SlideShare une entreprise Scribd logo
Suivi de l’efficacité des interventions
       de lutte contre les vecteurs du
                   Paludisme
                (Perspectives)


              Institut Pasteur de Madagascar
                        29 mars 2011




1
Cycle biologique des moustiques
Méthodes de lutte et impacts sur
        les vecteurs




-   Limitation du contact Homme-vecteur
-   Baisse de la densité                  - Baisse de la densité   - Baisse de la densité
-   Longévité                             - Réduction longévité    - Réduction longévité
Les Impacts des interventions de lutte
contre les vecteurs (1)


                        Lutte
                   antivectorielle




                               Impacts intermédiaires :

                                   Entomologiques …
Pourquoi le suivi des interventions ?




? la rentabilité des interventions de lutte


? l’efficacité


? l’impact
Qu’est ce qu’on peut suivre ? (1)




Les indicateurs entomologiques qui :


      doivent être correctement liés à l’activité,
      liés au résultat
      liés à l’objectif faisant l’objet du suivi
Des indicateurs sont disponibles
       (Madagascar)

               Indicateurs                                       Définition
1) Densité agressive pour homme (ma)        Le nombre des piqûres par homme par nuit pour chaque
                                            espèce vectrice
                                            Le nombre des vecteurs au repos à l’intérieur d’une
2) Densité des vecteurs par maison
                                            chambre à coucher et par jour, pour chaque espèce

                                            Proportion de vecteurs préférant se nourrir à l’intérieur
3) Taux d’endophagie/exophagie              (endophagie) ou à l’extérieur (exophagie) des maisons.

                                            Proportion des vecteurs préférant se reposer à l’intérieur
4) Taux d’endophilie/exophilie              (endophilie) ou à l’extérieur (exophilie) des maisons

                                            TP= proportion de femelles pares par rapport au
5) TP=Taux de parturité
                                            nombre de femelles disséquées
                                            La proportion des moustiques
6) Taux d’anthropophilie
                                            ayant pris de repas sanguin sur homme.
7) Indice sporozoïtique (s)                 Proportion de moustique porteur de sporozoïte
                                            Le nombre moyen de piqûres infectantes par homme
                                            selon la période considérée (par nuit, mois, an)
8) Taux d’inoculation entomologique (TIE)
Des indicateurs sont disponibles
        (Madagascar)

        Indicateurs                                                 Définition
                                       La survie d’un moustique femelle après le repas sanguin (probabilité de
                                       survivre un jour après le repas de sang, représentée par p
                                           n
9) Taux quotidien de survie des
                                       p=      TP
vecteurs (p)
                                       TP= proportion de femelles pares par rapport au nombre de femelles
                                       disséquées n = durée cycle gonotrophique (2jours pour An. gambiae et
                                       3jours pour An. funestus)
10) Capacité vectorielle               La capacité pour un vecteur de transmettre le paludisme, soit le nombre
(Cv= ma2pn)                            d’inoculations secondaires à partir d’une personne infectante, par jour.
    -log p

11) Taux de sensibilité des            La proportion de la population de vecteurs qui est physiologiquement
vecteurs aux insecticides              sensible à un insecticide donné.


                                       Durée de l’efficacité des résidus d’insecticide appliqué sur les murs afin
12) Durée d’efficacité résiduelle de   de déterminer la qualité de l’aspersion par la détermination du taux de
l’insecticide sur:                     mortalité de moustiques cibles exposés à des surfaces traitées
- les surfaces traitées
Limite (1) : collecte des indicateurs
  sur le terrain




                                          Pas de vecteurs
                                          agressifs pour
                                        homme ni au repos à
                                            l’intérieur

                                            Avant et après
                                         intervention de lutte




Avant intervention (CAID) = Pas de vecteurs, durée de suivi ?
Limite (2) : collecte des indicateurs
sur le terrain




      Kiangara, Madagascar (Entomologie Médicale, IPM 2009 -2010)

Quelles espèces vectrices ?
Durée ?
Points importants



Si les indicateurs ne sont pas suffisamment bien définis pour
   chaque système vectoriel




⇒ Définir autant d’indicateurs que des espèces vectrices
  seraient-il la solution correcte au problème ?
⇒ ou Après évaluation : redéfinir les indicateurs pertinents
⇒ ou Introduire de(s) nouveaux indicateurs de suivi ?
Remarque conclusive (1)

  L’Existence des donnés de référence      clé de réussite du
suivi    pertinences des résultats de l’évaluation des
interventions de lutte

 Si lutte antiadulte intensive/taux de couverture très élevé:
 - Densité agressive pour homme intérieur et à l’extérieur
 - Densités par cases
 - Taux de parturité
 - Sensibilité aux insecticides


 Si lutte anti adulte focalisée ou à faible taux de
 couverture
+ Evaluation de la CV
+ TIE
Qu’est ce qu’on peut suivre ? (2)


   Variation de la structure génétique des
          populations des vecteurs




   Anjazafotsy, Madagascar (Entomologie Médicale, IPM 2009 -2010)
Résultats et limites



                         Pas des différences significatives
                         une forte structuration

                          Baisse temporaire du polymorphisme

                         Isolement par distance




                       Limites


                         Coût
                         Utilité
                         Disponibilité des résultats
Remarques conclusives (2)




Les marqueurs génétiques actuellement diponibles
ne donnent forcément pas des informations sur l’efficacité
  des interventions de lutte



⇒ d’autres marqueurs sont indispensables
                 (liés au comportements des vecteurs)
Qu’est ce qu’on peut suivre ? (3)




Comportement de piqûres ? et préférence d’Hôtes ?
Un anophèle femelle ne piquent pas
tous les jours



                                                Durée du cycle gonotrophique :

                                                An. gambiae = 2jours
                                                An. funestus = 3jours




      J.-F. Molez et al, Bull. Soc. Path. Exo., 91 (4) : 334-339, 1998
Les anophèles femelles ne piquent pas
toutes l'homme




                        I Dia et al , Bull Soc Pathol Exot, 2001, 94, 2 bis, 210-213
Nouvelle approche : immuno- entomologique




  Analyse des IgG anti-salive d’An. gambiae :

  (1)Niveau individuel
  (2)Population
Nouvelle approche : immuno-
      entomologique



The evolution of the percentage of ‘‘immune responders’’,
                                                                        The evolution of the
            An.gambiae density, parasitemia
                                                            the levels of anti-gSG6-P1 peptide IgG Abs
Remarque conclusive (3)




 Présence de plusieurs espèces vectrices : autant d’IgG que des espèces
        vectrices seraient- il la solution correcte au problème ?

 Indicateurs permettant de comparer différentes zones (CAI/MIID) ou
zones à faible taux de couverture VS couverture élevée
Pour moi

  Suivi indispensable pour justifier l’efficacité et l’efficience des
  interventions de lutte
  La liste des indicateurs de suivi des interventions de lutte ne doit
  pas être restrictive et/ou figée et doit être liée aux objectifs du
  suivi
  L’utilisation simultanée de plusieurs s indicateurs (exemple
  entomologiques et immunologiques)


Surtout :
  - Dans le cas où le taux de couverture de MII ou de CAID faible
  - Coexistence des espèces à comportements différents
  - Faible rémanence de l’insecticides (CAID)
• L’évaluation ne doit cependant pas être confondue avec une
  activité de suivi, surveillance, monitoring ou monitorage. Le
  suivi est, en effet, une démarche différente de l’évaluation. Il
  s’agit, comme le définissent l’OMS et l’OCDE, d’« un processus
  continu de collectes systématiques d’informations, destiné à
  mesurer à la fois la qualité des activités réalisées et le degré
  d’avancement des actions par rapport au calendrier
  programmé. Ce processus met en évidence les obstacles et
  fournit une base pour identifier les aspects du programme à
  modifier. » Il requiert la définition d’indicateurs opérationnels
  appropriés, à savoir des indicateurs affectés aux
Suivi & Evaluation (1)

  Evaluation             Evaluation Evaluation




                             .....   Destination
Suivi & évaluation (2)



  ce que le Suivi & l’Evaluation ont en commun :


• ? La rentabilité
• ? L’efficacité
• ? L’impact




  Ce qui les diffèrent


L’évaluation se sert des données de suivi + + +

Contenu connexe

Tendances

Poster 98 parasitologie
Poster 98 parasitologiePoster 98 parasitologie
Poster 98 parasitologie
JIB Congress
 
Poster 97 parasitologie
Poster 97 parasitologiePoster 97 parasitologie
Poster 97 parasitologie
JIB Congress
 
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladieRelations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Institut Pasteur de Madagascar
 
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Parcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrain
Parcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrainParcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrain
Parcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrain
Institut Pasteur de Madagascar
 

Tendances (8)

Poster 98 parasitologie
Poster 98 parasitologiePoster 98 parasitologie
Poster 98 parasitologie
 
Poster 97 parasitologie
Poster 97 parasitologiePoster 97 parasitologie
Poster 97 parasitologie
 
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
Résistances des anophèles aux insecticides et implication dans le programme d...
 
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladieRelations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
Relations TIE (IER) / prévalence du paludisme et incidence du paludisme maladie
 
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra-domiciliaire d'insecticides pour le contrôle du paludisme
 
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludismeAspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
Aspersion intra domiciliaires d’insecticides pour le contrôle du paludisme
 
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
Fièvre de la Vallée du Rift: Comment considérer un moustique vecteur potentie...
 
Parcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrain
Parcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrainParcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrain
Parcours des insecticides : de la découverte à l’utilisation sur terrain
 

En vedette

Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...
Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...
Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...
Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...
Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Echantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutions
Echantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutionsEchantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutions
Echantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutions
Institut Pasteur de Madagascar
 
methode echantillonnage
methode echantillonnagemethode echantillonnage
methode echantillonnage
Mouhcine Rabi
 
Les facteurs biologiques d'évolution vers l'accès grave
Les facteurs biologiques d'évolution vers l'accès graveLes facteurs biologiques d'évolution vers l'accès grave
Les facteurs biologiques d'évolution vers l'accès grave
Institut Pasteur de Madagascar
 
Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)
Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)
Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)
CafeNNamur
 
Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...
Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...
Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Concours description des tableaux
Concours description des tableauxConcours description des tableaux
Concours description des tableaux
eoiponferrada
 
Royal durban venue hire
Royal durban   venue hireRoyal durban   venue hire
Royal durban venue hire
rich1402
 
Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...
Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...
Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...
Gouvernement
 
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarPieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Remorques Sylmar
 
Des gamétocytes aux sporozoites
Des gamétocytes aux sporozoitesDes gamétocytes aux sporozoites
Des gamétocytes aux sporozoites
Institut Pasteur de Madagascar
 
Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010
Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010
Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010
Ravalitera Andry Fidele
 
Fc présenter un ensemble de ?
Fc  présenter un ensemble de ?Fc  présenter un ensemble de ?
Fc présenter un ensemble de ?
gandibleuxmonia
 
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavéeStratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Institut Pasteur de Madagascar
 
Intérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simple
Intérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simpleIntérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simple
Intérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simple
Institut Pasteur de Madagascar
 
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodiesMobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
Institut Pasteur de Madagascar
 

En vedette (20)

Jocelyn ratovonjato
Jocelyn ratovonjatoJocelyn ratovonjato
Jocelyn ratovonjato
 
Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...
Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...
Dans quelles limites les génériques sont-ils une solution pour la mise à disp...
 
Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...
Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...
Méthodes et difficultés de l'échantillonnage des anophèles vecteurs sur le te...
 
Echantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutions
Echantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutionsEchantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutions
Echantillonage des anophèles par capture sur homme : obstacles et solutions
 
methode echantillonnage
methode echantillonnagemethode echantillonnage
methode echantillonnage
 
Les facteurs biologiques d'évolution vers l'accès grave
Les facteurs biologiques d'évolution vers l'accès graveLes facteurs biologiques d'évolution vers l'accès grave
Les facteurs biologiques d'évolution vers l'accès grave
 
Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)
Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)
Opinum au #CaféNNamur (15-sept-15)
 
Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...
Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...
Les carboxypeptidases B d’Anopheles gambiae impliquées dans le développement ...
 
Concours description des tableaux
Concours description des tableauxConcours description des tableaux
Concours description des tableaux
 
Royal durban venue hire
Royal durban   venue hireRoyal durban   venue hire
Royal durban venue hire
 
Spreecast2 13 mai 2014- anafi2
Spreecast2 13 mai 2014- anafi2Spreecast2 13 mai 2014- anafi2
Spreecast2 13 mai 2014- anafi2
 
Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...
Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...
Campagne de sensibilisation à l’initiative des familles dont les enfants sont...
 
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
Les suivis de cohorte dans l’étude du paludisme : place dans les études épidé...
 
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque SylmarPieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
Pieces Remorque, Remorques Montreal - Remorque Sylmar
 
Des gamétocytes aux sporozoites
Des gamétocytes aux sporozoitesDes gamétocytes aux sporozoites
Des gamétocytes aux sporozoites
 
Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010
Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010
Madagascar contractualisatrion-jeune-paramed-2009-2010
 
Fc présenter un ensemble de ?
Fc  présenter un ensemble de ?Fc  présenter un ensemble de ?
Fc présenter un ensemble de ?
 
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavéeStratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
Stratégies de distribution d'antipaludiques et automédication en zone enclavée
 
Intérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simple
Intérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simpleIntérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simple
Intérêt des tests rapides et critères de définition de l'accès simple
 
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodiesMobilité humaine et transfert de plasmodies
Mobilité humaine et transfert de plasmodies
 

Similaire à Suivi de l’efficacité des interventions de lutte contre les vecteurs du Paludisme

Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...
Institut Pasteur de Madagascar
 
La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielleLa lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludismeSurveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 
Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
a- sup
a- supa- sup
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Institut Pasteur de Madagascar
 
2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
MaNoLo440315
 
UMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdf
UMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdfUMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdf
UMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdf
Institut de l'Elevage - Idele
 
Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...
Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...
Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
Institut Pasteur de Madagascar
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Dr Taoufik Djerboua
 
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèlesCapacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Institut Pasteur de Madagascar
 
Méthodes d'évaluation de la transmission
Méthodes d'évaluation de la transmissionMéthodes d'évaluation de la transmission
Méthodes d'évaluation de la transmission
Institut Pasteur de Madagascar
 
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitièreLa maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
Institut de l'Elevage - Idele
 
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Agriculture Nouvelle
 
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielleComment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Institut Pasteur de Madagascar
 
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInfection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Institut Pasteur de Madagascar
 

Similaire à Suivi de l’efficacité des interventions de lutte contre les vecteurs du Paludisme (20)

Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...
Le parcours de nouveaux insecticides: de la découverte à l'utilisation sur le...
 
La lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielleLa lutte anti-vectorielle
La lutte anti-vectorielle
 
Les indices paludométriques
Les indices paludométriquesLes indices paludométriques
Les indices paludométriques
 
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmissionMéthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
Méthode de l'évaluation de l'intensité de la transmission
 
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludismeSurveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
Surveillance entomologique dans la lutte contre le paludisme
 
Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
 
a- sup
a- supa- sup
a- sup
 
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
Elimination du paludisme sous les tropiques : qu’entend-on par échec ?
 
2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
2008-rpcosSPILF.pdfjhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh
 
UMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdf
UMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdfUMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdf
UMT_STAR_webinaire_20231201_03_lignees_divergentes_FDouhard.pdf
 
Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...
Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...
Sélection des antigènes et données pré-cliniques nécessaires à la décision de...
 
Indices paludométriques
Indices paludométriquesIndices paludométriques
Indices paludométriques
 
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
Resistance aux antimicrobiens aux origines de l'emergence et de la propagatio...
 
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèlesCapacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
Capacité vectorielle et competence vectorielle des anophèles
 
Méthodes d'évaluation de la transmission
Méthodes d'évaluation de la transmissionMéthodes d'évaluation de la transmission
Méthodes d'évaluation de la transmission
 
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitièreLa maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
La maîtrise raisonnée des strongyloses digestives en production laitière
 
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
Qu est ce qu un OGM (partie 1/3)
 
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
Importance de la longévité des anophèles dans le calcul de la capacité vector...
 
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielleComment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
Comment évaluer les effets d'une intervention antivectorielle
 
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium spInfection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
Infection multiple et immunité acquise contre Plasmodium sp
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
Institut Pasteur de Madagascar
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
Institut Pasteur de Madagascar
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
Institut Pasteur de Madagascar
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Institut Pasteur de Madagascar
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Institut Pasteur de Madagascar
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
Institut Pasteur de Madagascar
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
Institut Pasteur de Madagascar
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
Institut Pasteur de Madagascar
 

Plus de Institut Pasteur de Madagascar (20)

Annexe 3 atelier paludisme 2009
Annexe 3  atelier paludisme 2009Annexe 3  atelier paludisme 2009
Annexe 3 atelier paludisme 2009
 
Rapport audit 2007
Rapport audit 2007Rapport audit 2007
Rapport audit 2007
 
Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007Bilan evaluations 2007
Bilan evaluations 2007
 
Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007Exemple evaluation 2007
Exemple evaluation 2007
 
Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007Presentation atelier paludisme 2007
Presentation atelier paludisme 2007
 
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
Comparaison entre les premières et les dernières évaluations - 2006
 
Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006Exemple grille evaluation 2006
Exemple grille evaluation 2006
 
Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006Présentation Atelier Paludisme 2006
Présentation Atelier Paludisme 2006
 
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
Rapport evaluations 1an 2 ans - 2005
 
Synthese 2005
Synthese 2005Synthese 2005
Synthese 2005
 
Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005Grille d'evalution 2005
Grille d'evalution 2005
 
Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005Participants tables rondes 2005
Participants tables rondes 2005
 
Diaporama 2003
Diaporama 2003Diaporama 2003
Diaporama 2003
 
Certificat 2003
Certificat 2003Certificat 2003
Certificat 2003
 
Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004Grilles d'évaluations 2004
Grilles d'évaluations 2004
 
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003Synthèse des Grilles Evaluations 2003
Synthèse des Grilles Evaluations 2003
 
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmesGuide pour le suivi et l'évaluation des programmes
Guide pour le suivi et l'évaluation des programmes
 
Monitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation ToolkitMonitoring and Evaluation Toolkit
Monitoring and Evaluation Toolkit
 
Développement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicamentsDéveloppement nouveaux médicaments
Développement nouveaux médicaments
 
Diagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludismeDiagnostic biologique du paludisme
Diagnostic biologique du paludisme
 

Suivi de l’efficacité des interventions de lutte contre les vecteurs du Paludisme

  • 1. Suivi de l’efficacité des interventions de lutte contre les vecteurs du Paludisme (Perspectives) Institut Pasteur de Madagascar 29 mars 2011 1
  • 2. Cycle biologique des moustiques
  • 3. Méthodes de lutte et impacts sur les vecteurs - Limitation du contact Homme-vecteur - Baisse de la densité - Baisse de la densité - Baisse de la densité - Longévité - Réduction longévité - Réduction longévité
  • 4. Les Impacts des interventions de lutte contre les vecteurs (1) Lutte antivectorielle Impacts intermédiaires : Entomologiques …
  • 5. Pourquoi le suivi des interventions ? ? la rentabilité des interventions de lutte ? l’efficacité ? l’impact
  • 6. Qu’est ce qu’on peut suivre ? (1) Les indicateurs entomologiques qui : doivent être correctement liés à l’activité, liés au résultat liés à l’objectif faisant l’objet du suivi
  • 7. Des indicateurs sont disponibles (Madagascar) Indicateurs Définition 1) Densité agressive pour homme (ma) Le nombre des piqûres par homme par nuit pour chaque espèce vectrice Le nombre des vecteurs au repos à l’intérieur d’une 2) Densité des vecteurs par maison chambre à coucher et par jour, pour chaque espèce Proportion de vecteurs préférant se nourrir à l’intérieur 3) Taux d’endophagie/exophagie (endophagie) ou à l’extérieur (exophagie) des maisons. Proportion des vecteurs préférant se reposer à l’intérieur 4) Taux d’endophilie/exophilie (endophilie) ou à l’extérieur (exophilie) des maisons TP= proportion de femelles pares par rapport au 5) TP=Taux de parturité nombre de femelles disséquées La proportion des moustiques 6) Taux d’anthropophilie ayant pris de repas sanguin sur homme. 7) Indice sporozoïtique (s) Proportion de moustique porteur de sporozoïte Le nombre moyen de piqûres infectantes par homme selon la période considérée (par nuit, mois, an) 8) Taux d’inoculation entomologique (TIE)
  • 8. Des indicateurs sont disponibles (Madagascar) Indicateurs Définition La survie d’un moustique femelle après le repas sanguin (probabilité de survivre un jour après le repas de sang, représentée par p n 9) Taux quotidien de survie des p= TP vecteurs (p) TP= proportion de femelles pares par rapport au nombre de femelles disséquées n = durée cycle gonotrophique (2jours pour An. gambiae et 3jours pour An. funestus) 10) Capacité vectorielle La capacité pour un vecteur de transmettre le paludisme, soit le nombre (Cv= ma2pn) d’inoculations secondaires à partir d’une personne infectante, par jour. -log p 11) Taux de sensibilité des La proportion de la population de vecteurs qui est physiologiquement vecteurs aux insecticides sensible à un insecticide donné. Durée de l’efficacité des résidus d’insecticide appliqué sur les murs afin 12) Durée d’efficacité résiduelle de de déterminer la qualité de l’aspersion par la détermination du taux de l’insecticide sur: mortalité de moustiques cibles exposés à des surfaces traitées - les surfaces traitées
  • 9. Limite (1) : collecte des indicateurs sur le terrain Pas de vecteurs agressifs pour homme ni au repos à l’intérieur Avant et après intervention de lutte Avant intervention (CAID) = Pas de vecteurs, durée de suivi ?
  • 10. Limite (2) : collecte des indicateurs sur le terrain Kiangara, Madagascar (Entomologie Médicale, IPM 2009 -2010) Quelles espèces vectrices ? Durée ?
  • 11. Points importants Si les indicateurs ne sont pas suffisamment bien définis pour chaque système vectoriel ⇒ Définir autant d’indicateurs que des espèces vectrices seraient-il la solution correcte au problème ? ⇒ ou Après évaluation : redéfinir les indicateurs pertinents ⇒ ou Introduire de(s) nouveaux indicateurs de suivi ?
  • 12. Remarque conclusive (1) L’Existence des donnés de référence clé de réussite du suivi pertinences des résultats de l’évaluation des interventions de lutte Si lutte antiadulte intensive/taux de couverture très élevé: - Densité agressive pour homme intérieur et à l’extérieur - Densités par cases - Taux de parturité - Sensibilité aux insecticides Si lutte anti adulte focalisée ou à faible taux de couverture + Evaluation de la CV + TIE
  • 13. Qu’est ce qu’on peut suivre ? (2) Variation de la structure génétique des populations des vecteurs Anjazafotsy, Madagascar (Entomologie Médicale, IPM 2009 -2010)
  • 14. Résultats et limites Pas des différences significatives une forte structuration Baisse temporaire du polymorphisme Isolement par distance Limites Coût Utilité Disponibilité des résultats
  • 15. Remarques conclusives (2) Les marqueurs génétiques actuellement diponibles ne donnent forcément pas des informations sur l’efficacité des interventions de lutte ⇒ d’autres marqueurs sont indispensables (liés au comportements des vecteurs)
  • 16. Qu’est ce qu’on peut suivre ? (3) Comportement de piqûres ? et préférence d’Hôtes ?
  • 17. Un anophèle femelle ne piquent pas tous les jours Durée du cycle gonotrophique : An. gambiae = 2jours An. funestus = 3jours J.-F. Molez et al, Bull. Soc. Path. Exo., 91 (4) : 334-339, 1998
  • 18. Les anophèles femelles ne piquent pas toutes l'homme I Dia et al , Bull Soc Pathol Exot, 2001, 94, 2 bis, 210-213
  • 19. Nouvelle approche : immuno- entomologique Analyse des IgG anti-salive d’An. gambiae : (1)Niveau individuel (2)Population
  • 20. Nouvelle approche : immuno- entomologique The evolution of the percentage of ‘‘immune responders’’, The evolution of the An.gambiae density, parasitemia the levels of anti-gSG6-P1 peptide IgG Abs
  • 21. Remarque conclusive (3) Présence de plusieurs espèces vectrices : autant d’IgG que des espèces vectrices seraient- il la solution correcte au problème ? Indicateurs permettant de comparer différentes zones (CAI/MIID) ou zones à faible taux de couverture VS couverture élevée
  • 22. Pour moi Suivi indispensable pour justifier l’efficacité et l’efficience des interventions de lutte La liste des indicateurs de suivi des interventions de lutte ne doit pas être restrictive et/ou figée et doit être liée aux objectifs du suivi L’utilisation simultanée de plusieurs s indicateurs (exemple entomologiques et immunologiques) Surtout : - Dans le cas où le taux de couverture de MII ou de CAID faible - Coexistence des espèces à comportements différents - Faible rémanence de l’insecticides (CAID)
  • 23. • L’évaluation ne doit cependant pas être confondue avec une activité de suivi, surveillance, monitoring ou monitorage. Le suivi est, en effet, une démarche différente de l’évaluation. Il s’agit, comme le définissent l’OMS et l’OCDE, d’« un processus continu de collectes systématiques d’informations, destiné à mesurer à la fois la qualité des activités réalisées et le degré d’avancement des actions par rapport au calendrier programmé. Ce processus met en évidence les obstacles et fournit une base pour identifier les aspects du programme à modifier. » Il requiert la définition d’indicateurs opérationnels appropriés, à savoir des indicateurs affectés aux
  • 24. Suivi & Evaluation (1) Evaluation Evaluation Evaluation ..... Destination
  • 25. Suivi & évaluation (2) ce que le Suivi & l’Evaluation ont en commun : • ? La rentabilité • ? L’efficacité • ? L’impact Ce qui les diffèrent L’évaluation se sert des données de suivi + + +