 7 Clarias fumé 2 2 2 1 7 Crevettes 1 1 1 2 5
  • 11. Introduction (8/11) Approche méthodologique Caractérisation de 03 chaines de valeur agricoles Carcatérisation des positionnements Identification des meilleurs positionnements 1 2 3
  • 12. Introduction (9/11) Approche méthodologique Caractérisation de 03 chaines de valeur agricoles Carcatérisation des positionnements Identification des meilleurs positionnements • Données secondaires • Etude de cas • Visite de sites • Analyse des niveaux d’exigences en facteurs de production • Analyse croisée avec les profils des jeunes • Données secondaires • Etude de cas
  • 13. Introduction (10/11) Rappels Chaine de valeur Enchaînement d’activités étape par étape, jusqu’au produit ou au service final. Chaque étape permet d’y ajouter de la valeur et donc de contribuer à un avantage concurrentiel (Porter 1986).
  • 14. Introduction (11/11) Rappels Valeur ajoutée # Profit •valeur ajoutée (Création de richesse: Rémunération positive du travail) •Profit (Rentabilite  Rémunération négative du travail) •A valeur ajoutée constante, le profit est d’autant plus élevé que la rémunération du travail est faible Valeur ajoutée (Brut) = Valeur Production - Consommation Interm. Profit = Valeur ajoutée – (Autres charges: salaire, impôt, frais financier, dotation amortissement etc.)
  • 16. CVA ananas seché (1/6) Filière ananas 05 + 01 CVAs (Sodjinou et al. 2011)
  • 17. CVA ananas seché (2/6) CVA ananas séché Production Séchage Collecte Exportation Consommation (locaux, régionaux et Européens) Segments opérationnels Segments soutien/facilitation Fournisseurs d’intrants Fournisseurs de services d’encadrement technique Fournisseurs de services d’encadrement hygiène & qualité Fournisseurs de services financiers et d’assurance Associations, réseaux et représentations socio-professionnels Distributeurs Fournisseurs de services de transport et de manutention Fournisseurs de services de courtage CT VA PF Producteurs 21,9 30,7 27,8 Commerçants/Exportateurs 38,5 25,8 24,0 Transformateurs 38,7 51,4 21,2 Total 99,0 108,4 73 Acteurs Indicateurs
  • 18. CVA Poule pondeuse (3/6) Filière avicole 02 CVAs (Batonon et al. 2013)
  • 19. CVA ananas seche (4/6) CVA ananas séché Acteurs Indicateurs ACTEURS Fournisseurs de matières premières pour la provende Fabricants d’aliments Importateurs de poussins Producteurs locaux de poussins Distributeurs d’intrants et de produits vétérinaires Eleveurs (traditionnels et modernes) Animaliers Commerçants (grossistes, détaillants) Consommateurs (ménages, restaurateurs, agriculteurs, etc.) 3.81 2.7 1.28 86.82 0.01 1.73 1.39 1.28 0.97 0 20 40 60 80 100 Nettoyage, soins et prophylaxie (%) Transport (%) Eclairage (électricité ou autres) (%) Alimentation (provende, eau,… Poussins (%) Main-d'oeuvre (%) Amortissement (%) Pertes (par mortalité, vol, etc.) (%) Autres (fiche technique, litière, etc.) (%) CT VA PF Eleveurs 10859 5700 3900 Commerçants -- 2300 1800
  • 20. CVA Clarias fumé (5/6) Filière Clarias 04 + 01 CVAs (Sodjinou et al. 2011) Producteurs/Pêcheurs Transformateurs Détaillants Consommateurs Régionaux Consommateurs locaux Restaurants Consommateurs régionaux Consommateurs locaux Clarias Frais Clarias Frais Clarias fumé Clarias fumé Grossistes Semi-grossistes Détaillants
  • 21. CVA ananas seché (6/6) CVA ananas séché Acteurs Indicateurs Prod. Mare. Transf. Comm. Export. 1 262 176 1 070 1 104 4 566 CT VA Producteurs 965 464 Transform. 1000 1400
  • 23. Positionnements sur les CVA (1/9) Sur les 3 CVAs •10 pôles •30 de positionnements •03 secteurs
  • 24. Positionnements sur les CVA (2/9) Positionnements spécifiques aux CVAs
  • 25. Positionnements sur les CVA (3/9) Positionnements transversaux aux CVAs
  • 26. Positionnements sur les CVA (4/9) Typologie des positionnements Catégorie 1. Pôles/positionnements non exigeants. Ces pôles et les positionnements y afférents ne requièrent pas de dispositions particulières pour y évoluer. On y retrouve les pôles de transformation (Ex. Ananas séché, Clarias fumé, etc.)
  • 27. Positionnements sur les CVA (5/9) Typologie des positionnements Catégorie 2. Pôles/positionnements essentiellement exigeants à la fois en terre et en capitaux. Sur ces deux facteurs, un bon niveau d’accès à la fois à la terre et aux capitaux est requis pour y évoluer. • Production d’ananas (ananas conventionnel, ananas biologique, rejets d’ananas), • Elevage poulet • Production du Clarias notamment le grossissement du Clarias en système intensif.
  • 28. Positionnements sur les CVA (6/9) Catégorie 3. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en capitaux. Sur ces pôles, l’accès aux capitaux (investissement, consommations intermédiaires) est déterminant. • Conditionnement et la fourniture d’intrants et équipements importés • Distribution notamment l’exportation, • Alevinage, • Gestion des transactions (notamment les services financiers et d’assurance). Typologie des positionnements
  • 29. Positionnements sur les CVA (7/9) Catégorie 4. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en connaissance. Sur ces pôles, un bon voire très bon niveau de connaissance est requis pour y évoluer. les • Gestion des transactions, • Marketing et action commerciale, • Distribution (notamment l’exportation), • Accompagnement en création et développement d’entreprise, • Recherche du financement. Typologie des positionnements
  • 30. Positionnements sur les CVA (8/9) Meilleurs positionnements pour les jeunes Catégorie 4. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en connaissance. Sur ces pôles, un bon voire très bon niveau de connaissance est requis pour y évoluer. les Catégories de jeunes NEI EASFA EAAFA NEIA Catégories pôles & Positionnement P/P_NE Favorable Favorable Favorable Favorable P/P_EC Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable P/P_ET&C Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable P/P_ EK Peu favorable Peu favorable Peu favorable Défavorable NEI=Non entrepreneurs indécis ; EASFA=entrepreneurs tournés vers l’agrobusiness sans formation agricole ; EAAFA=entrepreneurs tournés vers l’agrobusiness avec formation agricole ; NEIA=Non entrepreneurs intéressés par l’agrobusiness.
  • 31. Positionnements sur les CVA (9/9) Meilleurs positionnements pour les jeunes Catégorie 4. Pôles/positionnements essentiellement exigeants en connaissance. Sur ces pôles, un bon voire très bon niveau de connaissance est requis pour y évoluer. les Catégories de jeunes NEI EASFA EAAFA NEIA Catégories pôles & Positionnement P/P_NE Favorable Favorable Favorable Favorable P/P_EC Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable P/P_ET&C Défavorable Peu favorable Peu favorable Défavorable P/P_ EK Peu favorable Peu favorable Peu favorable Défavorable NEI=Non entrepreneurs indécis ; EASFA=entrepreneurs tournés vers l’agrobusiness sans formation agricole ; EAAFA=entrepreneurs tournés vers l’agrobusiness avec formation agricole ; NEIA=Non entrepreneurs intéressés par l’agrobusiness.
  • 33. Conclusion (1/3) Quoi retenir? • Le long des trois chaines de valeur agricoles  il existe une 30 de positionnements repartis sur une dizaine de pôle d’opportunités entreprenariales. Le secteur agricole est sans aucun doute un gisement d’opportunités d’affaires et un levier pour la résolution du problème d’emploi des jeunes ; • Plus de la moitié des positionnements le long des chaines de valeur agricoles se situe dans les secteurs secondaire et tertiaire. il existe donc une très grande diversité de positionnements intéressants généralement ou insuffisamment inexplorée quoique très porteurs. ? • Terre, capital, main d’œuvre et connaissance), certains pôles et positionnements relativement non exigeants en facteurs de production  sont plus favorables aux jeunes.
  • 34. Impératifs de capacités (2/3) • renforcer les capacités des acteurs à différents niveaux sur la prise en compte du profil des jeunes dans les formulations des politiques et les programmes d’appui et de promotion de l’entreprenariat agricole. • renforcer les capacités des jeunes les domaines tels que : Le régime foncier et les modes d’accès à la terre ; Les nouvelles techniques de production hors sol pour réduire la demande en terre ; la mobilisation de ressources pour la réalisation de leurs projets ; la gestion et le développement d’une entreprise agricole.
  • 35. Recommandations (3/3) Qui Quoi Gouvernement • Politique d’appui à l’entreprenariat agricole plus ciblée partant de la diversité du profil des jeunes; • Mesures d’accompagnement pour les jeunes entreprises agricoles ; Partenaires du Dev • Incubateurs en agrobusiness; • Mécanisme sous forme de fonds de garantie ou de partage de risques pour améliorer l’accès des jeunes entrepreneurs agricoles aux services financiers ; OSCs • Plaidoyers ciblés sur les besoins des jeunes entrepreneurs agricoles ; • Plateforme de partage de connaissances et d’expériences à vocation entrepreneuriale.
  • 36. Merci pour votre aimable attention !!!