SlideShare une entreprise Scribd logo
Cl. Doz, EEMCP2 Lettres zone AMSUD1
Situation problème et
tâche complexe
Préambule : ce qui a changé
avec les compétences
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD2
« La formation de compétences exige une "petite
révolution culturelle" pour passer d'une logique
de l'enseignement à une logique de
l'entrainement sur la base d'un postulat assez
simple : les compétences se construisent en
s'exerçant face à des situations d'emblée
complexes ».
"Il s'agit d'apprendre, en le faisant, à faire
ce qu'on ne sait pas faire "
(Ph. MEIRIEU, 1996) »
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD3
Avant /maintenant
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD4
 Les problèmes
classiques
• Exercices d’application
• mise en œuvre directe
de savoirs que
l’apprenant devait
préalablement avoir en
sa possession, des
connaissances qu’il
avait déjà abordées
 Les problèmes ouverts
• Réflexion, invention
• Différents chemins,
différentes solutions
• Démarche / résultat
• Travail en groupe
• Réalisation
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD5
La situation problème dans la
séance
La situation problème (ASTOLFI)
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD6
 Il s'agit de commencer l'apprentissage par une mise en
questionnement.
 Une situation-problème est organisée autour du franchissement
d'un obstacle
 L'étude s'organise autour d'une situation à caractère concret
 Les élèves perçoivent la situation qui leur est proposée comme
une véritable énigme à résoudre, dans laquelle ils sont en mesure
de s'investir.
 Les élèves ne disposent pas immédiatement, au départ, des
moyens pour y parvenir à la résolution.
 La situation doit offrir une résistance suffisante
 Pour autant, la solution ne doit pourtant pas être perçue comme hors
d'atteinte pour les élèves
 La validation de la solution n’est pas apportée de manière externe par
l’enseignant.
 il faut envisager une retour sur la situation problème en fin de
séquence ou durant la séquence
Une bonne situation :
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD7
 est significative pour l’élève, c’est-à-dire lui parle, lui donne l’envie
de se mettre au travail.
 véhicule des valeurs positives ; en effet, comme elles sont des fenêtres
ouvertes sur la vie quotidienne de l’élève
 nécessite plusieurs démarches
 met en œuvre plusieurs notions
 donne une large part à la créativité
 permet à l’élève de justifier ses choix
 ne donne aucune indication pour la résolution.
 est adaptée au niveau de difficulté souhaité.
Pour une bonne situation
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD8
 donner un but concret
 introduire des données réelles ou vraisemblables.
 susciter l’intégration et non la juxtaposition de
savoirs et savoir- faire.
 Chercher l’engagement des élèves
Exemples de situations problèmes :
cours de langue
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD9
On veut faire un cours en 5ème sur la phrase interrogative
((pronoms interrogatifs, syntaxe, ponctuation ).
1) On distribue ce dialogue tronqué du Malade de Tardieu
2) Les élèves sont dans une situation problème : ils ne
comprennent pas la scène !
3) Question : que vous manque-t-il pour la comprendre ?
Réponse attendue : toutes les questions.
4) Activité en groupe : reconstituez la scène, retrouvez les
questions
5) Jeu théâtral
6) L’activité débouche ensuite sur les outils nécessaires pour
utiliser la phrase interrogative.
SITUATION à partir d’un dessin
Au poste de douane, s’arrête un bus qui transporte un
dangereux trafiquant. Le commissaire chargé de l’enquête
risque d’être reconnu et il parle dans l’oreillette des douaniers
pour leur dire qui ils doivent contrôler.
« Laissez passer l’homme avec un chien…
la dame au parapluie…
la vieille femme …
la fillette qui écoute son MP3… »
Enjeu ludique : découvrir le coupable choisi par les autres en
éliminant les personnages décrits.
Exemples de situations
problème
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD10
Exemples de situations problème
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD11
Un point de langue : les homophones : pourquoi
entend-on le même son alors que cela ne s’écrit
pas pareil ? a/à
Les élèves sont confrontés à un problème à résoudre, ils vont
construire une démarche de résolution de problème .
Et il saisit sa main ; elle ne la retira pas. « Ensemble de bonnes cultures ! » cria le président. — Tantôt, par exemple, quand je
suis venu chez vous… « À M. Bizet, de Quincampoix. »— Savais-je que je vous accompagnerais ?
« Soixante et dix francs ! »
— Cent fois même j’ai voulu partir, et je vous ai suivie, je suis resté.
« Fumiers. »
— Comme je resterais ce soir, demain, les autres jours, toute ma vie !
« À M. Caron, d’Argueil, une médaille d’or ! »
— Car jamais je n’ai trouvé dans la société de personne un charme aussi complet.
« À M. Bain, de Givry-Saint-Martin ! »
— Aussi, moi, j’emporterai votre souvenir. « Pour un bélier mérinos… »
— Mais vous m’oublierez, j’aurai passé comme une ombre.
« À M. Belot, de Notre-Dame… »
— Oh ! non, n’est-ce pas, je serai quelque chose dans votre pensée, dans votre vie ?
« Race porcine, prix ex aequo : à MM. Lehérissé et Cullembourg ; soixante francs ! »
Rodolphe lui serrait la main, et il la sentait toute chaude et frémissante comme une tourterelle captive qui veut reprendre sa
volée ; mais, soit qu’elle essayât de la dégager ou bien qu’elle répondît à cette pression, elle fit un mouvement des doigts ; il
s’écria :
— Oh ! merci ! Vous ne me repoussez pas ! Vous êtes bonne ! vous comprenez que je suis à vous ! Laissez que je vous voie,
que je vous contemple !
Un coup de vent qui arriva par les fenêtres fronça le tapis de la table, et, sur la Place, en bas, tous les grands bonnets des
paysannes se soulevèrent, comme des ailes de papillons blancs qui s’agitent.
Exemples de situations problèmes en
lecture analytique (Ex.donné par .Raimbault)
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD12
1) On fait lire cet extrait de Mme Bovary
Mes yeux furent tout à coup frappés par de blanches épaules rebondies sur lesquelles j'aurais voulu pouvoir
me rouler, des épaules légèrement rosées qui semblaient rougir comme si elles se trouvaient nues pour la
première fois, de pudiques épaules qui avaient une âme, et dont la peau satinée éclatait à la lumière comme
un tissu de soie. Ces épaules étaient partagées par une raie, le long de laquelle coula mon regard, plus hardi
que ma main. Je me haussai tout palpitant pour voir le corsage et fus complètement fasciné par une gorge
chastement couverte d'une gaze, mais dont les globes azurés et d'une rondeur parfaite étaient douillettement
couchés dans des flots de dentelle. Les plus légers détails de cette tête furent des amorces qui réveillèrent
en moi des jouissances infinies: le brillant des cheveux lissés au-dessus d'un cou velouté comme celui d'une
petite fille, les lignes blanches que le peigne y avait dessinées et où mon imagination courut comme en de
frais sentiers, tout me fit perdre l'esprit. Après m'être assuré que personne ne me voyait, je me plongeai dans
ce dos comme un enfant qui se jette dans le sein de sa mère, et je baisai toutes ces épaules en y roulant ma
tête. Cette femme poussa un cri perçant, que la musique empêcha d'entendre; elle se retourna, me vit et me
dit: "Monsieur?" Ah! si elle avait dit: "Mon petit bonhomme, qu'est-ce qui vous prend donc?" je l'aurais tuée
peut-être mais à ce monsieur! des larmes chaudes jaillirent de mes yeux. Je fus pétrifié par un regard animé
d'une sainte colère, par une tête sublime couronnée d'un diadème de cheveux cendrés, en harmonie avec ce
dos d'amour.
Balzac Le Lys dans la vallée
2) Puis on distribue celui-ci, extrait du Lys dans la vallée
But ?
La situation problème émerge d’une confrontation
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD13
Pour d’autres situations problèmes, se
reporter au diaporama sur la lecture
analytique sur le site de zone
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD14
Conclusion
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD15
Une situation-problème doit être :
- stimulante pour l’élève
- sécurisante
La situation-problème ne doit être :
• ni trop facile, parce qu'alors l'élève n'apprendrait pas
grand chose,
• ni trop difficile, sous peine d'abandon de l'apprentissage
ou de repli dans une attitude de dépendance à l'égard du
professeur ou de ses condisciples.
La pédagogie par situation-problème. P. Piollat. Janvier 2010
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD16
La tâche complexe dans la
séquence
LA TÂCHE COMPLEXE
« Maîtriser une situation complexe ne se réduit pas à la découper en
une somme de tâches simples effectuées les unes après les autres sans lien
apparent. Les tâches complexes permettent de motiver les élèves
et de les former à gérer des situations concrètes de la vie réelle
en mobilisant les connaissances, les capacités et les attitudes
acquises pour en développer de nouvelles. Dans ce contexte,
complexe ne veut pas dire compliqué.
Les tâches simples incitent davantage à des reproductions de procédures
laissant peu d’initiative à l’élève et pouvant conduire à une évaluation de
micro-compétences. Les tâches complexes apprennent aux élèves à gérer
des situations qui mobilisent simultanément des connaissances, des
capacités et des attitudes. Elles permettent de motiver les élèves et
de mettre en place des stratégies de résolution propres à
chacun. »
ReperesLivretcompetences_145975.pdf
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD17
Qu’est ce qu’une tâche complexe ?
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD18
 Une tâche est complexe (elle combine des éléments que
l’élève connait, qu’il maîtrise, qu’il a déjà utilisés plusieurs fois mais
de façon séparée, dans un autre ordre ou dans un autre contexte)
 Une tâche est compliquée (elle mobilise des savoirs et des
savoir-faire nouveaux)
Il s'agit de savoir choisir et combiner
correctement plusieurs compétences
élémentaires pour traiter une situation
nouvelle et complexe.
La tâche complexe, 3 étapes :
1 Se confronter à une situation complexe
2 Mobiliser ses ressources
3 Retour à la situation complexe
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD19
Pédagogie différenciée
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD20
Pour les élèves en difficulté, on propose la même
tâche mais découpée en tâches élémentaires.
Les élèves doivent quand même déterminer la
procédure à mettre en oeuvre mais on peut leur
donner des coups de pouces :
 un conseil de résolution,
 un conseil d‘utilisation de ressources,
 un ex de modèle déjà vu.
…
Trois degrés de compétence
Premier degré :
 La procédure ou compétence élémentaire
(encore dénommée habileté par les anglo-
saxons) : il s'agit de savoir exécuter une
opération (ou une suite prédéterminée
d'opérations) en réponse à un signal préétabli,
après entrainement.
Trois degrés de compétence
Second degré :
 La compétence élémentaire avec cadrage : il
s'agit de choisir la compétence élémentaire qui
convient (dans l'ensemble des compétences
élémentaires que l'on connait) à une situation
inédite qu'il est nécessaire d'interpréter.
Trois degrés de compétence
Troisième degré :
 La compétence complexe : il s'agit de savoir
choisir et combiner correctement plusieurs
compétences élémentaires pour traiter une
situation nouvelle et complexe.
Les ressources
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD24
CAS CONCRET : Une séquence sur la fable en classe
de 6 : compétences d’écriture . On demande aux élèves
d’écrire une fable illustrant une morale : c’est une tâche
complexe.
Questions :
-Quelles sont les ressources nécessaires pour affronter la
tâche complexe d’écriture visée par la séquence ?
-Comment vais-je différencier ?
Niveau
minimum
acquis
Niveau
développé
acquis
Niveau
perfectionné
acquis
I
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD25
Niveau
minimum
acquis
Niveau
développé
acquis
Niveau
perfectionné
acquis
Forme Récit Dialogue/récit + Forme
versifiée
Personnages Un récit avec
des animaux
Les animaux
illustrent un
défaut humain
+ la fable a
une visée
argumentative
.
Désignation Désignation
sans
ambiguïté
Procédés de
désignation
variés
Ironie /
humour
Morale Pas de morale Présence
d’une morale
+ En lien avec
le récit
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD26
L’intégration des ressources à la séquence :
 Les ressources qui devront être mobilisées pour le
travail d’écriture sont entrainées en séances : séances
de lecture, d’écriture et d’étude de la langue.
 Elles sont toujours travaillées en lien avec le projet,
et régulièrement sur des textes complets (pour éviter la
perte du sens).
 Pour chaque séance, un ou deux items
dominants sont particulièrement annoncés et
travaillés.
 Il faut donner à l’élève les moyens de mobiliser s/ces
ressources.Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD27
Exemples de tâche complexe :
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD28
La tâche complexe, filée sur la séquence :
1) on demande aux élèves en début de séquence d’écrire un conte
merveilleux.
2) Tout au long de la séquence, on leur apporte des ressources pour leur
récit : un texte modèle, un point de langue, une mise en situation, un outil
numérique …
3) Le professeur invite régulièrement, soit en fin de séance, soit lors de
séances entièrement dédiées à cela, les élèves à revenir sur leur récit.
4) Le travail aboutit à une production finie, concrète et valorisée
Doc : la grille de co-évaluation par îlot avec différenciation par degré
d’acquisition ou ceinture
Doc : Le produit fini (un livre numérique, une rencontre avec les CM2)
 Concours d’affiches publicitaire 6ème : Bravo !
Vous venez d’être sélectionnés avec votre équipe
pour réaliser une affiche publicitaire. Pour remporter
le concours vous devrez réaliser une affiche
publicitaire sur un format A4. Vous avez droit à toutes
les techniques possibles (peinture, crayons couleur,
feutres, collages….). Votre publicité devra intégrer
une référence à un épisode biblique.
Questions à se poser :
-quelles sont les ressources que je vais apporter aux
élèves pour qu’ils réalisent cette tâche complexe ?
-A quel moment dans ma séquence vais-je leur laisser le
temps pour mobiliser ses ressources ?
-Quand évaluer, comment évaluer, évaluer ?
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD29
Protocoles :
On supprime le slogan et on demande aux élèves quel
pourrait-être le slogan. C’est une situation problème
On demande aux élèves de rédiger un paragraphe
argumentatif qui pourrait être inséré dans cette affiche.
C’est une tâche complexe.
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD30
Tâche complexe :
-Les élèves doivent faire le récit d’un souvenir d’enfance
d’une personne qui a eu 15 ans au lycée français de Bogota
(travail d’enquête, d’interview, de prise de notes …)
-En parallèle, le professeur étudie en OI avec les élèves : La
promesse de l’aube.
Voici la grille qui permet aux élèves de s’auto-évaluer. On voit
que les ressources sont travaillées en séance .Cette grille
est une aide à la mobilisation des ressources.
Ne pas donner cette
grille au début de la
séquence mais à la
fin , pourquoi ?
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD31
Tâche complexe en seconde
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD32
 Une séquence sur Tartuffe
 évaluation
Documents proposés par Fanny Fouillade (Lycée français de
Bogota)
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD33
Pourquoi enseigner en tâche complexe
?
Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD34
 Pour permettre aux élèves de développer leur
autonomie
 Pour favoriser la différenciation pédagogique
 Pour permettre aux élèves d’acquérir les
compétences du socle commun
 Pour mettre l’élève en réelle activité
 Pour mettre l’élève en position d’engager sa
réflexion dans l’action
 Pour laisser l’élève construire sa démarche, en
tâtonnant
 Pour privilégier les échanges , les négociations, les
débats, les confrontations.

Contenu connexe

Tendances

Guide formateur conception des modules
Guide formateur conception des modulesGuide formateur conception des modules
Guide formateur conception des modulesElias Maherzi
 
Objectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitée
Objectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitéeObjectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitée
Objectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitéeKhaLid Oualarbi
 
Les types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluationLes types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluationOstadxyz
 
théories d'apprentissages
théories d'apprentissagesthéories d'apprentissages
théories d'apprentissagesmounirabbassi1
 
Jeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiquesJeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiquesphilip61
 
Manuel de formation des formateurs
Manuel de formation des formateursManuel de formation des formateurs
Manuel de formation des formateursJamaity
 
Formation de formateurs fondamentaux
Formation de formateurs fondamentauxFormation de formateurs fondamentaux
Formation de formateurs fondamentauxSinGuy
 
Processus d'apprentissage version 2019
Processus d'apprentissage version 2019Processus d'apprentissage version 2019
Processus d'apprentissage version 2019philip61
 
L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...
L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...
L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...Raynauld Jacques
 
Outils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmesOutils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmesMouhcine Nahal
 
Formation de formateurs - Les bases pédagogiques
Formation de formateurs - Les bases pédagogiquesFormation de formateurs - Les bases pédagogiques
Formation de formateurs - Les bases pédagogiquesIPSYS Conseil & Formation
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesAbdellah Ben Messaoud
 
Modèle de syllabus de cours
Modèle de syllabus de coursModèle de syllabus de cours
Modèle de syllabus de coursEmilie Bouvrand
 
Les fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inverséeLes fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inverséeMokhtar Ben Henda
 
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Sami Tahar Loucif
 
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017philip61
 

Tendances (20)

Guide formateur conception des modules
Guide formateur conception des modulesGuide formateur conception des modules
Guide formateur conception des modules
 
Un exemple de portfolio ideal ?
Un exemple de portfolio ideal ?Un exemple de portfolio ideal ?
Un exemple de portfolio ideal ?
 
Objectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitée
Objectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitéeObjectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitée
Objectifs pédagogiques, La Taxonomie de Bloom revisitée
 
Les types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluationLes types et fonctions de l'évaluation
Les types et fonctions de l'évaluation
 
théories d'apprentissages
théories d'apprentissagesthéories d'apprentissages
théories d'apprentissages
 
Jeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiquesJeu d'apprentissage et théories didactiques
Jeu d'apprentissage et théories didactiques
 
Manuel de formation des formateurs
Manuel de formation des formateursManuel de formation des formateurs
Manuel de formation des formateurs
 
Formation de formateurs fondamentaux
Formation de formateurs fondamentauxFormation de formateurs fondamentaux
Formation de formateurs fondamentaux
 
Processus d'apprentissage version 2019
Processus d'apprentissage version 2019Processus d'apprentissage version 2019
Processus d'apprentissage version 2019
 
Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...
Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...
Learning Happy Hours S2E4 - Les grandes théories pédagogiques revisitées p...
 
L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...
L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...
L’innovation pédagogique et l’apprentissage à l’ère du numérique: une perspec...
 
Outils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmesOutils et méthodes de traitement de problèmes
Outils et méthodes de traitement de problèmes
 
Formation de formateurs - Les bases pédagogiques
Formation de formateurs - Les bases pédagogiquesFormation de formateurs - Les bases pédagogiques
Formation de formateurs - Les bases pédagogiques
 
Cours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprisesCours sur l'organisation des entreprises
Cours sur l'organisation des entreprises
 
La compétence
La compétenceLa compétence
La compétence
 
Modèle de syllabus de cours
Modèle de syllabus de coursModèle de syllabus de cours
Modèle de syllabus de cours
 
Cours de beton_precontraint_
Cours de beton_precontraint_Cours de beton_precontraint_
Cours de beton_precontraint_
 
Les fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inverséeLes fondamentaux de la classe inversée
Les fondamentaux de la classe inversée
 
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
Atelier de formation sur les techniques d'animation (superanimateurs.com)
 
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017
Cours Analyse des pratiques et démarches réflexives, P. Clauzard APP-1-2-3-2017
 

Similaire à Situation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquence

Atelier d'apprentissage de soi
Atelier d'apprentissage de soiAtelier d'apprentissage de soi
Atelier d'apprentissage de soicreativessence
 
Lecture linaire: comment éviter la platitude?
Lecture linaire: comment éviter la platitude?Lecture linaire: comment éviter la platitude?
Lecture linaire: comment éviter la platitude?Françoise Cahen
 
Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]
Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]
Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]mdimegh
 
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsDiaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsClaire Doz
 
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. ClauzardCM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzardphilip61
 
La langue comme expérience
La langue comme expérienceLa langue comme expérience
La langue comme expérienceviolainelochu
 
bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2LETUDIANT1
 
Le Deuil Et La Transition
Le Deuil Et La TransitionLe Deuil Et La Transition
Le Deuil Et La Transitionamadoukone
 
Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun
Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun
Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun DFIE Lyon
 
L’élève au cœur de sa réussite - Webinaire
L’élève au cœur de sa réussite - WebinaireL’élève au cœur de sa réussite - Webinaire
L’élève au cœur de sa réussite - WebinaireMarie-Hélène Fasquel
 
Aux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutricesAux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutricescollegemignet
 
Arras maryse metra 1
Arras maryse metra 1Arras maryse metra 1
Arras maryse metra 1Franck Dupont
 
кулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класс
кулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класскулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класс
кулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 классМаргарита Ершова
 

Similaire à Situation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquence (13)

Atelier d'apprentissage de soi
Atelier d'apprentissage de soiAtelier d'apprentissage de soi
Atelier d'apprentissage de soi
 
Lecture linaire: comment éviter la platitude?
Lecture linaire: comment éviter la platitude?Lecture linaire: comment éviter la platitude?
Lecture linaire: comment éviter la platitude?
 
Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]
Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]
Straté gies pour-lire [mode de compatibilité] [réparé]
 
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecritsDiaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
Diaporama doz claire_hétérogénéité_des_eleves-en-production_d_ecrits
 
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. ClauzardCM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
CM Connaitre-eleve-processus-apprentissage P. Clauzard
 
La langue comme expérience
La langue comme expérienceLa langue comme expérience
La langue comme expérience
 
bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2bac 2022 HLP Sujet jour 2
bac 2022 HLP Sujet jour 2
 
Le Deuil Et La Transition
Le Deuil Et La TransitionLe Deuil Et La Transition
Le Deuil Et La Transition
 
Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun
Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun
Conférence Enseignants et élèves : à la recherche d’un monde commun
 
L’élève au cœur de sa réussite - Webinaire
L’élève au cœur de sa réussite - WebinaireL’élève au cœur de sa réussite - Webinaire
L’élève au cœur de sa réussite - Webinaire
 
Aux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutricesAux instituteurs et institutrices
Aux instituteurs et institutrices
 
Arras maryse metra 1
Arras maryse metra 1Arras maryse metra 1
Arras maryse metra 1
 
кулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класс
кулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класскулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класс
кулигина щепилова твой друг французский язык рабочая тетрадь 7 класс
 

Plus de Claire Doz

Formation Cartes mentales
Formation Cartes mentalesFormation Cartes mentales
Formation Cartes mentalesClaire Doz
 
Les usages pédagogiques du BYOD
Les usages pédagogiques du BYODLes usages pédagogiques du BYOD
Les usages pédagogiques du BYODClaire Doz
 
Cohérence et continuité 3ème/2nde
Cohérence et continuité 3ème/2ndeCohérence et continuité 3ème/2nde
Cohérence et continuité 3ème/2ndeClaire Doz
 
Enseigner le vocabulaire
Enseigner le vocabulaireEnseigner le vocabulaire
Enseigner le vocabulaireClaire Doz
 
Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes Claire Doz
 
Cohérence et continuité en français, cycle 3
Cohérence et continuité en français, cycle 3Cohérence et continuité en français, cycle 3
Cohérence et continuité en français, cycle 3Claire Doz
 
Prf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycéePrf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycéeClaire Doz
 
La ponctuation
La ponctuationLa ponctuation
La ponctuationClaire Doz
 
Outils d’écriture collaborative
Outils d’écriture collaborativeOutils d’écriture collaborative
Outils d’écriture collaborativeClaire Doz
 
La lecture cursive et journal du lecteur
La lecture cursive et  journal du lecteurLa lecture cursive et  journal du lecteur
La lecture cursive et journal du lecteurClaire Doz
 
La lecture analytique
La lecture analytiqueLa lecture analytique
La lecture analytiqueClaire Doz
 
Evaluer sans dévaluer
Evaluer sans dévaluerEvaluer sans dévaluer
Evaluer sans dévaluerClaire Doz
 
L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementClaire Doz
 
Tutoriel Didapages 2 basic
Tutoriel Didapages 2 basicTutoriel Didapages 2 basic
Tutoriel Didapages 2 basicClaire Doz
 
Une 6 ème compétences
Une 6 ème compétencesUne 6 ème compétences
Une 6 ème compétencesClaire Doz
 

Plus de Claire Doz (18)

Le webdoc
Le webdoc Le webdoc
Le webdoc
 
EMI (part 2)
EMI (part 2)EMI (part 2)
EMI (part 2)
 
EMI (part 1)
EMI  (part 1)EMI  (part 1)
EMI (part 1)
 
Formation Cartes mentales
Formation Cartes mentalesFormation Cartes mentales
Formation Cartes mentales
 
Les usages pédagogiques du BYOD
Les usages pédagogiques du BYODLes usages pédagogiques du BYOD
Les usages pédagogiques du BYOD
 
Cohérence et continuité 3ème/2nde
Cohérence et continuité 3ème/2ndeCohérence et continuité 3ème/2nde
Cohérence et continuité 3ème/2nde
 
Enseigner le vocabulaire
Enseigner le vocabulaireEnseigner le vocabulaire
Enseigner le vocabulaire
 
Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes Pédagogies innovantes
Pédagogies innovantes
 
Cohérence et continuité en français, cycle 3
Cohérence et continuité en français, cycle 3Cohérence et continuité en français, cycle 3
Cohérence et continuité en français, cycle 3
 
Prf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycéePrf Etude de la langue collège lycée
Prf Etude de la langue collège lycée
 
La ponctuation
La ponctuationLa ponctuation
La ponctuation
 
Outils d’écriture collaborative
Outils d’écriture collaborativeOutils d’écriture collaborative
Outils d’écriture collaborative
 
La lecture cursive et journal du lecteur
La lecture cursive et  journal du lecteurLa lecture cursive et  journal du lecteur
La lecture cursive et journal du lecteur
 
La lecture analytique
La lecture analytiqueLa lecture analytique
La lecture analytique
 
Evaluer sans dévaluer
Evaluer sans dévaluerEvaluer sans dévaluer
Evaluer sans dévaluer
 
L’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignementL’oral objet d’enseignement
L’oral objet d’enseignement
 
Tutoriel Didapages 2 basic
Tutoriel Didapages 2 basicTutoriel Didapages 2 basic
Tutoriel Didapages 2 basic
 
Une 6 ème compétences
Une 6 ème compétencesUne 6 ème compétences
Une 6 ème compétences
 

Dernier

Festival de Cannes 2024.pptx
Festival    de     Cannes        2024.pptxFestival    de     Cannes        2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptxTxaruka
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesSOLIANAEvelyne
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesHamdConseil
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024frizzole
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Pedago Lu
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Technologia Formation
 
Résultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdf
Résultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdfRésultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdf
Résultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdfGERESO
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsTechnologia Formation
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?sashaflor182
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMartin M Flynn
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...zidani2
 

Dernier (11)

Festival de Cannes 2024.pptx
Festival    de     Cannes        2024.pptxFestival    de     Cannes        2024.pptx
Festival de Cannes 2024.pptx
 
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les ÉcolesEL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
EL KATRY Reem: Proposition de Programme Artistique et Exposition pour les Écoles
 
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprisesGestion des flux de trésorerie dans les entreprises
Gestion des flux de trésorerie dans les entreprises
 
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
PLANNING HEBDO ET CR LYCEE COUDON 21 MAI2024
 
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
Fiche - Accompagnement du travail coopératif au sein d’une équipe d’enseignan...
 
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
Présentation Webinaire Cohésion - Concevoir et mettre en place une CMDB, comm...
 
Résultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdf
Résultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdfRésultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdf
Résultats enquête RH 2024 Fonction Publique.pdf
 
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctionsWebinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
Webinaire Technologia | DAX : nouvelles fonctions
 
Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?Comment enseigner la langue française en Colombie?
Comment enseigner la langue française en Colombie?
 
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptxMARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
MARTYRS DE TURQUIE – une histoire de persécution chrétienne en Anatolie.pptx
 
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
Decret-n°19-10-du-23-janvier-2019-reglementant-lexportation-des-déchets-spéci...
 

Situation problème dans la séance et tâche complexe dans la séquence

  • 1. Cl. Doz, EEMCP2 Lettres zone AMSUD1 Situation problème et tâche complexe
  • 2. Préambule : ce qui a changé avec les compétences Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD2
  • 3. « La formation de compétences exige une "petite révolution culturelle" pour passer d'une logique de l'enseignement à une logique de l'entrainement sur la base d'un postulat assez simple : les compétences se construisent en s'exerçant face à des situations d'emblée complexes ». "Il s'agit d'apprendre, en le faisant, à faire ce qu'on ne sait pas faire " (Ph. MEIRIEU, 1996) » Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD3
  • 4. Avant /maintenant Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD4  Les problèmes classiques • Exercices d’application • mise en œuvre directe de savoirs que l’apprenant devait préalablement avoir en sa possession, des connaissances qu’il avait déjà abordées  Les problèmes ouverts • Réflexion, invention • Différents chemins, différentes solutions • Démarche / résultat • Travail en groupe • Réalisation
  • 5. Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD5 La situation problème dans la séance
  • 6. La situation problème (ASTOLFI) Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD6  Il s'agit de commencer l'apprentissage par une mise en questionnement.  Une situation-problème est organisée autour du franchissement d'un obstacle  L'étude s'organise autour d'une situation à caractère concret  Les élèves perçoivent la situation qui leur est proposée comme une véritable énigme à résoudre, dans laquelle ils sont en mesure de s'investir.  Les élèves ne disposent pas immédiatement, au départ, des moyens pour y parvenir à la résolution.  La situation doit offrir une résistance suffisante  Pour autant, la solution ne doit pourtant pas être perçue comme hors d'atteinte pour les élèves  La validation de la solution n’est pas apportée de manière externe par l’enseignant.  il faut envisager une retour sur la situation problème en fin de séquence ou durant la séquence
  • 7. Une bonne situation : Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD7  est significative pour l’élève, c’est-à-dire lui parle, lui donne l’envie de se mettre au travail.  véhicule des valeurs positives ; en effet, comme elles sont des fenêtres ouvertes sur la vie quotidienne de l’élève  nécessite plusieurs démarches  met en œuvre plusieurs notions  donne une large part à la créativité  permet à l’élève de justifier ses choix  ne donne aucune indication pour la résolution.  est adaptée au niveau de difficulté souhaité.
  • 8. Pour une bonne situation Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD8  donner un but concret  introduire des données réelles ou vraisemblables.  susciter l’intégration et non la juxtaposition de savoirs et savoir- faire.  Chercher l’engagement des élèves
  • 9. Exemples de situations problèmes : cours de langue Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD9 On veut faire un cours en 5ème sur la phrase interrogative ((pronoms interrogatifs, syntaxe, ponctuation ). 1) On distribue ce dialogue tronqué du Malade de Tardieu 2) Les élèves sont dans une situation problème : ils ne comprennent pas la scène ! 3) Question : que vous manque-t-il pour la comprendre ? Réponse attendue : toutes les questions. 4) Activité en groupe : reconstituez la scène, retrouvez les questions 5) Jeu théâtral 6) L’activité débouche ensuite sur les outils nécessaires pour utiliser la phrase interrogative.
  • 10. SITUATION à partir d’un dessin Au poste de douane, s’arrête un bus qui transporte un dangereux trafiquant. Le commissaire chargé de l’enquête risque d’être reconnu et il parle dans l’oreillette des douaniers pour leur dire qui ils doivent contrôler. « Laissez passer l’homme avec un chien… la dame au parapluie… la vieille femme … la fillette qui écoute son MP3… » Enjeu ludique : découvrir le coupable choisi par les autres en éliminant les personnages décrits. Exemples de situations problème Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD10
  • 11. Exemples de situations problème Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD11 Un point de langue : les homophones : pourquoi entend-on le même son alors que cela ne s’écrit pas pareil ? a/à Les élèves sont confrontés à un problème à résoudre, ils vont construire une démarche de résolution de problème .
  • 12. Et il saisit sa main ; elle ne la retira pas. « Ensemble de bonnes cultures ! » cria le président. — Tantôt, par exemple, quand je suis venu chez vous… « À M. Bizet, de Quincampoix. »— Savais-je que je vous accompagnerais ? « Soixante et dix francs ! » — Cent fois même j’ai voulu partir, et je vous ai suivie, je suis resté. « Fumiers. » — Comme je resterais ce soir, demain, les autres jours, toute ma vie ! « À M. Caron, d’Argueil, une médaille d’or ! » — Car jamais je n’ai trouvé dans la société de personne un charme aussi complet. « À M. Bain, de Givry-Saint-Martin ! » — Aussi, moi, j’emporterai votre souvenir. « Pour un bélier mérinos… » — Mais vous m’oublierez, j’aurai passé comme une ombre. « À M. Belot, de Notre-Dame… » — Oh ! non, n’est-ce pas, je serai quelque chose dans votre pensée, dans votre vie ? « Race porcine, prix ex aequo : à MM. Lehérissé et Cullembourg ; soixante francs ! » Rodolphe lui serrait la main, et il la sentait toute chaude et frémissante comme une tourterelle captive qui veut reprendre sa volée ; mais, soit qu’elle essayât de la dégager ou bien qu’elle répondît à cette pression, elle fit un mouvement des doigts ; il s’écria : — Oh ! merci ! Vous ne me repoussez pas ! Vous êtes bonne ! vous comprenez que je suis à vous ! Laissez que je vous voie, que je vous contemple ! Un coup de vent qui arriva par les fenêtres fronça le tapis de la table, et, sur la Place, en bas, tous les grands bonnets des paysannes se soulevèrent, comme des ailes de papillons blancs qui s’agitent. Exemples de situations problèmes en lecture analytique (Ex.donné par .Raimbault) Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD12 1) On fait lire cet extrait de Mme Bovary
  • 13. Mes yeux furent tout à coup frappés par de blanches épaules rebondies sur lesquelles j'aurais voulu pouvoir me rouler, des épaules légèrement rosées qui semblaient rougir comme si elles se trouvaient nues pour la première fois, de pudiques épaules qui avaient une âme, et dont la peau satinée éclatait à la lumière comme un tissu de soie. Ces épaules étaient partagées par une raie, le long de laquelle coula mon regard, plus hardi que ma main. Je me haussai tout palpitant pour voir le corsage et fus complètement fasciné par une gorge chastement couverte d'une gaze, mais dont les globes azurés et d'une rondeur parfaite étaient douillettement couchés dans des flots de dentelle. Les plus légers détails de cette tête furent des amorces qui réveillèrent en moi des jouissances infinies: le brillant des cheveux lissés au-dessus d'un cou velouté comme celui d'une petite fille, les lignes blanches que le peigne y avait dessinées et où mon imagination courut comme en de frais sentiers, tout me fit perdre l'esprit. Après m'être assuré que personne ne me voyait, je me plongeai dans ce dos comme un enfant qui se jette dans le sein de sa mère, et je baisai toutes ces épaules en y roulant ma tête. Cette femme poussa un cri perçant, que la musique empêcha d'entendre; elle se retourna, me vit et me dit: "Monsieur?" Ah! si elle avait dit: "Mon petit bonhomme, qu'est-ce qui vous prend donc?" je l'aurais tuée peut-être mais à ce monsieur! des larmes chaudes jaillirent de mes yeux. Je fus pétrifié par un regard animé d'une sainte colère, par une tête sublime couronnée d'un diadème de cheveux cendrés, en harmonie avec ce dos d'amour. Balzac Le Lys dans la vallée 2) Puis on distribue celui-ci, extrait du Lys dans la vallée But ? La situation problème émerge d’une confrontation Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD13
  • 14. Pour d’autres situations problèmes, se reporter au diaporama sur la lecture analytique sur le site de zone Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD14
  • 15. Conclusion Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD15 Une situation-problème doit être : - stimulante pour l’élève - sécurisante La situation-problème ne doit être : • ni trop facile, parce qu'alors l'élève n'apprendrait pas grand chose, • ni trop difficile, sous peine d'abandon de l'apprentissage ou de repli dans une attitude de dépendance à l'égard du professeur ou de ses condisciples. La pédagogie par situation-problème. P. Piollat. Janvier 2010
  • 16. Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD16 La tâche complexe dans la séquence
  • 17. LA TÂCHE COMPLEXE « Maîtriser une situation complexe ne se réduit pas à la découper en une somme de tâches simples effectuées les unes après les autres sans lien apparent. Les tâches complexes permettent de motiver les élèves et de les former à gérer des situations concrètes de la vie réelle en mobilisant les connaissances, les capacités et les attitudes acquises pour en développer de nouvelles. Dans ce contexte, complexe ne veut pas dire compliqué. Les tâches simples incitent davantage à des reproductions de procédures laissant peu d’initiative à l’élève et pouvant conduire à une évaluation de micro-compétences. Les tâches complexes apprennent aux élèves à gérer des situations qui mobilisent simultanément des connaissances, des capacités et des attitudes. Elles permettent de motiver les élèves et de mettre en place des stratégies de résolution propres à chacun. » ReperesLivretcompetences_145975.pdf Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD17
  • 18. Qu’est ce qu’une tâche complexe ? Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD18  Une tâche est complexe (elle combine des éléments que l’élève connait, qu’il maîtrise, qu’il a déjà utilisés plusieurs fois mais de façon séparée, dans un autre ordre ou dans un autre contexte)  Une tâche est compliquée (elle mobilise des savoirs et des savoir-faire nouveaux) Il s'agit de savoir choisir et combiner correctement plusieurs compétences élémentaires pour traiter une situation nouvelle et complexe.
  • 19. La tâche complexe, 3 étapes : 1 Se confronter à une situation complexe 2 Mobiliser ses ressources 3 Retour à la situation complexe Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD19
  • 20. Pédagogie différenciée Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD20 Pour les élèves en difficulté, on propose la même tâche mais découpée en tâches élémentaires. Les élèves doivent quand même déterminer la procédure à mettre en oeuvre mais on peut leur donner des coups de pouces :  un conseil de résolution,  un conseil d‘utilisation de ressources,  un ex de modèle déjà vu. …
  • 21. Trois degrés de compétence Premier degré :  La procédure ou compétence élémentaire (encore dénommée habileté par les anglo- saxons) : il s'agit de savoir exécuter une opération (ou une suite prédéterminée d'opérations) en réponse à un signal préétabli, après entrainement.
  • 22. Trois degrés de compétence Second degré :  La compétence élémentaire avec cadrage : il s'agit de choisir la compétence élémentaire qui convient (dans l'ensemble des compétences élémentaires que l'on connait) à une situation inédite qu'il est nécessaire d'interpréter.
  • 23. Trois degrés de compétence Troisième degré :  La compétence complexe : il s'agit de savoir choisir et combiner correctement plusieurs compétences élémentaires pour traiter une situation nouvelle et complexe.
  • 24. Les ressources Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD24 CAS CONCRET : Une séquence sur la fable en classe de 6 : compétences d’écriture . On demande aux élèves d’écrire une fable illustrant une morale : c’est une tâche complexe. Questions : -Quelles sont les ressources nécessaires pour affronter la tâche complexe d’écriture visée par la séquence ? -Comment vais-je différencier ?
  • 26. Niveau minimum acquis Niveau développé acquis Niveau perfectionné acquis Forme Récit Dialogue/récit + Forme versifiée Personnages Un récit avec des animaux Les animaux illustrent un défaut humain + la fable a une visée argumentative . Désignation Désignation sans ambiguïté Procédés de désignation variés Ironie / humour Morale Pas de morale Présence d’une morale + En lien avec le récit Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD26
  • 27. L’intégration des ressources à la séquence :  Les ressources qui devront être mobilisées pour le travail d’écriture sont entrainées en séances : séances de lecture, d’écriture et d’étude de la langue.  Elles sont toujours travaillées en lien avec le projet, et régulièrement sur des textes complets (pour éviter la perte du sens).  Pour chaque séance, un ou deux items dominants sont particulièrement annoncés et travaillés.  Il faut donner à l’élève les moyens de mobiliser s/ces ressources.Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD27
  • 28. Exemples de tâche complexe : Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD28 La tâche complexe, filée sur la séquence : 1) on demande aux élèves en début de séquence d’écrire un conte merveilleux. 2) Tout au long de la séquence, on leur apporte des ressources pour leur récit : un texte modèle, un point de langue, une mise en situation, un outil numérique … 3) Le professeur invite régulièrement, soit en fin de séance, soit lors de séances entièrement dédiées à cela, les élèves à revenir sur leur récit. 4) Le travail aboutit à une production finie, concrète et valorisée Doc : la grille de co-évaluation par îlot avec différenciation par degré d’acquisition ou ceinture Doc : Le produit fini (un livre numérique, une rencontre avec les CM2)
  • 29.  Concours d’affiches publicitaire 6ème : Bravo ! Vous venez d’être sélectionnés avec votre équipe pour réaliser une affiche publicitaire. Pour remporter le concours vous devrez réaliser une affiche publicitaire sur un format A4. Vous avez droit à toutes les techniques possibles (peinture, crayons couleur, feutres, collages….). Votre publicité devra intégrer une référence à un épisode biblique. Questions à se poser : -quelles sont les ressources que je vais apporter aux élèves pour qu’ils réalisent cette tâche complexe ? -A quel moment dans ma séquence vais-je leur laisser le temps pour mobiliser ses ressources ? -Quand évaluer, comment évaluer, évaluer ? Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD29
  • 30. Protocoles : On supprime le slogan et on demande aux élèves quel pourrait-être le slogan. C’est une situation problème On demande aux élèves de rédiger un paragraphe argumentatif qui pourrait être inséré dans cette affiche. C’est une tâche complexe. Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD30
  • 31. Tâche complexe : -Les élèves doivent faire le récit d’un souvenir d’enfance d’une personne qui a eu 15 ans au lycée français de Bogota (travail d’enquête, d’interview, de prise de notes …) -En parallèle, le professeur étudie en OI avec les élèves : La promesse de l’aube. Voici la grille qui permet aux élèves de s’auto-évaluer. On voit que les ressources sont travaillées en séance .Cette grille est une aide à la mobilisation des ressources. Ne pas donner cette grille au début de la séquence mais à la fin , pourquoi ? Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD31
  • 32. Tâche complexe en seconde Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD32  Une séquence sur Tartuffe  évaluation Documents proposés par Fanny Fouillade (Lycée français de Bogota)
  • 33. Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD33
  • 34. Pourquoi enseigner en tâche complexe ? Claire DOZ, EEMCP2 Lettres zone AMSUD34  Pour permettre aux élèves de développer leur autonomie  Pour favoriser la différenciation pédagogique  Pour permettre aux élèves d’acquérir les compétences du socle commun  Pour mettre l’élève en réelle activité  Pour mettre l’élève en position d’engager sa réflexion dans l’action  Pour laisser l’élève construire sa démarche, en tâtonnant  Pour privilégier les échanges , les négociations, les débats, les confrontations.

Notes de l'éditeur

  1. Cette scène vous parait-elle romantique ?